Femme en couple homme célibataire

Note : 0

le 23.08.2021 par Inazuma eleven

24 réponses / Dernière par Onmyoji le 30.08.2021, 12h58

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Inazuma eleven a écrit :
27.08.21
Franchement merci Onmyoji pour tes interventions, c'est aidant tu n'imagines même pas.
Alors de mon côté prise dans mes fantasmes dignes d'Emma Bovary je crois que je n'étais jamais allée bien loin dans la réflexion au sujet d'une éventuelle séparation, jamais envisagé le côté "pratique", ni même envisagé que la situation (compliquée) jouait dans sa décision de ne pas se laisser séduire. Non je n'ai pas mesuré l'impact que peut avoir mon couple et ma famille sur lui et sur mes tentatives de séduction.
Dans ma tête c'est : il me met un stop car il n'est pas intéressé par une relation avec moi, il n'est pas amoureux de moi, or moi je suis séduite par lui, je voudrais donc vivre cette histoire. Comment faire, point.
A ce propos il m'avait dit: "je ne veux pas être celui avec qui tu trompes ton mec", "je ne veux pas que tu me seduises", ou "je ne veux pas te faire de peine". C'est pour cela que je pars du principe que ce mon envie d'être avec lui n'est pas réciproque...
Toutefois, parrallement, une osmose, de la fluidité, une connexion vraiment forte entre nous.
Donc je me dis, pour éviter que cette situation me bouffe, car vraiment ça commence à être le cas, j'ai plusieurs options :
- ne rien faire, rester dans ce status quo comme évoqué, le voir de temps en temps, espérer, souffrir, attendre en vain.
- supprimer son tel. Radical, mais je me connais ce serait dans l'espoir qu'il me recontacte de lui même ce qu'il ne fait pas. Donc au bout d'un moment, je vais trouver des stratagèmes pour retrouver son numéro, donc inutile.
- me raisonner, me dire que ce mec n'est pas intéressé par moi, accepter, essayer de l'oublier.
- lui parler à coeur ouvert et lui dire qu'il me plaît vraiment, que j'ai envie d'être avec lui.
En écrivant ça, je me rends compte qu'avant l'intervention de ce mec dans ma vie, ma vie me plaisait, je ne peux pas me défaire de l'idée de manque d'honnêteté dans mes comportements dans la mesure où j'entends parfaitement que l'on que envie de me répondre : pourquoi restes tu avec ton mari ? Tu ne le quitterais que si ce mec te donnait un go? Je n'ai pas la réponse...
J'ai lu tes réponses suivantes mais je vais reprendre à partir de celle-ci.
Déjà pour commencer; arrête de te flageller (si nécessaire je peux le faire beaucoup mieux que toi et j'attendrai pas une permission) et ce n'est pas en minant ta confiance que tu vas t'aider à avoir les idées claires.
Tu sais peut-être qu'il avait conscience que tu avais un mari mais justement pas dans ce genre de relation normale finalement. On s'en rend compte quand l'autre est malheureux et a besoin d'une échappatoire et qu'on l'incarne.
S'il voit que finalement c'est purement passionnel de ton côté et qu'il est plutôt honnête, ça le fait probablement réfléchir.
Pour m'être trouvé mis devant le fait accompli, découvrant après coup que la femme avec qui j'avais une relation très intense et avec des sentiments naissants était en fait dans une histoire compliquée avec son mari qu'elle éloignait pour mieux le retrouver ensuite, j'ai pu dire un "Je ne veux pas que tu quittes ton mari à cause de moi. Prends tes décisions sans me prendre en compte". Ça a fini par me faire mal quand elle l'a fait mais c'était pour le mieux. J'étais amoureux donc je n'avais pas mis fin (j'avais été faible), mais je ne voulais pas nuire à un autre mec. Il fallait que ce soit ses choix basés sur son ressenti pour chacun, pas sur celui qu'elle a sur l'autre.
C'est pour ça que quand toi tu parles "d'intervention de ce mec dans ta vie", s'il sent que tu le sens comme ça, il te sort des trucs pareils. Pour moi c'est pas du tout le signe d'une absence de réciprocité. Après je me base sur mon expérience pas nécessairement heureuse en la matière, mais la vérité c'est que tu devrais clarifier ça avec lui. C'est prendre un risque s'il n'est pas sincère mais tu as assez de recul sur ton addiction pour savoir te gérer si après ça il se met à chercher à exploiter tes failles.
Sinon tu as quand même fait tes choix. Il est intervenu dans ta vie comme toi dans la sienne, et si ta vie te plaisait c'était peut-être un peu l'ennui et la routine. Et ce mec c'était la passion, de l'attrait physique, réembrasser ta féminité et le désir que tu peux susciter...
Ce n'est pas nécessaire que ta relation ne t'ait pas plu. Peut-être que toi, tu te minais un peu, et avais besoin de te retrouver comme femme et plus comme mère ou épouse, et que ce mec "naïf", qui ne t'aime pas inconditionnellement comme un mari avec qui tu a vécu 20 ans et fait trois gosses, c'était le moyen parfait (sans compter que ça t'éloigne de tout ce qui doit psychologiquement te couper les ailes). Surtout s'il semblait éprouver un intérêt et que c'était un ancien voisin (après tout on adore le romanesque et les imprévus heureux).

N'en reste pas moins que tu t'es sans doute prise au jeu, et que maintenant il te faudra décider de ce que tu en fais. Et trouver un meilleur fonctionnement par rapport à M. NextDoor, avec lui.
Et aussi, voir si tu prends cette relation comme ce qu'elle est, une probable passade pour toi, ou pour lui (même si j'ai le sentiment qu'il aimerait peut-être plus mais se retient), et ce que tu fais de ton couple (les deux ne devant pas être liés, c'est un fardeau qui coûtera à tes deux relations de très mauvaises décisions).
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Onmyoji a écrit :
30.08.21
Inazuma eleven a écrit :
27.08.21
Franchement merci Onmyoji pour tes interventions, c'est aidant tu n'imagines même pas.
Alors de mon côté prise dans mes fantasmes dignes d'Emma Bovary je crois que je n'étais jamais allée bien loin dans la réflexion au sujet d'une éventuelle séparation, jamais envisagé le côté "pratique", ni même envisagé que la situation (compliquée) jouait dans sa décision de ne pas se laisser séduire. Non je n'ai pas mesuré l'impact que peut avoir mon couple et ma famille sur lui et sur mes tentatives de séduction.
Dans ma tête c'est : il me met un stop car il n'est pas intéressé par une relation avec moi, il n'est pas amoureux de moi, or moi je suis séduite par lui, je voudrais donc vivre cette histoire. Comment faire, point.
A ce propos il m'avait dit: "je ne veux pas être celui avec qui tu trompes ton mec", "je ne veux pas que tu me seduises", ou "je ne veux pas te faire de peine". C'est pour cela que je pars du principe que ce mon envie d'être avec lui n'est pas réciproque...
Toutefois, parrallement, une osmose, de la fluidité, une connexion vraiment forte entre nous.
Donc je me dis, pour éviter que cette situation me bouffe, car vraiment ça commence à être le cas, j'ai plusieurs options :
- ne rien faire, rester dans ce status quo comme évoqué, le voir de temps en temps, espérer, souffrir, attendre en vain.
- supprimer son tel. Radical, mais je me connais ce serait dans l'espoir qu'il me recontacte de lui même ce qu'il ne fait pas. Donc au bout d'un moment, je vais trouver des stratagèmes pour retrouver son numéro, donc inutile.
- me raisonner, me dire que ce mec n'est pas intéressé par moi, accepter, essayer de l'oublier.
- lui parler à coeur ouvert et lui dire qu'il me plaît vraiment, que j'ai envie d'être avec lui.
En écrivant ça, je me rends compte qu'avant l'intervention de ce mec dans ma vie, ma vie me plaisait, je ne peux pas me défaire de l'idée de manque d'honnêteté dans mes comportements dans la mesure où j'entends parfaitement que l'on que envie de me répondre : pourquoi restes tu avec ton mari ? Tu ne le quitterais que si ce mec te donnait un go? Je n'ai pas la réponse...
J'ai lu tes réponses suivantes mais je vais reprendre à partir de celle-ci.
Déjà pour commencer; arrête de te flageller (si nécessaire je peux le faire beaucoup mieux que toi et j'attendrai pas une permission) et ce n'est pas en minant ta confiance que tu vas t'aider à avoir les idées claires.
Tu sais peut-être qu'il avait conscience que tu avais un mari mais justement pas dans ce genre de relation normale finalement. On s'en rend compte quand l'autre est malheureux et à besoin d'une échappatoire et qu'on l'incarne.
S'il voit que finalement c'est purement passionnel de ton côté et qu'il est plutôt honnête, ça le fait probablement réfléchir.
Pour m'être trouvé mis devant le fait accompli, découvrant après coup que la femme avec qui gabarits une relation très intense et avec des sentiments naissants était en fait dans une histoire compliquée avec son mari qu'elle éloignait pour mieux le retrouver ensuite, j'ai pu dire un "Je ne veux pas que tu quittes ton mari à cause de moi. Prends tes décisions sans me prendre en compte". Ça a fini par me faire mal quand elle l'a fait mais c'était pour le mieux. J'étais amoureux donc je n'avais pas mis fin (j'avais été faible), mais je ne voulais pas nuire à un autre mec. Il faisait que ce soit ses choix basés sur son ressenti pour chacun, pas sûr celui qu'elle a sur l'autre.
C'est pour ça que quand toi tu parles "d'intervention de ce mec dans ta vie", s'il sent que tu le sens comme ça, il te sort des trucs pareils. Pour moi c'est pas du tout le signe d'une absence de réciprocité. Après je me base sur mon expérience pas nécessairement heureuse en la matière, mais la vérité c'est que tu devrais clarifier ça avec lui. C'est prendre un risque s'il n'est pas sincère mais tu as assez de recul sur ton addiction pour savoir te gérer si après ça il se met à chercher à exploiter tes failles.
Sinon tu as quand même fait tes choix. Il est intervenu dans ta vie comme toi dans la sienne, et si ta vie te plaisait c'était peut-être un peu l'ennui et la routine. Et ce mec c'était la passion, de l'attrait physique, réembrasser ta féminité et le désir que tu peux susciter...
Ce n'est pas nécessaire que ta relation ne t'ait pas plu. Peut-être que toi, tu te minais un peu, et avais besoin de te retrouver comme femme et plus comme mère ou épouse, et que ce mec "naïf", qui ne t'aime pas inconditionnellement comme un mari avec qui tu a vécu 20 ans et fait trois gosses, c'était le moyen parfait (sans compter que ça t'éloigne de tout ce qui doit psychologiquement te couper les ailes). Surtout s'il semblait éprouver un intérêt et que c'était un ancien voisin (après tout on adore le romanesque et les imprévus heureux).

N'en reste pas moins que tu t'es sans doute prise au jeu, et que maintenant il te faudra décider de ce que tu en fais. Et trouver un meilleur fonctionnement par rapport à M. NextDoor, avec lui.
Et aussi, voir si tu prends cette relation comme ce qu'elle est, une probable passade pour toi, ou pour lui (même si j'ai le sentiment qu'il aimerait peut-être plus mais se retient), et ce que tu fais de ton couple (les deux ne devant pas être liés, c'est un fardeau qui coûtera à tes deux relations de très mauvaises décisions).
Merci Onmyoji.
Quelle clairvoyance encore. Je suis ravie d'avoir vos retours, a toi et aux autres personnes qui sont intervenues ici.
Depuis vendredi, je reste dans ma réflexion, j'essaie surtout d'être dans le présent, de moins cogiter pour éviter de me bouffer la tete avec mes projections stériles.
Peut être qu'il a un intérêt pour moi. Au fond. Mais sans vouloir être binaire, et si j'enlève toute interprétation psycho, si je m'en tiens au faits, je suis la seule à mettre autant d'énergie dans cette relation.
Je me dis, et encore plus en lisant ce forum, qu'un mec vraiment intéressé, fille déjà prise ou pas, il FERA quelque chose.
Dans mon cas, je n'ai rien de tangible en face.
J'envoie des messages, il me répond quand il veut.
C'est toujours moi qui suis à l'initiative des rencontres. C'est vrai quand je le vois je me rends compte qu'il n'est pas indifférent. Récemment, il m'a dit qu'il avait eu d'autres relations qu'il avait trouvées fades. Et dans la même soirée il m'a dit que s'il "devait être amoureux de moi, il le serait déjà". J'avais oublié, ça !!! Pas très encourageant.
Hier soir je me suis surprise a regarder son activité sur WhatsApp, il est resté connecté très longtemps, hyper tard dans la nuit, ce qu'il ne fait jamais. Je pense à une autre femme évidemment, et je ne lui en veux évidemment pas si c'est le cas. Tout ça pour dire que c'est pas génial pour ma santé mentale et pour mon estime de moi. En plus je fais des rêves hyper liés, je rêve de serpent, je rêve que j'ai des vers sur mon corps, ça va loin le truc haha !
Je verrai bien. Si j'ai envie de le contacter, je le ferais et je verrai. Peut être a ce moment là, je lui dirai vraiment tout ce que j'ai sur le cœur. Il n'en a aucune idée en fait...

Le problème c'est peut-être de le contacter juste pour se voir. Quand tu le vois tu as l'attrait d'une rencontre qui se passe bien et qui te stimule, tu n'as pas encore de te lancer dans des discussions qui peuvent gâcher le moment.
Tu devrais peut-être essayer de l'appeler pour faire un point ou lui écrire dans ce sens.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Onmyoji a écrit :
30.08.21
Le problème c'est peut-être de le contacter juste pour se voir. Quand tu le vois tu as l'attrait d'une rencontre qui se passe bien et qui te stimule, tu n'as pas encore de te lancer dans des discussions qui peuvent gâcher le moment.
Tu devrais peut-être essayer de l'appeler pour faire un point ou lui écrire dans ce sens.
Je compte lui écrire... Quand j'aurai la tête refroidie. Car franchement la semaine dernière après l'avoir vu, après que ne nous soyons endormis dans cette posture, j'ai morflé. Le mec est fort quand même, car je sais qu'il éprouve du désir, et on est là ensemble, il ne se passe rien. Rha !! Pas envie de me jeter la tête la première dans des demandes d'explications, que d'ailleurs je n'ai pas l'impression qu'il me doive, et de souffrir.

C'est pas une question de devoir. C'est une manière adulte de savoir ce que vous voulez et comment et vers quoi avancer ensemble. C'est pas forcément source de souffrance, il peut en émerger du positif.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Répondre