Page 1 sur 1

Comment l'aider ?

Posté : 29.08.21
par Ergonomic
Bonjour,

Je suis dans une relation de couple qui se passait très bien, sauf que ma copine a une peur énorme de l'abandon, suite à de gros soucis de famille.

Du coup sans le vouloir, avec l'attachement elle a développer une peur énorme de me perdre et ça l'a rongée, à tel point que maintenant elle entend des voix qui lui disent de s'éloigner de moi, qu'elle dois quitter notre domicile.

Et résultat, elle est retournée chez sa famille, et elle en souffre, elle me dit que les voix la contrôle, et prennent les décisions à sa place.


La rassurée, lui parler n'a servit à rien, elle a conscience de ce qu'elle a, elle m'aime encore, et dans le fond rien n'a changer niveau sentiments, elle pleure en me disant que je suis l'homme de sa vie, qu'elle ne m'oublie pas, qu'elle veut toujours avancer avec moi.

Mais elle a penser que le fait de s'éloigner de moi, le temps de se soigner lui enlèverait peut-être ses peurs.

Elle est dépasser par cela, et elle me demande quoi faire, car ça nous fait souffrir.


À part lui dire de bien dormir, de voir son médecin pour avoir un traitement adapté je ne sais pas quoi faire.

Elle dit qu'elle reviendra quand elle sera guérit car les voix qu'elle entend l'empêche de dormir, lui disent du mal de moi par peur de s'attacher, et que dans le fond elle se bat toujours pour qu'on restent en couple et c'est aussi pour cela qu'elle veut se soigner, pour que notre relation continue...

Elle dit ne plus avoir de force et de motivation, et que malgré tout elle veut se battre pour qu'on reste un couple et qu'elle revienne vivre à la maison.

Que faire pour l'aider et qu'elle revienne vivre la maison ?

Merci de m'avoir lu

Re: Comment l'aider ?

Posté : 29.08.21
par Esope
Salut Ergonomic,

Pas facile ta situation et encore moins celle de ta copine.
Ergonomic a écrit :
29.08.21
Que faire pour l'aider et qu'elle revienne vivre la maison ?
Je pense qu'il faut qu'elle voit un spécialiste, un psychiatre sans doute. Mais sache qu'à part être patient, la soutenir, la rassurer et lui dire que tu es et restes disponible pour elle, ben tu ne peux rien faire.

Elle ne reviendra peut-être pas à la maison tout de suite, c'est à elle de définir ce qui lui convient le mieux vu son état et tu dois être compréhensif.

Pour finir, il faut que tu sois fort et endurant car cela ne va pas se résoudre en quelques jours ou semaines. Essaye d'avoir une vie aussi stable et équilibrée que possible, de sortir, voir des amis, de faire des choses qui te rendent heureux pour ne pas te laisser emporter par cette histoire (car cela risque de beaucoup te peser moralement).

[enfin, ça ne répondra pas à ta question mais je pense que c'est important: tu n'es pas un sauveur et tu n'as qu'une vie. Je trouve génial, beau et super altruiste que tu fasses ton possible pour l'aider. Mais je ne peux pas m'empêcher de te dire de mettre des limites en temps et en quantité d'énergie que tu es prêt à donner. J'espère que ta copine va se remettre très vite et que vous allez filer le parfait amour. Mais ne va pas sacrifier toute ta vie pour essayer de sauver ta copine et cette relation, car ça finira peut-être par exploser quel que soit ton investissement pour l'aider (peut-être même après qu'elle se soit remise). L'idée est que si votre relation vienne à se terminer (ce que je ne te souhaite pas), tu n'aies pas l'impression d'avoir gâché des années de ta vie en pure perte]

Bon courage

Re: Comment l'aider ?

Posté : 29.08.21
par Ergonomic
Esope a écrit :
29.08.21
Salut Ergonomic,

Pas facile ta situation et encore moins celle de ta copine.
Ergonomic a écrit :
29.08.21
Que faire pour l'aider et qu'elle revienne vivre la maison ?
Je pense qu'il faut qu'elle voit un spécialiste, un psychiatre sans doute. Mais sache qu'à part être patient, la soutenir, la rassurer et lui dire que tu es et restes disponible pour elle, ben tu ne peux rien faire.

Elle ne reviendra peut-être pas à la maison tout de suite, c'est à elle de définir ce qui lui convient le mieux vu son état et tu dois être compréhensif.

Pour finir, il faut que tu sois fort et endurant car cela ne va pas se résoudre en quelques jours ou semaines. Essaye d'avoir une vie aussi stable et équilibrée que possible, de sortir, voir des amis, de faire des choses qui te rendent heureux pour ne pas te laisser emporter par cette histoire (car cela risque de beaucoup te peser moralement).

[enfin, ça ne répondra pas à ta question mais je pense que c'est important: tu n'es pas un sauveur et tu n'as qu'une vie. Je trouve génial, beau et super altruiste que tu fasses ton possible pour l'aider. Mais je ne peux pas m'empêcher de te dire de mettre des limites en temps et en quantité d'énergie que tu es prêt à donner. J'espère que ta copine va se remettre très vite et que vous allez filer le parfait amour. Mais ne va pas sacrifier toute ta vie pour essayer de sauver ta copine et cette relation, car ça finira peut-être par exploser quel que soit ton investissement pour l'aider (peut-être même après qu'elle se soit remise). L'idée est que si votre relation vienne à se terminer (ce que je ne te souhaite pas), tu n'aies pas l'impression d'avoir gâché des années de ta vie en pure perte]

Bon courage
Bonsoir, merci pour ton message réconfortant

Tu as bien cerner la situation dans sa globalité... moi je suis épuisé de mon côté.

Je la réconforte sans arrêt, je ne fais que penser à la douleur, de la savoir éloigner de moi, ma seule proche...

De plus, je suis déchiré par le fait qu'elle me parle par sms, et qu'elle ne voulait pas partir mais que ses peurs l'ont contrôlées, résultat, elle m'écrit des mots doux toutes les deux minutes, me dit que je lui manque, elle s'en veut pour ses peurs... et dit qu'elle ne sait pas quoi faire.

Je lui ait conseiller, de prendre rdv, chez le médecin, elle va le faire dès demain, sinon ça sera rdv aux urgences.

Elle ne voulait pas faire son anniversaire, qui est la semaine prochaine mais à tenue à ce que j'aille la voir pour le fêter avec elle.

Pas dit que ses peurs soient partis d'ici là.

J'ai hâte qu'elle retrouve ses esprits...

Je ne sais pas quoi faire en attendant... je m'impatiente... même quand je m'occupe je pense à elle sans arrêt.

À part m'occuper, faire des projets pro, préparer mes cartons de déménagement vu qu'on voulait emménager dans plus grand, je ne sais pas quoi faire...

Re: Comment l'aider ?

Posté : 29.08.21
par The_PoP
Quel âge avez vous si ce n’est pas indiscret ?

Re: Comment l'aider ?

Posté : 29.08.21
par Ergonomic
The_PoP a écrit :
29.08.21
Quel âge avez vous si ce n’est pas indiscret ?
Oui, pas de souci
29 ans tout les deux

Re: Comment l'aider ?

Posté : 30.08.21
par Onmyoji
Si elle entend des voix c'est plus grave qu'une simple peur de l'abandon, ça ce n'est qu'un problème de surface, mais à cette névrose s'ajoute peut-être quelque chose de plus puissant type paranoïa et/ou schizophrénie.
Ça ne se soigne pas avec juste une séance ou deux de psy et quelques cachets pour l'anxiété. Les traitements sont plus lourds et ont des effets secondaires non négligeables.
Donc j'espère pour toi qu'elle est tellement désorientée qu'elle en rajoute beaucoup.
Ça me paraît plus plausible vu qu'elle a 29 ans et qu'elle est une femme, la schizophrénie productive c'est généralement vers 40 ans et surtout chez les hommes.
A t-elle des antécédents psychiatriques dans sa famille?
Maintenant y a-t-il une possibilité qu'elle soit perdue à cause du retour d'un ex? Ou que sa famille ne t'aime pas et fasse pression? Tu connais sa famille et peut prendre la température pour savoir si elle enjolive des choses ou si elle fait bien ce qu'elle dit?
Ça fait combien de temps que vous êtes ensemble?
Il y a un déclencheur à cette situation, une dispute, des reproches ou un truc qu'elle a pu trouver naze? Elle aurait pu tomber enceinte par accident et ne pas vouloir le garder sans en discuter avec toi, aussi.

Ce que je dis n'est pas plaisant, mais certaines personnes sont prêtes à faire n'importe quoi pour ne pas assumer.
Quoi qu'il en soit, essaie de reprendre de l'énergie, de t'aérer et de te faire soutenir. Sinon tu vas en payer le prix et si jamais elle revient vers toi c'est toi qui ne seras plus en état (et montrer sa faiblesse en couple même si c'est moche c'est un tue l'amour). Aussi ça t'aidera à avoir les idées plus claires. Pour le reste tu as le bon geste, dans un premier temps si elle dit vrai c'est une affaire de professionnels. Tu devrais quand même chercher de l'information auprès de son entourage si tu les connais, l'air de rien (mais sans rien leur dire, il je faut pas que ça revienne à elle. Tu peux les contacter en pipeautant sur son anniversaire par exemple. Ça paraîtrait étrange qu'elle soit tout à fait normale auprès d'eux).

Re: Comment l'aider ?

Posté : 30.08.21
par Ergonomic
Je vais répondre en-dessous pour donner des nouvelles, mais également pour répondre, merci pour la réponse Onmyoji :



Alors je te comprends tout à fait et je suis totalement d'accord que parfois les gens sont prêts à tout inventer pour se barrer... l'ayant déjà vécu pareil, je me suis même poser cette question...

Sauf que là, elle a l'air vraiment malade sans le vouloir.
Je m'explique :

On a eu une belle longue relation, plein de moments de complicités, beaucoup d'amour, des difficultés aussi et on a tout surmonter.

Mais elle était déjà en dépression avant que je la connaisse, des soucis de famille, des décès dans sa famille l'ont profondément dévastée.

Et par la suite sa peur de l'abandon, suite aux décès de deux membres de sa famille ont jouer sur des peurs de l'abandon en couple.

Sauf que avec le manque de sommeil, et une possible pathologie... vu que depuis la semaine dernière elle commençait à dérailler totalement, ça a montrer qu'elle craquait.

Toujours le même amour, les mêmes sentiments, mais elle tombait malade, maux de têtes sans arrêt, insomnie, et après des peurs qui sont survenus par peur de me perdre, et là les voix.

Elle a finit par remonter chez sa famille, elle a pleurer tout les derniers jours, en disant que les peurs la contrôle


Elle a demandé sans cesse, comment les enlever, mais également elle m'a coller par sms et appel... sms toute la journée, même quand je dors elle m'écrit...

C'est simple je me suis réveillé j'avais 39 sms... et plusieurs appels manqués.


Je l'appel, elle me répond... elle est toujours là, elle veut aussi m'envoyer des cadeaux à la maison par colis et continue de prendre soin de moi même si elle est loin maintenant


Elle a pris rdv chez le médecin dans deux jours.

Elle veut se soigner. Elle veut revenir à la maison, elle le dit d'elle-même, elle dit sans arrêt qu'elle n'en peut plus de ces peurs, et de ces voix...

La semaine prochaine, elle ne voulait pas faire son anniversaire, mais elle veut le faire avec moi, et donc ne vais aller la voir, elle sait qu'elle n'ira pas forcément mieux d'ici là, mais elle veut que je reste plus longtemps à ses côtés si les peurs ont diminuées. Car les peurs et voix sont invivable pour elle mais également pour moi car elle voit que je suis mal de la voir comme ça et que ça m'affecte cette situation.

D'ailleurs les peurs, ne s'attaque pas qu'à moi.

L'autre jour, alors que je l'accompagnait chez la pharmacienne pour l'aider à trouver une solution pour le sommeil et les voix. La pharmacienne l'a conseiller et lui a donner des somnifères, la voix dans sa tête lui a dit :

Ne les écoutent pas, ils disent des conneries avec la pharmacienne.


Comme quoi, la voix lui pourrit la vie sans qu'elle le veuille et au fond d'elle, elle en souffre sans le vouloir car la voix est incontrôlable.


Ses sms tourne autour de : tu me manques énormément, tu es l'homme de ma vie, je te veux pour toujours, je t'aime énormément, je veux me soigner, je n'en peux plus de ses voix, dès que ça va mieux je reviens à la maison, je ne veux pas rompre je me bats contre mes voix pour nous.

D'ailleurs quand je ne réponds pas pendant 5 ou 10 minutes elle relance par sms.

Et les appels c'est des heures d'appels.

Ps : elle a parler de moi en bien à sa mère et son beau père et ainsi qu'à son père chez qui elle est rentrée, et ses parents ont envie de me connaître et elle veut me les présentés, de plus sa famille a dit du positif sur moi , que c'est bien que je l'ai aider et que je me dépasse pour elle malgré mes propres soucis de santé à moi.

Du coup tout va bien sauf ses voix et ses soucis de santé...

Là mercredi rdv chez le médecin, et elle est prête à rencontrer un psychiatre et avoir un suivi.

Elle pleure sans arrêt car je lui manque, parce que les voix lui parle et disent du négatif et qu'elle a mal à la tête à force de ne plus dormir.

Moi de mon côté, extrêmement fatigué par tout ça...
De la soutenir du matin au soir, et de devoir encaisser cette situation, mais elle montre des preuves d'amour, comme le fait de m'écrire sans arrêt, de se battre pour que notre couple reste le même et se soigner, mais aussi elle parle de moi à sa famille, me téléphone et parle même devant son père et dit que je suis son copain , et des belles choses sur le couple et moi car dans le fond elle veut le couple, mais ne plus être malade car ça nous fait du mal à tout les deux...



Voilà, j'écris ce message pour répondre aux postes précédents et donner des nouvelles.

Re: Comment l'aider ?

Posté : 31.08.21
par Ergonomic
Bonjour,

Avez-vous des conseils pour que je tienne en attendant que ma copine se soigne ?

Ça peut prendre plusieurs semaines voir quelques mois, que faire en attendant ?

Je trouve le temps très long sans elle

Re: Comment l'aider ?

Posté : 31.08.21
par Esope
Courage Ergonomic!

Ce que tu vis (que vous vivez) est une épreuve compliquée qui risque de durer dans le temps.

La seule chance pour que tu puisses tenir dans la durée est d'être satisfait par les autres facettes de ta vie.
Je ne sais pas si votre relation était très fusionnelle, mais si c'est le cas ça va te faire un gros changement.

En gros, il va falloir que tu trouves d'autres sources de bonheur et d'autres projets que ton couple:

vois des amis, implique toi dans tes études, ton job, ta communauté, fais du sport, sors, expérimente de nouvelles choses... Je ne sais pas qu'elle est la situation avec le Covid, mais septembre est souvent aussi le bon moment pour s'inscrire dans des cours (langues, sports...) ou dans des associations.

Sinon, pour ta copine: tu peux continuer d'être disponible pour elle par téléphone, de la soutenir pour qu'elle se soigne, sans trop lui mettre la pression.

Courage!

Re: Comment l'aider ?

Posté : 01.09.21
par Ergonomic
Merci Esope,

Oui j'ai peur que ça dure longtemps, même si ça avance dans le sens où aujourd'hui elle a eu rdv chez le médecin et une ordonnance pour un médicament et demain, elle contacte le psychiatre.

J'essaye de penser à moi et de prendre du temps pour moi pour me ressourcer, mais ce qui se passe me marque et m'affecte tellement que je ne fais que penser à ça en boucle...

J'aimerais faire du sport, sortir plus souvent, des cours j'aimerai beaucoup, mais peur que ça s'arrête à cause du covid... peut-être que je vais en prendre en ligne...

Je la soutient à fond, je redouble d'efforts pour l'aider et je perds mon énergie du coup, et elle culpabilise que je l'aide à cause de sa situation. Mais voilà je soutiens, je vois bien qu'elle est réellement malade, mais c'est dur pour moi aussi qui aide sans arrêt...

J'aimerais que tout ca s'arrange en quelques semaines et qu'elle revienne à la maison

Re: Comment l'aider ?

Posté : 01.09.21
par Esope
Ergonomic a écrit :
01.09.21
mais ce qui se passe me marque et m'affecte tellement que je ne fais que penser à ça en boucle...
J'aurai tendance à dire qu'au début c'est assez normal, tu viens de vivre un gros changement, donc il y a un temps d'adaptation. Mais il va falloir que tu t'en sortes, que tu te remettes (même partiellement) au centre de ton monde.
Ergonomic a écrit :
01.09.21
J'aimerais faire du sport, sortir plus souvent, des cours j'aimerai beaucoup, mais peur que ça s'arrête à cause du covid... peut-être que je vais en prendre en ligne...
Je suis pareil que toi mais c'est une fausse excuse que tu te donnes. Même si ça s'arrête à cause du covid, tu auras quand même vécu quelque chose de neuf et noué quelques contacts au cours des premières séances. C'est ces cours, ces personnes et ces souvenirs qui pourront éventuellement t'aider quand tu seras dans le dur, donc ne met pas tout de côté trop vite.
Ergonomic a écrit :
01.09.21
mais c'est dur pour moi aussi qui aide sans arrêt...
Exactement et je sais un peu de quoi tu parles! C'est ton sujet, donc je ne veux pas trop amener mes expériences dedans, mais mon ex était dépressive, ce qui est aussi une "maladie" mentale assez lourde aussi, bien que différente de celle de ta copine. J'ai essayé de la soutenir à fond mais au bout d'un an j'étais au bord du gouffre aussi, j'avais tout donné... et on a rompu car je ne pouvais plus la soutenir (elle avait besoin qu'on lui apporte trop d'attention et d'énergie, même si par ailleurs elle reste géniale). Un an plus tard, elle se sent légèrement mieux mais ses problèmes de fond ne sont toujours pas réglés, et moi je ne m'en suis pas encore tout à fait remis.

C'est pour cela que je te suggère de te placer au centre de ton monde. En étant altruiste, tu as tendance à oublier tes propres besoins, ce qui est assez délétère dans ce genre de situation car ta copine risque de prendre toute l'énergie que tu lui donnes. Tu dois donc être fort et avoir tes limites pour ne pas te laisser entièrement absorbé par cette histoire.
C'est uniquement en étant bien dans ta vie que tu pourras soutenir ta copine en lui apportant un maximum d'énergie sur le long terme. (en parallèle, ça te sera aussi très utile si jamais vous veniez à rompre)

Re: Comment l'aider ?

Posté : 02.09.21
par Ergonomic
Esope a écrit :
01.09.21
Ergonomic a écrit :
01.09.21
mais ce qui se passe me marque et m'affecte tellement que je ne fais que penser à ça en boucle...
J'aurai tendance à dire qu'au début c'est assez normal, tu viens de vivre un gros changement, donc il y a un temps d'adaptation. Mais il va falloir que tu t'en sortes, que tu te remettes (même partiellement) au centre de ton monde.
Ergonomic a écrit :
01.09.21
J'aimerais faire du sport, sortir plus souvent, des cours j'aimerai beaucoup, mais peur que ça s'arrête à cause du covid... peut-être que je vais en prendre en ligne...
Je suis pareil que toi mais c'est une fausse excuse que tu te donnes. Même si ça s'arrête à cause du covid, tu auras quand même vécu quelque chose de neuf et noué quelques contacts au cours des premières séances. C'est ces cours, ces personnes et ces souvenirs qui pourront éventuellement t'aider quand tu seras dans le dur, donc ne met pas tout de côté trop vite.
Ergonomic a écrit :
01.09.21
mais c'est dur pour moi aussi qui aide sans arrêt...
Exactement et je sais un peu de quoi tu parles! C'est ton sujet, donc je ne veux pas trop amener mes expériences dedans, mais mon ex était dépressive, ce qui est aussi une "maladie" mentale assez lourde aussi, bien que différente de celle de ta copine. J'ai essayé de la soutenir à fond mais au bout d'un an j'étais au bord du gouffre aussi, j'avais tout donné... et on a rompu car je ne pouvais plus la soutenir (elle avait besoin qu'on lui apporte trop d'attention et d'énergie, même si par ailleurs elle reste géniale). Un an plus tard, elle se sent légèrement mieux mais ses problèmes de fond ne sont toujours pas réglés, et moi je ne m'en suis pas encore tout à fait remis.

C'est pour cela que je te suggère de te placer au centre de ton monde. En étant altruiste, tu as tendance à oublier tes propres besoins, ce qui est assez délétère dans ce genre de situation car ta copine risque de prendre toute l'énergie que tu lui donnes. Tu dois donc être fort et avoir tes limites pour ne pas te laisser entièrement absorbé par cette histoire.
C'est uniquement en étant bien dans ta vie que tu pourras soutenir ta copine en lui apportant un maximum d'énergie sur le long terme. (en parallèle, ça te sera aussi très utile si jamais vous veniez à rompre)


Merci Esope pour ton message, je comprends que dans ton cas tu as finis épuisé par ta situation, j'en suis qu'au début et c'est déjà très dur... alors tu as raison, je dois me préserver, la soutenir mais ne pas m'oublier non plus



Là ça avance, elle a un tranquillisant ( xanax ), elle va mieux, et arrive à mieux dormir.

Elle entend encore les voix.

Demain elle va aller sur place pour prendre rdv avec un psychiatre pour le suivi et le rdv car au téléphone elle n'a eu personne.

J'ai peur que ce soit long... je vois bien qu'elle se bat pour nous, que pour elle notre couple a encore toute son importance et que je lui manque beaucoup. Je veux qu'elle aille mieux pour elle et pour nous. Mais aussi, entre le suivi, les médicaments, j'ai peur qu'elle revienne à la maison dans plusieurs mois et je trouve le temps long...

Re: Comment l'aider ?

Posté : 04.09.21
par Ergonomic
Bonjour,
C'est avec le cœur lourd et beaucoup de tristesse que j'écris ce message, j'ai réfléchis à ma relation et je me sens très mal.

Je suis malade et de plus en plus depuis qu'elle est partie. Quand je lui demande quand elle revient vivre à la maison, elle me dit que ça prendra du temps, car il faut les rdv pour les soins, le traitement le suivi. Ce qui est vrai mais je suis épuisé, je me demande si faire de nouvelles rencontres m'aiderait comme je sais que parfois vous le conseiller.

De l'autre côté, elle m'appel et m'écris tout le temps.
Mais pour moi, c'est de plus en plus dur.

J'ai mis absolument toute mon énergie pour la soutenir.

Et je commence vraiment à saturé.

Je fais des cauchemars dans laquelle elle me quitte, ou je la perd etc... c'est une vraie obsession


Je ne vais pas la quitter mais je voudrais me protéger, prendre du recul, de la distance et savoir quoi faire ?
Je me dis que si elle se soigne et qu'elle revient c'est super, et de l'autre que je dois me détacher au cas où sa santé amène à la rupture. Car on peut très bien imaginer que suite à cela elle n'arrive plus à tenir la relation...

Je fais une fixette sur elle, son sourire, ses mots doux, ses cadeaux ... toutes ces choses attendrissante qui m'empêche de prendre du détachement j'ai ces images positives qui sont ancrées dans ma tête mais qui me pourrisse la vie et m'empêche de me protéger en prendrant de la distance ... je n'ai pas d'amis et c'est ma seule proche, alors c'est urgent que je me protège, je suis sous son emprise et dépendant affectif. J'arrive pas à me détacher, pouvez-vous m'aider ?


Je veux avoir du détachement, continuer de l'attendre si besoin, mais être prêt à accepter la rupture si elle me quitte à cause de sa santé...

Ce qui fait mal, c'est que je vois qu'elle m'aime vraiment mais avec sa santé, et son hypersensibilité, elle n'arrive plus à gérer le quotidien malheureusement

Merci beaucoup

Re: Comment l'aider ?

Posté : 04.09.21
par Esope
Salut Ergonomic,
en lisant ton message, on se rend compte que votre relation était, pour vous deux, un échappatoire qui vous a permis d'oublier une situation personnelle compliquée. Malheureusement, si on ne traite pas les causes de cette situation compliquée, elles vont finir par ressortir à un autre moment (ce qui se passe pour toi en ce moment).

Ta copine a besoin d'aide et elle se soigne. Tu dois en profiter pour en faire autant.
Ergonomic a écrit :
04.09.21
c'est une vraie obsession [...] Je fais une fixette sur elle [...] je n'ai pas d'amis et c'est ma seule proche, alors c'est urgent que je me protège, je suis sous son emprise et dépendant affectif
Très bien, tu te rends compte que tu dois travailler sur toi aussi. Si tu fais une fixette sur elle, si elle t'obsède, c'est en partie parce tu as lié tout ton bien-être à cette personne. C'est sur ce point que tu dois travailler. Tout de suite!
Comment? te faire des amis, diversifier tes contacts humains et tes activités. Arrêter de vivre avec la peur au ventre (ici que votre relation s'arrête) mais cherche à développer de la confiance en toi, à améliorer ton bien-être, si nécessaire en repoussant les limites de ta zone de confort.

Je te conseille de voir un professionnel aussi (un psychologue pourrait t'aider à démêler tes pensées, à te calmer et à t'orienter, un psychiatre peut-être aussi si tu penses être dépressif). Mais dans ton cas, des médicaments ou des paroles ne vont pas suffire, il va falloir que tu agisses!

Je ne sais pas si c'est une bonne idée, mais dire à ta copine que tu trouves la situation assez lourde, que tu vas aussi chercher à te "soigner" aussi pour devenir plus solide, peut peut-être permettre d'équilibrer votre relation (elle pourra peut-être aussi te soutenir dans tes démarches)
Ergonomic a écrit :
04.09.21
Je ne vais pas la quitter mais je voudrais me protéger [...] Je me dis que si elle se soigne et qu'elle revient c'est super
Se protéger dans ce genre de situation est le bon choix. Ca ne veut pas dire que tu dois quitter ta copine, mais tu dois trouver d'autres bases à ta vie que ton couple.
Ergonomic a écrit :
04.09.21
je me demande si faire de nouvelles rencontres m'aiderait comme je sais que parfois vous le conseiller.
Faire des rencontres purement amicales ne peut que te faire du bien. Au cas où tu parles de rencontres sentimentales ou autre, je te le déconseille. Premièrement tu es en couple, mais le plus gros facteur est qu'avec ta situation psychologique actuelle, il vaut mieux que tu prennes du temps pour toi, c'est à dire essayer de te (re)trouver/te reconstruire avant d'envisager quoi que ce soit avec d'autres femmes (ce qui serait fuir ta situation).

Re: Comment l'aider ?

Posté : 14.09.21
par Ergonomic
Bonjour, merci pour l'aide apporter avant, j'ai pris le temps de parler avec elle, de prendre du recul, mais également de la voir.

J'étais invité pour son anniversaire, je devais rester une journée, j'ai passer la semaine finalement, ça s'est bien passer, j'ai dû redescendre car j'avais des choses à faire.

Elle m'a présenter ses parents, et on a mis les choses à plat sur sa santé.

Elle veut me voir, elle m'invite chez son père à venir dormir quand je peux monter la voir, et elle aimerait qu'on emménage ensemble, dans un nouveau logement quand elle sera guérit.

Sa santé, ça avance dans le bon sens, mais on veut emmenager dans une nouvelle maison quand elle sera totalement guérit.

Je me pose quelques questions, je comprends qu'elle soit malade en ce moment, ( souci psychiatrique dépression et voix dans la tête)
Et je m'interrogeais pour savoir si il était possible d'avoir un couple stable et durable une fois qu'elle sera guérit ?

On est rester en couple et on surmonte cette période difficile, on se voit beaucoup, et quand on ne se voit pas, on s'appel er s'écrit plusieurs heures par jour voir toute la journée. Le lien est fusionnel et fort.

Mais je m'interroge pour savoir si vous pensez qu'il est possible à l'avenir, une fois que tout sera rentrer dans l'ordre, de faire des projets comme emmenager ensemble, avoir des enfants, se marier, sachant que même si elle aura guérit d'ici là,


Est-ce que la maladie peut faire que le couple ne tienne pas, ou est-ce-que justement le fait qu'elle ait un traitement et un suivi pour la guérir de son souci de sommeil ( elle dort mal ) et attends des voix, peut faire qu'on aura un coiple durable et même encore plus fort une fois que tout ce négatif sera résolu?


Je réfléchis également à prendre soin de moi, et m'occuper pour quand je ne suis pas avec elle... le manque que j'ai quand elle n'est pas là, et le fait que je pense sans arrêt à elle en attendant qu'elle guérisse ( plusieurs mois à attendre et je la verrais deux semaines par mois en attendant chez son père) fait que la situation est très dure à tenir.

Ça me fait du mal de la savoir en mauvaise santé, et aussi elle me manque beaucoup. J'attends qu'elle aille mieux, d'abord pour elle, mais aussi pour faire nos projets.

( emménagement dans une maison plus grande quand elle sera guérit, des enfants, mariage )

Merci pour vos avis, j'en ai vraiment besoin.

Re: Comment l'aider ?

Posté : 15.09.21
par Onmyoji
La grande question, c'est est-ce que son trouble est passager ou quelque chose de persistant qui peut avoir besoin d'un traitement lourd. Si elle fait de la schizophrénie productive/paranoïde, vu les hallucinations, ça peut être compliqué (et les traitements, par rapport aux grossesses, c'est compliqué).
Si c'était dû à un déséquilibre temporaire (hormonal? un effet secondaire médicamenteux amplifié par le manque de sommeil etc), c'est sans doute plus gérable.
Pour le reste, tu l'as appuyée, sans perdre ton caractère et sans déchoir à ses yeux, je suppose, donc ça ne peut que renforcer son intérêt pour toi.
Après, ne vas pas trop vite en besogne. Si tu n'avais pas ces projets avant, ou que l'impulsion de les concrétiser ne te vient qu'à cause d'une quelconque prise de conscience liée à la situation, réfléchis-y deux fois, et encore une autre fois quand vous en serez sortis. C'est beau, c'est romantique, ça peut te sembler la révélation, le truc évident à faire, mais ce serait un choix très con et très impulsif, déraisonnable, de t'engager ainsi sans savoir ce qui peut advenir, et surtout si tu peux vraiment continuer à l'aimer sans t'autodétruire.
Parce que se sacrifier pour quelqu'un qu'on aime, je peux comprendre le concept, mais si là, c'est juste te détruire à petit feu parce que tu seras avec quelqu'un qui ne sera pas la personne que tu as connue, et qui sera un fardeau, ça risque d'être bien plus difficile à vivre que le rose de tes pensées veut bien le laisser croire.

Et dans tous ces choix, la propriété et faire un enfant sont extrêmement engageant, et un enfant c'est une épreuve en soi, beaucoup de couples se séparent quand les enfants sont en bas âge. Alors un enfant avec quelqu'un qui n'est pas stable, c'est double stress. Et une charge que tu pourrais avoir à assumer seul si ça ne se passe pas bien, parce que ce ne serait pas raisonnable de le laisser à ta copine si elle est instable.

Pour l'instant, votre projet commun, c'est qu'elle aille mieux, et toi, tu dois garder la tête froide et pas faire n'importe quoi en pensant qu'en renforçant vos liens ça va l'aider à s'en sortir. Elle a une maladie mentale. Aiguë ou pas, ce n'est pas parce qu'elle aura des raisons objectives de te croire que son cerveau le fera.
C'est purement fonctionnel à ce niveau là.
Courage

Re: Comment l'aider ?

Posté : 15.09.21
par Ergonomic
Onmyoji a écrit :
15.09.21
La grande question, c'est est-ce que son trouble est passager ou quelque chose de persistant qui peut avoir besoin d'un traitement lourd. Si elle fait de la schizophrénie productive/paranoïde, vu les hallucinations, ça peut être compliqué (et les traitements, par rapport aux grossesses, c'est compliqué).
Si c'était dû à un déséquilibre temporaire (hormonal? un effet secondaire médicamenteux amplifié par le manque de sommeil etc), c'est sans doute plus gérable.
Pour le reste, tu l'as appuyée, sans perdre ton caractère et sans déchoir à ses yeux, je suppose, donc ça ne peut que renforcer son intérêt pour toi.
Après, ne vas pas trop vite en besogne. Si tu n'avais pas ces projets avant, ou que l'impulsion de les concrétiser ne te vient qu'à cause d'une quelconque prise de conscience liée à la situation, réfléchis-y deux fois, et encore une autre fois quand vous en serez sortis. C'est beau, c'est romantique, ça peut te sembler la révélation, le truc évident à faire, mais ce serait un choix très con et très impulsif, déraisonnable, de t'engager ainsi sans savoir ce qui peut advenir, et surtout si tu peux vraiment continuer à l'aimer sans t'autodétruire.
Parce que se sacrifier pour quelqu'un qu'on aime, je peux comprendre le concept, mais si là, c'est juste te détruire à petit feu parce que tu seras avec quelqu'un qui ne sera pas la personne que tu as connue, et qui sera un fardeau, ça risque d'être bien plus difficile à vivre que le rose de tes pensées veut bien le laisser croire.

Et dans tous ces choix, la propriété et faire un enfant sont extrêmement engageant, et un enfant c'est une épreuve en soi, beaucoup de couples se séparent quand les enfants sont en bas âge. Alors un enfant avec quelqu'un qui n'est pas stable, c'est double stress. Et une charge que tu pourrais avoir à assumer seul si ça ne se passe pas bien, parce que ce ne serait pas raisonnable de le laisser à ta copine si elle est instable.

Pour l'instant, votre projet commun, c'est qu'elle aille mieux, et toi, tu dois garder la tête froide et pas faire n'importe quoi en pensant qu'en renforçant vos liens ça va l'aider à s'en sortir. Elle a une maladie mentale. Aiguë ou pas, ce n'est pas parce qu'elle aura des raisons objectives de te croire que son cerveau le fera.
C'est purement fonctionnel à ce niveau là.
Courage

Merci Onmyoji, pour ton aide qui m'aide beaucoup et aussi ton respect, tout comme l'a fait Esope

Je trouve que c'est un avis juste, je me sens capable encore de tenir, car je prends du temps pour moi, j'apprends à m'occuper de moi, à avoir des projets en dehors d'elle... comme ça quand je ne la voit pas et même quand je vais la revoir et passer une ou deux semaines avec elle ( la semaine prochaine ), j'aurais déjà de quoi me changer les idées et je pourrais évoluer de mon côté.

Quand à elle, en dehors de ses soucis de santé, elle a de belles qualités et je me sens bien avec elle, je sais qu'elle m'aime, et j'aime notre lien, mais en ce moment la maladie gâche tout. Elle est en cours de soin, je pense qu'il faudra plusieurs mois avant qu'elle soit posée dans sa tête.

J'ai envie de faire le test, et d'accepter sa proposition, d'emménager avec elle, quand elle sera guérit.

Je me dis que je n'ai rien à perdre... et je veux essayer, voir ce que ça donne d'avoir une petite maison à deux à la campagne. Je veux continuer d'être en relation avec elle, grâce au temps que je prends désormais pour moi, j'arrive enfin à me ressourcer et à me changer les idées de plus en plus.

J'aimerais savoir dans un cas comme celui-ci, comment me comporter, pour l'aider d'abord, et ensuite pour la situation en elle-même, comment tenir bon tout ce temps, comment réussir à traverser cette longue épreuve ? De tenir une relation, dans laquelle la personne est malade, ( pathologie mentale ) et réussir à surmonter les séparations ? Je vais la voir une semaine sur deux... pour moi ce n'est jamais assez... les séparation, le manque ça me déchire à chaque fois...

Elle veut qu'on s'installe dans la nouvelle maison, à la campagne une fois qu'elle sera guérit... moi de mon côté, j'avance sur des projets pro, mais ça me prends beaucoup d'énergie... le fait de m'occuper m'aide à me changer les idées... mais c'est toujours très dur d'être loin d'elle, et les séparations pour quand je retourne dans mon appart. ( 1 semaine sur 2 )

J'attends vos conseils, pour savoir comment faire, car si il lui faut 6 mois voir 1 an avant d'aller mieux, je veux savoir comment tenir d'ici là et comment avancer dans ma vie personnelle et gérer le manque, car elle me manque sans arrêt. Merci

Re: Comment l'aider ?

Posté : 19.09.21
par Ergonomic
Salut, je viens donner des nouvelles sur la situation, et sur mes changements, car beaucoup de nouveau...

Maintenant je prends du temps pour moi, j'arrive à me ressourcer et à me reposer, c'est plus comme avant où je ne prenais aucun moment pour moi, je lui parle beaucoup tout les jours, des appels et des SMS pendant des heures mais à côté je fais beaucoup de choses et projets. D'ailleurs je la voit demain pendant un peu plus d'une semaine, je vais pouvoir lui changer les idées, la voir mais également continuer de bosser sur moi et mes projets quelques heures par jours tout en étant avec elle. Par moment, j'irais même prendre l'air tout seul un peu pour me préserver, me changer les idées et comme ça en plus des projets que je travaillerais quelques heures par jour avec elle, je pourrais avoir un certains détachement, qui me permettra de me protéger vu l'ampleur de la situation, de souffler et pouvoir mieux l'aider, car si je suis épuisé, ça ne sera pas bon ni pour elle, car je ne pourrais pas l'aider, ni pour moi.

Voilà, et dans les mois à venir, je dois rendre mon logement, car fin de contrat, c'était prévu comme ça, j'ai un peu moins de 3 mois pour chercher un nouveau logement.

Je pense me rapprocher d'elle, en région Ile-de-France ( en banlieue car moins cher ), je pourrais l'aider plus facilement une fois sur place, car là elle est chez son père et on se voit une semaine sur deux, on aiment se voir mais elle a aussi besoin de mon aide.

Ça va être un changement total pour moi, de déménager, car je vis dans un petit endroit où nous sommes moins de 3000 mais j'ai déjà été plusieurs fois en Ile-de-France, et je suis prêt à y vivre, et aussi, ça m'aidera niveau professionnel pour mes projets pro, car dans mon village on ne peut pas travailler, il ni y a rien...

Quant à moi, je décide, de l'aider, de me préserver en gardant du temps pour moi, et des moments seuls pour respirer et ne pas être juste là à l'aider et à avoir le poids de cette situation compliqué.

Quels conseils pourriez-vous me donner dans cette situation, niveau lifestyle pour progresser en tant qu'homme qui veut se développer malgré une situation compliquée et qui veut aider sa copine en parallèle? De base, je sors très peu, je fais que être sur le pc, je compte me mettre au sport et sortir pour découvrir l'Ile-de-France...