Est-ce qu’une fille peut avoir honte après coup?

Note : 34

le 24.02.2022 par Geronimo1234

46 réponses / Dernière par FK le 05.03.2022, 09h19

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Dans mes relations « pas sérieuses » plusieurs fois il m’est arrivé le truc suivant:


Je couche avec une fille
Ça se passe bien
Chacun retourne faire sa vie de son côté
Je pense un peu à autre chose pendant quelques jours, je m’occupe de mes affaires
Au bout de quelques jours je prends des nouvelles (je jette pas la meuf comme une chaussette)
Je me rends compte qu’elle est moins avenante et moins enthousiaste que quand on a couché ensemble

Et la dissonance provient du fait que quand on a couché ça s’est bien passé, donc je comprends pas la réaction

Si ça s’était mal passé, ou que ça avait été pas terrible, là je comprendrai et y’aurait pas de dissonance: Elle a pas kiffé, ou je me suis mal démerdé, c’est logique qu’elle veuille pas reproduire l’expérience

Mais là c’est des fois où ça s’est bien passé donc c’est inexplicable,
inexplicable à moins qu’on considère le facteur « honte/regret »

C’est à dire que y’a probablement un écart entre le désir de la fille, et les convictions de la fille

Le désir c’est instinctif, et les convictions c’est une réflexion élaborée, par soi-même ou par quelqu’un d’autre

Et je me dis la chose suivante, c’est la seule hypothèse que je trouve pour expliquer ce qui se passe:

Son désir est éloigné de ses convictions
Quand elle couche avec moi elle active son désir, et elle met ses convictions dans un placard
Et après quand elle retourne de son côté et qu’elle ouvre son placard, elle retrouve ses convictions qui lui disent « t’es une salope/tu t’es trop lâchée »
Genre lesdites convictions c’est un peu comme un père fouettard un peu puritain, imaginaire, qui fait croire à la fille que ce qu’elle a fait avec les garçons c’est pas bien

Je vois pas trop d’autres explications à ce truc

Pour moi ça paraît bizarre parce je pense que en ce qui me concerne y’a pas vraiment d’écart entre mon désir et ma conviction, entre mon corps et mon esprit, tout ça va dans la même direction et ne se contredit pas, c’est unifié

Mais tout le monde ne pense pas comme moi, peut-être que y’a des gens chez qui c’est scindé en deux
Les hormones veulent aller à droite, mais la raison veut aller à gauche, donc -> culpabilité et honte

J’ai jamais eu ce truc de honte après avoir couché perso, mais dans la façon dont certaines meufs m’ont parlé après coup y’avait un peu un message subliminal « On aurait pas dû faire ça »
Je sais pas j’ai pas de preuves et j’ai jamais eu d’affirmations explicites, y’a jamais une fille qui m’a dit « J’aurais pas dû coucher avec toi maintenant je me suis corrompue moralement etc etc...... », mais enfin je le sens un peu comme ça
Entre les lignes c’est un peu ça l’idée

Parce que c’est vrai que perso quand je suis dans l’intimité je me lâche et je fais en sorte que la fille se lâche aussi, et en général c’est ce qui se produit, elle se lâche

Peut-être que y’a le même truc que les gens qui font des conneries quand ils sont bourrés, et qui regrettent dès qu’ils se réveillent le lendemain
Ils ont honte de s’être desinhibés, alors que sur le moment c’est ça qu’ils voulaient justement

Enfin bref je réfléchis à ce phénomène bizarre, dites si vous pensez que c’est ça ou si c’est autre chose
Chasse le naturel, il revient en bécane

#Asperdragueur

Déjà rien ne te garantit que ce soit bien passé pour elle dans sa tête.
Ensuite oui, ça peut être "le remord de l'acheteur". L'impression d'avoir cédé à une impulsion déraisonnable. Ou le regret de s'être lâchée trop et en avoir honte.
Peut-être aussi que ça tient à ton début de post:
Si tu retournes à ta vie comme si de rien n'était pendant quelques jours peut-être que la fille se dit quand tu la recontactes et même avant que tu ne fais pas grand cas d'elle et que tu lui écris juste quand tu veux tirer un coup. Donc avoir un peu plus de considération affichée et de sympathie ça peut être une bonne idée. Un petit bisou/ câlin après lui avoir fait (faire) des trucs "sales" et se mettre à nu, c'est une chose qui me semble basique et pourtant on m'a toujours dit que c'était inhabituel. Donc ça peut te servir.

Sinon ça peut être que pour un tas de raisons elles ne voulaient pas plus dès le départ, ou qu'elles ne peuvent pas poursuivre car contexte compliqué (relation...)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Pertinent le 25.02.22, 13h05 par Citadin
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Tu sais quoi ?
elle retrouve ses convictions qui lui disent « t’es une salope/tu t’es trop lâchée »
ça, peut-être en dessous de 16 ans ou dans certains milieux conservateurs, mais au-delà, en 2022, les meufs aiment le cul et expérimenter autant que n'importe quel mec donc en vrai c'est pas trop un facteur dans l'équation.

Si elles "refroidissent", c'est pas lié aux galipettes, mais probablement à avec qui elles l'ont fait (leur image du partenaire s'est dégradée ou a refroidi). Pourquoi ? Je sais pas, l'humain est émotionnel et changeant, et pas toujours rationnel.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas si simple le 24.02.22, 10h29 par Onmyoji
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Onmyoji a écrit :
24.02.22
Déjà rien ne te garantit que ce soit bien passé pour elle dans sa tête.
Ensuite oui, ça peut être "le remord de l'acheteur". L'impression d'avoir cédé à une impulsion déraisonnable. Ou le regret de s'être lâchée trop et en avoir honte.
Peut-être aussi que ça tient à ton début de post:
Si tu retournes à ta vie comme si de rien n'était pendant quelques jours peut-être que la fille se dit quand tu la recontactes et même avant que tu ne fais pas grand cas d'elle et que tu lui écris juste quand tu veux tirer un coup. Donc avoir un peu plus de considération affichée et de sympathie ça peut être une bonne idée. Un petit bisou/ câlin après lui avoir fait (faire) des trucs "sales" et se mettre à nu, c'est une chose qui me semble basique et pourtant on m'a toujours dit que c'était inhabituel. Donc ça peut te servir.

Sinon ça peut être que pour un tas de raisons elles ne voulaient pas plus dès le départ, ou qu'elles ne peuvent pas poursuivre car contexte compliqué (relation...)
« Déjà rien ne te garantit que ce soit bien passé pour elle dans sa tête. »

Complètement, mais de ce qu’elles me montrent (je pourrais pas être plus proche de la scène) y’a vraiment rien qui peut laisser penser que c’est négatif ou mitigé
Aucun signe extérieur du moindre problème
Alors je pars du principe que, en l’absence de choses perceptibles par les cinq sens qui pourraient me laisser penser qu’elle kiffe pas, l’hypothèse « elle kiffe pas » ne peut pas être validée
Elle reste en suspens mais y’a rien qui vient l’étayer


« Un petit bisou/ câlin après lui avoir fait (faire) des trucs "sales" et se mettre à nu, c'est une chose qui me semble basique et pourtant on m'a toujours dit que c'était inhabituel. Donc ça peut te servir. »

Ah... Pour ça je suis un peu un Carolingien
On va dire que je suis pas trop dans la tendresse avec une fille quand c’est pas « ma-copine-officielle-certifiée-on-est-sûr »

Après le bail j’ai qu’une envie c’est de m’allumer une clope et regarder le ciel


« Donc avoir un peu plus de considération affichée et de sympathie ça peut être une bonne idée. »

Ça oui, parce que après l’acte on discute, sans ça on est des bêtes (elles parlent plus que moi d’ailleurs, moi je suis dans les nuages)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 24.02.22, 10h30 par Onmyoji
Chasse le naturel, il revient en bécane

#Asperdragueur

FK a écrit :
24.02.22
Tu sais quoi ?
elle retrouve ses convictions qui lui disent « t’es une salope/tu t’es trop lâchée »
ça, peut-être en dessous de 16 ans ou dans certains milieux conservateurs, mais au-delà, en 2022, les meufs aiment le cul et expérimenter autant que n'importe quel mec donc en vrai c'est pas trop un facteur dans l'équation.

Si elles "refroidissent", c'est pas lié aux galipettes, mais probablement à avec qui elles l'ont fait (leur image du partenaire s'est dégradée ou a refroidi). Pourquoi ? Je sais pas, l'humain est émotionnel et changeant, et pas toujours rationnel.

« ça, peut-être en dessous de 16 ans ou dans certains milieux conservateurs, mais au-delà, en 2022, les meufs aiment le cul et expérimenter autant que n'importe quel mec donc en vrai c'est pas trop un facteur dans l'équation. »

Mmmmh là par contre je suis vraiment pas sûr
Elles sont pas encore autant décomplexées que nous, ça j’y crois pas
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Il y'a du vrai... le 24.02.22, 10h30 par Onmyoji
Chasse le naturel, il revient en bécane

#Asperdragueur

Je pense que tu commets une erreur d'interprétation.
Les filles ne te disent pas : "Je n'ai pas aimé."
Elles disent : "on aurait" (comprendre "je n'aurais") pas du faire ça (ajouter "avec toi".)

Comme tu l'as découvert elles peuvent se lâcher et oui elles prennent du plaisir à l'acte sexuel, leur corps est fait pour. Darwin quand tu nous tiens.

La problématique c'est plutot que des gars minions et sympas, elles en croisent 50 par soirées et 10 qui viennent leur parler. Donc elles doivent choisir avec discernement à qui elles accordent leur..."temps".

C'est la base du concept d'hypergamie féminine. Je passe sur l'origine anthropologie et sur la maternité qui suivait une "erreur". Tu peux lire Delavier la dessus. (Oui le gars qui fait des dessins de Muscu).

Mais en réalité elles ne te reprochent rien, elles se reprochent leur erreur de discernement.
Leur erreur de discernement ayant été de t'avoir estimé intéressé par une relation long terme. Je suis presque certain et je te laisse me le confirmer que ce n'est jamais une fille que tu a rencontré la veille qui a ce comportement, mais des filles que tu connaissais depuis quelques temps ou avec qui il y avait déjà une connection amicale ou émotionnelle.

Mmmmh là par contre je suis vraiment pas sûr
Elles sont pas encore autant décomplexées que nous, ça j’y crois pas
Pro tip : aie des amies filles, et écoute ce qu'elles racontent quand ça commence à parler cul après deux verres. Elles ont peur de quasi rien (juste : pas avec n'importe quel mec, souvent, de simples figurants) parce les média féminin ont énormément œuvré pour l'empowerment sexuel féminin comme un moyen de s'affranchir de la domination masculine. Tant mieux.

Et aussi, si t'es perçu comme jugeant / pas ouvert / pas safe, elles en discuteront jamais ouvertement devant toi.


Après y'a un facteur âge et milieu socioculturel, j'en conviens.
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Speedy Smile a écrit :
24.02.22
Je pense que tu commets une erreur d'interprétation.
Les filles ne te disent pas : "Je n'ai pas aimé."
Elles disent : "on aurait" (comprendre "je n'aurais") pas du faire ça (ajouter "avec toi".)

Comme tu l'as découvert elles peuvent se lâcher et oui elles prennent du plaisir à l'acte sexuel, leur corps est fait pour. Darwin quand tu nous tiens.

La problématique c'est plutot que des gars minions et sympas, elles en croisent 50 par soirées et 10 qui viennent leur parler. Donc elles doivent choisir avec discernement à qui elles accordent leur..."temps".

C'est la base du concept d'hypergamie féminine. Je passe sur l'origine anthropologie et sur la maternité qui suivait une "erreur". Tu peux lire Delavier la dessus. (Oui le gars qui fait des dessins de Muscu).

Mais en réalité elles ne te reprochent rien, elles se reprochent leur erreur de discernement.
Leur erreur de discernement ayant été de t'avoir estimé intéressé par une relation long terme. Je suis presque certain et je te laisse me le confirmer que ce n'est jamais une fille que tu a rencontré la veille qui a ce comportement, mais des filles que tu connaissais depuis quelques temps ou avec qui il y avait déjà une connection amicale ou émotionnelle.

Donc en gros si j’ai compris le problème pour la fille à ce moment-là c’est que quand chacun retourne de son côté elle se dit « Merde, je suis passée à la casserole avec un mec qui va pas m’épouser devant le prêtre (ou l’imam selon l’origine) »


« Mais en réalité elles ne te reprochent rien, elles se reprochent leur erreur de discernement.
Leur erreur de discernement ayant été de t'avoir estimé intéressé par une relation long terme. Je suis presque certain et je te laisse me le confirmer que ce n'est jamais une fille que tu a rencontré la veille qui a ce comportement, mais des filles que tu connaissais depuis quelques temps ou avec qui il y avait déjà une connection amicale ou émotionnelle. »

Oui je confirme la plupart du temps c’était comme ça, je les connaissais et elles avaient de l’humain avec moi, et aussi je pense qu’elles avaient des attentes assez précises
Dans le sens où j’étais dans leur liste de mecs bankable

Mais bon elles auront pas de mal à se trouver un vrai amoureux


« C'est la base du concept d'hypergamie féminine. Je passe sur l'origine anthropologie et sur la maternité qui suivait une "erreur". Tu peux lire Delavier la dessus. (Oui le gars qui fait des dessins de Muscu). »

J’ai rien lu encore de lui, j’ai juste regardé certaines de ses PEEUUUUUTTTTITTTEUUUU vidéos
Chasse le naturel, il revient en bécane

#Asperdragueur

FK a écrit :
24.02.22
Mmmmh là par contre je suis vraiment pas sûr
Elles sont pas encore autant décomplexées que nous, ça j’y crois pas
Pro tip : aie des amies filles, et écoute ce qu'elles racontent quand ça commence à parler cul après deux verres. Elles ont peur de quasi rien
Ah mais ouai c’est bon je vois
Ben effectivement y’a un moment où les masques tombent j’ai pu le constater mais c’est toujours dans un truc fermé
Même moi des fois je trouvais que c’était trop, quand ça commence à devenir vulgaire et tout

La perspective que les filles imitent les mecs en vulgarité ça me fait pas kiffer plus que ça
Parce que je vois pas trop ça comme un progrès pour tout te dire

Je préférerais qu’elles nous imitent sur d’autres trucs
Chasse le naturel, il revient en bécane

#Asperdragueur

La vulgarité c'est pas ce que tu fais, c'est juste comment tu en parles.
Mon point c'est que beaucoup d'entre elles (ok pas toutes) sont beaucoup + ouvertes et expérimentales que ce qu'on peut penser (notamment parce que vestiges afc "le cul c'est sale" / "les filles sont pures")
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] C'est pas faux le 24.02.22, 19h21 par Speedy Smile
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

J'ai toujours trouvé que chez les femmes il y avait une ambivalence entre 2 natures profondes qui commence par P. Princesse et P....
Et de mon expérience personnelle elles adorent qu'on les traite comme les 2.
Si tu les traites que comme l'une ou l'autre, elle se lassent. Si tu les traites entre les 2 elles se lassent.
Il faut y aller a fond dans ces 2 natures si tu veux qu'elles tombent amoureuses.

Pour moi elles ne te reprochent pas de les traiter comme des p.... elles te reprochent de ne pas aussi les traiter comme des princesses.😉

Speedy Smile a écrit :
24.02.22
J'ai toujours trouvé que chez les femmes il y avait une ambivalence entre 2 natures profondes qui commence par P. Princesse et P....
Et de mon expérience personnelle elles adorent qu'on les traite comme les 2.
Si tu les traites que comme l'une ou l'autre, elle se lassent. Si tu les traites entre les 2 elles se lassent.
Il faut y aller a fond dans ces 2 natures si tu veux qu'elles tombent amoureuses.

Pour moi elles ne te reprochent pas de les traiter comme des p.... elles te reprochent de ne pas aussi les traiter comme des princesses.😉
« J'ai toujours trouvé que chez les femmes il y avait une ambivalence entre 2 natures profondes qui commence par P. Princesse et P.... »

Pute
(Je l’ai dit je suis pas mort truc de ouf !)
Mais voyons Speedy pourquoi cette auto-censure :mrgreen:


« Pour moi elles ne te reprochent pas de les traiter comme des p.... elles te reprochent de ne pas aussi les traiter comme des princesses.😉 »

Oui ben ça, madame avant que je la fasse princesse (ce dont je suis capable) et que j’ouvre mon cœur en vibranium il va falloir qu’elle fasse ses preuves héhé
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [-1] Inutile le 26.02.22, 09h07 par FK
Chasse le naturel, il revient en bécane

#Asperdragueur

Ah tu sembles clairvoyant, je pense que tu as bien saisi mon propos...

Tu sais c'est comme les fleurs. Si tu offres des fleurs avant, tu couches jamais avec. Mais si tu n'offres pas des fleurs après, elles ne recouchent plus avec toi 😅

Bon les fleurs c'est une metaphore, Delavier dirait de la calorie parce qu'il manque de Romantisme et de Romanesque, je dirais plutôt de la connection sentimentale.

Si tu dis à une femme à quel point elle compte pour toi avant, il ne se passera pas grand-chose. Si après tu ne leur dis pas qu'elles comptent pour toi d'une manière ou d'une autre, elles ont souvent la réaction que tu décris.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] En effet le 25.02.22, 13h04 par Citadin

Speedy Smile a écrit :
25.02.22
Ah tu sembles clairvoyant, je pense que tu as bien saisi mon propos...

Tu sais c'est comme les fleurs. Si tu offres des fleurs avant, tu couches jamais avec. Mais si tu n'offres pas des fleurs après, elles ne recouchent plus avec toi 😅

Bon les fleurs c'est une metaphore, Delavier dirait de la calorie parce qu'il manque de Romantisme et de Romanesque, je dirais plutôt de la connection sentimentale.
Moi je préfère dire la calorie

(Et je préfère dire pute)

:mrgreen:


Tiens tout ça m’évoque cet aphorisme de l’éminent penseur contemporain Booba:
« Sale pute jt’offre pas des fleurs, passe-toi la chatte au rouleau »
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [-1] le 26.02.22, 09h08 par FK
  • [-1] le 27.02.22, 17h55 par Poordonkey
Chasse le naturel, il revient en bécane

#Asperdragueur

Speedy Smile a écrit :
24.02.22
C'est la base du concept d'hypergamie féminine. Je passe sur l'origine anthropologie et sur la maternité qui suivait une "erreur". Tu peux lire Delavier la dessus. (Oui le gars qui fait des dessins de Muscu).
Juste pour rebondir sur ce point : si Delavier peut donner de très bons conseils muscu et est un excellent dessinateur anatomique, je ne pense pas non plus que ce soit le gars le plus fiable et ses propos plus anthropologiques/philo ont une qualité, je trouve, très inférieure à ce qu'il peut dire en muscu.

Voilà une vidéo qui résume assez bien selon moi ce qui peut ne pas aller avec le bonhomme :



Je mets ça à titre informatif pour donner un autre son cloche, différent :)

En revanche j'aime beaucoup la métaphore des fleurs :D
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Inutile le 25.02.22, 21h20 par Onmyoji

Pas grand chose à rajouter, l’essentiel a été dit.

Je pense que la plupart des femmes ne mesurent pas leur valeur au nombre de partenaires, même si ils sont de grande qualité intrinsèque. Ça c’est une logique masculine projetée sur les femmes, donc par définition à côté de la plaque.

Rien de plus facile pour une femme urbaine issue de la classe moyenne, suffisamment jeune et attirante, que de multiplier les aventures avec des BG médecins, avocats, cadres, chefs d’entreprise, ou même ouvriers du BTP au corps de dieu etc. Pourtant, la plupart ne le font pas, et ce n’est pas une question de vertu (la belle excuse pour se défiler…).

A mon humble avis, la plupart mesurent leur charme à leur capacité à faire patienter l’homme avant l’acte et à le fidéliser après.

Une autre hypothèse, qui je crois n’a pas été listée, pour expliquer la froideur après l’acte : il peut s’agir d’un comportement infantile consistant à bouder pour attirer ton attention.

@Geronimo1234 si tu cites le grand penseur Booba, je suis obligé de citer le grand sage Kaaris:
"Mon succès sera ta chute,
Qu'une chose à dire je dis pute"
Vers extraits du poème Tchoin Tchoin Tchoin

@Popovski je te concède que Delavier mérite plus la postérité pour ses planches anatomiques que pour la finesse de son analyse des relations homme-femme.
Mais il reste le seul que je connaisse a avoir une approche purement anthropologique des relations homme-femme, avec comme apogée de son œuvre de tout essentialiser autour du concept de "calorie."

Je laisse à chacun juger l'influence que l'accès et le controle des ressources provoque sur le cerveau reptilien féminin. Qu'une chose à dire, je dis...

@Popovski je viens de mater une partie de la vidéo. Le gars est tellement aigri et enc.... de mouches que ça critique de Delavier en devient ridicule.

Je conseille bien évidement Delavier pour la Muscu, ces livres d'approche anatomique de la Musculation sont juste les plus vendus au monde. J'en ai personnellement plusieurs. Je n'ai trouvé nulle part ailleurs quelque chose qui se rapproche de ce niveau et de cette rigueur.

Je conseille aussi de jeter un œil au reste car il a une approche par un angle différent qui n'est pas sans intérêt.

Booba qui parle dans ses chansons de donner du ghb ou de la mdma aux femmes pas consentantes, même si c'est que de la provoc c'est sans doute pas le meilleur référentiel pour comprendre les femmes (ou quoi que ce soit d'autre vu ses réflexions).

Pour le reste ce serait sans doute un peu simpliste de dire que toutes les nanas oscillent dans cette ambiguïté. Ou que parce qu'une nana se lâche au lit c'est qu'elle est inconsciemment attirée par ce stéréotype de pute ou que parce qu'elle veut être bien traitée ou vraiment gâtée, c'est qu'elle se prend pour une princesse.
Elles peuvent simplement aimer le cul et évidemment avoir confiance en son partenaire permet de se lâcher.
Pareillement, elles peuvent estimer que ça fait partie de la relation de recevoir des attentions de manière "déséquilibrée". Cela dit la tendresse c'est pas non plus un truc de princesse, c'est juste un truc de nana qui s'attache ou qui a couché parce qu'elle pensait que c'était quelque chose de pas "léger", mais plus orienté sérieux.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Absolument le 26.02.22, 09h11 par FK
  • [+1] Constructif le 26.02.22, 15h18 par Citadin
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre