Et si je passais aux applications?

Note : 60

le 04.03.2022 par Paul

30 réponses / Dernière par Onmyoji le 17.03.2022, 22h55

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
J’étais en train d’écrire un message qui fait suite au sujet « désir sexuel ardent dans une situation particulière » ; il s’agit pour moi de rendre compte, comme un journal, des événements depuis. Mais j’ai beaucoup de mal à passer le pas de la publication sur le forum. Je passe donc sur cette partie pour entrer dans le vif du sujet.

Mon habitude est la drague réelle, les approches directes. Ma vie m’amène à pouvoir rencontrer du monde et donc des femmes. Hôtels, bars d’hôtel, bars tout court, restaurants sont les lieux les plus communs mais, en fait, quand je passe en mode actif, la terre entière est un terrain de jeu. J’ai eu une période absolument prolifique il y a quelques années, vers mes 40 ans. Depuis la crise sanitaire a eu un certain impact sur le nombre de mes aventures. Je n’ai connu aucun confinement mais force est de constater que cela a mis une certaine distance, un certain frein aux approches possibles. Et je me rends compte que j’ai saisi moins d’opportunités dernièrement et donc moins de femmes avec qui échanger et conclure.

Maintenant le point - peut être - politiquement incorrect. J'aime rencontrer des jeunes femmes - pas que mais en ce moment mes envies vont dans ce sens. 25 ans est un âge idéal et les rencontres avec des filles de cet âge me remplisse de la plus grande joie. Hors je n’en rencontre pas tant, pas assez.

En trainant ici m’est venu cette idée de passer par un site ou une application car c'est là que doivent se trouver beaucoup de jeunes.

MAIS les lectures que j’effectue de ci de là ne me rassure pas sur ce que je pourrais y trouver. Cela m’a l’air d’être un autre monde, je n’en maitrise pas les codes, je suis largué. Tout à l’air si compliqué, si faux, et demande un investissement énorme. J’étais déjà passé il y a maintenant dix ans par des sites de rencontres mais j’ai l’impression qu’il s’est passé des siècles de transformation sociétale depuis.

De plus, cela passe dans les faits essentiellement par des photos et je ne pense pas – non j’en suis certain – que cela n’est pas à mon avantage. Je ne crois pas que des photos de moi, « à plat », me garantissent quoi que ce soit.

La question est large et cela prouve bien mon ignorance : que faudrait-il que je sache selon vous ? Y-a-t-il des choses évidentes qu’un vieux comme moi devraient savoir ET pourraient transformer en atout ?

Pour ceux qui me prendrait en cours, je précise que je n'ai aucun mal à draguer et à charmer dans la vraie vie. Je pense être dans une certaine maitrise du sujet. Il s'agit bien là de l'approche spécifiquement numérique de l'affaire.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Intéressant le 05.03.22, 08h44 par FK

Pour avoir passé quelques heures sur ces sites avec plus ou moins de bonheur, je dirais que tu as totalement raison sur le changement et que tu dois choisir ton site en fonction de ce que tu veux y trouver.
Du site conventionnel au site "niche", de tinder à wyylde/gleeden/fetlife/adultfriendfinder en passant par tous les intermédiaires tels qu'happen, meetic, okcupid, bumble, fruitz, badou, coffee meets baggel, adopte ou autre.

(Je ne liste là que les plus évidents, j'ai l'impression d'en oublier un important).
Il y en a aussi certains à éviter qui sont de pures arnaques remplies de faux profils...

Chaque site a sa démographie et ses codes.
Je dirais que tinder/fruitz/bumble/happen/badou c'est plus pour les "jeunes" (attention il y a même des ados dessus), adopte/cmb/okcupid pour les trentenaires et meetic pour les plus âgées.
Je mets bien au féminin car les hommes évidemment vont où les femmes qu'ils recherchent se trouvent.

Tinder c'est fait pour ne juger quasiment qu'à la photo, la présentation est contraignante et minimaliste.
Des sites comme okcupid, adopte, cmb permettent une bien plus grand personnalisation.

Cela dit pour ce qui est de ta recherche tinder serait parfait. Je sais pas où tu perches mais c'est le paradis de la fille de 18-35 fraîche et pimpante, qui est dans la compétition avec ses congénères pour la palme de l'attention et de la coolitude. En conséquence très peu de profils de femmes moches/ ordinaires en proportions ou alors on ne les voit pas.
Par contre faut savoir que le même traitement nous est appliqué (puissance 10), dans l'espoir de nous faire raquer (je pense que c'est pas un problème pour toi financièrement mais c'est peut-être pas souhaitable de laisser ce genre de traces dans tes relevés bancaires, ça pourrait donner à ta femme des impulsions non souhaitables et des leviers: Tant qu'elle pense que c'est occasionnel ça passe peut-être, si elle se dit que tu en fais une industrie là elle va peut-être mal le prendre).
Il y a par contre beaucoup de nanas qui sont là en compétition pour le like ou pour promouvoir leur instagram, leur tik tok ou autre.
Il y a aussi maintenant beaucoup de femmes qui disent y chercher autre chose que des plans d'un soir ou des plans culs et qui ont une attitude moralisatrice ("si tu cherches à tromper ta femme...").

Fruitz est peut-être plus calibré pour ton genre de recherche, on peut y sélectionner le profil de rencontres qu'on souhaite (ça évite de lire des "pas de plans culs" ad nauseam), comme d'autres sites comme okcupid d'ailleurs. L'avantage là c'est qu'on ne voit que les gens qui ont la même envie.

Wyylde et gleeden c'est fait pour les rencontres adultères, on peut y rencontrer des gens qui veulent rencontrer en dehors de leur couple ou des gens qui veulent rencontrer ces gens là. Je suppose que le déséquilibre est encore en défaveur des hommes et que tu ne rencontreras pas souvent de femme seule qui cherche à rencontrer un mec en couple mais j'avoue ne pas avoir testé celui-ci (je fuis tout ce qui est payant en la matière, par nature je préfère aussi la rencontre en vrai et payer ça voudrait dire me reposer que sur ça dans ma tête).
C'est presque trop niche et j'ai le sentiment que c'est pas exactement ce que tu recherches.

Pour moi je pense que happen te conviendrait aussi parce que ça fonctionne sur le principe des gens qu'on croise et qui ont aussi l'application. Un peu un moyen de récupérer les occasions manquées. Ça me semble bien correspondre.
Ou pour une approche plus "efficace/orientée", fruitz (qui ne souffre pas du biais "réservé à l'adultère").

Sinon okcupid ou adopte qui sont les sites vus comme conventionnels/ peu innovants mais qui marchent bien. Par contre beaucoup plus de femmes y veulent du sérieux, et il y a moins de jeunes. Et la population est moins attractive et moins sélective/compétitive, beaucoup de femmes font peu d'efforts pour se mettre en avant, et ont des photos/looks terriblement mauvais.
Je ne parle pas des présentations; car même sur les sites où elles en ont la possibilité peu remplissent leur fiche.

Pour ce qui est des photos je pense que tu dois mettre des photos qui te montrent en activité, dans ton milieu. Les femmes seront attirées pas seulement par le physique mais aussi parce qu'elles y perçoivent. La grosse erreur du mec moyen c'est souvent de mettre deux photos médiocres (pas moins de deux d'ailleurs, 3 à 5 c'est idéal selon les sites); cadrées mal et pareil, avec un look de merde et qui montrent que ce sont des selfies moisis ou des photos où l'on fait rien de sa vie.
Je pense que vu ton profil on doit aisément pouvoir trouver mieux que ça (et on peut en discuter plus avant).

Pour la présentation, c'est un exercice ardu mais si tu sais faire en vrai exprime toi avec ton style. Ça reste à calibrer en fonction de la démographie mais personne ne perd rien à faire simple et percutant, si ce n'est quand on cherche des femmes qui ont tendance à bloquer sur ça parce qu'elles sont plus intellectuelles et ont besoin de plus de preuves d'intelligence (alors que c'est déjà une belle démonstration ce n'est pas donné à tout le monde).

Après on a pas mal de sujets sur l'abordage sur site, mais je serais bien en mal de te les retrouver (@FK vu l'importance du sujet à notre époque ce serait sans doute judicieux d'épingler les meilleurs).
Aussi j'ai besoin de plus d'éléments:
Est-ce que culturellement ça passe facilement avec les jeunes que tu dragues ou tu les séduis par "le cliché de l'homme qui a réussi" et/ou ta virilité/assertivité/gouaille/culture ou de manière plus "élevée" en tapant moins sur des instincts et plus sur des éléments spécifiques à leur personnalité (je me doute que tu adaptes toujours mais je me demande si c'est instrumental dans ta démarche ou si c'est l'emballage qui véhicule tout le reste)?

Après il me semble que quelques-uns ici ont des facilités à draguer en dehors de leur tranche d'âge (@Thedaze, @Citadin ), c'est beaucoup moins mon cas (en dessous de 28-30 ans même en faisant pas encore vieux j'atteins une limite), ils peuvent sans doute t'éclairer sur cet exercice en particulier.

Voilà c'est très sommaire mais pour des choses plus approfondies je vais essayer de revoir d'autres sujets.

Edit: je viens de penser que je n'avais pas écrit sur deux choses qui m'avaient traversé l'esprit au départ:
Qu'est-ce qui a changé dans ton milieu habituel? Ce dont tu parles est vague mais j'ai l'impression que ça ne relève pas de la distanciation sociale.
De plus, j'ai une autre suggestion: peut-être que les réseaux sociaux où l'on affiche une image et où l'on progresse plus "naturellement" dans notre connaissance des gens (avec de gros guillemets, l'image qu'on donne sur Facebook par exemple étant très différente de la réalité) seraient plus adaptés à ta démarche que des sites de rencontres, ou en tous cas seraient plus conformes à tes habitudes?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Très intéressant le 05.03.22, 08h44 par FK
  • [+1] A lire le 05.03.22, 09h46 par The_PoP
  • [+2] Constructif le 05.03.22, 11h58 par Eloxford
  • [+3] Constructif le 05.03.22, 14h46 par Thedaze
  • [+2] Pertinent le 07.03.22, 15h48 par Citadin
  • [+3] Merci ! :) le 09.03.22, 22h21 par Paul
  • [+2] A lire le 19.03.22, 15h09 par Oldboy
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Très rapidement, après le post déjà très complet de Onmyoji.

Il y a selon moi les apps (ou sdr) à photos, et les apps / sdr "à texte".

Sur les premières, arènes jeunistes sans pitié, tout se joue en 1 secondes sur ton book photo, ce qui en émane. C'est difficile pour les gars comme (a priori) @Paul et moi, qui ne sommes pas "beaux à plat".

Les deuxième laissent la place aux présentations, où peut à travers la langue et les idées, s'exprimer la personnalité.

Teste les deux, mais vu ce que tu dévoiles de toi sur le forum, la deuxième catégorie te sera un bien meilleur terrain,bien plus fertile (et vu ton aisance à l'écrit : probablement, TRÈS fertile)

Dans les deux cas, il faut nager à contre courant d'algorithmes qui décident arbitrairement de ta visibilité dans la cohue. C'est frustrant, et évidemment fait pour capter ton numéro de CB.


Quoiqu'il en soit, ces apps ne sont qu'un outil à l'obtention rapide de rencontre réelle : vite proposer un verre, un café dans le réel, là où peut librement opérer ton charme et ton talent (le fameux magnétisme)



Réseaux sociaux ça paraît compliqué vu la nécessaire discrétion dont Paul a besoin.
Qu'est-ce qui a changé dans ton milieu habituel? Ce dont tu parles est vague mais j'ai l'impression que ça ne relève pas de la distanciation sociale.
c'est intéressant, fork ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] A lire le 05.03.22, 10h45 par Onmyoji
  • [+1] Yep ! :) le 05.03.22, 14h58 par Thedaze
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Très rapidement aussi. Pareil je suis pas beau à plat. On m'a même fait remarquer qu'avec ma boule à Z j'avais presque un physique "inquiétant" ahah

J'ai test Tinder pour chopper plus jeune que moi... ça marche pas du tout. Pas assez attractif plastiquement de mon côté + la différence d'age qui de toute façon peut faire peur même IRL.

Cela dit je fais plus jeune physiquement (7-8 ans de moins) et je reste hyper frais quand je parle avec des + jeunes. Je connais leurs codes ça aide beaucoup.

J'ai pas spécialement de facilité mais comme je traine dans le milieu de la techno je rencontre forcement un publique jeune et très décalé. Un peu plus open mind que la moyenne je trouve.
Veut pas dire que je choppe à tour de bras. Juste de temps à autre j'ai une ou deux ouvertures avec des minettes de 20-25 ans. J'ai un peu chatche ,pas mal de répartie + grosse empathie: ça doit aider aussi.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Yep ! :) le 05.03.22, 15h14 par FK
  • [+2] Intéressant le 05.03.22, 16h05 par Onmyoji
  • [+1] le 09.03.22, 22h22 par Paul
"Un être libre, c'est rare, mais tu le repères tout de suite, d'abord parce que tu te sens bien, très bien quand tu es avec lui."
Charles B.

Paul a écrit :
04.03.22


La question est large et cela prouve bien mon ignorance : que faudrait-il que je sache selon vous ? Y-a-t-il des choses évidentes qu’un vieux comme moi devraient savoir ET pourraient transformer en atout ?

Pour ceux qui me prendrait en cours, je précise que je n'ai aucun mal à draguer et à charmer dans la vraie vie. Je pense être dans une certaine maitrise du sujet. Il s'agit bien là de l'approche spécifiquement numérique de l'affaire.
Très rapidement aussi et pour partager mon vécu et mes impressions sur deux plate formes seulement : Tinder et Adopte :
  • Il faut savoir discuter virtuellement ; écrire, relancer, re relancer, mettre un smiley/emoji particulier si jamais tu as le malheur d'avoir écrit un truc trop sarcastique pour la petite sensibilité de la personne avec qui tu discutes... => j'ai trouvé ça chiant, je proposais très rapidement des rencontres irl, ça faisait partie de mon approche aussi
  • Au niveau des photos : rien ne t'empêche de mettre 3 photos dans des situations différentes, où tu es à ton avantage, et ensuite dès que tu matches, le plus dur étant fait, tu miseras tout sur ton fluff
  • Le voir comme un "bonus" pour draguer ; ne rien en attendre de particulier, au risque d'être déçu (des nanas qui répondent plus sans savoir pourquoi ; des interactions de "surface" où tu discutes un peu, puis tu te rends compte que t'as pas envie de relancer le truc, des interactions où il est parfois difficile de créer du lien, des discussions où t'es le seul à relancer et ou la nana se contente de réponses basiques...vref parfois une perte de temps et d'énergie hyper frustrante alors que dans la vraie vie, tu te prends au râteau, c'est rapide, c'est brutal, mais au moins tu es fixé
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Yep ! :) le 05.03.22, 15h14 par FK
  • [+1] Constructif le 05.03.22, 16h06 par Onmyoji
  • [+1] Instructif le 09.03.22, 22h22 par Paul

Thedaze a écrit :
05.03.22
J'ai test Tinder pour chopper plus jeune que moi... ça marche pas du tout. Pas assez attractif plastiquement de mon côté + la différence d'age qui de toute façon peut faire peur même IRL.
Lol bah oui, en même temps, 105 ans t'es un peu vieux sur Tinder :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bien joué le 06.03.22, 18h24 par Thedaze
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Un point important qui a tout à fait sa place ici, j'étais en train de lecture ailleurs mais c'est important pour tout utilisateur de sdr (moi je suis masochiste et dans la data donc j'en ai pris mon parti mais... c'est bon à savoir pour pas faire de crises existentielles);

Les sites ne sont pas tes amis non plus, dans 90% des cas tu ne vas même pas être vu non plus des autres profils tant que tu ne paies pas et ceux qui paient sont mis en concurrence avec les 10% qui sont montrés et qui sont le très haut du panier, en général des beaux gosses qui ont en plus d'autres éléments pour convaincre. (Fais l'essai: quand tu réduis ta zone de recherche et tes critères tu vois rapidement apparaître des profils ordinaires que tu n'aurais jamais vues au milieu des instababes moyennes du site - pour tinder -)
En outre les sites avant n'avaient pas d'algorithmes de matching, c'était juste te montrer ce que tu n'avais pas vu. Maintenant, comme les jeux EA (qui vont te booster artificiellement en performances en te mettant de la correction de visée ou des ennemis moisis à la première partie, et te mettre des parties où tu perds après une victoire pour que l'insatisfaction tende à te faire rester), leur but n'est pas que ça marche pour toi selon ton vrai "niveau/ attract primaire" mais d'augmenter ta rétention et ta conversion en payant sur le site: on va pas chercher à te faire faire des perfect matchs, juste de quoi satisfaire ton ego pour pas que tu sois perdu pour le site, te donner l'espoir avec un match de temps en temps (je suis même pas sûr que ce soit pas de faux matchs avec de faux profils exprès avec des bots internes, et de faux likes ajoutés sans like d'un utilisateur, pour te donner envie de prendre l'option qui permet de voir qui te like). Par contre si tu reviens de ta date en te disant que ça match pas c'est normal. Ça serait fait pour te donner envie d'acheter les options pour faire du fine tuning de tes recherches. En plus bien sûr de ne pas te faire faire un match qui permette de "s'évader du site" comme beaucoup de femmes l'écrivent sans saisir vraiment toute la vérité de la chose.

Cela dit merci Daze pour tes retours c'est intéressant. Ça m'incite à d'autres questions mais c'est pour un autre sujet...
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Onmyoji a écrit :
06.03.22

Cela dit merci Daze pour tes retours c'est intéressant. Ça m'incite à d'autres questions mais c'est pour un autre sujet...
Ma boite à MP est ouverte si t'as besoin mec!
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 06.03.22, 19h21 par Onmyoji
"Un être libre, c'est rare, mais tu le repères tout de suite, d'abord parce que tu te sens bien, très bien quand tu es avec lui."
Charles B.

Merci pour vos réponses.

Onmyoji, ta liste me donne déjà une bonne première approche.
Ça me permet de commencer à m’orienter parce que je ne pensais pas à autant d’applications différentes. SI je recoupe les informations de ce premier message bien complet aux autres, j’en arrive à :
- Tinder et Fritz correspondent à ce que je cherche mais passent essentiellement par la première approche visuelle
- Les sites de rencontres, disons Adopte, correspondent davantage à mon style mais j’y trouverai moins ce que je cherche
J’exclus les autres pour le moment.

En premier lieu, je ne voudrais pas passer pour ce que je ne suis pas, je n’ai pas non plus connu des dizaines de jeunes femmes. Surtout qu’il ne serait légitime de ne prendre en compte que mes dernières années. Je ne suis pas dans une démarche comptable donc il n’y aura pas de chiffres ici. Juste à savoir que ce ne sont pas mes coups les plus aisés même si cela m'a aussi amené à des choses folles. Mais ce n’est pas si simple. Et puis je ne sais pas à quel point, vous, vous envoyez.
Onmyoji a écrit :
05.03.22
Est-ce que culturellement ça passe facilement avec les jeunes que tu dragues ou tu les séduis par "le cliché de l'homme qui a réussi" et/ou ta virilité/assertivité/gouaille/culture ou de manière plus "élevée" en tapant moins sur des instincts et plus sur des éléments spécifiques à leur personnalité (je me doute que tu adaptes toujours mais je me demande si c'est instrumental dans ta démarche ou si c'est l'emballage qui véhicule tout le reste)?
Ca dépend en effet. Chaque rencontre est unique… c’est ce que j’aime à penser mais il existe malgré tout des récurrences, évidentes même.
Onmyoji a écrit :
05.03.22
tu les séduis par "le cliché de l'homme qui a réussi"
Déjà non je ne joue pas sur cela au premier abord (important). Je ne suis pas ostentatoire et je ne l’affiche pas. Je n’ai pas de montre à 10k au poignet. Après il est certain que cela « transpire » malgré tout et que cela arrive assez vite en considération. Je ne peux pas cacher que cela plait et je peux en jouer ensuite, il y a des minettes qui sont attirés par ça et d’ailleurs beaucoup doivent le « sentir » bien assez vite; le « même moi » ouvrier, il emmène pas ce que j’ai emmené, on ne va pas mentir.
Onmyoji a écrit :
05.03.22
et/ou ta virilité/assertivité/gouaille/culture
Oui par contre, il y a déjà de ces aspects que tu mets dans le même paquet et qui font sens mis ensemble. Cela, c’est ce que je suis de toute façon dans toute approche mais c’est vrai que ça parle fort, très fort, à certaines minettes. Et c'est parfois suffisant.

Onmyoji a écrit :
05.03.22
Est-ce que culturellement ça passe facilement avec les jeunes que tu dragues
Cuturellement ? Hum

J’ai déjà sommairement parlé de ma dernière aventure avec une jeune de 28 ans et la situation est significative. Post-doctorante, brillante, amenée à intégrer des postes à responsabilité. Ici, clairement, l’attraction puis la séduction ont beaucoup tourné autour de nos connivences intellectuelles et sociales. Avec une telle femme, il faut envoyer du bois pour espérer allumer le feu.
Mais ce sont des rencontres que j’évite. Une de mes règles, quasi toujours respectée, est de ne pas coucher avec des femmes que je sais devoir revoir régulièrement dans le cadre professionnel. C’est donc plutôt une exception.

Pour le reste non, dans la grande majorité des cas, ce n’est pas une grande connexion « culturelle ». Ce n’est pas ce qui est recherché, ni d’un côté ni de l’autre. Dans les rencontres que j’ai faite avec approche directe –type salle de sport, bars, séminaire… - il se joue immédiatement quelque chose d’autre. Le filtre est vite passé. Il y a celles pour qui ce n’est pas envisageable, pour qui ce serait ringard ou étrange – la majorité. Alors que pour celles qui reste, le jeu prend racine autour de cette différence d’âge, de caractère exceptionnel de la rencontre, et oui de statut, de ce que je renvoie et ce n'est pas la culture qui va nous lier. Et moi je ne fais aucun effort de jeunisme, on ne va pas parler série netflix ou réseau social ; mais c’est aussi ce qui fait le charme de la rencontre j'en suis certain.

Lorsque j’approche une fille de 25 ans dont on sait tous les deux qu’il y a peu qui nous lie socialement, culturellement, c’est que l’enjeu est ailleurs. Pour ma part, c’est basique, je veux sa beauté, je veux son corps, je veux un moment de fraicheur ; et elle le sait. Pour elles, je pourrais développé mais c’est aussi assez basique finalement, elles veulent « autre chose », un épisode un peu magique, un peu extravagant, un peu hors-norme et parfois franchement une relation avec l’archétype paternel. Chacun trouve son compte, son frisson.



Et cela me fait penser à un questionnement qu'avait soulevé FK ailleurs sur "ce qui plait selon moi". Je ne vais pas parler en général mais sur le caractère spécifique qui nous intéresse ici.

Aujourd’hui quand j’approche une minette de 25 ans et que le courant passe, il ne faut pas oublier que j’ai 20 ans de plus et il y a nécessairement des aspects qui sont spécifiques à cet écart d’âge.

D’une part, je suis certain que j’attire et magnétise par mon attitude de gentleman que les plus jeunes ne peuvent pas me contester. C'est un des aspects de moi que j'aime utiliser avec les jeunes - et cela me vient en fait plutôt naturellement avec les minettes. L’attention que je sais porter – parfois de façon naturelle, parfois de façon pragmatique – est indéniablement ce qui touche et parle aux minettes. Je sais, par retour de leurs expériences, que ce n’est pas quelque chose qu’elles trouvent auprès de leurs partenaires habituels. A cela s’ajoute que je peux en effet sortir le grand jeu, parce que je sais que ça marche et cela m’arrive de le faire.

C’est cela qui peut être difficile à transcrire dans les débuts d’un rapport numérique – une fois enclenché j’aurai assez d’expérience des échanges à distance (mais à l’ancienne, textos, et plus récemment whatsapp).

D’autre part, pour beaucoup, je suis le gros bonhomme qui fait penser à papa. C’est évident qu’avec les quelques jeunes avec qui j’ai eu des relations un peu poussé (c’est-à-dire plusieurs rendez-vous, plusieurs rapports), c’est la dynamique qui est rentrée en jeu et c’est un jeu plaisant qui peut donner lieu à des expériences incroyables. Et c’est ce que je recherche en partie aussi. C’est là que Papa Ours montre le bout de son nez.

Et dans l’ensemble, même si j’ai dit ailleurs que je n’aimais pas particulièrement considérer les femmes comme des princesses, dans les faits c’est comme ça qu’elles le vivent – ou ce qu’elles pensent/souhaitent trouver puisqu’on est là sur l’aspect « accroche ». Et je le fais certainement malgré moi avec les jeunes. Ce sont mes petites chéries.
FK a écrit :
05.03.22
Réseaux sociaux ça paraît compliqué vu la nécessaire discrétion dont Paul a besoin.
Ca oui. Exclu. Je me demande même si les sites ne permettent pas de me retrouver davantage que les applications. Qu'en pensez-vous?

Onmyoji a écrit :
05.03.22
Pour ce qui est des photos je pense que tu dois mettre des photos qui te montrent en activité, dans ton milieu.
Ici, cela ramène un peu tout ce que j'ai expliqué plus haut. Car c'est de tout cela qu’il me faudra me passer, c’est-à-dire de mes atouts éprouvés. Je ne suis pas ostentatoire dans la vie - je n'ai pas de voiture cliché devant laquelle poser (cliché dites vous?) mais je peux me mettre devant celle d'un collègue - mais à voir si je suis prêt à jouer de cela ouvertement, dès la présentation, pour arriver à avoir ce que je veux. Cela parait bizarre mais en fait c’est « cash », pas de mensonges, pas de faux-semblants. C’est ce à quoi je réfléchis aussi avant de me lancer. C’est plus ici un combat avec moi-même, sur l’image que je suis prêt à renvoyer.
Thedaze a écrit :
05.03.22
Cela dit je fais plus jeune physiquement (7-8 ans de moins) et je reste hyper frais quand je parle avec des + jeunes
Moi non. Je ne fais pas plus jeune. Et je ne suis pas très frais. Mais le bon côté de la pièce, c'est qu'il y en a avec qui c'est cela qui passe bien. Devant un certain style de compliment (que je ne saurais qualifier), une fille m'a déjà dit, " on ne m'avait jamais parlé comme ça" avec des étoiles dans les yeux. Et oui ma cocotte.
Eloxford a écrit :
05.03.22
Il faut savoir discuter virtuellement ; écrire, relancer, re relancer, mettre un smiley/emoji particulier si jamais tu as le malheur d'avoir écrit un truc trop sarcastique pour la petite sensibilité de la personne avec qui tu discutes... => j'ai trouvé ça chiant, je proposais très rapidement des rencontres irl, ça faisait partie de mon approche aussi
Purée c'est tellement ça qui me fatigue à l'avance. Parce que du double sens et de la sexualisation à demi-mot, il va y en avoir.

Eloxford a écrit :
05.03.22
Le voir comme un "bonus" pour draguer ; ne rien en attendre de particulier, au risque d'être déçu
C'est globalement l'attitude que j'ai face à la vie. Mais vous aurez compris que c'est une attitude qui peut m'échapper un peu lorsque je suis chaud. En ce moment, je suis attiré par les jeunes filles comme une abeille par le miel. J’ai commencé à regarder quelques sites et mon dieu – désolé – mais je me dis « il me faut ça ». Je veux butiner, et répandre mon pollen d’une jolie fleur à l’autre.

Pour l'aspect pratique
Onmyoji a écrit :
06.03.22
leur but n'est pas que ça marche pour toi selon ton vrai "niveau/ attract primaire" mais d'augmenter ta rétention et ta conversion en payant sur le site: on va pas chercher à te faire faire des perfect matchs, juste de quoi satisfaire ton ego pour pas que tu sois perdu pour le site, te donner l'espoir avec un match de temps en temps
Ca ressemble à une belle arnaque quand même.



Edit: il y a une question d'Onmyoji, et reprise par FK, à laquelle je n'ai pas répondu. Je n'en ai pas le temps de suite et ce message est déjà bien long.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Intéressant le 07.03.22, 10h39 par FK
  • [+1] Constructif le 08.03.22, 21h30 par Onmyoji

Très intéressant, comme toujours. Ta perspective, ton expérience sont vraiment intéressantes.
Paul a écrit :
Eloxford a écrit :
05.03.22
Il faut savoir discuter virtuellement ; écrire, relancer, re relancer, mettre un smiley/emoji particulier si jamais tu as le malheur d'avoir écrit un truc trop sarcastique pour la petite sensibilité de la personne avec qui tu discutes... => j'ai trouvé ça chiant, je proposais très rapidement des rencontres irl, ça faisait partie de mon approche aussi
Purée c'est tellement ça qui me fatigue à l'avance. Parce que du double sens et de la sexualisation à demi-mot, il va y en avoir.
Ca tombe bien, c'est ça qui marche le mieux (pour moi en tout cas). Mais pour que puisse se déployer ce jeu, encore faut-il avoir pu démarrer une réelle conversation (accrocher son intérêt / mobiliser son implication), et c'est ça la difficulté. Beaucoup de nanas ne semblent pas intellectuellement disponibles, soit parce que huitres, soit parce que trop sollicitées (elles reçoivent des avalanches de messages à chaque instant, et c'est difficile de capter / accaparer et retenir leur attention).


Je dirais qu'il y a quelques moments clés :

1. La découverte de ton profil. Il doit bien évidemment sortir du lot. Moi, c'est par ma présentation que ça se joue, je reçois de nombreux messages de félicitations intrigués de nanas qui relèvent la justesse et la rareté de ma description (certaines semblent malgré tout hermétiques à ça, c'est jamais du 100%).

Pour d'autres, plus symétriques et anguleux que moi, ça se jouera aux photos. Pour les plus chanceux, ça sera la combinaison des deux.

=> ça, pour la partie textuelle, ça se travaille en amont et ça fait une énorme différence d'avoir bien travaillé.



2. Son attention et un début de respect / intrigue attrapés par ton profil, les premiers messages sont importants cruciaux car ils posent ta personnalité, et contribuent à définir la tonalité de votre échange. Il faut démontrer de la vivacité d'esprit sans trop en faire; de l'assurance sans trop en faire, etc. Et ton baromètre est la nature de ses réponses, autant que leur fréquence. Ca se sent très vite si une nana réagit bien. Même si bien sûr, certaines sont d'une nature timide, et alors leur timidité peut parfois passer pour de la froideur ou du désintérêt.

=> ça, c'est plus aléatoire, car ça va dépendre de ton humeur du moment, de la sienne, de votre degré d'inspiration et de dispo intellectuelle à l'instant T. Il est vraiment difficile de passer outre le premier "Bonjour" (qui, dans mon expérience, est la meilleure accroche). Mais quid de la seconde phrase ? Probablement la plus difficile. Parfois, les sphères sont alignées et ça déroule incroyablement bien; parfois c'est poussif et ça ne décolle pas, et c'est frustrant. Parfois elle te préférera finalement un éphèbe mieux sculpté, et te laissera tomber dans les limbes de sa boite de réception.

Je trouve que la finesse d'esprit (élocution, références, finesse de ton humour et de tes piques taquines), là encore, est à la fois un filtre, et un catalyseur d'intérêt.

C'est ici que probablement tu ressentiras le plus de lourdeur, d'inertie, mais c'est aussi là que se fait la magie (car aucun doute que ton profil sera dans le 1% des bons, qui font réagir les femmes, et donc tu auras passé l'étape de la pré-selection haut la main).


3. Pour moi la discussion par clavier est un bourbier, et il faut très vite lui proposer un café / un verre / un restau, en ayant su l'amener un tant soit peu; car pour toi comme pour moi, et pour beaucoup d'autres, c'est dans le réel que s'exprime véritablement notre charme, celui qui ne se voit pas sur une photo "à plat", et qui ne se devine que partiellement au clavier. Elle ne voit pas ta posture, elle ne voit pas ton sourire en coin, ton regard, les plis au coin de tes yeux tant que vous êtes derrière un écran, il faut y remédier au plus vite.

=> ça se fait très naturellement une fois que la discussion est lancée. Tu n'auras pas de problème ici je pense.



4. Avant cela peut être même, ou juste après, il est souvent opportun de lui proposer de basculer la conversation sur une appli de discussion plus personnelle (hors les murs du site / de l'app de rencontres). "Tu veux pas qu'on passe sur Messenger / Whatsapp / Snap ?". La raison est que ce faisant, tu commences à exister "dans sa vie réelle", pas juste dans ce tiers-lieu / purgatoire que sont les app & sdr. Tu sors de la mêlée, tu obtiens un statut plus consistant.

=> idem, on subit tous la lourdeur des messageries des sdr / apps, et basculer sur des apps plus faciles et libres est en général perçu comme une bonne idée. Mais ça reste une étape quasi obligée, que pas mal négligent ou oublient.





Onmyoji a écrit :
06.03.22
leur but n'est pas que ça marche pour toi selon ton vrai "niveau/ attract primaire" mais d'augmenter ta rétention et ta conversion en payant sur le site: on va pas chercher à te faire faire des perfect matchs, juste de quoi satisfaire ton ego pour pas que tu sois perdu pour le site, te donner l'espoir avec un match de temps en temps
Ca ressemble à une belle arnaque quand même.
Disons que le cynisme est devenu la règle, et excessif, dans la monétisation de cet aspect (comme des autres) de nos vies. Mais il y a aussi un angle à exploiter pour les gens qui ont besoin d'authenticité plus que de mécanisation.





Paul a écrit :Aujourd’hui quand j’approche une minette de 25 ans et que le courant passe, il ne faut pas oublier que j’ai 20 ans de plus et il y a nécessairement des aspects qui sont spécifiques à cet écart d’âge.

D’une part, je suis certain que j’attire et magnétise par mon attitude de gentleman que les plus jeunes ne peuvent pas me contester. C'est un des aspects de moi que j'aime utiliser avec les jeunes - et cela me vient en fait plutôt naturellement avec les minettes. L’attention que je sais porter – parfois de façon naturelle, parfois de façon pragmatique – est indéniablement ce qui touche et parle aux minettes. Je sais, par retour de leurs expériences, que ce n’est pas quelque chose qu’elles trouvent auprès de leurs partenaires habituels. A cela s’ajoute que je peux en effet sortir le grand jeu, parce que je sais que ça marche et cela m’arrive de le faire.

C’est cela qui peut être difficile à transcrire dans les débuts d’un rapport numérique – une fois enclenché j’aurai assez d’expérience des échanges à distance (mais à l’ancienne, textos, et plus récemment whatsapp).

D’autre part, pour beaucoup, je suis le gros bonhomme qui fait penser à papa. C’est évident qu’avec les quelques jeunes avec qui j’ai eu des relations un peu poussé (c’est-à-dire plusieurs rendez-vous, plusieurs rapports), c’est la dynamique qui est rentrée en jeu et c’est un jeu plaisant qui peut donner lieu à des expériences incroyables. Et c’est ce que je recherche en partie aussi. C’est là que Papa Ours montre le bout de son nez.
Ca c'est vraiment intéressant, ça mériterait une discussion à part entière, j'espère qu'on pourra en parler, et que tu pourras détailler sur ton expérience sur cet aspect précis des choses.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 08.03.22, 21h30 par Onmyoji
  • [+1] Instructif le 09.03.22, 22h23 par Paul
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

D’accord avec les autres intervenants.

Je n’aime pas beaucoup les applis, comme toi je préfère le contact IRL. De plus, je pense que la plupart des jeunes femmes ont suffisamment de sollicitations dans la vie et ne prennent pas les applis très au sérieux. Il y a bien sûr des exceptions.

L’essentiel ayant déjà été dit, voici ce que je peux peut-être apporter :

Concernant le physique, le mien est dit agréable, mais ça n’apporte rien concrètement. Ça facilite simplement la prise de contact avant que la demoiselle n’invente toute seule une excuse bidon pour se défiler, une fois son égo fragile rechargé gratos sur mon compte. Je sais que c’est difficile à croire/comprendre pour les autres hommes, mais si ça peut tranquilliser certains …

Pour la « minette » comme tu dis, la jeunesse excite effectivement notre instinct masculin, la fraîcheur, tout ça. Par contre, l’inexpérience et l’égoïsme puéril ont tendance à me fatiguer, faut dire que j’approche de la quarantaine. Je constate aussi que, contrairement à ce que j’aurais pu croire, un grand nombre de jolies femmes de 20-25 ans sont seules. Et ce n’est pas très bon signe, c’est un trou sur le CV relationnel et l’indice d’attentes possiblement trop élevées.

Je dirais que ton positionnement est bon : le côté ours bienveillant/protecteur/rassurant etc. Ça plait à de nombreuses femmes dont certaines (assez rares, mais c’est normal) sont prêtes à assumer leur désir pour ce genre d’homme. Donc je pense que c’est bien cet aspect là qui doit ressortir sur ton profil d’appli.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 08.03.22, 21h29 par Onmyoji
  • [+1] Intéressant le 09.03.22, 22h24 par Paul

Merci @FK pour les précisions. Je vais "étudier" tout ça. Il y a vraiment beaucoup à prendre en compte finalement.

Et vous savez quoi? Ca a l'air d'être un véritable sac de nœud mais je commence à être excité de jouer à ce jeu. je me sens en phase de préparation, en train de lire des cartes, tâter le terrain, à m'équiper du bon matériel. Mais plus comme un gamin qu'un soldat.

FK a écrit :
07.03.22
il est souvent opportun de lui proposer de basculer la conversation sur une appli de discussion plus personnelle (hors les murs du site / de l'app de rencontres). "Tu veux pas qu'on passe sur Messenger / Whatsapp / Snap ?". La raison est que ce faisant, tu commences à exister "dans sa vie réelle"
Purée mais c'est que c'est du très bon conseil ça. Je n'y aurais pas pensé mais formuler comme ça : bingo!


FK a écrit :
07.03.22
il faut très vite lui proposer un café / un verre / un restau, en ayant su l'amener un tant soit peu; car pour toi comme pour moi, et pour beaucoup d'autres, c'est dans le réel que s'exprime véritablement notre charme
Oui moi c'est ce qui m'intéresse de toute façon. Il faut que je "sente".


FK a écrit :
07.03.22
Ca c'est vraiment intéressant, ça mériterait une discussion à part entière, j'espère qu'on pourra en parler, et que tu pourras détailler sur ton expérience sur cet aspect précis des choses
Avec plaisir. C'est une passion. Et je n'exagère pas.


Citadin a écrit :
07.03.22
Ça facilite simplement la prise de contact avant que la demoiselle n’invente toute seule une excuse bidon pour se défiler, une fois son égo fragile rechargé gratos sur mon compte. Je sais que c’est difficile à croire/comprendre pour les autres hommes, mais si ça peut tranquilliser certains …
Pour ma part, je le comprends très bien. Je développerai ailleurs qu'au delà de mes attitudes potentielles de gentleman, il y a celle du chasseur qui garde toujours en tête les symboles représentatifs de chacun des sexes. Et donc j'ai bien en tête que la fille s'admire elle à travers le miroir que lui tend ta propre image.


Citadin a écrit :
07.03.22
c’est un trou sur le CV relationnel et l’indice d’attentes possiblement trop élevées.
Impatient de combler ça.

Citadin a écrit :
07.03.22
le côté ours bienveillant/protecteur/rassurant etc. Ça plait à de nombreuses femmes dont certaines (assez rares, mais c’est normal) sont prêtes à assumer leur désir pour ce genre d’homme. Donc je pense que c’est bien cet aspect là qui doit ressortir sur ton profil d’appli.
Là, pour ne pas y passer des heures, j'avoue que j'aurai besoin d'un peu d'aide le moment venu. Car, et c'est pour cela que j'ai développé plus haut, le côté gentleman et le côté brute sont réunis naturellement dans la vrai vie. Difficile à retranscrire en trois photos et une présentation (quoique, quoique).




Merci à tous. Vous êtes des chefs. Tellement content. Un vrai gosse.

Aha t'inquiète, ça va pas durer, la dure réalité des sdr va se rappeler à toi :D
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

J'ai remarqué quelque chose... Je dis ça je ne suis pas millionnaire je précise.
Je trouve que j'arrive à avoir pas mal de date, enfin tout est relatif, surtout sur happn c'est très correct.
Cela va peut-être choquer ce que je vais dire mais peu importe qu'on prenne deux ou trois verres, le fait de payer avec un billet de 100 eur ou de 200 eur (le must), le premier, deuxième voir même troisième rdv augmente très fortement le taux de revoyure ;-)
Mais vraiment fortement... En résumé faut avoir du fric, de l'oseille, du blé, du flouze, peu importe le nom, ou tout du moins il faut faire comme çi je pense. Cela m'a été confirmé par des potes.
Et ça marche encore mieux chez les csp+... C'est bien triste en tout cas
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 07.03.22, 20h40 par FK
  • [0] Tout à fait ! le 08.03.22, 05h12 par Thedaze

Tout ça reste une grande compétition, et une course à la meilleure prise. On veut les plus belles, elles veulent les plus successful. Tant mieux, ça nous laisse une chance à nous les pas spécialement beaux.
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

@Paul à ta liste, j'ajouterais potentiellement Happen car c'est une appli dont le principe est de contacter des gens que tu as croisés. ça semble correspondre à ton agenda "opportunités manquées." D'un autre côté, c'est "envahissant", car ça te traque.
à ce propos, il y a une appli qui permet de savoir si ton adresse mail est sur Tinder. Et je crois qu'ils ont développé une version qui marche en identifiant les photos. Je t'engage donc à l'éviter si c'est vraiment problématique pour toi.

Concernant les femmes plus jeunes, j'étais curieux de ton approche car je voulais voir où se trouvaient les points communs et les différences.
Pour ma part j'ai longtemps fait 10 ans plus jeune et ça m'a plombé, puis ça m'a été utile pendant le début de la trentaine (elles me donnaient toujours un ou deux ans de plus qu'elles seulement), et aujourd'hui je reste pas trop mal conservé mais on me donne entre mon âge et cinq ans de moins selon la fatigue;).

Bien sûr, j'ai toujours marqué des points en jouant ostensiblement le jeu de séduction, et comme toi en ayant des manières et du langage qu'elles ne trouvent pas ailleurs, pour beaucoup d'entre elles j'ai été un peu le pygmalion (je n'ai pas un physique de "papa", et celui qui les révélait à leur féminité là où les mecs de leur âge étaient juste à la recherche d'une relation facile, où beaucoup prendre et peu donner.
Mais là où je trouve une différence nette, c'est que si comme toi je ne suis pas dans l'ostentation, j'ai l'impression qu'aujourd'hui je manque de cette "aura de réussite". Une part être psychologique peut venir du fait que je suis toujours insatisfait, malgré ma situation plus que correcte. L'autre peut venir du fait que je me refuse à être le cliché du kéké qui drague avec sa voiture et sa montre. Et qu'aussi, je n'ai pas forcément des activités / je ne vais pas forcément dans des lieux qui font rêver.
D'une part par simplicité, d'autre part parce que j'ai pas toujours les moyens.
Et j'ai l'impression que pour les jeunes femmes de 25-30 ans, quand tu n'as pas ce genre de prérequis qu'elles projettent sur cet âge-là, c'est assez vain de tenter: je ne compte pas celles qui cherchent "un partenaire de voyages, de théâtre, de restau etc". Et tel que je le lis, c'est un peu "un mec qui va m'inviter en voyages, au restau, etc". Et si je suis généreux, je n'aime pas payer pour "séduire".
Pour la culture, c'est un point que je développerai dans un autre sujet: si avant j'aimais bien rester au contact de gens plus jeunes et naturellement j'avais des groupes de potes de 5-10 ans de moins, ça c'est un peu perdu et j'ai plus de mal à aller vers la "culture jeune". Et pour moi, ma flexibilité d'avant été un atout, cela surprenait. Aujourd'hui, je ne sais pas si ça ferait cool ou attardé. Mais je te rejoins aussi sur le fait que la plupart du temps, ça ne compte pas.

Ca oui. Exclu. Je me demande même si les sites ne permettent pas de me retrouver davantage que les applications. Qu'en pensez-vous?
ça dépend, tu n'es pas obligé d'utiliser ton vrai nom. Mais tu ne gagneras rien à "t'anonymiser" en mettant ton prénom et que les consonnes de ton nom par exemple. Mais tu peux te donner un surnom drôle, et mettre une photo qui ne t'identifie pas mais qui soit particulière. évidemment, avec une nouvelle adresse mail, et pas liée à ton numéro de téléphone, sinon les réseaux ont tôt fait de te trouver.
D'ailleurs quand tu surfes sur ton site, emploie un autre navigateur pour lequel tu navigues TOUJOURS en mode privé, ça évite des oublis d'effacement d'historique. Ou d'avoir l'air suspicieux en activant l'effacement systématique.


Pour les photos, je ne pensais pas nécessairement à de l'ostentation mais par exemple, si tu fais un sport, une photo en action. Une photo dans ta bibliothèque ou dans un endroit que tu aimes bien, c'est plus compliqué, ça donne plus d'indices sur tes habitudes, dans ta situation ce n'est pas souhaitable.
Eloxford a écrit :
05.03.22
Le voir comme un "bonus" pour draguer ; ne rien en attendre de particulier, au risque d'être déçu
Je suis totalement d'accord avec ça, surtout connaissant les mécanismes intrinsèques de ces sites.
J’ai commencé à regarder quelques sites et mon dieu – désolé – mais je me dis « il me faut ça ». Je veux butiner, et répandre mon pollen d’une jolie fleur à l’autre.
Oui, c'est assez incroyable la concentration de belles filles qu'il peut y avoir sur certains sites... Et il y en a pour tous les goûts. Quand on a des goûts variés, c'est Byzance;)
Ca ressemble à une belle arnaque quand même.
Ah mais c'en est une. Techniquement quand tu paies on te donne des outils pour faire plus de matchs, pas pour garantir la qualité de ceux-ci. Moi, la majorité de mes "boosts" quand je profite d'offres gratuites me ramènent des matchs avec des femmes qui sont tout l'opposé de ce que je veux en termes de personnalité quand c'est le physique qui est parfait, ou alors c'est tout l'inverse. J'en suis venu à me demander si pour avoir la personnalité que j'aime il fallait être moche. Une part de la réponse (politiquement incorrecte) c'est qu'une femme très belle aura sans doute moins besoin de développer des qualités intellectuelles, mais j'ai quand même rien pour valider ça scientifiquement (et j'ai eu quelques-unes de mes plus belles histoires avec des contre-exemples), et rien n'empêche tes parents de t'éduquer parce que tu es belle. Donc je suppose que c'est le fruit aussi de la sélection des algorithmes (à moins que l'époque se perde).

FK a écrit :
07.03.22
Ca tombe bien, c'est ça qui marche le mieux (pour moi en tout cas). Mais pour que puisse se déployer ce jeu, encore faut-il avoir pu démarrer une réelle conversation (accrocher son intérêt / mobiliser son implication), et c'est ça la difficulté. Beaucoup de nanas ne semblent pas intellectuellement disponibles, soit parce que huitres, soit parce que trop sollicitées (elles reçoivent des avalanches de messages à chaque instant, et c'est difficile de capter / accaparer et retenir leur attention).
Même constat pour la capacité à mobiliser. Pour ce qui est du contenu, j'ai souvent surpris par ma manière de sauter d'un sujet "banal" à la sensualité directe et franche de manière assez inattendue et pourtant fluide, mais là où je brille c'est plutôt dans la création d'une conversation atypique, en mode mi danse où l'idée c'est de permettre à l'autre de faire les plus beaux pas, mi "duel d'escrime" où l'idée c'est de valider la valeur de l'autre et de la taquiner franchement (et de recevoir de bonnes grâce les flammes en retour). Le double sens oui, mais une fois qu'on me connait, sinon j'aurais tendance à perdre l'autre.

Et ton baromètre est la nature de ses réponses, autant que leur fréquence. Ca se sent très vite si une nana réagit bien. Même si bien sûr, certaines sont d'une nature timide, et alors leur timidité peut parfois passer pour de la froideur ou du désintérêt.
Alors il faut faire attention, il faut aussi ne pas se laisser prendre à son propre jeu, Paul, toi que je vois enthousiaste: j'ai tendance à beaucoup m'amuser facilement quand j'arrive à rebondir et envoyer les balles, et ne pas voir alors que la nana est peut-être moins enthousiaste que moi (ce qui paradoxalement ne m'arrive jamais en vrai -de me tromper ainsi-). Tu as sans doute plus de discernement, mais comme tu n'es pas habitué au média, c'est à noter.

3. Pour moi la discussion par clavier est un bourbier, et il faut très vite lui proposer un café / un verre / un restau, en ayant su l'amener un tant soit peu;
Attention quand même pour la vitesse, là ça aide beaucoup d'ancrer son personnage, de ne pas être trop insaisissable et difficile à cerner, ou que tes mots ne soient pas ambigus et péjoratif selon l'angle d'où elle regarde. Moi, suivant le dialogue introductif ou la présentation en cours sur mon profil, je remarque que je peux proposer très rapidement ou pas de se voir. Et en y réfléchissant, je me dis que c'est parce qu'il faut être identifiable. Et que de l'originalité ne doit pas passer pour de la loufoquerie, des suggestions ambigues pour un côté mort de faim (même si elles le sont aussi), ou autre.
D'un autre côté, j'ai de mauvaises habitudes, souvent quand j'arrive en date et que la fille m'a plu vraiment par écrit et qu'elle me plaît en vrai, 80% du boulot est déjà fait. Donc je ne dirais pas que c'est un bourbier, ça peut être terriblement efficace. Mais ça fait aussi perdre pas mal de temps quand on a des surprises (qui font des histoires à raconter, mais pas des nuits chaudes et délurées).

Citadin a écrit :
07.03.22
De plus, je pense que la plupart des jeunes femmes ont suffisamment de sollicitations dans la vie et ne prennent pas les applis très au sérieux. Il y a bien sûr des exceptions.
Je lis beaucoup de femmes/filles qui tentent d'être ironiques en disant qu'elles sont dans la course aux likes. D'autres qui essaient de te faire aller sur leur instagram pour leur écrire et donc gagner des followers. Je zappe ces profils directement. 90% sont probablement juste là sans intentions de rencontre.

Concernant le physique, le mien est dit agréable, mais ça n’apporte rien concrètement. Ça facilite simplement la prise de contact avant que la demoiselle n’invente toute seule une excuse bidon pour se défiler, une fois son égo fragile rechargé gratos sur mon compte. Je sais que c’est difficile à croire/comprendre pour les autres hommes, mais si ça peut tranquilliser certains …
Et avec celles qui n'ont pas un égo fragile?
Pour la « minette » comme tu dis, la jeunesse excite effectivement notre instinct masculin, la fraîcheur, tout ça. Par contre, l’inexpérience et l’égoïsme puéril ont tendance à me fatiguer, faut dire que j’approche de la quarantaine. Je constate aussi que, contrairement à ce que j’aurais pu croire, un grand nombre de jolies femmes de 20-25 ans sont seules. Et ce n’est pas très bon signe, c’est un trou sur le CV relationnel et l’indice d’attentes possiblement trop élevées.
Seules ne veut pas dire qu'elles n'ont pas de relations. Je pense qu'actuellement elles sont plus enclines à se laisser aller à de multiples rencontres et à elles aussi rechercher le meilleur mec possible. J'aurais tendance à dire qu'elles sauront plus quelles sont leurs limites à 30 ans comme ça, et qu'elles auront sans doute appris à être moins chiantes une fois qu'elles auront dû revoir leurs standards à la baisse

En attendant, ce sont ces attentes qui font que probablement, elles visent plus haut et plus âgé... Donc ça peut nous servir. Quant à l'égoïsme, je pense que c'est souvent parce que personne ne leur a posé de limites. La nature a horreur du vide. Mais j'avoue être agréablement surpris quand les gens ont des valeurs ancrées à la base, et qu'on a pas besoin de leur faire sentir que s'ils nous respectent pas il y aura des conséquences.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Pertinent le 08.03.22, 13h12 par Citadin
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

3. Pour moi la discussion par clavier est un bourbier, et il faut très vite lui proposer un café / un verre / un restau, en ayant su l'amener un tant soit peu;
Attention quand même pour la vitesse, là ça aide beaucoup d'ancrer son personnage, de ne pas être trop insaisissable et difficile à cerner, ou que tes mots ne soient pas ambigus et péjoratif selon l'angle d'où elle regarde. Moi, suivant le dialogue introductif ou la présentation en cours sur mon profil, je remarque que je peux proposer très rapidement ou pas de se voir.
Oui vrai, j'aurais du dire "dès que possible". Plus vite que la musique c'est pas bon non plus en effet.
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Autre facteur significatif à prendre en compte : l'écran déshinibe la lâcheté et le manque de savoir-vivre. Elles te ghosteront sans scrupules, même les plus (a priori) éduquées (ça relève pas de l'éducation mais des qualités humaines selon moi donc pas de regrets).

Et, tant que le "ciment" n'aura pas pris un minimum dans le réel, attend toi à un florilège de fausses excuses et de faux plans, d'annulations de dernière minute et de mensonges évidents. Leur convénience avant la tienne. Le virtuel révèle vraiment et déshinibe, voire exacerbe le manque d'élégance, de respect et de fiabilité. Le côté moche de l'humain est bien éclairé sur ces supports... C'est véritablement ça le plus chiant en fait, bien plus que la difficulté à engager la conversation.

Les apps / sdr sont de très bonnes piqûres de rappel de la lâcheté et de la brutalité des gens, et de o combien rares sont les personnes respectueuses, honnêtes et fiables.


Bref, c'est l'arène, la sincérité et la réciprocité n'ont que peu cours en ces endroits, l'égoïsme prime.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] En effet le 08.03.22, 10h34 par Onmyoji
  • [+1] Absolument le 08.03.22, 13h11 par Citadin
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Paul a écrit :
07.03.22

[quote=Citadin post_id=443120 time=<a href="tel:1646664430">1646664430</a> user_id=68973]
c’est un trou sur le CV relationnel et l’indice d’attentes possiblement trop élevées.
Impatient de combler ça.
[/quote]


Image choisie à dessein :wink:

Onmyoji a écrit :
08.03.22
Une part de la réponse (politiquement incorrecte) c'est qu'une femme très belle aura sans doute moins besoin de développer des qualités intellectuelles

C’est vrai, même si je parlerais plus de qualités humaines. Quand j’étais à l’école primaire, un gars avait volé une bague à sa mère pour l’offrir à une fille. Si je m’en souviens encore, il y a des chances qu’elle aussi, et ça forge un caractère.

Onmyoji a écrit :
08.03.22
Concernant le physique, le mien est dit agréable, mais ça n’apporte rien concrètement. Ça facilite simplement la prise de contact avant que la demoiselle n’invente toute seule une excuse bidon pour se défiler, une fois son égo fragile rechargé gratos sur mon compte. Je sais que c’est difficile à croire/comprendre pour les autres hommes, mais si ça peut tranquilliser certains …
Et avec celles qui n'ont pas un égo fragile?

Ça reste plutôt rare, surtout si on reste dans le sujet des femmes de 20-25 ans sur applis et face à un quadra. Il y a heureusement de belles exceptions, celles qui comprennent qu’un homme ne se fatiguera pas sans perspectives réalistes de sexe (pour de vrai, pas juste dans leurs rêves).

Si elles souhaitent malgré tout se défiler, ce qui est leur droit, elles se retrouvent devant la dichotomie princesse/prostituée (sujet d’un autre topic). Elles savent qu’elles se ridiculiseraient en faisant la princesse. Alors elles choisissent l’angle de la prostituée en me disant carrément que ça ne leur « servirait à rien » de coucher avec moi. Il faut un ego solide pour assumer cela, et la clairvoyance d’anticiper que je le prendrai bien.

Ce que je dis s’applique seulement aux femmes à qui je plais hein, et ne constitue pas forcément la majorité.

Onmyoji a écrit :
08.03.22
Seules ne veut pas dire qu'elles n'ont pas de relations. Je pense qu'actuellement elles sont plus enclines à se laisser aller à de multiples rencontres et à elles aussi rechercher le meilleur mec possible. J'aurais tendance à dire qu'elles sauront plus quelles sont leurs limites à 30 ans comme ça, et qu'elles auront sans doute appris à être moins chiantes une fois qu'elles auront dû revoir leurs standards à la baisse

En attendant, ce sont ces attentes qui font que probablement, elles visent plus haut et plus âgé... Donc ça peut nous servir. Quant à l'égoïsme, je pense que c'est souvent parce que personne ne leur a posé de limites. La nature a horreur du vide. Mais j'avoue être agréablement surpris quand les gens ont des valeurs ancrées à la base, et qu'on a pas besoin de leur faire sentir que s'ils nous respectent pas il y aura des conséquences.

Oui, je suppose que c’est le cheminement normal de la plupart des gens, hommes comme femmes d’ailleurs.

J’ai connu des femmes qui enchaînaient les coups d’un soir, ça existe. Elles étaient déséquilibrées et malsaines en mode mantes religieuses. Une volonté de faire du mal et de se faire du mal.

Je pense que la société reste globalement plus tolérante envers le célibat masculin, jugé plus compréhensible. Nous subissons tout de même les soupçons de ces dames, donc la réciproque me semble appropriée. Surtout si la femme est jeune et jolie.

@Paul

Je suppose que tu n’as pas besoin de moi pour imaginer le bordel que foutrait dans ta vie une névrosée qui inventerait que tu lui dois ceci ou cela parce qu’elle t’aurait fait l’offrande sacrée de son corps.

Il y a tout de même encore beaucoup de personnes avec des valeurs saines. C’est souvent une question de dosage, de bonne gestion du passage de l’inconnu au connu. D’équilibre entre ne pas passer pour une bonne poire ou fille facile mais tout en sachant rester modeste.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 08.03.22, 13h13 par Onmyoji

Quand j'étais dans la vingtaine, je ne jurais que par les rencontres "en vrai", par besoin de magie et par besoin de me prouver que je pouvais y arriver à l'ancienne. Je ne regrette pas, j'ai eu plusieurs belles relations avec des femmes que j'ai rencontrées via mon cercle social ou mes activités (musique et danse). Et je me suis également fait des amis.

Vers la fin vingtaine, début trentaine, je me suis essayé aux sites de rencontres. Mais comme j'espérais toujours rencontrer mon âme soeur à l'ancienne, je m'investissais peu sur ces sites. Donc peu de résultats.

A l'époque j'ai également essayé Meetic et Elite Rencontres sans grand succès.

Puis est venu le temps de la pandémie et des restrictions sanitaires. C'est à partir de là que je me suis réellement investi à fond dans les sites et applications de rencontres.

Je me suis inscrit sur Adopte et Meetic en prenant des abonnements de 6 mois qui se chevauchaient sur certaines périodes. Durant ce temps là, j'étais également sur Tinder par intermittence et en version gratuite.

Avec les même photos et la même annonce :
- Tinder n'a pas fonctionné pour moi : Aucun match.
- Meetic a marché moyennement : quelques échanges et rencontres mais rien n'a abouti.
- Adopte a super bien fonctionné : Beaucoup d'échanges sur Adopte. Des rencontres et deux relations qui se sont succédées sur 2021-2022.

Je suis de nouveau célibataire depuis mi-février. Adopte a bien fonctionné pour moi jusqu'à présent, mais je notais des signes de ralentissement à l'automne dernier. Il me semble que j'ai fait le tour des profils avec qui j'avais de la probabilité de matcher, et je recherche donc une application alternative pour avoir accès à d'autres femmes.

Je m'intéresse actuellement à Happn. Je trouve le principe pas mal : présenter des profils de personnes qu'on a croisé dans les endroits où on s'est rendus. Je teste encore l'appli quelques temps pour voir si je passe à la version payante. En gratuit, j'ai accès à pas mal de profils. Mais le tri est fastidieux car le filtre par critères n'est pas disponible. Cela m'oblige par exemple à parcourir tous les profils et à scroller dessus pour repérer si la personne est bien non-fumeuse (un critère important pour moi). Et également, en gratuit il n'y a pas la possibilité d'envoyer une flashnote, qui permet de solliciter la femme directement au lieu de simplement liker et d'attendre qu'elle fasse de même en retour (ce qui parait peu probable puisque il faudrait déjà que l'appli choisisse de lui présenter mon profil plutôt qu'un autre dans ses suggestions ).
FK a écrit :Il y a selon moi les apps (ou sdr) à photos, et les apps / sdr "à texte".
Oui tout à fait !

Par contre, il ne faut pas confondre ce qu'une appli met en avant chez une personne, et ce que la personne est réellement.

Dans mon exemple, Adopte est plutôt à texte alors que Happn est plutôt à photo.

Sur Adopte, les hobbies et préférences culturelles d'une personne sont mises en avant. C'est d'ailleurs ce qui me plait sur ce site. On peut voir ce qu'une personne aime comme musique, films/série, livres. Mais cela n'empêche pas d'y trouver des profils de personnes que la culture n'intéressent pas et qui ne remplissent leur profil qu'avec des photos ou un lien insta.

Réciproquement, le format d'une appli comme Happn ou Tinder ne mettra pas en avant les hobbies, le niveau intellectuel ou les habitudes culturelles d'une personne. Mais cela ne signifie pas pour autant que la personne dont on consulte le profil n'est pas cultivée ou ne fait rien de sa vie.

En fait, c'est juste une question de curseur. Sur les applis à photos, il faut convertir sa personnalité et son intellect en photos. Sur une appli à texte, il faut convertir sa coolitude en texte.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Pertinent le 08.03.22, 21h28 par Onmyoji
  • [+3] Intéressant le 08.03.22, 21h32 par FK
  • [+2] A lire le 11.03.22, 18h48 par Thedaze

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre