Gerer une conversation longue qd de base tu ne parles à personne

Note : 1

le 07.03.2022 par Pierrot19

11 réponses / Dernière par Onmyoji le 11.03.2022, 22h00

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Bonjour, je suis qlq'un qui de manière générale parle peu et je suis confronté à un problème.
Jme suis fait aborder par une fille sur insta ya 1 mois. Bon on parle et on a prévu de se voir mais que dans trois semaines, elle est à l'étranger. Sauf que là mon côté solitaire reprend le dessus, déjà j'ai galeré à gérer la conversation mais j'ai l'impression d'avoir fait le tour des sujets importants et les discussions sans grand interêt m'amuse pas donc j'ai laché un "vu" d'une semaine parce que la conversation tournait en rond et ne sachant trop comment relancer la conv. Sauf que là, c'est moi qui à manger un "vu" et je sais de sa pote que elle avait un peu eu le seum de mon "vu" donc vengeance :frown: .
Donc que faire, relancer moi même, attendre sa relance, me justifier sur mon "vu" ?
Le truc c'est que les sms c'est pas ma tasse de thé mais j'ai pas envie de passer pour inintéresser par elle sachant qu'elle m'a dit qu'elle avait un stage de 6 mois à coté de chez moi, qu'on pourrait se voir plus souvent (pas plus tard que deux jours avant de me lacher un "vu" :lol: ).
Je dois rebondir vite ou laisser couler un peu ?
Merci d'avance

Vous avez quel âge ?
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

20 ans

T'as pas à te justifier sur ton vu, t'as une vie bien remplie. Elle aussi. C'est pas anormal d'avoir des moments d'indisponibilité et des trous dans la conversation, faut juste relancer et faire comme si c'était pas grave (parce que ça l'est pas vraiment).

Par contre si vous n'avez rien à vous dire, ça va être un problème
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

D'un point de vu objectif jme suis embarqué dans un sujet qui s'est essouflé vite et je savais plus trop rebondir.
Le truc c'est que elle est dans un pays où elle a pas trop d'internet et avec 6h de décalage. Donc sachant que chacun de nous à ses activités c'est galère pour avoir une vrai conversation comme on pouvait avoir avant qu'elle parte.
Donc on parle de temps en temps mais je sais pas gerer une conversation avec 3-4 messages echangés par jour parce que si elle m'envoie un truc qu'elle a fait bah on va pas en parler pendant 100 messages mais en meme temps, 10 messages c'est l'equivalent de 2-3 jours de conversation et c'est très long alors je galère.
C'est plus le rythme de la conversation qui n'est pas propice à "flirter"
J'aime bien faire rire, taquiner mais cela me semble impossible maintenant alors que je m'amusais bien avant.
Jsuis très inexpérimenté mais j'étais plutôt content de moi sur la façon dont se déroulait la conversation mais ce faux rythme la me fait flipper. J'ai peur de ne plus être intéréssant et moi même de ne plus être intéréssé uniquement parce que c'étais mieux quand elle était en France.
Bref si je dois tenir trois semaines comme ça j'ai peur de faire des conneries
C'est quoi le mieux, essayer de changer qlq chose à la conversation ou prendre sur moi ?

Exactement, t'as bien compris le problème. Et du coup, la solution c'est de considérer que cette conversation qui est trop freinée pour en être une, n'a pas besoin d'avoir la fluidité et la continuité d'une réelle conversation.

Contente toi de lui laisser des messages de temps en temps, auxquels elle puisse rebondir, pour continuer à exister dans sa tête, et tu pourras discuter avec elle quand les conditions le permettront vraiment.

Mais viser la fluidité, c'est impossible et ça va te faire stresser pour rien. Quand la communication est rendue difficile par les circonstances, mieux vaut réduire la communication à son strict essentiel.
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Vise plus un mode réellement épistolaire dans ce cas. Tu réponds à une de ses idées, en introduit une ou deux autres que ta réponse amène, et tu cherches à aller vers ce que tu veux:
avoir des informations, lui faire ressentir des choses, entretenir le fil et cadrer l'échange, nouer des liens.

Tu peux très bien vanner si c'est pas dans l'immédiateté.
Le décalage rend parfois aussi les choses encore plus surprenantes ou drôles.
Après tu peux poser des "créneaux en direct" mais l'idée c'est de fond que tu dois instaurer, c'est de ne pas se formaliser quand l'autre n'est pas disponible.

Mais avec un peu de maturité elle devrait le comprendre.
Elle te connaît absolument pas cette nana à la base, aucun lien, fille unique?
Si oui, tu es sûr que ce n'est pas du "broutage"?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Tout à fait ! le 08.03.22, 00h10 par FK
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Bon euh si le broutage c'est les arnaques sur internet, je pense pas.
En faite, On a parlé sur Insta après quand même 3 soirées où on s'est bien etendu mais moi jsuis naze en soirée pour aborder, je suis plutot le gars qui aime bien profiter avec ses amis proches mais je parle très peu avec ceux que je connais pas. A la différence que en 3 soirées j'ai pas mal parlé avec elle :lol:
On a une amie en commun qui m'a demandé si je l'avais bien aimé avant qu'elle ne m'envoie le premier message, et qui d'ailleur me parlait d'elle avant chaque soirée comme si je devais tenter quelque chose (my bad).
Alors on va dire que c'est pas du broutage donc.
Tu entends quoi par idée, j'avoue pas trop savoir de quoi tu parles :shock:

Bon alors je me prépare à une relance, je ne doute pas trouver un sujet interessant mais quand je lis sur internet les sujets classiques à aborder dans ce type de conversation j'ai des questions à poser !
Rapellons en préambule que la conversation est très freinée par un contexte particulier et que c'est globalement un rythme de 3-4 messages par jour (sauf exception où on parle plus pendant 1h mais c'est rare)
Je vais prendre un exemple mais ca vaut pour tous les sujets, prenons le sport. Ya moyen de développer sur le sujet, poser des questions, ce qu'elle faisait avant, maintenant et si elle a des projets. Je peux aussi lui proposer de faire par exemple une course à pied avec moi comme les 20km de Paris en ce qui me concerne mais lui proposer sous forme de défi pas forcement pour vraiment le faire juste pour voir si (sachant que c'est en octobre) elle se projette un peu plus loin que les messages et que le premier rdv IRL sur lequel elle me parle de temps en temps (ça ne vient pas de moi ça)
donc :
1- Introduire un sujet comme cela de but en blanc ne donne pas l'effet de chercher à parler pour parler ? Genre j'ai une checklist de sujet et une fois le sujet abordé, je cherche à caucher une autre case.
2- Faut il se perdre dans un sujet? Je veux dire par là que, est-il préférable de partager un souvenir (pour moi) sur les 20 km de Paris ou éffleurer plus généralement le sport en cherchant à la faire parler de plus de chose et si possible qui le concerne ( en gros je m'efface un peu et je suis plus à la faire parler elle sans dire grand chose sur moi)
3- Faut il chercher à rendre la discussion plus intellectuelle, c-à-d poser des questions qui demande de la réflexion et pas uniquement des trucs du types, tu fais quoi comme sport, qu'est ce que tu aimerais tester plus tard.... Mais dans ces cas la comment pousser la personne à ce genre de discussion : jeux, dilemme.
Mais c'est prendre le risque que si ça la branche pas, ça se transforme soit en interrogatoire de ma part, soit en une discussion bizarre où on ne sent pas forcement d'interêt.
4- Une fois le sujet bien aborder, est-il préférable de faire une pause de 3-4 jours où on parle pas ou alors direct changer de sujet? Et si pause il y a, comment la faire sans lui donner l'impression que je lache un "vu" parce que ça me saoule ?
5- Est-ce que c'est toujours à moi de relancer ? Finalement c'est toujours moi qui relance après un "vu", elle peut relancer la conversation en m'envoyant une photo de ce qu'elle fait mais pendant des pauses de 3-4-7 jours, j'ai l'impression que si je me bouge pas, elle bougera pas (après qd je relance, elle est pas froide du tout juste le premier pas n'est jamais fait par elle).
Est-ce que attendre sa relance, au risque que cela n'arrive jamais, est une solution aussi pour lui montrer que c'est pas à moi de tout faire ?
Merci d'avance :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Rapellons en préambule que la conversation est très freinée par un contexte particulier et que c'est globalement un rythme de 3-4 messages par jour
c'est déjà énorme ! Normal que vous en arriviez à ne plus savoir quoi vous dire.

Pour ce qui est de comment relancer, tu intellectualise trop.

"hey" suffit amplement
+ "tu fais quoi" / "tu me manques" etc

Mais pas besoin de se parler non stop, vous allez vous lasser l'un de l'autre supervite
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

Salut,

Je lui parlerai de ce qui me fait vibrer, ou est important pour moi, ou de sujets propices à une projection à deux. Sur le mode: moi, toi, nous.

Pas trop fréquemment, sans être le seul à relancer et dans différents registres, comme l’ont déjà dit FK et Onmyoji.

Franchement, fais toi plaisir en gardant ce fil conducteur en tête.
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Pour moi trouver qu'échanger 3 ou 4 messages dans une journée c'est beaucoup, surtout à l'âge où vous passez des heures sur les réseaux sociaux et avez des dizaines d'interactions par jour ça me paraît complètement lunaire.
Surtout si elle t'intéresse et serait prête à plus et si tu as le temps.
Bon après tu gères ton temps comme tu veux si tu es plus à l'aise avec ça mais en trois ou quatre messages c'est loin d'être possible de faire le tour d'un sujet.

Alors pour ce qui est de la manière d'aborder tes sujets il n'y a pas une méthode. Je dirais que si tu sens qu'elle accroche et que tu partages un souvenir cool ça peut te mettre en valeur. Mais déjà sens comment elle accroche au départ. Sinon si la discussion n'est pas intellectuelle et que ça reste fluide tu peux très bien rester sur un mode échange simple et essayer de la faire rire, partager des trucs personnels comme pourquoi ce sport là en particulier et ce qu'elle ressent quand elle fait des compétitions, quand elle fait des performances, ce genre de choses. La réflexion tu peux en amener aussi mais il faut sentir quand c'est le virage et lui donner à réfléchir en piquant son intérêt sans que ça la laisse trop perdue ou avec un sentiment de frustration ou d'ennui. Mais discuter d'un truc plus intellectuel c'est pas interdit non. Pas plus que les sujets culturels, ça permet de voir vos goûts en commun et aussi de briller ou l'intriguer dans certains cas.
Par contre les sujets plutôt interdits ce sont les sujets qui en général créent des prises de tête insolubles même entre gens à la base intelligents: religion, politique le plus souvent (vu que tu es pas parti pour faire ta vie avec pour l'instant tu peux oublier).

Un bon sujet aussi pour marquer des points ce sont les relations humaines et comment tu vois une relation de couple par exemple.
Si tu as une bonne vision des choses/compatible avec la sienne en tous cas.

Après si tu veux reprendre la conversation fais le à l'envie, pas en essayant de respecter des règles de délais ou des manières de faire. La seule chose c'est d'éviter de trop charger émotionnellement tes messages surtout si elle n'est pas encore trop impliquée à ce niveau. Tu lui écris simplement que tu as pensé à elle ou que tu as eu envie de lui écrire pour telle raison, et c'est tout. Faut pas en faire des tonnes niveau justification et pas faire de l'émotion excessive, où tu risques d'avoir l'air d'avoir besoin d'elle alors que vous vous êtes même pas rencontrés encore.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre