Je rate un truc, expliquez moi

Note : 23

le 18.03.2022 par Speedy Smile

16 réponses / Dernière par Citadin le 23.03.2022, 17h58

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
J'écris, mais je suis plutôt triste ce soir, un arrière goût d'amertume.

Cette semaine, ça fait 2 soirs que je gache ce qui semblait pourtant devoir se passer. Comme si malgré moi je ruinais ce que j'avais pris du temps à construire.

Je m'explique, j'arrive facilement à prendre des numéros de filles jolies et qui plaisent, en gros j'arrive facilement à impacter suffisamment ces filles pour qu'elles me donnent leurs vrais numéros et qu'elles répondent quand j'écris.

Quand je textote, elles répondent tous les jours et quand j'oublie d'écrire, elles m'écrivent toujours. Parfois elles accrochent tellement à la conversation qu'elles relancent sans arrêt. Je profite de ces moments pour fixer des rendez-vous ou les inviter à des soirées. Elles viennent appraitées, très disposées et la je merde le truc.

Je sais pas pourquoi, je sais que c'est pas physique, je sais que c'est pas ce que je suis intrinsèquement. Mais je reste sur une pseudo distance, un pull-push qui devient maladroit et je sens, je suis suffisamment empathique pour en être sur, que je suis d'une certaine manière déceptif.

C'est un peu comme si les filles me donnaient les rênes, et que je ne les saisissais pas. La légèreté et la distance qui les attirent ne semblent plus suffire lorsqu'elles cherchent une sorte d'abandon.

En même temps que j'écris, je crois prendre conscience de mon erreur.

Pouvez vous me donner des conseils pour franchir cette étape ou une idée clé qui me fait prendre conscience de ce que je dois faire ou de ce qui ce joue?

Pouvez-vous aussi me dire s'il vous semble possible de récupérer l'inaction si fautive dont je me rends coupable? Et si vous avez des idées la meilleure stratégie?

Merci de votre aide.

Oui si tu restes sur le même mode que par texto, alors qu'elle veut rencontrer l'humain derrière le texto, peut-être qu'elle te trouve froid ou superficiel, décevant ?

Je pense qu'il faut savoir rajouter un truc irl, pour continuer à surprendre agréablement.

Mais je serais bien en peine de dire quoi / comment, ça dépend des circonstances...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 19.03.22, 21h17 par Onmyoji
Trouve ton courage. N'écoute que lui.
"L'instinct nous dicte le devoir, et l'intelligence nous donne les prétextes pour l'éluder ~ Proust
(c'est pas faux !)

En premier lieu, je dirais de déculpabiliser. La réussite d’une relation vient d’une responsabilité conjointe. Tout ne repose pas uniquement sur tes épaules.

Si la déception que tu perçois est réelle, il est probable qu’elles culpabilisent aussi en se disant qu’elles ne te plaisent pas.

Ensuite, je crois que certaines femmes aiment quand c’est très long et très compliqué. Elles préfèrent quand même être sûres de te plaire hein, et que ce soit elles qui compliquent volontairement les choses.

Si la complication vient de ton côté, il vaut mieux sous-communiquer que c’est dû à des raisons externes et/ou mineures : une contrainte passagère dans ta vie, un léger doute sur un aspect de sa personnalité (mais qu’elle pourrait facilement lever si elle savait ce que c’est), l’existence d’une rivale (mais qu’elle pourrait facilement battre) etc.

Le plus important est qu’elle soit sûre de te plaire au moins physiquement. C’est évidemment capital pour l’amour-propre féminin.

Le dosage n’est pas toujours simple à trouver. Il ne faut pas mentir mais ne pas non plus laisser l’autre dans une trop grande incertitude ; puisque dans le doute, les gens prudents s’abstiennent.

Après, si la « tergiversation » est habituelle chez toi, c’est peut-être dû à des raisons personnelles. Il faudrait que tu nous en dises plus sur tes motifs tels que tu les perçois, si tu en as envie.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 19.03.22, 20h21 par Speedy Smile
  • [+1] Absolument le 19.03.22, 21h18 par Onmyoji

Salut,

Est-ce que la facilité avec laquelle tu gères toutes les étapes avant le rendez-vous ne vient pas impacter négativement celui-ci?
Finalement cette étape est moins aisée à gérer pour toi et tu fais peut-être un blocage sur la manière de t'y prendre ou tu veux trop bien faire pour qu'elles gardent l'image du gars qui les faisait vibrer par sms et paf c'est le plantage. Je pense que c'est normal d'avoir peur de décevoir en vrai quand on laisse ou pense avoir laissé une bonne image virtuelle de soi.

Si cela te parle, alors dans ce cas-là une solution, même si toujours moins aisée à appliquer, c'est de rehausser l'image que tu as de toi et que lorsque tu arrives au RDV, tu es convaincu que le gars derrière le clavier est le même que celui avec lequel elles vont passer un super moment.

Pour ce qui est de rattraper l'inaction, si tu évoques un contexte particulier, je pense qu'il faudrait que tu en parles un peu plus précisément.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 19.03.22, 19h54 par Speedy Smile
  • [+1] Constructif le 19.03.22, 21h18 par Onmyoji

@Citadin je te rejoins sur le fait que c'est pas à sens unique et que c'est une danse à 2. En même temps je ne peux travailler que sur moi ,) Mais tu touches un point important.

Pour préciser, je n'ai pas que des relations virtuelles derrière un clavier avec ses filles. En pratique je les rencontre dans des lieux de socialisation, je prends leur numéros, j'envoie des messages légers, je les recroise de façons provoquées (Dans des soirées neutres mais ou a convenu par message que l'on serait tous les 2). Je continue à textoter, leur donne des surnoms. Les revois.

Et en fait à un moment, elles deviennent clairement intéressées, elle vérifient que je n'ai pas de copine, mon âge, ce genre de truc de façon parfois si peu discrète...Elles me collent toute la soirée, recherche mon attention. Et la j'ai une sorte de blocage, parce que ces filles ne se sont pas intéressées du tout intéressées réellement à moi et veulent ouvertement plus. Sans doute la fin de ma dernière relation y est pour quelque chose mais ça passe pas. Tu ne t'es pas intéressée à moi, tu ne sais pas qui je suis, ca m'intéresse pas. Est ce que vous ressentez quand vous faites tout le boulot que finalement ça vaut pas le coup?

Par exemple, mardi soir, je propose a la fille de me rejoindre à une soirée, on passe 3 heures à parler de sujets qui l'intéressent. Apres la fermeture du bar la fille m'offre un verre dans une boîte. Boite ou elle m'amène et ou on est seul de tout façon dans le bar elle n'a parléqu'à moi. En sortant, je la ramène devant chez elle et à 100m de chez elle, elle me dit "Mais on va ou?" Je lui réponds "Je te raccompagne chez toi" et elle me répond "Ah bon mais on va pas chez toi?"
Résultat je la laisse devant chez elle. Mais si elle m'avait proposé, je serai monté.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 19.03.22, 21h30 par Onmyoji

En fait tu es en pleine dissonance cognitive:
Tu ne gâches rien: comme l'a dit Citadin, elles n'ont pas fait leur part, tu ne fais qu'en prendre acte.
Tu pourrais en prendre acte et quand même jouer le jeu, pour le jeu et la jouissance, et pour les baiser, mais tu n'es pas mort de faim et tu as envie certainement d'une meilleure connexion même pour la bagatelle.
Après tout y a rien de plus qui ressemble à un cul qu'un autre cul, quand tu en as vu un certain nombre il faut commencer à les raccrocher à la personne autour pour pas que ça devienne fastidieux.

Pour moi le problème ne vient pas de toi, elles en viennent même à te relancer ou à te montrer des signes d'intérêt clairs et pas cryptiques!
C'est un IOI en or massif. La fille veut te montrer sa valeur, t'emmène dans son repère, te paie un coup, aimerait bien en prendre un et dans sa tête c'était déjà fait.
Peut être que le jeu que tu instaures est trop centré sur elles et que si c'est addictif ça ne les invite pas à partager. Ou alors elles sont trop égocentriques de base. Ça peut venir du type de femmes que tu accroches. Ou de ta manière très efficace de les séduire ou d'un mélange de deux. Tout en restant dans le même ton, tu devrais peut être glisser les éléments de ta personnalité qu'elles ne vont pas chercher. Type elle te fait une réponse, tu lui dis comment ça resonne par rapport à des anecdotes que tu as vécu, tes valeurs ou simplement ta manière d'être en général. Elles finiront bien par amorcer. Celles qui le font pas tu filtres et tant pis pour elles (mais tu es quand même invité à leur faire plaisir pour ton propre bien et celui de l'humanité).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Intéressant le 19.03.22, 23h50 par Speedy Smile
  • [+1] Pertinent le 20.03.22, 14h32 par Citadin
  • [+1] Pertinent le 21.03.22, 19h18 par Eloxford
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

@Onmyoji je pense qu'il y a énormément de vrai dans ce que tu dis et que sans doute le fait d'être désiré pour ce que je fais, et pas pour ce que je suis, me pose un problème.

Ça semble n'être qu'une nuisance subtile, mais ma compagne a manqué de "tenue" à la fin de ma dernière longue relation (environ 8-9ans) et pour un gars qui n'avait à mes yeux que peu de qualités intrinsèques. J'ai besoin d'être rassuré sur 2 qualités de mes futures partenaires le discernement et la bienveillance.
Je pense que je veux me prémunir de ce genre d'expérience et que j'ai besoin d'être apprécié pour moi et pas parce que je vais me montrer plus vif, plus incisif, plus joueur. J'arrive facilement à faire sentir à l'autre qu'il est unique, je sais ce que ça provoque. Je ne comprends pas que les autres n'arrivent pas à me faire ressentir la même chose. Et d'une certaine manière je leur reproche de succomber sans m'avoir fait ressentir ça.

La ou j'ai une dissonance, c'est que je leur en veux un peu pour ça, ca me bloque et en même temps quand elles se détachent, je ressens un abandon...

Alors c'est bien le noeud du problème et je vais te détendre tout de suite: d'une part des études montrent que les gens en général choisissent un partenaire extraconjugal qu'ils estiment avoir moins de valeur que leur partenaire, par contre ce planaire leur apporte ce qui leur manque: de la confiance, de la reconnaissance.
Si tu es bon pour ça en début de relation peut-être que celle avec ton ex infidèle s'est juste essoufflée.
Mais ce n'est pas une question de discernement. En réalité ce n'est pas avec goût qu'on choisit un partenaire de tromperie c'est purement utilitaire.
De plus la bienveillance (dieu que je hais ce mot!) et le respect tout le monde en est capable. Au début, quand tout va bien.
On m'a dit un jour (pour paraphraser un truc plus savoureux et imagé mais plus personnel) qu'on ne connaît vraiment les gens qu'au travers des crises qu'on vit avec. Le problème ce n'est pas tant qu'elles soient capables de bienveillance et de respect c'est qu'elles sachent et veuillent en faire preuve malgré tout si votre relation bat de l'aile. Bref une personne qui choisit de rompre ou communiquer plutôt que tromper et d'être égoïste.
Donc à mon avis ta réaction est légitime dans le sens où là leur attirance c'est bien à ta spécificité qu'elles réagissent mais elles manquent quand même de s'intéresser à toi et pour ça tu devrais essayer de ralentir le rythme et de faire un peu passer de toi dans tes réponses en laissant des choses pas claires et du mystères pour qu'elles ne comprennent pas de suite et qu'elles aient besoin de creuser.
Par contre pour le reste de ce que tu cherches à voir chez elles, tu te méprends: ce n'est pas parce qu'elles auront ces caractéristiques qu'elles ne pourront pas être infidèles. Ça ça prend une personne capable de te respecter, de communiquer, une personne qui ne cherche pas mieux en permanence, et qui cherche à résoudre les difficultés plutôt que les fuir. Et qui aussi ont des valeurs et de l'honneur.

Et l'honneur et le sens de l'équité et la réciprocité sont des trucs que culturellement contrairement aux hommes les femmes sont pas incitées à développer, on les incite plutôt à être des courtisanes qui papillonnent et s'accrochent au meilleur bras plutôt qu'à être chevaleresques, alors bonne chance avec ça.
D'ailleurs tu démontres encore une fois que les hommes sont toujours bien plus affectés par les ruptures que les femmes parce que l'autre compte plus alors qu'elles rebondissent en s'engageant dans d'autres relations sans y penser à deux fois.

J'ai été dans ce train, alors je compatis, et en ce sens ma difficulté à trouver une relation peinarde est sans doute similaire à la tienne, je veux plutôt quelque chose auquel j'avais renoncé comme irréaliste à l'origine mais dont je n'ai pas été déçu.
Mais ce n'est pas si simple, et nos standards nous condamnent soit à subir ce genre de dissonance, soit à être insincères nous aussi parfois, ou à le rester mais pour des relations qui vont être forcément un peu moins engagées et plus détachées, ou cette attente n'existe pas et pour lesquelles l'autre est au clair avec nos intentions.

Fais la paix avec toi- même parce que ton choix n'est pas responsable de sa tromperie ou de celles des autres. Elles trompent parce qu'elles le veulent bien. Je ne compte plus le nombre de copines de mes mecs qui me faisaient du rentre-dedans "amical" pour tâter le terrain, alors qu'elles savaient très bien que je suis honorable. Le problème étant qu'en fait quelqu'un capable de ne pas tromper et de rester juste, honorable, respectueux avec l'autre en toutes circonstances c'est chercher une aiguille dans une botte de foin et c'est complètement aléatoire. Même des gens en surface qui ne sont pas en apparence volages peuvent l'être.
Même moi avec mes considérations ça a pu m'aider d'envisager la chose. L'humanité est faillible et on est programmés pour survivre. L'amour et la relation de couple sont des éléments du bien-être psychologique et de la pyramide de Maslow: ce qui veut dire qu'on sera prêts à bien des choses pour "survivre" et passer au delà de difficultés qui nous "mettent en danger", créent des insatisfactions.

Donc pragmatiquement je crois que notre recherche est vaine. Qu'il faut juste représenter pour l'autre une valeur si importante qu'elle ne voudra pas la perdre (ça semble être mon autre problème car je pense pas sincèrement avoir une valeur démesurée, mais toi au contraire tu sembles savoir en prendre une immense et intense pour tes partenaires).
Mais évidemment on est au fond idéalistes.
Mais encore une fois tu devrais faire la paix avec toi, tes choix ne sont pas en cause et pendant que tu te fais des noeuds au cerveau et t'empêche de vivre, quelque part une connasse sans vertu continue de s'éclater et de vivre de manière insouciante.
Alors qu'elle devrait culpabiliser d'avoir fait ce qu'elle a fait et que tu devrais l'oublier comme un aléa trop commun, la merde de chien qu'on croise trop souvent sur le trottoir et à laquelle on ne fait pas attention.
C'est toi qui subis le fardeau de l'acte méprisable de l'autre et c'est pas logique.
Garde ta légèreté et laisse toi vivre et soit fataliste: dans tous les cas tout le monde ment (House), et tout le monde trompe.
Faut "juste" trouver quelqu'un qui a assez de courtoisie pour te donner des signes ou essayer de préserver ce que vous avez construit ensemble avant de le faire.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Merci ! :) le 20.03.22, 09h43 par Speedy Smile
  • [+1] Il y'a du vrai... le 20.03.22, 14h32 par Citadin
  • [+2] Très intéressant le 21.03.22, 19h09 par Eloxford
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

@Onmyoji : ton message est très dense et très engagé. Je le trouve particulièrement utile. Même si je t’avoue avoir eu peur à la lecture de la première partie, celle dans laquelle tu voues aux gemonies toutes celles et ceux qui trompent. Tu la tempères pour moi heureusement dans ta seconde, tour aussi qualitative.
Comme toi, je partage ces valeurs. Mais je mesure aussi que les situations ne sont pas si définitives et tranchées que la boussole à laquelle on devrait idéalement pouvoir tous se conformer tout le temps. Il y a parfois de la souffrance, de la maltraitance à l´orgine d’une tromperie. Elle peut ne pas être qu’utilitaire et générer un écartèlement. Il y a aussi des paramètres tels que les situations familiales qui infléchissent les choix. Dans l’absolu, tu as raison. Pour le particulier ce devrait être le cas aussi. Mais, comme tu l’as justement pointé, il est parfois question de survie.
Pour en revenir au cas de Speedy, je pense aussi que tu n’injectes pas assez de toi même dans les interactions ou ne filtre pas assez les filles, en fonction de tes passions valeurs etc. Tu t’es peut être spécialisé dans la technique, en oubliant parfois de t’ouvrir et de faire s’ouvrir l’autre. Et, aussi, tu n’as pas à payer le prix pour la tromperie de ton ex, en te sabordant parce que tu te crois responsable de ça, ou parce que tu penses que cela se reproduira. Quoi qu’il arrive, tu as et auras une part de responsabilité, fut ce indirecte, sauf à ce que ce soit un monstre. Avance et avise. En t’efforçant en effet de rester courtois et en préservant l’autre, même si tu n’en veux plus ou pas.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas convaincu le 21.03.22, 22h02 par Speedy Smile
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Je vous raconte la deuxième histoire. Celle de la Saint Patrick.
Une fille avec qui je connecte un peu, ou plutôt, je suis en train de lire révélation, qui remarque de la valeur chez moi. Je lui rend un service parce qu'une de mes amies me le demande et c'est fluide.

A une soirée, je lui dit que je fais de la salsa et de la bachata, elle me dit qu'elle aimerait bien aussi. On parle jazz, je lui dit de regarder Coboybebop.
Le lendemain je lui envoie, en SMS le trailer de Coboyebebop.
Elle me répond qu'elle me remercie qu'elle allait me le demander. Elle me dit qu'elle aimerait aussi faire de la danse mais qu'elle est niveau 0. Je lui dit qu'elle peut venir avec moi. Elle arrête plus de me textoter.
Le lendemain, je dois annuler parce que le prof et malade mais je lui dis que y a pas de souci on remettra ça à plus tard, mais pas la semaine d'après parce que je pars en voyage (destination DHV). Elle dit qu'elle est trop déçue, je lui dis qu'elle s'inquiete pas on retrouvera une date. Mais qu'on en discutera le lendemain, je mets fin à la conversation.

Le lendemain dans une soirée ouverte, on commence a discuter, interaction fluide agréable, y a un truc c'est sur mais dur à définir, même si c'est elle qui me relance tout le temps, en même temps je joue un peu le désintérêt et je ne me mets aucune pression car j'aime bien la fille de mardi, donc même si cette fille est franchement intéressante, je ne suis pas dans l'action.
Résultat elle me demande devant 4 personnes et trop fort pour être discrète si j'ai une copine, quand elle s'aperçoit que tout le monde a entendu et que c'est trop direct, elle rajoute "euh...ou un copain?"
Quand je lui dis que non. Elle me demande "Mais pourquoi?" J'ai une interprétation de cette question, je veux bien la votre.

Enfin, je m'esquive souvent notamment parce qu'un gars la drague ouvertement. Le gars est vraiment lourd et je vois la gêne que ça constitue pour elle. En même temps 5 semaines avant quand elle était avec une de ses copines pour ce faire accepter par le groupe elles sont rentrées dans des interections légères avec les gars et notamment celui la. Puis une fois après ca elles ont même fini la soirée chez lui. Il ne s'est rien passé mais pour certain gars c'est beaucoup.
Résultat il la colle, la touche, elle aime pas ca, mais je vais pas intervenir surtout que j'ai déjà du intervenir pour calmer ce gars dans une autre soirée ou il a failli se battre avec un de mes amis. Et je pars aussi du principe que les filles qui jouent avec le feu doivent assumer les brûlures.

Résultat des que ce gars est la, je me barre et je vais parler avec d'autres filles.

Plus tard je reviens et la elle me traite de Mamahuevo, pour ce qui veulent la version courte c'est suceur de boule, cad suceur de bite en espagnol. En gros homosexuel d'une façon bien vulgaire.
Un gars vient de lui expliquer le mot et je crois que pour elle c'est juste un moyen de faire une blague et de me demander si je sais ce que ça veut dire. Je dis non elle me dit le sens et elle crois que l'interaction est sans doute plaisante, mais elle ne se rend pas compte de sa lourdeur et elle continue un peu. Je fais semblant de ne pas trop comprendre pour ne pas avoir à lui dire que je la trouve profondément ridicule.

La soirée contenue, j'ai plus vraiment envie de lui parler, mais à part ce moment, je l'apprécie quand même et je me dis de ne pas lui en tenir rigueur. Des amis me proposent de continuer la soirée dans un autre bar, je lui propose et elle accepte de très bonne humeur. Le gars lourd qui devait rentrer chez lui dit que finalement il nous accompagne même si par notre faute il va pas être en forme demain. Il a pas compris que personne ne lui a rien proposé...

La quand j'arrive non seulement, je n'ai aucune envie de me coltiner le lourdeau, mais en plus j'ai 4-5 amis à aller saluer et c'est vrai que je plante un peu le groupe. Quand le lourdeau part, je retourne vers elle et la elle me dit, "mais au fait Maxime (le gars lourd) a 42 ans et toi tu as quel âge". Remarquez que c'est plus fin que la copine...
Je réponds 43 appréciant mal qu'elle me compare a Balourd, mais je releve pas.

Puis elle se met à discuter avec un gars que je connais et je vois qu'elle est très impliquée dans la conversation, trop a mon goût, elle s'isole un peu pour cette conversation. J'apprendrai par la suite par une amie commune qu'elle voulait lui parler d'un copain à lui...Pas si convaincu mais ça explique peut-être la suite.
Ca me fait chier, mais je prends sur moi. Ca serait bien le.comble si je prends mal ce que j'ai fait 4 ou 5 fois dans la soirée. Et la le bar ferme et on se dirige vers la sortie. Des gars me proposent d'aller en boîte et la elle dit a le gars avec qui elle discutait dit qu'il va chez sa copine, elle lui dit qu'elle habite à côté de chez sa copine et si elle peut faire le trajet avec lui.
Le gars dit oui et dit à tout le monde à la semaine prochaine, je lui dit non je suis en voyage on se voit dans 2 semaines et la elle intervient sur un ton super cassant pour me dire "Oui, en fin ca c'est ton problème!" Je releve pas bien sur pour pas l'afficher, elle ne me dit pas au revoir et fait exprès de ne pas croiser mon regard.
2 explications soit il y a un truc avec le gars ou le copain du gars et elle ne veut surtout pas que je rappelle qu'on doit aller faire de la danse ensemble à ce moment là car j'aurais pu à ce moment la lui rappeler qu'on doit fixer le jour ou on se voit et c'est un moyen de me couper la parole, soit elle m'en veut pour un truc que j'ai du mal à déterminer même si j'ai conscience que j'ai un.peu joué sur sa frustration toute la soirée.

Notre amie commune a qui j'en ai parlé, qui m'a parlé du copain du gars, m'a dit que ca ne devait pas être contre moi mais que la discution sur ce gars avait du l'énerver (Je comprends qu'il y a eu un truc avec ce gars et qu'elle est sans doute pas encore passée à autre chose).

Quoiqu'il en soit j'ai envoyé un texto amical, qui aurait du entraîner une réponse si elle n'avait rien contre moi et silence radio.

Je sais que c'est long et que ça fait thérapie chez le psy, mais si ceux qui m'ont lu peuvent m'éclairer sur sa réaction et sur la réaction que je dois adopter.

Elle est lourde, elle t'intéresse pas plus que ça, elle est une corvée pour toi et elle traine des boulets qui ne t'apprécient pas . Encore une fois ça sent pas la femme qui te passionne et que tu peux admirer. Et dès le départ elle semble avoir aussi des caractéristiques qui évoquent les problèmes auxquels tu fais référence avec ton ex (sur le fond si elle a déjà un comportement de merde et te semble dès le départ profiteuse - parce que oui elle est intéressée mais y a un peu beaucoup de "parce que tu vas m'apporter des trucs cool à faire- c'est un peu péjoratif)
Après c'est peut-être son genre d'être taquine ou d'essayer de l'être quand elle voit que juste le fait d'être une nana vaguement mignonne et abordable ne marche pas. Tu sais en mode "je te tire les cheveux pour attirer ton attention".
Parce que le "pourquoi tu n'as pas de copine?" ça paraît assez flagrant et positif.
Mais voilà racontée comme ça elle vend pas du rêve.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] En effet le 22.03.22, 12h56 par Citadin
  • [+1] Intéressant le 22.03.22, 22h41 par Speedy Smile
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

En gros ce que je comprends de ton récit :
1.Elle t'envoie des signaux gros comme une maison et tu feins le désintérêt
2. Tu la laisses se faire draguer lourdement alors que tu vois bien que ça l'ennuie. Elle t'insulte en espagnole pour te faire comprendre que ça ne lui a pas plu et tu fais mine d'être au dessus de tout ça donc tu lui témoigne encore du désintérêt.
3. Elle part brancher un autre gars sans doute pour te rendre jaloux et mettre de la distance avec l'autre lourdeau
4. Elle rentre avec l'autre gars et se montre hostile avec toi --》 game over

T'aurais du être plus actif et si t'avais écarté l'autre relou en embellant la fille par exemple, le reste de la soirée aurait sans doute pris une autre tournure.

La question étant qu'est ce que toi tu attendais d'elle exactement? Parce qu'au final tu l'as faite espérer pour ensuite reprendre tes billes, sans doute parce que tu ne sais pas ce que tu veux. Tu dis toi même qu'elle ne t'intéresse pas tant que ça mais quand elle se barre avec un autre pour te rendre jaloux, tu commences à te faire des films.
T''as du mal à aller au bout des choses. Et tes récits précédents me donnent également cette impression. Résultat elle est frustrée, et toi de ton côté tu finis paumé.

Si ton intention est de faire du push and pull pour te rendre désirable, ce que je crois déceler, l'idée en soi est pas mauvaise en soi mais t'as beaucoup push et pas beaucoup pull durant cette soirée.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 22.03.22, 22h40 par Speedy Smile

D’accord avec @Onmyoji .

Elle a l’air lourde, sa façon d’essayer d’attirer ton attention est plutôt agressive. Ça craint d’autant plus si elle est à peu près dans ta tranche d’âge.

Donc je crois que ton instinct te met judicieusement en garde.

Le contexte de soirée bar/boite/club est tout de même particulier. Si tu souhaites bien cerner son état d’esprit du moment, je crois qu’il faut tenir compte du fait qu’elle est en concurrence avec toutes les femmes de l’endroit. Dont certaines ont 20 piges, plastique de rêve etc. C’est comme si nous devions draguer en présence d’athlètes millionnaires, ça met pas trop en confiance hein.

Pour le gars relou qui vient la draguer, ce n’est effectivement pas ton problème, tu les connais à peine si j’ai bien compris.

Néanmoins, une réaction corporelle et faciale bien proportionnée peut être bienvenue. Juste montrer que tu as compris la situation et que tu surveilles sa réaction à elle. Une « femme bien » ne se laisse pas ouvertement draguer devant un homme qui l’intéresse. Généralement, elle se sentira rassurée, flattée et soutenue par ta réaction, puis elle enverra bouler l’autre mec dans les 10 secondes.

Ses actions à la fin de la soirée, et la non réponse au texto, semblent montrer une faible tolérance à la frustration. Elle a l’air d’avoir l’ego à fleur de peau.

Je crois qu’on en avait parlé sur ton journal, les actions du type mamahuevo, cassage en public etc., ce sont des red flags, pas des shit tests.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Pertinent le 22.03.22, 15h06 par Onmyoji
  • [+1] Intéressant le 22.03.22, 22h42 par Speedy Smile

Merci de vos retours qui me semblent plutôt cohérents et dont je vais vraiment tenir compte.

Juste une précision, je semble décrire une fille moyenne, elle est pas moyenne du tout, age 30ans, physiquement elle est jolie, petite mais ça me dérange pas du tout et ça à l'air de déranger personne :lol:
Culturellement elle est intéressante et je lui trouvais même beaucoup de finesse. En gros si la fille n'a pas beaucoup de qualité, je ne démarre pas d'interaction (Surnom, Sms intermédiaires, neg...). J'aime me faire désirer, mais pas par n'importe qui. La plupart des gars habitués du lieux ont essayé d'aller la voir pour créer du contact. Moi je m'efforce en permanence d'inverser le rapport de force, le chat et la souris. Potentiellement elle a beaucoup plus d'options que moi, c'est sur. Mais elles les oublient, c'est leur côté hypergamique. Ca justifie aussi d'autant plus que je ne reste pas la quand des gars qui les dragues. Je ne veux pas monter de côté insécure (que je ressens parfois) et je ne veux pas qu'on puisse me comparer ou qu'on essaye de me mettre en compétition.

Mais après, c'est terrible parce que lorsqu'on valorise fortement une qualité chez quelqu'un, c'était le cas de sa finesse, un petit raté gache tout. C'est comme ca que les gens finissent par dire de Ronaldo ou de Messi que ce sont des tocards qui sont nuls au foot quand ils font un mauvais match.

J'ai l'impression que quand même j'ai pas été cool. La pauvre elle s'est demenée cette soirée. Elle a mis de talons (1ere fois), elle m'a montré des vidéos d'elle faisant du sport en collant, elle a toujours relancé et essayé de créer du contact. Et pour être franc, les filles quand elles essayent d'être actives sont plutot nulles en tout cas manque cruellement de finesse, sans doute parce que la sélection naturelle ne leur en tient pas assez rigueur...et elle, elle était pas si mal pendant les 2 premières heures. Bon elle oublie juste de s'interesser à moi, mais elles le font toutes...

En même temps, comme je sais pas bien ce qu'elle aime chez moi, puisqu'elle ne sait toujours pas ce que je fais dans la vie, ce que j'aime, mes projets, ce que je veux, ou meme comment je me sens, je perds pas grand chose.

Je retextote avec celle de Mardi, a qui pour le coup en y repensant je me suis plus livré. Sans doute la raison de ma préférence.

@Crow tu penses que c'est game over, je suis pas sur. En général quand elles sont devenues actives, elles tombent en validation et même si l'orgueil les brule devant un gars bienveillant et sur de lui, mon expérience me dit qu'elles ont tendance à recraquer facilement. Un peu comme la théorie de l'engagement, qui fait que les actions ultérieures doivent trouver une cohérence avec les actions précédentes.
J'ai été à très bonne école pour ca. Un mec avec qui j'ai trainé beaucoup faisait ça tout le temps, il les poussait à l'action ou plutôt à sortir de l'inaction jusqu'à leur limite, il y avait toujours un break en raison d'un désintérêt, seulement apparent et tres calculé de sa part. Mais quand elles avaient plus ou moins ouvertement bougé, en général comme elles ne bougent pas, leur implication émotionnelle est en général déjà beaucoup plus forte que la notre et c'est beaucoup plus dur pour elles de ne pas recraquer pour un mec bienveillant. Après je veux pas de relation malsaine, mais je pense que mon attitude naturelle bienveillante desarme en général les réactions d'orgueil feminin. Je te dirai.

Je disais plutôt game over pour la soirée. Sans doute qu'il y a encore moyen de moyenner, mais tu prends le risque que le soufflé retombe. Sachant que tu ne la reverras pas d'ici deux semaines minimum.

Après si je suis d'accord sur le fait que l'investissement doit se faire de la part des deux partis sans quoi c'est donner trop d'intérêt à quelqu'un qui ne le mérite probablement pas, je ne pense pas que souffler le chaud et le froid puisse infléchir les objectifs de chacun des deux partis. Si la fille voulait coucher pour ce soir là, c'est pas dit qu'elle gardera le même mindset pour les prochaines fois ou que soudainement elle va vouloir une LTR parce que tu l'as joué hard to get. Et si toi aussi tu le voulais, c'était quoi l'intérêt de la repousser toute la soirée à part la jeter dans les bras d'un autre?

Après de mon côté j'ai tendance à pas trop me poser de questions et j'ai jamais été dans un tel écart d'âge. Ton expérience est ce qu'elle est, en tout cas j'avoue être curieux de savoir comment tout cela va se terminer.

L'écart est pas si important en fait. La vrai différence c'est plutot etudiant/monde de la réalité économique. Ca c'est un gouffre.

J'allais pas coucher avec elle ce soir la, elle avait ses règles depuis la veille😉

Après la fille a du succès, si tu réponds trop fort elle te range avec les autres.

De toute façon je ne cherche pas une relation superficielle, je veux une relation émotionnelle profonde, coucher avec elle un soir ne m'intéresse pas et de toute façon si la fille n'arrive meme pas à comprendre qu'il faut qu'elle s'interesse à moi, je m'en fous encore plus.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 23.03.22, 17h59 par Citadin
  • [0] Pas de problème ! le 23.03.22, 18h15 par Crow

Suite à tes dernières précisions, quelques remarques me viennent, qui ne sont bien sûr que mon avis.

Speedy Smile a écrit :
23.03.22
Juste une précision, je semble décrire une fille moyenne, elle est pas moyenne du tout, age 30ans, physiquement elle est jolie, petite mais ça me dérange pas du tout et ça à l'air de déranger personne :lol:

La sagesse populaire dirait qu’une jolie femme toujours célibataire à 30 ans a probablement un problème de caractère. Il faut certes nuancer, mais il y a tout de même un fond de vérité.

Speedy Smile a écrit :
23.03.22
La plupart des gars habitués du lieux ont essayé d'aller la voir pour créer du contact. Moi je m'efforce en permanence d'inverser le rapport de force, le chat et la souris. Potentiellement elle a beaucoup plus d'options que moi, c'est sur.
Oui. Enfin si elle souhaite distribuer gratuitement du sexe. Pour faire rester un homme après ça, c’est bien plus compliqué, surtout si problème de caractère. En général, les lourd(e)s ne savent pas qu’ils/elles sont lourd(e)s, c’est pour ça qu’ils/elles le sont et c’est ce qui les empêche de se corriger.

NB : ça nous arrive à tous d’être lourds à un moment ou à un autre, ou aux yeux de certains seulement. Mais il y en a chez qui c’est structurel.

Speedy Smile a écrit :
23.03.22
Ca justifie aussi d'autant plus que je ne reste pas la quand des gars qui les dragues. Je ne veux pas monter de côté insécure (que je ressens parfois) et je ne veux pas qu'on puisse me comparer ou qu'on essaye de me mettre en compétition.

Oublie pas qu’elle est venue en soirée se frotter à la concurrence de filles de 20 ans bien gaulées. Sinon, elle ne ferait que des soirées en privé avec des copines moches.

Et c’est son corps que les mecs veulent pénétrer, pas le tien. Y en a même qui se passeraient de son autorisation, t’imagines le flip permanent (depuis l’âge de 12 ans).

Faudrait quand même pas qu’elle croit avoir plus de courage que toi.

C’est une question de dosage. Avec le truc dont je t’ai parlé dans mon précédent message, j’ai même vu des mecs foutre le camp d’eux-mêmes (egoboost assuré, pour elle comme pour toi, et c’est mieux quand ça se passe comme ça).

Speedy Smile a écrit :
23.03.22
J'ai l'impression que quand même j'ai pas été cool. La pauvre elle s'est demenée cette soirée. Elle a mis de talons (1ere fois), elle m'a montré des vidéos d'elle faisant du sport en collant, elle a toujours relancé et essayé de créer du contact.

Ce qu’elle a fait, elle l’a fait avant tout pour elle. Tu n’es pas à son service.

Speedy Smile a écrit :
23.03.22
Et pour être franc, les filles quand elles essayent d'être actives sont plutot nulles en tout cas manque cruellement de finesse, sans doute parce que la sélection naturelle ne leur en tient pas assez rigueur...

Alors là, 100 % d’accord lol. Plus elles sont (se croient) belles, plus elles sont nulles en séduction.

Speedy Smile a écrit :
23.03.22
Bon elle oublie juste de s'interesser à moi, mais elles le font toutes...

Pas toutes. C’est quand même une règle de base de la sociabilité, et la transgresser est mauvais signe. Faut dire aussi que le contexte bar/boite n’est pas favorable aux discussions profondes. Si tu ne l’as vue que en soirée, je crois qu’il ne faut pas lui en vouloir pour ça.

Speedy Smile a écrit :
23.03.22
En même temps, comme je sais pas bien ce qu'elle aime chez moi, puisqu'elle ne sait toujours pas ce que je fais dans la vie, ce que j'aime, mes projets, ce que je veux, ou meme comment je me sens, je perds pas grand chose.

A ce stade, c’est sans doute au mieux de l’attraction physique et/ou juste du besoin d’attention. Peut-être aussi qu’elle a déjà pris ces renseignements par vos amis communs.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Absolument le 23.03.22, 20h43 par Speedy Smile

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre