Page 1 sur 1

Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 20.04.22
par Esope
Salut à tous,
j'ai toujours ce sentiment de culpabilité quand je souhaite une relation physique avec une femme sans savoir si c'est a priori réciproque. J'ai toujours un manque de confiance en mon sex-appeal, j'ai en général du mal à croire qu'une femme puisse ne vouloir que mon corps (ça arrive mais c'est rare). En fait, je pense trop à l'étape d'après et pas assez au présent. Quelqu'un a une solution?

pour le contexte:
J'ai un deuxième rdv prévu avec une femme intelligente et plutôt attirante/sexy. Son profil indique "On verra" quand au type de relation qu'elle cherche et on sexualise régulièrement par message, c'est assez probable qu'on finisse par coucher ensemble un jour ou l'autre. Elle n'a jamais parlé de relation ou de futur. Ca semble parfait!

Mais un truc m'ennuie. Je ne sais pas si elle s'attend à plus que du cul ou pas. On n'a jamais parlé de ce que l'on cherche, mais elle m'envoie plein de messages tous les jours, elle me souhaite bonne nuit, elle me relance si je ne répond pas assez vite, elle me parle de sa famille et m'envoie des photos de ses amis et de sa famille, ou quand elle sort, va au restaurant, fait du shopping... C'est très très inhabituel pour moi qui est normalement dans la situation inverse.

Or on est suffisamment différent pour qu'elle ne m'intéresse que physiquement. Pour moi, c'est aussi évident que nous en sommes pas compatibles pour une relation (nos rêves, valeurs, centre d'intérêts et styles de vie semblent diamétralement opposés. En fait, notre seul point commun, c'est un niveau d'éducation et social assez élevé)

D'où un sentiment de culpabilité, j'ai peur qu'elle se fasse de fausses idées. Il y a une solution toute simple: en parler pour clarifier les choses. C'est ce que je fais normalement, c'est altruiste, honnête mais c'est idiot aussi: ça casse beaucoup plus souvent que ça passe et ça témoigne de mon manque de confiance en moi et préjuge que la demoiselle soit intéressée par une relation avec moi (ce qui est loin d'être toujours le cas).

Vous en pensez quoi?

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 20.04.22
par Eloxford
Hello

A son sujet j'aurais trois hypothèses :
  • 1) Soit les signaux qu'elle t'envoie sont suffisamment clairs et explicites : elle a des atomes crochus avec toi et souhaite aller plus loin, physiquement, émotionnellement, sentimentalement.. en tous cas elle souhaite délibérément que cette histoire devienne sérieuse.
  • 2) Soit elle n'est intéressée que par le physique et les signaux qu'elle t'envoie sont un leurre et servent uniquement cet objectif
  • 3) Soit elle ne fait pas de plan sur la comète et se laisse porter par la situation ; le courant passe avec toi, elle te trouve des qualités => elle souhaite voir ce que ça peut donner, physiquement et sentimentalement, en mode "qui vivra verra"
AU dela de ça, si on "binarise" la situation, à savoir si on se retrouve face à une nana qui veut clairement QUE du sérieux alors qu'on veut juste du cul (ou l'inverse) => dans ce cas précis je trouve ça sain de ta part de te poser la question et responsable de ne pas vouloir aller plus loin. C'est le propre de quelqu'un qui a un comportement intègre, respectueux, empathique... j'en passe. Je pense que ces traits de personnalité sont à privilégier dans les relations avec autrui.

Maintenant si je ne m'abuse je pense que ta question est plus générale et dépasse le cadre de cette situation que tu décris.
Quelqu'un a une solution?
Ma solution à moi, elle est individualiste, voire même égoïste. Je pense d'abord à ce que je veux moi avec la personne en question, et ce sur du très court terme, en me laissant porter par les évènements. Sans (trop) me demander ce que la personne peut attendre de moi car j'estime qu'en tant qu'adulte, elle saura avoir cette démarche toute seule. Elle aussi aura ses envies particulières vis-à-vis de toi. Et si au fil du temps vous voyez que vos envies et vos attentes sont en phase = c'est parfait. Si c'est pas le cas, vos chemins se sépareront et puis voilà.

A part quand les attentes de l'autre sont flagrantes (comme je le dis au-dessus), je trouve quand même mieux de se laisser porter par ses envies, ses attentes à un instant T avec la personne, sans forcément tout anticiper, réfléchir, calculer... ni même en discuter cash. Je trouve que ça dénature un peu le côté "aventure" que peuvent avoir les rencontres.

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 20.04.22
par Citadin
Vu de l’extérieur, elle ne semble pas être dans un état d’esprit de plan cul (les messages incessants, les photos de sa famille etc.).

Ça peut même paraître un peu curieux, cette sorte de surinvestissement avec un quasi-inconnu.

A mon humble avis, il est juste normal qu’un homme ait envie de coucher avec une femme qu’il trouve attirante.

Du moment que l’expression du désir reste socialement convenable et qu’il n’y a pas de fausses promesses.

Si elle choisit de le faire, c’est sa responsabilité, c’est une adulte. Il n’y a pas de culpabilité à ressentir.

Mais en effet, il est plutôt inconvenant de lui verbaliser ça. Il y a peu de chances qu’elle le prenne pour un compliment.

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 20.04.22
par Perlambre
Hello,

Je vais même plus loin que Citadin, les messages, photos etc sont non seulement curieux mais flippants... pas certaine pour ma part d'aller à un deuxième rendez-vous avec un homme agissant ainsi.

As-tu favorisé cet envoi de photos d'une façon ou d'une autre ? Comment gères-tu l'avalanche de messages ?

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 20.04.22
par Esope
Merci à tous,

Non, je n'ai pas demandé de photos. L'avalanche de messages et les photos me déconcertent car ça ne passe pas tout à fait avec le personnage. C'est une femme indépendante, très orientée carrière, classe et sexy (j'ai été surpris de matcher avec elle), avec un très bon job, beaucoup d'amis, du genre super extravertie et pas timide. Elle n'avait pas de bio sur son profil et ne prétendait pas chercher uniquement du sérieux. Elle a bien répondu aux premiers sous entendus sexuels après quelques messages, mais vu son agenda de ministre et ses voyages d'affaires, elle a rarement une soirée de libre.

Donc j'ai continué à envoyer des messages, sérieux ou moins sérieux, pour ne pas la perdre de vue (ça arrive trop facilement). Le premier rencard était bien mais pas débordant d'alchimie, j'étais même surpris d'avoir reçu un message me demandant si j'étais bien rentré en arrivant chez moi. Depuis, c'est tous les jours des messages, des photos, des détails sur la vie des membres de sa famille ou de ses amis...

D'un côté ça me fait plaisir, de recevoir ses messages, ça signifie qu'elle me fait confiance et qu'on finira par se revoir quand elle reviendra de son voyage d'affaire. Il y a une certaines sécurité dans nos échanges dont je n'ai pas l'habitude avec les femmes. Et c'est agréable de lui répondre, je peux dire n'importe quelle connerie ou un commentaire sexuel, ça passe, elle en redemande même.

D'un autre côté, c'est bizarre qu'elle m'envoie autant d'info perso. Je lui ai aussi donné des infos sur moi, mais jamais de photos, des infos floues sur ma famille et mes amis, elle ne sait pas où je vis... Remarque, j'ai déjà eu des sex-friends qui partageaient rapidement ce genre d'info aussi, mais pas avant le 2nd rdv.

D'autant plus qu'elle n'est pas naïve: elle a 35 ans, célibataire depuis quelques temps, elle a eu plusieurs relations et des aventures aussi de ce que j'ai compris entre les lignes.

Merci pour vos réponses, je vais essayer de rester sur ma piste, je ne vais pas lui mentir si elle me pose la question mais je vais essayer de ne pas préjuger de ses intentions non plus.

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 22.04.22
par Nonchalance
Elle ne sait probablement pas y faire, soit parce qu'on ne lui a jamais dit que ce qu'elle faisait était flippant/malvenu, soit parce qu'elle est incapable de voir en quoi ce qu'elle fait est malvenu même si on le lui a expliqué. Eh oui, les meufs sont aussi paumés que les mecs quand il s'agit de relations, c'est juste qu'elles ont presque toujours l'option de baiser et de se mettre en couple avec une troupe de gars chauds du slip sans trop faire d'efforts (ce que la plupart d'entre elles ne veulent pas et ça se comprend).

La réalité du terrain c'est que la plupart des gens n'ont pas la mentalité saine et l'approche psychologique bienveillante qu'on essaie de cultiver sur FTS et sont encore dans des schémas caricaturaux sur ce que sont les relations et la recherche de sexe et/ou d'amour. C'est un joyeux bordel mais il faut juste que tu gardes en tête UN truc: tu ne fais rien de mal tant que tu restes honnête avec toi même et avec elle (sans pour autant tout déballer pour niquer tes chances de la pécho).

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 22.04.22
par The_PoP
Je comprends assez bien le problème ethique/moral que tu te poses. Je me suis longtemps traîné le même.

Puis j’ai réalisé que c’était hyper prétentieux mais également très significatif d’un gros manque de confiance en moi.
Bref :
Ces femmes sont adultes.
Tu ne ment pas.
Tu n’éludes pas.
Tu ne trompes pas.
Baiser avec quelqu’un ne lui enlève rien, ne lui donne rien, c’est un partage d’un moment. Ce n’est ni négatif, ni positif, ni monnayable (pour moi) que ce soit en argent ou en attentions ou en sentiments. C’est une envie qui doit être mutuelle.

Ma politique a l’époque en la matière :

- si le sujet n’est pas abordé en amont c’est qu’il n’est pas essentiel. Je me laisse porter. Ca donne ce que ca donne
- si le sujet est abordé, je dis les choses tranquillement et sans fioritures. Mettre tout de même l’accent sur le fait que tu ressent du désir pour elle et non sur le fait que tu ne souhaites pas de relation avec elle. Je ne fais rien miroiter, je n’essaye pas de manipuler.


Baiser ce n’est pas (sauf cas particulier) punir ou faire du mal à quelqu’un. Ces femmes ont leur libre arbitre. Tu ne leur prends et tu ne leur enlèves rien. L’honnêteté est la base.

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 22.04.22
par Citadin
J’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’une étudiante en début de vingtaine.

En fait elle a 35 ans (avoués) et affiche un profil de working girl.

Le contraste avec le comportement (puéril, selon moi) devient en effet flippant comme l’a dit @Perlambre .

Je suis d’accord avec @Nonchalance sur le principe. J’ajouterais que ce n’est pas le rôle d’un adulte d’éduquer un autre adulte. D’ailleurs, ça ne marche pas.

Les femmes sont fortes, libres, indépendantes et adorent le sexe. A partir du moment où on leur plaît physiquement et que l’approche est correcte. Celles qui veulent obtenir quelque chose en échange se placent d’elles-mêmes dans une certaine catégorie socio-professionnelle. Il me semble respectueux de ne point les contredire.

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 22.04.22
par Perlambre
Esope, va tranquillement à ton rendez-vous, sans états d'âme.

@ Nonchalance : oui c'est facile de baiser pour une femme quel que soit son âge, donc pourquoi se fatiguer à envoyer messages et photos...

@ Citadin : les femmes fortes, libres, indépendantes, aimant le sexe existent bien entendu mais l'âge de la femme n'a rien à voir, c'est un état d'esprit. Tu peux être indépendante et novice en amour, libre et ne connaître que le missionnaire et puis il y a celles qui se sont bien amusées et cherchent maintenant le mec stable. Plus toutes les autres combinaisons.

Donc Esope, va voir ce qui se cache sous la working girl qui voyage et a plein d'amis et après tu nous racontes.

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 22.04.22
par Nonchalance
Perlambre a écrit :
22.04.22
@ Nonchalance : oui c'est facile de baiser pour une femme quel que soit son âge, donc pourquoi se fatiguer à envoyer messages et photos...

Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire. J'étais juste en train de pointer du doigt que les femmes et les hommes étaient aussi paumés les uns que les autres dans les relations mais qu'on donnait plus de crédit aux femmes parce qu'elles peuvent plus facilement coucher que les hommes (parce que ces derniers pensent en général que baiser est un but en soi).

Je l'ai peut être mal formulé. Alors je réessaye. Le fait d'avoir un plus grand choix et plus d'expériences dans les relations amoureuses et/ou de cul ne veut pas dire qu'on sait forcément y faire pour que ces dernières soient saines et respectueuses. Presque tout le monde tâtonne et prie pour avoir un bon résultat avec ce qu'ils sont prêt à dévoiler sur eux même. Cette fille est peut être juste paumée et pense que c'est comme ça qu'il faut communiquer, même si elle ne veut pas forcément quelque chose de sérieux.

J'espère avoir été plus clair.

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 22.04.22
par Esope
Merci à tous encore.
The_PoP a écrit :
22.04.22
j’ai réalisé que c’était hyper prétentieux mais également très significatif d’un gros manque de confiance en moi.

[...]
Ma politique a l’époque en la matière :

- si le sujet n’est pas abordé en amont c’est qu’il n’est pas essentiel. Je me laisse porter. Ca donne ce que ca donne
- si le sujet est abordé, je dis les choses tranquillement et sans fioritures. Mettre tout de même l’accent sur le fait que tu ressent du désir pour elle et non sur le fait que tu ne souhaites pas de relation avec elle. Je ne fais rien miroiter, je n’essaye pas de manipuler.
Oui je pense que c'est exactement ça. Mon idée est d'appliquer la même politique que toi, et de confronter ma culpabilité (qui vient de mon éducation et du système de croyances dans lequel j'ai grandi) au monde réel.

Je me dis aussi que je n'ai pas grand chose à perdre à essayer d'être plus direct, à exprimer mon désir, mais j'ai souvent la peur d'être lourd lorsque je ne connais pas assez bien la demoiselle en face (c'est plus facile quand c'est clair que la femme passe du bon temps, que l'alchimie est là).

Bon, le deuxième rendez vous est prévu! On verra ce que ça donne!

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 23.04.22
par Onmyoji
La sagesse populaire dit toujours:
" l'homme propose, la femme dispose".
On veut souvent être irréprochables au regard de sa propre morale mais tout ce qu'on fait c'est penser à la place des autres et éventuellement se frustrer en ayant fait "la bonne chose" (pour péter les plombs plus tard vis à vis de ces contraintes et de transformer en monstre sans foi ni loi, à force de se priver et de briser de jolies choses pour rien d'autre que ce qu'on pense être "bien", mais qui objectivement n'est qu'une vision morale d'une situation. Pour elles ce n'est pas forcément le bien).
Si on les aime bien et qu'on voit qu'ils vont se faire du mal à travers nous ça peut être gênant, bien sûr, mais au delà de ça elles ne sont normalement pas naïves.

Dans le cas de cette femme, j'ai un peu le même sentiment qu'Eloxford mais je tournerais les choses différemment:
je dirais que le "on verra" pourrait être une méthode pour ne pas faire fuir de potentiels prétendants.
Ou alors elle est surprise de ses sentiments et est comme ça quand elle est impliquée, amoureuse ou passionnée.
Bien sûr ça peut aussi être une méthode pour te donner cette impression.
Enfin elle pourrait être vraiment dans l'expectative mais comme ça avec tous les gens qu'elle apprécie, ce qui va bien avec le personnage extraverti,
Ou consciemment ou pas ce pourrait être un moyen de jauger la réciprocité de sentiments (qu'elle veuille les valider, plus probable, ou les écarter, mais ce serait tortueux).
Je penche pour un mélange d'extraversion, de "je ne m'attendais pas à ça" et de jugement de la réciprocité.
Sans pour autant qu'elle perde nécessairement le contrôle, mais elle pourrait très bien se délecter de la situation.

Je serais assez d'accord avec The Pop et Nonchalance, sur le fond.
Cela dit, ne te laisse pas porter, car ça pourrait t'emmener là où tu ne veux pas.
MAIS, tu peux par contre très bien profiter du moment tant que vous jouez dans tes limites. Ne les perds pas de vue si tu veux jouer avec elle.
N'hésite pas progressivement à laisser passer de petits signes, comme "je vais bientôt en savoir plus sur ta famille et tes amis que sur toi". C'est joueur mais ça peut l'inviter à changer de mode, ou à te dire si elle se comporte comme ça tout le temps ou seulement avec toi parce que tu es spécial. Ce peut également être un moyen d'escalader si elle te demande ce que tu veux savoir d'elle, ou de valider certains de tes a priori à son sujet (il faut toujours rester sur sa première impression mais ne pas hésiter à considérer un point de vue plus large). Ou de la taquiner et lui montrer que tu n'es "pas totalement" à fond sur elle (mais il vaut mieux tourner ça à la dérision, des taquineries directes pouvant frôler à la goujaterie: "si j'étais un romantique, avec tout le bien que tu me dis de tes amies, je leur écrirais un poème" - mais ça c'est parce que moi j'écris de la poésie, ce qui serait aussi un hameçon pour l'inciter à en demander, ce que j'aurais eu de toute façon l'intention de faire;) - il faut toujours que la narration efface les défauts de nos actions^^-).
Sans pour autant aller en frontal.
Vous n'êtes pas au stade où c'est crucial qu'elle sache tout de tes pensées. Et puis vous avez beau être différents ça pourrait marcher (par le passé on voyait des mariages très très disparates). Donc ne pollue pas la chose, tant que vous n'atteignez pas un point où l'expression avec honnêteté et franchise sont requises:
Pour l'instant tu ne mens pas mais tu ne donnes pas une mauvaise impression à quelqu'un alors que ça n'apporte rien de le faire. C'est de la curiosité, de la courtoisie et de l'étiquette que de se séduire proprement sans mettre ses cas de conscience au milieu.
Par contre si elle te dit "je ne couche pas si je ne suis pas dans une vraie relation de couple", il sera temps de lui dire que tu penses de ce type de relation avec elle (surtout que ça pourrait bouger et que tu pourrais te fermer une belle histoire en essayant d'aller trop vite sur tes sentiments).

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 12.05.22
par Ambreverte
Bonjour Esope,
Si toi tu n'as pas plus accroché que ça au 1er rendez-vous j'ai l'impression que pour elle c'est le contraire.
Cette femme ne te dis pas texto ses intentions mais ce qu'elle t'envoie montre clairement qu'elle attend plus qu'un plan Q.
Vous n'avez pas dû en parler si vous ne vous êtes vus qu'une fois mais elle a 35 ans et si elle souhaite des enfants elle a peut-être son horloge biologique qui la turlupine.
Aussi si tu lui as plu et que tu sembles lui convenir il y a des chances qu'elle envoie ça pour voir si tu lui mets directement un frein ou si tu vas dans son sens.
J'aurai tendance à penser que ce serait mieux de la freiner un peu,sur le ton de l'humour si tu ne veux pas la froisser,afin qu'elle ne s'investisse pas plus sentimentalement.Si elle comprend qu'elle n'aura rien de plus que du sexe avec toi,de ton côté tu auras été honnête et de son côté elle aura le choix de coucher ou pas avec toi en toute connaissance de cause.
Et à part ça j'aurai une question : comment de ton côté tu peux être si sûr après un seul rendez-vous que tu ne voudras pas plus que du sexe avec elle?
Car même si vous avez des différences de modes de vie,beaucoup de couples y font face et savent s'adapter.
Comment peux-tu être si sûr que tu ne développeras jamais de sentiments amoureux pour elle?

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 12.05.22
par Esope
Merci Ambreverte pour ta réponse.

Bon au final, ça n'a rien donné avec la demoiselle: elle a subitement arrêté de répondre a mes messages juste avant le 3ème rendez vous (un dîner prévu chez moi qui avait l'air pourtant de l'enthousiasmer). Je l'ai relancé une fois et lui ai demandé une autre si tout allait bien pour elle mais pas de réponse de sa part. C'est pas un drame. J'ai déjà vécu ces situations plusieurs fois, je sais que tant que la demoiselle n'est pas nue dans mon lit, rien n'est certain.
Ambreverte a écrit :
12.05.22
Et à part ça j'aurai une question : comment de ton côté tu peux être si sûr après un seul rendez-vous que tu ne voudras pas plus que du sexe avec elle?
Car même si vous avez des différences de modes de vie,beaucoup de couples y font face et savent s'adapter.
Comment peux-tu être si sûr que tu ne développeras jamais de sentiments amoureux pour elle?
Cette femme était vraiment belle et loin d'être bête. Elle m'attirait très clairement, physiquement, mais ça s'arrêta là: elle n'avait pas cette curiosité de la vie que j'apprécie, elle était assez négative lorsqu'elle parlait des autres, elle était plutôt égoïste et et elle restait très superficielle dans ses réflexions, centres d'intérêts. Cette femme est sans doute la femme idéale pour un paquet de gars, pour moi c'est juste du désir: je préfère largement pour copine une femme moins sexy mais plus proche de mes valeurs.

Oui, ces différences ne veulent pas dire que c'est impossible de développer des sentiments, mais je suis quelqu'un de trop rationnel, je ne développe pas de sentiment rapidement et, dans ce cas là, des sentiments reviendraient à se tirer une balle dans le pied. Je sais ce que je veux dans la vie, je peux faire des compromis jusqu'à un certain point, mais je ne voudrai pas me compliquer la vie avec quelqu'un qui veut l'opposé de ce que je veux, ou quelqu'un voulant me suive juste pour moi, sans attrait pour mes projets (car cela finira par un gros drame).

Re: Toujours cette culpablité quand je ne suis que intéressé sexuellement par une femme sans savoir si c'est réciproque

Posté : 13.05.22
par Ambreverte
Merci Esope pour ta réponse.
Je pense que tu as assez appris à te connaître pour savoir faire la part des choses face à une fille qui te plaît et c'est ça qui est intéressant justement car peu de gens ont ce discernement.
Il y a encore beaucoup de gens (hommes et femmes) qui classent un potentiel partenaire directement dans la catégorie "plan Q" uniquement parce que ces potentiels partenaires ont eu de nombreux(ses) partenaires sexuel(les) et que ça ne "fait pas classe" de s'afficher avec eux (elles),ou pour d'autres raisons futiles (par exemple "elle n'aime pas le karting/il n'aime pas les mangas" sans penser qu'on peut leur faire découvrir cette passion ou qu'on peut très bien la partager avec un pote à défaut de la partager avec un(e) amoureux(se).
Ce n'est pas ton cas.Toi tu as su déceler les traits de personnalité de cette fille qui ne te convenaient pas alors même qu'elle est très attirante et que beaucoup de personnes seraient susceptibles de vouloir se mettre en couple avec elle.
Je suis moi-même en train d'essayer d'apprendre à me connaître assez pour savoir ce que je souhaite ou pas dans une relation et à ne pas m'illusionner face à un mec qui m'attire physiquement,et ce n'est pas toujours simple.
D'où mon intérêt envers ton poste.Et j'aimerai savoir : as-tu toujours eu ce discernement ou l'as-tu obtenu en travaillant sur toi?
Pour la suite de ton histoire,ce n'est peut-être pas plus mal qu'elle ait mis les voiles finalement car peut-être aurais-tu eu du mal à te dépêtrer de ses envies de se mettre en couple un peu trop rapides (l'histoire des photos fait un peu peur quand même 😅) après avoir couché avec elle