Aimer et rester

Note : 4

le 01.08.2019 par Duchesse74600

5 réponses / Dernière par FK le 07.08.2019, 14h11

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Bonjour !
Je viens vers vous suite à un conseil d’un ami qui utilise ce forum depuis des années alors voilà mon histoire
Trois ans de relation dont j’ai mis un terme, l’homme que j’ai aimé ne répondais pas à mes besoins et je me suis lassée nous nous sommes quittées j’étais plus d’accord que lui.
Le célibat est venu tout se passait bien j’ai pris du temps pour me retrouver, m’aimer à nouveau, me retrouver.
Un homme est venu par hasard dans ma vie, en soirée on s’est rentrés dedans. Et cela a commencé par un plan cul. Il est âgé de 33ans (vie de célibat il est resté 10ans avec une fille sans vraiment l’être, ils jouaient à un jeu dans lequel ils se sont perdus à deux).
Nous nous nous étions mis d’accord sur un plan cul exclusif. Il m’appelait le samedi soir vers 3h du matin pour que l’on se retrouve et je n’attendais que ça. Puis les mois ont passé et mes attentes ont augmenté. Je me suis retrouvée prise au piège dans une relation qui ne me convenait plus.
J’ai essayé de lui rendre des perches en vain. Matcho et arrêté dans ses idées le couple était pour lui inconcevable. Il conçoit son futur sans femme.
J’ai décidé de partir au bout de 3mois en lui expliquant, et il est revenu 2 semaines après. Moi telle une conne, je suis revenue...
Par la suite je me suis dis que je me laissais aller et je verrai, que je prenais que le bon.
Et puis la relation a évolué il m’a demandé de le rejoindre en vacances. C’était les meilleurs jours, on vivait tous les deux avec ses amis mais en fusion total. On parlait d’avenir.
Puis on est rentrés et la réalité est arrivée en pleine gueule.
J’ai pété un plomb. J’avais enfin ce que je souhaitai sans rien lui demander et tout s’est réduit en rentrant. J’ai débarqué chez lui un dimanche soir avec une lettre ami pour lui dire qu’il devait partir de ma vie que moi je n’y arrivais pas qu’il devait le faire pour moi, car il ne pourrait jamais me donner ce que je veux. Que je méritai mieux, que je ne pouvais plus rester dans ce cercle vicieux.
Et il m’a répondu qu’il ne partirait pas, que si je voulais partir il serait toujours là et qu’il ne s’effacerait pas de ma vie.
Puis les semaines ont passé, je ne lui demandais rien. Plus rien. Je ne pensai plus, j’avais trouvé une forme d’équilibre et me satisfaisais de ce que j’avais, ça a duré quelques mois.
Il me proposait d’aller courir, d’aller au restaurant.
On a essayé de parler, il m’a dit que j’étais jeune que je ne méritais pas d’être avec lui, que je partirai un jour de toute façon. Dans sa tête il est persuadé que c’est de passage et que je vais me trouver « un petit jeune » comme il dit tout le temps.
Puis à l’heure d’aujourd’hui, nous nous voyons régulièrement, bien sûre jamais rien n’est prévu. Monsieur n’aime pas prévoir, s’organiser. Il faut être à sa disponibilité... En écrivant cela je me rends compte que c’est horrible.
Mais je ne sais pas, j’ai l’espoir qu’il prenne conscience que je suis là pour lui.
Il se trahit dans ses actes en étant comme un homme amoureux quand on est ensemble alors que dans ses paroles quand on ne se voit pas, je suis juste une fille.
Alors je suis perdue, je n’arrive pas à partir. Je ne sais pas quoi faire.
Je ne veux pas partir parce que j’y crois, je n’arrive pas à comprendre ses crises de jalousie, ses mots doux le matin, ses randonnées, ses soirées, ses vacances face à ses mots si durs à entendre. Je veux juste un avenir positif avec lui, de l'engagement..
Merci pour vos futures réponses, qui je l'espère sauront m'éclairer.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Fuyez, pauvres fous ! le 02.08.19, 19h33 par Owen

Bah ca a l'air de marcher comme technique : de te couvrir d'affection lorsque vous vous voyez et ensuite de la jouer détaché quand vous ne vous voyez pas.

Ca s'appelle le hot N cold si je me souviens bien.

Résumé en français par "suis moi je te fuis, fuis moi je te suis".

Si tu as vraiment 19 ans, je vais partir du principe que tu n'as pas encore beaucoup d'expériences et que tu veux y croire.

Or, une relation équilibrée c'est pas ca. Tu es a sa disposition (et ca ne l'empeche pas d'être super chill quand vous vous voyez) et des que tu t'éloignes ca le rend dingue.

C'est naze comme dynamique si tu veux mon avis, tu vaux mieux que ca.

Et ce que tu vis ca n'est pas de l'amour, mais des sensations fortes et de l'ivresse, de la "passion" meme peut être?

Il est possible d'être accro a ces sensations fortes, et le cerveau est meme cablé pour être d'autant plus accro à ces moments de plaisirs qu'ils sont rares et aléatoires. C'est le principe de la dépendance affective.

Je vais pas trop extrapoler sur ce que tu vis, mais en gros :

- Tu es a sa disposition.
- Il ne respecte pas tes choix (de quel droit il se permet d'être jaloux en te traitant comme un plan cul?)
- Il ne s'engagera jamais (mais reviendra vers toi a chaque fois que tu t'en iras).

Ca te plait comme dynamique?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 02.08.19, 20h25 par The_PoP
  • [+1] Tout à fait ! le 03.08.19, 23h46 par voucny
  • [+1] 100% d'accord le 07.08.19, 07h42 par Perlambre

Bonsoir,

Déjà je m’excuse de répondre tardivement mais j’ai pris du temps a digérer la réponse.
Merci d’ailleurs d’avoir répondu, et je considère ta réponse.
J’admets que le la plupart des choses écrites sont justes .. difficile d’accepter la réalité.
J’ai une dernière question enfin je l'espère, pourquoi il est comme ça ? Comment l’être humain peut faire vivre ça à quelqu’un même en étant inconscient de le faire ?
Voilà ma question, je m'entête à chercher à savoir et comprendre, le fondement de l’humain savoir le pourquoi du comment.

Merci pour la future réponse
Bonne soirée
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 06.08.19, 22h48 par Iskandar
  • [0] Courage le 08.08.19, 08h58 par Owen

Je dirais :
parce qu'il est imparfait; ce comportement est le fruit de ses hésitations à lui, de ses angoisses existentielles, blessures - va savoir lesquelles; de ses faiblesses qui le font tendre vers la facilité, la recherche de satisfaction immédiate et maximale pour un investissement / prise de risque minimale.

Pars du principe que tout le monde a ses fêlures, et que ça joue sur leurs relations aux autres, et leur capacité à faire les choses sans bavures.

Le jeu des rencontres, c'est de trouver la personne dont les fêlures s'accomodent bien des tiennes; et avec qui vous vous tirez mutuellement vers le haut; et non pas
- mutuellement vers le bas
- ou encore, l'un enfonçant l'autre pour surnager artificiellement

:)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Tout à fait ! le 07.08.19, 07h44 par Perlambre

Merci pour ta réponse.
Vos deux réponses m’ont ouvert les yeux, j’espère avoir la force de sortir de cette relation au plus vite.
La seule solution est de ne plus le voir afin de ne plus ressentir cette adrénaline, ces moments de folies, un peu comme un sevrage !

Merci en tout cas.

De rien;
j'ajoute qu'à mon avis, dans votre cas, il y a eu un petit chassé croisé de part et d'autre, et que la frustration a fini par se faire trop grand de ton côté parce que d'un côté tu savais que tu voulais autre chose, mais tu ne parvenais pas à te passer de lui. J'ai peut être mal lu ton premier message, mais j'ai pas l'impression que son attitude et discours aient beaucoup variés au final.

Mais c'est humain, quand les sentiments contradictoires s'en mêlent, ça monte vite en pression.
L'important, c'est que si la situation actuelle ne te convient pas (et que tu ne te projettes pas dans la relation avec lui), tu parviennes à passer à la suite.

Bon courage !

Répondre