Après 12ans de relation, il en frequente une autre pendant 14 mois

Note : 2

le 12.04.2019 par Mayva

10 réponses / Dernière par Mayva le 13.04.2019, 18h48

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Bonjour à tous et à toutes

Je suis en couple depuis 12 ans. On a toujours su éviter la monotonie et routine en se reinventant, on s'entendait très bien, pas de disputes ou pour des trucs vraiment con et ça passait vite.

Au lit c'était toujours le pied, pas de problème de ce côté là, on aime les mêmes choses et on est très ouverts en général.

On rigolait bien ensemble, on savait profiter l'un de l'autre, on se complétait parfaitement, on apprenait l'un de l'autre. On s'entendait sur tout, tout en ayant des centre d'intérêt différents.

C'est dans cette atmosphère calme qu'il a fréquenté durant 14 mois une maîtresse. Ils sont tombés amoureux l'un de l'autre. Je l'ai appris au bout de 8 mois et j'ai lutté pour récupérer celui qui était l'homme de ma vie.
Il m'a repoussée des mois durant, avant de revenir. La maîtresse elle aussi a lutté pour lui.. Ça n'a pas facilité les choses.

Je croyais qu'en discutant les choses iraient mieux. Et c'était vrai au début. Mais depuis peu je me sens très mal. C'est le chaos dans ma tête. C'était pas juste un plan Q, cette nana il l'aimait. Moi, il m'aimait plus.
Et s'il tombait amoureux d'une autre ?

Actuellement, il sait que je rumine. Il s'en veut mais il a pu passer à autre chose et est avec moi comme avant cet épisode.

Moi, je me sens stupide et mal dans ma peau. Je me sens moche aussi.
Je l'aime toujours mais quelque chose s'est brisé. C'est dur à expliquer.

J'aime toujours passer du temps avec lui, j'adore nos rapports au lit, je prends mon pied mais...de suite après j'ai l'image de l'autre fille et je les imagine ensemble.
Si il tente quelque chose de nouveau au lit, ça me casse mon délire parce que je me demande si c'est quelque chose qu'il faisait avec l'autre.. Bref, ça me bouffe. Et vu qu'on a une vie sexuelle relativement active, et bien j'y pense tous les jours. J'ai toujours ces images à chaque fois.

Je vis recluse depuis cet épisode. Je vois personne hormis lui. J'en ai parlé qu'à deux amis très proches qui le connaissent aussi. Mais ce sont 2 amis qui vivent à distance que je n'ai pas la chance de pouvoir voir en ce moment.

J'ai pensé l'espace d'un instant d'aller voir ailleurs, juste comme ça une fois histoire de remettre les pendules à l'heure. Mais j'ai peur de pas en sortir et de prendre goût à cette échappatoire. Je ne sais pas si c'est la solution. Pire, je pourrais me sentir encore plus mal. Mais toujours est-il que je pense à ça.

Donc voilà : j'aimerais retrouver le calme dans mon esprit. Je l'aime, et tout récemment il a su me montrer que c'était de l'histoire ancienne l'autre fille, on en a parlé encore et encore. Sur ce point là, il est honnête.

Parmi vous, certains ont-ils été voir ailleurs dans le but de se sentir mieux ? Je parle pas de vengeance. Je me sens mal, j'ai pas l'esprit à la vengeance.
Si oui, que s'est-il passé ensuite dans votre couple ?

Si non, guérit-on un jour ? Est-ce qu'on arrive un jour après avoir embrassé l'élu de notre cœur à ne pas penser à l'autre ?
Est-ce qu'on arrive à se lâcher totalement après un rapport sexuel sans penser à l'autre ?

J'adresse ces questions aux filles comme aux garçons, donnez-moi votre avis. Toute critique est bonne à entendre.

Un grand merci de m'avoir lue !
Il me semble qu'il manque une étape importante dans ton histoire.
C'était apparemment parfait ou très bien et pourtant il est allé voir ailleurs?
Pourquoi? Lassitude, envie de nouveauté, ou insatisfaction non dite, ça irait à l'encontre du tableau que tu peins. Et lui, c'est quoi son retour?
Après ça peut juste être le coup de foudre avec l'autre mais si le sentiment de fidélité l'a pas arrêté il n'est peut-être pas fait pour fonctionner ainsi.
Quand tu dis que tu sais qu'il est honnête, j'ai envie de dire qu'en réalité tu n'en sais rien.
Regarde ses actes, pas ses mots. Et jusqu'ici tu n'as pu voir ce qui clochait, ou le voir s'éloigner de toi. Donc ne te fie pas trop à ton opinion parce que tu n'es pas objective. Tu as trop envie d'y croire.
Qu'as-tu fait pour qu'il revienne?
Est ce qu'il n'a pas profité que tu sois en compétition avec l'autre pour obtenir de toi un changement de règles, un nouvel équilibrage des pouvoirs dans ton couple, ou simplement des cis qui ne te conviennent pas?
Parce que ça peut être la source de ton mal être.
En plus de la perte de confiance.
Ça dépend de comment tu fonctionnes mais tu peux ou pas la retrouver. Tout le monde fait des erreurs c'est sûr donc ça peut être pertinent de pardonner.
Ou pas, si l'on considère que c'est pas une erreur mais un choix délibéré et s'il n'a pas pensé à toi ou ta souffrance à ce moment là.

D'autant qu'il a déjà fauté donc ta question se savoir si ça peut lui arriver de nouveau est légitime. Je dirais que ça dépend de son fonctionnement. Si c'est vraiment par amour qu'il t'a trompée est ce qu'il t'aime aussi ou est que tu es pour lui la fille rassurante qui n'ira pas ailleurs parce que tu l'aimes trop et parce qu'il sait que lui peut te faire confiance?
Et est ce qu'il est amoureux facilement? Parce que si oui tu vas être trompée tout le temps et sinon ce sera une digression dans votre relation.
S'il te trompe juste pour s'éclater ce sera chaque fois qu'il pensera trouver mieux ailleurs. Et ça veut dire que d'une certaine manière même si ce qu'il a avec toi peut être objectivement bien du moment que c'est acquis ça lui conviendra jamais.

Mon conseil déjà c'est de pas avoir peur de le perdre. Parce qu'il est pas forcément si bon que ça pour toi.
Ça t'aidera à faire ce que tu devrais faire: faire un break pour te recentrer sur toi, et arrêter de te renfermer. Voir de nouvelles choses, te faire belle pour te sentir bien, prendre du temps pour ton plaisir (et je ne parle pas que de sexe, mais si tu trouves à te satisfaire ça peut aussi être l'occasion de démarrer une nouvelle relation plus saine fortuitement).
Donne toi du temps pour réfléchir au fait de faire des enfants avec un mec pareil, et de te réveiller tous les jours dans les bras d'un judas.
Ou aux nouvelles dynamiques que tu pourrais implémenter dans ta relation.
Mais prends le temps et en attendant ne lui donne pas plus qu'à n'importe quel gars pour qui tu n'aurais pas d'estime.
S'il retourne voir l'autre tu auras aussi ta réponse.
S'il se traîne à tes pieds ça peut être de la comédie donc vérifie bien sa motivation, reste le dans la longueur que ce soient des efforts continus et pas juste ponctuels pour te regagner d'un coup de comédie.
Mais là où tu dois forcément remettre les pendules à l'heure c'est en Termes d'équilibre de forces. Pas forcément en nombre de coups pris ailleurs (mais si ça doit faire partie de tes plaisirs éclate toi).
Parce que là tu as tout fait pour lui alors que lui étant fautif c'était lui si aurait dû faire amende honorable. Là c'est toi qui l'a supplié de revenir et ça en dit long sur ta relation.
Courage.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 13.04.19, 10h25 par Jalapeno
Merci Onmyoji pour ton retour.

Pour te répondre concernant ton début de message (le pourquoi) : avant moi, il n'a connu aucune fille. Il m'a clairement dit "j'avais envie depuis un moment de voir comment c'était ailleurs". Moi à l'inverse, j'ai eu une vie avant lui.

Il ne pensait pas tomber amoureux de l'autre, mais s'est laissé emporter dans l'histoire, égoïstement. Parce que pour en revenir à ce que tu dis (faire des enfants avec un homme pareil) on en a déjà. Je ne les ai pas cités dans mon message, car devenir parents ne nous a pas plongés dans quelque chose qui nous a nuit, bien au contraire, on prends plaisir à passer du temps seuls à 2, et avec les enfants. On s'est jamais oubliés l'un l'autre, et on chouchoute aussi les enfants. On a beaucoup vécu et profité avant de les avoir et on a jamais regretté cette décision.

Mais comme dit plus haut, il avait depuis un moment l'envie de voir comment c'était avec une autre. C'est con qu'il m'en ai pas parlé, parce que de moi même je lui aurais proposé un plan avec une fille. Ouais, on est plutôt ouverts, et il aurait été ravi. Au lieu de ça, ça a donné toute cette histoire tordue.

Ce que j'ai fait pour qu'il revienne : parler. Pour savoir ce qui pour lui n'allait pas, alors que jusqu'à la veille de la rencontre avec cette fille tout roulait.
Parler pour comprendre comment on pouvait avoir un coup de foudre en 24h et zapper toute notre histoire.
Enfin, pour lui faire comprendre que je pouvais concevoir qu'on puisse tous un jour passer par ça, mais que si on le voulait tous les 2, on pouvait passer outre et se reconstruire.

Je crois qu'il a fini par revenir pour les enfants. Au début du moins. Depuis quelques semaines, je le sens avec moi comme avant. Il dit qu'il m'aime. Et c'est justement quand tout se nornalisait, que j'ai commencé à être perdue.

Il a surtout profité de la compétition entre l'autre et moi, pour se satisfaire auprès de 2 femmes en même temps. Il mentait à chacune d'entre nous avec des phrases du style "non je suis plus avec elle".

Les règles du jeu ont changé. La prochaine fois que ça arrive je discute même pas. La prochaine fois qu'il a une envie de "voir ailleurs comment c'est", soit il m'en parle et on voit ce qu'on fait, soit c'est la porte.
Passer du temps ensemble parce que pendant tout cet épisode on se voyait uniquement après nos boulots respectifs, le soir, la nuit. On a mis notre vie de couple ET de famille en stand by. Passer du temps avec les enfants parce qu'ils ont pas à en pâtir.
Sortir seule sans lui, c'est plus compliqué parce que j'ai très peu la tête à m'amuser mais j'y pense. Qu'il sorte aussi de son côté, et là j'ai du mal parce que ça me fait peur.
En aucun cas il est en position de force en ce moment. Mais je l'acable pas h24, soyons sérieux ça sert à rien.

Jusque là je ne pensais pas qu'il pourrait être amoureux facilement. J'avoue que je comprends toujours pas comment c'est arrivé.

Évidemment j'ai parlé à l'autre fille, j'ai pas pu m'en empêcher. Et ça je regrette. Ça m'a plus fait de mal qu'autre chose et desservie.

Est-ce qu'on peut considérer que maintenant qu'il a vu que l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, qu'il ne recommencera pas ? J'aimerais y croire. Mais peut-être a-t-il pris goût à ça. Il m'assure que non, mais après une telle histoire, je crois qu'on peut plus faire confiance comme avant.

Pour répondre à la fin de ton message, oui je l'ai supplié aussi, on va pas se mentir.
J'ai trop laissé passer de choses pendant cette période et aujourd'hui je regrette. Peut-être qu'on aurait dû se quitter, mais maintenant, autant essayer de voir ce qui peut ou pas être sauvé.

Merci en tout cas pour ta réponse. Ça m'aide à réfléchir un peu.
À la limite qu'il soit parti voir une autre ok, mais qu'il ait limite abandonné vos gosses au passage juste pour voir comment est le gazon d'à côté ça devrait te donner la direction à suivre. Ça et le fait qu'il vous ait menti à toutes les deux (parce que s'il te dit qu'il t'aime l'autre aussi il l'aimait. Et il l'a trompée aussi d'une certaine manière.
C'est impardonnable sérieux.

Et puis tu sais même si tu invites toi même une autre nana rien ne dit qu'il peut pas se la tapper ensuite à côté...
Onmyoji a écrit :Ça et le fait qu'il vous ait menti à toutes les deux (parce que s'il te dit qu'il t'aime l'autre aussi il l'aimait. Et il l'a trompée aussi d'une certaine manière.
C'est impardonnable sérieux.
Je sais, mais sur le coup je pensais qu'à me sortir de cette situation en retrouvant ma vie d'avant. Je voyais rien d'autre, j'étais parfaitement aveuglée. Aujourd'hui je regrette et je vois les choses différemment. D'où je pense mon mal être.

Onmyoji a écrit :Et puis tu sais même si tu invites toi même une autre nana rien ne dit qu'il peut pas se la tapper ensuite à côté...
Tout à fait. Je le conçois aussi.

C'est à cause de toutes ces choses réunies, que je me pose autant de questions et que je lui fais pas confiance actuellement.
Je réalisais pas sur le coup, je voulais juste le reprendre. J'étais carrément aveuglée.

Et tu as raison sur autre chose. Il m'avait pas juste délaissée moi, mais les enfants aussi et beaucoup.

J'ai conscience que j'ai été stupide d'avoir (trop) lutté, mais j'en ai conscience que depuis peu.

Tout ça est terriblement compliqué et difficile à vivre.

Merci en tout cas pour ton intervention.
C'est difficile d'estimer le risque qu'il retourne "voir ailleurs", mais je pense qu'il sera toujours présent. Le fait qu'il ait eu peu d'autres expériences dans sa vie augmente ce risque. Et peut-être aussi que ce sera toi qui te laissera tenter un jour ou l'autre, soit par envie, soit en représailles ?

Autrement dit, vous ne retrouverez jamais votre vie "d'avant". Il faut repartir sur ces nouvelles bases.
Soit c'est un risque acceptable pour vous deux et vous pouvez discuter de la façon dont vous pouvez le gérer si ça se reproduit (ouvrir votre couple ? transparence ou semi-transparence ? il y a un large spectre de possibilités pour une relation non-exclusive) ou canaliser cette envie de voir ailleurs (libertinage par exemple, si ce n'est que sexuel).
Soit c'est la rupture à la prochaine incartade, mais statistiquement il y a de fortes chances que ça se reproduise et j'ai un peu l'impression que ça vous condamne à vivre dans la peur que ça se reproduise...
Merci pour ton intervention Jalapeno
Jalapeno a écrit :Soit c'est un risque acceptable pour vous deux et vous pouvez discuter de la façon dont vous pouvez le gérer si ça se reproduit (ouvrir votre couple ? transparence ou semi-transparence ? il y a un large spectre de possibilités pour une relation non-exclusive) ou canaliser cette envie de voir ailleurs (libertinage par exemple, si ce n'est que sexuel).
Non, c'est carrément pas un risque acceptable pour moi ! La question du libertinage je crois qu'elle se pose même plus, le risque qu'il tombe amoureux étant trop grand à mon sens.
D'un autre côté, ça me permettrait d'être fixée s'il tombait amoureux lors d'une telle expérience.. À méditer.

Jalapeno a écrit :Soit c'est la rupture à la prochaine incartade, mais statistiquement il y a de fortes chances que ça se reproduise et j'ai un peu l'impression que ça vous condamne à vivre dans la peur que ça se reproduise...
C'est clairement la rupture si ça venait à se reproduire.
Et oui, je suis un peu dans cette peur dont tu parles, d'autant plus que la fille en question ne correspondait en rien à ses critères physiques, de beauté, etc. Ses goûts, ses envies idem. Autrement dit: des filles ne correspondant pas à ses critères y en a à la pelle ! Donc, je vois le risque à peu près partout tous les jours. Ou alors ses goûts ont changé et j'ai du souci à me faire !

Mais enfin, je vais sortir de ma bulle et aller voir du monde, sortir. Il faut clairement que j'arrête de m'appitoyer et que je me reprenne en main.
C’est une sacrée épreuve que vous traversez là. Dur de te conseiller donc.

Deux choses me semblent importantes ceci dit :

- surtout rompre ta bulle. Te réouvrir au monde extérieur. Et sortir de la bulle du couple. Cela te donnera du recul, et peut être un peu plus de légèreté car ce moment doit être lourd au quotidien.

- te donner le temps de décider. Et lui faire savoir. Prendre ton temps, et pourquoi pas le laisser te concaincre. Car toi tu as bataillé pour lui mais l’inverse ? A lui de montrer patte blanche et faire amende honorable.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Oui le 13.04.19, 15h21 par voucny
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Je pense que ça sert à rien de te poser des questions et d'avoir des raisonnements rationnels sur "le risque que ça recommence". En fait, même si tu le quittais, et que tu rencontrais quelqu'un d'autre, tu peux prévoir autant de chances que "ça recommence" avec cet autre gars.

Pour moi la question c'est "qu'est ce que vous vivez maintenant" et pas "qu'est ce qui risque d'arriver". Au compte du "risque", on ne fait plus rien, car tout est un potentiel risque.

Je rejoins The_Pop, qu'est ce qu'il fait lui, pour te récupérer vraiment, te faire du bien ? Il a quand même sacrément de la chance que tu aies maintenu du dialogue dans toute cette épreuve, que tu n'aies pas tout balayé d'un geste, que tu lui aies laissé le droit à l'erreur. Comment il te le rend ? (Sans se mettre dans une logique comptable )

Tu dis que c'est avec la normalisation de votre vie que tu as commencé à te sentir mal. Ca fait sens pour moi. En fait y'a pas à ce que ça redevienne "comme avant" aka "comme si de rien était". Toi tu as souffert (lui aussi certainement mais pas de la même manière et puis c'est pas de lui dont on parle), ça doit être pris en compte, il y a des choses à réinventer, de la réparation à faire.

Je pense que toutes les situations peuvent refleurir, j'ai moi aussi partagé quelqu'un pendant un an et ça a aussi été très dur sur le moment. Aujourd'hui j'ai encore un pincement au coeur pour la jeune fille que j'étais, qu'elle ai autant souffert, mais tant d'autres vies ont été vécues depuis, la relation s'est tellement transformée, étoffée...

Dans ce que tu écris, l'inconnue c'est lui, ce qu'il veut, ce qu'il ressent, ce qu'il est prêt à faire.

En attendant, là encore comme The_Pop, laisse toi du temps pour décanter, pour prendre soin de toi, et pour, effectivement, faire des petits pas plaisants en dehors de ta bulle ?
Salut The Pop, pour te répondre, oui, je vais me reprendre. J'en ai marre de ruminer, je dois passer à autre chose, sortir m'aérer.
The_PoP a écrit :A lui de montrer patte blanche et faire amende honorable.
C'est exactement ce qui est en train de se passer. Il essaye clairement de se racheter, est plus patient, calme, tout en restant lui-même.
Il a aussi changé d'autres comportements en lui sans que j'ai eu à le demander et ça j'apprécie.
Et enfin je vois bien qu'il me parle et agis d'une façon bien plus naturelle. Pendant cet épisode j'ai eu droit au néant, aucune empathie, et le sanpiternel "je suis crevé, une autre fois si tu veux".
Salut Voucny, merci pour ton retour !
voucny a écrit :Pour moi la question c'est "qu'est ce que vous vivez maintenant" et pas "qu'est ce qui risque d'arriver". Au compte du "risque", on ne fait plus rien, car tout est un potentiel risque.
Pour faire court, on vit "comme avant". Au départ (après son retour vers moi) il était sacrément distant. Le retour à la "vie normale" a pas été facile pour lui.
Quand on a enfin pu crever l'abcès, petit à petit les choses se sont normalisées entre nous.
Lui a retrouvé ses passions et activités (il avait tout plaqué pour l'autre fille) et se comportait comme à l'accoutumé avec moi. Donc si tout ça n'avait pas eu lieu, j'aurais pas eu à me plaindre de ma vie au regard de notre quotidien actuel.
voucny a écrit :Il a quand même sacrément de la chance que tu aies maintenu du dialogue dans toute cette épreuve, que tu n'aies pas tout balayé d'un geste, que tu lui aies laissé le droit à l'erreur. Comment il te le rend ?
Au-delà du fait qu'il ne soit plus froid et distant, qu'on arrive à déconner à nouveau (c'est important de rire aussi !), il a changé deux trois petites choses dans son comportement, et c'est que du bonus pour nous 2.
voucny a écrit :Dans ce que tu écris, l'inconnue c'est lui, ce qu'il veut, ce qu'il ressent, ce qu'il est prêt à faire.
Visiblement, prêt à beaucoup. Il a compris par exemple mon besoin de sortir sans lui. Je lui ai annoncé que j'allais sortir tel jour. Ya eu un blanc... Puis son "avec qui"... J'ai ri ! Oui parce que depuis qu'il est revenu, il a un brin de jalousie. J'imagine que c'est bon signe ?
Y'a tout un tas de petites choses qui font que je vois ses efforts, même s'ils sont à retardement, c'est toujours bon à prendre.
Je dois juste me sortir de la tête ces images qui m'envahissent.

Ce qu'il ressent? Il dit qu'il m'aime. Je lui dit franchement que j'ai des doutes pour le moment.
Comment il voit notre vie? Il projète des choses (vacances, sorties, avenir). Il semble sincère sur ce point. Alors pourquoi pas sur le reste aussi ? Je reste prudente.
J'ai jamais été ni jalouse ni méfiante, mais là, je prends tout avec des pincettes.
Répondre