[Q] C'est quoi l'amour ?

Note : 61

le 29.12.2015 par amelia

31 réponses / Dernière par Sathinelilly le 05.01.2016, 14h47

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Je regarde un énième film de Noël, une tisane entre les pieds pour les réchauffer. Le coup de foudre habituel, ils tombent amoureux en 2 jours et blablabla... Ma réaction "Déjà ? Si vite?".

Bon évidemment c'est un film de Noël, c'est pas tellement représentatif. Mais ça fait remonter pas mal de petites questions.

- Comment sait-on que l'on est amoureux ?

- Est-ce que vous croyez au coup de foudre ? Vous l'avez déjà vécu ? Quelle définition lui donner ?

-Tombe-t-on amoureux avec le temps ?

- Distinction amour/tendresse/passion ?

- L'amour est-il pour vous en lien direct avec le sexe ?

-Sent-on l'amour de l'autre?

-Quand dit-on "je t'aime"? Comment ?



Je compte sur vous pour éclairer ma lanterne. Idées et anecdotes sont bienvenues.

Voilà pour le post chamallow de la fin d'année !

Merci à vous d'avances mes petits pandas
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Bonne idée ! le 29.12.15, 15h48 par Onmyoji
  • [+1] Bonne idée ! le 29.12.15, 16h56 par Mr.Smooth
  • [+2] Bonne idée ! le 29.12.15, 18h33 par Iskandar
  • [+1] Like ! le 30.12.15, 09h01 par Jsh
  • [+1] Très intéressant le 30.12.15, 12h05 par Azraeh
  • [+1] Sympa :) le 04.01.16, 14h30 par Sathinelilly
  • [+1] Intéressant le 13.11.17, 18h06 par Moumane
" J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois ; mais j'ai aimé." M

"-Alors on y va?
-Allons-y "
Beckett"

Ah tiens sujet intéressant !

- Concernant le coup de foudre, c'est la seule question à laquelle j'arrive à répondre de manière tranchée et je dirai clairement non, ça ne m'est jamais arrivé. J'ai même l'impression de pouvoir aimer passionnément une fille avec qui le premier impact était assez moyen ou normal. Donc moi perso je tombe amoureux avec le temps, je dirai au minimum 3 mois.

- Y a effectivement une distinction à faire entre tendresse, que j'ai eu pour beaucoup de filles très sympa, attachantes et attachées et amour. La passion j'ai plus l'impression qu'elle peut sous-tendre les deux. La tendresse est toujours présente je pense quand il y a de l'amour mais l'inverse n'est pas vrai. La passion c'est plus une attitude, je trouve.

- Le sexe est en lien avec l'amour mais aussi avec sa propre personne. Cependant je comprends pas très bien comment on peut aimer sans avoir envie de l'autre.

- Je pense qu'on sait qu'on est amoureux quand on a envie de le dire. Maintenant là où se joue le drame c'est qu'on peut autant être amoureux réellement de la personne ou de l'idée que l'on se fait d'elle. Quand on le dit ça en revanche il n'y a pas de règles et c'est quand on le sent. Du coup on peut se planter en beauté, ça peut ne pas être réciproque. La seule fois où j'ai dit "je t'aime" à une autre personne que ma pizza préférée (et ma peluche panda, j'avoue) c'était après 4 mois de relation, une fois où je me suis rendu chez elle en cachette. C'était un moment assez intense et ça comptait pas mal pour elle, et c'est venu comme ça, ça m'a même surpris moi-même. Peut-être pas le dire en faisant l'amour.

Ceci dit ta réponse intéresse aussi la populace de FTS :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 29.12.15, 16h39 par amelia

- Comment sait-on que l'on est amoureux ?
J'ai toujours eu beaucoup de facilité à comprendre ce que je ressentais. Du coup, je le sais. Ca se sent.
Après, l'amour pour moi ça veut pas dire grand chose, c'est un gros terme fourre tout sur lequel je suis dubitatif (dans le sens amour romantique).



- Est-ce que vous croyez au coup de foudre ? Vous l'avez déjà vécu ? Quelle définition lui donner ?
Il y a pas a croire ou pas. Il y a le vivre ou non. On va dire que j'ai eu trois coup de foudres. Pour moi un coup de foudre c'est réciproque où ça n'est pas.
J'ai écrit un texte sur le coup de foudre -que je réserve pour mon journal-, mais on va dire que pour moi, c'est simplement l'ensemble de ton intelligence (consciente et inconsciente) qui t'indique que "ça le fait" d'une manière forte. Après, un signal reste un signal; a toi de l'utiliser ou non et de le transformer.
Comme on se l'ai déjà dit: on a des coups de foudre amicaux. C'est juste une affaire d'instincts.
Seulement coup de foudre =/= amour. Ca indique une très forte compatibilité avec les éléments dont tu as en l'état.


-Tombe-t-on amoureux avec le temps ?
Je sais pas. Je suppose; Encore une fois, faudrait définir ce qu'est être amoureux.
Pour moi, l'amour est synonyme d'alliance et d'élévation. Pour moi.
En gros, j'attends d'une relation longue qu'on soit attiré physiquement, qu'on puisse être "vrais" l'un envers l'autre et qu'on s'élève mutuellement. Sinon c'est une amitié sensuelle comme je le dis.

Donc je dirais que ça dépend du temps qu'il te faut pour savoir si oui ou non c'est possible avec ce que t'as et la marge d'erreur que t'es prêt a accepter ou non.



- Distinction amour/tendresse/passion ?
Amour=> Cf ma définition de l'alliance.

Tendresse=> affection/tendresse. La tendresse est pour moi une affection avec un truc plus "câlin" genre physique.
Par exemple je peux dire de Cellar Door que j'ai beaucoup d'affection pour lui, mais si je dis "j'ai de la tendresse pour lui" ça sonne vraiment gay.
La tendresse, c'est plus un truc qui se dit pour une copine, ta grand mère ou ton chat. Pour moi il y a une notion de toucher sans que ce soit sexuel.
Par exemple, quand on dort enlacés avec une nana, alors que c'est la première nuit qu'on passe ensemble, c'est de la tendresse.
D'une certaine manière, c'est montrer par l'action une affection profonde, mais j'y associe foncièrement aussi cette notion de contact physique.

Passion=> ce que la plupart des gens confondent et amalgament avec l'amour et l'attirance. C'est un truc qui peut être irrationnel. Elle est de mèche avec attirance. On peut avoir de la passion sans être vrai avec l'autre et sans s'élever mutuellement.
Pour moi ça veut dire laisse libre cours total a une très forte attirance, et cette attirance transforme notre ressentis global sur le moment.

- L'amour est-il pour vous en lien direct avec le sexe ?
Han.
Hm.
Je sais pas. Quand on est un cérébral pas forcément; J'ai eu envie d'être avec des filles sans que le sexe vienne, et pour ne pas me répéter, ça fait bien bordel. Donc pragmatiquement non.
Et s'il y a pas de sexe, dans une relation ou on est vrai et qu'on s'élève, j'appelle ça de l'amitié tout simplement.

-Sent-on l'amour de l'autre?
Oui et non.
Ca dépend des gens; Moi oui. J'arrive aussi à detecter très vite une baisse d'intérêt. C'est drôle parce qu'en dépit de ça je ne sais jamais vraiment dire si une fille est juste attirée ou pas.
Après, on analyse avec les données qu'on a donc bon.
Si tu lis Proust, il te dira NON.

-Quand dit-on "je t'aime"? Comment ?
Quand on le ressent si on est taré comme moi. Quand c'est opportun si on ne l'est pas.
Comment?
Je sais pas. A vrai dire, les italiens sont comme vachement plus doués que nous.
"Ti voglio bene" C'est quand même beaucoup plus parlant que je t'aime.
"Je te veux du bien". Donc c'est un peu ça.
Je crois que je dirais ça, et si elle comprend pas tans pis, ça me fera rire au moins.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Très intéressant le 29.12.15, 18h38 par amelia
  • [+1] Intéressant le 30.12.15, 10h57 par Thedaze
  • [+2] Très intéressant le 13.11.17, 18h07 par Moumane

Quand un WE en tête en tête avec elle te parait plus alléchant qu'un WE avec tes potes.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 29.12.15, 20h06 par amelia
  • [0] Il y'a du vrai... le 05.05.16, 16h31 par MaryeL

J'ai peur des longues discussions très sauce FTS sur un truc qui ne peut pas vraiment être rationnalisé.

Alors j'ai envie de faire mon gros AFC en disant que c'est du foie gras sur un toast de pain aux raisins, agrémentée d'une délicate touche de confiture de figues.

Avec un très bon vin blanc.

Et Motörhead en fond.

[youtube][/youtube]
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bien joué le 29.12.15, 19h55 par Acier

[youtube][/youtube]
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Oui le 30.12.15, 15h06 par wayl

Merci pour les réponses sérieuses, ça m'éclaire déjà pas mal !

Je réfléchis de mon côté et je viendrai répondre.

Et le troll, les gars, c'est marrant mais répondez un peu sérieusement s'il vous plaît :)

J'ose espérer que tu ne considères pas ma tartine de foie gras comme du troll !

- Comment sait-on que l'on est amoureux ?

L'amour est un trouble neurologique complexe mais dont les symptômes sont bien connus:

* Focalisation des pensées sur l'être aimé (activation des circuits dopaminegiques - recherche de récompense et sensation de manque)

*Sensation d'énergie décuplée - On ressent moins le sommeil

* Perte d'appétit

* Les émotions et sensations sont exacerbées

* On ressent moins la peur

* Idéalisation de la personne aimée



- Est-ce que vous croyez au coup de foudre ? Vous l'avez déjà vécu ? Quelle définition lui donner ?

L’activation des circuits dopaminergiques est d’autant plus spectaculaire que la rencontre aura été inattendue. En toute logique, il est impossible de prévoir ou d’organiser le coup de foudre. L'histoire de la littérature de l'Antiquité à Titanic fait d'ailleurs la part belle à ces rencontres qui bousculent tous les déterminismes et les unions arrangées. Il faut par définition que celui soit un événement saillant qui vienne bousculer l’équilibre routinier de notre quotidien.

-Tombe-t-on amoureux avec le temps ?

Tomber amoureux n'est pas aimer. D'abord on tombe amoureux, c'est la passion amoureuse ensuit seulement on aime. Donc non, on ne tombe pas amoureux avec le temps. On tombe amoureux puis on aime réellement au fur et à mesure qu'on désidéalise l'autre. Avant cela, ce qu'on aime en l'autre c'est un sensation qui doit tout au reflet narcissique dont il nous gratifie.


- Distinction amour/tendresse/passion ?

La tendresse est un des ingrédients, elle n'est pas limitée à nos relations amoureuses. Elle est l'expression d'une bienveillance. Quant à l'amour, il se distingue de la passion par la part d'intimité, d'authenticité et de support mutuel qui se développe avec le temps.

- L'amour est-il pour vous en lien direct avec le sexe ?

Au début, c'est le cas le plus fréquent. Pourtant on peut aimer sans sexe ni même de désir sexuel, c'est le cas des asexuels qui n'en sont pas moins capables d'aimer.

Dans la phase amour-compagnon qui s'instaure au bout de quelques mois ou années, le sexe joue un rôle relativement mineur. Combien de couples s'aiment sans ne plus coucher ensemble trés souvent, voire plus du tout...

-Sent-on l'amour de l'autre?

Oui, nous sommes pour cela remarquablement câblés sur le plan neurologique. Même sans parole, surtout sans parole, l'empathie la plus élémentaire nous permet de ressentir qu'on est aimé. Ou au contraire de relever une incongruence entre les sentiments exprimés et la façon de les exprimer.

-Quand dit-on "je t'aime"? Comment ?

Quand on veut. Le plus simplement du monde en prononçant les mots ou bien en composant une symphonie inspirée par cet amour, c'est selon les sensibilités et les talents de chacun.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Wow le 30.12.15, 12h09 par Syd_
  • [+1] Bravo ! le 30.12.15, 20h40 par youhou21
  • [+3] Très intéressant le 30.12.15, 21h33 par The_PoP
  • [+3] Encore! le 31.12.15, 09h27 par Bald_Soprano
  • [+2] Merci ! :) le 31.12.15, 13h29 par amelia
  • [+1] Constructif le 04.01.16, 07h52 par Baijin
  • [+2] Très intéressant le 04.01.16, 14h19 par Fredbart94
  • [+3] Merci ! :) le 10.05.16, 15h08 par Thedaze
  • [+3] A lire le 18.07.16, 23h55 par Zaik

[youtube][/youtube]
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 04.01.16, 14h25 par Fredbart94

[youtube][/youtube]

Cette dame, qui semblait bien connaitre le sujet, vous explique ce que c'est et à quoi ça sert. Ca vaut mieux qu'une centaine d'explications.

Ma réponse de meuf au coeur chamallow qui a la capacité de tomber amoureuse tous les quarts d'heure (Ou presque).
(Et oui, aussi surprenant que ça puisse paraitre, j'ai un vrai coeur d'artichaut ^^)

Comment sait-on que l'on est amoureux ?

Un peu comme Mr Smooth, quand je suis amoureuse, je le sais, c'est tout. Et du coup j'ai un peu de mal à expliquer comment savoir qu'on est amoureux mais en gros, j'ai tendance à beaucoup penser à la personne, mes moments que je passe avec elle (enfin lui) font souvent partis des meilleurs moments de ma semaine. Je suis anxieuse avant de le voir, je suis triste quand je dois y aller. Je me sens bien dans ma peau, bien en sa compagnie ...

- Est-ce que vous croyez au coup de foudre ? Vous l'avez déjà vécu ? Quelle définition lui donner ?

Je crois au coup de foudre. J'en ai vécu un, j'avais 17 ans. On s'est souri au premier regard. On a passé 48h ensemble non stop du moment où on s'est rencontré. J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps quand il a du rentrer à Avignon. Si je devrais définir ce que j'ai ressenti, c'est un peu comme si chaque seconde que j'ai passé avec lui était plus exceptionnelle que la précédente. Au bout de 10 minutes de conversation on s'entendait tellement bien, au bout d'une heure, j'avais envie que la conversation ne s'arrête jamais.

Après j'ai vécu des coups de foudre amicaux aussi, ce genre de personne que tu connais depuis 10 secondes, mais tu sais, au fond de toi, t'en es persuadé, que tu vas t'en faire un super ami.

Tombe-t-on amoureux avec le temps ?

J'aurai tendance à dire que ça m'est arrivé. Je pense notamment à un de mes meilleurs potes de prepa où il m'a fallu un moment avant de réaliser que j'en étais amoureuse. Au début la relation était purement amicale, mais avec le temps, j'en suis devenue amoureuse.
De la même façon, avec l'Artiste, il m'a fallu un moment avant de passer le cap de la relation purement et simplement amicale. Je fais aussi partie de ces personnes qui considère que tu n'as pas besoin d'être amoureux pour te mettre en couple (contrairement à certaines de mes amies qui ont besoin d'être complètement dingue du mec pour envisager une vraie relation de couple en tant que tel), et que parfois les sentiments viennent avec le temps. Que ce que tu prenais pour de la tendresse au début, évolue en quelque chose de beaucoup plus fort. En moyenne je me laisse 3 mois. Si après 3 mois la situation n'a pas évolué et que je n'ai toujours pas de sentiments purement "amoureux" pour la personne, j'arrête.

A l'inverse, comme tout bon coeur d'artichaut, je peux me lasser extrêmement vite des gens et les sentiments, aussi intense qu'ils ont pu être, peuvent disparaître tout aussi rapidement.

- Distinction amour/tendresse/passion ?

Je suis d'accord avec ce qui a été dit plus haut. J'ai pas grand chose à rajouter.
Si ce n'est que il m'arrive parfois de penser "Je l'aime mais je n'en suis pas amoureuse" (histoire de foutre un peu plus le bordel dans ta tête). Du coup j'aurai tendance à ressentir l'amour comme une tendresse exacerbée, et le fait d'être amoureux comme quelque chose de très passionnel.

- L'amour est-il pour vous en lien direct avec le sexe ?

Oui et non.

Oui : Je suis tombée amoureuse avec mon vagin (oui, je m'auto-cite). C'était tout sauf rationnel. Mais ça m'est arrivé.

Non : J'ai été dans des situations où j'étais terriblement, maladivement amoureuse d'un homme sans qu'on se soit jamais touché.
J'ai eu un cas où je pensais être amoureuse et le sexe m'a fait dire que non.

-Sent-on l'amour de l'autre?

On sent la tendresse de l'autre. On le ressent parfois dans un regard, dans une phrase. J'arrive surtout à le sentir quand je suis dans une relation de couple stable.
J'ai tendance à sentir l'amour que quelqu'un peut porter à une tierce personne, sans qu'il ait besoin de m'en parler également. Mais c'est difficile à décrire comme sensation.

-Quand dit-on "je t'aime"? Comment ?

Quand on le sent. Quand on en a envie. Quand on en a besoin.
Je n'ai jamais choisi mon moment. C'est venu, naturellement. Tout simplement.
Après une phrase, après un geste, après un moment particulier.

Je ne suis pas sûre de m'être bien expliquée, mais en espérant que je puisse te donner une nouvelle perspective.

Image
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Sympa :) le 30.12.15, 15h11 par wayl
  • [+1] Merci ! :) le 31.12.15, 13h30 par amelia
  • [+2] Constructif le 19.07.16, 00h00 par Zaik

Bien des choses ont été dites. Je ne pourrais rien ajouter de plus constructif qu'un peu de
musique! Pour illustrer les millions de facettes que peu prendre l'amour.

[youtube][/youtube]
[youtube][/youtube]
[youtube][/youtube]

Ah si aussi, je pense qu'on peut être amoureux de plusieurs personnes en même temps. :)

Blusher, on peut s'aimer tout en ne couchant plus ensemble, mais est-on heureux dans ces conditions?
(Sans aller voir ailleurs, en supposant qu'aucun des partenaires n'est asexué et que le couple a connu par le passé une vie sexuelle ""normale"")

Ah les films de Noël, bien calé sous un plaid avec un bon chocolat chaud, c'est tou beau, tout rose.

Pour répondre aux questions:

- Comment sait-on que l'on est amoureux ?
Tu sais bien les petits papillons dans le ventre, les pertes d'appétit, les gros coups de chaleurs, les petits baisers qui te font perdre pieds etc...

- Est-ce que vous croyez au coup de foudre ? Vous l'avez déjà vécu ? Quelle définition lui donner ?
Qu'est ce qu'un coup de foudre? Flasher sur la plus jolie fille du quartier ou de la fac?
L'alchimie parfaite entre deux personnes? Tout ça à la fois ??
La seule fille pour qui j'ai vraiment eu le coup de foudre, elle est devenue ma meilleure amie, l'alchimie parfaite, après deux rendez vous on avait l'impression de toujours se connaitre, hélas il a manqué ce petit quelque chose pour que notre couple fonctionne, mais elle reste ma plus belle rencontre!

-Tombe-t-on amoureux avec le temps ?
Oui, exemple typique des couples ados, ensemble depuis leurs 15 ans, qui se marient en vieillissant, ont des petits enfants tout mignons et vivent heureux jusqu'à la fin des temps.

- Distinction amour/tendresse/passion ?
Passion c'est facile, c'est ce que je considère un plan Q, ça n'a rien de rationnel, ce n'est que physique, charnel, souvent destructeur lorsque c'est dans un couple.
Tendresse, amour, beaucoupl plus compliqué et ambigu. Eprouvons nous de l'amour ou de la tendresse pour nos enfants ??

- L'amour est-il pour vous en lien direct avec le sexe ?
Pourrais tu vivre en couple avec quelqu'un sans que vos ébats ne te fassent grimper au 7ème ciel? Ne finirais tu pas par aller assouvir tes pulsions ailleurs?

-Sent-on l'amour de l'autre?
Comment se manifeste l'amour de lautre?
Est ce que la jalousie c'est de l'amour?

-Quand dit-on "je t'aime"? Comment ?
Quand c'est réellement sincère, quand ça vient des tripes.
Je ne l'ai dis en le pensant sincèrement qu'une seule fois, je pensais qu'elle dormait, je lui ai chuchoté à l'oreille comme si c'était mon plus grand secret.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Constructif le 30.12.15, 15h14 par wayl
  • [+1] Merci ! :) le 31.12.15, 13h30 par amelia

Yop,

Vaste sujet que tu nous pond petit panda. Je vais essayer de répondre à tes questions comme tous les autres l'ont fait, c'est d'ailleurs super intéressant de voir les subtiles différences entre chaque personne. Petites précisions avant de commencer j'ai aimé deux fois, je suis tombé amoureux des centaines de fois. Je ne prendrai aucun postulat scientifique ou rationnel dans mes réponses comme Blusher, juste ma propre expérience.

Comment sait on que l'on est amoureux?

Je pense qu'être amoureux est un mélange d'envie et de désir. Envie de découvrir l'autre sur tous les aspects. Ne plus être étranger aux yeux de l'autre. Désir au niveau sexuelle, attraction physique et bien sur, désir de posséder l'autre ( dans notre société en tout cas) . En clair je sais que je suis amoureux lorsqu'une personne hante mes pensées, et que j'éprouve du désir pour elle.

Après cela j'aimerais la personne. Ça arrive plus rarement, c'est quand on a satisfait son envie et accepter la personne dans son ensemble et ce même s'il n'y a plus rien à découvrir. Une sorte de fusion d'esprit, d'acceptation de l'autre sur le plan mental et sexuelle. C'est aussi accepter que le désir ne dirigiera pas la relation.

Est ce que vous croyez au coup de foudre? Etc...

Je ne crois pas au coup de foudre. Ou alors j'y crois mais je pense qu'il peut arriver avec n'importe qui.
C'est à dire un homme ou une femme ( dans le cas d'un homme hétéro) pour qui j'aurais de l'envie. Envie de connaissance et de partage avec l'autre. Cela peut déboucher vers une amitié (avec les hommes et certaines femmes), ou s'il y a du désir alors je tomberai amoureux.

Quand j'etais au collège lyçée, je disais de ces personnes qu'elles étaient intérressantes. Certains sont devenues mes ami(e)s ( tous mesbamis ne sont pas intérressant hein), d'autres des relations n'ayant pas duré.

Tomber amoureux avec le temps

Je ne pense pas que ce soit possible ou alors si ça l'est, les personnes ne passent par la case tomber amoureux mais simplement par le fait qu'ils s'aiment.

Edit: Faute de batterie (portable), je réediterai pour finir ma réponse :).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 31.12.15, 13h31 par amelia
"Viens plus près, mon amour,
Ton cœur contre mon cœur
Et dis-moi qu'il n'est pas de plus charmant bonheur
Que ces yeux dans le ciel, que ce ciel dans tes yeux,
Que ta main qui joue avec ma main."


http://ravenetcaramel.wordpress.com

#membre honorable du groupe des flemmards de FTS

Personnellement, je pense qu'on ne tombe pas amoureux d'une personne, mais de ce qu'on entrevoit (ou qu'on veut voir) en elle / à travers elle.

Autrement dit : c'est toujours subjectif, ou presque.
Autrement dit : c'est le cerveau qui tilte, déclenché par une personne qui fait résonner des cordes sensibles. Qu'elles soient sexuelles, ou plus existentielles.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Oui le 30.12.15, 21h44 par Mr.Smooth
  • [+1] 100% d'accord le 30.12.15, 22h38 par wayl

Syd_ a écrit :Blusher, on peut s'aimer tout en ne couchant plus ensemble, mais est-on heureux dans ces conditions?
(Sans aller voir ailleurs, en supposant qu'aucun des partenaires n'est asexué et que le couple a connu par le passé une vie sexuelle ""normale"")
Bien sûr, en tout cas on peut continuer de s'aimer et plus encore qu'au premier jour. Ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'en dépit des représentations fantasmées qu'en offrent le cinéma et la littérature de gare, ce n'est pas le sexe qui maintient ensemble les couples mais l'intimité, le support émotionnel, la perspective de projets commun et bien d'autres choses encore. Dans les faits, les statistiques sur la sexualité des couples nous apprend, sans surprise, que les rapports sexuels se font plus sporadiques avec le temps quand ils ne cessent pas simplement.

On peut effectivemment douter que ce soit une stratégie de vie optimale dans la mesure où le besoin sexuel reste alors insatisfait. Dans le cadre encore largement majoritaire des relations monogames deux options s'offrent alors l'adultère secret ou la satisfaction à la main droite comme à l'adolescence.

- L'amour est-il pour vous en lien direct avec le sexe ?
Pourrais tu vivre en couple avec quelqu'un sans que vos ébats ne te fassent grimper au 7ème ciel? Ne finirais tu pas par aller assouvir tes pulsions ailleurs?
En écho au message précédent: Oui on peut vivre en couple avec quelqu'un qui n'est pas notre meilleur coup, bien d'autres choses entrent en ligne de compte et sont plus importante à long terme.

Aller "assouvir ses pulsions ailleurs" signifie-t-il qu'on en aime moins son/sa partenaire? Je te pose la question car tu sembles partir d'un postulat monogame.

Blusher a écrit :
Syd_ a écrit :Blusher, on peut s'aimer tout en ne couchant plus ensemble, mais est-on heureux dans ces conditions?
(Sans aller voir ailleurs, en supposant qu'aucun des partenaires n'est asexué et que le couple a connu par le passé une vie sexuelle ""normale"")
Bien sûr, en tout cas on peut continuer de s'aimer et plus encore qu'au premier jour. Ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'en dépit des représentations fantasmées qu'en offrent le cinéma et la littérature de gare, ce n'est pas le sexe qui maintient ensemble les couples mais l'intimité, le support émotionnel, la perspective de projets commun et bien d'autres choses encore. Dans les faits, les statistiques sur la sexualité des couples nous apprend, sans surprise, que les rapports sexuels se font plus sporadiques avec le temps quand ils ne cessent pas simplement.

On peut effectivemment douter que ce soit une stratégie de vie optimale dans la mesure où le besoin sexuel reste alors insatisfait. Dans le cadre encore largement majoritaire des relations monogames deux options s'offrent alors l'adultère secret ou la satisfaction à la main droite comme à l'adolescence.

C'est sûr que si tu parles d'un couple de 50 ou 60 ans, je conçois que les relations sexuelles s'estompent, et si leur vie sexuelle a été épanoui je pense qu'il n'y aura rien à y redire.
Mais d'une manière générale je doute qu'un couple ayant des problèmes dans leur sexualité soit viable sur le long terme.

Répondre