Chasse le betamâle il revient au galop

Note : 1

le 20.03.2019 par One_two

6 réponses / Dernière par One_two le 26.03.2019, 00h34

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Hello la Communidad,
longtemps que je ne suis pas venu j'en ai même perdu mon profil, je repasserai par la case présentation sous peu histoire de faire ça bien mais si j'arrive à avoir quelques réponse là dessus d'ici ce week end ce serait la folie.
(J'ai cru que pour une fois j'allais réussir à faire court mais... je raconte trop ma vie mais les conversations sont importantes je pense et dans mon entourage on est tous assez mauvais avec les filles donc pas le choix de m'en remettre à vous !)

Alors:
J'ai rencontré cette meuf à Montréal l'été dernier, soirée très drôle wild sex direct on se marre pendant toutes ses vacances on s'attache pas mal même si on a pas énormément en commun et que c'est très clairement un moyen de relâcher la pression (elle sort d'une longue relation, moi euh bah c'est l'été je suis ultra horny).
Tout ça tout ça, elle repart on garde énormément le contact, elle devait revenir habiter à Montréal (pas pour moi), elle flippe au dernier moment elle vient pas mais par message elle est super attentionnée, "tu me manques", "viens habiter avec moi à Paris", discussions de cul, photo tout ça, on est pas un couple donc pas de vraies prises de tête mais on agit un peu comme si on était ensemble.

Je rentre début Décembre en France, je reste chez elle une semaine elle bosse beaucoup on se voit pas énormément mais le cul et les câlins sont géniaux, on se quitte en maxi bon terme elle arrête pas de m'écrire je suis gentil sans être un canard normalement tout va bien.

Les mois passent on s'appelle de temps en temps on parle très souvent, la relation est assez égale c'est cool. Encore mi février c'était comme ça, elle m'envoie des trucs chous je me dis je fais un effort je l'appelle pour la saint valentin même si je m'en branle, les semaines d'après elle est encore plus chou et on commence à prévoir de se voir là pendant ses vacances début Mars. Et c'est à peu près par là que ça a commencé à merder je pense.

En re-regardant les messages je vois que 2 ou 3 fois j'ai relancé la conversation assez vite (12 ou 24h) même si elle répondait pas trop ou même pas du tout. Pas de filles dans ma ville je commençait à craquer j'était pas vraiment le mec qu'elle pourrait perdre si elle gère pas. Bref c'est par là que le beta mâle est revenu au galop je pense mais vous me direz plus tard.

Fin février je bouge dans ma famille pour profiter et me rapprocher un peu de Paris car elle était censé rentrer de ses vacances le 5 mars. Elle est en Europe de l'Est elle kiffe sa vie ia no soucis elle fait ce qu'elle veut on parle un peu mais quand j'essaye de planifier un peu plus elle me répond un simple "Je suis à Krakovie. Je sais pas trop quand je rentre".
Rien de méchant mais ça m'emmerde je répond pas. 2 jours plus tard c'est son anniv je me dis: pas trop le choix je vais l'appeler, la conversation est trop cool je lui dit que ça me fait chier qu'elle a l'air de s'en branler quand je planifie, rien de méchant mais elle s'excuse pas et elle m'en apprend pas beacoup plus sur quand elle rentre, je m'en formalise pas elle profite c'est normal c'est cool de lui parler.

On continue à parler bien cool quelques jours je ré-essaye de planifier le truc et elle me répond genre "Tel jour ça va être galère les billets d'avions sont cher", mais encore une fois sans proposer une solution ou me montrer qu'elle veut qu'on se voit.
Bon elle me saoule si elle veut me voir elle avait qu'à se bouger le cul fuck that. Je pars pas pour Paris je reste dans ma famille c'est tant mieux MAIS les jours suivant elle m'écrit tout le temps même si je répond à peine. Alors que je répond vraiment à moitié, et qu'on était sensé garder ça pour nous elle me sors qu'elle a fait une connerie avec un mec en vacances, je lui répond que je suis pas son mec, qu'est ce qu'elle veut que je lui dise, elle me dit qu'elle se sent coupable et qu'elle préfère être honnête avec moi, je réagis pas tant que ça elle continue à m'écrire.
Finalement elle prend l'avion le jour ou je lui avais dit de rentrer, elle essaye de m'appeler je rate l'appel, elle m'envoie pleins de messages tout pourris mais toujours pas de "Viens à Paris" ou quoi, on dirait vraiment qu'elle veut me voir mais elle le dit pas donc je me dis "Ciao bambino".

Elle continue à m'écrire tous les jours je répond toujours à moitié, un soir on s'engueule un peu je lui sors un truc genre "au final on se verra pas et pour toi tout est normal là?", on en avait pas parlé du tout avant, elle me répond qu'elle comprend pas, que pourtant elle est rentré le jour ou je lui avais demandé de rentrer, que pourtant je suis pas là... J'hallucine complètement, je lui répond un peu venere.
Elle répond pas on parle pas pendant quelques jours.

Lundi dernier je l'appelle, au début on parle normalement c'est cool, je commence à essayer de comprendre ce qu'il s'est passé, et là elle commence à me parler de la façon la plus blasé que j'ai jamais entendu de ma vie, comme si elle se souvenait même plus du problème, en soupirant etc... comme si j'était juste un courtisan relou, un manque de respect intersidéral.
Je lui explique vite fait pourquoi je suis pas venu, elle me répond que c'est notre faute à tous les 2, qu'à chaque fois que je l'appelle c'est pour me plaindre... On s'est jamais mal parlé, je lui ai juste fais quelques remarques parce qu'elle fait la princesse et croit que c'est aux hommes de tout faire, je lui ai fait une remarque à son anniv mais jamais méchantes et à part ça rien du tout. Donc bref c'est à coté de la plaque, ia matière à discuter mais elle me parle tellement sur un ton de "j'en ai rien à branler tu me fatigues là", elle soupire etc.. tellement blasé qu'on dirait qu'elle surjoue le truc, que je raccroche parce que faut pas déconner.

Depuis plus de news, malheureusement je me prends pas mal la tête d'avoir perdu cette meuf que j'aimais bien et surtout je comprend pas du tout ce qu'il s'est passé. En 2 semaines on est passé de "babe", "viens vivre avec moi à paris" etc... à une indifférence tellement violente... Surtout que c'est une meuf plutôt gentille, naïve et innocente, un peu princesse mais pas forcément une maxi femme fatale qui me nexterait parce qu'elle a trouvé qqun d'autre sans même m'expliquer pourquoi. J'ai dû faire le mec needy, 2 ou 3 messages, mais c'est vraiment pas flagrant, surtout sur une "relation" qui a duré genre 6-8mois

Que pensez vous de cette situation pleines de rebondissements ? Qu'est ce que j'ai mal fait ? Qu'est ce que j'aurais dû faire ?
Je suis à Paris ce week end pour voir une autre fille et sortir un bon coup me changer les idées, dans la petite ville de merde ou j'habite il n'y a ni filles ni endroits cools ou sortir. Est ce que je lui envoie un message pour aller boire un café et s'expliquer ? Ou ça fait encore plus mouillette et je devrais juste l'oublier ?
Passe à autre chose.

T'as clairement raté le coche au moment de la planification. Pas forcément de ta faute mais grosso modo vous vous êtes ratés. Quand elle voulait, tu voulais plus, et quand t'as voulu ben elle elle était sur autre chose.


Lâche l'affaire, là c'est le mode galère pour rattraper un truc de ce genre.


C'est relou mais à un moment t'as peut être été beaucoup beaucoup trop léger dans votre relation, du coup bah ça a manqué de concret et de base solide quand les problèmes de communication liés à la distance sont apparus. Rajoute à ça vos fiertés et bon ben...

Acte manqué.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas convaincu le 20.03.19, 16h46 par Nonchalance
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Je ne serai pas aussi catégorique que The_PoP. Clairement, y'a un malentendu et c'est tendu entre vous (pas dans le bon sens) mais y'a encore une carte à jouer.

Tu peux lui proposer de vous revoir et d'essayer de reconnecter mais il faut que vous cessiez le jeu de savoir qui a tort et qui a raison. En même temps, il ne faut pas y aller avec "désespoir" inscrit au fer rouge sur le front et ça passe aussi par arrêter de te tourner cette histoire dans la tête et de voir d'autres personnes ou en tout cas d'essayer honnêtement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] 100% d'accord le 20.03.19, 17h56 par Jalapeno
J'irais effectivement plus dans le sens de Nonchalance.
Là elle était visiblement occupée à faire autre chose (et être en vacances ça peut aussi être une raison valable) et tu en as fais une question d'égo. Une fois que ça part en concours de celui qui est le moins investi dans le truc, forcément ça fini par clasher.
Bon faut pas se voiler la face, les relations à distance, c'est TOUJOURS galère, mais si c'est ce que vous voulez tous les deux, c'est peut-être récupérable (cf la proposition de Nonchalance).
Héé merci les amis de ces réponses rapides ce forum m'avait manqué.
De base je serai plutôt du genre à faire comme tu dis The_Pop, mais la j'ai vraiment l'impression qu'il y a un malentendu naze, moi avec mon ego à 2 balle j'ai empiré le truc x2000, elle aussi et elle a pas bien géré mais elle est de base pas méchante, et si ce n'est la récupérer (parce qu'elle changera pas) j'aimerais au moins comprendre ce qu'il s'est passé. Ça m'aiderait à moins me prendre la tête.

Donc 2 semaines plus tard après le manque de respect intersideral qu'elle m'a témoingné au téléphone, et après lui avoir raccroché au nez, est-ce une bonne idée, et surtout une bonne attitude (Alpha ou je sais pas, on s'en cogne un peu mais c'est vrai que c'est ces choses là qu'il faut que j'améliore) de lui écrire pour aller parler vite fait autour d'un café pendant que je suis à Paris ? ou selon ma description elle a l'air d'en avoir déjà plus rien à branler donc je vais passer pour un bouffon et m'énerver encore plus tout seul.

:yuno:
Franchement, ça te coûte rien de lui proposer un café.
Leaaaul ! La loi de l'emmerdement maximum c'est dingue.

Bon la première meuf on s'est écris un peu, je lui propose d'aller boire un coup sans avoir l'air désespéré elle répond plutôt bien, j'en fait peu elle m'écrit pas mal et semble être chaude. Elle est censée me réécrire le samedi elle le fait pas et plus de news depuis.

:awesome:

Je vois la deuxième meuf une aprem, elle était en exam mais quand même d'accord de m'héberger juste un soir, j'avais les clés de chez un pote j'ai pas jugé nécessaire de lui préciser. On s'est capté une aprem on s'est bien marré le soir on sort ensemble, je vais voir un autre pote en me disant no stress je kiff quelques heures je la retrouve, elle est pas trop motiv' pour sortir, on rentre ensemble, je dors chez elle. Mais c'était sans tenir compte de cette chère loi de l'emmerdement universel. Mon pote se barre à deux heures du tam', je l'appelle, elle me fait maxi galérer genre 20minutes par messages et par téléphone, elle sait pas, en fait elle veut rentrer elle est fatiguée, en fait non, elle est maxi bourrée, elle veut que je dorme chez elle mais elle veut pas rentrer tout de suite, ouais meuf pourquoi pas mais quand j'essaye d'avoir une putain d'adresse pour la retrouver elle me fait galérer, ça me bassine j'ai plus de batterie j'ai pas envie de me faire violer à Bastille sans GPS, je lui dit que j'ai pas le temps pour ses conneries et je raccroche. D'autres mecs ou juste pour rester avec ses potes je sais pas, elle a bien dû se douter que j'allais pas finir à la rue si elle m'hébergeait pas mais bon là elle m'a vraiment tej' comme une merde.

:pokerface:

Donc bon résultat j'ai bien kiffé mon week end mais je me suis pris un bol de pisse par une deuxième meuf et j'ai encore plus le seum.

Merci pour vos conseils et je prend la peine de clore ce post avec mes réflexions et réalisations du week end, ça me fait du bien et peut-être que ça peut servir à quelqu'un (même si oui, tout est déjà sur FTS) :

Ne jamais se retenir pour une meuf non officielle: J'ai eu 2 très bonnes rencontres au bar avec mon pote, mais comme un con cosmique je me suis dis je dors déjà chez une meuf + ce serait pas cool pour elle d'aller voir ailleurs, donc j'ai pas poussé le truc pour voir où ça me menait et j'aurais dû. J'avais peur de passer pour un connard, elle n'a pas eu peur de passer pour une connasse en suivant ses envies, en continuant sa soirée sans moi et en m'envoyant bouler et elle a bien raison (même si j'ai le seum). Résultat je rentre broucouille et pleins de regrets. Ne jamais se retenir, sauf pour sa meuf.

En tant que mâle alpha tu chase qui tu veux, quand tu veux: Oui c'est marqué partout, mais perso pas encore intégré. Si c'est normal et assumable pour une meuf d'avoir une grappe d'orbiters qu'elle manipule (consciemment ou non) sur qui elle a de l'influence, qu'elle allume juste pour avoir de l'attention ou avec qui elle couche pour asseoir son influence, c'est normal pour un mec d'avoir une grappe de meufs dont il a plus ou moins quelque chose à foutre. C'est plus ou moins mon cas (bon c'était pas une grappe, et là c'est finito héhé) mais je l'ai pas assumé pleinement, je l'ai toujours caché pour pas rendre l'une ou l'autre jalouse quitte à mentir en assurant à certaine qu'il n'y avait qu'elle, et je me suis retenu d'aller voir ailleurs quand ça semblait irrespectueux (dans la même ville, pas longtemps après qu'on se soit vu, ou autre). Penser qu'il faille se concentrer sur une seule meuf (ou donner cette impression) pour la séduire est le plus gros mensonge auquel un AFC peut croire, ça m'as mis dans la case Nice Guy attaché, disponible, qu'elles n'avaient pas besoin de contenter pour garder.

Se sentir endetté = Nice Guy : Ça découle du truc plus haut, mais je me suis senti redevable envers ces meufs car elles me complimentaient, car elles m'hébergeait // je me "devais" de ne pas faire ça à cette meuf pour telle raison, je me devais de ne pas faire ça par respect, je me devais de les appeler parce qu'elles étaient chous, etc... Mais au fond je me sentais redevable que parce que je les mettais sur un piédestal, comme si être avec elle était une chance de dingue, et pas le contraire. En fait, parce que je ne suis pas assez habitué à recevoir ça d'aussi jolies filles, j'ai un peu agi comme si je ne méritais pas cette attention, ce respect, comme si en fait je n'était plus le prix. Et elles ont fini par le penser, elles m'ont recâlé au rang d'aspirant et ciao-bambino le respect s'est envolé.

La séduction est un vrai champ de bataille, et la bataille n'est jamais terminée: Le vocabulaire un peu militaire des sites de séduction m'a toujours un peu fait marrer mais en y réflechissant ça coule de source. Et certaines meufs sont pas là pour faire de prisonnier. C'est un combat perpetuel pour avoir le dessus et si on s'endors sur ses lauriers on se retrouve vite dans une position de soumission.
Je me suis surtout rendu compte que le jeu de la séduction n'est jamais terminé, moi qui pensait qu'après pas mal de bonnes baises et des tonnes de messages cute je pouvais relâcher ma vigilance, être affectueux, tactile et avenant sans que ce soit mérité ou je ne sais quoi, je me suis bien fait dresser.

Les séductrices n'ont pas du tout le même but que les séducteurs. Alors qu'un homme aura la plupart du temps le sexe comme but ultime de la séduction, pour la séductrice (ou LSE en tout cas) c'est plutôt une arme de destruction massive pour gagner de l'influence jusqu'à transformer la cible en lavette cosmique.
Avec l'une c'était énormément de compliments, de discussions de cul, de fantasmes, de photos, de soumission totale au lit, etc.. jusqu'à ce que je sois complètement accro. L'autre, en plus d'être bonne au lit, me "retirait ce privilège" à des moments qui maintenant me paraissent ultra stratégiques, avant qu'on ne se voit pas pendant longtemps, en attendant qu'on se revoit ou d'autres conneries. Du chantage quoi.

Ne pas prendre le jeu trop personnellement: Je suis surtout énervé parce que j'ai pris ces deux gifles dans la gueule de façon très personnelle. "Pour qui elles me prennent pour me faire ça!", "Elles me méritent pas" ... Et c'est un peu mieux que de penser "Je suis qu'une merde personne ne m'aime" MAIS c'est toujours pas la bonne façon de penser. J'ai pris ça comme un immense manque de respect mais en soi, je me suis mis tout seul dans cette situation, c'est ma faute si j'ai donné l'mpression que j'était un mec qui restera disponible malgré tout et qu'on pouvait se permettre ce genre de choses avec moi. L'attaque n'est pas vraiment personnelle puisque je suis redevenu un mec comme un autre à leurs yeux, malléable et achetable par le sexe. Loin donc du vrai mec indépendant que selon elles elles méritent. Donc même si c'est tentant, le "De toute façon toutes des putes" est bien pathétique, je prend mes responsabilités et à l'avenir je n'accorderai pas ma confiance et mon attention aussi facilement.

Donc voila je me rend compte que même si je me suis bien amélioré, j'ai encore de bons côtés AFC Nice Guy en puissance en moi et j'ai hâte de virer tout ça pour devenir un énorme enculé et vivre une vie de luxure et de vice.



Non je rigole je vais plutôt essayer d'être un vrai mec d'abord. Peace.
Répondre