Comment le fantôme d'une ex peut impacter sur votre future vie sentimentale

Note : 1

le 18.06.2017 par Reito

4 réponses / Dernière par Reito le 20.06.2017, 07h30

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.
Répondre
Bonsoir à vous,


J'écris ce sujet pour avoir vos avis sur mon récit. Je compte reprendre certains événements de ma vie sentimentale dans l'ordre chronologique tout en y apportant les tenants et aboutissants afin que vous puissiez mieux cerner ma problématique.

J'ai pu connaître 3 LTR de 2-3 ans qui ont toute eues un impact très fort sur ma vie, à côté de cela, disons que j'ai pu flirter/KC quelques filles également, mais je n'ai jamais été un grand séducteur dans l'âme à ces époques.

Ma première LTR fut celle que je qualifierais de ''standardisation'' par rapport aux normes sociales d'un adolescent. Mes potes commençaient à se caser, et moi comme un jeune fainéant, je me suis tourné vers une fille (profil sage et gentille) qui avait un crush certain pour moi. Cette nana avait fait de moi un homme, moi j'ai juste fini par lui briser le coeur.

Vous l'aurez compris, je suis vite passé à autre chose.

Et la me voilà arrivé dans ma 2ème LTR avec une fille populaire, bien roulée plus expérimentée que moi au pieu comme dans la vie mais d'un profil LSE typique. Cette relation était toxique à n'en plus pouvoir, mais j'ai été ensorcelé, moi qui me sentait à l'époque inférieur à elle sur le plan social essentiellement. Cette relation à été celle ou je me suis perdu. Je ne savais plus qui j'étais, toute ma vie avait été conditionné par ces standards et ces décisions et je n'était plus qu'une coquille vide.

Pour en sortir, je me suis complètement reconditionné par rapport à la personne que j'étais avant de la rencontrer, un peu comme un hard drive. Malheureusement, cette relation à laissé des traces, mais heureusement, elle m'a également permis de m'élever en m'apprenant que j'avais les ressources en moi pour rebondir. Je suis assurément revenu bien plus fort.

Notre question commence à se former ici, j'ai été attiré par 2 profils totalement opposés car je ne voulais surement pas répéter des patterns qui n'avaient pas marché. Mon manque d'expérience de LTR à dû également jouer dessus, à méditer.

Parlons de ma 3ème et dernière LTR, une fille réservée, belle, intelligente, un peu ''vieux jeu'' mais ouverte d'esprit tout de même. Une belle relation qui s'est terminée pour des raison de carrière professionnelle de chacun, moi m'éloignant de 100km et elle de 600km pour une durée indéterminée. Nous vivions ensemble, avions partagé nos univers et permis aux deux entités du couple de s'élever. Notre rupture à été réfléchie et consentante, des larmes ont coulées mais la vie n'étant pas forcément faites pour être juste, il fallait l'accepter.

Depuis un trimestre célibataire, j'ai pu remarquer une chose : Je numclose quelques filles, mais je KC ou FC presque chaque semaine. J'y vais avec un esprit joueur et détaché, mais l'inévitable n'arrête pas d'arriver après assouvissement des signaux hormonaux, je compare ces filles (qui sont très bien pour la plupart) à mon ex.

Et oui, de ce fait 2 chose en découlent :

- Je n'arrive pas à avoir l'envie d'explorer l'âme de ces chère demoiselles, tout est très charnel mais rien de plus, zero alchimie, zero envie d'en créer une.
- Je ressens de la culpabilité vis à vis de mon ex car je m'envoie en l'air avec d'autres filles.

De plus étant passé du stade de celui qui se laissait choisir par les femmes, à celui du mec qui n'hésite pas à aller créer une vraie dynamique, je me pose aussi la question des raison de cet appétit sexuel accru. L'appétit venant aussi en mangeant, j'ai de plus en plus envie d'aller sur le field, mais je culpabilise également toujours plus, je suis tiraillé et aimerait éviter de rentrer dans un scénario du style ''Californication''

Comment vous détacheriez vous de cette situation? Arrêter la Sarge et prendre du temps pour soi? Demander son avis à son ex (avec qui on est en bon termes)?

Merci d'avoir lu.

Édit: titre du topic incomplet

Pourquoi tu écris ?
Te sens tu heureux dans ta situation actuelle ? Pourquoi ?

Heureux? Pas entièrement sur le plan affectif, mais les autres composantes de ma vie vont très bien. A savoir que cela me motive à chercher des solutions :).

Pourquoi j'écris? J'ai l'impression que quelque chose s'est cassé en moi, notamment dans la faculté à ouvrir mon coeur à la gente féminine. J'ai voulu me mettre à la sarge intensive pour trouver la perle rare qui sera capable de me faire découvrir des choses. Mais je me retrouve maintenant à faire de la quantité sans vouloir la qualité tout en appréciant de plus en plus la sarge, autrement dit, je suis devenu un véritable queutard.

Cette situation est inédite et me fait me poser des interrogations, je commence à avoir une frousse bleue que ce manque de volonté d'ouverture puisse perdurer, et que je finisse par ne plus réussir à m'engager avec une femme.

C'est ce qui arrive suite à n'importe quelle rupture. Et 3 mois de "deuil" pour une relation de 2-3 ans comme tu la décris, ce n'est pas plus surprenant, d'autant plus que "la mort" n'en est pas vraiment une. La différence, c'est que cette fois tu parviens à chopper à tour de bras pour compenser le vide affectif induit.

En revanche, là où tu pointes juste c'est : est-ce que cette "consommation relationnelle" t'aide à "guérir" ? Va-t-elle détruire/remplacer une ancienne partie de toi ?

Si tu te poses la question je pense que ça devrait aller ;)

Trouve d'autres sources de plaisirs que la drague, c'est important.

Hello Apheleia, merci de ta réponse ;)

Je pensais aussi prendre du temps pour me recentrer sur d'autres priorités que le game.

En poussant la réflexion, je me suis rendu compte qu'une acceptation objective du phénomène de rupture ne signifie pas forcément la levée du deuil.

La meilleure solution devrait donc être là plus courante ici: se laisser du temps.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 20.06.17, 08h54 par Apheleia

Répondre