Demande d'aide contre l'ésotérisme comme fuite de la réalité.

Note : 6

le 29.12.2014 par Iskandar

15 réponses / Dernière par Owen le 17.01.2015, 21h04

Les annonces importantes sur la vie de FTS, et vos différentes discussion hors sujet.
Règlement du forum | Sujets interdits | Infos & astuces utiles | Les tutos du forum
Répondre
Le sujet sur l’ésotérisme m’a incité à faire cette demande d’aide perso, même si j’ai peu d’espoir…

J’ai un très proche dans ce cas dans son rapport à l’ésotérisme, résumé abruptement par Banshee:
Je pense que c'est le refuge des esprits faibles qui refusent d'affronter la réalité et se satisfont de substituts médiocres.
Sa réalité est beaucoup plus dure que la moyenne. Objectivement. J’insiste. De plus, ça fait très longtemps que la personne est intéressée par l’ésotérisme. Mais juste un intérêt, sans plus.

Le résultat, c’est que ça fait plusieurs années qu’il s’enferme dans ce substitut. Et depuis les trois dernières années, ça s’est encore renforcé. Sachant que c’est il y a un peu moins de 10 ans que ça a pris un tour franchement dérangeant. A cette époque, j’avais tenté de faire quelque chose. Sans aucun succès.

Le changement ne viendra clairement pas de la personne en question. Pourtant, j’aurais aimé que ça change, même un peu, dans le bon sens.

Quelqu’un aurait des conseils ?
C'est difficile de faire changer quelqu'un qui ne veut pas.
Est ce même sage?
Tu considères que c'est nuisible parce que tu as la même vision de Banshee ou moi et je suis d'accord qu'il est dommage de s'enfermer dans ce genre de choses.
Mais n'est ce pas intolérant?
On sait que ce sont des conneries mais a-t-on le droit de décider de la vérité avec laquelle les gens doivent vivre?
Est ce que c'est nuisible pour elle et en quoi objectivement, sans parler du fait qu'on considère qu'il y a mieux à faire de sa vie et son intelligence?

Je ne sais pas, pour répondre à ta question, ce qu'il faut employer. La réponse rationnelle, scientifique, n'est souvent pas la bonne car par nature l'ésotérisme rejette la preuve scientifique (cf. L'autre sujet). On est dans le domaine de la foi.
Comment changer la foi d'un croyant?
Souvent ça passe par des chocs.
Mais si sa réalité est déjà dure c'est sans doute pas un service à lui rendre.
Je pense que l'orienter vers des choses plus concrètes et en prise avec la réalité peu l'éloigner de ça naturellement. Ça ne changera pas nécessairement sa croyance mais au moins il ne s'y perdra plus.
Si ces choses lui permettent en plus d'améliorer sa vie alors ce sera encore mieux.

Quel genre d'ésotérisme?
Voyance, horoscopes et predictions en tous genres ou plutôt les gens qui disent soulager avec tel ou tel moyen (rebouteux, marabouts...)?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 29.12.14, 11h22 par Lulla
  • [0] Intéressant le 29.12.14, 12h49 par Iskandar
  • [0] Constructif le 29.12.14, 15h28 par Rickhunter
Outkast a écrit :Est ce que c'est nuisible pour elle et en quoi objectivement,
Parce que c'est fuir devant ses problèmes qui, eux en revanchent, sont réels et surtout, restent. Et dans ce type de cas, contrairement à l'adage, le temps renforce les problèmes. Fortement. Parce que outre le pourrissement, that is la dégradation progressive, les gens autour de toi eux, avancent. Ce qui, relativement, aggrave encore ta situation.

C'est rester dans la merde au lieu d'essayer d'en sortir et au contraire, de se ménager un sort plus favorable.
Outkast a écrit :Quel genre d'ésotérisme?
Voyance, horoscopes et predictions en tous genres ou plutôt les gens qui disent soulager avec tel ou tel moyen (rebouteux, marabouts...)?
Plutôt du style marabout. A la base. Sachant que bien souvent, tu te contentes pas d'un seul. Voire, avec le temps, l'un te conduit à l'autre, surtout dans ce cas-là.
Ok pour le côté problèmes qui restent, avec un bémol sur le fait que c'est pas parce que les autres avancent dans leur vie que la tienne devient pourtie. C'est pas la course (même si tu dois connaître le concept de "rat race").

Ce sont des problèmes qu'elle tente d'évacuer avec ces "marabouts" ou c'est encore pour que chose qu'elle recherche leur aide?
Pourquoi ne pas essayer de lui montrer qu'il existe des actions qu'elle peut entreprendre dans passer par eux pour améliorer les choses.
Sous un angle "aide toi et le ciel t'aidera", ça pourrait passer.
Qu'est ce que tu as déjà fait en fait pour essayer de la raisonner?
Si elle se fait vampiser par des gens malhonnêtes tu peux aussi les dénoncer pour avis de faiblesse.
Si elle est vraiment trop déconnectée il faut peut être la mettre sous tutelle pour ses biens et qu'elle ait l'aide d'un psy?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] A lire le 29.12.14, 14h18 par Zaik
Outkast a écrit :Ok pour le côté problèmes qui restent, avec un bémol sur le fait que c'est pas parce que les autres avancent dans leur vie que la tienne devient pourtie.
C'est vrai. Mais c'est surtout que ses problèmes la ralentisse pas mal dans son évolution. Donc si tu veux, le monde change, tandis que la personne dont je parle a du mal à s'y adapter. Bref, le monde change sur elle.
Outkast a écrit :Ce sont des problèmes qu'elle tente d'évacuer avec ces "marabouts" ou c'est encore pour que chose qu'elle recherche leur aide?
Déjà, elle n'est pas sous suggestion de quelqu'un ou quoique ce soit, heureusement. Donc il n'y a pas de problème niveau biens ou autres. Mais l'ésotérisme en question est en fait un moyen détourné par lequel elle cherche à expliquer ses malheurs. Et peut-être aussi reprendre un peu plus de contrôle sur sa vie. Avec grande efficacité, tu t'en douteras.
Outkast a écrit :Pourquoi ne pas essayer de lui montrer qu'il existe des actions qu'elle peut entreprendre dans passer par eux pour améliorer les choses.
En fait, les domaines où je pourrais lui montrer quelque chose relève du développement personnel. Donc subtil, qui demande une certaine confiance dans la pratique, une participation active, un certain recul et sens critique... bref, on y est pas encore. Quoique en écrivant, je me rends compte qu'il y a peut-être un petit truc que je peux tenter. Mais ça va me demander un peu de préparation.
Outkast a écrit :Qu'est ce que tu as déjà fait en fait pour essayer de la raisonner?
Surtout discuter pour essayer de lui faire entendre raison :? . A l'époque, j'avais déjà le même avis sur l'ésotérisme, mais j'étais ado, j'avais pas compris jusqu'où ça allait, et j'avais moins de grilles de lecture qu'aujourd'hui. Rapidement, je me suis retrouvé surpris et désemparé. Surpris de constater les proportions que cette croyance en l'ésotérisme prenaient, désemparé de constater que discuter ne servirait à rien, et que je ne voyais rien d'autre à faire. J'ai continué quand même, sait-on jamais, mais sans succès. J'ai arrêté et laissé tombé quand j'ai réalisé que outre que ça ne servait à rien, ça pourrait même être contre-productif, et constaté une certaine stabilisation de la situation.
Edit: t'as répondu pendant que j'écrivais le message
Outkast a écrit : Si elle est vraiment trop déconnectée il faut peut être la mettre sous tutelle pour ses biens et qu'elle ait l'aide d'un psy?
Peut être pas sous tutelle, mais sous curatelle. Il y a une grande différence entre les deux du point de vue de la rigidité. Après si elle arrive à se gérer niveau argent je pense pas qu'il y en ait besoin.

Le fait qu'elle aille voir un psy plutôt qu'un rebouteux pourrait aider à déceler quelques problèmes, notamment si elle est en pleine bouffée délirante aiguë.

Enfin, à voir. Si il faut c'est juste un "refuge" comme tu le dis. Encore faut-il que ça en reste un et que ça ne soit pas un gouffre à pognon, de temps et d'énergie.

Personnellement j'ai mon "truc", c'est la lithothérapie, le soin par les pierres.

Pour ma part c'est une sorte de "soutien moral", je m'y embourbe pas dedans.. ce que n'a pas l'air de faire ton amie, d'après ce que t'en dis.

Elle va voir des "marabouts" selon toi, mais que lui font-ils? Quelles sorte de soins?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 29.12.14, 15h19 par Onmyoji
Si sa " pratique " de l’ésotérisme ne relève pas du trouble psychopathologique sévère mais d'une simple lubie sans conséquence dramatique pour son porte monnaie par un véritable charlatan qui lui pomperait tout son pognon en dépassant la ligne rouge. Et bien je ne vois pas vraiment ou est le problème si ce n'est que tu estime que ta vision du monde et dans le vrai et que la sienne est farfelue.

Hors, certaines personnes sont extrêmement sensible au mystique et au question de spiritualité, tout en étant loin d'être des gens déconnecté, faible ou fragile. On est ici dans une divergence de croyance, on as le droit d'avoir sont avis personnel dessus mais je ne vois pas l’intérêt de vouloir remettre en question ce genre de croyance chez un proche sous le couvert de vouloir sont bien.

La quête de spiritualité est loin d'être délirante et c'est quelque chose qui peut être particulièrement profond, complexe et bénéfique ( même si elle s’éloigne de la science et la rationnalité ), et c'est une ancienne personne trés rationnel qui était auparavant particulièrement hautaine et virulente a l'encontre de ses pratiques qui te le dis aujourd'hui.

Du moment qu'on tombe pas dans la secte et le charlatanisme de haut de niveau, je pense qu'il te faut simplement admettre qu'elle as une vision spirituel et mystique du monde qui n'ais simplement pas la tienne. Pas forcément mauvaise, pas forcément dangereuse, seulement différente de ce que tu estime être acceptable dans ta conception de la vie. Par conséquent, si la ligne rouge n'est pas franchis, je ne vois pas trop pourquoi tu pourrait te permettre de lui expliquer pour sont bien que ses croyances sont malsaine.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 29.12.14, 15h19 par Onmyoji
  • [+1] Ca va mieux en le disant le 29.12.14, 15h42 par Rickhunter
  • [+1] +1 le 29.12.14, 16h18 par Zaik
Sebz: il n'est nul besoin d'opposer spiritualité et rationalité. Les deux peuvent se compléter. C'est une erreur commune de penser le contraire. Mais être spirituel c'est différent de croire en des trucs dont il a été maintes fois prouvé que c'est du charlatanisme.
D'ailleurs je vois pas ce que la "quête de spiritualité" vient faire dans un débat sur l'ésotérisme, car pour moi ça n'a rien à voir.
La spiritualité est une sorte d'élévation, de sagesse, alors que l'ésotérisme c'est tout à fait le contraire.

Et effectivement, la spiritualité est très rationnelle, car elle se base sur des constats, et établit des modèles mentaux basés sur la vie.
Il peut y avoir des aspects mystiques quant on y adjoint un peu de rituel, mais ça n'a rien d'ésotérique ou mystique.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Il y'a du vrai... le 29.12.14, 15h36 par sebz9999
Zaik a écrit : Elle va voir des "marabouts" selon toi, mais que lui font-ils?
Juste un truc: non. Je l'ai dit dans le post pendant que tu étais en train d'écrire, mais elle n'est sous suggestion de personne, et n'a pas besoin d'une quelconque tutelle.
sebz9999 a écrit : ou est le problème si ce n'est que tu estime que ta vision du monde et dans le vrai et que la sienne est farfelue.
Sincèrement, non, je ne pense pas que c'est une histoire de vision du monde discordante ou d'intolérance, mais bel et bien de fuite de la réalité. Et donc peu de réelle recherche de spiritualité.

Comme je l'ai déjà dit, si ça m'embête autant, c'est de 1 parce que je pense que cette personne gagnerait au contraire à affronter ses difficultés, même si ce serait difficile, et de 2 parce que je crains un peu qu'à force, ça finisse par tomber dans la psychopathologie légère (sévère, je serais quand même assez surpris).
Outkast a écrit :ebz: il n'est nul besoin d'opposer spiritualité et rationalité. Les deux peuvent se compléter. C'est une erreur commune de penser le contraire. Mais être spirituel c'est différent de croire en des trucs dont il a été maintes fois prouvé que c'est du charlatanisme.
On peut aussi considérer que " Jesus " et la foi en dieu est du charlatanisme de haut vol ( et que les catholiques sont des pilleurs ), puisque la science n'a jamais pu démontrer objectivement sont existence, mais on est ici dans l'ordre de la foi, de l'intime et de la croyance. De ce qui est par essence indémontrable par la science.

L’ésotérisme se rapproche du mystique, de la spiritualité et de la religion. Il me semble par ailleurs qu'on y retrouve beaucoup de signe la dedans, mais je rejoint vénusian pour dire qu'on est pas dans des pratiques qui s'emboite forcément. Ce que je voulais surtout dire c'est que tant que cela ne devient pas obsessionnel et que la personne ne se met pas en dangé ( tout comme dans le fanatisme religieux par ailleurs ) et bien on reste alors dans l'ordre de la simple croyance/conviction. Et dans ce cas là, il est mal venue de vouloir intervenir.
Iskandar a écrit :Comme je l'ai déjà dit, si ça m'embête autant, c'est de 1 parce que je pense que cette personne gagnerait au contraire à affronter ses difficultés, même si ce serait difficile, et de 2 parce que je crains un peu qu'à force, ça finisse par tomber dans la psychopathologie légère
Tu connait mieux cette personne que nous, difficile de juger, mais il se peut trés bien qu'elle affronte ses problèmes d'une manière qui te paraît incompréhensible, dangereuse ou délirante. Mais dont tu a simplement du mal a anticiper avec un cerveau cartésien.
sebz9999 a écrit :Tu connait mieux cette personne que nous, difficile de juger, mais il se peut trés bien qu'elle affronte ses problèmes d'une manière qui te paraît incompréhensible, dangereuse ou délirante. Mais dont tu a simplement du mal a anticiper avec un cerveau cartésien.
Sans aucun progrès en 10 ans ?
Venusian a écrit :D'ailleurs je vois pas ce que la "quête de spiritualité" vient faire dans un débat sur l'ésotérisme, car pour moi ça n'a rien à voir.
La spiritualité est une sorte d'élévation, de sagesse, alors que l'ésotérisme c'est tout à fait le contraire.

Et effectivement, la spiritualité est très rationnelle, car elle se base sur des constats, et établit des modèles mentaux basés sur la vie.
Il peut y avoir des aspects mystiques quant on y adjoint un peu de rituel, mais ça n'a rien d'ésotérique ou mystique.
Ta spiritualité est très rationnelle, la mienne aussi mais on a pas tous la même définition du mot (malheureusement ?).
@Iskandar: Je me suis mal exprimé dans ma phrase. Par savoir ce que lui font les gens qu'elle va voir, je voulais savoir pourquoi elle allait les voir.

Pour des séances de massage, des séances d'acupuncture, des séances d'échange oral comme on pourrait en avoir avec un psy, des prédictions par tarot..elle t'en a déjà parlé?
Sans aucun progrès en 10 ans ?
Peut être que pendant tout ce temps ses problèmes ont aussi évolué.. ou leur nature reste toujours la même?
C'est dangereux sa situation là.
Il suffit que la personne soit un peu fragile, si elle y met un doigt, elle peut s'y engouffrer en entier.
Passer d'un ésotérisme à l'autre sans y trouver des réponses, ça devient vite une quète sans fin et tomber sur des malhonnêtes bien arrachés
Sur l'ovs de chez moi, il y a une sortie ouverte à 20 pers pour une conférence sur "la conscience lémurienne", déjà 6 inscrits :shock:
Ça parle d’êtres cristal, de système d Orion, etc...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] WTF le 30.12.14, 00h44 par Onmyoji
  • [0] Il y'a du vrai... le 30.12.14, 13h15 par Iskandar
Un petit rappel au passage :
Esoterisme :
Partie de certaines philosophies dont la pratique devait rester inconnue des profanes. (L'ésotérisme est surtout la caractéristique des philosophies pythagoricienne, kabbaliste et, de façon générale, des doctrines qui visent à créer une initiation et une hiérarchie sociale.)

Ensemble des caractéristiques d'un enseignement, d'une terminologie, d'un style ésotériques.

Synonyme de occultisme.
Perso de ce que je connais, je vois pas trop ce que les marabouts et autres horoscopistes viennent foutre la dedans. A l'origine, l'ésotérisme est le contraire d'exotérisme : la tradition cachée VS la tradition révélée.

La Kabbale, le Pythagoricisme sont des traditions ésotériques. Les rites égyptiens aussi.

Le souci c'est que des lors que c'est peu accessible au public, on tombe dans un fourre tout énorme : les illuminatis, les reptiliens et autres marabouts.

Quand à l'idée de tout rejeter en bloc sous couvert que ce serait faiblesse d'esprit, c'est aussi, a mes yeux, de la grosse connerie.

Donc reste qu'il faudrait en savoir plus :

Ta pote : dans quoi se "réfugie"-t'elle exactement? Tu parles de marabouts, d'autres parlent d'énergéticiens, et la frontiere est plutôt faible, je connais des dizaines de gens avec qui ca a marché.

Donc c'est peut être son entêtement dans la mauvaise voie qui est criticable.

Ensuite, je rejoins les autres : c'est peut être toi qui a du mal a l'accepter. Si elle voyait un psychanalyste depuis 10 ans, sans progres, tu en penserais quoi?

Et quel est le probleme a la base : pas heureuse? Malade? Traumatisée? Questions existentielles?

Bon ca parait un peu le mec tres convaincu comme ca, mais vu que j'ai autant d'exemple de foirages en beauté de médecins "officiels" qu' "ésotériques" et que je m'intéresse pas mal aux phénomènes de légitimisation de certaines médecines liés au lobbying, je peux t'assurer que je préférerais voir certains potes aller voir des marabouts que de prendre leur pilule de lithium chaque matin en se détruisant les neurones.

Comme dans toute pathologie, tout dépend du marabout, elle a besoin d'essayer autre chose... ou de réaliser que la situation est en elle même et non un "mal" qui lui serait étranger.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Non le 18.01.15, 01h34 par Onmyoji
Répondre