Egoboost : vos fiertés, moments forts, victoires et accomplissements ?

Note : 2

le 24.11.2014 par FK

34 réponses / Dernière par Poordonkey le 02.02.2017, 05h02

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.
Allez, je vous propose un petit moment de pure autosatisfaction (parce qu'il n'y a pas de mal à se faire du bien).

Vos fiertés, accomplissements et victoires à ce jour ? Les moments les plus forts que vous ayez vécus ?
Mine : en 2012, le jour où ma directrice de master m'appelle sur mon numéro perso pour me dire que, ça ne lui était encore jamais arrivé, mais que l'un de nos intervenants de cours, un maître de conférence (enseignant notamment à l'ENA, à l'ENM et à X), et qui m'avait ébloui par sa culture, sa flamboyance intellectuelle et sa sagesse - l'avait appelé après l'une de ses interventions pour en savoir plus sur moi. Quand elle avait demandé pourquoi, il lui avait répondu que de toute sa carrière, de toutes les conférences et de tous les cours qu'il avait donné, quelles que soient les institutions, il n'avait encore jamais eu d'auditeur aussi pertinent et cultivé que moi.

Egoboost : +1 000 000 000, vous n'imaginez même pas le sentiment de félicité que ça peut procurer, c'est incroyable.

/branlette off, à vous !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like a boss ! le 24.11.14, 18h42 par sebz9999
  • [0] Like a boss ! le 24.11.14, 19h16 par Hydrogene
  • [0] Like a boss ! le 08.12.14, 23h03 par WhiteKnight
Bon, si ce topic et la pour ça, autant me la péter un peu et se lâcher. J'en avais parlé le lendemain sur le SOS Love car je ne comprenais pas pourquoi je n'avais rien ressentie. Une H.B.8 me drague en soirée dans un bar aprés avoir mangé chez moi avec ma petite sœur. S'en ais suivie une heure de compliment, en mode branleur, ou je ne fesais que hocher la tête avec un petit smiley en coin :

- Tu as un trés jolie corps, tu es grand, tu es musclé, ta des yeux gris bleue clair magnifique. Tu me fais fondre !


- Dans une vie, des rencontres comme toi, ça n'arrive qu'une fois

- Pour moi, tous les mecs sont là, ( elle tend sa main en bas ), mais toi, tu est là ( elle tend sa main en haut ), tu es au dessus de tous les autres.

Sur le coup, ça ne m'avait rien fait. Mais deux mois plus tard, EGO BOOSTER + 1 000 000...parfois ça fait du bien quand même.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 24.11.14, 18h47 par FK
  • [0] Like a boss ! le 24.11.14, 19h16 par Hydrogene
sebz9999 a écrit :Sur le coup, ça ne m'avait rien fait. Mais deux mois plus tard, EGO BOOSTER + 1 000 000...parfois ça fait du bien quand même.
C'est ce qu'on appelle un egoboost retardé :blbl:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] mdr !! le 24.11.14, 20h13 par sebz9999
sebz9999 a écrit :Bon, si ce topic et la pour ça, autant me la péter un peu et se lâcher. J'en avais parlé le lendemain sur le SOS Love car je ne comprenais pas pourquoi je n'avais rien ressentie. Une H.B.8 me drague en soirée dans un bar aprés avoir mangé chez moi avec ma petite sœur. S'en ais suivie une heure de compliment, en mode branleur, ou je ne fesais que hocher la tête avec un petit smiley en coin :

- Tu as un trés jolie corps, tu es grand, tu es musclé, ta des yeux gris bleue clair magnifique. Tu me fais fondre !


- Dans une vie, des rencontres comme toi, ça n'arrive qu'une fois

- Pour moi, tous les mecs sont là, ( elle tend sa main en bas ), mais toi, tu est là ( elle tend sa main en haut ), tu es au dessus de tous les autres.

Sur le coup, ça ne m'avait rien fait. Mais deux mois plus tard, EGO BOOSTER + 1 000 000...parfois ça fait du bien quand même.
Prochaine fois, le geste réflexe : tu ouvres ta braguette stp. Et t'attends pas 2 mois ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] LFG ! le 24.11.14, 20h14 par sebz9999
  • [0] lol le 07.12.14, 23h06 par Weeler
Pour rester sur le thème FTS

La première fois qu'une fille m'as embrassé en premier.

La première fois qu'un groupe de fille entier m'a dit que j'étais canon.

Quand j'ai reçu ma première lettre d'amour.

Quand on m'as dit plusieurs fois que j'étais un mec parfait.

Quand j'ai enfin fait ma première fois avec une fille sur laquelle j'aurais fantasmé sans rien faire à 16 ans.

Quand j'ai été reçus en grande école de commerce.

Quand je suis parti de chez moi pour vivre tout seul comme un grand.

Ma première Milf haha :)

Quand je me suis rendu compte que je m'étais fais des amis extraordinaires grâce a à fts.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 25.11.14, 14h30 par FK
Mon plus grand moment de bonheur, c'est quand je suis monté sur un mat d'entrainement d'éolienne (30 m) et que j'ai vu la ville inondée par les rayons sur soleil (oui oui du soleil en Picardie ;) )
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 25.11.14, 14h30 par FK
'tain j'avais même pas vu ce topic...

Bah moi clairement dernièrement ma soutenance de thèse, où le jury a été hyper enthousiaste sur mon travail, après quatre ans de boulot, ça fait quand même vachement plaisir.

Et ça re-booste l'égo côté travail un truc de dingue.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 25.11.14, 14h52 par FK
D'autres motifs de fierté et moments forts, côté pro :
- le fait d'être arrivé 13e sur 8000+ candidats aux concours d'entrée des ESC que je visais.
- le fait d'avoir terminé major
- le discours que j'ai tenu devant la promo, les officiels et les familles lors de la remise de diplômes
- avoir réussi à construire quelque chose qui tourne, par mes propres moyens, et ainsi avoir réussi à m'affranchir du salariat - et sentir que je suis à deux doigts de faire exploser mon business, même si pour le moment je suis en plein milieu du gué
- ma soutenance de thèse de fin d'études (plutôt une soutenance de projet fil rouge qu'une thèse, d'ailleurs) à mon master Entrepreneuriat : où j'ai parlé de FTS, du chemin parcouru, des défis à affronter et comment je comptais m'y prendre, que le jury m'a mis une pure note et que l'un des membres, business angel, m'a demandé si j'étais ouvert aux propositions d'investisseurs
- plus anecdotique, mais fierté quand même : avoir, deux fois de suite, scoré le max (990 sur 990) au TOEIC. #achievementUnlocked
- avoir organisé avec succès les 2 premières éditions d'évènements entrepreneuriaux à Bordeaux, malgré toute la difficulté que peut représenter l'orga évènementiel avec zéro budget, et le manque d'expérience qui était le mien à l'époque, et surtout, surtout, le big win : les liens et les rencontres que ça a permis de tisser. Y'a pas à dire, sortir de sa zone de confort et affronter des challenges, quel que soit l'outcome, ça paye.
- quand, en 2013, j'ai réalisé que FTS faisait autant de trafic que MinuteBuzz, que je percevais alors comme un mastodonte, et moi comme une fourmi (sans pour autant les admirer : j'aime pas du tout ce genre de médias). Et bon, depuis, leur trafic a explosé, ils m'ont foutu un énorme vent. But still.

- plus récemment, quand un pote m'a dit au détour d'une phrase qu'il admirait tout ce que j'avais accompli et que j'étais un modèle pour lui niveau business (et ne pas savoir quoi lui répondre tellement on est estomaqué par la force du compliment)

Autres moments forts que je chérirai toujours :
- chaque seconde de mes deux road trips dans l'ouest US. Des moments magiques et qui m'ont durablement changés

- la fierté de voir que 10 ans après, FTS est toujours là, plus quali que jamais, et voir que c'est confirmé par les gens intelligents présents sur le site, plus nombreux que jamais eux aussi (et la fierté d'avoir su sortir FTS du game et de tous les écueils associés)

... et accessoirement, chaque message de remerciement que je reçois de la part de lecteurs ou de membres de FTS. Grande fierté de savoir que FTS aide des gens, ou leur apporte ne serait-ce qu'un peu d'espoir et de réconfort.

+ autres moments forts, même si j'en éprouve pas spécialement de fierté (plutôt, une certaine distance froide) : avoir sauvé 2 enfants de la noyade (à deux occasions distinctes), dont ma soeur quand j'avais 5 ans
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like a boss ! le 25.11.14, 16h16 par splifstarz
  • [0] Like a boss ! le 25.11.14, 18h58 par Thedaze
  • [0] Like a boss ! le 28.11.14, 11h17 par justdoit
( + la fois où j'ai écrasé un moustique, d'une seule main, dans le noir total, rien qu'à l'oreille : #totalChuckNorrisMove )
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 25.11.14, 18h37 par vinyard
  • [0] C'est pas si simple le 25.11.14, 19h56 par sebz9999
Quand j'ai su que j'avais fini premier de ma promo avec une bonne avance :D
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like a boss ! le 25.11.14, 15h53 par FK
- La fois où on m'envoi sur une urgence pour une simple chute avec foulure. On arrive, on voit une marre de sang qui mène à la salle de bain et on découvre la personne avec une fracture ouverte en bas du tibia. T'as déjà vu Van Damme péter un tibia? Ben là c'était pareil, avec l'os qui sort et tout. Ma collègue a commencé à tourner de l'œil donc j'ai du me débrouiller seul. Rassurer la personne, faire les premiers soins pour stopper limiter comme je peux l'hémorragie, faire le bilan vital et demander une assistance médicale du SAMU car la victime était intransportable. Quand le médecin urgentiste est arrivé et a vu que j'avais préparé tout le matos pour qu'il puisse faire son taf rapidement et dans de bonnes conditions, il m'a félicité et m'a dit que s'il avait été patron, il m'embaucherai de suite. J'avais 23 ans et c'était une de mes premières urgences.


- La fois où on fait un transport "classique" qui a viré au cauchemar. On arrive chez la patiente qui était très fatiguée, on la prend en charge et dès qu'on est remontés dans l'ambulance, j'ai di à mon collègue que je le sentais pas et qu'il allait me foutre les bleus et nous emmener à l'hôpital (à 45min du domicile) le plus vite mais souple possible. On part et je branche sur la personne un appareil qui mesure pouls, tension et saturation (taux d'oxygène présent dans le sang) en continu. Vous me croyez si vous voulez mais au bout de 10min, l'appareil me lâche. Je passe en pouls radial (sur le poignet) et je le sens devenir de plus en plus lent. Je passe un coup de fil au SAMU pour leur exposer la situation et demander qu'une équipe médicale parte à ma rencontre. Accordée, yes. Sauf qu'au bout de 5 minutes, plus de pouls radial; je passe en carotidien (sous la george) et je sens le pouls faible et filant. Je rappelle le SAMU pour leur dire qu'on va s'arrêter à la prochaine sortie d'autoroute histoire qu'ils nous y rejoignent. On s'arrête, on attend, assez stressés quand même et quand mon collègue m'a dit "Les voilà, j'entends la sirène", je me suis entendu lui répondre "Laisse tomber, j'ai plus de pouls, on la sors". Et c'est parti pour une réanimation dans la rue, à même le trottoir, en plein mois de janvier. Le temps que l'équipe médicale arrive, installe le matériel et commence les soins plus poussés, je commençais à perler de sueur. Ben ouais, une réa c'est super physique; y a un rythme intense, celui du cœur, à maintenir pendant au moins 20-30min. Bref, la personne revient à elle et le SAMU la maintien et on l'emmène à l'hôpital. Avant de partir des urgences, le médecin est venu me taper sur l'épaule en me disant "Vous savez jeune homme, c'est votre appréciation de la situation et vos réactions qui lui ont sauver la vie. Nous, on a juste fini ce que vous aviez commencer." Je n'oublierai jamais ces mots.


- Toutes les fois où des inconnus me disent que j'ai l'air d'être un père génial.

- La fois où j'ai voulu faire rire des filles en lançant une cigarette en l'air et faisant genre je vais la rattraper tranquille entre mes lèvres et que ça a marché.

- La première fois que je suis monté sur une scène de théâtre. A la fin du spectacle, beaucoup de gens, mais genre vraiment beaucoup, sont venus me dire que j'avais été un des meilleurs numéros du spectacle et que ça se voyait que je jouais depuis plusieurs années. C'était cet été et je n'avais même pas 1an de théâtre dans les pattes. Peut être parce que jouais Coluche et que c'est une de mes personnalités préférées.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 25.11.14, 16h45 par FK
Canon !
Oook, j'suis vraiment pas au niveau. :P
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] C'est pas le plus important le 25.11.14, 16h52 par FK
Tkt, c'est pas un concours, plus un moyen de se rappeler des trucs très personnels dont on peut être fiers (ça permet de relativiser dans les moments de doute et de difficultés)
COREupt a écrit :Oook, j'suis vraiment pas au niveau. :P
Ho tu sais, si on commence à se comparer les uns les autres ici, y a que FK qui va poster lol.
Marrant parce que récemment j'ai repensé à un moment en me disant que c'était mon plus grand fait glorieux personnel.

En L1 de droit, premier galop d'essai, je balise un peu avant devant l'inconnu. Le sujet de disserte est pas mal, sur le coup je suis assez content de ce que j'ai fait mais l'incertitude de la notation me pousse à un max de prudence, je me dis donc qu'un 10-11 serait cool pour un premier.
Une semaine après, une pote sort de TD juste avant le mien (on avait la même prof) en me disant que la prof avait donné en correction le plan d'un étudiant et qui avait apparemment séché tout son groupe, elle la première.
Je rentre dans la salle, m'assois, écoute la prof descendre en flèche les 3/4 du TD qui semble-t-il avaient de graves lacunes en rédaction de disserte. Ensuite quand on passe à la correction elle commence une tirade dont je me souviendrai pour un bon bout de temps : "alors il y a dans ce groupe un étudiant qui a fait un plan que je trouve bien au-dessus de ce qu'un bon étudiant après quelques années de pratique peut sortir. Ca m'a égayé mon week end vous pouvez pas savoir(...) Donc vous notez : I)...., A)..."
Évidemment là j'ai tout de suite reconnu mon plan, pendant que tout le monde était penché à prendre la correction la prof me fit un petit signe de complicité l'air de dire "bien joué".

Sur le coup énorme décharge d'adrénaline, finalement j'ai été assez déçu parce que la note était pas si élevée que ça (14,5), mais ça enlève en rien la fierté que ça m'a procuré.
D'autant que quelques semaines après lors d'un tutorat une prof qui était pote avec ma chargée de TD parle de ce plan et me dit que même elle qui prépare l'IEJ était incapable de sortir un truc pareil.

(pour l'anecdote en relisant ma disserte je trouve pas que le plan soit si extra que ça, mais bon ça reste un beau moment :D)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like a boss ! le 25.11.14, 18h46 par FK
L'anecdote de vinyard me fait réaliser à quel point la reconnaissance par les pairs ou l'autorité peut être puissant. Ce fut le cas aussi pour moi, mais j'y avais jamais encore trop songé de cette manière.
splifstarz a écrit :
COREupt a écrit :Oook, j'suis vraiment pas au niveau. :P
Ho tu sais, si on commence à se comparer les uns les autres ici, y a que FK qui va poster lol.
Aha non moi c'est bon, j'ai fini ^^
Au cm2 quand j'ai eu de meilleurs notes que les premiers de la classe.
Au collège en 4ème la première fois qu'un prof m'a dit "jeune homme" et m'a vouvoyé.
Ça y était, j'étais un homme :mrgreen:
Tjrs au collège, un déclic certainement quand j'ai monté ma moyenne d'anglais de 4 à 15 d'un trimestre à l'autre
Ma profs d'anglais à ma mère en réunion parents/profs " je n'ai jamais vu ça".
Je ne suis jamais descendu en dessous du reste de ma scolarité.

Qd j'étais pion avec des rapports plutôt conflictuels avec certains gosses.
Une rencontre handball prof contre élèves et pions.
Je les ai niqués, j'en ai fait 8 ans, ma cote s'est envolée.

Niveau zic, mon premier concert à 17 ans, 400 personnes, grosse, grosse trouille mais finalement beaucoup de succès.
La scène, on y goûte une fois.

Quelques années et concerts plus tard, je prend un verre avec un pote de longue date.
Il me sort "tu sais que je commence à entendre pas mal parlé de toi"

Qd mon prof de musique m'a dit à l'age 20 ans au bout de 14 ans de cours" je n'ai plus rien à t'apprendre, à toi de travailler seul et de faire ton truc.

Fin de CDD, 2 jours plus tard, un message d'une ex-collègue:"Reviens!!!c'est déjà le bordel!!!"

A venir :pour le mariage de la frangine l'an prochain, j'ai commencé la salsa en Septembre, pas un membre de ma famille ne le sait.
Je vais me la péter sur la piste de danse, moi qui reste tjrs collé au bar.
Alors à mon tour, il y a deux ans un de mes anciens profs, peintre de folie, qui me dit : "Vous savez ici, il y a pleins d'élèves dont je suis le professeur, mais un seul dont je sois le maitre (dans le sens maitre d'art)"
Et aussi, d'un autre professeur tout aussi doué : "En dessin comme pour le reste il faut beaucoup de travail pour être bon, et certains ici y arriveront. Mais vous avez le petit plus qui vous permettra d'être encore meilleurs." Ce prof était très respecté (même adulé) et sévère, et il a lâché ça en classe devant tout le monde.
Pareillement en début d'année, ma prof principale "ici X et Corbak sont les deux meilleurs en dessin."
EgoBoost x 1000 (surtout que je ne me trouve pas si bon, donc ça fait toujours plaisir !)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Cool le 26.11.14, 00h48 par FK
Répondre