Influencer son inconscient pour le meilleur

Note : 0

le 23.10.2016 par Nonchalance

2 réponses / Dernière par Yogi18 le 28.11.2016, 20h33

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.
Répondre
Introduction

Depuis que je suis tout petit, les gens de ma famille ne cessent de me répéter un adage qui vient de mon pays d'origine et qui est très difficile à traduire en français. Littéralement, ça peut se traduire par: "Ton intelligence est plus grande que toi." Une traduction plus proche du sens initial serait: "Tes capacités intellectuelles sont plus grandes que ton âme." Si je devais expliquer cet adage, ça donnerait quelque chose comme "ta personnalité n'est pas à la mesure de tes talents. Tu es très doué pour te berner toi même."

Et effectivement, force est de constater que je suis très doué pour me berner. En me penchant un peu sur la psychologie, j'ai compris quelques trucs sur l'inconscient, la personnalité, le développement personnel... C'est ainsi que j'ai pu comprendre que mon inconscient écrasait complètement ma personnalité. Et j'ai enfin pu comprendre cet étrange adage qui m'a été répété tant de fois.

La force de l'inconscient


Des fois je me masturbe alors que je n'en ai pas envie. Je marche pendant des heures dans le froid alors que je suis fatigué et que je veux rentrer dormir. Je dors quand j'ai envie de me lever pour faire autre chose. Je reste des heures et des heures éveillé à lire jusqu'à épuisement complet et même à ce stade je continue à lutter pour continuer à lire.Et la liste est longue.

En observant les autres, j'ai remarqué qu'ils étaient pareils que moi à peu de choses près. Ce n'est pas au même degré et ils peuvent actuellement influencer leur inconscient. Toutes les recherches actuelles sur le libre arbitre penchent énormément dans le camp de ceux qui pensent qu'il n'existe pas. Toutes nos actions seraient déjà décidées avant même que l'on fasse un choix conscient. Google est votre ami et les recherches du CNRS aussi, penchez vous dessus si ça vous intéresse, c'est très instructif. J'ai même cru voir un sujet sur ce forum concernant le libre arbitre. Mais ce n'est pas vraiment le but de ce sujet.

Je ne suis pas un scientifique et peut être que l'on me prouvera tort très vite mais j'aimerai nuancer les dernières découvertes sur la psyché humaine.
Selon moi, l'inconscient se nourrit. Et le filtre de sa nourriture est la conscience. L'inconscient se nourrit des stimulus qu'il reçoit de l'extérieur qu'ils soient bons ou mauvais. La conscience se forme alors pour chercher les bons stimulus et filtrer les mauvais. Au fur et à mesure, ce filtre se spécialise et l'inconscient se cristallise dans ce qu'il connaît déjà. Pour simplifier, mettons que la seule nourriture de votre inconscient, c'est de voir la lumière du jour. La conscience va se spécialiser pour procurer de la lumière du jour à votre inconscient. Votre inconscient est content, votre conscience (vous en partie) est contente, la vie est belle.

La faiblesse de l'inconscient

!!!!!!!!!!ATTENTION PRÉPAREZ VOUS À UNE TRÈS TRÈS LONGUE MÉTAPHORE!!!!!!!!!!!!!!!

Oui mais si vous vivez dans une caverne et que vous n'avez jamais vu la lumière du soleil, comment vous faites? Vous vous promenez dans votre caverne et par hasard, vous découvrez du feu. La lumière qui en émane contente votre inconscient et vous vous précipitez dessus. Vous allez si près du feu que vous vous brûlez. Vous êtes effrayés maintenant mais vous aimez la lumière du feu, votre inconscient s'en nourrit et vous pousse à comprendre le feu. Vous faites des expériences et vous comprenez que la distance vous protège des brûlures du feu. Vous restez à distance pour admirer la lumière du feu. Maintenant, la lumière du feu, c'est la lumière du soleil.

Mais un jour, le feu s'éteint. Vous êtes désespérés. Vous cherchez un autre feu. Vous cherchez longtemps mais vous finissez pas le trouver. Ce feu si est plus petit et moins lumineux mais il vous nourrit. Vous avez peur qu'il disparaisse alors vous cherchez un moyen de le conserver. Vous ne trouvez pas et au final, il s'éteint. Le désespoir est de nouveau là mais vous continuez à chercher du feu. Plusieurs fois vous trouvez le feu, des grands, des petits, des plus lumineux, des moins lumineux mais à chaque fois il s'éteint. Votre désespoir n'est plus aussi grand qu'avant car vous savez que vous allez trouver du feu en cherchant. Mais un doute persiste. Et si un jour vous ne trouviez pas de feu? De plus, il vous arrive de chercher le feu très très longtemps avant de le trouver et ça vous déprime énormément. Alors, vous continuez à chercher un moyen de sauvegarder le feu.

Puis un jour alors que vous persévérez, par hasard, vous vous rendez compte que le feu se nourrit de bois. Mais quand le bois est complètement calciné, le feu s'éteint. Vous êtes agréablement surpris, en faisant vos recherches, vous avez remarqué qu'il y avait beaucoup de bois dans la caverne. Alors vous cherchez un autre feu et vous ramassez du bois tout en cherchant. Quand vous trouvez un autre feu, vous commencez à le nourrir de bois. Au début, vous faites des erreurs et vous consommez le bois très vite mais vous apprenez petit à petit et vous arrivez à nourrir le feu. Vous êtes contents. Un jour, vous rencontrez une autre personne, désespérée qui arrive près du feu. Elle est heureuse en voyant le feu mais en vous voyant, elle veut se battre pour garder le feu rien que pour elle. Mais vous avez fait assez d'expérience avec le feu pour savoir que vous pouvez partager. Vous arrivez à la convaincre et vous partagez le feu. Vous lui apprenez le secret du feu.

Un autre jour, une autre personne arrive mais son ombre diminue la luminosité du feu. Vous et votre compagnon n'êtes pas content et vous préparez à l'attaquer mais elle déclare qu'elle peut faire son propre feu. Sur ce, elle étale son propre bois et l'allume grâce à un briquet de pierre. Vous êtes ravis, vous deviez aller de plus en plus loin pour trouver du bois et cette nouvelle méthode vous permet de vous déplacer avec le feu.

Pendant des années, vous vous promenez avec vos acolytes et en rencontrez d'autres et vous partagez vos secrets de la lumière du feu. Puis un jour, vous arrivez à la sortie de la caverne (oui cette caverne est énorme) et vous voyez la lumière du soleil. C'est la plus belle chose que vous ayez jamais vu, aucun feu ne peut comparer à la lumière du soleil. Mais vous êtes également terrifié. La source de cette lumière est si loin mais elle envoie de la lumière jusqu'à vous. Et vous vous rappelez de la première fois que vous vous êtes précipités sur le feu et que vous vous êtes brûlés. Vous avez même rencontrés des cadavres brûlés pendant vos explorations. Et si la source de cette merveilleuse lumière pouvait aussi vous brûler? Vous décidez de rester à l'abri de la caverne pour observer la lumière du soleil. Comme ça vous ne pouvez pas vous brûler. Mais vous aimeriez tellement aller dehors. Ce serait merveilleux de ne pas être entourés des ombres de la caverne pour profiter pleinement de cette magnifique lumière. Au final, une personne de votre groupe n'y tient plus et sort de la caverne. Aussitôt, il crie d'horreur et revient en courant. La lumière produit de la chaleur, dit-il. Tout le monde est paniqué et au final, il est décidé que sortir était trop dangereux. Et si on s'approchait trop du soleil et que l'on se brûlait? Alors vous profitez de la lumière du soleil tout en restant anxieux. Des fois, il disparaît complètement et il n'y a plus de lumière. D'autres lumières apparaissent à la place mais elles ne sont pas aussi satisfaisantes que la lumière du soleil. Cette disparition est régulière et si vous étiez inquiets au début, maintenant vous savez que le soleil finit toujours par revenir apportant avec lui la merveilleuse lumière. D'autres fois, la lumière n'est pas aussi belle et le soleil est couvert par des nuages et ça peut durer peu de temps comme ça peut durer très longtemps. Mais toujours, la lumière finit par revenir. Un jour, un tremblement se fait entendre et la sortie de la caverne se couvre vous privant de soleil. De plus plusieurs rochers ont écrasés plusieurs de vos camarades. Vous arrivez à grand peine à vous libérer ainsi que quelques uns de vos camarades mais malgré tous vos efforts, la sortie de la caverne reste bloquée. Vous vous résignez à faire du feu. Mais la lumière du feu ne peut pas comparer à celle du soleil. Vous êtes amers. Et puis vous vous rappelez avec quelle persévérance vous avez chercher la lumière du feu à vos tous débuts. Et vous décidez de chercher une autre sortie pour la lumière du soleil. Mais à chaque fois que vous vous rappelez le temps qu'il vous a fallu pour trouver cette sortie, votre cœur sombre. Et si vous cherchiez une autre sortie pendant aussi longtemps que la première. Ou encore plus longtemps?

Cette histoire est infinie, peut courir très longtemps et a de nombreuses variations. Et si la première fois que le feu s'était éteint, vous vous étiez dit qu'il n'y avait plus de feu et que vous vous étiez laissés dévorer par le désespoir? Ou que vous aviez tuer celui qui pouvait faire du feu avec son briquet? Ou que vous vous étiez complètement brûlés comme certains cadavres que vous avez vu? Et si... Et si vous aviez su que le soleil ne brûlait pas vraiment et que vous pouviez vous aventurer dehors et en profiter pleinement? Vous vous êtes laissés marquer par l'expérience d'une seule personne et la terreur que cette expérience a éveillée en vous et dans les autres vous as empêchés de le savoir. Et si la lumière du soleil vous avez aveuglés temporairement la première fois et que vous aviez décider que vous ne la regarderiez plus jamais de peur de devenir complètement aveugle?

Il y a tellement de variations et ce n'est que si l'inconscient n'avait qu'un seul besoin dans un endroit qui, bien que vaste est délimité, avec des ressources magiques... Notre inconscient a beaucoup plus de besoins, beaucoup moins de ressources, beaucoup plus de variations, beaucoup plus de lumière du soleil provenant de sources différentes donnant des degrés de satisfaction différents. Pour certains d'entre nous, nous ne savons même pas ce que sont nos lumières du soleil. Et si nos lumières du soleil étaient des substituts?

C'est là la faiblesse de l'inconscient, en cristallisant ses expériences passées, il limite la conscience et l'encourage aux substituts, à la facilité.

Influencer l'inconscient pour le meilleur

Pour en revenir au sujet, j'ai fini par me rendre compte que même si la cristallisation de mon inconscient qui s'est beaucoup trop nourrie de pâles substituts était beaucoup plus vaste que les filtres spécialisés de ma conscience dans la procuration de ces substituts, il y a toujours un moyen d'influencer son inconscient. Car comme il n'y a pas qu'un seul besoin, une seule lumière du soleil pour nourrir l'inconscient, il n'y a pas qu'un seul choix pour nourrir son inconscient. C'est juste que les autres choix sont considérés comme dangereux ou contre productifs. Ou alors que l'inconscient a du mal à trouver un substitut supérieur ou ne sait pas le reconnaître. Ou que l'effort fournit pour trouver un nouveau substitut supérieur est moins payant dans la régularité que l'effort du substitut inférieur, même si la récompense est plus grande.

Donc la première chose à faire, c'est de découvrir sa lumière du soleil suprême, celle qui transcende toutes les autres lumières du soleil en vous. On peut dire que c'est un idéal au sens pur du terme. Par exemple, ma lumière du soleil transcendante c'est la magie. Pas les tours de magie. La véritable magie, celle qui n'existe pas et que l'on peut voir dans Harry Potter ou le Seigneur des Anneaux. Autant dire que je suis un peu dans la merde. Si la magie existait vraiment et que j'étais magicien, même un magicien pourri, je serai aux anges et je passerai tout mon temps à l'étudier et la pratiquer. Mais la magie n'existe pas. Il doit bien y avoir quelque chose qui existe pour que la magie me fasse cet effet? Oui, et ce quelque chose, c'est l'émerveillement.

L'émerveillement, ce n'est pas pareil, ça existe. Et si la magie qui n'existe pas c'est la chose qui m'émerveille le plus au monde, il y a d'autres choses qui m'émerveillent et qui existent. C'est juste qu'elles sont très peu nombreuses et difficiles d'accès, du moins pour moi. Ce qui se rapproche le plus de l'émerveillement que j'ai pour la magie c'est la musique, le sexe, la compagnie de gens intéressants, les idées créatives et quelques autres trucs que j'oublie pour le moment. Sur cette liste, il n' y a que niveau musique où je suis à peu près satisfait de ce que je vis. Je peux aller plus loin, par exemple en apprenant à jouer d'un instrument de musique et proposant des performances live dans des bars ou des petites salles de concert. Étant donné que je suis à peu près satisfait, il est plus facile de trouver la motivation et la force d'influencer mon inconscient pour trouver des substituts supérieurs.

Par contre, le reste ne me satisfait pas vraiment. Les substituts sont faibles et de qualité inférieure mais faciles à trouver. De plus, malgré tous mes efforts et mon érudition pour imposer ma volonté à mon inconscient et changer, les résultats sont au mieux mitigés. Mon inconscient est trop fort pour moi et arrive toujours à me berner. Adieu tentatives de séduction, bonjour procrastination. Sexe? Non, masturbation! Exprimes la créativité qui est en toi... Et si à la place tu lisais pour découvrir ce qu'ont fait les autres?

Au début, se faire violence me semblait une excellente idée. Et s'en est une. Malheureusement mon "flegme" est beaucoup, beaucoup plus puissant que ma violence. Que faire, que faire?

Je n'ai pas trouver la réponse complète. Je sais juste que j'arrive à faire un peu plus de choses de qualité supérieure maintenant. La réponse incomplète c'est que je recherche le plus souvent possible cette sensation d'émerveillement dans tous les moments du quotidien. Des fois ça fonctionne et j'ai de l'énergie pour faire des choses qui me sortent de ma zone de confort. Et là, je suis nourri d'une nouvelle énergie qui à son tour me pousse à faire des choses un peu plus difficiles à atteindre pour moi. Mais sans cette énergie, c'est très difficile de se mettre en mouvement. Et j'ai rarement accès à cette énergie.
Revenons aux débuts de ce très long texte. Il semble pourtant que j'ai énormément d'énergie pour faire des choses que mon inconscient me dicte. Je ne connais personne qui peut lire trente deux heures d'affilée parce qu'il a commencé une histoire et qu'il ne peut pas s'arrêter avant d'avoir fini. Ou bien danser tout seul pendant trois heures presque sans pauses. Ou encore jeûner presque deux jours entiers trop absorbé par les ramifications d'une nouvelle idée qu'il ne mettra jamais en place mais pour lesquelles il fait des recherches...

Ma théorie c'est que en arrivant à substituer des besoins supérieurs à mes besoins inférieurs, j'aurai accès à une énergie effrayante qui me permettra enfin de kiffer la life à son maximum. Après moult réflexions, j'ai réussi à trouver DEUX moyens pour influencer positivement mon inconscient. Chercher de l'émerveillement au quotidien et avoir dès le départ une base assez satisfaisante pour qu'elle nourrisse la force d'aller plus loin toute seule. Mais je suis sûr qu'il y a d'autres moyens.

À vous la suite

Un très gros pavé pour écrire mon expérience avec mon inconscient et comment je me débrouille pour essayer de l'influencer au mieux. Et vous comment faites vous?

En gros tu es enfermés dans certaines habitudes -propre de l'inconscient qui est un pilote automatique- et tu dois en prendre conscience et les changer consciement pour améliorer ce que tu vis ?

Je trouve que ta dichotomie conscient-inconscient pourrait être plus claire. Les neurosciences me passionnent. Parmi mes lectures, je te conseille deux bouquins qui sont des must-have selon moi:
-Les Codes de la Conscience de Stanislas Dehaene
Littéralement qu'est-ce que la conscience? comment se manifeste-elle ?qu'est-ce que la conscience d'être conscient? D'un point de vue subjectif aussi bien que neurologique.

-Thinking, Fast & Slow de Daniel Kahneman
Comment fonctionnent les différents systèmes (spoiler: il y en a deux) qui permettent de réfléchir et de prendre des décisions.

Merci pour ton article et pour cet échange sur le sujet.

Le yoga est un outil magnifique qui permet de doucement aller vers plus de conscience et l'alimenter de manière positive en plus de tous ces autres bénéfices.

Personnellement, je pense que c'est le travail de tout une vie, quel que soit l'outil qu'on utilise.

A bientot

Répondre