Introverti ou Extraverti ?

Note : 0

le 12.07.2011 par FK

45 réponses / Dernière par noemie le 26.03.2017, 07h05

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.

Vous êtes E ou I ? quel est votre pourcentage ?

E
26
30%
I
62
70%
 
Nombre total de votes : 88

Ce test a été ma seconde surprise, et pourtant je l'ai fais plusieurs fois, en français, en anglais. J'ai eu des résultats différents selon les moments ou la langue (uniquement ENTP en fr, ENTJ ou ENTP en anglais). Ce E confirme une baffe dans la gueule que j'ai prise récement.

Première surprise:
Durant une sorte de bilan de compétence que j'ai fais récement, ou je me suis trouvé avec un groupe d'inconnus pendant quelques semaines, on a fait également un certain nombre de tests de personnalité, plus ou moins interessants. Un des exercices qui avait le plus de valeur imho, c'était celui ou les autres personnes du groupe appréciaent et jugaient les résultats que tu avais coché toi sur certains traits de personnalité. Ca permettait de voir les différences entre l'image que je pensais projeter et celle perçue par mes camarades de formation, avec qui on avait déjà fais connaissance depuis quelques temps. J'ai déclenché une levée de piques quand j'ai dit que je me trouvais "froid" et "reservé". Ils m'ont tous dit qu'ils me trouvaient chaleureux et sur de moi. Bang !

Seconde surprise:
Ce test MBTI, qui s'obstine à me mettre ce E, un brin moqueur et espiègle. Il est systématiquement bien marqué (dans les 50% à chaque fois). Et re-Bang!

Apparement, il y'a une énorme différence entre la manière dont je me perçois et ce que je projete effectivement. C'est lié à une période de ma vie ou j'avais vraiment aucune estime de moi-même, avec tout ce que ça entraine => besoin de validation constant donc je ne m'affirmais pas, esquive des responsabilités et des conflits, divers echecs personnels qui ont détruit ma self confidence etc...

Et j'avais depuis totalement gardé cette image négative de moi, alors que je ne suis plus du tout l'ado timide d'il y'a quelques années: ça me fait curieux de découvrir cette dissonance dans ma tête. C'est une claque, mais elle est agréable :)


Par contre, je ne peux qu'appuyer les avis nuancés concernant les E et les I, et le fait que chacun d'eux fait partie de nous: avec le recul, malgrès le fait que mon esprit me renvoie l'image d'une personne timide, je sais que j'ai un gros besoin de sortir, de socialiser, de voir des amis, d'échanger, j'aime parler et raconter des trucs, j'aime partager ce qui me fait vibrer etc... Mais, ça ne me "dérange" pas non plus de me retrouver de temps à autres avec moi-même. Faut juste que ça ne dure pas trop longtemps :P


En tout cas, la quête de soi est vraiment passionante, et je recommande à tout le monde le test MBTI. C'est pas une formule magique bien sur, mais ça reste un petit élement qui se rajoute au puzzle !

je suis à 10% extraverti... et si je refaisais le test, ça ne serait pas surprenant d'être introverti. J'ai toujours été de nature solitaire étant gamin... je me suis fondé sur la solitude, elle ne me dérange pas. J'aime les soirées posées, je m'entends bien avec des gens qui sont plutôt I.

Par ailleurs, j'ai aussi un besoin et l'envie de voir du monde, disons que là où un E explose assez rapidement moi je mets plus de temps mais au final, j'ai envie de bouger. C'est assez bizarre, au final, le test ne m'a pas appris si j'étais plus l'un ou l'autre mais ma confirmer dans le fait que j'étais plutôt un type qui aime autant être seul qu'être entouré.
"Intéresses-toi à chaque personne que tu rencontres, car chacune d'elle est meilleure que toi dans un domaine donné"

FrenchKiss a écrit :En fait c'est pas compliqué.

- Si la solitude t'angoisse, si le manque d'action te fait dépérir et te déprime, c'est que tu as BESOIN de la promixité et de l'énergie des groupes => tu es E

- Si au contraire la foule, le bruit, les groupes te fatiguent très vite, et que tu éprouves le besoin de te trouver un coin plus calme, seul ou avec une ou deux personnes qui t'intéressent vraiment, ou que tu préfères mille fois une soirée tranquille à un gros apéro dans un appart surpeuplé, tu es I.
En fait je pense que c'est au contraire plus compliqué que ça, puis-ce qu'il y a une question de % dans les I et E.

Si on est a 100% I ou E, d'accord. Mais moi qui suis très I (me rappelle plus du %...) j'ai quand même besoin des gens, de sortir et de me retrouver, parfois, dans des soirées surpeuplées. Il me faut de l'action quand même.

Par contre j'aurais plus de mal a m'y imposer qu'un E. J'y perdrais de l'énergie à aller faire le Alpha qui parle a tout le monde, tandis que le E, lui, "rechargera ses batteries" en contact avec la foule.

Bonjour ,

Personnellement , je suis à 15 % extravertie
In the game , impossible is nothing !

Extraverti à 30%, c'est vrai que sans imprévu et sans contact humain je dépéri, mais j'ai bien entendu besoin de tranquillité de temps à autres :wink:

On apprend pas mal sur soi et sur les autres, ce qui m'a particulièrement marqué c'est un commentaire de Venusian :
C'est quand même fou. Combien de fois je me suis fâché avec mes amis quand ils voulaient s'enfermer a 3 ou 4 tranquilou pour la soirée, alors que moi je préférais partir a l'aventure et les rencontres dans les bars du centre ville...

Je me dis quand même du coup que des gens étant pas mal extravertis ça peut pas trop coller avec des très introvertis. Ça grince forcément a un moment donné.

Les amis avec qui je sors régulièrement sont pour la plupart extravertis aussi je pense, on a naturellement les mêmes envies, les mêmes besoins.
Tellement vrai, combien de fois je me suis retrouvé dans cette situation...^^'

Après rien n'empêche de s'entendre entre I et E, un de mes meilleurs amis est sans aucun doute I et pourtant ça va faire 15 ans je le connais. Notamment parce qu'être E n'implique pas qu'on ai jamais besoin de tranquillité et vice versa. A mon avis chacun à besoin de l'autre lorsqu'il recherche soit du calme, soit du mouvement.

30% d'extraverti que je n'assume pas tout. Je m'en suis rendue compte hier. J'aime le social à distance. Puis avec les enfants j'ai eu l'occasion de rencontrer du monde d'être invitée. Invitée, au contact d'un petit groupe, je devins un moulin à parole, parlant de ma famille, donnant mon avis sur tout, flattant à perte de vue, prfitant de chaque sujet pour dire "moi je...". Puis de retour chez moi, j'ai honte, je rumine, je me demande comment j'ai fait pour être ce boulet social. Image
J'avais fait le test du type d'introversion. hier soir j'ai fait celui du pourcentage et j'ai compris d'où venait mon malaise. connaissez vous une astuce pour baillonner et ligoter l'extraverti qui est en nous? C'est un problème de ne pas maîtriser du tout... Partout ailleurs je suis introvertie et j'aime la discrétion alors c'est extrêmement gênant... Quand je rencontre à nouveau ces personnes, je me dis "pourvu qu'elles aient oubliée..."

Répondre