L'approche en 2 temps

Note : 2

le 13.04.2005 par FK

14 réponses / Dernière par FK le 24.06.2011, 17h20

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Note: une version plus récente et remise au goût du jour de cet article existe,
la nouvelle version est disponible ici : Reloaded : l'approche progressive



Cette technique d'approche, en plus d'être absolument redoutable d'efficacité, est applicable n'importe où vous pouvez croiser plusieurs fois de suite une personne ou un groupe.
Marche donc impec en boîte, en amphi, en bibliothèque, et tout autre lieu où les gens restent suffisament longtemps...

Voici le résumé de ce qui s'est dit sur FTS à propos de cette technique.

L'approche en 2 temps
t0ine a écrit :Le principe est très simple, comme pour un pas de danse, il faut arriver à approcher la fille en X temps.

1er temps : on rencontre la femme pour la première fois, on lui parle.
Au début elle est réticente et se sent agressée.
Lorsqu'on arrive enfin a débloquer le dialogue et qu'on arrive a la faire rire pour la première fois, alors il faut partir en trouvant un prétexte (un ami a voir dans la soirée, un coup de fil a passer,...).
La fille est surprise de voir qu'on part alors que tout se passait bien, et elle se demande si elle a dit quelque chose de mal.
Elle se rends compte également qu'on est pas collant et qu'on a des choses à faire à côté.

2em temps : on revient voir au bout d'un temps T.
Elle est plutôt contente de nous revoir, on la fait rire et dès qu'elle apprécie notre compagnie on part à nouveau.
Là ça devient frustrant pour elle et elle va attendre notre prochaine apparition.

3em temp : on repasse et là c'est gagné.
Jef_Lord a écrit : 1. Je crée un contact très court, qui ne laisse pas le temps à ma cible de m'opposer son bshield.
2. Je coupe court au contact, et je repasse un peu plus tard en feignant de la recroiser par hasard.
Coyote a écrit :J en ajoute une autre :
Qd j ai pas envie de le faire en 2 fois je me pose à coté de la fille ( tres important ! ) je lui dis un truc fort .... et je tourne la tete de l autre coté en l ignorant .
Le plus svt, voulant avoir le dernier mot, elle revient vous parler et la discu s enclenche ... à sa demande !

Ex :
Apparement t as tape dans l oeil de Travolta là !
Bonne chance !! ( designer un mec caricatural y en a tjs plein !)
Et hop tourner lui le dos

Si vous voulez etre un peu plus filou ( comme moi )
Quand elle revient pour vous répondre, résistez à la discussion, (genre je veux pas te parler ) :
" Non , mais c est bon, t inquietes pas je dirais rien !!"
voire "Non mais y a pas de pb je serais muet comme une carpe, ATTENDS TRAVOLTA , ca se laisse pas passer je comprends !!"

Là, normalement, prise par le besoin de se justifier et de s'expliquer, elle se déchaîne ! Elle ira meme jusqu a presque vous poursuivre pour vous livrer SON explication :)
Gros avantage, ca vous donne l ascendant sur elle ("Te justifie pas marie therese, y a pas de pb !")...

A tester !
Exemples :
Jef_Lord a écrit :Au cours de la soirée j'avais effectué quelques accroches sur certaines filles: Ex.: je pose mon verre sur une table et je dis à la fille qui s'étalait sur le canapé "Je pose mon verre là, tu le surveilles? Gaffe, s'il est vide quand je reviens je te demanderai un dédommagement Smile" (elle se marre). J'étais assez chaud et bien parti.

Ma cible ce soir la fut Jeanne (qui ne s'appelle pas Jeanne bien sûr, mais j'aime bien ce prénom, ça fait nunuche). Une très jolie petite femme blonde de 50kg, 26 ans, 90b, 1m62. Bref, une A-.

J'appliquais ma stratégie. Sur la piste de danse je l'aborde:

M - "Salut. Joli pas de danse."

E - "Merci"

M - "Dommage que tout ça manque de joie et de dynamisme" (avec une grand sourire)

E - "... ?"

Et là je lui tourne le dos et je l'ignore. Je m'éclate avec mon pote. J'aborde une autre meuf assez quelconque en lui racontant des conneries qui la font rire. Je rejette un coup d'oeil vers Jeanne, qui regarde discrètement de temps en temps dans ma direction. Je sens que j'ai fait mouche: elle est déstabilisée.

Puis, au bout d'un moment en dansant je fais mine d'arriver par hasard en face d'elle. Grand sourire, je me penche vers elle pour lui glisser:


M - (en portant un kino sur son épaule) "Ha, ben ca a l'air d'aller mieux. Mes conseils ont porté leurs fruits" (ok c'est n'importe quoi mais la première règle du séducteur c'est de se concentrer sur la façon non pas sur le contenu)

E - (Attention shit-test) "Tu trouves que je danse mal?"

M - (anti shit-test+kino) "Je trouve juste qu'il te manque le bon partenaire"
Coyote a écrit :Jef lord : La classe !
Dans la même veine, en 2 tps avec groupe de filles qui marche bien
1 / je demande du feu au groupe par ex 3 filles . Merci. un regard, un sourire et je me casse
2/ Retour 10 mn apres => a la cantonnade fort " Qd j M bien je suis fidèle !! " et je montre la clope

10 fois sur 10 le gpe rigole.
9 fois sur 10, elles enchainent : "ah bon, t es fidèle ? enfin un qui l est ! C est vrai ou pas ? t es une espece rare "
Bref le contact est fait,la discu est parti ! => le jeu commence !
FrenchKiss a écrit :Et comme ça tu peux en profiter pour jouer sur plusieurs tableaux à la fois : pendant que tu "disparais" d'un groupe, tu brises la glace avec un autre.
Résultat : ton SP explose, et ta compagnie devient une valeur sûre lorsque tu réapparais.
Autre exemple :
FrenchKiss a écrit :Ma copine m'a raconté ce qu'un mec lui avait sorti en boîte, et qui l'avait toute retournée...

1 / Le mec s'approche d'elle, souriant, et lui dit "C'est dur d'être belle non ?" Alors elle peu importe ce qu'elle répond (oui non va te faire foutre)
Le mec enchaine "En tout cas tu t'en sors très très bien..."
avant de lui dire au revoir et de s'en aller dans la foule...

Dit sur le ton approprié, ça fait des ravages, la miss m'a dit que ça l'avait super troublé,
et encore plus le fait qu'il ait pas essayé de la draguer direct après ça... (alors que la boite était remplie de boulets et de dragueurs en carton).

Le mec à marqué grave de points, et si elle n'était pas déjà "prise" elle m'a dit qu'elle serait certainement allé le chercher...

2/ On peut très certainement imaginer que s'il avait sorti ça à une meuf célibataire, et qu'il était revenu quelques minutes plus tard, ayant laissées son compliment et sa manoeuvre faire leur effet, il l'aurait cueilli comme une fleur
éh éh c'est exellent tout ce qui a été dit.Pour les lycéens qui sont nombreux c'est comme ça qu'on drague dans un collège/lycée ou même dans une fac.
C'est fin,incaptable,et la pire chose qui puisse vous arriver si vous vous plantez quelque part,c'est de vous faire une nouvelle amie...
Néanmoins votre accoste se doit d'être originale,surtout exploitable par la suite.Etant fan de la drague fine où toutes les cartes sont cachées jusqu'au dernier moment (le k-close),les approches du genre "c'est dur d'être belle non ?"je le les exploiterai jamais dans ma fac.De plus le lycée,la fac,etc...C'est des milieux confinés,et entre filles ça papote beaucoup.Il ne faut donc pas draguer deux filles avec les mêmes accostes.Enfin ça c'est quand on tient à sa réputation...

Par exemple une blonde de ma fac qui est pote avec une belle brune que j'avais déjà repérée,mais qui est toujours avec une armée de gardes du corps masculins.Je la croise hier au niveau des escaliers de la bibliothèque...

M=(ayant apperçu un journal entre ses mains comme moi) AAaaah je vois que je ne suis pas la seule personne à venir à la fac pour jouer aux mots fléchés (alors qu'on est à trois semaines des exams et qu'on révise comme des fous...)
E=( :shock: puis rire)
M=C'est pas très sérieux tout ça,pour être aussi passive tu es en quelle filière ?
E=Sv (c'est les bios ,je glane des infos sur la brune par la même occasion)
M=Aaah que des glandeurs là bas,c'est tout du par coeur (sourire moqueur)
E=(voulant se justifier)Mais on a aussi des matheuuuux et c'est compliqué les matheuuux
M=Tu veux peut être que je te passe mes cours de physique ?
E=(petit sourire)Non merci ça ira.
Au moment où la discussion va bon train pour deux personnes qui deux minutes au paravant ne se conaissaient pas,je coupe tout brusquement.
M=Bon je vais te laisser moi on m'attend,bon mots fléchés.
E=Merci toi aussi.

Et je l'abandonne pour aller vers des potes.Avantage on a une discussion en cours que je pourrai reprendre;ancrage par le journal,j'ai peut être pas cherché son prénom,mais ça renforce le coté mystérieux.Et la deuxième accoste doit être en rapport avec la première.Vu que j'ai accosté la miss hier à l'entrée de la bibliothèque ,en gros ça devrait donner comme seconde accoste "A part les mots fléchés tu as d'autres talents cachés ?".

Pour résumer:Soyez simples dans vos accostes (n'oubliez pas la fille doit penser que vous vous êtes vus par hasard,et pas que vous l'avez piègée...),soyez pas lourds ,partez en laissant une bonne impression (avant de revenir à la charge) et ça vous facilite la tache pour la seconde accoste,où vous quittez le rôle du mec sympa (PAS GENTIL hein ?) pour celui du séducteur que vous êtes.
Pourquoi se compliquer la vie ?

Conseiller personnel sur fts (voir rubrique apropriée)
Bon exemple asles. Surtout le principe de l'ancrage, qui permet de reprendre la conversation au point où on l'a laissé.

Dans ma 1ère approche (surtout en boîte) j'essaye toujours de finir sur une phrase choc ou bien un peu énigmatique (cf mon FR sur la boîte). Le but étant que la fille que je vais réaccoster un peu plus tard réfléchisse à ce que j'ai dit pendant les 2 prochaines minutes après mon départ. J'essaye de marquer la différence avec les mecs qui sortent de son esprit en moins de 10 secondes :)
[i]La seule limite du séducteur? Sa volonté...[/i]
Jef_Lord / 30 ans / Alpes-Maritimes
[url=http://jef_lord.mon-blog.org/]Le blog de Jef_Lord[/url]
Excellente technique, qui attise la curiosite et vous pose en personnage independent et insaisissable. L'approche en deux temps vous pose en Hard To Get et vous engrangez des points pendant la mi-temps.

Je ne resiste pas a la tentation de partager avec vous ma meilleure approche en deux temps, qui m'a valu une LTR de 9 mois et un coeur brise en miettes mais bon, j'ai recolle les morceaux et cela a l'air de tenir.

Revenons a nos moutons: l'approche en deux temps.

La scene se situe sur une plage Hollandaise par une belle journee ensoleillee du Printemps 2004.
Deux jolies filles sirotent un verre de rose a la terrasse d'un bar de plage.
Mes amis et moi sifflons allegrement une bouteille de rose allonge sur des matelas a l'ombre d'un parasol.
La premiere bouteille etant vide, je me devoue pour aller en commander une nouvelle.

Me voila donc marchant d'un pas presse vers le bar avec le seau a glacon et la bouteille vide sous le bras. En passant a cote des deux fifilles, ni une ni deux, je leur lance: "Deux verres de rose?"

*** Attention a respecter la regle des trois secondes! ***

Elles acquiescent, apparemment surprises mais bon, elles ont l'air de me prendre pour un serveur vu le ton de ma question.
Je reviens avec une bouteille de rose pour mes potes et deux verres que je pose sur la table des demoiselles sans meme leur adresser la parole.

Nous vidons la seconde bouteille a un rythme tout a fait honorable, je danse sur un air de salsa avec une copine, je rigole encore 5 minutes avec mes potes et je lance l'attaque.

Je retourne vers elles.
Blusher: "C'est libre?" (en designant la chaise)
Elles: "Oui vas-y"
Blusher (m'asseyant): "J'ai oublie de me presenter, Blusher, et vous?"
Bla bla bla
Elles: "Ah t'es Francais! Tu habites ici depuis combien de temps?… bla bla bla"
Fluff / CF passons c'est pas le topic de ce post

Je vous passe le reste en accelere:
Numclose / Kclose quelques jours plus tard / LTR / Rupture / Coeur Brise de Blusher *snif*
Blusher reprend du poil de la bete et se remet a chopper / Blusher decouvre FTS


L'interet de la petite histoire c'est qu'en enchainant sur une LTR avec ladite jeune fille, j'ai un debriefing assez elabore de ma methode d'approche (a croire qu'elle allait poster mon Field Report sur FTS a ma place!)

- Elle a appele ses copines le soir meme pour leur raconter
- Elles ont cherche a deviner, apres la premiere phase, si j'etais serveur ou client (teasing)
- Elles ont eu le temps de me mater sous toutes les coutures
- Elle a trouve que j'avais l'air marrant avant meme que je revienne lui parler (petite danse improvisee avec une copine, eclats de rires avec mes potes)
- Elle a apprecie que je ne trouve pas d'excuse pipo pour m'incruster

En revanche quand tu commences sur les chapeaux de roues a la premiere approche, il faut se remettre dans l'esprit avant le premier rendez-vous, sinon elle risque de dechanter si tu joues ton AFC sur le follow-up. Donc autant choisir un jour ou tu es en forme!
Cette approche peut se comparer à "deux pas en avant, un pas en arrière".

Cela crée un sinusoidale qui rend dingue les femmes et qui correspond à leur psychologie. Ce qui est génial avec cette approche c'est qu'elle s'applique à n'importe quel moment. Comme dans les exemples ci-dessus, dans l'approche et ensuite dans les instants physiques : au moment d'embrasser une femme s'approcher, puis se retirer tout de suite, ça la rend dingue, puis encore une fois, la troisième boum.

C'est pour ça que dans l'amour, les femmes adorent les préliminaires, car ça les met dans cette phase sinusoidale.
Asles a dit:
Soyez simples dans vos accostes
Plus qu'un conseil: une regle d'or a mon sens.

Merci mon bon asles!
asles a écrit :éh éh c'est exellent tout ce qui a été dit.Pour les lycéens qui sont nombreux c'est comme ça qu'on drague dans un collège/lycée ou même dans une fac.
Technique effectivement interessante dans cet environnement... J'emets une réserve cependant (mais peut etre trouverez vous qu'elle n'a pas lieu d'être, puisqu'elle est purement théorique), les exemples cités et la méthode meme, exige une situation "gelée". Ainsi par exemple, la stratégie me semble difficile à utiliser alors que la cible circule (dans une fac par exemple, aux intercours, il y a plutot de la circulation), si on l'arrete, on la "piège", si on ne l'arrete pas , ça peut passer inaperçu. Il faut donc que la fille soit "figée", en situation d'attente, ou du moins passive, pour pas que l'intervention soit intrusive.
[b]Danceny[/b],
[color=red] Give me a smile
Give me a call[/color]
Oui tout à fait, c'est d'ailleurs ce que (voulait) laisser entendre l'introduction de cette synthèse :
Cette technique d'approche, en plus d'être absolument redoutable d'efficacité, est applicable n'importe où vous pouvez croiser plusieurs fois de suite une personne ou un groupe.
Marche donc impec en boîte, en amphi, en bibliothèque, et tout autre lieu où les gens restent suffisament longtemps...
Marche donc impec en boîte, en amphi, en bibliothèque, et tout autre lieu où les gens restent suffisament longtemps...
Il faut du culot, mais a la limite cela peut aussi se tenter a un enterrement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [-1] Boulet le 23.07.11, 14h54 par leo037
Sympa cette synthese rapide, droit au but, efficace, tt ce que j aime !
Une autre pte technique en 2 tps, redoutable à l exterieur :

1/ Demande chemin ( en fait demande tronquée )
2 / Surtout ne pas la laisser repondre et se barrer avec humour
3 / Retour de l enfant prodige ( vous !)

Ex :
1 / ( en vous jettant litteralement sur elle, C imporatnt de surgir, ca fais moins preparé ! )
Hep, juste une renseignement, svp !
Vous savez pas par hasard ou se trouve le ....

2/ ( Et là vous vous saisissez la tete à la Columbo qui vinet de se souvenir que c vous quivenez arreter pour le meutre !)
Ah, Pfff ...., ben non suis bete vous embeter pas !! ya un commerçant là je vais lui demander !
( Là vous l ignrorer completement et vous partez et en partant vous vous retourner avec un sourire ironique )
Au fait merci pour votre aide, vous m avez été d un gd secours !!

3 / Fissa vous revenez vers elle ( 1 mn pas plus pour eviter qu elle parte )
En grimaçant ( genre enervé, on vous a piqué vorte place de parking !)
" PFFF... Plus ca va, plus ils sont impolis les gens ici ! Lui c est le pire de tous Paris ! ja crois que si il avait pu m envoyer au Pole Nord il l aurait fait ! "

Là, 9 fois sur 10 elle relance :" Ah bon , il vous a dis quoi ? il vous a indiqué ou pas ? dites moi c quoi que vous cherchez ?? .... "

Si elle a du retard au demarrage ( pas de relance ) => on l implique dans la discu :" Ah la la ! heureusement qd meme qui reste des gens aimables comme vous sinon ce serait vraiment la jungle !! "
Là, elle a bcp de mal a ne pas vosu parler sans etre assimilé au connard de commerçant qui vient de vous jetter !
:mrgreen: le piege s est refermé

Les pistes de discu pour partir sont nombreuses :
Ben tiens si vous aimez les voyages, En Argentine, les gens ils sont trop accueillants, vous connaissez ? j en reviens je vous le recommande !
Ben tiens si vous aimez le ciné ... Brice de Nice ..
Ben tiens si vous aimez les clics clacs, le mien ... 8)
Une fois que c lancé, la bataille commence !

Faites la par ex qd elle attend devant un magasin, a l arret de bus,
Quai de metro ( Mon lieu fetiche !), n importe oû du moment qu elle est provisoirement stable .

Au fait FK, j adore ton image de tete de Raleur, ça ma rappelle un vieux voisin que je croise tous les jours, je suis mort de rire devant lui depuis à chaque fois !

Bye

PS : Le contraste entre votre joie de vivre au debut et votre contrariete/ decouragement au retour joue pour 80 % ds la technique, c ce contraste qui l accroche !
A vos mouchoirs
AIMER C EST AGIR
Ben tiens si vous aimez les voyages, En Argentine, les gens ils sont trop accueillants, vous connaissez ? j en reviens je vous le recommande
ce pays est mon reve..

^bcp de filles et les argentins sont vraiment des pua nés...les dieux du cock and funny, ce sont des italiens fois 10 lol
C'est tres bon!

Mais par definition les passantes passent alors a moins de demander son chemin a une fille assise sur un banc (ou a une pute mais je ne vois pas bien l'interet lol ), on court le risque de la perdre a jamais dans la jungle urbaine que tu decris avec tant de verve.

Une fois j'ai aide une vraie bombe (je sais que le systeme de notation est utilise a tort et a travers mais la une A) a lire un plan du quartier. Je suis revenu 1 min. plus tard en voyant qu'elle galerait et je lui ai propose de l'accompagner vu qu'a l'epoque j'etais etudiant option: seche de cours.

M:"Tu vas ou?"
E:"Une rue dans le Sentier"
M:"Qu'est-ce-qui t'amene la-bas de bon matin?"
E: "Je vais faire des essayages pour Morgan"

(rale de l'ami Blush: "Rhaaaa tu es mannequin? ca alors quelle surprise!")

Je l'accompagne, on fluffe. Je la laisse devant le machin, elle me remercie trois fois en souriant, je lui dit trois "De rien"

Je repars avec le sourire et je realise que j'avais oublie de numcloser, ne serait-ce qu'essayer...rhaaaa
je crois qu'inconsciemment je n'ai pas oser briser la petite melodie du fluff avec une inconnue et je l'ai laisse filer comme du menu fretin. Je m'en voudrai eternellement :mrgreen:
Cette technique de la drague en 2 ou 3 temps m'a été inspirée par un vieil ami qui était grand maître en drague. En faisant quelques recherches je me suis rendu compte que cette technique était inspirée du travail de Freedman et Fraser (1966) appelé le « pied dans la porte » (manipulation et soumission). L’idée de cette étude est que plusieurs petits OUI valent toujours mieux qu’un grand NON. Instinctivement on s’imagine bien que si on formule directement la requête finale « Salut on se connaît pas, mais ça te tenterait de dîner avec moi ? » on peu de chances de réussir. L’étude que ces deux savants ont menée se révèle très utile dans des cas très variés pour persuader autrui.

Dans des tests qu’ils menèrent, ils ont obtenu plus de 50% de réussite par rapport à une requête simple en préparant psychologiquement les cibles à leur question finale. Par exemple ils réussirent à convaincre des passants dans la rue d’emmener des mineurs délinquants au zoo un samedi matin. Cet exploit est du à une requête préalable. Ils ont commencé par faire remplir au passant un mini questionnaire dans lequel ils demandaient « de manière générale faut il aider les enfants ? Comment les réinsérer dans la société si ils ont des soucis ? ». Lorsque celui-ci était rempli ils les interrogeaient pour savoir si ils seraient disponibles pour emmener des enfants en difficultés au zoo.

Nous sommes loin de la drague dans cet exemple mais tous les autres tests de même nature effectués depuis 40 ans dans des domaines très variés approuvent la réussite de cette méthode.

Ce n’est pas la seule notion qui soit commune entre la drague et la vente, on entend souvent qu’un bon dragueur est une « personne qui sait se vendre ». Ces notions qui profitent de failles psychologiques relèvent de la manipulation humaine à petite échelle.

Cette technique n’est pas l’arme absolue pour aborder quelqu’un de manière infaillible mais elle peut vous donner des chances en plus. Si elle est bien utilisée le résultat est impressionnant.
UP!

C'est énorme. Je pense qu'on l'a tous déjà fait instinctivement ou par hasard, mais c'est toujours sympa de lire une explication détaillée
Pour bien aimer les femmes il faut aimer le monde.
Car les femmes ne sont qu'une infime partie du monde
Nous aussi d'ailleurs...
Répondre