[A] La fenêtre de tir

Note : 59

le 25.08.2010 par Boubou

54 réponses / Dernière par Olfff le 28.11.2013, 11h52

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Disclaimer : cet article s'adresse aux débutants.

Si la vie était bien faite, quand on se vautre complètement, quand on a tort sur toute la ligne, on devrait s’en rendre compte de suite. On ne devrait pas pouvoir continuer à 150km/h à contresens pendant des plombes. Il devrait y avoir des feux rouges, des sens interdits, des herses, des ponts-levis.

Un mec un peu timide va commettre une erreur fatale, une erreur monumentale, une erreur IRREVERSIBLE quand une fille s’intéresse à lui. Il va laisser se refermer la fenêtre de tir. Et attendre, attendre, attendre. Jusqu'à ce qu'elle se désintéresse.
_____________________________________________________________________

La fenêtre de tir, qu’est ce que c’est ?

La fenêtre de tir, c’est le moment magique où une fille est ok pour une relation avec vous. C’est le moment où un sniper confortablement installé va presser la détente. Le moment où un étourdi avec de bons réflexes va épauler et tirer au cas où (et il aura raison). Et c’est le moment où le mec un peu timide va se dire « Héhé, alors moi j’ai trop la cote ce soir ! Elle, elle va avoir de mes nouvelles sur facebook pas plus tard que bientôt. En attendant, profitons de cette soirée. »

Logique de penser qu’une fille qui s’intéresse à vous aujourd’hui s’intéressera à vous demain. Vous quand vous avez une fille dans la peau, ça ne passe pas du jour au lendemain. C’est de la pure logique. Sauf que…

Sauf que les menstruations et les érections matinales ne sont pas les seules nuances entre les hommes et les femmes. Quand il s’agit d’attraction, les hommes sont binaires. C’est oui ou non. Et l’intérêt va croissant avec le temps. Plus on apprend à la connaitre, plus on lui trouve des qualités (sa principale qualité étant de s’être intéressée à nous).
Une femme, c’est un potar (un potentiomètre pour non-zikos). C’est graduel, il y a plein de niveaux différents.
Non
Boaf
Un peu
Je suis un peu bourrée ce soir mais je dirais que oui
Pourquoi pas
Moui
Oui
Oh, salut Blusher ! Tu te rappelles de moi ?
Et leur intérêt, il croit vite dans les premiers temps puis il chute brutalement.
______________________________________________________________________

A partir de quel niveau faut-il tenter ?
Un peu. C’est bien suffisant. Des fois, on peut s’en sortir avec un Boaf.
______________________________________________________________________

Comment on sait que la fenêtre de tir est ouverte ?
Soit avec l’expérience en observant le BL de la cible. Le fait qu’elle se touche les cheveux, c’est assez évocateur en général.

Sinon, si vous pensez que vous avez l’impression qu’il se pourrait possiblement que cette fille soit peut être intéressée au conditionnel, foncez. Vous n’avez pas les sens assez aiguisés pour capter les signaux qu’elle vous balance. Il sera bientôt trop tard.
______________________________________________________________________

Combien de temps la fenêtre reste-t-elle ouverte ?
Pas longtemps. Des fois une soirée. Une heure. Un quart d’heure. Un regard. Ce n’est pas ça qui est important. L’important, c’est que si vous voyez une fenêtre de tir, tirez. Tout de suite.
______________________________________________________________________

J’ai laissé passé une fenêtre de tir. C’est mort ?

Il y a de fortes chances. Si c’est en soirée, oui, c’est mort. Même si c’est avec une fille que vous connaissez d’ailleurs. Si c’est à la fac, ou dans une activité (sport, théâtre etc…) peut être pas. S’il fallait quantifier le temps pendant lequel leur intérêt croit puis décroit avant de devenir un NIET, ce serait délicat. Disons pas tout à fait arbitrairement, une dizaine d’heures d’interactions (tête à tête, discussions intime, téléphone) étalée sur un mois grand maximum.

Pourquoi je précise pas tout à fait arbitrairement ? Parce c’est dans les premiers temps où on rencontre une fille qu’on a le plus de chance de la serrer. Le mystère, tout ça. On n’a pas eu le temps de se vider un chargeur dans le pied. Puis si elle est bien, elle ne va pas rester sur le marché longtemps. Et puis si on tente rapidement et qu’on prend un rebond, il sera indolore. Il n’y a que des avantages.

J’y suis allé, mais j’ai eu qu’un kissclose/ un ONS alors que j’étais ok pour plus ?
C’est déjà ça. Rien ne laisse penser que vous auriez eu plus en attendant.


Je remercie la jolie Marine pour m’avoir présenté le concept de fenêtre de tir un jour d’automne 2005. Cette leçon, qui valait bien un fromage sans doute, je ne l’ai pas oubliée. :frown:

Mereo nous donne lui aussi un bon exemple de rater la fenêtre de tir. bfz-ou-pas-vt23490-20.html
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] CTB :) le 25.08.10, 23h29 par Lemilis
  • [+1] Constructif le 26.08.10, 01h32 par White
  • [+2] Absolument le 26.08.10, 12h28 par Clement Rocknrolla
  • [+1] Il y'a du vrai... le 27.08.10, 11h25 par Xan
  • [+2] A lire le 28.08.10, 16h26 par MaryMorgane
  • [+2] Constructif le 29.08.10, 05h04 par okapi
  • [+3] C'est pas faux le 01.09.10, 12h04 par Lanzana
  • [+2] 100% d'accord le 07.10.10, 16h21 par olivier
  • [+3] Absolument le 19.11.10, 11h07 par Professor_X
  • [+2] Instructif le 04.04.11, 11h37 par Mr.Smooth
  • [+3] Constructif le 04.04.11, 14h44 par FK
  • [+1] Pertinent le 15.08.11, 19h10 par Zaik
  • [+1] Instructif le 15.08.11, 20h56 par Hitch2
  • [+1] A lire le 31.01.12, 18h18 par Innocent
  • [+1] Post de qualité le 30.10.12, 23h06 par Defx
  • [+1] A lire le 19.11.12, 01h47 par dolto
  • [+3] 100% d'accord le 11.03.13, 11h58 par Loyd
  • [+3] A lire le 11.06.14, 18h27 par John_Rimbault
  • [+1] Pertinent le 10.09.14, 14h41 par Kangouwou56
  • [+1] Constructif le 27.11.14, 12h10 par Orphelin
  • [+3] A lire le 11.07.16, 15h32 par Crow
Je voulais mettre CQFD, pas CTB.

Cette idée de fenêtre de tir est intéressante. Seulement, tu as l'air de dire qu'elle n'est créée que par les circonstances...?

On ne peut pas, selon toi, s'en ouvrir une soi même?
Remarque intéressante. Cet article s'adresse plutôt aux débutants qui ont la fâcheuse tendance de beaucoup trop attendre. Mais on peut bien entendu se créer des fenêtres de tir. Mais cela ne change pas grand chose au problème.

Ce n'est pas parce qu'on réussi à s'ouvrir une fenêtre de tir un soir qu'on pourra se la rouvrir le lendemain. D'où l'importance de pousser le game le plus loin possible tant que ça roule. Une fille peut être ok pour un ONS là tout de suite. Et ne plus jamais répondre à vos appels dès le lendemain si vous n'avez pas saisi l'occasion.
Enfin Boubou tu nous pond un article sur ce concept que tu décris si souvent !

C'est même pas un concept, c'est le genre de truc né de l'empirisme pur d'ailleurs. Le truc, que tu constate généralement a tes dépends, car oui quand tu as tiré au bon moment, généralement tu peux pas savoir que il y avait un temps pour tirer.

J'aime bien l'analogie du potentiomètre. Je dis souvent moi même que les filles sont des boutons de volume, les garçons des boutons on/off.

Il y a des situations, ou la fenêtre de tir est clairement ouverte, et on sait avec une bonne certitude qu'on a a peu près une soirée pour tirer : la nana vous invite chez elle pour une soirée DVD, et c'est pas une amie. Dans la majorité des cas, si vous avez pas joué au docteur avec elle, la fenêtre de tir va se refermer bien vite après. Les symptômes : elle répond pas au téléphone, répond aux textos que 3 jours après en disant qu'elle doit réviser/voir sa soeur/arroser ses pétunias...

Parfois, la fenêtre de tir se chiffre en minutes, merci Caroline au sang chaud de me l'avoir appris y a pas si longtemps !

@Lemilis : la fenêtre de tir est plus ou moins créée par toi, car tu y es un peu pour quelque chose pour que la fille ait de l'intérêt pour toi. En gros tu es en partie responsable de son existance.
Mais en étant très pragmatique, oui ce ne sont que les circonstances qui vont déterminer sa durée ^^

Edit : cet article pourrait nourri le 101 selon moi !
Mon premier rapport avec la fenêtre de tir : quand mon one ities HB9 (on avait 17 ans) me laissait entendre qu'elle était OK pour sortir avec moi.

J'ai rien fait, fenêtre de tir refermé. Game over.

Mais bon après ça j'ai eu pas mal d'autre contact avec cette fameuse fenêtre de tir, c'est vraiment un concept important effectivement.
Parce c’est dans les premiers temps où on rencontre une fille qu’on a le plus de chance de la serrer.


Seul point ou je suis en désaccord. En fait si, en règle général c'est vrai, mais c'est pas sytématique.

Mon one ities HB9 par exemple on se connaissait depuis plusieurs mois.
Mais sinon la plupart du temps oui tu as raison, c'est souvent dans les premiers temps ou a plus de chance de chopper.
Pareil si on laisse passer la fenêtre de tir pour une bonne raison dont elle est consciente (c'est à dire qu'elle sait que ce n'est pas par désintérêt, par naïveté, mais pour une raison qui nous est propre -et non rédhibitoire-, par exemple souvent logistique), l'attraction perdurera (à moins que ça la saoule). Et là, il suffit de retourner ouvrir la fenêtre en recréant des circonstances adéquates et un état favorable.
Hum j'ai eu des cas qui m'ont démontré le contraire (3 ou 4 tout au plus, mais il n'empêche que !), c'est à dire généralement des ONS râtés pour cause de logistique. J'ai jamais revu ces nanas là.

C'est un article pour débutants, d'ou le manque volontaire de nuance et la modélisation pour que le concept soit bien assimilé.

Ceci dit, tu as raison, après il y a effectivement des nuances.

<- Sujet déplacé dans le FTS101 ->
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 26.08.10, 12h07 par Boubou
J'aimerais rajouter aussi le concept de "sixieme sens" (j'ai pas trouve d'autres noms), ou avec l'experience sans aucune raison, juste nregardant la cible, on sent qu'on lui plait. De plus on arrive a ne plus penser a "il faut que jl'embrasse" mais a l'embrasser sans avoir reflechi, c'est simplement sorti comme ca. Bon ici c'est pour les debutants mais apres avec l'experience la fenetre de tir en fait on y pense meme plus.
J'aime beaucoup cet article qui énonce un principe simple mais important :mrgreen:
Voila une citation que j'aime beaucoup et qui pour moi a été une forte croyance m'ayant permis d'avoir mes premiers succès :


«Les femmes pardonnent parfois à celui qui brusque l’occasion, mais jamais à celui qui la manque.»
[ Charles-Maurice de Talleyrand ]


Avec l'expérience je pense qu'on doit savoir comment calibrer pour avoir telle ou telle fille que l'on veut séduire. Mais bon pour celui qui débute, clairement je dirais comme les autres : Allez y franchement (et franchement ne veut pas dire comme un lourd).
Si vous repérez des signes d'intérêts : GO.
Si vous n'êtes pas sur : GO quand même !
Alors oui peut être que cela pourra faire manquer quelques occasions car certaines n'apprécieront pas. Mais globalement c'est une attitude beaucoup plus efficace pour chopper.
Vous découvrirez alors avec bonheur que beaucoup de filles sont OK pour coucher dès le 1er soir :mrgreen:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Sympa :) le 31.08.10, 01h31 par Boubou
"Some people want it to happen, some wish it would happen, others make it happen."
Michael Jordan
J'ajouterai que même avec l'expérience on est jamais sûr. Alors dans le doute, faut y aller.

Faut pratiquer la présomption de fille intéressée, pas le contraire :mrgreen:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Absolument le 27.05.12, 20h27 par Weeler
Faut pratiquer la présomption de fille intéressée, pas le contraire
de mon coté je pars du principe qu'elles sont toutes folles de mon corps, qu'elles ne rêve que de moi toutes les nuits même celles qui ne me connaissent pas encore, et que celle avec qui y'a pas moyen c juste des coincés du cul qui n'assument pas le désir complètement déraisonnable qu'elles ont pour moi :D

et franchement ce mode de pensées c au moins 50% du boulot de fait !
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 27.08.10, 20h12 par Boubou
  • [0] OMG le 29.08.10, 14h23 par Lemilis
à quoi bon vivre 100 vies, une seule nuit me ravit.
Venusian je suis pas trop d'accord avec toi, justement selon mon experience, c'est qu'on devient meme trop sur, et c'est pas un mode de pensee mais quelque chose auquel on croit vraiment, c'est a dire qu'on a l'impreesion que beaucoup (c'est presque toutes) de filles veulent qu'on les baise
Assez vrai, qu'il y a un moment opportun pour attaquer mais comme cela l'a été dit cela reste à nuancer

J'aurais voulu savoir s'il yavait un lien entre cette fenetre de tir et le seuil de 10h d'intéraction avec la fille après l'avoir rencontré (il me semble que c'est la MM) ?
Il ne faut pas avoir peur de ne pas réussir, il faut réussir à ne pas avoir peur...
Xan a écrit : Si vous repérez des signes d'intérêts : GO.
Si vous n'êtes pas sur : GO quand même !
Absolument d'accord! :)
Les 10 heures d'interactions, c'est peut être dans la MM, je ne l'ai jamais lue. Mais c'est plutôt ce que j'ai constaté dans mon expérience personnelle. Après comme le soulignent d'autres membres, tu peux closer une fille que tu connais depuis longtemps mais que tu vois de temps en temps.

Mais une fille que tu vois en cours, en sport ou autres, ça se fait vite ou bien souvent, ça ne se fait pas.
Effectivement les 10h c'est une tentative de théorisation de la fenêtre de tir (pour le fclose) par Mystery.

Mais pour les débutants, ça devient déjà trop compliqué donc s'en tenir aux quelques règles simples édictées par Boubou est déjà une très bonne base.
Je up un topic qui me semble essentiel.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 04.04.11, 21h43 par Hey Bro
  • [0] Sympa :) le 05.08.11, 21h34 par Boubou
Pourquoi j'ai pas lu ce topic plus tôt? T________T. Ca explique les choses, moi y'en a comprendre le pourquoi du comment maintenant.
Anyway, leçon retenue et d'orénavant plus peur du rateau, j'attaque comme un porc. Dès que y'en moyen hein, je passe pas en beauf quand même :mrgreen:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Sympa :) le 14.09.11, 21h23 par Boubou
Très intéressant comme concept, mais détecter le moment où la nana est "un peu" intéressé est quand même ultra difficile pour un débutant.
J'arrive jamais à savoir lorsque j'ai dépassé ce stade et à chaque fois, les filles avec qui je traine me disent "mais pourquoi t'as pas foncé?" après coup. Du coup je leur dis de me prévenir au moment, pour éviter de manquer la fenêtre de tir comme tu l'as si bien appelé, mais ça marche pas toujours.
J'ai jamais pensé à tenter à chaque fois, c'est effectivement une bonne solution, même si ça fait limite bourrin non?
Tu peux continuer à en laisser passer... Ou avoir un game un peu plus solide. Ce n'est pas à la fille de te dire "embrasse moi là, maintenant". Je sais très bien que c'est déroutant pour un débutant. Mais d'après ta propre expérience, tu as plus souvent été trop lent que trop rapide non ? Sors toi de la tête qu'être entreprenant avec les filles, c'est être bourrin.
Toutes les réponses à vos problèmes ne se trouvent pas dans les fesses des filles...
J'imagine que pour arriver au juste milieu, faut essayer l'autre versant aussi.
Ok, merci du conseil ! :challengeaccepted:
Répondre