La Métaprogramme en PNL

Note : 7

le 24.04.2009 par OnePageMemory

1 réponses / Dernière par traveller le 08.07.2009, 21h58

Si vous voulez refaire le monde, c'est ici.
Règles du forum
Pas de politique sur FTS svp, ce n'est pas l'endroit. Pas non plus de sujets religieux ou à forte dimension idéologique / polémique (le féminisme et ses excès, la sexualité des - de 15 ans, le mariage pour tous; ...) et tout autre sujet chaud et glissant dont on sait qu'il attirera les trolls et partira forcément en sucette au bout de 2 pages. => on n'est pas là pour refaire le monde, ni pour s'embrouiller les uns les autres : laissons les saloperies à l'extérieur, et tâchons de préserver le havre de paix et de relative intelligence qu'est FTS. Voir la liste des sujets interdits pour plus d'infos et d'explications sur les raisons de ces interdits.
Répondre
Je viens de finir le livre "La PNL pour les nuls", j'étais très sceptique à l'idée de savoir comment on peut influencer et manipuler, jusqu'a ce que je tombe sur les métaprogrammes en PNL, je vous fais un résumé à LA MAIN, j'aimerais savoir ce que vous en pensez. Cette approche, d'après ce que j'ai compris, permet de se mettre d'accord avec la personne et à créer une connexion pour influencer ses choix, pour qu'il puisse MANGER nos paroles, si la personne est plutot "visuel" ou "auditif", libre à vous pour que votre message soit d'autant plus percutant, je posterai un nouveau topic si vous trouvez celui la intéressant.

Je tiens à souligner que les paragraphes pourraient être effrayant pour certain, pour mieux comprendre, hésitez pas à relire plusieur fois, ca sort directement du livre et c'etait pas facile de faire des phrases lysibles, j'edit au fur est à mesure




Comprendre pour être compris: les métaprogrammes.

Les recherches menés par George Miller en 1956 ont montré que, sur les millions de fragments d'informations qui bombardent vos sens, votre conscience ne peut en gérer que cinq à neuf simultanément. Cela signifie qu'une quantité folle d'information est filtrée.

On appelle métaprogramme les filtres inconscients qui orientent vers l'objet de votre attention la façon dont vous traitez n'importe quelle information reçue puis dont vous la communiquez.

Si vous souhaitez établir rapidement un rapport avec quelqu'un, vous pouvez choisir de vous habiller, de vous comporter ou au moins de parler comme lui. Et il ne s'agit pas d'imiter son accent, mais plutôt d'utiliser son vocabulaire. Lorsque vous commencez à entendre les métaprogrammes des autres, vous pouvez choisir d'utiliser les mêmes mots et phrases que votre interlocuteur. L'utilisation des métaprogrammes étant la plupart du temps inconscients, votre discours vous permettra de vous adresser non seulement à sa conscience mais également à son inconscient.

Dans ce chapitre, nous vous présentons six métaprogrammes. Nous espérons qu'ils vous permettront de communiquer plus efficacement et plus rapidement. Et lorsque vous aurez découvert les avantages d'une meilleure communication, nous espérons que vous souhaiterez découvrir d'autres métaprogrammes.



Métaprogrammes:

. Proactif/Réactif
. Rapprochement/Eloignement
. Options/Procédures
. Interne/Externe
. Global/Spécifique
. Similitude/Différence



Proactif/Réactif



Si vous êtes plus enclin à agir et à faire avancer les choses, vous vous situez sur le barreau proactif de l'échelle. Par contre, si vous êtes du genre à faire le point et à attendre que les choses se produisent, vous êtes probablement plus réactif. Voici une description plus détaillée de ces deux types.


Proactif: Si vous êtes proactif, vous prenez les choses en main. Vous savez trouver des solutions dans des situations ou tous les problémes sont traités dans l'urgence. Vous pouvez être attirés par des postes dans la vente ou par le statut de travailleur indépendant. Vous énervez certaines personnes, surtout si elles sont plutôt du genre réactives car elles vous comparent à un bulldozer.

Réactif: Si vous êtes plus réactif, vous êtes peut-être très fataliste. Vous attendez que les autres prennent les initiatives ou vous agissez uniquement lorsque vous estimez que c'est le bon moment.

Le langage corporel donne des indications sur la différence entre une personne proactive et une personne réactive. Une personne proactive fera probablement des mouvements plus rapide, montrera des signes d'impatience. Elle se tiendra souvent bien droit, épaules en arrière et poitrine gonflée, prêtre à affronter le monde. Une personne réactive fera des mouvements plus lents, gardera la tête basse et aura le dos voûté.



Note

Lorsque vous cherchez à recruter une personne proactive, demandez aux candidats d'appeler plutôt que d'envoyer un CV. En règle générale, une personne réactive n'appelera pas.

Pour savoir si une personne est proactive ou réactive, posez la questions suivante: <Lorsque vous vous trouvez dans une situation nouvelle, agissez-vous facilement ou éprouvez-vous le besoin d'étudier et de comprendre d'abord ce qui se passe ?>

Une personne proactive utilise des expressions du style "oser !" et "plus vite que ca" "allons-y" "foncer !" "prendre le contrôle" ou "il faut s'y mettre"

Vous entendrez certainement plus souvent les expressions suivantes dans la bouche d'une personne réactive: "il faut y réfléchir" "prends ton temps" "étudier les données" "vous souhaitez peut-être peser le pour et le contre" ou "il faut réfléchir avant d'agir".


Rapprochement/Eloignement



Eloignement: Les personnes aux modèles d'éloignement ont tendance à remarquer ce qui ne va pas et s'avèrent très utiles pour la maintenance des sites de production et d'avions, la gestion de crises ou la conduite d 'une analyse critique. Elles sont motivées par le "Bâton". Vous pouvez motiver les adeptes des modèles d'éloignement avec des menaces de licenciement et les conséquences néfastes du non respect des objectifs financiers.

Rapprochement: Les personnes aux modèles de rapprochement peuvent sembler naïves aux yeux de celles aux modèles d'éloignement car elles ne réfléchissent pas toujours aux problèmes potentiels dans la poursuite de leurs objectifs.
Les personnes aux modèles de rapprochement sont motivées par la "Carottes". Parlez-leur d'une augmentation de salaire et d'une prime et vous verrez leur regard s'illuminer. Ce n'est pas qu'elles soient avides, mais l'idée de bénéficier d'avantages les faits saliver.

Une serie de questions telles que les suivantes vous permet de savoir si votre interlocuteur a un profil de rapprochement ou d'éloignement.

Personne A: <Qu'y a-t-il d'important pour vous dans votre travail ?>
Personne B: <Je sais que j'ai la sécurité de l'emploi.>
Personne A: <Qu'est-ce qui est important par rapport à la sécurité ?>
Personne B: <Je ne me demande pas si je vais pouvoir payer mes factures.>
Personne A: <Et en quoi est-ce important pour vous de payer vos factures ?>
Personne B: <Cela veut dire que je n'ai pas de dettes.>

Il est utile de poser trois niveaux de question car, au départ, les personnes ont tendance à répondre quelque chose de positif qui pourrait dissimuler des modèles d'éloignement. Dans l'exemple ci-dessus, la première réponse se rapproche de la sécurité, mais les réponses suivantes révèlent une préférence pour les modèles d'éloignement.
Note

Vous entendez peut-être une personne dotée de métaprogrammes de rapprochement utiliser des mots tels que "accomplir" "obtenir" "avoir" "atteindre" ou "inclure".

Une personne dotée de métaprogrammes d'éloignement aura tendance à utiliser des mots tels que "éviter" "enlever" "empêcher" "se débarasser" ou "solution"


Options/Procédures



Si vous êtes plus une personne orientée option, vous aimez essayer de nouvelles façons de procéder. La personne orientée procédure affichera une préférence pour les méthodologies éprouvées.


Option: Une personne orientée option aime la variété. L'image qui vient à l'esprit est celle d'un gourmet devant un smorgasbord(?) ou un din sum. Il fait son choix et se régale de la myriade de mets délicats qui lui sont proposés.
vous excellez dans le démarrage de projets, bien que vous ne les meniez pas toujours à bonne fin.
Vous êtes performant lorsqu'il s'agit de mettre en place des procédures, mais on ne s'attend pas à ce que vous le suiviez. (être instable)
De par votre penchant pour l'innovation, vous ne résistez par à l'envie d'améliorer les méthodes les plus éprouvées ou de trouver un moyen de faire des entorses au règlement.

Procédure: Si vous êtes plus orienté procédures, vous aimez suivre les règles et procédures, mais vous préférez qu'on les établisse pour vous plutôt que les mettre en place vous-même.
Une fois que la procédure fonctionne, vous la respectez toujours, sans la modifier. Vous pouvez éprouver une envie irrésistible de suivre chaque étape d'une procédure jusqu'à la fin et vous vous sentez trahi si les circonstances vous en empêchent.
Vous respectez les limites de vitesse et vous êtes ulcéré par les automobilites qui conduisent le portable rivé à l'oreille ou qui ne tiennent leur volant que d'une main.


Note

Pour savoir si une personne est orientée options ou procédures dans une situation donnée, il suffit de poser la questions "pourquoi avez-vous choisi cet emploi ?" ou "pourquoi avez-vous décidé de venir à cette fête ?" ou "pourquoi avez-vous opté pour cette voiture ?".

Une personne orientée options vous fournira une liste des valeurs satisfaites en choisissant cet emploi, en assistant à la fête ou en achetant la voiture.
Vous l'entendrez évoquer les raisons de son choix et les perspectives offertes.

Une personne orientée procédures se lancera dans une histoire ou décrira toutes les étapes pour obtenir cet emploi, se rendre à la fête ou choisir la voiture. Par exemple " ma Ford Puma avait sept ans et il fallait que je la change. J'ai acheté des revues automobiles pendant quelques mois, j'ai étudié les comparatifs, et finalement, je me suis décidé pour cette voiture car la révision n'intervient que tout les 15 000 kilomètres. "

Une personne affichant principalement des métaprogrammes orientés options aura tendance à utiliser des mots et des expressions tels que "j'improviserai le moment venu" "faire une entorse au règlement" "éventualités" "jouons là-dessus" ou "essaie autrement".

Une personne plutôt située sur le barreau procédures utilisera plutôt des expressions telles que "suivre les étapes" "respecter les règles" "pas à pas" et des mots tels que "premièrement "deuxièmement et "finalement".


Interne/Externe



Si vous faites confiance à votre jugement pour prendre des décisions ou savoir si vous avez réalisé du bon boulot, vous êtes plutôt sur le versant interne de ce métaprogramme.
Si vous avez besoin de l'avis d'autres personnes pour savoir si vous avez réussi quelque chose, vous êtes probablement plus orienté externe.


Le point clé de ce métaprogramme est le suivant: pour vous motiver, juger vos actions et prendre des décision, vous appuyez-vous sur vous-même ou sur l'avis des autres ?
Les enfants ont un cadre de référance externe car ils absorbent les enseignements conscients et inconscients de leurs parents et enseignants. Cependant, la maturité internalise la source de référence car vous vous compreniez mieux et vous affichez une plus grande confiance en votre jugement et vos décisions.



Un glissement similaire peut intervenir lorsque vous apprenez quelque chose de nouveau. Vous avez peut-être une orientation plus externe, besoin de l'avis des autres pour connaître le niveau de vos performances. L'expérience et la connaissance peuvent alors internaliser la référence.

Interne: Vous avez une propension à vous situer sur le barreau interne de l'échelle de ce métaprogramme, dans une situation donnée, lorsque vous remettez en cause les réactions négatives des autres, même si plusieurs personnes ont émis plus ou moins le même avis.
Vous n'avez pas besoin d'entendre des louanges parce que vous savez déjà que vous avez fait du bon travail. Vous réussirez en tant qu'entrepreneur car vous n'avez pas besoin d'attendre que quelqu'un vous dise quoi faire ou si vous faites bien les choses.

Externe: Si vous êtes plutôt orienté externe, vous aurez besoin de l'avis des autres pour savoir si ce que vous faites convient et conserver votre motivation.


Note

Pour savoir ou se situe une personne de l'échele de ce métaprogramme, vous pouvez poser la question suivante: "comment savez-vous que vous avez fait du bon travail, acheté la voiture qui vous convient, pris la bonne décisions ...?" Une personne interne pourrait vous répondre "quand j'ai fait du bon travail, je le sais, c'est tout" alors qu'une personne externe pourrait dire "ma famille adore cette voiture".

Lorsque vous parlez à une personne dont le cadre de référence est interne, vous aurez plus d'influence en utilisant des expressions du genre " tu es le seul juge" "c'est à vous de décider" "soyez vous-même" "examinez les faits, cela vous aidera à décider"

Lorsque vous parlez à une personne orientée externe, vous obtiendrez des réponses plus satisfaisantes si vous employez des expressions telles que "les statistiques/les études montrent...." "ils approuveront" "l'expert pense que.." ou "ca s'est très bien vendu".


Global/Spécifique



Certains trouvent plus facile d'avoir une vue d'ensemble lorsqu'ils démarrent un projet ou fixent un objectif, alors que pour d'autres, cette globalité pose problème ; il préfèrent étudier les différentes étapes nécessaires pour atteindre les objectifs et entrer directement dans les détails.


Global: Lorsque vous apprenez quelque chose de nouveau, si vous êtes de ceux qui préfèrent travailler au niveau global ou conceptuel et ont du mal à traiter les détails, vous souhaitez sans doute disposer d'une vue d'ensemble de ce qui va vous êtres enseigné. Si le formateur entre directement dans les détails, vous éprouverez peut-être des difficultés à comprendre le nouveau thème abordé. Il vous est plus facile de regarder la forêt dans son ensemble mais vous êtes déconcerté par la quantité d'arbres. Si vous préférez une vue d'ensemble, vous pourriez décrocher ou vous impatienter à cause de la quantité d'information fournie par une personne orientée spécifique.

Spécifique: Par contre si vous préférez manger l'éléphant morceau par morceau, vous avez une prédisposition pour les détails. Vous aurez peut-être du mal à partager la vision d'une personne qui raisonne globalement. Les personnes orientées spécifique effectuent un traitement séquentiel de l'information et peuvent avoir des difficultés à définir un ordre de priorités car elles sont incapables d'établir des connexions plus générales avec d'autres domaines adns lesquels elles travaillent.[/b]

Si vous enseignez (sarge), faites un tour d'horizon des notions traitées dans le cours avant d'entrer dans le détails, sinon vous aller perdre les personnes ayant besoin d'une "vue d'ensemble" avant même de démarrer.
Avez-vous déjà tergiversé en accomplissant une tâche ? Vous pouvez vous sentir submergé par la taille de la tâche à effectuer. Utilisez cet exercise pour diviser la tâche en plusieurs morceaux de taille raisonnable:


1. STOP !
Enfn, si vous n'êtes pas déjà en pleine inaction.

2. Prenez de quoi écrire.

3. Asseyez-vous et dresser une liste.
Inscrivez ce qui est réellement important pour vous.

4. Classez les éléments de la liste par ordre d'importance. Vous pouvez très bien transvaser certains points dans une autre listes d'actions.

5. Soyez bon !
Note

Pour savoir ou se situe une personne sur l'échelle global/spécifique, posez-lui des questions sur un projet sur lequel elle travaille.

Une personne orientée spécifique vous fera un compte rendu détaillé de ce genre:
"J'ai déjeuné avec Jim le deuxième mardi de juillet dernier. Je me souviens avoir du poser plein de questions car il n'arrêtait pas de partir dans tous les sens et je devais faire en sorte qu'il se concentre sur chaque étape. Au départ, j'étais très nerveux mais je me suis sentir beaucoup mieux après avoir passé du temps à réunir toutes les informations dans un plan d'action."

Une personne privilégiant la vue d'ensemble présentera les choses sans structurer, en résumant l'objectif:
"J'ai déjeuné avec Tom l'an dernier et nous avons décidé de travailler sur la construction du refuge pour animaux. Il est essentiel de se concentrer sur la biodiversité. Je suis persuadé que les gens ont besoin qu'on les aide à gérer leur budget, tu ne penses pas ?"

Une personne ayant tendance à privilégier la perspective globale préférera entendre des expressions telles que "vue d'ensemble" "en un mot" "généralement" "ou "essentiellement".

Au contraire d'une personne se situant plutôt sur le versant spécifique du spectre écoutera plus attentivement un interlocuteur employant des mots tels que "plan" "précisément" "programme" "particulièrement" "premier" "deuxième" ou "avant".


Similitude/Similitude avec Différence/Différence




Si, lorsque vous apprenez ou vivez quelque chose de nouveau, vous essayez de rapprocher les informations de ce que vous savez déjà, vous avez une préférence pour la similitude.
Vous pouvez également être du genre à remarquer d'abord les similitudes, puis à prendre conscience des différences. Dans ce cas, vous affichez un profil similitude avec différence.

Si, par contre, vous remarquez ce qui est différent de ce que vous connaissez, vous préférez trier les informations en fonction des différences
.


Similitude: En tant que personne orientée similitude, vous êtes avantagé dès le départ en matière de rapport car le rapport consiste à s'accorder à la physiologie et au mode de pensée de l'autre, ce que vous faites probablement de manière automatique. Vous avez tendance à éliminer de nombreuses informations qui vous parviennent si vous n'arrivez pas à repérer des similitudes avec des situations antérieures.

Vous avez peut-être des difficultés à apprendre des choses nouvelles car vous ne disposez pas des crochets auxquels suspendre les informations entrantes. Vous êtes de ceux qui n'aiment pas le changement, se sentent peut-être même menacés par les nouveautés et ont du mal à s'adapter aux bouleversements dans leur vie professionnelle et personnelle. En règle générale, vous entreprenez des changements majeurs uniquement entre les âges de 15 et 25 ans. Cela signifie que vous déménagez ou changez de travail peu souvent.

Similitude/Différence: En tant que personne orientée similitude avec différence, vous recherchez d'abord les similitudes, puis vous repérez les différences. Vous aimez l'approche évolutive en matière de changement, préférant un changement important tous les cinq à sept ans et vous pouvez vous opposer aux changements brutaux.

Différence: Si vous utilisez un métaprogramme de type différence, le changement vous réussit. Vous adorez faire la révolution dans votre vie au moins tous les dix-huit mois et provoquer des changements pour le plaisir. A l'instar des personnes orientées similitude, vous avez tendance à supprimer des tas d'informations, sauf que dans votre cas il s'agit d'informations dans lesquelles vous ne repérez aucune différence. Certains peuvent vous juger comme une personne difficile car vous avez tendance à toujours voir le revers de la médaille.


Note

Pour découvrir le métaprogramme préféré d'une personne dans un contexte donné, vous pouvez poser la questions: "Quel est le lien entre votre nouvel emploi et le précédent ?"

Une personne orientée similitude pourra répondre: "il n'y a aucune différence, j'écris toujours des programmes."

Une personne qui utilise le métaprogramme similitude avec différence pourra répondre: "J'écris toujours des programmes pour la suite du logicielle de comptabilité, mais j'ai maintenant trois programmeurs sous mes ordres."

La personne orienté différence pourra répondre: "J'ai eu une promotion, je dirige des programmeurs et mon travail est complètement différent."

Un petit jeu consiste à demander à quelqu'un la relation entre 3 pièces de deux euros.
Prenez trois pièces de deux euros, deux avec le chiffre à l'endroit et une avec le chiffre à l'envers et demandez la relation entre les trois pièces.

Une personne utilisant un métaprogramme similitude pourra dire " ce sont des pièces de deux euros" ou "ils sont tous posées sur la table".

Une personne utilisant un métaprogramme similitude avec différence pourra répondre: "ce sont tous des pièces de deux euros, mais il y en a une qui est à l'envers."

Une personne utilisant un métaprogramme différence dira probablement: "Ils sont disposés différemment."
Les personnes ayant une préférence pour la similitude utiliseront des mots tels que "pareil" "similaire" "en commun" "comme toujours" "statique" "inchangé" "aussi bon que" ou "identique"

Ceux orientées similitude avec différence emploieront des mots et des expressions tels que "pareil sauf que" "mieux" "améliorer" "progressif" "augmenter" "évolutif" "moins" "bien que" "c'est la même chose à la différence près que".
Afin d'établir un meilleur rapport avec elles, vous devez mettres l'accent sur les similitudes puis enchaîner sur ce qui est différent. Par exemple, "le travail sera asser similaire à ce que vous avez fait mais vous devrez mettre en oeuvre de nouvelles solutions".

Pour influencer quelqu'un se situant sur le versant différence du spectre, utilisez des mots et des expressions tels que "c'est le jour et la nuit" "différent" "transformé" "modifié" "révolutionnaire" "complètement nouveau" "aucune comparaison" ou "je ne sais pas si vous serez d'accord".




Combiner plusieurs métaprogrammes



Lorsque vous êtes dans votre zone de confort, vous préférez adopter une certaine combinaison de métaprogramme. Vous devriez essayer d'avoir à l'esprit que cette combinaison peut changer en fonction des circonstances que vous rencontrez. Par exemple, un chef de projet peut associer les métaprogramme différence, proactif, spécifique et rapprochement au travail tout en choisissant d'être orienté similitude, réactif et global chez lui.

Il est également important de se rendre compte que certaines combinaisons conviennent mieux que d'autres à certaines professions et que bien d'autres métaprogrammes peuvent vous êtres utiles.

Tiendrez-vous à ce que le pilote du 747 dans lequel vous voyagez présente une combinaison de métaprogramme option, global et différence ? Je pense que je serais un peu nerveux à l'idée de confier ma vie à quelqu'un susceptible d'ignorer deux vérifications en vol parce que la procédure l'ennui et que cela l'amuserait de voir ce qui se passe quand ce voyant rouge clignote.

Voudriez-vous qu'un pharmacien modifie votre ordonnance parce qu'il aimerait bien tester le résultat lorsqu'il ajoute deux gouttes de ce superbe liquide bleu sur votre médicament contre l'angine ?

Les exemples ci-dessus montrent que les tâches sont parfaitement accomplies quand le profil de la personne est adapté aux paramètres inhérents aux métiers en question.


Développer vos métaprogrammes



Etes-vous capable d'identifier les métaprogrammes que vous utilisez dans différents domaines de votre vie ? C'est particulièrement utile lorsque vous voulez modéliser un pan satisfaisant de votre vie afin d'améliorer un autre aspect qui ne vous apporte pas les résultats escomptés. Si vous vous trouvez meilleur dans la planification de vos vacances que dans la gestion de votre carrière, est-ce parce que vous êtes plus orienté proactif, rapprochement, et procédures en matière de vacance ? Cela peut signifier que vous sortez faire des recherches et planifiez ce que vous voulez faire. Maintenant que vous vous êtes fixé un objectif professionnel important (ou autre), vous devriez peut-être être plus orienté procédures afin de définir et de franchir les étapes qui vous permettront d'atteindre l'objectif en question. Vous avez peut-être également besoin de vous concentrer sur l'objectif et de faire preuve de plus d'initiative.

Si vous avez des problèmes avec une autre personne, est-ce en raison de vos positions respectives opposés sur l'échelle d'un métaprogramme ? Etes-vous capable d'identifier les métaprogrammes utilisés par vous-même et cette autre personne ? Comme nous l'avons dit dans la section du métaprogramme global/spécifique, ce dernier peut être source d'ennuis. Si vous prenez une vue d'ensemble alors que votre interlocuteur est orienté spécifique, serrez les dents et avalez le morceau ! Les métaprogrammes désaccordés peuvent générer conflits et mauvaise communication, alors entraînez-vous à analyser le discours des autres
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Constructif par B£nOtH
  • [+3] Intéressant par FK
c'est pourtant simple. par exemple en ce qui concerne la stratégie d'éloignement ou de rapprochement. je ne suis pas d'accord avec la définition que tu met, pour moi l'éloignement c'est tu vas faire quelque chose pour éviter un problème, une contrainte. Le rapprochement, tu vas faire quelque chose pour aller vers un objectif.

imagine que tu veuilles m'emmener à un concert.

si j'ai la stratégie de l'éloignement, tu pourras me convaincre en me disant
viens avec moi au concert, ca t'éviteras de rester chez toi à ne rien foutre.regarder la télé/whatever
venir avec toi m'éloigneras de quelque chose qui me dérange.

par contre si j'ai la stratégie du rapprochement
viens avec moi au concert, tu vas passer un super moment/tu vas rencontrer du monde/découvrir un nouveau groupe/whatever
dans ce cas je me rapproche de quelque chose.

en résumé, dans le premier cas aller au concert me permet de m'éloigner de quelque chose que je n'aime pas/susceptible de me déplaire(que tu auras pris soin de définir) et dans le deuxième cas ton argument me permet de me rapprocher de quelque chose que j'aime/susceptible de ma plaire

si je suis interne externe, tu pourrais me dire les choses suivante
interne: tu vas regretter de ne pas venir, tu te souviens tu m'a dit que tu adorais ce groupe, etc.

externe : tout le monde m'a dit qu'ils étaient géniaux en concert, tous nos potes y sont allé et ils ont adorés, etc.
je te conseille un livre si tu veux apprendre un peu plus de chose sur la PNL et les métaprogrammes, c'est pouvoir illimité d'anthony robbins, un des meilleurs livre que j'ai jamais lu.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 par Sevencats
Répondre