Le topic central des INTP

Note : 20

le 11.07.2011 par FK

38 réponses / Dernière par Nyrox le 01.03.2017, 22h37

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.
Vous êtes INTP ? Ou vous vous posez des questions à propos du profil INTP ?
Tout ça va ici.

En attendant, pour tout savoir sur les INTP, lisez ceci (attention c'est long, mais c'est remarquablement précis et pertinent - en tout cas me concernant)
Je laisse le soin aux autres types de créer un topic sur le modèle de celui-ci, en reprenant les infos trouvées sur le net, en précisant leurs sources : à terme, le but est d'avoir documenté à fond chacun des 16 types possibles, afin que chacun puisse s'y retrouver et trouver les infos qu'il recherche

Caractéristiques de l'INTP

source : 16-types.fr

Représenterait 4 à 7 % des hommes et 1 à 3 % des femmes
L'INTP en quelques mots: Le Penseur, L'Architecte, L'Érudit, Le Concepteur, Le Critique, Le Designer d'idées, Le Théoricien Créatif; "L'Amour de la Résolution de Problèmes", "Conception et Configuration"
Quelques célébrités INTP (et ouais mec, c'est juste un peu la classe)


Les INTP vivent dans un monde de possibilités théoriques. Ils voient tout du point de vue de l'amélioration des choses. Ils vivent essentiellement à l'intérieur de leurs propres esprits, en ayant la capacité d'analyser des problèmes difficiles, d'identifier des modèles et de trouver des explications logiques. Ils cherchent la clarté dans tout et sont donc poussés à créer du savoir. Ils ont un talent certain pour saisir les principes sous-jacents des choses et en définir les caractéristiques essentielles. Ils cherchent à définir avec précision et à apporter de la cohérence aux systèmes. Ils trouvent facilement les incohérences. Pour eux, le monde est là avant tout pour être compris ; la réalité est banale, un pur terrain pour démontrer des idées.

Les INTP cherchent en permanence à rendre cohérente une masse de possibilités en perpétuelle évolution. Leur intuition extravertie les entraîne dans une quête incessante de nouveauté ; leur pensée introvertie cherche à mettre de l'ordre, à analyser, à clarifier, à mettre en relations. Ce sont des penseurs profonds, complètement plongés dans leurs réflexions, au point de pouvoir perdre contact avec la réalité. Ils sont toujours prêts à se poser de nouvelles questions, à tout remettre en cause par souci de perfection. Le pourquoi du pourquoi est leur domaine de prédilection. Dans un raisonnement, le leur ou celui d'autrui, ils repéreront immédiatement la faille logique, et la corrigeront à tout prix.

Pour les INTP, c'est le processus de connaissance qui est en-soi intéressant ; le résultat n'est qu'un sous-produit, qu'ils peuvent oublier de mentionner tellement il perd son intérêt pour eux dès lors qu'il est devenu évident. De même, ils sont plus à l'aise pour élaborer des plans que pour les mettre en application. Ils veulent maîtriser les situations sur le plan intellectuel. Ils ne cherchent pas pour autant à imposer leurs idées et sont plutôt libéraux, tant en société qu'en famille. Ils ne supportent les règles que si elles ont un sens et si elles ont passé avec succès l'examen de leur critique. Ils aiment apprendre pour le plaisir d'apprendre. Ils font des liens imprévus entre les différents domaines d'études et sont ainsi très créatifs. Ils sont aussi particulièrement aptes à trouver les erreurs ou les fautes logiques dans ce qu'on leur enseigne et leurs professeurs peuvent s'attendre à être défiés sur leur propre terrain.

Ils sont les « professeurs distraits », perdus dans leurs pensées, qui valorisent hautement l'intelligence et la capacité d'appliquer la logique aux théories afin de trouver des solutions. Ils sont d'une manière caractéristique si fortement poussés à transformer des problèmes en explications logiques, qu'ils mènent une grande partie de leurs vies dans leur tête et peuvent ne pas accorder beaucoup d'importance ou de valeur au monde extérieur. Leur inclinaison naturelle à transformer les théories en compréhension concrète peut se transformer en un sentiment de responsabilité personnelle à résoudre des problèmes théoriques, et aider la société à mieux se comprendre.

Les INTP valorisent la connaissance par-dessus tout. Leurs esprits travaillent constamment pour produire de nouvelles théories, ou prouver ou réfuter des théories existantes. Ils demandent toujours « Pourquoi ? » et « Pourquoi pas ? ». Ils appréhendent les problèmes et les théories avec enthousiasme et scepticisme, en ignorant les règles et opinions existantes et déterminent leur propre approche de leur résolution. Ils cherchent des modèles et des explications logiques pour tout ce qui les intéresse. Ils sont d'habitude extrêmement brillants et capables de mener de manière objective des analyses critiques. Ils aiment les nouvelles idées et s'emballent rapidement sur des abstractions et des théories. Ils aiment discuter de ces concepts avec d'autres. Ils peuvent sembler rêveurs et lointains à d'autres, parce qu'ils passent beaucoup de temps à l'intérieur de leurs esprits réfléchissant à des théories. Ils peuvent apparaître comme des intellectuels orgueilleux et montrer parfois de l'impatience avec d'autres moins doués intellectuellement. Cette qualité, la faculté de compréhension, produit de l'hostilité et une conduite défensive de la part des autres, qui peuvent les décrire comme arrogants. Le pouvoir issu de la fonction, de la position, ou de la large reconnaissance n'impressionne pas les INTP. Seules les déclarations logiques et cohérentes ont du poids. L'autorité externe est sans valeur. Ils détestent la redondance et l'incohérence. Ils ont horreur de travailler sur des choses routinières – ils préfèrent de loin construire des solutions théoriques complexes et en laisser la mise en œuvre à d'autres – tout comme l'architecte. Ils sont intensément intéressés par la théorie et consacreront une énorme quantité de temps et d'énergie à trouver la solution d'un problème ayant piqué leur curiosité.

En effet, n'importe quel projet, de réparer un robinet qui fuit à la conception d'un planning pour les vacances, représente un défi mental pour l'INTP, qui détaille alors toutes les étapes du processus, du début à la fin. Une telle réflexion peut impliquer des ordinateurs, des planches à dessin, des livres techniques et tout ce qui pourra aider l'INTP à se concentrer sur le projet et créer un plan assez ouvert pour pouvoir subir des améliorations. Dès qu'un tel plan a été développé, sur le papier ou dans son esprit, une quantité considérable d'énergie doit alors être dépensée pour critiquer et améliorer cet avant-projet. Ce processus, qui peut se poursuivre pendant des heures, des jours, voire même des semaines, est toujours plus excitant et stimulant pour l'INTP que faire réellement ce qui doit être fait. Parfois, lorsqu'un INTP a bien réfléchi à un projet, il peut perdre tout intérêt pour lui, car c'est dans son esprit que le projet a été accompli – même si c'est le seul endroit où il existe. Effectivement, quand les INTP conceptualisent – et ils le font souvent !!! – il peut être difficile d'interrompre leur haut pouvoir de concentration.

Ce type de difficultés concerne particulièrement les femmes INTP. Alors que la conceptualisation intérieure, voire l'incompréhension, peut être tolérée chez un homme, la société tolérera moins probablement la même caractéristique chez une femme. Le professeur distrait est une image conventionnellement plus masculine que féminine. Cela crée au moins trois problèmes particuliers pour la femme INTP : d'abord, historiquement les femmes n'ont pas été considérées comme les architectes de beaucoup plus que leurs propres maisons et familles. Le désir constant de rendre la vie conforme à un modèle théorique – puisque c'est la vraie préférence INTP – se heurte aux rôles féminins traditionnels. Deuxièmement, de la même façon l'originalité conceptuelle n'est pas un trait féminin traditionnel. Un INTP qu'on interrogerait sur le temps qu'il fait, aurait tendance à disserter sur le sens philosophique de temps ; cette excentricité qui passerait chez un homme pour de la sur-intelligence, pourrait être étiquetée « étourderie » voire même « stupidité » chez une femme. Enfin, la préférence Pensée des INTP s'oppose à l'image traditionnelle de la plupart des femmes : subjective, tendre et attentionnée. Pire, quand le côté Sentiment d'une femme INTP fait surface, il le fait souvent avec intensité, un épanchement qui peut effrayer tout autant elle-même que les autres.

Les INTP n'aiment pas diriger ou commander les autres – ils préfèrent diriger leurs idées. Ils sont très tolérants et flexibles dans la plupart des situations, à moins qu'une de leurs convictions fortes n'ait été bafouée ou contestée ; dans ce cas, ils peuvent prendre une position très rigide. L'INTP est souvent très réservé quand il vient à rencontrer de nouvelles personnes. Mais d'autre part, l'INTP est très sûr de lui et grégaire avec les gens qu'il connaît bien, ou en discutant des théories qu'il maîtrise complètement.

Les INTP ne comprennent ni ne valorisent les décisions prises sur la base de la subjectivité personnelle ou des sentiments. Ils s'efforcent constamment de trouver des conclusions logiques aux problèmes et ne comprennent parfois pas l'importance ou la pertinence d'appliquer des considérations émotionnelles subjectives aux décisions. Pour cette raison, les INTP ne sont habituellement pas en phase avec la façon dont les gens se sentent et ne sont pas bien équipés pour satisfaire les besoins affectifs des autres.

L'INTP peut avoir un problème d'autoglorification et de rébellion sociale, qui entravera son potentiel créateur. Puisque son côté Sentiment est le moins développé,il peut avoir de la difficulté à donner la chaleur et le soutien qui sont quelquefois nécessaires dans les rapports intimes. Si l'INTP ne réalise pas la valeur de l'attention aux sentiments des autres, il peut devenir trop critique et sarcastique. S'il n'est pas capable de trouver un environnement qui permet l'utilisation de ses capacités les plus fortes, il peut devenir négatif et cynique. S'il n'a pas suffisamment développé son côté Sensation, il peut devenir ignorant de son environnement et montrer une faiblesse dans des tâches d'entretien courant, comme payer ses factures ou s'habiller correctement.

Pour l'INTP, il est extrêmement important que les idées et les faits soient exprimés correctement et succinctement. Appréciant l'élégance et l'efficacité dans les processus de pensée, il les exige dans sa communication. Il est susceptible d'exprimer ce qu'il croit être des vérités absolues. Parfois, sa compréhension bien réfléchie d'une idée n'est pas facilement intelligible par d'autres, mais l'INTP ne va probablement pas façonner la vérité afin de l'expliquer d'une façon compréhensible. Il peut être enclin à abandonner un projet une fois qu'il est arrivé à le comprendre, et à passer à autre chose. Il est important que les INTP attachent de l'importance à exprimer de façon intelligible les théories qu'ils ont développées. En effet, une découverte géniale ne sert à rien si vous êtes la seule personne qui la comprenne.

Une des inquiétudes importantes des INTP peut être le sentiment obsédant d'échec imminent. Ils passent un temps considérable à essayer d'anticiper leurs réactions. Le fait d'être non déterminé (en raison du coté Perception P) lié au besoin de compétence (NT) s'exprime en ce qu'une de leurs conclusions peut très bien être accompagnée d'une solution alternative tout aussi plausible, car, après tout, on peut très bien avoir laissé échapper une donnée cruciale. Un INTP argumentant un point peut très bien essayer de convaincre tout autant lui-même que son contradicteur. Pour cette raison, les INTP se distinguent nettement des INTJ, qui sont beaucoup plus confiants en leur compétence et disposés à agir selon leurs convictions.

L'INTP est habituellement très indépendant, non conventionnel et original. Quand une règle ne lui convient pas, il lui trouve rapidement des défauts et la conteste alors – ce qui en fait parfois une sorte de rebelle. Mais il aura un grand respect pour une règle qu'il apprécie, et s'en contentera. Il n'attachera probablement pas beaucoup de valeur aux buts traditionnels comme la popularité et la sécurité. Les INTP ont d'habitude des caractères complexes et peuvent avoir tendance à être agités et capricieux. Ils sont très astucieux et ont des modèles de pensée non conventionnels qui leur permettent d'analyser les idées de façon novatrice. Par conséquent, beaucoup de percées scientifiques dans le monde ont été faites par des INTP.

L'INTP donne le meilleur de lui-même quand il peut travailler ses théories de façon indépendante. Une fois donné un environnement qui soutient son génie créateur et son excentricité possible, l'INTP peut accomplir des choses véritablement remarquables. Ce sont les pionniers de nouvelles pensées dans notre société.



(Pour ma part, cette description se vérifie parfaitement).


Les INTP et le travail

Source

Les INTP ont généralement les traits suivants :
  • aiment la théorie, les idées abstraites ;
  • cherchent la Vérité – ils veulent comprendre les choses en analysant les principes fondamentaux et les structures sous-jacentes ;
  • aiment développer, analyser et critiquer de nouvelles idées ;
  • apprécient la connaissance et la compétence par-dessus tout ;
  • ont de très hautes exigences de performance qu’ils s'appliquent à eux-mêmes ;
  • indépendants et originaux, possiblement excentriques ;
  • aiment rencontrer et travailler avec des personnes brillantes ;
  • travaillent mieux seuls et apprécient l'autonomie ;
  • n'ont aucun désir de mener ni de suivre ;
  • détestent les détails banals ;
  • ne sont pas particulièrement intéressés par les applications pratiques de leur travail ;
  • sont créatifs et perspicaces ;
  • sont orientés vers l’avenir ;
  • sont généralement brillants et ingénieux ;
  • se fient plus à leurs propres intuitions et avis qu’à ceux des autres ;
  • vivent essentiellement à l'intérieur de leurs propres esprits et peuvent avoir l'air détachés et non concernés par les autres.
Les INTP ont le don de développer et d'analyser théories et éventualités afin de les prouver ou réfuter. Ils ont une énorme perspicacité et sont des penseurs créatifs, ce qui leur permet de vite saisir des pensées abstraites complexes. Ils ont aussi d’exceptionnelles capacités de raisonnement logique et rationnel, qui leur permettent d’analyser totalement des théories afin d’en découvrir la Vérité.

Notre « architecte » n'est donc pas simplement un créateur de bâtiments. Il peut aussi être l'architecte des idées (le philosophe), l'architecte des systèmes de nombres (le mathématicien), l'architecte des langages informatiques (le programmeur) et ainsi de suite. En bref, les modèles abstraits sont le point fort de l'architecte et la cohérence son souci principal.

Puisque l'INTP est poussé à chercher la clarté dans le monde, on trouve une heureuse rencontre de désir et de capacité dans ce type de personnalité. Les INTP seront les plus heureux dans les carrières qui leur accordent beaucoup d'autonomie et dans lesquelles ils peuvent travailler essentiellement seuls à développer et analyser des théories complexes et des abstractions, le but de leur travail étant la découverte d'une vérité, plutôt que la découverte d'une application pratique. Ils n'ont pas besoin de recevoir beaucoup de louanges des autres et peuvent même être embarrassés lorsque cela se produit.

L'espace de travail de l'INTP est généralement encombré de papiers, livres, objets ou prototypes qui sont importants pour ses intérêts et pensées. Il est difficile pour lui de jeter des choses qui peuvent avoir un possible intérêt futur et, généralement, beaucoup de choses rentrent dans cette catégorie. Face à l’obligation de jeter des journaux ou des livres, les INTP éprouvent souvent une sorte de perte ou de gêne parce qu'ils estiment qu'ils peuvent jeter des choses d'une importance capitale.

Leurs grandes facultés de compréhension causent quelquefois des frictions avec leurs collègues. Ceux-ci peuvent en effet interpréter leur concentration profonde et leur besoin de solitude comme de la froideur voire du snobisme. L’INTP a un excellent esprit critique et trouvera souvent les défauts dans la logique des autres. Ceux-ci peuvent donc le voir comme arrogant et peuvent réagir avec colère ou être sur la défensive. Si l’INTP est capable d'exprimer l'approbation et l'appréciation du travail des autres, il constatera que l’ambiance et le travail d’équipe s’amélioreront. Les INTP sont des collègues généralement équitables, objectifs et adaptables. Ils aiment défier les autres pour que tous puissent devenir meilleurs. Ils apprécient de travailler avec des personnes intelligentes et intuitives.


Les INTP et les autres

Source : http://www.16-types.fr/types/INTP/intp- ... tions.html

Les INTP vivent dans des mondes riches à l'intérieur de leurs esprits, qui sont pleins d'imagination et d'excitation. Par conséquent, ils trouvent parfois le monde extérieur un peu fade en comparaison. Cela peut entraîner un manque de motivation pour former et entretenir des relations. Les INTP n'ont généralement pas un très grand cercle de relations significatives dans leurs vies. Ils auront sans doute plus quelques relations très proches, qu'ils tiendront dans la plus grande estime et à qui ils donneront la plus grande affection. Ils n’apprécient généralement pas les activités mondaines ou la désorganisation à la maison. Il est probable que c’est le/la partenaire de l’INTP qui initiera et dirigera la vie sociale. S’il suit sa pente naturelle, l'INTP se retirera dans le monde des livres. Il est pourtant serviable, accommodant et facile à vivre, bien qu'un peu oublieux des rendez-vous, des anniversaires ou des rites de vie quotidienne à moins qu’on ne les lui rappelle. Il déteste le matérialisme et n’a pas besoin de possessions matérielles pour être heureux.

Puisque l’attention des INTP est tournée vers l'intérieur, à la recherche de la clarification d’idées abstraites, ils ne sont pas naturellement en accord avec les sentiments affectifs des autres et leurs besoins. Il est souvent difficile de bien les connaître et ils ont tendance à cacher des parties d’eux-mêmes jusqu'à ce que l'autre personne se soit montrée « digne » de partager leurs pensées. Comme ils considèrent l’Intelligence et la Connaissance comme supérieures au reste, les INTP chercheront à être entourés de personnes qu’ils considèrent comme étant intelligentes.

Dès que l'INTP s’est engagé dans une relation, il a tendance à être très fidèle, loyal et dévoué - bien qu’il soit préoccupé par moments. Il construit des liens affectueux qui sont purs et directs. L'INTP n'a aucun intérêt ou compréhension du jeu des relations. Pourtant, si quelque chose arrive que l'INTP considère comme irréconciliable, il mettra fin à la relation et partira sans se retourner.

Les INTP auront probablement des amis qui partagent leurs intérêts et occupations. Puisque l'INTP aime les théories, les idées et les concepts, il n'aura probablement pas beaucoup de patience ou de compréhension pour les personnes avec la préférence « Sensation », qui ne sont généralement pas à l’aise avec la conceptualisation abstraite.

C'est avec les ENFJ et ENTJ qu'il s'entend le mieux. Au contraire, c'est avec les ESFJ qu'il aura le plus de difficultés.

Relations :
  • Les Extravertis s'accordent le mieux avec les Introvertis.
  • Les types iNtuitifs et Sensitifs sont généralement complètement incompatibles.
  • Les types Pensée et Sentiments n’ont pas d’impact sur les relations.
  • Un type Perception, d’esprit libre, a besoin d'un type de personnalité Jugement, les pieds sur terre, pour s'assurer que les factures soient bien payées à temps et que les enfants fassent leurs devoirs.
  • Un type de personnalité Jugement, un peu collet monté, a besoin d'un type Perception pour lui apporter de nouvelles opportunités, le sortir d’une ornière mais aussi pour l'empêcher de se prendre au sérieux.
Cet abstractionniste trouve « le vendeur » ESFJ attrayant. En effet, la vente revient à persuader l’autre d’accepter quelque chose de valeur. Le vendeur a essentiellement l’autre à cœur (mis à part le fait que ce dernier paie). C'est l'attitude principale du vendeur ESFJ et cette attitude est perceptible au récepteur (l'acheteur) ; il ressent cette approche nourrissante. C’est ce qui plait à l’architecte INTP – la nourriture qui l'ancre au monde réel. Qu'est-ce qui attire « le vendeur » ESFJ chez l’INTP ? Voici une personne qui, comme un ballon rempli d'hydrogène, échappera probablement à la terre (dans son attitude abstraite). Il doit tenu par une ficelle pour qu'on puisse le ramener à terre, de temps en temps. Dans un sens, on doit lui « vendre la réalité » tant elle lui est indifférente.

L'INTP a aussi probablement une seconde attirance : « le pédagogue » ENFJ. Qu’est-ce qu’un pédagogue ? Un catalyseur du processus de croissance, quelqu'un qui a la mystérieuse capacité « de faire sortir » l'autre, activer le discernement. Tous les NF semblent avoir plus ou moins cette capacité et le désir de l'exercer, mais l'ENFJ semble l'avoir en abondance. Ce rapport – ENFJ / INTP – peut être profond et expressif pour le premier et représenter une voie charmante pour le second.


Les INTP et les relations amoureuses

Source : http://www.16-types.fr/types/INTP/intp-03-amour.html

Les INTP appréhendent leurs rapports intimes tout à fait sérieusement – comme ils appréhendent la plupart des choses dans la vie. Ils prennent leurs promesses et engagements au sérieux et sont d'habitude fidèles et loyaux. Ils sont d'habitude assez faciles à vivre et côtoyer, parce qu'ils ont des besoins quotidiens simples et ne sont pas très exigeants envers leurs partenaires à presque tous les égards. Alors que la vie intérieure de l'INTP est extrêmement théorique et complexe, leur vie extérieure est par contre tout à fait simple. Ils aiment réduire au minimum la complexité du monde extérieur, pour qu'ils puissent concentrer leur intelligence sur l’étude de leurs théories. Cela en fait des amoureux très francs, honnêtes, avec un amour qui est tout à fait pur dans sa nature simple, peu compliquée.

Bien qu'ils recherchent la franchise dans leurs relations, cela ne signifie pas que les INTP manquent de profondeur de sentiment ou de passion. Les INTP sont en effet des personnes très créatives, qui ont une vive imagination. Ils peuvent être très excités et passionnés de leurs rapports amoureux. Parfois, ils ont des difficultés à réconcilier les visions excitantes de leurs mondes intérieurs avec la réalité des situations extérieures.

L'amour, pour eux, a trois phases distinctes : tomber amoureux, rester amoureux et quitter la relation. Ces phases réfèrent à leur préférence Pensée et son besoin d’ordre et de séquence.

Un INTP a caractérisé le fait de tomber amoureux comme un stade de perte complète de rationalité qui peut durer jusqu'à une année. Quand un INTP tombe amoureux, il ou elle tombe durement – un phénomène de « tout ou rien ». À ce stade, les INTP seront probablement très vivants, presque pris d'étourdissement, dans leur nouvel amour. L'expérience déferle sur eux et les porte au loin. Ils ne structurent ni ne contrôlent cette expérience, mais l'apprécient simplement et l’expérimentent. Durant cette phase, les INTP font beaucoup de gestes d'amour, comme écrire de la poésie, faire des lectures à l’être aimé et acheter des cadeaux qui ont une signification spéciale. Ils sont curieux de leur partenaire et sont capables de négliger ses défauts. Ils apprécient même les imperfections bizarres parce qu'elles sont quelque chose de nouveau à connaître et examiner. Ils peuvent courageusement ignorer les réalités de distance, du temps et de la durée pour être avec les êtres aimés. Un INTP a risqué sa vie dans le blizzard le plus ravageur de la décennie pour passer dix minutes avec son nouvel amour.

Lorsque la relation arrive dans la phase « rester amoureux », les INTP commencent à évaluer leur structure et organisation. Ils peuvent se retirer à ce point parce qu'ils retournent à leur style intérieur plus habituel. Les démonstrations d'affection extérieures diminuent et leur état frivole change. Les interactions sont plus directes, peut-être même impersonnelles. Les INTP prennent leurs engagements envers leur partenaire sérieusement ; pourtant, ils peuvent ne pas discuter de ces engagements à aucun moment avec leur partenaire ou avec d'autres gens, parce que leurs engagements leur semblent évidents.

La troisième phase, ressortir de l'amour, qui ne se produit heureusement pas toujours, provient d'une analyse des attentes réelles et des besoins de la relation. Souvent une ligne indéfinie est traversée, qu'aucun partenaire ne connaissait à l’avance. Pourtant, l'INTP sait que la ligne a été traversée et la relation se détériore ensuite ou finit. Si les INTP reconnaissent leurs émotions et besoins comme valables, ils sont capables de rompre les liens franchement. Pourtant, s'ils ont mal évalué leurs propres besoins et ceux de leur partenaire, la rupture peut être confuse, en affectant peut-être d'autres aspects de leur vie pendant longtemps. Si l'INTP partage certains intérêts communs (d'habitude intellectuel ou conceptuel) avec celui ou celle qu’ils ont aimé, les relations continuent, mais sur un niveau différent. Quand les INTP ont une raison de continuer une relation, ils le font.

En tout cas, celui ou celle qui s’apparie à un INTP doit s’attendre à un défi intellectuel permanent…

Sexuellement, les INTP appréhendent d'habitude l'intimité avec enthousiasme et excitation. Quelques INTP minimisent entièrement le besoin pour les relations sexuelles dans leurs vies, mais la plupart utilisent leur imagination riche et leur enthousiasme enfantin afin de tirer le meilleur parti du moment. En général, les INTP vivent le moment avec une vive intensité à l'intérieur de leurs esprits, bien que cela puisse ne pas être apparent à leur partenaire.

La plus grande zone de conflit potentiel dans une relation intime avec un INTP est sa lenteur dans la compréhension et la satisfaction des besoins affectifs de leur partenaire. L'INTP peut être extrêmement impliqué dans la relation et profondément amoureux de sa partenaire, mais peut n’avoir aucune compréhension de sa vie émotionnelle et peut ne pas exprimer souvent ses propres sentiments ou le faire de façon incorrecte. Quand l'INTP s'exprime vraiment, cela sera probablement à sa propre façon et à son propre moment, plutôt qu'en réponse aux besoins de sa partenaire. Si c'est un problème qui a causé des différends sérieux lors de relations passées, l'INTP devrait travailler à devenir plus attentif aux sentiments de sa partenaire et leur partenaire devrait travailler à ne pas exiger une affirmation positive explicite du sentiment d’amour de l'INTP.

Les INTP n'aiment pas s'occuper des complications embrouillées, comme le conflit interpersonnel et donc ils peuvent prendre l'habitude de l'ignorer quand il se produit. S'ils estiment qu'ils doivent faire face au conflit, ils s'en approcheront probablement d'une perspective analytique. Cela peut aggraver la situation, si leur partenaire veut simplement se sentir soutenu et aimé. La plupart des personnes (et surtout celles avec une préférence Sentiment) veulent simplement être encouragées, défendues et soutenues quand elles sont inquiètes. L'INTP devrait s’entraîner à satisfaire ces besoins dans les situations de conflit.

Les fêtes de famille sont généralement amusantes pour les INTP parce qu'elles sont des occasions d’observer ce qui rend de tels événements importants pour les gens. Alors qu'un INTP peut oublier souvent des anniversaires et tardif dans leur célébration, de tels événements sont néanmoins considérés comme importants et sa distraction est due à l’inattention. Au moins, ces fêtes offrent l’occasion de réfléchir au sens donné à la famille et à sa place dans sa vie. Quand un INTP grandit et mûrit, même l'heure du coucher peut être une occasion d'exploration, parce qu'elle ouvre la porte aux rêves, qui fournissent plus d'opportunités à la compréhension et à la croissance.

Bien que deux individus bien développés de n'importe quel type puissent vivre une relation robuste, le partenaire naturel de l'INTP est le ENTJ, ou le ESTJ. La fonction dominante Pensée Introvertie de l'INTP s’accouple le mieux avec un partenaire dont la personnalité est dominée par la Pensée Extravertie. Le couple INTP / ENTJ est idéal, parce que ces types partagent l'Intuition comme une façon commune de percevoir le monde, mais INTP / ESTJ forme aussi un bon couple.


Les loisirs de l'INTP

Source: http://www.16-types.fr/types/INTP/intp-06-loisirs.html

Les loisirs ont généralement deux dimensions pour l'INTP. Une dimension reflète leur profondeur, concentration et recentrage sur les questions conceptuelles. L'autre dimension reflète un besoin pour des activités à risque dans le monde externe.

L'INTP aime passer beaucoup de temps seul à lire, penser, jouer à l’ordinateur, ou regarder la télévision. La télévision peut être utilisée intentionnellement ou servir de fond pendant que l'INTP est occupé à traiter de l’information intérieurement. Quelquefois ils trouvent ces activités intérieures plus fascinantes que la compagnie des autres. C'est particulièrement le cas avec les ordinateurs. Les INTP se sentent avec eux comme des poissons dans l’eau. Ce qui semble les attirer est le lien silencieux et profond avec l’organisation logique de l’information que nécessitent les ordinateurs.

Les INTP peuvent développer leurs intérêts pour la profondeur et utiliser leur logique pour atteindre le cœur des choses. Une INTP a été intriguée par l’intrigue et la caractérisation des romans d'Agatha Christie. Elle a décidé de lire chaque livre d'Agatha Christie. Elle a alors comparé les éditions originales des énigmes de Christie avec les actuelles éditions en livre de poche. Elle a ensuite lu les critiques sur ces travaux et a vu les films disponibles se rapportant à Agatha Christie ! Généralement, les INTP ont peu de désir de lire les best-sellers, probablement parce qu'ils regardent avec scepticisme les opinions majoritaires. Ils préfèrent se fier à leurs propres jugements.

Les INTP peuvent aussi se livrer à des défis physiques, en mettant quelquefois leurs vies en danger. Prêts à prendre des risques, ils pourraient escalader des montagnes (surtout là où des adresses techniques de varappe peuvent être utilisées), faire du skydive, ou du rafting sur des rapides. Dans les cadres urbains, les INTP vont sciemment dans les parties les plus dangereuses des villes pour se dépasser et connaître le frisson d'être là.

Les INTP jouent souvent aux jeux qui exigent de la réflexion, comme le bridge, le Monopoly, le Risk, les échecs, le Go et le poker, choisissant de tels jeux parce que la prise de risque et la stratégie sont une partie d'eux-mêmes. Ils peuvent jouer au golf ou à d'autres sports dans lesquels il y a une possibilité de réflexion stratégique. En jouant, ils ne veulent pas trop de bavardages, et ne prêtent pas une attention inutile aux détails. Pendant que les autres parlent, les INTP peuvent vagabonder dans leur esprit à la recherche de jeux de mots et de calembours, qu’ils adorent particulièrement…


Forces des INTP

Source : http://www.16-types.fr/types/INTP/intp-07-forces.html

En résumé
  • Ressentent un amour et une affection pour leurs proches d’une pureté quasi enfantine
  • Décontractés et faciles à vivre, s’en remettant à leurs copains
  • Peu exigeants, ont des besoins quotidiens simples
  • Abordent les choses qui les intéressent avec un grand enthousiasme
  • Richement imaginatifs et créatifs
  • Ne se sentent pas personnellement menacés par le conflit ou la critique
En détail

Très précis dans leurs descriptions, les INTP corrigeront souvent les autres (ou seront fortement tentés de le faire) si une nuance de sens est un peu perdue. Alors qu’elle agace les moins concis, cette capacité de fine distinction donne aux INTP un avantage naturel pour devenir, par exemple, des grammairiens ou des linguistes.

Plus leurs capacités techniques progressent, plus leur désir de permettre à d'autres de connaître le résultat de leurs efforts augmente. Ils ont donc tendance à prendre un rôle éducatif dans leurs échanges sociaux. D'autre part, ils ont de moins en moins l’envie, s'ils ne l’avaient jamais eu, de diriger les activités des autres. C’est seulement quand ils sont forcés par les circonstances qu’ils se permettent de prendre en charge des activités, mais ils abandonneront ce rôle aussitôt qu'ils pourront sans nuire à l'entreprise.

Les INTP disposent de la plus grande précision dans la pensée et la langue de tous les types ; ils ont tendance à voir instantanément les distinctions et les incohérences dans la pensée et le langage. Le mot qui définit le style unique des INTP est l’Architecte – l'architecte des idées et des systèmes aussi bien que l'architecte d'édifices. Ce type représente seulement quelques pourcentages de la population et est donc bien plus rare que la plupart des autres types.

Les INTP découvrent les contradictions dans les déclarations, peu important leur distance spatiale ou temporelle. Le balayage intellectuel des INTP a pour principale qualité de rechercher ce qui est pertinent et significatif dans le problème étudié. Par conséquent, les INTP peuvent mieux se concentrer que les autres types.

Le but ultime des INTP est toujours de réorganiser leur environnement d'une manière ou d'une autre, en créant, construisant, concevant, que ce soit des bâtiments, des institutions, des entreprises, ou des théories. Ils considèrent le monde comme une espèce de matériau brut à remodeler selon leurs plans, comme un morceau de marbre informe pour leur marteau et ciseau.

Beaucoup verront cette attitude comme arrogante et les INTP penseront probablement – surtout dans leurs années de maturité, après avoir découvert que la plupart des gens ne comprennent pas vraiment les lois de la nature – qu’ils sont les innovateurs devant s’opposer à la nature et à la société, dans une lutte sans fin pour définir clairement les buts et choisir tout ce qui permettra d’atteindre le succès escompté. Si c’est de l'arrogance, et bien au moins ce n'est pas de la vanité et sans aucun doute, il a conduit les ingénieurs à prendre l'initiative lors du façonnage de nos structures de civilisation.

Les INTP sont enfin relativement calmes, faciles à vivre, et ce tant que leurs principes ne sont pas bafoués ; ils peuvent alors devenir directs et inflexibles. Cependant ils préfèrent revenir à une ambiance bienveillante, ne voulant pas se donner en spectacle.

Permettez à vos forces INTP de s’épanouir

Si vous êtes INTP, vous possédez des dons spécifiques qui ne sont pas partagés par tous les autres individus. Si vous comprenez ces dons et les mettez au service de votre développement, vous serez à même de vous positionner idéalement dans le monde et de vous construire positivement.

La plupart des INTP reconnaissent qu’ils ont les caractéristiques suivantes qui doivent constituer des atouts pour eux :
  • ils ont une capacité naturelle pour se concentrer et arriver au coeur d'un problème. Ils peuvent voir leurs esprits absorbés complètement par un problème et le résoudre avec exactitude à une vitesse stupéfiante, en utilisant si besoin des schémas de pensée non conventionnels. Cette capacité en fait des experts exceptionnels. Puisque leurs capacités logiques dépendent de leurs expériences, leurs capacités augmentent avec le temps. Les INTP avec de l'expérience sont souvent considérés comme « les gourous » de leurs professions ;
  • leur respect pour la précision dans la communication leur donne la capacité de transmettre exactement leurs idées et découvertes ;
  • ils sont souvent assez intelligents et peuvent saisir des concepts difficiles. Ils souhaitent donner du sens aux choses ;
  • ils sont souvent joviaux et accommodants, avec un bon sens de l'humour ;
  • ils n’ont pas de grosses exigences dans les rapports personnels et ont des besoins matériels quotidiens simples. Ils sont donc souvent faciles et agréables à vivre.
Les INTP qui ont développé leur iNtuition Extravertie Ne au point de recueillir régulièrement l’information d'une manière objective, plutôt que pour simplement nourrir la Pensée Introvertie Ti , atteindront ces dons très spéciaux :
  • ils peuvent être exceptionnellement intelligents et faire des découvertes révolutionnaires ;
  • ils sont d'une manière caractéristique capables de communiquer leurs idées avec plus de concision que l'INTP moyen sans sacrifier l'exactitude ;
  • ils comprennent les avantages de relations proches et comprennent comment soutenir et améliorer ces relations ;
  • ils voient la valeur de principes qui ne sont pas strictement logiques ;
  • avec une compréhension bien développée de leur environnement et la capacité d'agir très vite, ils peuvent être de bons athlètes ;
  • ils ont des personnalités attrayantes et fascinantes et sont bien aimés et acceptés par la plupart des personnes.

Et leurs faiblesses

source : http://www.16-types.fr/types/INTP/intp- ... esses.html

En résumé
  • Pas naturellement en harmonie avec les sentiments des autres ; lents à répondre aux besoins affectifs
  • Pas naturellement bons à exprimer leurs propres sentiments et émotions
  • Ont des difficultés à quitter les mauvaises relations
  • Ont tendance à être soupçonneux et à se méfier des autres
  • Habituellement, pas très bons en ce qui concerne les questions pratiques, comme la gestion de l’argent, à moins que leur travail n'implique cet intérêt
  • Ont tendance à laisser se dégonfler les situations de conflit en les ignorant, ou bien explosent dans des colères furieuses. Ressentent un amour et une affection pour leurs proches d’une pureté quasi enfantine
Zones de Problèmes Potentiels

Quelle que soit le don de force, il y a une faiblesse associée. Sans « mauvais », il n'y aurait aucun « bien ». Sans « difficile », il n’y aurait pas de « facile ». Nous louons nos forces, mais nous maudissons souvent et ignorons nos faiblesses. Pour grandir en tant que personne et arriver à ce que nous voulons dans la vie, nous ne devons pas seulement capitaliser sur nos forces, mais aussi faire face à nos faiblesses et nous occuper d’elles. Cela veut dire porter un regard acéré sur les régions de problèmes potentiels correspondant à notre type de personnalité.

La plupart des faiblesses caractéristiques des INTP sont dues à ce que leur fonction dominante de Pensée Introvertie Ti envahit la personnalité au point que toutes les autres fonctions existent simplement pour servir ses propres buts. Dans ce cas, un INTP peut présenter certaines des faiblesses suivantes suivant des degrés variables :
  • il est « enfoncé dans une ornière » et fait seulement les choses qui lui sont connues et confortables ;
  • il s'oppose et rejette tout ce qui ne confirme pas sa propre compréhension expérimentale du monde. S'il perçoit que quelque chose n'est pas logique, il la rejette comme peu important ;
  • il rejette les gens qui pensent ou vivent différemment de lui ;
  • il peut être extrêmement caustique et insultant envers les autres ;
  • il peut s’isoler de la société ;
  • il peut devenir trop paranoïaque à propos des organisations sociales et des institutions essayant de le contrôler ;
  • il peut sans le savoir ou par manque de bienveillance blesser la susceptibilité des autres ;
  • il peut complètement ignorer comment exprimer d'une façon compréhensible son monde intérieur à d'autres ;
  • il peut commettre des erreurs, non par des erreurs de logique, mais à cause de la négligence de détails jugés ennuyeux ;
  • il peut complètement ignorer le type de communication qui est souvent souhaitable et (à un certain degré) attendue dans une relation intime. S'il est conscient de ce qu’il est opportun de dire et de faire pour encourager les liens affectifs, il peut être incapable d'apprécier la valeur de tels actes. Il peut se sentir trop vulnérable pour s'exprimer de cette manière et rejeter ainsi l'idée entière ;
  • si poussé au-delà de son niveau de confort pour former des engagements ou des liens affectifs nouveaux, il peut rejeter une relation entièrement ;
  • sous un fort stress, il peut montrer des émotions intenses qui semblent disproportionnées à la situation (pleurs, cris) ;
  • il peut ne pas reconnaître des principes sociaux fondamentaux, comme une tenue adéquate ou la conduite générale.
Sous stress...
Sources de stress fréquentes
  • Débordements émotionnels des autres ou d'eux-même
  • Charge de travail ou obligations qui interfèrent avec le besoin d'autonomie
  • Situations ou personnes arbitraires ou illogiques
  • Impossibilités pour les autres de comprendre idées ou analyses
  • Incapacité à concilier le point de vue des autres
Réactions

Les INTP manquent de suivi et cela peut les détacher d’un examen pratique de leurs idées. Leurs idées deviennent sur-intellectualisées et trop abstraites pour trouver une application pratique. Avec leur esprit critique très pointu et leurs capacités analytiques, les INTP ont alors tendance à chercher la petite bête, à ergoter et à exagérer généralement des questions simples. Leur désir pour l'exactitude et la précision exacerbe n'importe quelle erreur qu'ils peuvent percevoir chez eux ou chez d'autres - ils sont, autrement dit, extrêmement critiques. A force de vouloir être compétents et tout savoir, leurs normes deviennent de plus en plus hautes. Quand la crainte de l’échec devient trop prononcée, les INTP sont alors prompts à se sentir inintelligents, lents et impuissants.


Si le stress se prolonge, l'esprit des INTP semble geler et refouler les renseignements essentiels qu'il a accumulés si durement. Leurs flots créateurs se tarissent et ils souffrent du trac, de la peur de la page blanche et d’une inhibition générale de leur réflexion astucieuse et de leurs capacités à parler aisément. Préoccupés par leurs performances déclinantes, les INTP deviennent déstabilisés en attendant leur échec. Si le stress devient trop écrasant, la peur de s’évanouir les empêche de prendre des risques dans les domaines où ils désirent réussir. En essayant d'éviter l'incompétence, ils échouent à obtenir l'expertise et la maîtrise dont ils ont désespérément besoin.

Plus le stress se poursuit, plus le « comportement acquis » a tendance à céder le pas devant le style naturel. Ainsi, durant une crise, l'INTP pourrait :
  • se retirer pour réfléchir au problème central qui nécessite l'attention
  • suggérer différentes idées et utiliser le feedback reçu pour soutenir l'analyse intellectuelle
  • critiquer les efforts des autres et ignorer leurs sentiments.
Sous une tension extrême, fatigue ou maladie, l'ombre de l'INTP peut apparaître - sous la forme négative de l'ESFJ. Il pourra :
  • exprimer des émotions négatives intenses vers les autres
  • être très sensible à la critique
  • se préoccuper des détails, sans base logique
  • interpréter des faits ou des événements d'une façon très subjective.
L'ombre est une partie de l'inconscient qui est souvent visible aux autres, sur qui l'ombre se projète. L'INTP peut donc facilement repérer ces fautes chez les autres sans les reconnaître chez lui.


Suggestions pour gérer le stress

- Se concentrer sur les rapports humains et les besoins des autres
- Revenez en arrière et étudiez de nouvelles possibilités
- Investissez-vous dans une activité physique éprouvante pour reposer votre esprit

Organisation

Les INTP préfèrent un style de vie organisé, mais ils ont leur propre vision de cette organisation. Ils n'utiliseront pas probablement la structure d'un système de planificateur formel et développeront probablement leur propre approche quant à son utilisation.


Les points suivants sont quelquefois un problème pour eux :
  • oublie les activités sociales
  • se considère désorganisé
  • d'autres personnes le considèrent désorganisé
  • oublie parfois des réunions et des rendez-vous
  • difficulté à prioriser les tâches et les activités
  • oublie de faire des tâches qui ne sont pas sur sa liste des « à faire »
  • a tendance à amasser des choses qui peuvent être utiles pour « plus tard »
  • ne peut pas recevoir des invités en raison du fatras chez lui
  • a des problèmes à se débarrasser des objets avec une valeur sentimentale
  • oublie les anniversaires et autres occasions spéciales
Ceux-ci sont souvent un problème :
- tergiverse et remet à plus tard quand il ne veut pas faire quelque chose.
- a beaucoup de bazar chez lui parce qu'il ne sait pas où mettre ses affaires.

Explication des Problèmes

Presque toutes les caractéristiques problématiques décrites ci-dessus peuvent être attribuées à des degrés différents au problème commun des INTP de ne prendre dans l'information que ce qui touche ou soutient leur expérience de vie propre. L'INTP est conduit à comprendre son monde en appliquant la logique (une logique immédiate, spatiale, « désorientée ») à la situation actuelle. Bien qu'il cherche généralement à découvrir des vérités, il n'a pas toujours en tête un but à atteindre à partir du processus logique. L'acte ou le processus logique devient alors un but en valant la peine. Dans leur zèle pour la satisfaction procurée par la résolution d’un problème, les INTP veulent parfois se mettre de manière sélective dans des situations dans lesquelles ils ont l'opportunité d'exercer ces capacités. Ce n’est certainement pas un problème. La plupart des types de personnalité veulent faire le plus souvent les choses où ils sont les meilleurs. Telle est notre nature de capitaliser sur nos forces. Le problème survient lorsque le but de l'INTP devient d’accomplir sa satisfaction personnelle à n’importe quel prix.

Il est sain de choisir vos chemins et buts dans la vie pour qu'ils coïncident avec ce que vous trouvez qui en vaut la peine et où vous êtes vraiment bons. Pourtant, il se trouve quelquefois que nous nous éloignons de cette approche et sacrifions une compréhension exacte et objective du monde pour une vision plus étroite qui est plus facile et confortable pour nous. L'INTP expérimente ce problème quand il cesse de prendre l’information dans un sens vraiment objectif et prend plutôt uniquement celle qui peut être étudiée logiquement.

Leur questionnement perpétuel peut les paralyser s'ils ne font pas suffisamment la différence entre questions majeures et mineures ; au nom de la rigueur logique, il peut leur arriver de bloquer l'ensemble d'une réflexion pour résoudre un point d'intérêt très secondaire. Enfin la vivacité de leur esprit peut les rendre impatients avec ceux qui ne fonctionnent pas intellectuellement de la même manière. Leur indépendance d'esprit peut même les empêcher de travailler en groupe quand ce serait nécessaire.

La fonction dominante de l'INTP est donc la Pensée Introvertie Ti. Cette fonction est soutenue de près et d'une manière importante par la fonction auxiliaire d'Intuition Extravertie Ne. Le Ne perçoit le monde et envoie des renseignements dans la psyché, où elle est traitée par le Ti. Un INTP qui utilise sa fonction Ne d'une façon diminuée est celui qui perçoit des renseignements pour le but unique de nourrir le Ti, plutôt que de tout recueillir objectivement. Il se soucie moins de la compréhension de quelque chose dans un but d’entendement que d’alimenter le Ti avec un morceau de données. Les renseignements ne sont pas cohérents avec sa vue logique de lui-même ou de la situation sont alors écartés comme peu importants.

Une Intuition Extravertie bien développée perçoit des situations avec la profondeur et la compréhension globale. Elle reconnaît des possibilités. La Pensée Introvertie arrive à des conclusions. Si la psyché d'un INTP sert les buts de Ti avant le reste, les conclusions logiques deviennent plus importantes que les possibilités. Dans de tels cas, l'INTP trie et choisit les renseignements de Ne qui l’intéressent dans la perspective d’aboutir à des conclusions logiques. Cela fait que l'INTP reste concentré afin d’atteindre des conclusions logiques, mais cela l’empêche de prendre de l’information qui ne cadre pas bien avec son fonctionnement logique. Cela inclut des choses comme l'amour, les émotions, les attentes sociales, etc. Ces choses sont très importantes pour beaucoup de personnes dans le monde et ne peuvent pas être écartées si on espère vraiment comprendre d'autres personnes et la société dans laquelle nous vivons. Quand l'INTP refuse de considérer l’importance de données qui ne peuvent pas être manipulées par leur fonction Pensée, il écarte l'importance d'idées qui sont centrales à la moitié des types de personnalité (environ la moitié de la population humaine utilise essentiellement le Sentiment F lors de prise de décision). Un INTP qui veut comprendre les gens et veut reconnaître la valeur des idées tant logiques que non logiques s'efforcera de recueillir le plus possible d’information sur le monde dans le but d'en améliorer sa compréhension.

L'INTP qui souffre d’une utilisation diminuée de Ne sera probablement très cinglant, méprisant et moqueur envers les personnes qui expriment leur désaccord avec lui. Sans une perception suffisamment diverse du monde Extraverti, l'INTP a peu de chances de comprendre les principes de l’interaction humaine et ne reconnaîtra probablement pas la valeur gigantesque du fait de s’entendre avec les autres et d'avoir de bons rapports.

Par exemple, un INTP (Bob) et sa femme ont récemment adopté une fille de 7 ans (Kelly). La famille vit dans un pays étranger et reviennent aux Etats-Unis pour Noël la plupart des années. L'année dernière, les parents de Bob ont gâté Kelly avec beaucoup de cadeaux de Noël pour lui permettre de savoir qu'elle était bienvenue et estimée dans leur famille. Quand Bob et sa famille ont quitté le pays après Noël, ils n'ont apporté aucun des cadeaux de Noël de Kelly avec eux. Les parents de Bob ont tous été extrêmement blessés et vexés par ce fait. Quand ils en ont parlé à Bob, il a déclaré qu'ils s’étaient trompés. Il a dit qu'il avait fait l'emballage lui-même et a été sûr que rien n'avait été laissé. La famille de Bob a une grande pile de vêtements et de jouets qui étaient destinés à Kelly, mais Bob insiste toujours à ce jour et dit qu'ils se trompent. Il ne voit pas la situation objectivement avec le Ne. Il écarte plutôt l'évidence parce qu'elle ne soutient pas sa propre vision de lui ou de cette situation particulière.

Il tient difficilement compte des sentiments des autres ; ses critiques, même si elles visent la rigueur logique des raisonnements et non la qualité des personnes qui les tiennent, peuvent être mal perçues en raison de leur sécheresse. Un INTP a été sidéré d’apprendre que son épouse a pris personnellement son commentaire logique, impersonnel « le rôti est brûlé ! ». Il attirait simplement l'attention sur un triste résultat et a voulu aider à en déterminer sa cause. Il a pensé que peut-être la recette était incorrecte, la cuisinière surchauffait, la casserole était inadéquate, ou le thermomètre de viande était douteux. Il avait fait sa déclaration avec les meilleures intentions – pour trouver la cause du rôti brûlé. Il n'a pas considéré que sa femme pouvait avoir fait une erreur et avoir pris son commentaire personnellement… En fait, il ne lui a rien dit de son analyse intérieure ; il a seulement parlé de sa conclusion. S'il l'avait incluse dans son processus de réflexion intérieur, elle aurait pu mieux comprendre ses commentaires et ne pas les avoir pris pour elle.

Il a souvent du mal à exprimer ses valeurs personnelles autrement que par des jugements tranchés. Il peut faire dans ses relations de très bons ou de très mauvais choix. Il est peu à l'aise avec ses propres sentiments qu’il manifeste rarement. Par contre, il peut arriver que ces sentiments surgissent avec violence, sous la forme d'un « coup de foudre » par exemple.

Il aura intérêt à développer sa Sensation, d'abord sur les détails concrets qui confirment ou infirment ses théories pour en éprouver la validité. Il pourra surtout prêter plus d'attention à lui-même, à ses sensations internes. Des activités physiques par exemple seront tout à fait bienvenues pour le mettre en contact avec son corps. Ce travail sur ses sensations lui permettra d'explorer sa fonction inférieure, le Sentiment, Il pourra ainsi porter son attention sur ses émotions et celles des autres. Il accordera alors de l'importance aux valeurs des autres et les prendra en compte dans ses réflexions. Il lui faudra cependant éviter de théoriser sentiments et valeurs, car ils reviendraient alors à leur fonction dominante sans développer leur fonction inférieure. Ils auront ainsi intérêt à rester en contact avec les réactions des personnes qui les entourent.

La fonction inférieure de l'INTP est le Sentiment Extraverti Fe. Cela signifie qu'il n’est pas accordé naturellement avec ce que ressentent les autres, ou avec les attentes sociales. En fait, l'INTP rejettera probablement l'importance de rites sociaux, règles et attentes. C'est un point faible naturel pour ce type, qui provoque souvent des conflits entre l'INTP et son partenaire amoureux. Cette faiblesse peut être surmontée en développant son Ne au point de pouvoir percevoir les attentes de type Sentiment. Ils ne doivent pas utiliser le Fe pour comprendre comment agir. Ils peuvent percevoir la conduite attendue de leur fonction Ne. Cependant, s'ils limitent leurs données entrantes aux seules choses qui soutiennent leur mode de vie existant, alors ils n'apprennent rien du tout de leur Ne. Ils ne développent pas leur compréhension de conduites sociales et intimes – ils réduisent plutôt l'importance de ce type de compréhension à leur propre vie. Dans ces situations, les INTP se tiennent à l'écart des rapports personnels très proches et se sentent plus vulnérables et moins sûrs d'eux dans les situations qui impliquent d'exprimer leurs émotions. Dans les cas extrêmes, ils rejettent entièrement l’interaction sociale. Ils ont alors tendance à détester chacun et communiquer avec le monde dans le but primaire de se débarrasser de la personne offensante. La plupart des INTP ont des mauvais jours pendant lesquels ils n’auront pas très envie de voir des gens. Le problème se produit en fait quand chaque jour devient un mauvais jour.


Croissance personnelle de l'INTP

Source : http://www.16-types.fr/types/INTP/intp- ... sance.html

Qu'est-ce que le succès pour un INTP ?

Les INTP sont des penseurs globaux. Ils voient tout comme une Entité géante qui est connectée et cherchent à en savoir plus sur cette Entité. Ils cherchent constamment la Vérité et ont un respect suprême pour la Vérité. Ce n'est pas facile pour l'INTP d'arriver à une conclusion sur la Vérité. Leur fonction auxiliaire Intuition Extravertie Ne leur permet d'absorber les nombreuses complexités de notre monde et ils sont poussés à considérer chacune de ces complexités avant de pouvoir conclure. Dès qu'ils ont atteint une conclusion, ou ont découvert une Vérité, ils sont très attentifs à la façon dont elle est exprimée et comprise. Ils veulent être sûrs que les mécanismes de leur compréhension ont été compris correctement et demandent la précision absolue et l'exactitude lorsque d'autres décrivent ces principes. Ils s'appliquent aussi ces normes lorsqu'ils communiquent leur connaissance. S'ils prennent le temps de développer leur communication, ils peuvent être d'extrêmement bons auteurs éducatifs.

En plus de leur respect immense pour les principes métaphysiques, les faits et les Vérités, l'INTP respecte hautement la logique et la façon dont l'esprit travaille logiquement en cherchant à maîtriser un sujet ou situation. Ils trouvent un grand plaisir à se livrer à des actes logiques qui exigent un raisonnement rapide, spatial, comme les jeux d'esprit, ou les épreuves de Q.I. L'INTP brille dans ce royaume. La Pensée Introvertie Ti est une sorte de logique « à base d'action ». Dans le cas de l'INTP (par opposition à l'ISTP), l'action peut se produire ou non dans un endroit physique extérieur, mais elle sera expérimentée avec la vitesse de la foudre.

L'INTP est le plus heureux dans les situations dans lesquelles il peut utiliser la logique régulièrement dans des efforts pour découvrir des Vérités. Sa capacité d'être efficace dans ces efforts, aussi bien que celle de s'occuper des gens et se sentir à l'aise dans le monde, sera dans une grande part liée au développement de l'Intuition Extravertie Ne. Bien qu'ils aient des besoins plus simples avec les rapports interpersonnels que la plupart des autres types, il est très important qu'ils maintiennent leurs relations extérieures, plutôt que rester seuls. Les INTP qui s'isolent se sentent rarement heureux ou ne considèrent pas avoir réussi. Le sentiment de succès des INTP dépend des opportunités d'exercer leur esprit actif, des occasions de chercher et trouver la Vérité, et de l'état de leurs relations et de leur vie extravertie.


Solutions

Pour grandir, l'INTP doit se concentrer à recueillir le plus possible d’information à travers son iNtuition Extravertie Ne. Il doit s’autoriser à entrer dans des situations qui ne lui sont pas nécessairement confortables, ou qui se différencient des situations qu'ils choisiraient normalement. L'INTP apprend de l'expérience, donc la meilleure voie pour qu’il grandisse est de s'ouvrir de lui-même à de nouvelles expériences. Soyez donc conscients de votre tendance à vouloir partir en trombe, et faites quelque chose « de nouveau » qui est en fait simplement une occasion différente d'exercer une compétence connue. Votre tâche, en tant que personne intéressée à sa croissance personnelle, est de comprendre le monde d'une manière vraiment objective et de comment vous vous inscrivez dans ce monde, plutôt que comment le monde s'inscrit dans votre vie.

L'INTP devrait également prêter une attention particulière à ses motivations lors de la perception d’une nouvelle information. Perçoit-il avec un esprit ouvert ou avec un ordre du jour ? Cherche-t-il vraiment à comprendre quelque chose, ou est-il plus concerné par le fait de transformer les renseignements en une conclusion logique ? Cherchez d'abord à comprendre, puis seulement ensuite à juger.


Vivez Heureux en tant qu’INTP

Les problèmes d’adaptation à notre monde des INTP ne sont pas habituellement liés aux amitiés platoniques. Généralement, l'INTP a des difficultés à trouver et maintenir une relation amoureuse. L'INTP a des besoins et des attentes relativement simples envers leur partenaire et ils sont surpris et troublés de constater que leurs partenaires ont des demandes plus complexes. Ils ne comprennent pas ces besoins et peuvent se sentir incapables de les satisfaire. Ils se sentent très mal à l’aise dans une situation où ils perçoivent que l'on attend qu'ils fassent quelque chose qui leur est inconnu. Ils s’éloignent alors de la relation. Ils masquent généralement leur peur et leur inconfort en réduisant l'importance de la relation pour eux, ou en attribuant l'échec de la relation aux attentes ridicules de leur partenaire. À l'extérieur d'une relation, ils se sentent impopulaires et peu appréciés, mais ont peur d'engager une relation parce qu'ils craignent le refus et les blessures.

La plupart des INTP connaissent des difficultés relationnelles à un moment de leurs vies. L'INTP avec un Ne bien développé trouvera des relations plus satisfaisantes et plus faciles à poursuivre. En conséquence, nous offrons quelques suggestions générales pour les relations, aussi bien que des conseils qui aideront les INTP à développer leur Ne.


Suggestions spécifiques
  • Réalisez et admettez que pour vous, une relation satisfaisante commencera par la tête et se poursuivra par le cœur
  • Réfléchissez à ce que vous ressentez pour l'autre personne. N'exprimez pas faussement d'amour, ou ne menez pas quelqu'un en bateau avec votre ambivalence
  • Ne cherchez pas à être un maître au jeu « J’exprime facilement mes émotions ». Soyez vous-même, mais souvenez-vous qu'il y a une supposition de base de décence humaine qui doit être acceptée dans les relations. Si vous n'êtes pas sûrs de ce que cela signifie, accordez une attention particulière à l’observation « de couples harmonieux » et à la façon dont ils se comportent l'un envers l'autre, pour que vous puissiez déterminer où les lignes sont tracées
  • Unissez-vous à un Penseur Extraverti Te (ESTJ ou ENTJ) qui aura moins de chance de supposer que le manque de feed-back est la même chose que du feed-back négatif
  • Le développement de votre expérience développera votre compréhension des attentes humaines. Essayez de trouver le type de personnalité des gens que vous connaissez et que vous rencontrez dans la vie
  • Ne vous concentrez pas trop sur les contradictions des autres. Essayez d'être sympathiques et de montrer que vous appréciez les autres
  • Être compétent est très important pour vous mais ne soyez pas trop durs avec vous
  • Ne laissez pas vos émotions prendre le dessus – vous pourriez avoir des explosions de colères, des crises de larmes ou sembler hypersensibles
  • Faites attention à remarquer à quoi les gens ressemblent lors de différentes situations sociales. Remarquez leurs cheveux, leur maquillage (ou son absence), l’état de leurs vêtements, leurs chaussures, leurs expressions. Ne comparez pas les autres à votre propre apparence, tenez-en simplement compte
  • En conversant avec un ami ou un parent, passez au moins la moitié du temps à parler d'eux. Concentrez-vous sur le fait de comprendre vraiment d’où vient la personne, avec ses soucis. Posez des questions
  • Pensez aux gens qui sont les plus proches de vous. Souvenez-vous qu'ils ont leurs propres vies qui continuent. Essayez de visualiser ce que cette personne fait et imaginez à quelles sortes de choses la personne pense. Ne prononcez pas de jugement, pensez-y juste

Dix Règles de Vie pour permettre le succès de l’INTP
  • Nourrissez Vos Forces ! Rendez-vous compte de votre don à venir à bout des problèmes logiques et des situations et donnez-vous de nombreuses occasions d'exercer vos capacités. Une grande partie de votre bien-être viendra de ces expériences
  • Faites face à Vos Faiblesses ! Nous avons tous des faiblesses. Le fait de reconnaître vos faiblesses pour ce qu'elles sont (sans vous flageller) vous donnera le pouvoir de changer votre vie pour le mieux
  • Partagez Vos Pensées ! Le fait de discuter vos idées et perceptions avec d'autres vous aidera à développer votre Intuition Extravertie Ne et ainsi votre compréhension du monde. La manière dont vous utilisez votre fonction auxiliaire est très importante pour votre santé générale et votre bonheur
  • Écoutez Tout ! Essayez de ne pas rejeter quelque chose immédiatement. Laissez-le vous pénétrer et appliquez ensuite votre jugement. Essayez de ne pas écarter des choses qui manquent de logique - elles ne sont pas illogiques
  • Prêtez attention aux autres ! Comprenez que chacun a sa propre vie et sa propre optique. Chacun a quelque chose à offrir. Essayez d'identifier le type de personnalité des autres
  • Reconnaissez les Principes Sociaux ! Rendez-vous compte que notre société fonctionne autour de quelques principes sociaux fondamentaux et que notre société échouerait si ces principes n’étaient pas reconnus et défendus. Dans une démocratie, les gens votent. À un feu rouge, les gens s’arrêtent. Si les gens arrêtaient de voter parce que cela n'est pas important eux, qui serait au pouvoir ? Si les gens cessaient de s'arrêter aux feux rouges parce que cela n’est pas prévu, comment pourrions-nous conduire ? Vos priorités et plans sont importants, mais vous devez reconnaître que l'ordre du monde extérieur est aussi important. N'écartez pas l'importance de principes qui n'affectent pas votre vie directement
  • Sortez de Votre Zone de Confort ! Comprenez que la seule façon de grandir est de sortir de votre zone de confort. Si vous êtes mal à l’aise avec une idée ou une situation parce que vous n'êtes pas sûrs de la façon d'agir, c'est bien ! C'est une opportunité pour votre croissance
  • Identifiez et Exprimez Vos Sentiments ! Vous pouvez souffrir en comprenant ce que vous ressentez pour quelqu'un. Il est important que vous arriviez à le comprendre. Ne menez pas quelqu'un en bateau avec votre ambivalence. Si vous déterminez ce que vous appréciez chez une personne, dites lui chaque fois que vous y pensez. C'est la meilleure façon de la rassurer sur vos sentiments et ainsi de favoriser une relation durable
  • Soyez Responsable de Vous ! Souvenez-vous que personne d'autre que vous n'a plus de contrôle sur votre vie. Ne soyez pas une victime
  • Supposez le Meilleur ! Ne vous angoissez pas avec la crainte et les attentes négatives. Souvenez-vous qu'une attitude positive crée souvent des situations positives

Comprendre les INTP lorsqu'on n'en est pas un

source : http://www.16-types.fr/types/INTP/intp-10-non-intp.html

Ils ont tendance à être :
  • calmes, indépendants et secrets
  • logiques et peu sentimentaux
  • créatifs, astucieux, innovateurs et penseurs globaux
  • curieux et poussés à accroître leurs capacités
  • décontractés et adaptables
  • non conformistes et imprévisibles

La chose la plus importante pour un INTP est sa vie privée et l'opportunité de résoudre des problèmes complexes de façon unique.


Comment repérer un INTP ?
  • Secret, sélectif et réservé
  • Froid, détaché et peu sentimental
  • Logique, intellectuel et analytique
  • Décontracté, calme et adaptable
  • Sceptique et aimant débattre de tout ce qui est présenté

Comment Parler « l'INTP » ?
  • Préparez-vous à considérer le plus d'options possible, et attendez-vous à ce que les décisions prises évoluent si de nouvelles informations deviennent disponibles
  • Défiez leurs aptitudes à résoudre les problèmes. Les INTP rencontrent rarement un problème qu'ils ne peuvent résoudre. Plus il est sioux, plus ils aiment et trouvent le problème stimulant
  • Donnez aux INTP le temps nécessaire pour gamberger avant de vous attendre à les voir agir
  • Autant que possible, épargnez-leur l'ennui de travailler sur les détails. Au contraire, laissez-les se concentrer sur les aspects plus créatifs, plus stimulants, d'un problème ou d'une situation
  • Faites-leur savoir que vous respectez leur compétence et leur expertise
  • Respectez leur intimité, et ne cherchez pas à obtenir des informations à propos de leur vie privée, à moins qu'ils aient envie de les partager. Même ses amis proches ont la sagesse de laisser le soin à l'INTP d'entamer une discussion personnelle

Phrases qui retiennent l'attention des INTP
  • Pourrais-tu réfléchir à ce problème ?
  • Prend tout ton temps.
  • C'est un défi intéressant.
  • Je ne sais pas comment nous allons résoudre ceci.
  • Je respecte ton intimité.

En quelques mots
  • Logique
  • Sceptique
  • Détaché
  • Réservé
  • Théorique
  • Déterminé
  • Précis
  • Original
  • Indépendant
  • Autonome
  • Cognitif



Lire aussi
http://www.16-types.fr/types/INTP/intp-fonctions.html


Les INTP sur le forum
Si vous avez bien tout lu, il devient facile de repérer les INTP sur le forum : ils ont tendance à écrire des articles analytiques où ils essaient de décrypter le fonctionnement des dynamiques sociales, à vouloir tout séquencer (ils adorent les méthodes types MM) et décrypter.
Quand la situation ne leur convient pas, ils prennent l'initiative de proposer mieux. Juste, parfois, ils oublient de terminer (parce qu'ils ont déjà bien avancé dans leur tête, et que c'est le principal pour eux).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 17.03.12, 17h54 par Tomby
  • [+1] Très intéressant le 14.12.12, 12h41 par Raven
  • [+1] Absolument le 08.06.13, 17h38 par DiversityHD
  • [+3] Très intéressant le 20.05.14, 11h41 par Crunch
  • [0] Merci ! :) le 26.05.15, 21h49 par Liyala
  • [+1] 36 15 My Life le 21.01.18, 21h06 par Sterdex
Comme je l'ai dit plus haut, je suis INTP, et les infos postés ci-dessus me décrivent très bien, même si certaines d'entre elles me correspondent un peu moins (je ne suis pas si naîf sur les relations amoureuses par exemple, mais c'est sans doute grâce à FTS).

Pour ma part INTP. Hormis quelques divergences mineures, la description me correspond tellement que c'en est troublant. Mais ça m'a permis de comprendre beaucoup de choses sur moi-même.

Moi je:
- Je suis un penseur / décodeur / décrypteur fou, qui veut décrire et comprendre les systèmes.
- J'aime construire des trucs et faire des plans, schématiser et poser mes idées sur papier
- J'ai du mal à comprendre l'intérêt des petites attentions en famille ou en couple (les conventions sociales irrationnelles et sentimentales me soulent : c'est pas rationnel).
- Je ne comprends pas et oublie souvent qu'il puisse être nécessaire / bienvenu d'appeler ses proches au téléphone. Et quand on m'appelle pour ne rien dire, ça me soule.
- Si tu me dis "c'est comme ça" t'as intérêt à être convainquant parce que je vais te demander pourquoi, et pourquoi, et ça va sans doute te gaver. Et si tu n'es pas convainquant, ne t'attends pas à ce que je te croies sur parole.
- Si un truc qui me parait évident n'existe pas, ou ne me parait pas bon, ou mal optimisé, je n'hésite pas à essayer de faire mieux (c'est d'ailleurs comme ça que FTS est né)
- Je peux m'absorber dans un travail au point de perdre la notion du temps (notamment les trucs qui me plaisent type psychologie, notions abstraites, dynamiques sociales, code informatique etc)
- Par contre comprendre la théorie me suffit, ce qui fait que mettre en oeuvre m'intéresse moins, et je peux parfois donner l'impression d'être feignant, alors que pour moi, l'essentiel est déjà fait, la réalisation n'est que très accessoire
- J'ai aussi du mal à affronter les situations d'incertitude qui me déstabilisent, et qui font que je peux me mettre en mode super procrastination : je repousserai les trucs qui me plaisent pas, souvent en m'absorbant dans d'autres trucs très constructifs, mais qui n'ont rien à voir (c'est aussi comme ça que FTS est né, ainsi que beaucoup des articles que j'ai écrits).
FrenchKiss a écrit : - J'ai du mal à comprendre l'intérêt des petites attentions en famille ou en couple (les conventions sociales irrationnelles et sentimentales me soulent : c'est pas rationnel).
Je pense que c'est le cas de la majorité des gens :mrgreen:

Enfin pour moi c'est le cas. Pourquoi appeler pour demander si ça va ? C'est s'il y a un problème que t'appelles ou si t'as un truc à dire, ça paraît logique :blbl:

Après c'est peut-être intéressant ces profils, mais ce ne serait pas comme les horoscopes qui correspondent à tout le monde ?
J'avoue que j'ai la flemme de lire les autres après celui là...

INTP RULEZ OVER ALL
:fuckyeah:
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 08.04.12, 18h18 par nicoghibli
  • [+1] le 08.04.12, 23h21 par Gordon_Gekko
Lorsque tes rayons nous punissent,
Des nuées de jupes surgissent,
Les saisir n'est alors que justice
Et pour mettre fin au supplice,
Glissons nous entre leurs cuisses.

Merci Soleil.
FrenchKiss a écrit :Au contraire, c'est avec les ESFJ qu'il aura le plus de difficultés.
Lol Tout s'explique... ;)
gekko a écrit :Enfin pour moi c'est le cas. Pourquoi appeler pour demander si ça va ? C'est s'il y a un problème que t'appelles ou si t'as un truc à dire, ça paraît logique
Ben étant INTP je pense comme toi (tu es INTP aussi non ?); mais vu le nombre de gens qui ne comprennent pas qu'on puisse ne pas comprendre, ça doit être typique des INTP :)
FrenchKiss a écrit :Ben étant INTP je pense comme toi (tu es INTP aussi non ?); mais vu le nombre de gens qui ne comprennent pas qu'on puisse ne pas comprendre, ça doit être typique des INTP :)
En effet je suis INTP, les meilleurs :lol:

J'ai trouvé qu'il y avait quelques passages très précis dans ton post, beaucoup sur la famille d'ailleurs. L'étude sur le pourquoi la famille est censé être sacré et l'observation lors des repas, c'est quelque chose que je fais toujours et je trouve le sujet particulièrement intéressant
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 08.04.12, 18h18 par nicoghibli
  • [+1] le 08.04.12, 23h21 par Gordon_Gekko
Lorsque tes rayons nous punissent,
Des nuées de jupes surgissent,
Les saisir n'est alors que justice
Et pour mettre fin au supplice,
Glissons nous entre leurs cuisses.

Merci Soleil.
En gros la différence avec nous pour vous, c'est l'introversion. Vous vous ressourcez donc dans la solitude plutôt que par le contact je crois.
Venusian a écrit :En gros la différence avec nous pour vous, c'est l'introversion. Vous vous ressourcez donc dans la solitude plutôt que par le contact je crois.
C'est ce que j'ai compris aussi. Pour ma part c'est le cas, à voir si les autres INTP valident
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Yep ! :) le 08.04.12, 18h17 par nicoghibli
  • [+1] le 08.04.12, 23h22 par Gordon_Gekko
Lorsque tes rayons nous punissent,
Des nuées de jupes surgissent,
Les saisir n'est alors que justice
Et pour mettre fin au supplice,
Glissons nous entre leurs cuisses.

Merci Soleil.
Entre E et I la différence c'est ça oui; mais ça veut pas dire que les I soient des timides ou asociaux, c'est juste un mode de fonctionnement différent.

Par contre, il me semble avoir lu qu'un piège est de croire qu'un INTP est un ENTP introverti : il n'y a qu'une lettre qui change, mais derrière ça, c'est toute la dynamique interne de la personne qui est chamboulée. Pour en savoir plus il faut s'intéresser aux fonctions de Jung, sous-jacentes aux 4 dimensions étudiées par le MBTI. Je vous avouerais que j'ai pas encore tout démêlé à ce niveau.
Concernant les INTP et le travail ça ne me ressemble pas du tout. Pour le reste il y a du vrai.
95 % de la description sur l'INTP me correspond :shock: surtout la partie sur les méthodes de réflexion et les rapports avec les autres.

Ca ne m'apprend pas grand chose puisque j'avais déja vu les faiblesses citées dans ma personnalité et que j'essaye de les corriger, mais ça peut expliquer certaines tendances et permettre à l'entourage de mieux me cerner :D

Belle description au fait
Question aux autres INTP : j'ai, comme pas mal d'INTP semble-t-il, tendance à bosser dans l'urgence, à avoir du mal à tenir un planning. Ca commence à me peser dans la vie professionnelle : je bosse bien et quand on m'en donne la possibilité, je fais du très bon; mais cette difficulté à me conformer à un planning peut paraître peu professionnel aux yeux de ceux qui sont plus rigoureux.
=> est-ce que c'est pareil pour vous, et comment vous le gérez ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 24.06.13, 15h28 par Yapaslfeu
  • [+1] 36 15 My Life le 21.01.18, 21h08 par Sterdex
Oui c'est pareil pour moi, je suis obligé de me faire un planning hebdo sur un agenda, ce qui prend le plus de temps c'est d'identifier l'objectif principal, précisément celui qui permet de trouver un intérêt supérieur.

Exemple :

Mon objectif est d'être à jour dans mon travail quotidien, l'intérêt c'est de tendre vers une vie en ordre (l'ordre est favorable à tous les domaines pas seulement a la vie professionnelle.)

La volonté de traiter chaque problème pour trouver la solution c'est l'intérêt de tendre vers une vie en harmonie (l'harmonie est favorable à tous les domaines, et même aux personnes autour de soi.)

Quand on arrive à trouver l'intérêt qui va avec l'objectif, qu'on est en accord avec, c'est un puissant moteur et une source d'énergie.

Je pense qu'il faut savoir aussi se récompenser quand on a fait du bon travail, parfois même si les résultats ne sont pas la hauteur de nos espérances (une belle chemise, de belles pompes, un beau stylo.....) et recommencer à travailler ses prochains objectifs....

Peace.
"On ne devrait jamais utiliser le mot "opportunité". Ce n'est pas une opportunité ; c'est une obligation. Flynn Berry
Envie de lire les autres profils MBTI maintenant >_<

@ FrenchKiss - Pas très bien compris ce que tu voulais dire; tu te mets à bosser à la dernière minute pour respecter les délais parce que t'avais la tête à autre chose au moment de t'y mettre ou alors sur un projet donné divisé en plusieurs tâches t'as du mal à respecter l'ordre prévu?

Pour ma part quand j'ai quelque chose à faire au niveau personnel je me donne une date/heure de butée ou ça doit être fait avant de pouvoir passer à autre chose (remarque ça résout pas le problème de s'y prendre au dernier moment)
et au niveau professionnel j'ai pas de planning imposé car c'est moi qui organise ma journée au fur et à mesure, mais je dois quand même planifier un minimum les tâches à faire. Pour essayer de respecter les temps que je me suis donné et me réorganiser si besoin, j'ai une montre (c'est con je sais) que je regarde fréquemment et qui bipe toutes les heures. Sans ça j'ai aucune notion du temps qui passe et je peux être sûr de sortir 15 mins à la bourre, voir plus si personne vient me chercher -_-".
Huhu!

Ma chef viens me voir calmement ce midi :

- Je ne dis pas que vous ne travaillez pas, je pense que vous avez simplement un problème
d'organisation.
- Ah, euh possible en effet.
- Je vous accompagnerez dans votre travail demain afin que nous puissions trouver une solution.

xD! Bin oui madame je le sais bien que je suis un INTP!

Le théorique, ça me plait aussi.

J'avais découvert ce test il y a quelques années, AVANT de découvrir le game, les femmes et surtout de me découvrir par la même occasion. => Il y a 4 ans, j'étais un infp. Une caractéristique, le f s'est petit à petit transformé en t, du coté rationnel donc. Il y a 2 ans surprise, j'étais catégorisé comme intp. Ceci reste un pourcentage, je ressens tout de même des émotions^^.

Après de multiples lecture (notamment de forum américain), et plusieurs remise en questions je suis arrivé à la conclusion et la description des 16 types en parle mieux que moi, qu'avec mes forces et faiblesses actuelles, je suis complètement fière et heureux d'être INTP.
Ce que tu décris FK, c'est le portrait tout craché d'un procrastinateur...

Plus généralement, les problèmes d'organisation j'en connais aussi, à cause de ma tendance à repousser les tâches que je considère comme difficiles. Apparemment ce serait une cause de ma peur de l'échec (je ne m'y mouille pas donc j'ai une excuse que ce ne soit pas fait...). Bon il n'y a pas de méthode miracle, mais je constate du mieux en prenant mon temps pour organiser mes tâches lors d'un rituel fixe.

Le lundi matin, avant de commence n'importe quelle activité, j'organise approximativement mes journées de la semaine avec une estimation du temps, en prenant bien soin de décomposer les tâches lourdes en petites tâches (moins de 3h).

Ca aide à avoir une vision globale de ce que l'on doit faire et de pas perdre de vue les objectifs important... De plus c'est super gratifiant de cocher l'item une fois que la tâche est faite :wink:

Tous les soirs, petit retour pour corriger les estimations, rajouter/supprimer des tâches en fonction de l'activité etc...

Du coup j'ai importé à peu près ce modèle dans ma vie privée (en plus light évidemment), et ça me sert pas mal pour les petites tâches du quotidien (j'avais tendance à en oublier la moitié).

:fuckyeah:

EDIT : en lisant le message de Darling, je vois lui aussi que les récompenses sont un moteur pour lui. Serait-ce une des solution miracles pour empêcher la procrastination ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 24.06.13, 15h32 par Yapaslfeu
Pardon je me suis sans doute mal exprimé.
Oui c'est de la procrastination "light" (parce que ça ne me paralyse pas pour autant).
Et en fait, l'évitement de la tâche "lourde" me permet d'être super actif sur les tâches secondaires en parallèle.

Du coup, comment je fonctionne :
- avant : réflexion, intuition, je laisse venir l'inspiration
- J-3 : l'urgence monte, je réfléchis davantage, mais la réflexion me rend super créatif sur mes autres chantiers, du coup je m'y colle
- H-12 : à fond sur la tache principale.

Au final : tout est bon, mais je suis fatigué, et j'ai donné des sueurs froides ou l'impression d'être un branleur à mon client / interlocuteur. Pour ça que je compense par l'ultra-qualité de ce que je rend.

Ma question portait davantage sur le coté "comment vous le gérez professionnellement", mais peut être qu'à ceux qui ont des comptes à rendre.

Toutes les méthodes GTD, les todo, les listes, etc : c'est bullshit pour moi.
Toutes ces "techniques" nourrissent et renforcent ma tendance à attendre le dernier moment.

J'ai remarqué que :
- la todo m'aidait à ne rien oublier (je suis distrait)
- mais que je zappais les trucs les moins importants de ma todo (ça m'aide à prioriser / rationnaliser les tâches ?)
- et que ça me permettait de trouver des excuses pour repousser à demain.
- et que ça me permettait de cramer du temps de travail.


Le seul truc qui m'aide à me discipliner (je crois qu'on le trouve dans GTD aussi) : si un truc me tombe dessus et que je PEUX le faire là maintenant tout de suite, je le fais là maintenant tout de suite pour l'évacuer le plus vite possible. Du coup, les micro-trucs ne s'accumulent pas et je me sens pas noyé (le pire des sentiments possibles pour moi).

Mais pas facile de s'y tenir, c'est dans mon tempérament de vouloir classer les trucs par degré d'urgence, et c'est pas le meilleur systeme, parce que du coup vous êtes toujours sur la brèche, et donc, hyper stressful.
Dans une optique d'avoir une vue d'ensemble, concernant la séduction (actuellement, ou avant) en temps qu'INTP quelles sont vos forces et faiblesses.

Perso :

Faiblesses :
-Je raisonne trop logiquement. Exemple : Je baise bien, les femmes aiment le sexe. Alors c'est quoi le problème?
- Je n'applique pas la plupart des méthodes, techniques, que je lis.
- Je progresse lentement.
- Si pas de wing pour me motiver, je n'aborde pas forcement alors que ma peur d'approche est pratiquement résolu.. Peur de l'échec peut-être. A force de faire du spu je ne ressens pratiquement pas de stress pour aborder.
- Trop éparillé avec mes plusieurs cibles.

Forces :
- Habile pour repérer les signes d’intérêt.
- Plutôt à l'aise en discussion 1vs1 => En date, mais j'ai du mal à dater pour l'instant^^.
- Détaché.
Wikipédia a écrit :Généralement, les INTP préfèrent travailler de manière horizontale
Ça veut dire que les INTP sont des prostitués? :mrgreen:
Don't you Kanye West me, or I'll Chris brown you and Tiger Woods your mom
Si vous n'êtes jamais critiqué, c'est probablement que vous ne faites pas grand chose
Le Modèle du chat :

J'aimerais commencer par une critique du développement personnel.

Le problème du dev perso, que je ressens à chaque fois que lis un article ou un livre, c'est la portée générale du message, tellement générale que je me demande s'il s'adresse à quelqu'un. Tombant souvent, soit sur l'adage populaire, soit sur du strict bon sens, qui n'amène au mieux qu'un "c'est vrai que ce n 'est pas faux" ou au pire un "sans blague..." et souvent "D'accord. Mais on fait comment alors ?"
C'est un problème que je rencontre périodiquement. Et pour peu que je tombe sur un article/livre de qualité, même avec la meilleure volonté du monde, je n'arrive souvent à rien, pour une raison simple: changer un point de ma vie, alors que tout le reste de l'édifice n'avance pas, est voué à l'échec. Ca serait comme vouloir déplacer un poteau d'une barrière, sans bouger toute la barrière.

Ce MBTI, et je ne sais comment remercier le type qui a eut l'idée de le foutre sur FTS (Et je le dis sans lèche...) est, je le sens, un putain de concept. Un énorme modèle qui ouvre des perspectives, perspectives propres à chacun, et donc mieux focalisées. Bien entendu, il a ses défauts (que faire quand on se trouve entre deux types ? )...


Chose assez curieuse pour un INTP, j'ai donc élaboré un modèle (encore assez flou, qui a ses bases non traitées ici, puisque pas assez confrontées au réel... )
Celui du chat.

Pourquoi le chat ? Dans l'inconscient collectif, c'est un animal indépendant, très observateur, qui utilise son instinct pour trouver de la nourriture, parfois cruel, parfois attendrissant, feignant à ses heures... L'animal domestiqué gardant son coté sauvage.
Et mis à part ceux qui les détestent viscéralement, tout le monde adore les chats, on est intrigué, fasciné par son indépendance, son coté sauvage son non-respect de nos règles, de notre mode de vie.
C'est, je crois, l'animal typique pour définir un INTP utopique et idéal verse lequel tendre, si on enlève le coté "émotionnel" qu'on pourrait coller à l'animal.

Si je l'expose, c'est que je veux être critiqué. Finalement la question, serait celle ci: A la place de l'homme alpha qu'on peut lire partout, leader des hommes, et Casanova des femmes,
finalement, est ce que vous les INTP, vous vous reconnaissez bien plus à ce chat, qu'à ce lion ?

Je veux dire, n'avez vous pas senti une sorte de gêne, où d'incompréhension à vouloir à tout prix être admiré des autres, être leur guide ou leader ? A ce que les autres viennent vers soi ? A diriger, ne serait ce qu'une sortie ?

Alors, que notre fonctionnement nous pousse à critiquer, à avoir l'esprit libre ?

Pour en revenir au début, le danger du dev perso, est celui là, créer des probèmes là ou il y en a pas, et créer des désirs qui ne sont pas les notre. Il est compréhensible d'être attiré par ce model d'homme, mais outre le problème d'y arriver, est ce que le chemin qui mène vers cet idéal est le bon pour toutes personnes ? (Et notamment pour nous, les INTP ? Parce que bon, les autres hein... :D )
---------------------------------------
Formule chimique de l'energie.

Avant de finir, j'avais un problème, notamment sous stress, c'était d'avoir un flot continue de pensée.
J'ai réussi à l'élaguer en faisant du sport, mais je ne suis pas complètement convaincu que la piscine soit réellement fait pour moi. Surtout que depuis quelques temps, ça m'apporte bien moins d'energie qu'en commençant, notamment parce que la routine aidant, je finis par réfléchir en nageant. :roll:

Puisqu'on est des cérébrales, il faut bien compenser ce manque d'émotion par de l'excitation, qui a cette propriété d'arrêter ce flux de pensées. (et puisque j'apprends à séduire... Le sexe n'est pas pour toute de suite), excitation qu'on peut trouver par la prise de risque. Donc de l'adrénaline. Et puisqu'on est des hommes, il faut aussi que cette activité nous procure de la testostérone (façon de parler). Cependant, faut bien prendre du plaisir à faire cette activité (endorphine )

Le corollaire de ce mélange d'hormone c'est bien entendu devenir plus sexué via un inner game, dont j'avoue, je ne vois pas comment ça marcherait, mais l'instinct je vous dis. :mrgreen:

J'aurais bien aimé piqué du matériel aux labo de ma fac pour créer la pilule miracle.. Mais... Faut agir quoi. :(


J'ai deux activités en tête qui pourraient réunir ces trois composants: la Boxe, et la sargue.
Mais si vous avez d'autres activités je serais preneur (sport ou autre).

A noter: Que le prise de risque me parait importante. Le risque peut être maîtrisé, mais la poussée d'adrénaline est peut être la seule chose qui pousse à agir. Or, les choses de la vie ne stressant pas tant que ça... La seule façon d'en produire serait de réveiller le cerveau reptilien.
Répondre