Les livres qui ont changé votre vie

Note : 23

le 15.08.2012 par Malkmus

70 réponses / Dernière par Sterdex le 21.01.2018, 20h50

Une question que vous avez toujours voulu poser aux autres, et qui ne concerne pas les relations amoureuses ? C'est ici.
Lachez-vous, faites preuve d'imagination, et n'hésitez pas à répondre aux autres questions.
Vous souhaitez poser votre question ou répondre en restant anonyme ? Créez-vous un nouveau compte utilisateur, c'est OK.
- De préférences, des questions appelant à des témoignages & anecdotes personnelles
- Questions farfelues / imaginatives OK
- Uniquement des questions ouvertes (= la réponse n'est pas de type "oui" ou "non")
- Pas de demandes d'aide / conseils sur les relations & rencontres svp (les autres forums sont faits pour ça)
- Pas de sondages / débats déguisés
- Mettez [SO] (Serious Only) si vous ne voulez que des réponses sérieuses
Je vais peut-être passer pour un rigolo, mais le livre qui à changé ma vie c'est Harry Potter et la Chambre des Secrets. C'est le premier livre que j'ai lu en entier, j'avais 9 ans, et c'est ce qui ma donné goût à la lecture, tout simplement.

Plus récemment, j'aime beaucoup lire des nouvelles de Lovecraft, pour ces petites ambiances glauque et dérangeante.
J'aimais beaucoup Lovecraft. J'aime toujours mais je n'ai pas lu depuis des lustres.

"Les montagnes hallucinées" sont vraiment bien, parmi celles dont je me rappelle.



Plus récemment pour moi : "L'arrache coeur" de Vian.
Très bonne idée de thread !

Les livres qui ont changés ma vie donc, hum… j’irais pas jusqu’à dire ça, mais…

L’ingénu de Voltaire, livre que mon prof de Français m’avais donné à lire lorsque j’ai refusé catégoriquement de lire je ne sais plus quel livre du programme qui mettait pour moi en cause la laïcité de mon programme scolaire… Ça parlait de Dieu de de la religion, alors j’avais fait un scandale dans la salle de classe, en plus j’avais pas envie de lire donc…
C’est super bien trouvé comme livre à faire lire à un élève comme moi. À lire si ce n’est pas déjà fait.

C’est pas un livre mais un auteur et de nouvelles qui plus est : Sir Allan Edgar Poe.
Boarf, le pilier de la littérature transformant l’ordinaire en extraordinaire, inspiration de Lovecraft, de Stephen King et j’en passe. Franchement c’est à lire.

Et sinon la série des Sherlock Holmes de Sir Arthur Conan Doyle. L’ambiance y est trop agréable, c’est si bien narré qu’on en sentirais presque les odeurs de la rue, le parfum des passantes… J’adore.

Je n’ai pas beaucoup lu non plus, alors il me reste pleins de joyaux à découvrir ! D’ailleurs cet «arrache cœur» me dit bien.
A mi-chemin entre matérialiste et moine bouddhiste, je pioche dans la richesse de mon esprit pour gagner ma vie.
J'aime aussi Poe et Doyle, ainsi que Gaston Leroux et son fameux Rouletabille.
J'ai un conseil de lecture pour toi:

L'homme qui était Sherlock Holmes : Une biographie du Dr Joe Bell

Joseph Bell était un des profs de médecine de A.C. Doyle, et celui qui lui a inspiré son héros par les méthodes déductives qu'il utilisait en cours.
[youtube][/youtube]

http://www.babelio.com/livres/Liebow-Lh ... ie-/152880
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 26.08.15, 23h43 par Hypnoziss
Image

Lecteurs de Carnégie, jetez ce bouquin et lisez plutôt l'ouvrage de Spinnler. Je vous le recommande chaudement !


Si par contre, vous cherchez des trucs sur comment augmenter votre popularité, reprenez le bouquin de Carnégie.

En fait, pas que le bouquin de Carnégie soit mauvais ou autre. Surtout quand on voit la date (début du 20ème siècle, si je me rappelle). Le truc, c'est que de 1, en un siècle, on a fait mieux depuis (mais aussi bien bien pire: je vous ai dit, c'est pas un mauvais bouquin). Ensuite, le truc à comprendre, c'est que c'est plus un catalogue de "tips" pour augmenter sa popularité. Sans réflexion sur justement cette popularité même, uniquement sur les moyens pour l'augmenter.

Le bouquin de Spinnler tente d'expliquer, ou du moins, de schématiser (donc ce n'est pas une Bible) le fonctionnement des relations interpersonnelles. Et c'est très réussi selon moi ! Enfin, juste peut-être un peu moins sur la relation de couple, encore que ça se discute...


Donc au final, si vous avez décidé d'acheter Carnégie pour votre développement personnel, je vous conseillerais plutôt de lire d'abord, et avec attention, le bouquin de Spinnler. Puis, distraitement, le bouquin de Carnégie.

Edité 1 fois
"Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens" de Robert-Vincent Joule, Jean-Léon Beauvois.
Parce que j'ai compris beaucoup de mes mécanismes de protections, parce que ça explique bien des choses.

"Cessez d'être gentil soyez vrai !" de Thomas d'Ansembourg.
Parce que ça a bien changer des choses dans ma manière de communiquer et que cela m'a bien été utile.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] +1 le 01.01.16, 23h53 par MagickPit
L'homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle
Le Plus Grand Spectacle du monde - Richard Dawkins

--> Vivre l'extraordinaire beauté de la nature par la compréhension de la sélection naturelle

L'alimentation ou la troisième médecine - Jean Seignalet

--> Adopter une alimentation simple et saine

La semaine de 4 heures - Tim Ferriss

--> Sortir du monde du salariat, et développer son esprit d'entrepreneur
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 04.01.16, 17h03 par voucny
Il y a Au nom du corps de Caroline Gauthier.

L'histoire d'une femme qui découvre sa ... spiritualité. Un bon sujet de discussion pour un futur couple !
A la recherche du temps perdu

Quel putain de chef d'oeuvre, quel génie;
J'ai fini l'ensemble il y a 1 mois.

Ca te change totalement a manière de voir les choses, les humains, les liens, les souvenirs. C'est un livre expérience, exigeant, mais d'une finesse, d'une poésie et d'une dureté aussi, rare.
C'est mon livre favori. Point.

Le lire m'as donné à la fois énormément de détachement, et une grande confiance sur mon cheminement dans la vie.

Bravo Marcel. Je suis tellement fan de la saga que je me fais tout les podcasts qui existent dessus après l'avoir fini c'est dire.
- The slight edge par Jeff Olson

- Love yourself like your life depends on it par Kamal Ravikant
@MagickPit:
L'alimentation ou la troisième médecine - Jean Seignalet

--> Adopter une alimentation simple et saine

Tu as mis en pratique ? Si oui, ça donne quoi ?
Je me permet de lancer une sorte de galet dans la mare (pas un pavé, ce serait trop violent). Je vois beaucoup de livres de développement personnel en tout genre dans les posts, mais il ne faut pas oublier de vivre aussi.
De lire des livres qui transportent l'imaginaire, qui font du bien, simplement, et n'ont pas pour ambition de "changer la vie", justement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] +1 le 17.01.16, 21h35 par Balzac
  • [0] C'est pas faux le 17.01.16, 21h48 par Rickhunter
  • [0] 100% d'accord le 17.01.16, 22h33 par Mr.Smooth
  • [0] Merci ! :) le 22.02.16, 11h52 par Finn
Venusian a écrit :Je me permet de lancer une sorte de galet dans la mare (pas un pavé, ce serait trop violent). Je vois beaucoup de livres de développement personnel en tout genre dans les posts, mais il ne faut pas oublier de vivre aussi.
De lire des livres qui transportent l'imaginaire, qui font du bien, simplement, et n'ont pas pour ambition de "changer la vie", justement.
C'est même parfois dans ces livres que l'on trouve des perles inspirantes à nos vies :wink:
@Venusian: mais comment s'attendre à d'autres types de réponses quand notre esprit est orienté de la sorte par le titre du topic ?

(Et puis qui lit encore de nos jours, à part des bobos-bio genre Smooth ? Les Ch'tis à Ouagadougou, Adam cherche son Eve ou Scandal sont beaucoup mieux ! Ahah !)
Le cercle des poètes disparus - N.-H. Kleinbaum
L'alchimiste - Paulo coelho
le pouvoir du moment présent - Eckhart Tolle
Les Misérables, version longue. Malgré la dureté de certaines scènes, malgré l'époque noire et dure, Victor Hugo est l'Humaniste par excellence et aucun autre livre ne m'a autant redonné foi en l'Humain.

On ne badine pas avec l'amour (Alfred de Musset): LA pièce de théâtre qui m'a littéralement transcendée par ses citations avant-gardistes et tellement réalistes sur l'amour.

Cyrano de Bergerac. Je sais pas trop pourquoi, cette pièce aussi m'a beaucoup touchée, peut-être par idealisation de valeurs qui ne sont plus. Le personnage de Cyrano est juste beau et inspirant.
Et personnellement il transmet un message super fort: toi seul sais ce que tu vaux et peut-être que personne ne le verra et ne te félicitera pour tes dons ou tes qualités, mais qu'importe. Continue d'être toi et de faire ce en quoi tu crois. Cyrano c'est aussi d'une certaine manière la présentation d'un idéal de l'amour. (J'ai beau pas être comme ça en vrai, en littérature je suis une indécrottable accro du romantisme loyal et chevaleresque.)


Dernier "livre" de ma vie: la trilogie de Pierre Bottero "Le Pacte des Marchombres"
De la littérature fantastique pour ados mais terriblement sérieuse à la fois, avec une idéologie et une philosophie uniques. Le personnage littéraire le plus inspirant de toute ma vie, l'idéal vers lequel je tends.
Une ode à la poésie, à la vérité et à la liberté. C'est le livre qui m'a fait le plus pleurer, juste pour sa beauté.
Pas d'âge pour le lire. Tous les amoureux de mots et de poésie peuvent y trouver leur compte, l'auteur étant selon moi un orfèvre dans le genre.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 19.01.16, 10h57 par Onmyoji
Cyrano est régulièrement montée au théâtre, certainement près de chez vous. Je dis ça, je dis rien.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 19.01.16, 11h38 par MaryeL
Les livres les plus monstrueux que j'ai lu ces douze derniers mois et qui m'ont laissé sur le cul.

En SF :
La horde du contrevent d'Alain Damasio.

En Fantasy :

Gagner la guerre de J-P Jaworski (qui doit être mon livre préférée, tant le héro est ordurier et la prose incroyable. Imaginez un Seigneur des anneaux, coécrit par Proust et Tarantino).

En classique :

Les 120 journées de Sodome de Sade. (Ce cochon qui a trollé toute la Bastille m'a mis une sacrée dose d'adrenaline. Son rapport a la violence, le sexe, la femme et la laideur est très intéressant).


Dans la littérature américaine :

Demande a la poussière, de John Fante. C'est l'histoire d'un AFC sans une tune dans les années 30 a LA qui rêve de femmes et de célébrité. Cet anti-héro, parlera a beaucoup de gens de la communauté. Incroyable bouquin.


Polars :
Millenium évidemment. Page Turner super. Thriller glauque et très belle ode a la femme, en trame de fond.

La Vérité sur l'affaire Harry Quebert. Passionnant.






Mes condoleances aux fans d'Umberto Eco :'(
Le drame de l'enfant doué, Alice Miller

Alice Miller est morte en 2010. Et elle a changé la vie de beaucoup de personnes dont moi. Elle était et elle est toujours l'une des psychologues et psychanalystes les plus controversées de l'Histoire de la psychologie. Je vous laisse la description de wikipédia.

Alice Miller (née le 12 janvier 1923 à Piotrków Trybunalski, en Pologne et morte le 14 avril 2010 (à 87 ans) à Saint-Rémy-de-Provence, France) est une doctoresse suisse en philosophie, psychologie, psychanalyste et chercheuse sur l'enfance.

Ses ouvrages et ses thèses sur la violence cachée, qui selon elle caractérisent souvent les relations entre parents et enfants, l'ont rendue célèbre. À partir de 1980, sa réflexion sur ce sujet l'amène à une nouvelle approche de la thérapie à laquelle elle intègre, entre autres, le dessin. Figure influente et controversée, elle est souvent citée par des organisations internationales, pour son engagement contre les violences dites « ordinaires » faites aux enfants


Ce livre m'a sauvé de la relation abusive que j'avais avec ma famille, m'a sorti de mon mutisme et de mon mal être. Il m'a donné confiance en moi. Et quelques années plus tard, c'est encore grâce au travail de l'auteure que je suis sorti de ma dépression.

Mais Alice Miller allait très loin dans ses affirmations et considérait à peu près toutes les familles, même celles dites "normales" comme toxiques. Et sa solution à tous les problèmes de la vie pouvait se résumer à la démarche suivante: confronter les figures parentales, couper les ponts si elles ne reconnaissent pas leurs torts et ne changent pas, faire la paix avec soi même en étant suivi par un thérapeute bienveillant qui ne trahit pas notre confiance et devenir soi même bienveillant et activement responsable de son bien être. Là où quasiment toute la communauté de la psychologie/psychanalyse/psychothérapie est d'accord, c'est qu'elle est allée trop loin en vilipendant le pardon. En effet, elle considérait le pardon comme un acte lâche et de trahison envers soi même, un acte commandé par les religions et la société mais absolument horrible pour l'individu. Les critiques pointent aussi du doigt la relation très tendue qu'elle a eu avec son fils lui même psychanalyste et son association avec des personnes ayant abusé de leurs clients dont le Dr Janov, auteur d'un autre livre controversé appelé le Cri Primal. Elle s'est par la suite distancée de ces personnes et a publiquement reprouvé leurs actes.

Encore aujourd'hui, je suis poussé et profondément changé par son travail et même si je ne suis pas sûr qu'il y ait tout à prendre dans son œuvre, beaucoup de ses notions restent à jamais dans mes valeurs et m'ont permis d'atteindre une part essentielle de ma sérénité et de mon bien être.
Répondre