Love you like a Love song Baby.

Note : 0

le 27.01.2013 par Katsu

100 réponses / Dernière par Katsu le 20.08.2013, 17h42

La vie est faite de virages, d'obstacles à surmonter, d'audace, de surprises et de rencontres décisives. Racontez votre histoire, entrez dans la légende; partagez vos cheminements, vos interrogations, vos rencontres, vos aventures - foirées ou réussies, c'est pas le plus important - et recevez les avis et conseils des autres membres.
Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Do the Harlem Shake


Comment raconter dans les 20 minutes que j'ai devant moi mon weekend.

De façon séquencée : le week-end commence jeudi soir par alcool/sport/emotion/alcool/sport/famille.

Samedi soir.

J'ai d'abord rencontré la brune dont je vous ai déjà parlé. Mais si, celle qui ressemble à elle :

Image

(Je me lasse pas de rabâcher cette photo.)

Elle était cool, sociable, simple. Et je vais passer une semaine avec elle dans un studio de 18 m², en compagnie uniquement d'un couple. Ça va barder.

Ensuite j'ai commencé l’apéro a 19 heures chez un ami, puis ai rejoint ma team chez un autre ami avant de retourner chez le premier pour une grosse soirée. On avait une bouteille de vodka par personne, le baromètre de soirée allait s'enflammer.

Les grandes lignes :

- On a parlé à une meuf en lâchant des rots après chaque gorgée de bière ( no worries c'était la soeur d'un ami, je suis pas socialement suicidaire).
- Le film porno qu'on a passé dans le salon a clairement réchauffé les esprits.
- Le plot de signalisation que j'ai ramené a servi de chapeau à plusieurs personnes.
- Le vodkapong était une excellente idée pour faire vomir les meufs.
- Pendant le match, un match parallèle d’exhibition discrète se déroulait entre moi et le mec en face. J'ai gagné, ayant sortie sans que personne le remarque mon P pendant 1 minute 14 secondes.
- J'ai dis a une danseuse qu'elle était grosse et je lui ai appris à faire des pointes.
- J'ai reçu des éclats d'oeufs lors d'une bataille intergalactique.
- Lors d'un Harlem Shake, n'essayez pas de danser sur les mains.
- La vodka peut se boire en sirop avec une cuillère.
- Je me suis battu avec la copine de mon meilleur ami, et j'ai perdu.

Vous pouvez vous faire une idée. Ensuite, il y a eu quelques coups de langues dans tous les sens. J'ai quand même bien ris quand je lis mes sms le lendemain matin "Tin je crois que j'ai zob, mais je m'en souviens plus. Genre derrière la baraque à fromage de la place du marché." AWESOME

Et sinon, je vous avais parlé d'une meuf y'a quelques temps.
Deux, parce que j'ai éclaté la petite meuf que je chine à Just Dance hier soir sur cette chanson.
Il y en a juste une seule, celle dont je vous ai déjà parlé, contre qui j'ai remporté un battle sur la chanson titre de ce journal.
Contrairement à d'habitude, je sens que ça va pas être évident. Un doux challenge me fera du bien, I keep you in touch!
Elle.

Alors, j'ai des trous que les photos ont comblé, et ne me demandez pas un point phénix sur ce coup la. Mais, alors que je disais 2 jours avant que j'avais pas de synergie avec elle, qu'on se paralysait mutuellement alors qu'on avait tout les deux une réputation extravagante et sulfureuse, la donne a changée.

Ça a commencé par une danse très joueuse dans le salon alors que l'on avait pas parlé, étant occupé à faire mille connerie depuis de la soirée. Naturellement on s'embrasse, c'est la que l’expérience joue et je la chauffe avec assurance en jouant avec elle. Complètement torché, il me semble que je lui ai expliqué le truc de la synergie et de l'intimidation mutuelle.

Flash, téléportation tout les deux aux toilettes.
J'enlève mon tshirt, elle retire ses collants & here we go for a 1 hour ride. Elle me saute dessus, putain c'est bestiale, je la soulève et la prend contre le mur, elle crie, le cadre photo tombe, on renverse tout ce qui trouve dans la pièce.

Je vous passe les détails.

On sort, lessivé. Il est 4 heures du mat, le dernier groupe s'en va. La brune du début du post me dit "A bientôt!" avec un petit air gêné par ma prestation haha.

Je bouffe un yaourt, l'hôte, un très bon ami, nous propose une chambre. On y va naturellement.

Jamais 1 sans 2. Jamais 2 sans 3 et même a 8 heures du mat, jamais 3 sans 4.

Putain, la vietnamienne était une compétitrice sexuelle mais je lui ai trouvé une vrai challengeuse.

Autant vous dire que le lendemain et encore aujourd'hui my Penis is on fiiiire.

Le matin, on retrouve le couple d'hôte pour une tasse de café autour d'une table, arrosé par le doux soleil matinal. Le sport intense de la veille m'évite une grosse gueule de bois, tout va bien.
Bon j'étais quand même pas trés frais pour le déjeuner de famille qui a suivi.

Au moment de rentrer, vers midi, on s'est de nouveau embrassé avant de se quitter.

J'ai reçu des messages curieux et de congratz toute la journée, cette fille en vaut la peine.

Qui vivra verra, en attendant j'ai du taf.

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Post de qualité le 18.02.13, 11h03 par Cellar Door
  • [0] Like a boss ! le 18.02.13, 11h49 par Markus babbel
  • [0] Yesssss! le 18.02.13, 12h00 par tibdeconne
  • [0] Like ! le 20.02.13, 20h10 par TheMista
  • [0] Like a boss ! le 04.06.13, 07h37 par Iskandar
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Bon, il semblerait que je sois en couple.

Belle revanche quand on sait ou j'en etais il y a quelques mois.

Et ce n'est que le debut. Hs : dans 2 semaines je suis au senegal yiiiiaaah'

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like a boss ! le 20.02.13, 22h45 par Raven
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
I'm happy.

Nous sommes samedi soir, l'horloge affiche 23:19, et je ne suis pas mécontent d'être allongé dans mon lit moelleux, prêt à rejoindre Morphée d'ici peu. Car la petite blonde aux cheveux courts, ma copine paraît-il, ne m'a pas laissé beaucoup de répit hier soir lorsque dans ce même lit on rugissait l'un dans l'autre, à plusieurs reprises.
A tel point que mon frère, chambre à proximité, s'amuse depuis ce matin à imité mes grognements sauvages qu'il a entendu en remontant l'escalier après son petit déjeuner. Quand je fais l'amour, je rigole pas, je suis une bête. Elle aussi me l'a dit et je crois savoir qu'elle aime ça.

Je vais bien, je suis bien, heureux. Cela fait des mois que je n'avais pas goûté à un peu de tranquillité paisible, et je la retrouve enfin, avec délice. Le scepticisme du début de couple fait vite place à la curiosité, l'enthousiasme et l'envie.

Je ne peux m’empêcher de contempler derrière moi le paysage dévasté que j'ai traversé, pour en tirer de la satisfaction.

Aujourd'hui, tout va bien. Au sens propre : tout-va-bien. Populaire comme jamais à la FAC, projets à foison, intérêt et rigueur indéfectible en cours, sport intensif, groupe d'amis plus soudé que jamais, meilleur niveau de piano jamais atteint, famille, couple...

Et tout ça, en quoi, 6 mois? Il y a 6 mois j'agonisais dans ce même lit, endolorie par les cicatrices physiques, et surtout par cet étau qui m'étranglait jour et nuit, ce coeur brisé.
Une douleur qui me rongeait chaque seconde, qui ne s'arrête jamais... Et on réalise qu'il n'existe qu'un seul moyen pour que cette douleur cesse instantanément... Un moyen lâche dont je riais, que je n'ai jamais envisagé, un choix trop égoïste à mes yeux.

Alors, il ne reste qu'a affronter. J'ai fais le choix rationnel de la patience, de la réflexion, remise en question.

Voila ce que j'ai accompli en 6 mois, j'en suis fier. Fier d'être habité par la sérénité.Le chemin parcouru est énorme. Je ne suis plus le même.

Et maintenant? Il serait facile de se reposer sur ses lauriers, de ne pas poursuivre les efforts et de glisser dans le sillon créé lors de l'ascension.
Ce ne sera pas le cas. Avoir renoué avec la sérénité n'est pas une finalité, c'est un message d'espoir et d'encouragement.

Allez, dans une semaine je bronze du coté de Dakkar.

Merci à tout ceux qui ont contribué et m'ont aidé à me relever quand j'étais face contre terre. Ça aurait été encore plus difficile sans vous.

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Like ! le 24.02.13, 10h19 par Snow
  • [0] Post de qualité le 25.02.13, 20h15 par Nicz
  • [0] A lire le 27.03.13, 11h46 par Loyd
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

Je voulais déjà répondre a ton post hier, mais voici ma contribution aujourd'hui :)

Très bon post personnel! Je l'ai énormément apprécié, soi fier de toi :))

Moi aussi, je commence tout doucement à sortir la tête d'une période noire, durant laquelle j'ai plongé. Certes il me reste une chose à trouver avant de pouvoir songer à cette sérénité dont tu parles.

Mais force est de constater qu'en s'en donnant les moyens, on peut se rendre compte que l'amertume peut se transformer en joie.

Il ne faut pas rester statique, tjs chercher à aller de l'avant, faire le premier pas même si c'est le plus dur!

Et moi aussi y a deux mois, j'étais hanté, je n'arrivais pas a dormir, trop de cicatrices, mais ça se recoud ;-)

Edit: évidemment si tu comptes tenir ton journal pour de futurs FR, compte sur moi pour les lire.

Cya :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Merci ! :) le 27.02.13, 17h12 par Katsu

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Succes story.

[youtube][/youtube]

Alors,

Il y a 2 semaines j'étais au Sénégal sur une plage au sable blanc par 30°C.
Il y a 1 semaine j'arrivais au ski pour du bon freeride dans les Alpes par -20°C.

Vous imaginez bien qu'il s'est passé beaucoup de choses lors de ces vacances de rêves.

Si vous vous attendez à du sexe furieux, des prélis en public ou "Comment me suis-je fais dominer au lit", je pourrais vous le raconter, mais ce serait le résumé des seules 2 soirées que j'ai pu passer avec ma copine ces dernières semaines, et puis ce ne serait pas très pudique, donc :

Disclaimer : OUI, je suis resté fidèle et ce n'est pas un long fleuve tranquille (Champagne!).
Mais pour la première fois j'ai réalisé qu'on pouvait s'amuser beaucoup, même en séduisant - un peu - tout en restant clean.

Et j'ai mis feu aux cheveux d'une meuf, ça n'a pas de prix.

Laissez moi vous raconter.

Semaine tropical :

L'Afrique noire, géniale. Immersion dans la population, culture, paysage, peuple, j'ai vraiment adoré, c'était extra. Mais ce serait mentir que de dire que c'était un voyage sac à dos, nous étions dans un hôtel situé dans un parc protégé, ma chambre était à 30 mètres de la plage avec ses cocotiers... Jealous? :mrgreen:

Parti uniquement avec ma mère, le soir je me retrouvais seul lorsqu'elle allait se coucher de bonne heure pour les excursions du lendemain. Apres plusieurs expérience club/croisières, je connais les codes et principes de ces lieux, notamment concernant la socialisation.

Donc, premier jour seul. Normal : c'est l'observation, le "pavanage", se faire voir et voir les autres.
Deuxième jour : petit groupe constitué, nous étions déjà 6 avec des mecs vraiment marrant.
Troisième jour : nous étions plus une trentaine réuni le soir à faire la fête.

Les parents des plus timides venaient même me voir pour me demander d'intégrer/présenter leurs fils haha. Je pourrais développer dans un topic les phases de socialisation dans ces clubs, c'est facile et spécifique à la fois.

Bref autant vous dire qu'on s'est bieeen marré. On remarque le développement de ses qualités d'interactions quand on est capable de tenir une véritable conversation intéressante avec des gens extrêmement différent de soi. Le second soir, j'ai été amené à discuter individuellement avec un breton très breton, un bon provençal du Cap d'Adge ,un Rugbyman sélection Ile de France, et un mec par le plus grand des hasards, pote avec mon frère en France.
Et bien en captant, non pas collectivement, mais individuellement l'intérêt et l'intention de chacun, on se forge extrêmement facilement une place dans un groupe, et l'on devient le "Social hook point", la plaque tournante du groupe. Bref, fin de l'épisode théorique.

Dans notre groupe, un bon nombre de meuf. Beaucoup d'occasions, la fidélité est un art difficile mais j'ai tenu.

ALORS QUE J'AVAIS UN COUP AVEC DEUX JUMELLES PARFAITES BRUNES AUX YEUX BLEUS MA GUEULE!

Voila voila temporairement mes jumelles. Celle de droite parait obèse sur la photo, mais elle est pareil que celle de gauche avec les cheveux courts. C'était dans le car de transfert a l'aéroport, d'ou ma tête écrasé entre deux sièges. 8)

C'était vraiment Pimp mod quand elle m'entourait en boite en se frottant contre moi. IZY

Image

Mais finalement me marrer comme un porc, boire comme un trou, et lézarder sur la plage suffit largement. On est sorti tous les soirs en boite par ailleurs, levé a 9h le lendemain, tous les jours : YEAH!

J'avais un coup avec un 90D (en résumé) assumant son kiffage extrême du sexe qui a beaucoup frotté son cul contre mon Pay-nice en boite, et une petite brune vraiment mignonne et, par une force de la volonté extraordinaire, j'ai réussi a arrêter ma main à la lisière de son string quand on était seul sur la plage la nuit et qu'elle se penchait sur moi pour m'embrasser.

Ah et c'est à elle dont j'ai brûlé les cheveux! Involontairement évidemment, mais ça m'a valu le plus gros fou rire du séjour, j'ai totalement phasé quand une petite flamme est née à la pointe de ses cheveux. Plus de peur que de mal, elle a juste perdu 1 cm haha.

J'ai cramé comme une crevette, donc maintenant je suis bronzé like a boss, et j'ai relâché la frustration de l’abstinence de ces deux semaines cette nuit et aujourd'hui, ce qui m'a fait également rattrapé l'absence de sport pendant ces deux semaines. (Ma copine est une tigresse)

Je raconterais la phase neige plus tard, kiss love xoxo!

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Encore! le 17.03.13, 22h25 par Cellar Door
  • [0] Like ! le 17.03.13, 22h47 par tibdeconne
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

Yo' !

… 





Respect.





RESPECT.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Post de qualité le 23.03.13, 21h11 par Katsu
Pour se rapprocher de Dieu, il faut beaucoup pécher.

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
La flemme.

[youtube][/youtube]

Je m'excuse à moitié d'écrire un message pour ça, mais j'ai la flemme en ce moment. Et ça, chez moi, c'est signe de suffisance. Beaucoup de choses dont je pourrais vous faire part, mais j'ai pas le courage.

Depuis vendredi dernier, j'ai fais l'amour au moins une fois : vendredi samedi dimanche mardi mercredi jeudi vendredi samedi. Hors période de vacance, c'est un sacré rythme. Avoir raté le lundi m'empêche de faire le grand chelem,c 'est dommage. Vous comprenez que je puisse être fatigué...

Ajoutez à ça les 4heures 30 de sport par semaine, je dois être à... 10h de sport par semaine? Bouwahhhh...

Tiens, je repense à la blonde de la FAC dont je vous avais parlé.

Image

Je discutais et embrassais tranquillement ma copine dans les couloirs de l'université quand elle est passé à coté et nous a vu.

Image

Son visage s'est décomposé.

A part ça, les meufs me regardent beaucoup dans la rue. Ça doit être les phéromones tout ça tout ça, le sex appeal du sexe...

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pas de chance mais ça arrive le 24.03.13, 11h15 par tibdeconne
  • [0] Like a boss ! le 24.03.13, 16h35 par Raven
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

Bien mec!!

Les deux jumelles, j'aurais bien demandé que tu me prêtes celle de gauche lool!!

Putain, y a rien de mieux que revenir de vacances complètement bronzé, bien dans sa tête et "reposé"!

A part les phéromones, le seul fait que tu dégages une certaine confiance en toi suffit à accrocher des regards, je remarque ça de plus en plus, pour mon plus grand plaisir :p

GO ON!

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Melancholia 2.0

@Nicz

Merci man, ça fait zizir. Je te prête la jumelle quand tu veux, de toute façon j'ai pas le droit d'en jouir. (d'y jouir)

Image

J'ai tapé mélancolie sur google, et j'ai trouvé ça. Je trouve que ce mec seul sur la plage représente très bien ce sentiment, je m'excuse si c'est une toile célèbre j'ai pas beaucoup de culture dans ce domaine.

Allez, ça faisait un bail que j'avais pas fait dans le lyrique sur ce carnet, vous reprendrez volontairement de mes élucubrations n'est-ce pas? Et puis tout ça c'est de la faute de Raven avec son dernier post, il ravive les braises des souvenirs épineux. Non je mens, j'essaye d'esquiver mais la mélancolie tente de squatter les méandres de mon cerveau en ce moment. Mais on s'en fout, c'est toujours la faute de Raven de toute façon.

Aujourd'hui j'ai appris que le BDE que mon ex avait montée, avait remporté la campagne de son école. BDE : oui vous savez, les associations étudiantes remplies de personnes imbues d'elles mêmes. - Je ne suis pas du tout objectif, mais je m'en fous, j'ai le droit. -
J'avoue avoir ressenti une certaine déception en ayant appris qu'ils avaient gagnés. Si elle avait perdu, je m'étais dit que ça la ferait tomber de son nuage, ou même disons de son délire mégalo dans lequel elle avait donné corps & âme, qu'elle serait terne et qu'à la vue de sa vie en ce moment T, elle se serait posée, enfin au calme après des mois de campagne, et aurait pu penser :"C'était mieux avant".

Mais elle a gagné.

Et à la fois, si elle avait perdu, j'aurais eu une peine sincère pour elle, une pitié réelle car je sais qu'elle aurait été extrêmement déçue, surtout après un tel investissement de sa part.

Bilan des courses, dés qu'il s'agit de traiter de son sujet, c'est le bordel en mon fort intérieur, toujours et encore. Pas comme avant évidemment, mais c'est un point que je n'arrive toujours pas à fixer, je marche encore sur des oeufs.
Impossible d'exprimer en ce jour ce que je ressens envers elle. C'est un tel meltin-pot de sentiments différents, indécryptable.
Haine, amour, regret, culpabilité, déception, nostalgie, colère, mépris.
Allez trouver un quelconque sens la dedans, personnellement j'y renonce, le temps me débarrassera de ces incertitudes.

En faite, ce qui m'attriste encore et toujours le plus, c'est le mépris qu'elle m'a affiché après 2 ans et demi de couple. Tu te dis alors, comment une fille qui ta aimé à la folie, et j'exagère à peine, peut elle cracher avec autant de mépris sur toi?
Le mépris se manifeste à plein d'égard, le premier c'est de n'avoir jamais cherché à prendre des nouvelles, ni auprès de moi ni auprès d'aucun de nos amis communs. Une indifférence apparente.

Et la, quand tu prends un peu de recul et que tu réfléchis, tu te dis que c'est trop gros. C'est trop excessif pour être vrai. Je tente peut être de me rassurer en me disant ça, mais ce n'est pas une indifférence réelle, c'est la aussi la résultante d'un meltin pot de sentiments, elle aussi. C'est une carapace, une protection, en attendant d'être complètement sereine à mon sujet.
Car, on se l'accorde, une ex qui n'a plus une once de ressentiment vis à vis d'un ex

Merde.

La suite logique qui m’apparaît alors que je pense cette phrase en l'écrivant, c'est :

Car, on se l'accorde, une ex qui n'a plus une once de ressentiment vis à vis d'un ex y est alors totalement indifférente. Mais en faite, c'est faux. Pour quelqu'un avec qui tu as partagé ta vie presque 3 ans, objectivement, lorsque tu es complètement détaché, tu es capable de reprendre des nouvelles, de le revoir, de le savoir avec une autre, sans que cela ne t'affecte en aucun point.
Roh putain, j'en sais rien. J'avais déjà été amoureux une fois avant mon ex, et elle m'avait permis justement de passer le cap. En faite, c'est surement ce qu'elle est en train de faire. Et quand elle reviendra, il y a de forte chance que cela signifie qu'elle a réussi a passer le cap.

Bon on s'en fout, concentrons nous sur le présent.

Derrière ses airs décomplexés et sure d'elle, ma copine a évidemment une part de fille fragile dont je découvre la facette peu à peu. Ça me fait un peu peur, car ça alourdi ma responsabilité dans la relation. Malgré le fait qu'elle ai beaucoup de succès masculin, c'est finalement une fille qui a pas eu beaucoup de chance par le passé. Or je sais que je peux lui apporter beaucoup en faisant ce qu'aucun autre n'a fait pour elle auparavant, la rendre amoureuse.
Mais bon. Ça a beaucoup de conséquences.

Or pour l'instant j'ai plutôt tendance à esquiver les questions sensibles, j'y arrive plutôt bien d'ailleurs. Donc je vis la relation au jour le jour sans trop me projeter, et ça se passe très bien. Mais arrivera un moment ou il faudra aller chercher des réponses à ces questions, à savoir : suis je capable d'aimer à nouveau?

J'ai envie de répondre : on verra bien... Mais ce n'est pas si facile, réaliser trop tard que je ne peux pas la ferait souffrir. Et j'ai passé une trop grande partie de ma relation précédente à avancer à reculons ce qui a été extrêmement nuisible, donc il faudra trouver de véritables solutions cette fois...

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pourquoi tant de haine ? le 29.03.13, 07h13 par Raven
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

C'est le tableau de Caspar David Friedrich qui a servi sur l'affiche d'une des plus belles expos que j'ai vu.
Sur la mélancolie, en 2006 si ma mémoire est exacte...
J'avais écrit un truc comme ça sur mon ancien journal, sur la mélancolie, et j'avais mis ce tableau la.
C'est drôle.
C'est normal que tu penses encore a elle après 3 ans de relation. C'est normal d'avoir des doutes. C'est normal d'avoir des rechutes de mélancolie.
Maintenant, c'est a toi de te sonder pour savoir si tu veux vraiment avancer ou si Lou est l'amour de ta vie.
Et je pense qu'on sait très bien que t'es plus parti pour avancer qu'autre chose.

A vrai dire, ces pensées ne te quitteront pas si tu essayes d'y penser.
Je veux dire de régler de la mélancolie par de la raison, de la pensée par de la pensée.
C'est impossible car ces pensées, aussi fortes soient elles, ont pour origine un vécu, du réel, du sensuel. Ces pensées sont une résultante.
On ne lutte pas une pensée par une pensée la plupart du temps, sauf pour les choses de l'esprit et de la raison.
On lutte une pensée, une émotion par un vécu.

Alors va vivre un truc avec ta copine.
Mets y du cœur (enfin te presse pas trop non plus man, vas y en mode nature et posé)
Si ça marches tu oubliera ta mélancolie.
Sinon tu passes a autre chose mais t'aura eu quelque chose de cool qui t'aura fait relativiser.
Si tu penses encore a Lou tout le temps après ça (mais genre vraiment) c'est que c'est une des femmes de ta vie.

Pour le moment, profite :)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 29.03.13, 10h13 par Bumble
  • [0] Constructif le 29.03.13, 12h16 par Raven
  • [0] Absolument le 29.03.13, 14h57 par Nicz
  • [0] +1 le 29.03.13, 23h27 par tibdeconne
Ceci est une signature...
Femme, je t'aime.


Aurais-je les plus beaux tissus des cieux,
Brodés de lumière , d'or et d'argent;
Les étoffes hâves, sombres et azures 
De la nuit et du jour, de la vie et du temps,
Avec tout mon amour, je les déposerais  a tes pieds;
Mais moi, je suis pauvre, et je n'ai que mes rêves.
J'ai déposé  mes rêves a tes pieds;
Marche doucement, car tu marches sur mes rêves.


Traduction libre et personnelle de William B. Yeats

J'ai toujours des moments de mélancolie vis-à-vis de mon ex, si ça peut te réconforter... C'est normal. Et j'ai beau vouloir faire en sorte que ça marche avec ma copine actuelle, parfois j'ai peur et j'ai envie de balancer le bébé avec l'eau du bain...

Mais bon, toi-même tu as vu le chemin déjà parcouru depuis ces derniers mois, alors ne te prends pas la tête, profite de ces moments qui je pense te feront peu a peu passer a autre chose :)

Si jamais tu as besoin d'en parler, n'hésite pas!

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
@Nicz

Ce carnet est mon confessionnal, et vous êtes tous un peu mes prêtres! :mrgreen: Merci encore pour ton apport. Je profite bien du moment présent mais comme tu le sais, parfois ça nous relance, on hésite, on a envie de tout envoyer en l'air...! Je prend mon mal en patience.

@Mr.Smooth

Les grands esprits se rencontrent encore...? :P

J'aime bien ton message.
Maintenant, c'est a toi de te sonder pour savoir si tu veux vraiment avancer ou si Lou est l'amour de ta vie.
Et je pense qu'on sait très bien que t'es plus parti pour avancer qu'autre chose.
Mais j'y trouve une impasse. Dans l'hypothèse, ou L. serait l'amour de ma vie - ou l'un des amours -... Le problème, c'est qu'il faut avancer quand même. Car le fait est que je ne suis pas en mesure de la récupérer, je n'en ai même pas véritablement envie. Tu vois, j'ai comme la sensation de cet hameçon qui coince un coin de mon coeur et l'empêche d'avancer, c'est la sensation de quelque chose d'inachevée.

Mais tu as raison, je ne reussirais pas a elucider ce qu'il se trame dans mon cerveau par la raison, il faudra du concret, du réel... Cela passe par jouer le jeu à fond avec ma petite nouvelle et deuxiémement, revoir L. ...

Katsu
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Stubborn Love


Donc, je suis en couple. Depuis 1 mois et demi. Appelons la L.
Ma relation de 2 ans et demi s'est terminée il y a 7 mois. Et appelons la K.

Cette situation est plus dure qu'elle n'y parait.

En sortant avec K il y a 3 ans, j'ai réussi à oublié D. qui m'avait pourtant obsédé, et alors que je pensais impossible de pouvoir l'oublier.

Je me dis qu'en sortant avec L., peut être réussira-t-elle à me faire oublier K.? En admettant quand même que l’obsession pour D. fut 100 fois moins forte que pour K...

C'est pas facile d'être dans une relation avec le spectre d'un amour déchu qui plane. Parce que, tu as beau te dire "Je vais de l'avant, ça me fera passer à autre chose OU au pire ça ne me fera pas de mal.", bah il y a un gros problème avec la seconde partie de cette phrase.

Parce que si après 3 mois, je réalise que, et bien oui, je n'arrive pas à oublier K., c'est peut être tant pis pour moi car ça me plonge dans une synopsis plus compliquée qu'une relation avec L. qui roule, mais rn attendant, L., elle (ouais ça se complique), elle s'est accrochée, elle a eu de l'espoir, qui sait, elle éprouve peut être un amour naissant pour moi.

Alors c'est pas facile de "vivre à fond" une relation en étant conscient qu'on est peut être entrain d'emmener dans le mur sa jolie copine qui commence à se confier. Que jamais on sera capable de l'aimer et, c'est plus vrai que jamais, ce sera peut être absolument pas de sa faute.
Chaque jour qui passe, c'est une goutte de souffrance supplémentaire qui lui tombera sur la tête si ma "stubborn love" ne cesse. Une goutte par jour, à la fin y'a moyen d'avoir une bonne douche froide.

Et à l'inverse, avancer à reculons dans une relation ne peut que la mener à son terme.

Bon faut que j'arrête les questions.

J'aime bien L. donc j'ai peur pour elle.

Katsu
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

C'est marrant. Je vis exactement trait pour trait la même chose que toi.

Et en ce moment même, on va dire 30 minutes avant, j'ai eu un énorme coup de blues.

True thing, ça faisait un moment que je ne pensais plus à N.
C'est vrai, j'ai un appart seul depuis deux mois, je m'éclate, j'ai vu plusieurs filles, couché avec trois, passé de super bons moments. Pour la plupart, je me suis dit "mais merde mec, et dire que tu as raté ça avec N. Franchement, comment vous avez fait pour rester ensemble pendant 1 an et demi, en ayant raté ça? Est-ce-que ça n'aurait pas évité le malêtre qui l'a poussé a te quitter?"

Enfin bon, je découvre plein de choses, dans tous les domaines, même sexuellement : Je m'éclate beaucoup plus qu'avec N., mais il m'arrive parfois de ne pas arriver à profiter du moment présent et de penser à nos parties sexuelles d'autrefois. Oui oui, celles ou elle faisait la planche, alors qu'aujourd'hui je prends mon pied avec une fille avec qui c'est bestial.

Qu'est ce que je peux y faire? Rien.

Et M., la nouvelle, est déjà plus ou moins attachée. Je le sens. C'est bizarre, et j'ai peur de lui faire du mal. Parce qu'on m'en a fait, beaucoup, et je sais ce que ça fait. 2 semaines et ça parle de présentation à sa mère. Bon j'ai évité ça.

J'ai besoin quelque part de ça, mais j'arrive vraiment rapidement à une dose ou je refoule tout.

La peur de s'engager? Je sais pas, jamais connu..

J'ai des réactions bi-polaires.. Cette fille me plait, mais mon cerveau veut me prouver le contraire, quand j'arrive à surdose.. Je freeze-out, besoin d'espace.

Je suis toujours dans le même appart, que j'ai gardé, pas besoin de te dire que chaque chose ou nouvelle chose ou idée de génie que je fais dedans me fait penser à si "N. était là". Et pourtant elle m'en a fait des crasses..
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Tout à fait ! le 04.04.13, 00h45 par Katsu

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Péripéties d'un mec en couple.

[youtube][/youtube]

Je pensais qu'être en couple viderait de contenu ce journal, à moins d'exposer les détails brûlants de ma vie sexuel, ce qui aurait été une exhibition sans intérêt.

Mais les filles en l'an 2013 semblent ne pas comprendre ce que signifie la phrase : "J'ai une copine", "Je veux pas faire des conneries", "Non je fume pas, je veux pas aller dehors seul avec toi ni te suivre dans ta visite du domaine alors qu'il n'y a rien à visiter. Tu crois que je grille pas ta piètre technique d'isolation? Même Bob ferait mieux que toi".

Donc, vendredi j'avais un anniversaire qui se déroulait dans un gîte sublime à la campagne pour y faire la fête. Nourriture & alcool à volonté, il y avait une vingtaine de personnes, et nous étions... 5 mecs. J'étais invité avec 2 amis par l'ex d'un de mes meilleurs potes, qui lui même n'était pas la.

La soirée était très arrosé bien sur, je retrouve une très bonne amie, donc on se marre bien. Très rapidement la soirée tourne autour de notre petit groupe, et c'est la que mon meilleur pote N°2 va battre tout ses records. (Et vous imaginez pas quels était les précédents records...) Donc il va passer sa soirée à poil, et, entre autre, va fister une meuf qui avait ses règles. MIAM. (Cette même meuf qui voulait m'entourlouper en allant visiter le domaine.)

Donc outre les tentatives d'attaques grossières de la meuf fistée qui laissa traîner son tampon imbibé de sang sur le tapis de la chambre, ma défense a du faire preuve de discipline malgré les grammes d'alcools - entre autres - dans le sang. Parce que l'ex de mon meilleur amie a retourné ciel et terre pour me pécho, c'était vraiment pesant comme situation.

C'est donc la première véritable copine de mon meilleur pote, dont il a été éperdument amoureux
et avec qui il était sorti un an. C'est un énorme beau-gosse, harcelé par Abercrombie dans chaque centre commercial, et malgré tout, elle l'avait quitté salement pour un autre mec.
Bref, je la portais pas vraiment dans mon coeur, mais suite à leur rupture, on avait un peu plus discuté - juste discuté - et je me marrais bien avec elle finalement.

J'ai donc du lui foutre des bash toute la soirée pour pas que ça se produise. C'était vraiment dur à gérer, tentant par moment à cause de l'ivresse, et parce qu'elle est plutôt jolie, clairement la mieux de la soirée... Elle me prenait la tête, une dizaine de centimètre séparait à peine nos lèvres, mais je repoussais doucement, non sans jouer je l'avoue, sans jamais me laisser attraper, tout en réaffirmant clairement ma volonté de reste fidèle - pour une fois -. Mais elle me connaissait avant, donc elle était persuadé que c'était une résistance de façade...

Et bien non, j'ai tenu. Elle m'a même fait des confessions étranges, comme quoi mon pote avait senti qu'elle avait un feeling envers moi, qu'il se méfiait... C'était alors parfaitement involontaire de ma part, et ça m'a gêné de savoir ça. Que selon elle, "c'était inévitable", que "ça arriverait un jour", "personne ne saurait", blabla...

Honnêtement, j'ai pas trouvé ça cool de sa part de se comporter comme ça vis à vis de lui, et vis à vis de moi. J'aimerais vraiment pas qu'une ex fasse ça avec un de mes potes le plus proche. C'était un manque de respect de mon point de vue, et je regrette pas une seconde d'avoir refusé.


J'apprend donc la fidélité, ce n'est pas si évident. Mais ce que j'ai remarqué, c'est que si sur le moment, l'excitation, la tension sexuelle, les pulsions, sont fortes, a posteriori ça m'apporte toujours de la satisfaction d'avoir résisté, et absolument aucun regret ni frustration, bien au contraire. Je suis content de ne pas ressentir cette frustration malgré la ""privation"" surtout après des années de non privation.

Je vois ma copine très souvent, de l'ordre de 5 fois par semaine et vie sexuelle très épanouie.
Mais plus que ça, je remarque que je commence à vraiment m'attacher à elle. Hier, alors que j'étais exténué de ma nuit de la veille, elle est venu me rejoindre à la maison vers 23h après être passée à une soirée, un peu alcoolisé.
J'étais vraiment content de la voir, ça me faisait trop plaisir, et j'ai pas pu m'empêcher de lui dire une ou deux fois. Elle était belle, ça me faisait du bien de la serrer dans mes bras et de la voir gigoter en rigolant pour rien. Je laissais échapper des compliments, des signes d'affections.
Je suis pas encore aux trois mots fatidique, mais notre lien se renforce plus vite que ce que j'avais prévu.

Je vous tiens au jus, en attendant, week-end prochain second exercice de fidélité : 3 jours à passer à faire la fête sans ma copine, à Deauville pour un anniversaire, avec notamment une Serbe mannequin avec laquelle j'ai - comme dab - des antécédents...

Honnêtement, je doute pas de tenir. I M STRONG NOW.

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Quelle patience ! le 09.04.13, 09h48 par fingar
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
We’re on the top of the world

Image

Depuis toujours, je regardais les gens autour de qui gravitait un monde en me demandant : qu’ont-ils de particulier ? Comment ont-ils fait ?

Je n’ai pas pour autant cherché à agir de la « bonne » façon, traçant mon propre sillage parfois contre vent & marée. Et mon défaut de perfectionnisme m’a toujours poussé à faire plus fort, aller plus haut sans jamais être pleinement satisfait. C’est ainsi que j’ai accumulé un vaste passif sans m’en rendre compte. Nombreux voyages, beaucoup d’ami(e)s, des connaissances partout, beaucoup de filles… Et au dela de ça, sportif, de retour au piano et de manière générale : curieux.

Aujourd’hui, je réalise après avoir enfin accepté de pouvoir être satisfait de moi, que je fais partie des gens que je regardais du coin de l’œil avec un brin d’admiration et de mépris. Cela fait donc un moment que je fais partie de ce petit cœur nucléaire recueillant l’attention, dont on parle dans les quelques villes alentours, et c’est finalement avec trop grande présomption que je réalise que c’était logique.

Ce weekend, j’ai passé 3 jours à Deauville-Trouville dans la maison – le château – d’une amie. Elle donnait directement sur la plage, et les gens qui passaient admirait ce presque monument en se demandant comment ces jeunes cons pouvaient habiter la dedans.

En arrivant le vendredi soir, j’ai couru sur la plage pour plonger les pieds dans le sable. Il devait être 22h, la luminosité était faible, et en arrivant au milieu de la plage, je me suis arrêté. Je connaissais cet endroit précis, ce brin de plage, avec cette vue alentour, cette plage teinté du minimum de lumière. Alors je me suis souvenu : j’avais quasiment couché avec mon excopine à cet endroit, au bord de l’eau, dans les mêmes conditions, il y a 3 ans.

Ça m’a fait un drôle d’effet. Une petite touche de nostalgie, mais ça ne m’a pas abattu pour autant. Ce sont simplement de bons souvenirs, ni plus ni moins. Cette ville regorge de souvenir pour moi, ce fut l’endroit ou j’ai commencé à véritablement m’éprendre pour elle, ce qui relevait de l’impossible à l’époque. Et la première fois de ma vie ou je commençais à apprécier le sexe, autant dire qu’on ne s’était pas privé.

Parenthèse close. Le premier soir, je me suis surpassé. J’étais surexcité, j’ai tellement bu.

En toute logique : soirée à trou. Complétez les champs manquants. Donc le lendemain on m’a raconté petit à petit mes performances. Difficile de raconter la soirée, j’ai dansé like a gay sur le bar du bar-boite, ensuite des meufs de 24 ans sont venus me brancher sans détour, elles voulaient un plan à 3 j’en met une boule à couper, et j’ai traité de ptite pute une ptite pute.

On m’a même dit que j’avais embrassé une meuf, bonne certes, mais j’en avais aucun souvenir, pas même de lui avoir particulièrement parlé. Or le problème, c’est qu’il me manquait pas mal de souvenir, donc ça pouvait être vrai, et ça me soulait d’avoir été infidèle malgré moi.

Mais finalement après expertise, (salive, ADN, etcetc) il s’avère que c’était infondé.

En fait, la différence avec « avant », c’est que je ne laisse pas d’ouvertures aux meufs autour de moi, donc si elles me branchent, c’est plus facile de les jeter que par le passé, où je m’engageais trop pour revenir en arrière : je jouais & me brulais.

Et vous vous demandez surement qui est cette fille dont on pourrait croire qu’elle sort directement de google image. Et bien c’est la mannequin serbe dont je vous avais parlé, avec qui j’avais eu des échanges tactiles il y a quelques mois. Ce serait prétentieux de dire que j’avais un coup sur un plateau d’argent, mais d’expérience je pense que la prendre sur la table de la cuisine aurait été plus que possible. Elle cherchait en permanence mon contact, s’allongeait sur moi, et dissimulait mal sa jalousie quand je m’amusais avec d’autres.

Mais outre les mains justes en dessous de sa poitrine, soutenue par son tshirt moulant, sans soutien-gorge, je ne lui ai pas laissé d’ouverture non plus.

Une légion d’honneur SVP.

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] LFG ! le 15.04.13, 12h29 par tibdeconne
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

C’est marrant ces challenges que tu rencontres pour rester fidèle.
Et sympa à lire le mode « je peux me faire qui je veux ce soir parmi les nanas les plus bonnes de la soirée, mais je les jarte parce que, Hé désolé les filles, mais je suis déjà pris ». priceless.

Bon après quand tu dis que embrasser une nana en soirée c’est tromper ta copine je pense que tu fais fausse route, mais ça doit être un passage important pour toi après ce que tu as vécu avec ton ex alors je peux comprendre aussi. Mais ne passe pas non plus d’un extrême à un autre, un bisou de soirée c’est clairement pas tromper.

En tout cas bravo pour ton nouveau parcours amoureux qui clairement est bien plus sain que l’ancien.
Et la serbe …mamamiya

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Thanks Cell' (et toi aussi Tib, je t'ai vu)

Mais débattons débattons.

Embrasser est ce tromper?

Mais d'abord, qu'est ce que tromper?

Comme tu le sais, j'avais une vision très... spéciale de la fidélité par le passé.

Or il s'avère qu'elle a bien évolué, et aujourd'hui je lie la fidélité à deux choses :

- Ne pas faire ce que je n'aimerais pas qu'on me fasse
- Ne pas faire ce que ma copine n'aimerait pas que je lui fasse

Donc en résumé, ça donne une version stricte de la fidélité, mais pas vraiment de la fidélité à proprement parlé en faite, juste du bon comportement à avoir dans le sens du comportement qui ne contrarie pas l'autre, sans excès de zèle de sa part.

Exemple : ça me soûlerait de voir ma copine chopper un autre mec, ce serait pas forcément une raison de rompre, mais ça me soûlerait. Donc je le fais pas.

Et deuxième chose, c'est le "Qui vole un oeuf, vole un boeuf". Dans le sens ou tu commences par ça, puis tu te dis que "Toucher les boobs c'est pas grande chose dans le fond", et après c'est préli, etc... C'est difficile de s'arrêter quand on commence, surtout en soirée avec l'alcool dans le sang.

Et pour terminé, ça peut devenir récurrent, et embrasser régulièrement d'autres meufs c'est de l'infidélité je pense. "1 fois par mois, spontanément, des inconnues en soirée, ça vaaaaa c'est rien." Sauf qu'en 12 mois, bah t'a choppé 12 meufs et ça commence à faire pas mal...

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pertinent le 04.06.13, 09h01 par Iskandar
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

Yo' !
Embrasser est ce tromper?
Bah, ça dépend. De toi. Si tu penses que oui, évite les baisers en soirée, si tu penses que non, tu peux, et si tu penses qu'il faut pas en abuser, t'en abuses pas.
Et pour terminé, ça peut devenir récurrent, et embrasser régulièrement d'autres meufs c'est de l'infidélité je pense. "1 fois par mois, spontanément, des inconnues en soirée, ça vaaaaa c'est rien." Sauf qu'en 12 mois, bah t'a choppé 12 meufs et ça commence à faire pas mal...
Idem, ça dépend de toi bonhomme. C'est sur que dit comme ça "Depuis une année qu'on est ensemble, j'ai embrassé 12 meufs" (Je suppose uniquement embrasser, puisque tu en parles dans le début du paragraphe, ça fait un petit effet, mais une douzaine de kiss en soirée, j'pense pas que ça soit la fin de ton couple.

A toi de fixer la barre.
Et deuxième chose, c'est le "Qui vole un oeuf, vole un boeuf". Dans le sens ou tu commences par ça, puis tu te dis que "Toucher les boobs c'est pas grande chose dans le fond", et après c'est préli, etc... C'est difficile de s'arrêter quand on commence, surtout en soirée avec l'alcool dans le sang.
Bah … Dans ce cas là, fantasmer, c'est tromper, puisque tu voudrais. Et là, tu peux te mettre une cagoule pour ne voir que ta copine.

Plus sérieusement, à toi de fixer la limite. La mienne, c'est que tant que je baisse pas mon froc, je suis pas encore dans la merde.

Mais surtout, oublie pas de nous envoyer une photo quand tu auras te robe de none hein.
Pour se rapprocher de Dieu, il faut beaucoup pécher.

Ce membre a été banni de FTS, en raison de manquements répétés au règlement. Un membre peut être banni automatiquement si sa note descend trop bas (ou trop vite), ou manuellement par un modérateur. Les propos de ce membre n'engagent que lui et ne reflètent pas les opinions des utilisateurs de FTS.
Bah … Dans ce cas là, fantasmer, c'est tromper, puisque tu voudrais. Et là, tu peux te mettre une cagoule pour ne voir que ta copine.
Gnéih? Je te suis pas la Raven! Je disais juste que dans l'hypothèse ou je choppais en soirée, ce serait un premier pas pour aller plus loin, et dur de résister quand la tentation se présente devant toi, et que tu lui allumes des feux verts en l'embrassant...!

En faite je pars du principe que le couple, bah ça se fait à deux. (Captain obvious)
Du coup, ce que ne veux pas l'autre, tu ne lui fais pas subir. Ou alors tu en parles si c'est excessif. Elle est assez possessive et ça la saoulerait que j'en embrasse d'autre. Et comme ça me ferait chier qu'elle embrasse d'autres mecs (et à qui ça ne ferait pas chier?) bah j'évite de faire la même chose avec les filles, ça me parait équitable donc juste.

Katsu
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Post responsable le 16.04.13, 22h47 par tibdeconne
"On ne récolte que ce que l'on sème."
Carnet : I love you like a love song baby!

En couple.

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre