Manque de confiance social

Note : 15

le 13.10.2016 par Alchemist

8 réponses / Dernière par Alchemist le 16.10.2016, 22h32

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.
Répondre
Bonjour, j'ai beaucoup réfléchi et j'ai trouvé d'où venez mes soucis, et pourtant ça ne change pas, j'ai toujours du mal avec ça ^^

J'ai du mal avec les autres, à chaque fois que je rencontre des personnes qui me plaisent je finis par les fuir, par m'enfermer sur moi-même, tout ça car je n'es pas confiance en moi. Je suis quelqu'un de calme voir même ennuyeux je trouve, je me lâche rarement, parfois je bois même avant de subir une interaction sociale pour etre plus ouvert et plus cool. Parfois j'ai envie d'inviter mes "amis" chez moi, et je me dis: "On va faire quoi? Jouer aux fléchettes 10 min à la console 20 min, et puis je ne vais pas gérer 10 min de discussion, ils vont s'ennuyez.

Alors les seuls moments où je me sens vraiment confiant c'est avec mes proches où j'arrive à m'ouvrir où quand j'ai bu.

Parfois, j'ai peur que les personnes se lassent de moi, en me dévoilant complètement.

Avant tout comment être plus ouvert avec les autres a votre avis?
Comment reprendre confiance socialement en moi ?

Je suis conscient que c'est pas un forum psychologique ici, et désolé pour mes fautes.

Merci les gars ! :-)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Courage le 13.10.16, 00h33 par Aristophane

Alchemist a écrit :
J'ai du mal avec les autres, à chaque fois que je rencontre des personnes qui me plaisent je finis par les fuir, par m'enfermer sur moi-même, tout ça car je n'es pas confiance en moi. Je suis quelqu'un de calme voir même ennuyeux je trouve, je me lâche rarement, parfois je bois même avant de subir une interaction sociale pour etre plus ouvert et plus cool. Parfois j'ai envie d'inviter mes "amis" chez moi, et je me dis: "On va faire quoi? Jouer aux fléchettes 10 min à la console 20 min, et puis je ne vais pas gérer 10 min de discussion, ils vont s'ennuyez.
Avant de penser à faire des interactions avec d'autres individus, ce serait bien d’œuvrer pour avoir un regard plus positif et bienveillant sur toi-même.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 13.10.16, 13h03 par Aristophane
  • [0] +1 le 13.10.16, 13h03 par Alchemist

Oui, mais je vais pas me mentir.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Constructif le 13.10.16, 13h03 par Aristophane

Alchemist a écrit :Oui, mais je vais pas me mentir.
C'est en disant que tu es ennuyeux que tu te mens. Personne n'est essentiellement ennuyeux. Mais avec ce constat en tête, on tombe dans la prophétie auto-réalisatrice.

Alchemist a écrit : Parfois j'ai envie d'inviter mes "amis" chez moi, et je me dis: "On va faire quoi? Jouer aux fléchettes 10 min à la console 20 min, et puis je ne vais pas gérer 10 min de discussion, ils vont s'ennuyez.
Pourtant, en jouant il est rare qu'on s'ennuie, et puis ça facilite la conversation. On se vanne sur nos performances respectives, on prend des nouvelles. Au final même si vous vous voyez une heure, c'est un moment sympa.

Le schéma problématique est là :
Tu es angoissé à l'idée qu'ils ne s'amusent pas => tu ne t'amuses pas => ils ne s'amusent pas.

Il faut chasser cette angoisse (plus facile à dire.., je sais). Si ce sont tes amis, il y a quand même peu de chances qu'ils s'ennuient en venant jouer à la console.

Tu as des activités, des occupations au quotidien ? Ca peut être sympa de s'en trouver d'autres qui te forcent à être au contact des gens.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 13.10.16, 13h37 par Aristophane
  • [+1] Bien joué le 13.10.16, 22h57 par Allandrightnow

Salut.

Tu en es où niveau activités sociales?
Sport, activité culturelle type théâtre, impliqué dans une association peut-être?
Je dit ca parceque j'ai été dans le même schémas et il y a pas mal de chose concrètes à faire pour gagner en confiance et en aisance sociale.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] En effet le 13.10.16, 21h39 par Aristophane

Alchemist a écrit :Oui, mais je vais pas me mentir.

L'attitude qui te conforte dans ton problème, alors que tu viens chercher des solutions.
Etre ennuyeux n'a rien d'une fatalité, cela commence par avoir une vie qui te plait.


Quand tu proposes à tes amis de les inviter chez toi, au lieu d'interpréter négativement les conséquences. Si tu te laissais la chance d'explorer et de tester cette soirée ?

Tu en tiras quelques conclusions après la première fois pour continuer de pousser ce qui aura bien fonctionné dans cette soirée.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Oui le 13.10.16, 21h40 par Aristophane
  • [+1] 100% d'accord le 13.10.16, 22h58 par Allandrightnow

C'est vrai Cheboludo, j'arrive quand même à occuper mes amis 1h sans s'ennuyer.

En vérité ils sont dans ma classe et galère après les cours généralement quand on finit plus tôt car ils sont à l'internat, on a pas mal parlé l'année dernière mais j'ai du les inviter que 3 fois depuis le début ahah
Moi je n'ai pas de problème je vis très très bien seul dans mon appartement.
On a juste fait une petite soirée nous 3 bien alcoolisés, j'ai avoué que j'étais quelqu'un de très distant et ils m'ont compris, ils m'ont avoué qu'il me considérait comme leur meilleur frère nous trois "on était bien alcoolisé", mais ça me permet de prendre confiance en moi ahah.

À côté il y a 3 autres amis que j'admire pas forcément mais qui me considèrent comme leur meilleur ami, et, c'est bête de dire ça, mais je les trouve inférieur à moi, ils ne sont vraiment pas séduisants ni charismatiques, je n'ai pas peur de les perdre alors je m'ouvre sans aucune gêne.

Si j'avais peur de rester seul et que je dépendais plus des autres j'irai surement vers tous mes amis, mais actuellement je n'ai aucun lien avec personnes, je le vis bien même si ça commence a me faire mal.

Je rejoins parfois des soirées étudiant où je m'amuse bien alcoolisé pour ensuite revenir dans ma routine.
Il m'arrive aussi de faire la tournée des bars seul. Dans ma ville il y a vraiment pas beaucoup de jeunes de mon âge homme ou femme susceptible d'aller plus loin avec moi, bien sûr "aller plus loin" na pas la même signification pour les deux ahah. Je n'ai jamais était déçu de faire la tournée des bars seuls, généralement on a un point commun avec les gens ici "Cette ville meurt à petit feu". Il met arrivé de discuter pendant 3 heures avec des mecs plus vieux que moi, et de tout type de milieu.

Merci de me soutenir. :-)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Instructif le 13.10.16, 21h42 par Aristophane

Prends le problème autrement.

La détresse c'est auto-centrant : tu passe ton temps à te demander ce qui va pas chez toi, comment ça va pouvoir mal se passer.

Le manque de confiance est un égocentrisme.

Et c'est pas en l'alimentant avec des questionnements sur toi que le problème se réglera (le développement "personnel" tel qu'il est expliqué classiquement, ça peut être une connerie qui t'aidera juste à te centrer de plus en plus sur toi en léchant bien tes plaies).

Alors plutôt que de te poser la question de comment être moins fermé/inadapté : pose-toi la question de comment mieux t'intéresser aux autres, au moins essaye.

Quand tu parle à quelqu'un, fixe-toi l'objectif de pouvoir dire quelque chose de lui après (qu'est-ce qu'il aime ? d'où il vient ? est-ce que tu cerne ses valeurs ? etc...). Prends-le comme un jeu.

Si tu aime écrire : écris sur les gens, pas sur toi. Arrête l'introspection, "extrospecte". Pendant un temps au moins.

Tu semble avoir la critique facile. Trouve des défauts à tes amis si tu veux, mais explique les. Tels qu'ils sont, pas parce qu'ils te font mieux briller. Et des qualités aussi. Ils en ont, simplement pars du principe que tu ne les vois pas si tu te trouve déjà insuffisant et chiant. C'est le mécanisme facile qui évite de s'améliorer soi : rabaisser les autres (et c'est souvent dû à un manque de connaissance/compréhension).

Inspire-toi des petites qualités, de ce qui marche chez les autres. Passe-en déjà par ce qu'ils ont traversé eux pour devenir ce qu'ils sont.
Critique ensuite, si t'en as encore envie (mais j'en doute).

Bref, décentre-toi un peu. Garde aussi en tête que le temps ça aide, c'est pas qu'un crédo. Et que la solitude c'est aussi un choix valable si c'est le tien. Garde ça en tête : ça ira.
mais actuellement je n'ai aucun lien avec personnes, je le vis bien même si ça commence a me faire mal
Cette question mérite une réponse (pourquoi ça te fait mal si tu es si bien seul), et tu la trouvera pas ici, mais en y réfléchissant un peu.

NB : hésite pas à consulter au moindre doute, même si finalement tu consulte pour rien. L'alcool pour surmonter ta vie sociale c'est le début d'un problème à ne pas négliger - en tout cas ça n'a rien d'une consommation festive.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 15.10.16, 09h06 par Aristophane
  • [+1] Constructif le 15.10.16, 09h43 par RosieRosette
  • [+2] Bien joué le 15.10.16, 10h25 par Allandrightnow
  • [+1] A lire le 15.10.16, 11h45 par Bumble
  • [+2] Pertinent le 15.10.16, 16h26 par Rickhunter
  • [+1] C'est pas faux le 16.10.16, 03h49 par Alchemist
  • [+1] Bien joué le 08.11.16, 00h13 par lamefurtive

Un égocentrisme, exactement!

D'ailleurs cette image parfaite que j'essaie constamment de dégager, me rend muet.
Et au final ce mutisme me rend beaucoup moins parfait !

Il faut donc que j'apprenne à aimer les autres tels que je suis, sans peur du jugement ni du rejet, sans avoir peur que mon image se brise.

Et pour ça il faut que je brise cette image égocentrique et perfectionniste.
Et pour ça, il faut que je mette cette image constamment en danger, (aller vers les autres, me faire juger, taquiner, et essayer de nouvelle activités).

L'alcool m'a fait sortir de chez moi, m'a fait rencontrer du monde, mais vendredi, l'alcool a failli me tuer.

Si je peux aider ceux qui sont dans le même cas que moi (isolé, enfermer sur eux-mêmes) :
Ne lisait pas de livres au hasard, au titre alléchant : ( Prendre confiance en vous, je n'ai plus peur du jugement des autres, ou encore, faite vous entendre), ses livres vous renforcent dans un égocentrisme pur.

Nos problèmes ne sont pas à l'intérieur de nous, mais dans notre manière de regarder la vie.

Merci à tous.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Constructif le 16.10.16, 23h53 par Aristophane
  • [+1] Bien le 18.10.16, 10h57 par Allandrightnow

Répondre