[A] Qui pisse contre le vent se rince les dents.

Note : 1

le 03.04.2009 par tiamat

3 réponses / Dernière par Valmont le 14.04.2009, 13h47

Pour celles et ceux qui veulent discuter rencontres et séduction; ou comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Salut amis de la nature. L’autre jour je regardais Histoire naturelle sur TF1 quand j’ai ri en pensant à cette maxime bien connue « Qui pisse contre le vent se rince les dents. » Alors vous vous demandez sûrement ce que ça a à foutre dans un article sur FTS. Mais attendez, le meilleur est à venir.

Donc je riais d’un bon rire bien sonore quand je compris une chose. J’illustre : Vous êtes sortis avec des (chicken) wings et vous êtes dans un bar/pub/boîte/poulailler/lounge. D’un coup vous voyez une jolie belette au loin et votre libidomètre s’active. Vous avez envie de coucher avec elle (tout à fait normal). Alors vous avez fait un peu de social proof avant parce que, tant qu’à faire, ça marque des points. Et vous avez discuté avec un groupe de gens sympas, venus pour s’amuser où une fille (mignonne, mais c’est la belette votre objectif) vous à fait quelques remarques et rigolé, comme tout le monde, à votre humour cool et décontracté. Puis vous êtes allé parler à Joséphine (la jolie belette) et vous avez déroulé votre sauce. Là elle répond sympathiquement mais elle repousse vos avances parce qu’elle a un copain et est largement heureuse avec lui. Dommage pour vous. Vous la vouliez, vous allez repartir seul chez vous.

Et si, au lieu de vous focaliser sur Joséphine vous aviez approfondi avec l’autre fille vous ne seriez peut-être pas reparti avec le gros lot (la fille que vous voulez à tout prix baiser) mais avec une fille qui rentre quand même dans vos standards physiques avec qui vous auriez pu passer une nuit (voire plus).

Pourquoi vous compliquer l’existence à tenter de forcer les défenses d’une fille avec qui le fait de coucher n’est pas sûr quand vous avez à portée de main des filles à qui vous plaisez déjà ? C’est se compliquer l’existence.

Attention, je dis cela pour ceux qui ont comme but de baiser. Ceux qui préfèrent faire des dates pour bien screener la fille et cerner ses attentes pour une relation potentielle prendront peut-être plus de temps.

Comme disait La Fontaine « Un tient vaut mieux que deux tu l’auras ».

Enfin je citerais Hank Moody : « One morning of awkwardness is better than one night of loneliness. »

Arrêtez de pisser contre le vent. :-)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Moi moi moi moi par Party Time
  • [+2] Sympa :) par Lemilis
  • [0] Sans intérêt par AixAce
  • [+1] +1 par -Guess
  • [0] Inutile par Ash
  • [-1] Sans intérêt par ze_only_one
  • [+1] Hum... par gux
  • [-2] Sans intérêt par Simba
  • [0] Quelle patience ! par Caruso
  • [-2] 36 15 My Life par camerboy
  • [-3] Prends un peu de recul par Nostress
  • [0] Hum... par ourson
  • [0] Tout ça pour dire quoi ? par BlackSabbath
  • [+3] Du calme par Valmont
  • [-3] 36 15 My Life par mystery
  • [+3] Du calme par KaiN
  • [+3] Du calme par Clement Rocknrolla
Laisse partir ce qui doit.

Personne ne se complique l'existence, mais si tu as envie de niquer la jolie belette, je vois pas pourquoi il faudrait se rabattre sur la copine moche.

D'abord parce que même si on aime bien Hank Moody, on répond "mieux vaut être seul que mal accompagné".

Et ensuite parce que c'est une drôle de conception de la séduction... Si tu veux vraiment la jolie belette, tu fais tout pour l'avoir. Si c'est juste niquer pour niquer, tu as un plan cul ou les copines moches. Mais à ce moment là, cet article n'a plus rien à faire sur un forum de séduction.
Pierre

[i]Génération FTS[/i]

Personne ne se complique l'existence, mais si tu as envie de niquer la jolie belette, je vois pas pourquoi il faudrait se rabattre sur la copine moche.
Parce que si tu as envie de niquer ce soir (je parle uniquement de ça) entre deux filles valables tu verras toujours la plus jolie (j'ai pas parlé de moche, juste que y en a une qui te plaît plus que l'autre) et que si la plus jolie te fout un vent et que tu te rabats sur sa copine l'autre va se sentir comme un faire valoir (et ça elles n'aiment pas, personne n'aime). De plus dans un environnement comme les pubs si tu nique ton social proof y a des chances pour que celui-ci te desserve tout le long de la soirée et à part éventuellement la fille bourrée tu ne baiseras pas de nana rencontrée dans cet endroit.

D'abord parce que même si on aime bien Hank Moody, on répond "mieux vaut être seul que mal accompagné".
J'adore les phrases toutes faites. Un peu comme citer du Nietzsche. Ca donne une légitimité aux propos.

Et ensuite parce que c'est une drôle de conception de la séduction... Si tu veux vraiment la jolie belette, tu fais tout pour l'avoir.
Et si la fille est en couple et heureuse ?

Ya un problème de non vérité : vous ne pourrez pas attirer toutes les femmes du monde même avec le meilleur game au monde. Une fille qui n'a pas envie de se faire draguer mais juste discuter ne sera pas attirée par vous (et puis des fois elle n'aime simplement pas votre gueule, ça aussi ça arrive).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Ca va mieux en le disant par DGExtremist
Laisse partir ce qui doit.

Le plus dur est d'éviter deux gros écueuils. Celui que j'appelle le one-itis d'un soir. En gros c'est que ce que tu décris ci-dessus: on concentre ses efforts sur la belette, on échoue et on rentre la queue sous le bras. L'autre est la dispersion: on veut éviter de mettre tous les oeufs dans le même panier, donc on drague toutes les filles, on ne fait vraiment d'avance avec aucun et on rentre avec la queue sous le bras.

Il faut donc trouver le juste milieu entre suffisamment de persévérance sur une et d'ouverture par rapport aux autres.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... par tiamat
  • [+2] 100% d'accord par Nasakobe
  • [+1] +1 par Malcor

Répondre