Papillonnage : impossible à faire accepter aux femmes ?

Note : 32

le 05.08.2013 par Cellar Door

69 réponses / Dernière par Ash le 10.10.2013, 20h42

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Cellar Door a écrit :C'est triste mais c'est les femmes de ma génération sont tellement fermées sur le sujet :/
Celles que tu connais, serait plus juste ; je suis de ta génération et je n'ai pas cette vision-là, de même que plusieurs de mes amies qui sont très ouvertes là-dessus.
Après, je sais bien que ce n'est pas la norme ni la majorité...
En fait, ce qui me surprend toujours le plus, c'est l'incapacité d'accepter les choix des autres. Moi j'accepte sans problème que mes copines se marient, même quand leurs mecs essaient de me chauffer en fin de soirée quand ils ont trop bu ; pourquoi les autres n'accepteraient-ils pas mon mode de vie de la même manière ? Il n'y a pas lieu de convaincre à ce sujet, en fait. On peut y réfléchir, débattre, échanger, mais dire que ça c'est bien et ça c'est mal, y'a quand même rien de plus con.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Ca va mieux en le disant le 04.10.13, 23h40 par Prune
  • [0] Absolument le 07.10.13, 10h12 par Cellar Door
Hmm... sujet intéressant.

Je rejoins le point de vu de LuxLisbon.
Je rajouterais aussi quand on vit avec quelqu'un depuis 10 ans ou plus, on a une autre vision des choses, c'est certain. On ne voit plus les choses de la même manière :D C'est vrai que j'aurais lu ton post des années avant je n'aurais pas pensé la même chose.

Et non personne devrait juger, chacun fait comme il l'entends, je pense qu'on est trop comment dire, "Fermer" dans un mode de vie, je ne trouve pas le bon mot... Surtout les femmes, tu trouveras la bonne personne tu te marieras et t'auras pleins d'enfants et tu seras heureuse/heureux toute ta vie si ça vous rappelle pas quelque chose. Les bons compte de fée ahalala :mrgreen: (mais je m'échappe un peu du sujet la).

Après c'est vrai qu'il faut que tout le monde soit d'accord :D
JulieCreations a écrit : Après c'est vrai qu'il faut que tout le monde soit d'accord :D
Et que tout le monde en "tire bénéfice" de la même manière... :wink:
384400blues a écrit :
JulieCreations a écrit : Après c'est vrai qu'il faut que tout le monde soit d'accord :D
Et que tout le monde en "tire bénéfice" de la même manière... :wink:
Ça, c'est la base : les mecs (ou les nanas) qui veulent papillonner mais refusent que leur moitié en fasse autant, ça me débecte un peu. On demande à l'autre de s’asseoir sur sa jalousie, alors que soi-même on est incapable de le faire. Dans ce domaine-là, l'égalité est un principe nécessaire, enfin il me semble.
Ce qui, d'ailleurs, me fait penser au libertinage : pas mal de couples sont d'accord pour inclure une tierce personne dans leurs jeux sexuels, uniquement si c'est une femme... J'imagine qu'il y a la peur pour l'homme de passer pour un pédé, mais il y a aussi je pense son incapacité à accepter de voir sa nana dans les bras d'un autre homme, alors qu'ils demandent la même chose de leur compagne...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Absolument le 08.10.13, 15h09 par Blusher
les mecs (ou les nanas) qui veulent papillonner mais refusent que leur moitié en fasse autant, ça me débecte un peu. On demande à l'autre de s’asseoir sur sa jalousie, alors que soi-même on est incapable de le faire.
Oui c'est ce que je pense aussi.
Ce qui, d'ailleurs, me fait penser au libertinage : pas mal de couples sont d'accord pour inclure une tierce personne dans leurs jeux sexuels
Oui ou gang bang :wink: :lol:
uniquement si c'est une femme... J'imagine qu'il y a la peur pour l'homme de passer pour un pédé, mais il y a aussi je pense son incapacité à accepter de voir sa nana dans les bras d'un autre homme, alors qu'ils demandent la même chose de leur compagne...
Surement :mrgreen: Il faudrait leur demander à nouveau :wink:
Je vais paraitre à dessein un peu provocateur. N'y voyez pas de méchanceté.

Ne serait-ce pas plus simple d'avoir une relation basée sur la liberté dès le départ?

Autrement dit, un engagement dès le départ avec la fille ou le mec: tu peux faire ce que tu veux, je peux faire ce que je veux, tu ne m'en parles pas, je ne t'en parle pas et on profite simplement des moments qu'on passe ensemble.

Cela me parait très difficile de revenir en arrière après que la relation se soit basée sur la fidélité. Ce n'est pas vraiment naturel et ça entraine beaucoup de souffrances et de malentendus. Les choses misent en jeu sont profondes et ont trait à des archétypes de famille hérités de nos parents.
Une fois qu'on se place dans ce schéma, il est très difficile d'en sortir à moins que ce soit une décision indépendante et simultanée des deux parties. Ce qui me parait très peu probable, surtout en province ou à la campagne, où les normes sont d'autant plus ancrées et difficile à faire bouger.

edit: la première phrase est juste un disclaimer, afin d'éviter qu'on se trompe sur mon propos.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Il y'a du vrai... le 08.10.13, 15h08 par Blusher
Je vais paraitre à dessein un peu provocateur. N'y voyez pas de méchanceté.
Pourquoi provocateur, et méchanceté ??
Ne serait-ce pas plus simple d'avoir une relation basée sur la liberté dès le départ?

Autrement dit, un engagement dès le départ avec la fille ou le mec: tu peux faire ce que tu veux, je peux faire ce que je veux, tu ne m'en parles pas, je ne t'en parle pas et on profite simplement des moments qu'on passe ensemble.
C'est ce que je pense aussi, tout se dire dés le départ.
Cela me parait très difficile de revenir en arrière après que la relation se soit basée sur la fidélité. Ce n'est pas vraiment naturel et ça entraine beaucoup de souffrances et de malentendus. Les choses misent en jeu sont profondes et ont trait à des archétypes de famille hérités de nos parents.
Une fois qu'on se place dans ce schéma, il est très difficile d'en sortir à moins que ce soit une décision indépendante et simultanée des deux parties. Ce qui me parait très peu probable, surtout en province ou à la campagne, où les normes sont d'autant plus ancrées et difficile à faire bouger.
Parce qu'après comme tu l'as si bien dit, c'est plus difficile et compliqué.
C'est ce que je pense aussi, tout se dire dés le départ.
Il y a aussi des choses qui mettent du temps à s'avouer à soi-même et des peurs qu'on dépasse plus facilement à deux. Mais effectivement autant se donner une chance de vivre une relation honnête dès le départ.
Potius deficere quam desperare
Ash a écrit :Autrement dit, un engagement dès le départ avec la fille ou le mec: tu peux faire ce que tu veux, je peux faire ce que je veux, tu ne m'en parles pas, je ne t'en parle pas et on profite simplement des moments qu'on passe ensemble.
On dirait Michel Onfray et son érotisme solaire : j'adhère assez !
Mais je crois que dire ça dès le départ à un mec ou une nana, c'est prendre un risque, car beaucoup ont du mal à accepter ce genre de compromis. Pour la majorité, en fait, au départ c'est la passion, donc la jalousie, la possessivité ; mais au bout de quelques temps, quand ils se font plus chier, ils aimeraient bien davantage de liberté...
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] 100% d'accord le 10.10.13, 22h28 par wayl
A moins que la fille (ou le mec) cherche absolument une relation sérieuse, basée sur la fidélité, ça passe plutôt bien en général si tu as un minimum sélectionné la personne et que tu sais ce que tu fais.

L'érotisme solaire de Michel Onfray me correspond assez effectivement. :)

C'est un post de Blusher qui m'avait particulièrement inspiré il y a quelques années. Mes relations ont d'ailleurs été quasi exclusivement sur le même modèle qui peut se résumer avec : ami/amant, avec de la tendresse, des moments partagés, mais une liberté acceptée et donnée dès le départ.
Répondre