Séduire un crush

Note : 9

le 19.01.2021 par Wanttobehappy

22 réponses / Dernière par Wanttobehappy le 25.01.2021, 21h48

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Hello!
J'aimerais faire un petit récapitulatif pour mettre toutes les chances de notre côté afin de séduire un coup de cœur :
-Être à l'affût de belles histoires et ne pas chercher the one :ce qui évite de mettre un enjeu et de se foutre la pression avec l'histoire de sérieux/pas sérieux
-Ne pas accepter les propositions de dernière minute
-Lui dire qu'on est pas d'accord quand c'est le cas
-Ne pas coucher avec lui pour juste lui faire plaisir
-Lui parler comme si on parler à des amis :être spontanée
-Si on stresse et qu'on essaie de se contrôler, se dire ok allez je prend le risque de dire tel ou tel propos et je vois ce que ça donne : je sors de ma zone de confort
-Être proactive
-Voir d'autres mecs
-Si c'est sur un site :lui demander qu'est ce qu'il recherche avant de se rencontrer

Petite question : Comment ne pas être le plan cul d'un crush + comment arrêter d'avoir peur qu'il nous jette après avoir couché avec nous ?

Wanttobehappy a écrit :
20.01.21
Hello!
J'aimerais faire un petit récapitulatif pour mettre toutes les chances de notre côté afin de séduire un coup de cœur :
-Être à l'affût de belles histoires et ne pas chercher the one :ce qui évite de mettre un enjeu et de se foutre la pression avec l'histoire de sérieux/pas sérieux
-Ne pas accepter les propositions de dernière minute
-Lui dire qu'on est pas d'accord quand c'est le cas
-Ne pas coucher avec lui pour juste lui faire plaisir
-Lui parler comme si on parler à des amis :être spontanée
-Si on stresse et qu'on essaie de se contrôler, se dire ok allez je prend le risque de dire tel ou tel propos et je vois ce que ça donne : je sors de ma zone de confort
-Être proactive
-Voir d'autres mecs
-Si c'est sur un site :lui demander qu'est ce qu'il recherche avant de se rencontrer

Petite question : Comment ne pas être le plan cul d'un crush + comment arrêter d'avoir peur qu'il nous jette après avoir couché avec nous ?
Il y a des choses qui se répètent.
Dans tous les cas, c'est pas exactement comme si c'était une liste à la Prévert de conseils à appliquer. C'est un mental à acquérir. Si tu n'es pas needy, accroché à une image de la sexualité genre "oh la la si on baise et que le mec part, il s'est foutu de moi" ==
Je comprends pas que je ne suis pas un prix et que je ne fais pas une faveur en participant à un acte sexuel - et je dis "participer"; pas se donner-;
Je comprends pas que je suis pas utilisée parce que moi aussi normalement j'en avais envie et j'y ai pris mon compte, et je comprends pas que le sexe ce n'est pas sale;
Et que l'on te doit rien parce qu'on te baise, si tu le fais par envie et pas juste par vénalité: y a pas de contrat, c'est une envie réciproque, et si pour toi c'est "uniquement si c'est du sérieux" ben dis toi que c'est le jeu et que tu tomberas sur des gens qui sont pas obligés d'être d'accord et que eux effectivement te prendront pour une conne,
Parce que tu as un système de valeurs absurdes qu'ils se sentent pas obligés de respecter.
Et c'est plutôt de ça que tu devrais te plaindre, pas d'être "un vide couilles" parce que ça tu en as envie, si ce n'est pour le côté momentané. Mais c'est pas le sexe qui te rebute, c'est l'attitude du gars, sauf que tu fais un amalgame gros comme tes complexes de fille qui se sent abandonnée dès que le moindre mec un peu beau gosse et qui assure détourne son attention.
C'est presque cliché donc je m'épargnerai la psychologie de comptoir, tu as déjà une psy pour ça (elle a l'air efficace...).

Sinon "ne pas accepter les propositions de dernière minute": qui a dit ça? Si tu en as envie... et aussi pour la spontanéité?
Pour le contrôle du stress etc c'est sûr qu'il vaut mieux toujours agir pour se rendre compte que c'était pas si terrible, mais dans ton cas c'est plus que de l'angoisse liée à de petites peurs de l'inconnu ou de l'inexpérience. Tu rumines.
Pour voir d'autres mecs, j'ai envie de dire "non", pas si tu n'es pas censée le faire. Si le mec est juste un plan cul potentiel parmi d'autres oui mais dans ce cas, s'il t'utilise vous êtes à égalité.
Et si le mec paraît plus sérieux et que vous vous orientez vers ça, non, forcément.
En fait tu n'as pas besoin de combler ton ego avec l'attention d'autres gars ou de t'occuper l'esprit pour ne pas focaliser quand tu as de l'estime de soi, et que tu sais être seule et que tu as une appréhension saine de ce que peut être une rencontre.

Donc on en revient toujours aux mêmes points
-Travaille sur ton mental et tes croyances
-Ce forum ne remplace pas une thérapie.

Je te dis pas ça pour être désagréable ou parce que tu m'exaspères (je suis très calme en écrivant ceci), mais tu poses les mêmes sujets à répétition, tu répètes les mêmes situations, tu tournes en rond ou dans une spirale pas du tout vertueuse,
Tu te reconnais dans d'autres personnes qui sont pas du tout comme toi (mais ça fait du bien de s'identifier et de ne pas se sentir seule), mais au final tu ne fais que tourner autour du pot remplit de problèmes et de mauvaises bases à corriger.
Et ça on peut te dire ce qu'on veut tu continues à rejeter le problème à l'extérieur, soit dans les méchants mecs qui t'utilisent soit-disant soit dans ton attitude.
Mais ce sont tes fondations en termes de croyance que tu dois révolutionner, pas te contenter de mettre un pansement sur une facture ouverte.
Prends le comme tu veux mais je dis ça pour t'aider, si personne ne te met le nez dans ton problème, dans un ou deux ans tu seras encore là comme tu es venue la première fois, sans avancer d'un pouce mais devenant de plus en plus indécrottable.
C'est pas ce que je te souhaite mais fais un effort.
Le problème ce sont ta vision des choses, et tes valeurs. Si tes valeurs te causent des noeuds au cerveau à cause de tes envies, contradictoires, c'est pas viable. Révise ce que tu crois savoir.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Fais ce que tu veux dès lors que tu es en accord avec.

Est ce que tu dois mettre systématiquement un enjeu personnel, de vie ou de mort, dans tes rapports avec les hommes? Pas sûr.

Coucher que si c’est du sérieux? Oui si tu vises une relation longue uniquement. C’est ton droit.

Coucher avec qui tu veux quand tu veux? Aussi, si c’est ton truc.

Seras tu utilisée par des mecs, te tromperont ils, te rabaisseront ils? Il y en aura. Comme d’autres prendront soin de toi, t’aimeront et seront sur de « belles » valeurs avec toi.

Je crois qu’il faut simplement que tu acceptes le monde, les hommes et t’accepte comme ils sont et comme tu es: changeants, ni totalement blancs ni noirs, mais en nuances.

La clé de ton bonheur, tel que je crois le comprendre, c’est de dompter ta peur, qui génère de la méfiance, qui elle produit de La défense , qui elle amène de la distance et ainsi de suite.

Il n’existe aucun bouclier magique contre la peine de ce monde ni les souffrances que peuvent te causer tes semblables, si ce n’est ta perception (ce n’est pas si grave), tes choix (t’éloigner du mal) et ta volonté (te maintenir dans ces dispositions)

Tu n’avanceras qu’en travaillant tes réactions, pas en (sur) réagissant systématiquement à celles des autres. Au risque de rester toute ta vie prisonnière du bon vouloir de ces autres.

Donne toi de l’air. Mets de la souplesse dans ton rapport au monde et surtout à toi même.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise décision, au delà de celles qui te font respecter la loi, les usages etc. Interroge toi sur ton besoin profond et assume le, dès lors que tu ne causes de tort à personne.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 20.01.21, 11h07 par Onmyoji
  • [+1] Absolument le 20.01.21, 17h01 par Perlambre
  • [+1] Like ! le 21.01.21, 22h00 par Wanttobehappy
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Je pense qu'une histoire sérieuse se construit au fil du temps car les deux partenaires en partagent l'envie et se conviennent.
Mais que tu le veuilles ou non, il faudra que tu passes par la case sexe avec ou sans lendemain.
Et heureusement !
Imagine, des peaux incompatibles, un partenaire peu à l'écoute de ta sexualité, autant être fixée de suite.
Et puisque tu veux séduire, n'oublie pas la spontanéité qui va te faire choisir tel mec plutôt qu'un autre. Non parce qu'il va être the one mais parce que tu as envie de le mettre sous ta couette, c'est aussi simple que ça. Assume ton désir, la spontanéité d'une rencontre, la découverte de l'autre... et laisse tomber l'étoile de mer :lol:
Pourquoi avoir peur qu'il ne revienne pas ?
Même si c'est le cas, il ne te devait rien, en fait il a été autant ton plan cul que toi pour lui donc aucune raison de lui en vouloir.

Onmyoji a écrit :
20.01.21
Wanttobehappy a écrit :
20.01.21
Hello!
J'aimerais faire un petit récapitulatif pour mettre toutes les chances de notre côté afin de séduire un coup de cœur :
-Être à l'affût de belles histoires et ne pas chercher the one :ce qui évite de mettre un enjeu et de se foutre la pression avec l'histoire de sérieux/pas sérieux
-Ne pas accepter les propositions de dernière minute
-Lui dire qu'on est pas d'accord quand c'est le cas
-Ne pas coucher avec lui pour juste lui faire plaisir
-Lui parler comme si on parler à des amis :être spontanée
-Si on stresse et qu'on essaie de se contrôler, se dire ok allez je prend le risque de dire tel ou tel propos et je vois ce que ça donne : je sors de ma zone de confort
-Être proactive
-Voir d'autres mecs
-Si c'est sur un site :lui demander qu'est ce qu'il recherche avant de se rencontrer

Petite question : Comment ne pas être le plan cul d'un crush + comment arrêter d'avoir peur qu'il nous jette après avoir couché avec nous ?
Il y a des choses qui se répètent.
Dans tous les cas, c'est pas exactement comme si c'était une liste à la Prévert de conseils à appliquer. C'est un mental à acquérir. Si tu n'es pas needy, accroché à une image de la sexualité genre "oh la la si on baise et que le mec part, il s'est foutu de moi" ==
Je comprends pas que je ne suis pas un prix et que je ne fais pas une faveur en participant à un acte sexuel - et je dis "participer"; pas se donner-;
Je comprends pas que je suis pas utilisée parce que moi aussi normalement j'en avais envie et j'y ai pris mon compte, et je comprends pas que le sexe ce n'est pas sale;
Et que l'on te doit rien parce qu'on te baise, si tu le fais par envie et pas juste par vénalité: y a pas de contrat, c'est une envie réciproque, et si pour toi c'est "uniquement si c'est du sérieux" ben dis toi que c'est le jeu et que tu tomberas sur des gens qui sont pas obligés d'être d'accord et que eux effectivement te prendront pour une conne,
Parce que tu as un système de valeurs absurdes qu'ils se sentent pas obligés de respecter.
Et c'est plutôt de ça que tu devrais te plaindre, pas d'être "un vide couilles" parce que ça tu en as envie, si ce n'est pour le côté momentané. Mais c'est pas le sexe qui te rebute, c'est l'attitude du gars, sauf que tu fais un amalgame gros comme tes complexes de fille qui se sent abandonnée dès que le moindre mec un peu beau gosse et qui assure détourne son attention.
C'est presque cliché donc je m'épargnerai la psychologie de comptoir, tu as déjà une psy pour ça (elle a l'air efficace...).

Sinon "ne pas accepter les propositions de dernière minute": qui a dit ça? Si tu en as envie... et aussi pour la spontanéité?
Pour le contrôle du stress etc c'est sûr qu'il vaut mieux toujours agir pour se rendre compte que c'était pas si terrible, mais dans ton cas c'est plus que de l'angoisse liée à de petites peurs de l'inconnu ou de l'inexpérience. Tu rumines.
Pour voir d'autres mecs, j'ai envie de dire "non", pas si tu n'es pas censée le faire. Si le mec est juste un plan cul potentiel parmi d'autres oui mais dans ce cas, s'il t'utilise vous êtes à égalité.
Et si le mec paraît plus sérieux et que vous vous orientez vers ça, non, forcément.
En fait tu n'as pas besoin de combler ton ego avec l'attention d'autres gars ou de t'occuper l'esprit pour ne pas focaliser quand tu as de l'estime de soi, et que tu sais être seule et que tu as une appréhension saine de ce que peut être une rencontre.

Donc on en revient toujours aux mêmes points
-Travaille sur ton mental et tes croyances
-Ce forum ne remplace pas une thérapie.

Je te dis pas ça pour être désagréable ou parce que tu m'exaspères (je suis très calme en écrivant ceci), mais tu poses les mêmes sujets à répétition, tu répètes les mêmes situations, tu tournes en rond ou dans une spirale pas du tout vertueuse,
Tu te reconnais dans d'autres personnes qui sont pas du tout comme toi (mais ça fait du bien de s'identifier et de ne pas se sentir seule), mais au final tu ne fais que tourner autour du pot remplit de problèmes et de mauvaises bases à corriger.
Et ça on peut te dire ce qu'on veut tu continues à rejeter le problème à l'extérieur, soit dans les méchants mecs qui t'utilisent soit-disant soit dans ton attitude.
Mais ce sont tes fondations en termes de croyance que tu dois révolutionner, pas te contenter de mettre un pansement sur une facture ouverte.
Prends le comme tu veux mais je dis ça pour t'aider, si personne ne te met le nez dans ton problème, dans un ou deux ans tu seras encore là comme tu es venue la première fois, sans avancer d'un pouce mais devenant de plus en plus indécrottable.
C'est pas ce que je te souhaite mais fais un effort.
Le problème ce sont ta vision des choses, et tes valeurs. Si tes valeurs te causent des noeuds au cerveau à cause de tes envies, contradictoires, c'est pas viable. Révise ce que tu crois savoir.
Je ne couche pas uniquement si c'est sérieux mais j'ai juste peur que si je couche avec un mec qui me plaît beaucoup, qu'il se barre après. Tant que je ne ressens pas une connexion importante ou si je ne me sens pas assez en confiance, j'ai l'impression que si je couche il va partir.

Quelles valeurs absurdes ?

Accepter les propositions de dernière minute (si le mec le souvent) ça fait la fille needy qui l'attendait.

En fait j'avais très envie de lui mais j'avais peur...

Focus a écrit :
20.01.21
Fais ce que tu veux dès lors que tu es en accord avec.

Est ce que tu dois mettre systématiquement un enjeu personnel, de vie ou de mort, dans tes rapports avec les hommes? Pas sûr.

Coucher que si c’est du sérieux? Oui si tu vises une relation longue uniquement. C’est ton droit.

Coucher avec qui tu veux quand tu veux? Aussi, si c’est ton truc.

Seras tu utilisée par des mecs, te tromperont ils, te rabaisseront ils? Il y en aura. Comme d’autres prendront soin de toi, t’aimeront et seront sur de « belles » valeurs avec toi.

Je crois qu’il faut simplement que tu acceptes le monde, les hommes et t’accepte comme ils sont et comme tu es: changeants, ni totalement blancs ni noirs, mais en nuances.

La clé de ton bonheur, tel que je crois le comprendre, c’est de dompter ta peur, qui génère de la méfiance, qui elle produit de La défense , qui elle amène de la distance et ainsi de suite.

Il n’existe aucun bouclier magique contre la peine de ce monde ni les souffrances que peuvent te causer tes semblables, si ce n’est ta perception (ce n’est pas si grave), tes choix (t’éloigner du mal) et ta volonté (te maintenir dans ces dispositions)

Tu n’avanceras qu’en travaillant tes réactions, pas en (sur) réagissant systématiquement à celles des autres. Au risque de rester toute ta vie prisonnière du bon vouloir de ces autres.

Donne toi de l’air. Mets de la souplesse dans ton rapport au monde et surtout à toi même.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise décision, au delà de celles qui te font respecter la loi, les usages etc. Interroge toi sur ton besoin profond et assume le, dès lors que tu ne causes de tort à personne.
Tu m'a très bien cerné concernant mes peurs. Si le mec me plaît trop j'ai peur qu'il me prenne pour son plan cul...

C'est pas les conseils d'étrangers sur FTS dont tu as besoin mais d'une thérapie pour te libérer de ces peurs.

(Je ne dis pas ca de maniere méchante, mais on ne peut pas travailler sur tes peurs à ta place).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Oui le 22.01.21, 23h32 par Wanttobehappy
  • [+1] 100% d'accord le 23.01.21, 07h26 par Onmyoji

Tu as peur de souffrir je pense.

C’est peut être pour ça que tu retiens de tenter le coup avec les mecs qui te plaisent, en anticipant un rejet que tu as peut être déjà connu et dont la perspective continue de te traumatiser.

Je nuancerai ce que dit Mapache. Le apports des contributeurs de FTS ne remplaceront évidemment pas un psy, mais peut être te feront il prendre conscience de sa nécessité ou en tous cas de tes axes de travail personnel.

Bon courage en tous cas.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 22.01.21, 11h54 par Citadin
  • [+1] +1 le 22.01.21, 23h33 par Wanttobehappy
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Perlambre a écrit :
20.01.21
Je pense qu'une histoire sérieuse se construit au fil du temps car les deux partenaires en partagent l'envie et se conviennent.
Mais que tu le veuilles ou non, il faudra que tu passes par la case sexe avec ou sans lendemain.
Et heureusement !
Imagine, des peaux incompatibles, un partenaire peu à l'écoute de ta sexualité, autant être fixée de suite.
Et puisque tu veux séduire, n'oublie pas la spontanéité qui va te faire choisir tel mec plutôt qu'un autre. Non parce qu'il va être the one mais parce que tu as envie de le mettre sous ta couette, c'est aussi simple que ça. Assume ton désir, la spontanéité d'une rencontre, la découverte de l'autre... et laisse tomber l'étoile de mer :lol:
Pourquoi avoir peur qu'il ne revienne pas ?
Même si c'est le cas, il ne te devait rien, en fait il a été autant ton plan cul que toi pour lui donc aucune raison de lui en vouloir.
Désolé j'ai oublié de te répondre.
Parce qu'en général si je désire un homme c'est qu'il me plaît beaucoup et que je ne souhaite pas d'un plan cul...

Bref avant je n'étais pas comme ça. Je ne me prenais pas la tête. Dès qu'il y avait un mec qui me plaisait physiquement bah mon but c'était de partager un moment intime avec lui et je m'en fichais de la suite !! Je ne comprends pas pourquoi maintenant je suis devenue comme ça.

Focus a écrit :
22.01.21
Tu as peur de souffrir je pense.

C’est peut être pour ça que tu retiens de tenter le coup avec les mecs qui te plaisent, en anticipant un rejet que tu as peut être déjà connu et dont la perspective continue de te traumatiser.

Je nuancerai ce que dit Mapache. Le apports des contributeurs de FTS ne remplaceront évidemment pas un psy, mais peut être te feront il prendre conscience de sa nécessité ou en tous cas de tes axes de travail personnel.

Bon courage en tous cas.
Oui j'ai peur de souffrir mais avant je n'étais pas comme ça. J'ai commencé à paniquer avec les mecs après mon histoire avec mon sexfriend. J'ai eu le cœur brisé quand mon sexfriend s'est mis en couple avec une fille alors que j'étais attaché à lui (je ne lui avais jamais dit). Depuis cette histoire je panique dès qu'un mec me plaît. J'ai peur qu'il me prenne pour son plan cul.

Je pense qu'aussi que j'ai peur de ne jamais être en couple avec quelqu'un qui me plaît (quasiment toutes mes copines le sont).

J'ai peur d'être rejeté probablement par quelqu'un sur qui j'ai flashé (mauvaise estime de soi).

Avant j'étais le genre de filles à essayer de mettre le plus rapidement possible les mecs dans mon lit dès lorsque j'avais une forte attirance (c'était des mecs avec qui j'avais déjà parlé au préalable). Je n'ai jamais couché le premier soir d'une rencontre. Je ne me prenais pas la tête... Après je ne voulais pas m'engager aussi à cette époque (j'étais une phobique de l'engagement j'avais peur qu'on touche à ma liberté). Les hommes étaient tout en bas de ma liste de priorité. J'en avais rien à faire.

Utiliser le sexe pour éviter l'intimité réelle et la vulnérabilité, c'est assez courant (j'en sais quelque chose).

C'est d'ailleurs ce qui a souvent causé du tort aux apprentis PuAs : découvrir qu'apres avoir compris comment choper convenablement on n'est pas beaucoup plus avancé et qu'on a passé du temps a taffer des techniques au lieu de travailler les bases de l'épanouissement personnel et de l'amour de soi.

Je caricature, mais si tu te reconnais la dedans sache que :

Tu n'es pas unique
Et donc, bonne nouvelle, on peut travailler dessus :)

Mapache a écrit :
23.01.21
Utiliser le sexe pour éviter l'intimité réelle et la vulnérabilité, c'est assez courant (j'en sais quelque chose).

C'est d'ailleurs ce qui a souvent causé du tort aux apprentis PuAs : découvrir qu'apres avoir compris comment choper convenablement on n'est pas beaucoup plus avancé et qu'on a passé du temps a taffer des techniques au lieu de travailler les bases de l'épanouissement personnel et de l'amour de soi.

Je caricature, mais si tu te reconnais la dedans sache que :

Tu n'es pas unique
Et donc, bonne nouvelle, on peut travailler dessus :)
Qu'est ce que les apprentis PuAS ?
Je ne pense pas être mauvaise en séduction. Jusqu'au moment où le mec commence à vraiment trop me plaire. C'est là où toutes mes peurs commencent.

Le problème c'est que ma psy me donne des conseils qui sont contraire aux techniques de séduction... Du coup j'ai l'impression que je rame.

Qu’est ce qu’elle te donne comme conseils contraires aux techniques de séduction?

A ce propos, elles découlent toutes de grands principes qui valent pour le reste : se respecter et respecter les autres, coller à ses besoins, être authentique, s’auto suffire pour ne pas tomber dans la dépendance affective et la demande d’attention permanente, pratiquer une attitude de courage (y aller malgré la peur), ne pas se mentir ni mentir aux autres, apporter de la valeur pour recevoir ensuite, être présent dans l’échange, ne pas dissimuler ses ressentis sexuels ou autres etc
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Boom le 25.01.21, 10h01 par Mapache
"Franchis d'un pied ferme la limite de l'ombre, droit comme pour une parade, et souris, même, si tu y parviens"

- Celui qui veut le butin doit avoir une volonté ferme-

Focus a écrit :
24.01.21
Qu’est ce qu’elle te donne comme conseils contraires aux techniques de séduction?

A ce propos, elles découlent toutes de grands principes qui valent pour le reste : se respecter et respecter les autres, coller à ses besoins, être authentique, s’auto suffire pour ne pas tomber dans la dépendance affective et la demande d’attention permanente, pratiquer une attitude de courage (y aller malgré la peur), ne pas se mentir ni mentir aux autres, apporter de la valeur pour recevoir ensuite, être présent dans l’échange, ne pas dissimuler ses ressentis sexuels ou autres etc
Par exemple le fait qu'elle m'ait encourager à lui demander comment il voyait le truc /qu'est ce qu'il cherchait comme relation quand je lui ais dit que je n'arrivais pas à cerner qu'est ce qu'il recherchait comme relation et que ben ça me faisait paniquer car il me plaisait. Que j'avais peur qu'il veuille qu'un plan cul. Au début je ne voulais pas lui demander car je trouve que ça casse la dynamique de séduction mais c'est elle qui m'a poussait à le faire. Du coup je l'ai fais mais maintenant je regrette...

En gras : c'est exactement ce que je veux faire ! Prendre des risques. J'en ai pris un cette année et je suis vraiment contente de l'avoir fait. D'ailleurs peu de personnes auraient eu les couilles de le faire.

Tu remarqueras que ce que tu as mis en gras c'est exactement ce qu'elle te conseille. Tu le vois différemment mais c'est pas le cas.
Mais ça ça n'est pas de la technique, c'est juste du bon sens. Tu n'as pas vu son point parce que tu avais peur mais il vaut mieux écouter un point de vue rationnel.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Onmyoji a écrit :
24.01.21
Tu remarqueras que ce que tu as mis en gras c'est exactement ce qu'elle te conseille. Tu le vois différemment mais c'est pas le cas.
Mais ça ça n'est pas de la technique, c'est juste du bon sens. Tu n'as pas vu son point parce que tu avais peur mais il vaut mieux écouter un point de vue rationnel.
Alors si je comprend bien pour toi demander comment le mec voit le truc pendant un 3ème rendez-vous parce qu'on a peur qu'il veuille que tirer des coups c'est une bonne idée ?!

Pour moi le courage aurait été que je couche avec lui et voir comment ça réagit derrière. Malgré que j'ai de l endométriose (peur d'avoir mal durant les rapports car ça fait longtemps que je n'ai pas couché et là je suis un traitement) /peur que le mec veut juste baiser et n'en a rien à faire de ma personnalité ect...

Wanttobehappy a écrit :
24.01.21
Alors si je comprend bien pour toi demander comment le mec voit le truc pendant un 3ème rendez-vous parce qu'on a peur qu'il veuille que tirer des coups c'est une bonne idée ?!

Pour moi le courage aurait été que je couche avec lui et voir comment ça réagit derrière. Malgré que j'ai de l endométriose (peur d'avoir mal durant les rapports car ça fait longtemps que je n'ai pas couché et là je suis un traitement) /peur que le mec veut juste baiser et n'en a rien à faire de ma personnalité ect...
Déjà "avoir peur qu'il veuille que tirer des coups" c'est ça ton problème.
Normalement t'en as envie aussi.
Donc en avoir peur ça vient des mauvaises visions que tu as en tête:
- peur qu'il ne veuille pas de toi (manque de confiance en ton intérêt, manque de confiance envers le mec qui serait qu'un queutard)
-peur de passer pour une salope...

Ce que tu veux faire, c'est un truc que tu ferais si c'était Normal pour toi. Mais ta psy sait très bien que tu n'y arriveras pas. Donc elle te propose une étape intermédiaire. Destinée moins à valider effectivement le gars parce qu'il peut te répondre ce qu'il faut, pas la vérité, qu'à te rassurer.
Au pire, au moins tu as tiré un coup.
Après c'est sûr tes problèmes ne t'aident pas et faudrait que tu trouves des solutions mais quand même.
Sinon tu lui dis que tu as besoin de temps avec lui (c'est pas "on s'est vus deux fois en six mois c'est bon je peux te sauter", faut le voir plusieurs fois sur une période d'un ou deux mois, genre de vrais dates. Déjà si le mec libère ce genre de temps c'est qu'il est intéressé, à moins d'avoir rien d'autre à foutre) et tu mesures son intérêt. À part si c'est un queutard revanchard ou si tu es une meuf pour lequel les mecs donneraient un bras pour coucher avec toi, il y en a peu qui patienteront vraiment.
Là tu l'auras ta réponse. Mais si tu couches pas direct naturellement avec ce que tu feras pas parce que tu es percluse de peurs, tu dois dire un truc. Soit lui demande ce qu'il veut, soit lui dire ce que toi tu veux (pas en faisant la prude, mais en disant que ça marche mieux pour toi comme ça).
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Pertinent le 25.01.21, 19h28 par Wanttobehappy
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Alors si je comprend bien pour toi demander comment le mec voit le truc pendant un 3ème rendez-vous parce qu'on a peur qu'il veuille que tirer des coups c'est une bonne idée ?!
Oui, en fait ce qui va changer c'est l'attitude et la maniere de le faire. Quand on est en position de peur / stress, on a l'impression qu'on va tout foirer, et evidemment si le feedback (la réponse) n'est pas celle qu'on espere, on flippe tres vite.

Mais en vrai, on peut aborder a peu pres n'importe quel sujet a n'importe quel moment, c'est dans la maniere de le faire et l'aisance face à ce sujet qu'il va y avoir nuance, équilibre et finesse.

(Autrement dit, il faut être capable de sentir la vibe et d'avoir assez d'intelligence sociale et emotionnelle pour savoir ce qu'on peut se permettre. Ce qui est compliqué, c'est que le stress a tendance à faire baisser notre intelligence émotionnelle ou sociale. Anecdote marrante : des potes avaient fait un escape game d'horreur ultra stressant, ils me disaient qu'ils se sentaient vraiment tres cons car des énigmes faciles devenaient hyper difficiles a cause du stress induit par l'acteur déguisé en goule qui se rapprochait d'eux au fur et a mesure).

PS : PuA c'est pour "Pick Up Artist", c'est comme ca qu'on nommait les super séducteurs dans les théories de la séduction des années 2000. Je l'utilise souvent comme une caricature du "player". En fait j'utilise souvent ce jargon pour illustrer l'aspect absurde et extreme que certaines théories de la drague ont prises. Mais c'est personnel, chacun l'utilise avec le sens avec lequel il résonne pour lui.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien vu le 25.01.21, 19h35 par Wanttobehappy

Onmyoji a écrit :
25.01.21
Wanttobehappy a écrit :
24.01.21
Alors si je comprend bien pour toi demander comment le mec voit le truc pendant un 3ème rendez-vous parce qu'on a peur qu'il veuille que tirer des coups c'est une bonne idée ?!

Pour moi le courage aurait été que je couche avec lui et voir comment ça réagit derrière. Malgré que j'ai de l endométriose (peur d'avoir mal durant les rapports car ça fait longtemps que je n'ai pas couché et là je suis un traitement) /peur que le mec veut juste baiser et n'en a rien à faire de ma personnalité ect...
Déjà "avoir peur qu'il veuille que tirer des coups" c'est ça ton problème.
Normalement t'en as envie aussi.
Donc en avoir peur ça vient des mauvaises visions que tu as en tête:
- peur qu'il ne veuille pas de toi (manque de confiance en ton intérêt, manque de confiance envers le mec qui serait qu'un queutard)
-peur de passer pour une salope...

Ce que tu veux faire, c'est un truc que tu ferais si c'était Normal pour toi. Mais ta psy sait très bien que tu n'y arriveras pas. Donc elle te propose une étape intermédiaire. Destinée moins à valider effectivement le gars parce qu'il peut te répondre ce qu'il faut, pas la vérité, qu'à te rassurer.
Au pire, au moins tu as tiré un coup.
Après c'est sûr tes problèmes ne t'aident pas et faudrait que tu trouves des solutions mais quand même.
Sinon tu lui dis que tu as besoin de temps avec lui (c'est pas "on s'est vus deux fois en six mois c'est bon je peux te sauter", faut le voir plusieurs fois sur une période d'un ou deux mois, genre de vrais dates. Déjà si le mec libère ce genre de temps c'est qu'il est intéressé, à moins d'avoir rien d'autre à foutre) et tu mesures son intérêt. À part si c'est un queutard revanchard ou si tu es une meuf pour lequel les mecs donneraient un bras pour coucher avec toi, il y en a peu qui patienteront vraiment.
Là tu l'auras ta réponse. Mais si tu couches pas direct naturellement avec ce que tu feras pas parce que tu es percluse de peurs, tu dois dire un truc. Soit lui demande ce qu'il veut, soit lui dire ce que toi tu veux (pas en faisant la prude, mais en disant que ça marche mieux pour toi comme ça).
Oui tu as tout à fait raison. D'ailleurs il a remarqué :"je vois que tu en as envie mais tu te bloques". En tout cas ta remarque est pertinente car je suis bloquée par mes peurs. Et j'envoie des signaux contradictoires entre mon envie de lui et mon blocage.

Oui je pense qu'elle veut que je m'affirme par rapport à lui.

Déjà faudrait que je prenne une peur par peur et que j'y travaille dessus :
- dire que j'ai de l'endométriose et que du coup il y a a certaines positions que je ne peux pas faire
- ne pas anticiper le fait que le mec va me prendre pour son plan cul alors que ce n'est peut-être pas le cas : si je ne teste pas je ne peux pas savoir
-ne pas anticiper le fait que ma personnalité ne va pas lui plaire
- arrêter d'avoir peur de ne pas lui plaire

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre