Du virtuel au réel …

Note : 9

le 08.07.2021 par Lilou24

22 réponses / Dernière par Gafano le 12.07.2021, 15h54

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Je le comprend très bien @thepop mais dans ces cas là pourquoi ne pas couper les ponts directement le mardi soir après m’avoir vu? Pourquoi garder le contact et me donner de l’espoir en me complimentant et en m’appelant ect ..?
C’est ça que j’arrive pas à comprendre ..

T’auras toujours un « mais pourquoi ».

Et en face on ne pourra faire que des suppositions. Même d’ailleurs ce que lui en dira peut être pris avec des pincettes.



La vérité c’est que tu n’auras jamais la réponse qui te convient parce que la seule qui soit c’est que toi tu es intéressée et que lui ne l’est plus tant que ça a priori.


Bref. Les pourquoi ne t’amèneront plus grand chose à ce stade.
Retiens simplement que rester dans cette phase de séduction internet virtuelle aussi longtemps sans se voir est une erreur.
Maintenant que tu as pris goût au flirt et à la séduction, passe au réel.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

Lilou24 a écrit :
09.07.21
J’entends tout ce que vous me dites et merci de me donner votre avis.
Cependant vous avez l’air de tous dire qu’il est pas tant que ça intéressé dans ce cas pourquoi me relancer autant après notre entrevue ? Pourquoi quand je prend mes distances et que je décide une bonne fois pour toute de passer à autre chose il revient sans cesse .. s’il est pas intéressé qu’il me laisse tranquille.
Je pense plutôt qu’il a voulu me voir mardi parce qu’il hésitait entre une autre personne ou moi car mardi on s’est vu et c’est le mercredi soir qu’il était en « ne pas déranger » bizarrement le lendemain soir …
Je veux juste qu’il soit honnête et clair en faite. Il me ment et c’est ça qui me rend triste.
Salut Lilou, comme l'ont dit les autres, tu ne sais pas ce qu'il pense réellement et surtout tu cherches à obtenir des réponses claires et précises là où n'y en a pas.

Personne ici n'est dans sa tête et ne sera en mesure de te dire s'il était sincère ou non. Qu'il ait agit dans un sens ou un autre ne dit rien de ce qu'il pensait à l'instant t. A part lui demander, et à condition qu'il soit honnête tu n'auras pas de questions à tes réponses. Par contre, en étant aussi insistante et en le traitant de menteur, après l'avoir bloqué pour ne pas avoir répondu durant une seule soirée, tu passes pour une personne qui n'a ni confiance en elle ni une vie assez équilibrée pour vivre sa vie sans focaliser toute son attention sur un mec sorti d'internet.

En plus, sur internet (et c'est vrai pour n'importe quelle relation à distance) il ne t'as dit que ce qu'il a bien voulu te dire. Quand tu rencontres quelqu'un dans la vraie vie tu as le regard extérieur des autres personnes qui peut en dire long sur la personne mais aussi des connaissances communes qui peuvent t'aider à te faire une idée de sa personne. En face, tu peux aussi savoir si vous êtes complices ou non et si vous soutenez tous les deux le regard, supportez vos odeurs, vous appréciez aussi bien du point de vue intellectuel que physique. Alors que là :
1) Tu insistes pour avoir des réponses que personne n'a.
2) Tu te prends la tête pour une personne qui n'a pas l'air de se soucier de toi puisque ça fait un an que vous vous parlez et vivez à proximité mais ne vous êtes jamais rencontrés durant ce laps de temps.
3) Tu passes des soirées à attendre ses appels, ce qui fait qu'il a déjà tout pour lui. Il n'a même pas besoin de faire d'efforts puisque tu es complètement acquise.

Comme toi j'ai vécu une relation à distance qui m'a parue idyllique, et franchement, je me sens un peu conne en y repensant. J'en parle ici.

viewtopic.php?f=86&t=43151&p=437269#p437269

Mais quand j'ai compris qu'il voulait m'imposer ses choix +me faire du chantage affectif notamment en lui envoyant des nudes alors qu'il n'a jamais accepté de faire de Facetime, et que je n'étais pas d'accord pour le faire, je me suis dis :
1) Je bosse comme une dingue pour devenir une femme indépendante.
2) Je suis pas bête et j'espère ne pas être trop dégueulasse.
3) J'ai eu une enfance heureuse et la chance d'avoir une estime de moi suffisante pour envoyer se faire foutre toute personne qui ne me respecte pas.

=> Pourquoi je devrais faire exception avec cette personne puisque ce que je désire, j'ai toujours cherché à l'obtenir par moi-même ?
=> Pourquoi je suis si attachée à lui alors que je le connais même pas ? Est-ce que cet attachement ne signifie-t-il pas que je devrais gérer ma rupture amoureuse en acceptant la souffrance et en y faisant face plut^to qu'en cherchant à la fuir ?
=> Est-ce que dans une relation j'ai envie d'être à ce point acquise et de laisser tout le pouvoir à l'autre ? Est-ce que dans le futur cela n'impactera pas négativement ma relation ? Que puis-je changer pour me rapprocher d'une situation plus convenable selon mes critères sans empiéter sur mes envies ?
=> Peut-être que dans la vie réelle je devrais opérer des changements parce que cette histoire me fait penser qu'il y a d'autres problèmes sous-jacents que je n'ai sans doute pas identifiés. Il faudrait donc saisir l'occasion de cette mauvaise expérience pour prendre pleinement conscience de ma situation, faire le point avec moi-même et reprendre ma vie en main !

Aussi, je me suis aperçue que j'avais un peu été naïve. Bon, on a tous une période où sortant d'une rupture amoureuse où on est plus sensible. J'ai beaucoup apprécié la déclaration de mariage enflammée après 2 semaines de "couple". Hahaha.

Mais après coup, quand je me relis il y a quelques mois, j'ai envie de m'auto-flageler avec un bloc notes et de me lancer des pierres au visage. Bon, je pense que si je peux en rire aujourd'hui c'est parce que j'ai réussi à prendre du recul dessus et à y voir un peu plus clair. C'est pas tout de suite que ça arrive, chacun(e) passe par des phases peu glorieuses mais ça finit par arriver ! Et un jour ça va mieux.

J'ai été un peu blessée dans mon ego. Il a fallu que j'appelle ma mère tous les jours en prétextant être stressée par mes examens. En fait, j'avais juste besoin de son attention et de l'amour de ma maman. :o :lol: Après m'être saoulée la gueule dans un bar avec des amis (en qui j'ai une totale confiance), et fait quelques longueurs à la piscine où j'ai laissé couler mes larmes dans mes lunettes de piscine, j'allais mieux !

Aucune personne équilibrée homme ou femme ne veut jouer les sauveurs et se mettre en couple avec une personne qui possède des problèmes affectifs. Si tu en as va voir un thérapeute, soigne-toi pour être en mesure de détecter les signaux qui te dirigeront vers la personne qui te correspond le plus. Au besoin, si tu te sens mal dans ta peau, fais du sport, fais des masques de beauté, va au spa, fais-toi masser par un(e) professionnel(le). S'il le faut fais tout ça en même mais surtout, ne laisse pas une personne te mettre dans un état pareil. Et ne laisse jamais personne le pouvoir de diminuer l'estime que tu as pour toi.

Quand on a une jambe cassée on va chez le médecin. Je ne vois pas pourquoi avec des problèmes de confiance en soi ou bien plus profonds on n'irait pas chez le médecin pour se faire soigner. En plus, les psychiatres peuvent te prescrire des traitements médicamenteux contre l'angoisse et c'est remboursé par la sécu. Depuis le COVID y a plein d'aides en plus pour les jeunes. Je ne sais pas quel est ton âge mais tu as l'air d'avoir moins de 30 ans.

Construire sa vie c'est hyper important, homme ou femme. Au moins si t'es seul(e), t'as assez d'argent pour voyager et te payer tes vacances de rêves, ou un formidable animal de compagnie que tu pourras exhiber dans la rue pour rendre les autres propriétaires de chiens fous de jalousie, ou t'écouter te plaindre en le privant de nourriture s'il refuse de le faire.

En plus, le temps passe vite. Nous les femmes sommes contraintes si nous souhaitons avoir des enfants (c'est mon cas mais je sais que ce n'est pas celui de toutes) de faire un enfant avant 36 ans si nous ne désirons pas expérimenter des risques pour la santé de notre enfant (malformation de l'enfant) ou la nôtre (complication de grossesses).

La dépendance affective, on tombe dedans quand on est une cible privilégiée. Il faut avoir des prédispositions pour tomber dedans. Quand on va bien de l'intérieur, y a pas de point d'entrée pour atteindre une personne équilibrée parce que ça lui passera au travers.

Rends-toi service, et protège-toi des personne qui veulent profiter de ton manque de confiance en toi. Sinon il y a 90% que tu tombes sur une autre personne qui aura compris que tu es une cible facile et qui cherchera à profiter de toi. Le schéma va se répéter inlassablement comme un éternel recommencement et une boucle interminable. A 20 ans, c'est touchant. A 30 ans c'est réversible. A 40 ans c'est dommage. Et plus le temps passera plus les problèmes s'entérinent et durent. Pour les soigner ce sera encore plus difficile. Tu n'auras sans doute plus les mêmes cartes en mains. J'ai parlé de grossesse car c'est un facteur à prendre en compte si tu veux des enfants. Mais en soi, le bonheur n'attend pas, il ne faut pas le remettre au lendemain.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Post responsable le 12.07.21, 17h26 par JoshuaVa

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre