[ Whisky ] Le découvrir et l'apprécier

Note : 14

le 19.11.2011 par Oldboy

14 réponses / Dernière par FK le 02.12.2021, 03h32

Parce que des fois, on fait autre chose que regarder Netflix. Partagez et discutez ici de ce que vous aimez et de ce qui vous intéresse.
Répondre
Le cinéma nous présente depuis longtemps le whisky comme une boisson résolument haut de gamme. On ne compte plus les films montrant un homme richissime et distingué dégustant dans un verre en cristal un pure malt, assis dans son bureau aux lambris d’acajou. Qu'on se le dise, le whisky, c'est classe. C'est une boisson d'hommes de goûts au lifestyle très chic. Seulement, encore faut-il pouvoir le boire sans tousser. Je vais essayer de donner quelques pistes ici.

D'ou vient le whisky?

Ces dernières années, un certain engouement pour cette boisson semble avoir vu le jour. On trouve de petites distilleries presque partout. Toutefois, voici les principaux pays producteurs :

L'Ecosse


C'est LE pays du whisky. C'est là que l'on trouve les plus grandes distilleries du monde. Le whisky Écossais, c'est le " Scotch ".

L'Irlande

Même si les distilleries y sont bien moins nombreuses qu'en Ecosse, le style Irlandais est facilement identifiable de pars la " douceur " de ses productions. C'est " l'Irish Whiskey ".

Les Etats-Unis


Au pays du bourbon, on fait aussi du whiskey. Si le pays inonde le marché de ses productions " entrée de gamme " on y trouve aussi de véritables perles. C'est " l'Americain Whiskey ".

Le Japon

Le pays du soleil levant est devenu ces dernières années un des principaux producteurs de whisky. Il se distingue par une production très haut de gamme, faisant la joie des amateurs. On parle de " whisky " pour les productions japonaises.

Les principaux types de whisky


Il existe différents types de whiskies. Les voici, dans les grandes lignes :

Le blend :
C'est le plus courant et le moins cher. Il se compose d'un mélange de whiskies de grain et de whiskies de malt, issus de plusieurs distilleries. C'est généralement le whisky du super marché, qu'on mélange au soda.

Le Blended Malt :

Il s'agit à nouveau d'un mélange de plusieurs distilleries, mais de whisky de malt uniquement. Le Blended Malt est de qualité supérieure au simple blend et a généralement un gout " typique " de la production.

Le Single Malt.

C'est le produit d'une seule distillerie, sans mélange, parfois provenant même d'un seul et unique fut. C'est généralement le plus cher des whiskies ainsi que le plus fort, pouvant tirer à plus de 55 °. Il se déguste alors allongé d'eau.

Comment déguster son whisky ?

Jean-Richard était assis à son bureau, confortablement enfoncé dans son fauteuil de cuir anglais. Il prit sa carafe et se servit une généreuse rasade d'un whisky hors de prix, dans un verre rond et large, typique. Puis, il lâcha 3 glaçons dans son verre avant de le vider.

C'est souvent comme ça que l'on présente la dégustation du Whisky. C'est une hérésie. Jean-Richard, ce cuistre, semble juste vouloir imiter le modèle hollywoodien. Ce faisant, il passe totalement à côté de l’essentiel. Son comportement s'assimile à un type noyant un menu gastronomique sous du ketchup.

Le choix du verre

Il est primordial. En effet, si on ne déguste pas un vin millésimé dans une choppe à bière, on ne savoure pas un whisky haut de gamme dans un verre rond à bords droits et épais. Car une grande partie du plaisir est olfactif et un verre rond a bord large ne permet pas de vraiment profiter des arômes. L'idéal est un verre " tulipe " permettant de vraiment concentrer les odeurs. Ce dernier devrait idéalement être en cristal afin de pouvoir examiner au mieux la couleur du breuvage.

Les glaçons

C'est très simple : n'en mettez pas. Jamais. On ne coupe pas un grand vin avec de la limonade, on ne gâche pas un grand whisky avec des glaçons. Ça éteint totalement les arômes, gâche la couleur, ruine la saveur. Si vous dégustez un malt particulièrement fort, préférez quelques goutes d'eau pure dans le verre. Cela atténuera le côté alcool et réveillera les arômes.

La dégustation

En premier lieu, il y a l'apparence. Certains whiskies sont bruns foncés, très troubles, d'autres dorés, ils tirent parfois sur le rosé et ont parfois même la transparence de l'eau. Autant d'indices sur la production du breuvage, sur son vieillissement ( en fut de sherry, de portos, de Xérès etc ) et sa provenance.

Puis, étape cruciale, il y a le nez. C'est principalement comme ça qu'un whisky s'apprécie. Certains dégagent une odeur de cuir, d'autres de bois, d'iode, ou des notes florales...
Les fragrances sont multiples et il est très facile d'identifier un whisky par le nez, même pour un débutant.

Enfin, moment tant attendu, la dégustation à proprement parler. Comme pour d'autres produits, on relève trois étapes : L'attaque, le milieu, le final. L'attaque d'un bon whisky donne parfois d'étranges sensations. Sèche ou huileuse, la saveur immédiate diffère souvent grandement de l'arôme du breuvage.
Puis, le milieu. C'est là que l'on pourra détecter les différents arômes, les notes de bois, de tourbe etc.
Et le final, l'impression de persistance de la saveur et la remontée des arômes vers le nez, avec parfois des différences notable par rapport aux odeurs que le whisky dégageait dans le verre.

Quelques recommandations


Il existe une grande variété de whiskies, aux qualités incroyablement diverses. Ici, quelques recommandations selon mes goûts.

Pour mélanger avec mon coca ou boire avec des glaçons :

Inutile de gâcher du whisky à 100 balle la bouteille pour ce faire. Un blend de supermarché conviendra parfaitement. Toutefois, il y en a de bien meilleurs que d'autres. Le pire à mon avis étant le Red Label, voici mes favoris :

johnnie walker black label. Un whisky de supermarché qui sublimera votre coca. Neutre, sans trop d’arômes, c'est le whisky à mélange type. Il est clairement moins vomitif, et pas beaucoup plus cher, que l'horrible Red Label.

Four Roses. Particulièrement bon marché, ce blend peut être bu avec des glaçons ou en cocktail.Son principal avantage est un rapport qualité-prix très convainquant.

Pour déguster comme un homme :


Lagavulin 12 ans limited edition. Ceux qui aiment la tourbe vont être servis. Puissant,iodé, extrêmement tourbé, c'est un single malt de valeur sure. Comme il tire à passé 56° quelques gouttes d'eau sublimeront ses arômes. Les Lagavulin semblent rencontrer un véritable succès, puisqu'on les trouves même en supermarché.

Caol Ila 11 ans. Encore un écossais. Dès la première effluve, les notes d'iode et de tourbes vous emportent. Vous êtes sur une ile battue par un océan glacial. Peut-être êtes vous un marin. Une de mes références.

NIKKA 17 ans. Du Japonais, cette fois. Doux, fruité, ample, cet assemblage de single malts est une excellente entrée en matière dans le monde merveilleux ( et ruineux ) du whisky japonais.

Pour finir


J'ai volontairement fait l'impasse sur la production du whisky, ne voulant pas trop entrer dans les détails. Pour les intéressés, certains site l'expliquent bien mieux que moi.
Il existe de multiples distilleries de part le monde, chacune d'un style unique. Au même titre que le vin, le whisky est aussi une boisson pouvant être noble et savourée par l'amateur avertis. Avec modération, toutefois :wink: .
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Sympa :) le 19.11.11, 12h11 par Crooked
  • [+1] Bonne idée ! le 19.11.11, 13h52 par Spongebob
  • [+1] Intéressant le 19.11.11, 15h06 par kero
  • [+1] Bonne idée ! le 19.11.11, 16h07 par Thruster
  • [+1] Bonne idée ! le 19.11.11, 23h27 par Hey Bro
  • [+1] Instructif le 20.11.11, 11h19 par Urso
  • [0] Intéressant le 24.11.11, 15h23 par Santamaria
  • [+1] Post de qualité le 27.11.11, 09h53 par Innocent
  • [+1] Encore! le 04.12.11, 21h11 par MonsieurJaguar
  • [+1] Post de qualité le 07.12.11, 22h42 par Magic_Lemon
  • [+3] Intéressant le 02.12.21, 13h07 par Jalapeno

hello interessant sujet!
Les chivas et Jack daniels trouvable en grande surface font parti de quelles categories?
Les bains de bouches, inspiration de 10secondes avant de boire et autre "techniques" qu'on entends a propos du whisky sont elles justifiés?
Le fameux cigare apporte il quelque chose au whisky, ou l'inverse ? :D
La gout de l'alcool s'attenue t il avec la qualité? vu que je trouve difficile d'apprecier quelque chose qui me crame la gorge. ( un peu comme le chili peppers de mcdo...vla le sandwish infame! )

Salut à toi!
Les Chivas et Jack Daniel " de base " sont des blends. A mon sens, de mauvais blends.
Toutefois, Chivas comme J-D font aussi des produits hauts de gammes, notamment l’excellent mais hors de prix " Chivas, 25 ans " .

Oui, se gargariser d'un air stupide en dégustant un whisky se justifie. :mrgreen:
Cela permet vraiment de faire " circuler " les différentes notes aromatiques et de les identifier aux mieux.

Pour le côté " fort ", on dit qu'un bon whisky ne brûle pas. C'est en grande partie vrais.
Là ou un blend type J&B ou Red Label va brûler et dégager un fort relent alcoolisé, un pure malt doux et de qualité type Cragannmore passera comme de l'eau. Ce qui n'est pas sans danger, d'ailleurs.

Pour finir, je suis un fumeur de cigarette et je n'y connais rien en cigare. Toutefois, j'aurais tendance à penser qu'un bon whisky ( comme peut-être un bon cigare ) s'apprécie mieux tout seul, pure.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Merci ! :) le 19.11.11, 14h59 par Spongebob

J'ai voulu faire un post sur le whisky, du même genre que celui sur le vin, mais FK me l'a interdit pour motif qu'il pouvait avoir des problèmes sur le plan de la législation.

Ha bon?
Pourtant, on trouve ce type de sujet sur de nombreux forums généralistes à forte audience sans problèmes.
Toutefois, si il le demande je shooterais bien-sûr ce topic .

Yep, j'aurais deux-trois choses à rajouter au sujet concernant le whisky étant devenu un grand fan de ce breuvage.

En tout cas c'est un post très intéressant.

Je t'en prie, rajoutes : )

Il y a encore pas mal de choses à dire sur le sujet, en effet, je voulais faire assez bref.

Buarf.
Bande de déchets...
Vive la BIO-Attitude. :awesome:

Sympa l'article sinon, mais chez moi, l'alcool passe très très mal, et j'aime pas le gout ni les effets.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Pourquoi tant de haine ? le 21.11.11, 00h20 par francwa
Ceci est une signature...
Femme, je t'aime.


Aurais-je les plus beaux tissus des cieux,
Brodés de lumière , d'or et d'argent;
Les étoffes hâves, sombres et azures 
De la nuit et du jour, de la vie et du temps,
Avec tout mon amour, je les déposerais  a tes pieds;
Mais moi, je suis pauvre, et je n'ai que mes rêves.
J'ai déposé  mes rêves a tes pieds;
Marche doucement, car tu marches sur mes rêves.


Traduction libre et personnelle de William B. Yeats

J'ai (re)découvert le whisky que très récemment.

Suite à une (très) mauvaise expérience avec ce breuvage (autour de mes 15 ans, une demie bouteille de J&B descendue sans savoir ce que je faisais) je n'en supportais même pas l'odeur.

Récemment, un bon ami m'a fait découvrir toute la richesse d'un bon whisky. On a passé une soirée entière, accoudés à un comptoir, à tester les meilleurs Irlandais et Écossais du coin. Des goûts, des saveurs, des nuances absolument délirants. J'ai découvert un monde.

Sympathique article en tout cas. Et instructif.
Est-ce que je t'ai dis
L'histoire de cet homme
Qui voulait tout
Des femmes, de l'opium...

Malgré tous les articles, j'ai beau faire ce que je peux, j'ai toujours autant de mal à détecter les notes de tourbe ou le goût de fruits rouges dans les whiskies et vins... Au final, je bois mon whisky dans un verre à nutella ou une tasse à expresso.

Je ne dis pas ça pour pourrir le sujet, mais pour avoirs des témoignages. Vous le sentez, vous, le goût de tourbe ou de noisette ? Ça s'apprend ?

J'ai découvert cet intérêt pour le whisky en travaillant au black. Je bossais avec mon voisin chez des gens aisés à ramasser des feuilles, tondre les pelouses, faire du jardin, tailler des arbres... bref dans l'espace vert. Ca m'a été très pratique pour compléter mon petit salaire d'intérimaire. Puis un jour, un "client" si on peut dire ça comme ça, nous sert un verre de whisky quand on a fini le travail, au moment de nous payer, c'est là que tout a commencé...


Pour vous mettre en situation, je devais avoir 19-20ans, je ne supportais pas de boire du whisky, comprennez que j'ai déjà essayé de boire du clan campbell/label5/black&white et autre saloperie de William Peel... bref les whisky cheap au goût infâme pour être polie et bien éduqué.


Ce fameux jour, une fin d'après-midi, après un rapide contrôle des billets, le compte est bon, ce brave monsieur à la montre en or nous a servit du whisky en compagnie des cacahuètes. "Et merde ça me donne envie de gerber ce truc, l'abondance de sel des cacahuètes va m'aider à passer le goût", moi qui ne buvait d'ordinaire que de la vodka avec une certaine outrance. Finalement j'en aurais bu 3verres.




La semaine, j'avais pour habitude d'aller dans un petit pub peu peuplé(et oui les petites villes en semaine c'est calme) et le mec qui tenait ce pub faisait des compétition de cocktails, 'il a été champion de France une année. A la suite de cette expérience, je lui ai demandé de me faire découvrir le monde du whisky, les types de whisky, la méthode de fabrication... bref ce mec est une science, il ne sait pas que préparer des cocktails(pour avoir bu un paquet de cocktails je peux vous dire que c'est un maître en la matière). Il m'a expliqué pourquoi le verre tulipe comme l'a conseillé Oldboy, pourquoi il me servait un verre d'eau en même temps(pour rincer son palais afin de pouvoir mieux sentir les goûts du whisky dans sa bouche).



Franchement pour apprendre à déguster, à apprécier le whisky, je ne pouvais pas espérer mieux. Si possible @Constant99 trouve-toi un patron d'un pub du même genre que celui que j'ai connu. Demande un Lagaluvin, c'est l'un des pire whisky au goût tourbé, j'ai trouvé pire, mais c'est probablement le plus facile à trouver. Après tu vas boire un Knockando en 12 ou 18ans si possible, c'est encore mieux(21ans j'ai jamais pu trouver). là tu verras la différence, crois-moi.


Non en fait, bois d'abord un Knockando puis le Lagaluvin, parceque franchement le Lagaluvin a un goût assez spécial.(tu as vraiment l'impression de boire du terreau que tu trouves dans les pots de fleurs) Bien sûr tu bois un verre d'eau entre les deux pour laver ta bouche.

Oh mais je suis déjà un amateur de Whisky et, quand j'ai les moyens, je bois du Knockando ou du Caol Ila, et je sais bien que le goût n'est pas le même, c'est juste que je serais bien en peine de l'analyser et de le décomposer pour y trouver de la tourbe, de la noisette ou des fruits rouges :)

Trouvé la tourbe dans du Laggavulin est aussi difficile que de trouver un goût de thé dans de l'Ice Tea :D. C'est franchement l'arôme dominant.
Pour le Laggavulin, toutefois, je conseil plutôt les cask strengh, avec un peu d'eau. De meilleur qualité.

Sinon, à titre d'avertissement, éviter une petite distillerie Suisse de la Vallée-De-Joux. Qu'ils s'en tiennent à l’absinthe. J'en ai bu un verre hier, pour goûter, j'ai encore un sale goût en bouche. Erk.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] lol le 05.12.11, 11h19 par Constant99

Ca donne envie de se mettre à boire :lol:

Up, c'est un sujet intéressant et auquel je ne connais rien. Des amateurs, des connaisseurs ?

BON PLAN SEXY : De -15 à -70% chez la boutique sexy LoveHoney.fr. LoveHoney.fr propose toute l'année des réductions très agressives sur leur catalogue lingerie, sextoys et autres accessoires. Suivez ce lien pour consulter les offres du moment.

Vous pouvez aussi soutenir FTS en passant par ce lien pour faire votre shopping sur Amazon.fr

Répondre