Couple et besoin de draguer

Note : 9

le 25.11.2019 par Whaleshark

9 réponses / Dernière par Fred23 le 30.11.2019, 16h09

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Lors de ma dernière LTR, j'étais toujours très frustré par le fait de croiser des filles qui me plaisent et de ne rien pouvoir tenter.
J'avais toujours ce besoin de draguer en permanence.


Alors que je me prépare a l'éventualité d'une nouvelle copine, ma plus grande crainte est que cela m'arrive à nouveau et que ça me brûle de l'intérieur.


Alors qu'en pensez-vous ? Ce syndrome est il commun à tous les hommes ? Ou est-ce juste parce que ce n'était pas la bonne/je n'étais pas assez amoureux ?
Quelque soit ton degré d'amour, ça t'arrivera tôt ou tard.

La façon dont tu le géreras dépendra de ton expérience, tes priorités, la force de vos liens, etc...

A toi de voir si tu préfères tenter des expériences Éphémères avant de te lancer.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Post de qualité le 28.11.19, 03h18 par Onmyoji
  • [+1] Intéressant le 28.11.19, 16h38 par Whaleshark
Tu peux aussi tout bonnement vouloir être en couple libre et/ou polyamoureux et trouver quelqu’un qui partage ça avec toi. Bien sûr dans le respect etc. Je t’invite à lire les posts d’amelia, jalapeno à ce sujet par exemple.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] le 28.11.19, 03h18 par Onmyoji
"mieux vaut pas de pipe qu'une pipe faite avec une tronche qui fait croire qu'elle va gerber"
Perso ça se gère tranquillou. J'imagine que plus tu te sens séduisant et plus tu as besoin de ça, plus cela va être compliqué pour toi. Après si c'est la séduction qui te manque rien ne t'empêchera de flirter gentiment, tu y trouveras déjà de quoi t'amuser. Et si ton couple va super bien à côté, la suite ne t'intéressera pas plus que ça.

Bref, ça dépend comment tu te construis je pense, et la qualité de ton couple. Mais si tu te donnes de la valeur par d'autres accomplissements que la séduction, franchement je crois que cela permet de sortir un peu la tête de l'engrenage.

Mais bon j'dis ça, j'ai jamais été un grand séducteur non plus donc ça joue surement.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] En effet le 28.11.19, 03h20 par Onmyoji
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
La question quand tu croises ces nanas c'est:
"Est ce que tu es frustré parce qu'elles ont quelque chose de plus par rapport à ta copine, de nouveau, ou simplement même sans ça parce qu'elles te plaisent et que tu ne veux juste pas ne pas exercer ton pouvoir de séduction, ou rater une expérience potentiellement enrichissante?"
De ce que j'ai lu de toi on est plutôt dans le fait de ne pas rater une occasion, avec un lien vers des expériences agréables.
Si tu arrives à te limiter à la séduction, sans aller au polyamour, tu peux très bien avoir une partenaire ouverte qui tolère ça. Ou plus casse-cou, le faire quand même en étant raisonnable. Mais tu risques de te faire griller ou de te prendre à ton propre jeu (la clandestinité est un aphrodisiaque puissant pour certains).
Si tu dois vraiment aller jusqu'au bout soit tu as une partenaire qui fait de même et c'est une relation libre, soit c'est que tu décides de vivre ta relation de manière asymétrique mais même si on prend pas l'autre en considération, ce que je t'invite quand même à faire, ça risque de te coûter bien plus que cela t'apporte.
Littéralement même.

Dans tous les cas puisque tu sembles plus facilement pouvoir fonctionner seul, quelle est ta motivation à te mettre en couple? La demande d'une femme particulière pour aller plus loin (et tu veux vraiment aller jusqu'au bout? )? Si c'est le cas est que tu dois vraiment te plier à ça? Tu peux tenter l'expérience quelques temps mais tu n'es pas engagé pour autant. Tu n'as pas d'obligation de résultats...
Tu peux aussi décider que le prix est trop cher car c'est ta liberté et une baise vaut pas ça.
Sans compter que de négocier le sexe contre une relation, ça peut se comprendre car la nana peut considérer qu'elle veut pas "se donner" en dehors d'une relation sérieuse/ qui compte pour elle mais c'est vraiment pas un bon départ à mon sens, ça démarre sur un chantage sous-jacent, la nana ce qui compte en priorité c'est pas ses sentiments c'est la formalisation, le contrat. C'est très fréquent et sans doute culturel, mais c'est assez louche et l'aider rien présager de bon.
Alors soit tu fais avec, soit tu décides de pas mettre le doigt dans l'engrenage, soit tu décides de prendre ce que tu veux quand même sans te considérer engagé, mais là c'est selon ta morale et ta vision de cette situation.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Intéressant le 28.11.19, 16h54 par Whaleshark
  • [+1] Constructif le 28.11.19, 21h39 par Fred23
Let's be the stuff dreams are made of...
@onmyoji: J'y ai réfléchi un certain temps, et je ne pense pas que la relation libre soit une option. Je recherche plus une relation passionnelle et équilibrée a la fois. Et je ne pense pas que la relation libre puisse me procurer ça. En plus du fait que ce n'est pas très commun, là où je vis.

Tromper/relation asymétrique n'est pas une option non plus, dû aux problèmes moraux que ça implique.

Ma motivation pour me mettre en couple ? Je n'en n'ai pas une envie brûlante pour le moment. Dans l'environnement où je vis, c'est ce que 95% des filles recherchent. Donc pr moi c'est soit l'abstinence (a quelques coups d'un soir près), soit cabrer mes intentions a la fille pour coucher avec, soit le couple.

Le couple me paraît être l'option la moins pire. Et construire quelque chose avec quelqu'un à nouveau est une idée qui me dérange de moins en moins.

Onmyoji a écrit :Sans compter que de négocier le sexe contre une relation, ça peut se comprendre car la nana peut considérer qu'elle veut pas "se donner" en dehors d'une relation sérieuse/ qui compte pour elle mais c'est vraiment pas un bon départ à mon sens, ça démarre sur un chantage sous-jacent, la nana ce qui compte en priorité c'est pas ses sentiments c'est la formalisation, le contrat. C'est très fréquent et sans doute culturel, mais c'est assez louche et l'aider rien présager de bon.
Point intéressant. Tu ne penses pas légitime qu'une fille veuille être sûre qu'il y ait moyen que ça continue avant de de coucher avec quelqu'un ? C'est a dire avant d'être réellement impliquée émotionnellement.
En fait évidemment c'est légitime si on ne dissocie pas les deux d'avoir envie d'être sûr qu'on est dans le bon contexte.
Mais le problème c'est de demander une assurance à l'autre. En gros de formaliser un troc. Plutôt que de faire sa tambouille interne et de se laisser aller si on pense que c'est bon.
Ok, évidemment on peut se tromper et la communication est sûrement la meilleure forme de confort, mais cela induit un effet pervers. Ce contrat sous jacent. Au final c'est pas "on fait un truc ensemble parce que je t'apprécie". Mais "on fait un truc si on est en relation." Évidemment ça implique qu'elle t'apprécie pour avoir envie de ça mais si elle réfléchit comme ça elle te fera des trucs comme la grève du cul dès qu'elle voudra obtenir un truc de toi.
Ce sera plus un moyen de plaisir mutuel et naturel mais un moyen de pression.
Le besoin de base est légitime. L'expression est potentiellement toxique.
Let's be the stuff dreams are made of...
Whaleshark a écrit :
25.11.19
Lors de ma dernière LTR, j'étais toujours très frustré par le fait de croiser des filles qui me plaisent et de ne rien pouvoir tenter.
J'avais toujours ce besoin de draguer en permanence.


Alors que je me prépare a l'éventualité d'une nouvelle copine, ma plus grande crainte est que cela m'arrive à nouveau et que ça me brûle de l'intérieur.


Alors qu'en pensez-vous ? Ce syndrome est il commun à tous les hommes ? Ou est-ce juste parce que ce n'était pas la bonne/je n'étais pas assez amoureux ?
Petite question subsidiaire : comment gérais tu cela dans ta dernière ltr ?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien vu le 29.11.19, 07h20 par Onmyoji
Fred23 a écrit :
28.11.19
Whaleshark a écrit :
25.11.19
Lors de ma dernière LTR, j'étais toujours très frustré par le fait de croiser des filles qui me plaisent et de ne rien pouvoir tenter.
J'avais toujours ce besoin de draguer en permanence.


Alors que je me prépare a l'éventualité d'une nouvelle copine, ma plus grande crainte est que cela m'arrive à nouveau et que ça me brûle de l'intérieur.


Alors qu'en pensez-vous ? Ce syndrome est il commun à tous les hommes ? Ou est-ce juste parce que ce n'était pas la bonne/je n'étais pas assez amoureux ?
Petite question subsidiaire : comment gérais tu cela dans ta dernière ltr ?
A vrai dire, très mal. Je me renfermais et ca pouvait me mettre de tres mauvaise humeur. Je me sentais triste et emprisonné. Parfois je faisais des crises qui menaient a des mini ruptures.

C'était atroce.

Je ne sais toujours pas si c'est du à mon ex ou au fait que je me suis mis en couple très jeune.
Tu as le même problème que moi,

Tu as besoin de croiser une ou plusieurs superbes filles avec qui tu t'éclateras, sans vision à long terme ni rien.

Et après peut être que tu seras capable d'avoir plus de recul et d'apprécier une fille pour d'autres choses.

Cela dit je ne veux pas t influencer avec cette fille, la vie est faite d'imprévus, et tu ne sauras pas.sans avoir essayé

Le tout est d'avoir conscience de ton problème et, en connaissance de cause, accepter ou non de succomber.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Post de qualité le 30.11.19, 18h19 par Onmyoji
Répondre