je suis complètement perdue dans "ma relation"

Note : 9

le 10.01.2020 par nd123

9 réponses / Dernière par Alniyat le 12.01.2020, 22h14

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Bonjour à tous
Je suis nouvelle sur ce forum et j'aurai besoin d'avis extérieurs car ma situation actuelle est très compliqué.

Voilà il y'a de ça 4 mois j'ai rencontré un homme sur un site de rencontre très connu ( qui commence par un T :))
Bref après un premier date merveilleux : cinéma, boire une verre on n'arrivait pas à se quitter. Du coup on n'avait dormi ensemble (mais sans avoir eu une relation).
Notre connexion était magique dès le début et on avait l'impression de s'être trouvés : comme deux âmes soeurs.

Etant donné que j'ai eu beaucoup de relations chaotiques par le passé j'ai complètement flippé. Car pendant 2 mois il venait me voir tous les jours et on se parlaient tous les jours des heures au téléphone.
Du coup tout allait très vite pour moi, prise de panique : je cassait souvent la relation en lui disant que c'était terminé. Et lui revenait toujours.
Derrière mes ruptures je voulait lui faire comprendre mes peurs mais je n'y arrivait pas. Malgré tout il arrivait toujours à me récupérer.
Sauf que nos ruptures cassaient qqchose à la relation qui venait tout juste de débuter.
C'est donc moi qui en n'a fait les frais par la suite : puisqu'il a rompu une première fois au bout de 2 mois et demi après un silence radio. mais a vite regretté le lendemain en revenant sauf que moi je n'avais pas digéré alors durant un mois j'ai coupé tout contact : je l'ai bloqué de partout.
Mais par la suite c'est moi qui suit revenu pour prendre de ces nouvelles au départ car il me manquait terriblement sauf qu'on n'est vite retombé dedans. Lui avait l'air heureux de me retrouver et moi aussi.

Mais par la suite, avant les fêtes de fin d'année il m'a largué avec un énorme SR Complètement inatendu . son silence a duré 2 semaines et il était injoignable. et puis une fois les fêtes terminés il est revenu comme jamais ! regrettant tout et plus sur que jamais, me disant que je suis la femme qu'il veut.

Je ne comprend plus désormais car moi je suis perdue, j'ai eu un énorme choc car c'est la première fois pour moi que j'aime une personne comme ça. j'ai eu une vraie dépression amoureuse.
il m'a donc bloqué émotionnellement.
Du coup tout à l'heure j'ai discuté avec lui sérieusement en lui disant que je préférais faire une pause pour savoir où j'en suis.
car encore une fois je ne le comprend pas : il me dit qu'il m'aime sauf que quand on passe du temps ensemble il ne m'accorde pas toute son attention (soit il regarde la télé ou joue à ses jeux) ensuite il a envie de vivre avec moi car il m'a soufflé l'idée dès le début de la relation et quand je lui en re parlait ces derniers temps il me disait qu'il avait peur de perdre sa liberté et que ces anciennes relations n'ont pas fonctionnés à cause de ça.
Il a peur de tout gâcher en vivant ensemble, donc il ne se projette plus avec moi ?
il me dit qu'il m'aime et qu'il veut faire beaucoup de choses avec moi en terme d'activité et depuis le départ on n'a jamais rien fait (il travail tous les jours).
Je ne comprend plus cet homme, j'ai l'impression qu'il ne m'aime pas sincèrement et je ne sait pas si je dois continuer avec lui.

Qu'en pensez-vous ?

désolé pour le pavé
Quel âge as-tu, quel âge a-t-il, quels sont vos projets respectifs ?
Alors j'ai 27 ans et lui aussi.

on n'a pas réellement de projet ensemble car je pense que notre relation est trop courte pour ça.
Par contre il m'a dit beaucoup de choses au début : qu'il voulait vivre avec moi.
Et pour lui il me voit comme celle avec qui il a envie de faire sa vie, avoir des enfants etc.

Mais je ne comprend pas pourquoi il se comporte de cette manière là avec moi dans ce cas. pour moi j'en arrive à douter de son amour car il ne me montre rien de très fou.
Quand on est amoureux réellement d'une personne on a envie de ne passer beaucoup de temps avec elle ( il le veut oui) mais quand je suis là il trouve toujours une occupation à mettre entre nous (tv ou jeux etc)
je suis perdue
deux mois de relation c'est un peut tôt pour décider qui est la personne de notre vie (même si ça existe des fois).

A mon avis vous êtes autant perdus l'un que l'autre, si vous vous plaisez vraiment, du moins si lui il te plait, pourquoi pas essayer de faire un peu plus simple c'est à dire d'y aller tranquille, sans grandes décisions toutes les deux secondes, en prenant votre temps ?

Le fait qu'il joue pendant que vous vous voyez, tu as le droit que ça te dérange, mais ce n'est pas davantage une preuve de désintérêt que le fait que tu lui dises vouloir arrêter plusieurs fois pendant vos débuts de relation par exemple.

Je pense que si vous voulez vivre des belles choses ensemble il y a vraiment intérêt à pacifier, aplanir un peu tout ça, et être plus ouverts sur vos vraies émotions
Merci Voucny t'a réponse est très constructive je trouve

Pour les deux mois de relation je suis d'accord avec toi mais lui comme moi on ressent une connexion très forte, inexplicable.
Effectivement je pense qu'on n'est perdu, moi je le sent oui, mais lui ne veut pas se l'avouer qu'il est perdu.

Je veux bien aller doucement mais comment faire si lui à côté à des réactions différentes. Un coup il me demande beaucoup d'attentions : (on peut passer 5h au téléphone pendant son boulot) et il m'habitue à ça et à un autre moment il est un peu plus distant tout en me donnant des nouvelles.

Pour les jeux, je le prend comme un désintérêt oui mais surtout un manque de maturité. Parce que pour moi un homme qui aime une femme et surtout au début et bien il est tout à elle quand les deux sont ensembles.

J'ai discuté avec une amie de cette histoire. Pour elle, il est encore immature et c'est un homme qui doute beaucoup. Elle me dit que je ferais mieux de le quitter définitivement et qu'il n'est pas réellement amoureux de moi car sinon il ferait tout pour me rassurer et effectivement il serait entièrement disponible à moi quand on n'est ensemble.

Je suis encore plus paumée. Car je l'aime et je suis sur que notre histoire peut être la plus belle de ma vie mais je la trouve très compliquée.
Mais le problème est sûrement là : on veut peut être aller trop vite.
Mais que veux-tu dire par vraies émotions ?
"il ferait tout pour me rassurer" "il serait entièrement disponible à moi"
Je ne crois pas que ce soit un signe d'amour vrai de se dédier intégralement à quelqu'un. De passion, peut-être, mais est-ce bien le seul ingrédient d'une belle relation ?

Si tu as besoin d'être rassurée, je crois que la première à pouvoir (à devoir ?) le faire c'est toi, même si évidemment on y arrive plus facilement et c'est plus sain avec des gens qui sont cohérents et qui nous donnent des marques d'attention.

Il est peut être immature, mais on l'est tous plus ou moins à différents degrés et une relation c'est aussi grandir ensemble...

Qu'est ce que tu voudrais avec lui toi ?
Je te remercie pour ta réponse,

Et bien il y'a eu du changement depuis.
Après réflexion je suis revenue vers lui après ma pause mais très rapidement. Car ton message m'a donné à réfléchir sur moi et ce que je voulais vraiment.
Je lui ai donc dit clairement par téléphone que je voulais que l'on recommence sur des bases saines et que l'on prend notre temps ! cette fois-ci et que je l'aimais c'est pour cette raison que j'y crois à notre histoire;

Qu'elle a été sa réponse : je vais réfléchir..
Non mais un sketch. Dès qu'il m'a dit ça je l'ai évidemment très très mal pris parce que pour moi il était sûr de lui et il me l'avait dit avant la pause. Pour moi il m'attendait seulement.
Alors là je lui ai envoyé plusieurs messages après l'appel (puisqu'il voulait raccrocher alors que je m'énervais) en lui disant que cette fois-ci c'était vraiment terminé et qu'il n'aura plus aucune chance avec moi. il me fait réellement souffrir avec son comportement d'indécis.
Aucune réponse car il travaillait. Alors j'appel une dernière fois car j'était à deux doigts de le bloquer.
Je lui demande si je peux venir chez lui le soir pour avoir une ultime discussion, il me dit qu'est-ce que tu veux me dire de plus que tu ne peux pas me dire au téléphone ? donc il me dit ni oui ni non.
Pour moi il se moque clairement de moi. Alors il me dit écoute je termine mon boulot et je te téléphone.

Plus d'une heure après la fin de son boulot, aucun appel alors que j'ai attendue (comme une imbécile). J'essaye de l'appeler 2 fois et pas de réponse.
Du coup je lui ai envoyé encore et encore un message pour lui dire que c'est la fois de trop et que surtout il n'a pas à revenir quand il se sera encore rendu compte de sa connerie. Je l'ai donc bloqué de partout.

Cette situation m'a rendu malade. J'ai fait des recherches sur internet et j'ai découvert qu'il existait des couples qui se séparaient plusieurs fois mais que au final ce n'était pas de l'amour mais de la dépendance affective;
Je reste convaincu que cet homme ne m'aimait pas car sinon il aurait voulu prendre soin de moi au lieu de me faire du mal de cette manière.
Je pense que je vais devoir faire mon deuil même si ça été pour moi la seule relation où j'ai ressentie des choses fortes. pour moi notre histoire est impossible.

Est-ce que tu peux me dire ce que tu en penses ?
Bonjour ND123

Je lui ai donc dit clairement par téléphone que je voulais que l'on recommence sur des bases saines et que l'on prend notre temps ! cette fois-ci et que je l'aimais
Très bien, parfait, et sincèrement c'est tout à ton honneur.

Lui te répond
je vais réfléchir..
Cela semble t'avoir vraiment beaucoup blessée et je le regrette pour toi...

Car pour moi, il répond pile en droite ligne avec ce que tu demandais.

Tu lui parles de prendre le temps.
Il parle de réfléchir.
Sincèrement, je ne vois pas où est le problème, réfléchir = prendre le temps, vous vous êtes toujours beaucoup précipités l'un et l'autre dans cette relation, vous vous êtes beaucoup heurtés par ce biais, tu lui signifies que tu en as assez de cette précipitation, il te parle de réfléchir...
c'est cohérent non ?
Il t'aurait répondu quelque chose de précipité et d'impulsif (et ce, même en allant dans ton sens) j'aurais pas trouvé ça cohérent du tout justement.


Et maintenant TA réaction :
Non mais un sketch. Dès qu'il m'a dit ça je l'ai évidemment très très mal pris
je lui ai envoyé plusieurs messages après l'appel (puisqu'il voulait raccrocher alors que je m'énervais) en lui disant que cette fois-ci c'était vraiment terminé et qu'il n'aura plus aucune chance avec moi.
il travaillait. Alors j'appel une dernière fois car j'était à deux doigts de le bloquer.

Je lui demande si je peux venir chez lui le soir pour avoir une ultime discussion,
Pour moi il se moque clairement de moi.
J'essaye de l'appeler 2 fois et pas de réponse.
Du coup je lui ai envoyé encore et encore un message pour lui dire que c'est la fois de trop et que surtout il n'a pas à revenir quand il se sera encore rendu compte de sa connerie. Je l'ai donc bloqué de partout.
Cette situation m'a rendu malade.
Je reste convaincu que cet homme ne m'aimait pas car sinon il aurait voulu prendre soin de moi au lieu de me faire du mal de cette manière.

Pardon, je vais être cash.

Je pense qu'il ne peut PAS comprendre ta réaction car il y a une forte disproportion entre son "méfait" et l'écho que tu lui donnes.

1) Tu es dans le jugement permanent avec lui, tu tournes en dérision et en mépris tous ses ressentis, toutes ses réactions (=> c'est un sketch, sa connerie, il ne m'aime pas)
2) tu es dans le bombardement et dans le mitraillage (et je t'appelle, et je te rappelle, et j'insiste, et je veux venir, et je veux te bloquer mais je t'appelle quand même pour avoir une dernière discussion, et je t'insulte, et je te bloque)
Sincèrement, je trouve qu'il a été super patient là.
3) tu es dans l'irrespect de sa demande (il t'a dit qu'il voulait réfléchir, tu passes ton temps à te signaler et à te manifester avec des messages affectifs ultra bruts de décoffrage qui ne peuvent QUE l'empêcher de réfléchir justement).
Un couple c'est respecter l'espace de l'autre, l'autre te dit "je veux réfléchir" eh bien c'est entre lui et lui, il ne t'appartient pas, il n'est pas à ta disposition, ses décisions ne t'appartiennent pas...
4) tu tires tes conclusions dans ton coin toute seule (il ne m'aime pas, il se moque de moi). La seule chose qu'il a fait c'est a) te dire qu'il veut réfléchir (c'est son droit, c'est sa décision, c'est sa sensibilité... il ne t'a pas insultée enfin !) b) il a une vie (plutôt bon signe qu'il en ait une), donc il bosse, donc il n'est pas disponible pour toi immédiatement à la seconde voilà. C'est absolument normal.
Tu ne SUPPORTES PAS qu'il ne soit pas immédiatement disponible pour toi et qu'il n'aille pas immédiatement dans ton sens.
Alors tu réagis en piquant et en blessant et en faisant comme si tu voulais forcer les choses.


Je rejoins tes conclusions, oui, pour moi il y a clairement dépendance affective dans votre relation. Il y a peut-être un potentiel mais chacun de vous a un problème à régler avec lui-même (parce que lui aussi semble fragile hein) avant de pouvoir aller vers quelqu'un d'autre.

Après, ce que je dis peut être dur, mais tu TE fais beaucoup de mal dans cette relation, et j'ai bien dit : tu TE fais. Pas il TE fait.
Et ce, depuis le début.
Tu le dis toi-même, ça te rend "malade".
Il t'a juste dit qu'il voulait réfléchir, puis il n'a pas répondu à tes appels (cohérent, puisqu'il veut réfléchir) et ça te rend malade...
C'est pas un jugement encore une fois.
Mais on dirait que le fait que l'autre prenne du recul ça te déstabilise complètement, qu'il faut qu'il soit là, tout de suite, à te faire entendre ce que tu veux, tout de suite.
Et ça, c'est juste pas possible dans une relation... L'autre a sa vie, sa volonté, son espace.
On dirait que dès que tu as la sensation de ne plus contrôler, de ne plus "avoir la main", ça te panique et que tu enchaînes les réactions fortes.
Tu risques d'être très malheureuse dans cette relation comme dans une autre si tu ne parviens pas à plus de stabilité intérieure. On dirait que tu te sens très insécurisée sur le plan affectif (encore une fois : pas de jugement, on a tous des histoires différentes, des passifs qui font que, etc.) et que ça "fuse" malgré toi dans tous les sens dès qu'une attitude de l'autre te dépasse.

Sincèrement, essaie de te mettre dans ses bottes.

Imagine que tu lui aies dit que tu aies besoin de réfléchir.
Et qu'il te dise que c'est un sketch, que tu te moques de lui, qu'il t'envoie trente-six messages au boulot, qu'il t'énerve et t'insulte, qu'il t'accuse de ne pas l'aimer. Etc.

Tu ressentirais quoi ? Tu ressentirais son attitude comme légitime et normale ?

Mon message ne sera peut-être pas des plus faciles à lire. Après, comme le dit ton titre, je pense que tu es "perdue", et on peut tous l'être.
Peut-être aussi que vous devriez faire un VRAI break tous les deux, et prendre un peu de temps sans aucun contact l'un et l'autre, prendre du recul (parce que claquer les portes comme vous faites en s'envoyant des messages sans arrêt même en cas de rupture ce n'est pas du recul), évoluer en l'absence totale de contact avec l'autre. On dirait que quand vous êtes l'un avec l'autre vous n'arrivez pas à y voir clair et que des réactions affectives complètement volcaniques prennent le dessus en permanence.
Vous avez peut-être besoin de vous poser, de vous reposer, de prendre de la distance, pour récupérer une vision plus stable chacun de votre côté (quitte à reprendre ensuite si chacun de vous règle ses problèmes de son côté et que vous vous aimez toujours).
En bref je pense que réfléchir, et ce tous les deux, chacun de votre côté... ce serait une excellente idée.
Je te souhaite du courage ainsi qu'à lui.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Constructif le 12.01.20, 23h36 par voucny
  • [+3] Bien vu le 13.01.20, 17h11 par The_PoP
je te remercie infiniment ALNIYAT pour ta réponse.

Je me rends réellement compte de tout ce que tu viens de me dire et que en réalité c'est moi le problème !!!
je réalise vraiment à l'instant que ma réaction quand il m'a dit qu'il voulait réfléchir était complètement disproportionné.

Je te l'avoue que je souffre d'un gros manque affectif dû à mon passé et cet homme malgré lui fait ressurgir en moi toutes mes craintes et mes peurs terrible notamment la peur de l'abandon.
Donc à chaque rupture je revis ce scénario : de l'abandon d'où mes réactions hors propos.

Je pense réellement à faire un travail sur moi et c'est pour cette raison que j'ai commencé une thérapie, le problème est que la psy actuelle ne me convient pas (mais bon ça c'est un autre problème).

En tout cas il y'a eu du nouveau car aujourd'hui il a repris contact avec moi comme si de rien était en me demandant de l'appeler etc et qu'il voulait parler à sa femme.
Alors moi dans un excès de colère je lui ai déballé tout mon sac mais un sac horrible. En passant par mille fin et mille mot blessant pour lui rendre l'appareil puisque hier comme il m'a pas rappelé et qu'il n'a pas voulu que je vienne le voir ça m'a blessé.

Je ne comprend pas dans ce cas pourquoi il persiste avec moi s'il me sent aussi fragile. Car je pense que je le suis.

Pense-tu que je devrais complétement arrêter cette relation ? on a essayé une séparation de 1 mois qui a été la plus longue mais on n'a pas pu faire plus longtemps car on ce manquaient beaucoup trop.
J'ai l'impression de vivre un cauchemar : car j'aimerai tellement goûter au bonheur de l'amour au moins une fois dans ma vie et je sait que avec lui c'est possible.

Merci encore pour ton aide
Merci infiniment de ton retour et de ne pas t'être froissée de mon ton (sur lequel je crains parfois de manquer de tact).
c'est moi le problème !!!
C'est peut-être gadget ce que je vais dire, mais peut-être serait-il plus positif pour toi de reformuler ce genre de pensée, très sévère et négative envers toi-même.
Le problème ce n'est pas "toi" en soi. Le problème ce sont des manques etc., liés comme tu l'expliques à un passé avec de l'abandon.
Mais après, peut-être qu'un jour tu te débarrasseras de ces failles et tu n'auras plus ce problème qui fait que tu agis ainsi.

Ensuite, j'ai l'impression que vous êtes tous les deux fragilisés et dans une certaine dépendance affective vis-à-vis l'un de l'autre. Il est possible que vous ayez une telle sensation de complémentarité et de compréhension liée à des manques identiques.
Pense-tu que je devrais complétement arrêter cette relation ?
Toi seule peux le dire.

Pour moi, étant assez optimiste, j'ai souvent tendance à penser que tout ou presque peut être possible - mais avec du boulot.
Il faut que chacun de vous bosse sur lui, si vous n'êtes plus en carence affective, il n'y aura pas cette peur terrible d'être abandonné à chaque fois que l'autre effectue un mouvement imprévu et qui suscite tant de mots ou actes impulsifs.
Vous pouvez aussi bosser à deux avec un tiers extérieur genre psy ou conseiller conjugal qui vous aidera peut-être à voir plus clair dans vos dynamiques de communication actuelles et à en avoir de meilleures. Je parlais de prendre du recul, en pensant à l'absence, peut-être aussi que le regard d'un tiers formé peut vous fournir ce recul qui vous manque.

Pour gérer tes émotions, tu peux aussi essayer d'autres trucs. Par exemple quand quelque chose chez lui te met hors de toi... au lieu de l'appeler tu lui écris (une lettre, un mail...) avec toutes les choses violentes que tu as envie de lui balancer.
Mais tu n'envoies rien. Tu écris, tu "craches" tout ce que tu as envie de cracher jusqu'à ce que ce soit pleinement sorti.
Puis tu fais une pause, tu essaies de faire autre chose, tu attends un peu, et tu te relis... à froid.
Tu pourras alors te demander "est-ce vraiment ce que j'ai envie de lui dire ? est-ce que ça correspond vraiment à mes sentiments réels envers lui ?"
et éventuellement reformuler de façon plus posée.
Là, à l'heure actuelle, tout ce qu'il y a en toi quand tu es bouleversée ressort sous forme de tempête émotionnelle. Peut-être qu'en prenant le temps de donner forme à ces ressentis et en faisant peu à peu la part des choses, tu arriveras à t'approprier une meilleure communication.
'fin, je ne sais pas si ça peut marcher, mais ça peut être un outil. Tu aimes éperdument cet homme, quand tu le blesses j'ai l'impression que tu TE blesses à travers lui. Peut-être qu'avec le temps tu arriveras à ne plus blesser toi, ou lui.

Je vous le souhaite à tous les deux en tout cas.

Merci encore pour ta réponse et bonne chance.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Constructif le 12.01.20, 23h37 par voucny
Répondre