Reinventer la seduction après qu'on a séduit et conquérri

Note : 10

le 06.02.2020 par blablatime78

12 réponses / Dernière par blablatime78 le 13.02.2020, 17h51

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Bonjour à toutes et à tous,

Je viens de m'inscrire sur votre forum en vue d'une discussion, pas de problème pour l'instant mais j'ai besoin d'un œil externe, des PLUS expérimenté.e.s.
Mini présentation s'impose :)
Séducteur aguerri de 41 ans, divorcé depuis 1an (10 ans mariage), 2 enfants, très à l'aise avec les filles et les gens en général, déjà couché avec plus de 150 filles/femmes desquelles 120 répertoriés (c'est pas pour me vanter...juste pour attirer les avis des plus expérimentés, de niveau, en sachant qu'il n'y a pas de secret).

Ma question:
Que et comment changer, subtilement, que ça provoque encore de l'envie chez elle et attachement envers moi?
L’objectif n'est pas de piéger mais de la faire sentir bien à long terme.


Le contexte:
1. Y'a un an et demi une très joie et jeune fille de 24 ans d’une autre ville me contacte sur FB. On s'était rencontré qqpart mais de mon coté 0 souvenirs.
J'accepte après 3j, je la snobe au départ, je réponds à coté, en retard, mais j'alimente le débat (procédure standard).
Puis on avance dans le blabla / charme / sexe / blagues, j'alterne chaud/froid, je gère. On se voit tout va à la merveille. On passe du temps ensemble top. ça dure encore. Elle a des sentiments (messages, gestes de classe, maturité, intelligence ALL) et naturellement moi aussi, je ne la traite plus comme une autre. Tout m'est servi à un plateau.
2. Elle prends bcp de risques pour me voir pour passer du temps, elle me fait des cadeaux et moi aussi, lettre d'amour, de reconnaissance etc...
3. J'ai réduit complétement la "tactique" temps de réponse, chaud froid, je/on suis plus en mode "OK on s'est séduit, on se sent trop bien, on avance vers une potentielle relation", on se raconte des intimités... comme dans une vrai couple.
4. Je veux que cela continue, elle veut aussi.
5. J'ai peur (ça peut arriver à nimp qui) que je me "lasse" de trop dans le confort, de croire tout gagné (c'est peut etre le cas), D'entrer dans une phase d'attentions "ordinaires", peu de drague (car je l'ai dragué bcp, rendu folle). Je pense que le point 3 est une erreur, je sais que dans l'amour est inconditionnel (je ne sais pas si c'est de l'amour ou pas) et je sais qu'il faut toujours faire des surprises, "disparaitre apparaitre" ...

6. Jai peur de la perdre ou de l'ennuyer avec des sms (puisque je ne la vois pas trop souvent elle est dans une aurte ville), j'ai peur qu'elle me prends pour acquis et que moi je me comporte avec elle comme acquise

7 - soit je continue à étaler mes sentiments , envoyer des sms (on a pas de règle qui envoi en 1er), lui dire que c'est que elle que je veux (c'est le cas)... au risque des points 3 & 6
8 - soit je créé un "changement" (le point 1 me parait radical et inadapté à ce stade).

Malgré expérience je suis un peu déconcentré par elle.

Je ne veux pas qu'elle se sent comme dans un "vieux couple", un gars qui envoi des sms tous les jours, qui réponds dans la seconde et qui lui ai fidèle à mort.

Merci par avance
nt161
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bienvenue ! le 06.02.20, 12h43 par Jalapeno
un expert ?
Salut,
pour ma part je me retrouve pas des masses dans ta façon de faire - qui telle que tu la décris - paraît hyper calculée et ne pas laisser beaucoup de place à la spontanéité. C'est pour ça que j'avais pas réagi jusqu'à présent.

Chacun son style, ses bagages et ses cicatrices, je juge pas, mais pour ma part, j'ai jamais eu autant de bons résultats et de bonnes expériences qu'en étant spontané et ouvert aux surprises. Ca veut pas dire idiot et mal préparé, ça veut juste dire que je cherche pas à calculer des stratégies 4 coups à l'avance selon qu'elle dit A ou B (j'ai juste pas les capacités intellectuelles ou l'énergie pour essayer de tout maitriser, et vu la part de bordel et de chaos qui vient avec n'importe quelle relation, à mon avis c'est plutôt un bon réflexe).

Et du coup, pour répondre à ta question, et peut-être que ça conviendra pas à ta façon de faire, à ta personnalité mais :
Que et comment changer, subtilement, que ça provoque encore de l'envie chez elle et attachement envers moi? L’objectif n'est pas de piéger mais de la faire sentir bien à long terme.
=> ça va te sembler terriblement banal, mais ce qui marche pour moi, c'est : être agréable, intéressant, surprenant, pas trop con, savoir dire stop quand elle abuse, faire gaffe à pas abuser moi-même, etc. Bref, être normal et équilibré. Pour peu qu'elle soit normale elle-même, ça marche très très bien. Et l'avantage, c'est que c'est pas fatiguant : t'es pas sans arrêt en train de te faire des plans de secours au cas où il se passerait X ou Y.

Y'a un tas de maxi cassos; les meufs en ont marre des teubés, des mecs glauques, violents, abusifs ou des losers. Si t'es ne serait-ce que 20% au dessus de ce qu'elle a connu, t'es déjà un bon candidat pour elle.
Et tant que tu maintiens la barre élevée, aucune raison qu'elle se lasse de toi, à moins qu'elle soit elle-même pas claire dans sa tête et ses envies.

Pendant longtemps on a présenté la séduction comme un sport de combat, ou un truc où il fallait être fin stratège (je suis bien placé pour en parler, j'en suis en grande partie responsable à travers des années de ligne éditoriale sur FTS, à l'époque je croyais que c'était comme ça).
Mais en vrai, la séduction c'est un sport de combat que si t'as en face de toi une meuf qui t'en fait baver - et donc, que t'as mal choisie.
Si tu choisis des meufs équilibrée, adultes, qui savent ce qu'elles veulent / ce qu'elles aiment, t'as plus besoin de stratagèmes, t'as juste à être normal toi-même, et ça roule tout seul, et ça fait une bonne expérience pour tous les deux.

Alors après, ouais, on est d'accord, ça réduit drastiquement le pool des candidates possibles :D
Perso, je préfère éviter les meufs compliquées : ouais je trempe moins, mais ça libère du temps pour en trouver des normales (normales hein : j'ai pas dit banales), et après, c'est 100% de fun et 0% de migraines. Ca vaut le coup.

C'est ça ma technique à moi pour faire durer avec une meuf.
Y'en aura d'autres qui sont peut être + dans la quantité qui pourront te sortir des stratagèmes mais je sais pas : ça marche juste pas sur les meufs dans ma cible, surtout quand on parle de faire durer une relation, et donc, quand on doit se baser sur du réel, pas juste du simulé.

=> soit un mec solide. Si elle est pas trop bête / instable, elle devrait accrocher positivement à ça.
et si c'est pas le cas bah... revois ton analyse de sa personnalité, et tes attentes vis à vis d'elle. C'est ptet juste un plan cul occasionnel, pas une LTR potentielle.


Au final, j'ai pondu un pavé, mais c'est simple : partant du principe qu'elle a un tant soit peu de jugeotte, de stabilité et de maturité,
- si t'es pas con, elle te trouvera pas con
- si t'es pas chiant, elle te trouvera pas chiant
- si t'es cool et intéressant, et au dessus du lot, elle aura pas du tout envie de te nexter.
Après faut-il encore que vous ayez des valeurs et centres d'intérêts communs, mais ça tu peux pas le faker longtemps de toutes façons. Et si ça accroche déjà là maintenant comme ça semble être le cas, ça devrait pas être un pb.


0 : c'est pas si simple
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+2] Absolument le 11.02.20, 06h58 par Mr_Orange
  • [+1] Absolument le 11.02.20, 09h40 par The_PoP
  • [+1] Absolument le 11.02.20, 10h57 par Kosovar
  • [+1] Il y'a du vrai... le 12.02.20, 05h17 par Onmyoji
  • [+1] Bien vu le 12.02.20, 13h40 par Alniyat
Même ligne que FK. Du coup dur de te conseiller dans le sens que tu sembles chercher.


J’ai l’impression que ton postulat de départ te rend les choses compliquées.

Tu pars du principe que t’es pas assez bien pour intéresser cette meuf sur la durée. Qu’elle est limite trop bien pour ton toi normal.

Alors qu’en vrai elle se dit probablement la même chose.


Bref. Sans te dire que t’es le prix et te reposer sur tes lauriers tu peux peut être trouver un juste milieu :

- rester vigilant a encore proposer à l’autre quelque chose de chouette malgré les années.
- continuer d’évoluer, ne pas considérer les choses comme acquises et figées.
- ne pas aller trop vite non plus. Il y a un temps pour les grandes déclarations. Celles ci ne vont pas l’attacher à toi quand tu auras peur de la perdre. Donc vas y tranquille là dessus. Joue vrai. Et pas en fonction de tes peurs.
- essayer de changer ton regard sur toi en conséquence. Lorsque tu seras convaincu d’être un mec bien, largement digne de son intérêt, et de lui proposer une vie de couple chouette, ben elle en sera probablement convaincue elle aussi. Surtout si tu t’es convaincu sur des bases factuelles.


Mais tant que t’auras l’impression d’avoir besoin de cheat codes et d’astuces de Ninja pour la séduire bah... tu vas te bouffer le cerveau. Et pire, tu vas lui bouffer le cerveau.


Tu peux faire en sorte qu’elle reste avec toi parce qu’elle est bien avec toi. Simplement.
FK a tout dit.


Dernier point : si ta question est de savoir comment garder intacte la passion des débuts dans une relation longue alors là c’est autre chose.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Constructif le 12.02.20, 06h27 par Onmyoji
  • [+1] Absolument le 12.02.20, 13h40 par Alniyat
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Merci pour vos conseils.

Ma démarche vous parait calculé. je prend note.
En fait au début je ne calculais pas c'est mon comportement pour etre sur que je ne perds pas du temps avec qqun. Puis je me suis lâché petit à petit, jusqu'à les sentiments.

Là, depuis que j'ai ressentie qu'elle a changé (très peu) j'avoue je me suis mis à réfléchir.

La spontanéité me dit de lui envoyer bcp de messages, appels etc... mais je sais que ça peut etre contreproductif car elle ne réponds plus de la même manière et je vais passe pour un mec collant.
Je tiens à elle beaucoup et je ne sais pas si tout vas bien et je dois attendre un peu qu'elle termine son fac ou je dois lui laisser un peu de temps (un peu de silence, mais je ne suis pas fan de ça). L'idée de lui proposer des chose j'y ai pensé sauf que là elle pourra pas bouger/venir/aller 1 mois ou 2...donc ça peut etre pris comme pressants.

je ne suis pas son priorité aujourdhui par rapport au tache qu'elle a, mais auparavant je l'étais.
Je me vois pas l'appeler non plus on lui demandant si tout vas bien entre nous.
ça ne me parait pas déraisonnable de se poser des questions pour qqun au quel vous tenez non ?
Vous en pensez quoi ?
Je ne suis pas contre de faire évoluer le débat ici.
donc oui ça me travaille un peu.
je pense que j'ai besoin d'un signe fort de ça part.
Merci the pop :)

PS: je ne cherche pas de cheat code ... du tout.
Je suis juste un perturbé par ce que j'évoque. + la distance des villes me rend la tache difficile et me résume au messages et parfois des appels...

"si ta question est de savoir comment garder intacte la passion des débuts dans une relation longue alors là c’est autre chose"

ça aussi mais pareil, la distance est pesante + le fait que cela a retombé ne m'aide pas.

merci
Sur le fond je suis d'accord avec FK et Pop, mais une nana "normale", j'ai l'impression c'est que c'est peut-être 1 nana sur 100 (idem pour les mecs hein).
Là où on va dire 30% sont "à la marge"; avec tout ce que ça implique. Ça dépend de la taille de la marge...
Si tu peux y faire des démonstrations significatives dedans c'est que tu es plus dans la bonne catégorie.
Et on choisit pas forcément par qui on est attiré.
En partant du principe que cette nana n'est pas remplaçable pour toi et que c'est pas une nana toxique dont il faut s'éloigner comme la peste quels que soient les sentiments, faut parfois apprendre à jouer avec les biais cognitifs, croyances, et autres défauts mineurs de fonctionnement d'une nana parce qu'on l'aime bien.
Fondamentalement c'est pas parce qu'elle croit certains trucs sur les relations qu'elle est bonne à jeter pour celle-ci si on est sain.
Ou qu'on devra déployer une énergie démesurée pour naviguer entre les écueils de sa pensée.
Quand tu dois commencer à devenir un ninja par contre, c'est mauvais signe.

Maintenant tu me sembles pas mal parti.
Fondamentalement tu sembles savoir séduire et avoir une idée aigüe de ce qui est péjoratif.
Ton problème c'est peut-être trop d'agir dans cette optique et d'imprimer à tes relations une dynamique dont il est impossible de sortir sous peine de les voir s'effondrer.
Après tu peux chercher à transitionner en douceur vers quelque chose de plus viable en gardant en tête les trucs qui seront toujours des red flags pour toi ou elle.

Si tu penses que tu n'es pas sa priorité, ne cherche pas à le devenir. Si tu l'étais c'est une conséquence de l'état amoureux. Ça ne dure pas, tu viens de passer à une autre phase. C'est normal qu'elle revienne dans la vie normale et qu'elle ait besoin d'espace et d'un temps d'adaptation. Ça ne veut pas dire qu'elle t'aime moins juste qu'elle n'est plus dans un état second. Elle peut commencer à vraiment t'aimer.
De ton côté tu dois lui donner envie de revenir vers toi comme une évidence.
Avec des tactiques militaires tu lui donneras juste envie de se casser quand par fatigue ou manque d'énergie tu pourras pas suivre.
Partager des sentiments, aspirations c'est bien. Ça construit. Faut juste créer un jeu autour de ça pour créer la vibe amoureuse et encourager l'échange.
Et faut pas aller trop vite mais ça ne t'empêche pas de bien imprimer l'idée que c'est votre univers à deux que vous construisez ensemble.
Ça ne t'empêche pas de garder le bon dans ce que tu as fait: rester surprenant. Inventif. La routine ça prend beaucoup d'énergie pour l'éviter mais si c'est en dur dans votre contrat qu'il n'y ait pas de besoins qui infusent une routine c'est autant ça de gagné. Si tu n'es pas fan de lui écrire tous les jours ne le fais pas.
Pour le fait d'être acquis ça se pose plus subtilement. Tu es un peu acquis quand tu construis avec quelqu'un
Mais tu peux lui montrer que tu as des limites.
Cela dit pour certaines personnes c'est un tue l'amour: elles considèrent que si tu ne peux pas les aimer inconditionnellement tu ne les aimes pas. Il faut les fuir. Pour les autres, il faut poser des limites au bullshit possible, et imprimer aussi le besoin pour chacun de continuer à apporter à la relation. Parce que sinon c'est là que les gens s'enferment dans le confort. Ils croient que parce qu'ils sortent pas des clous c'est bon. Et en deux semaines tu te retrouves avec une ex BCBG en polo Lacoste dans ton canapé en train de siffler des bières devant les Anges.
Il faut que tu montres clairement que votre relation doit jamais être comme ça (enfin ça c'est un no go personnel, si ça te fait kiffer...). Mais là je vois pas de truc autre que le formuler clairement.
Après imprimer la vibe de "je reste un séducteur, donc tu dois faire l'effort de me garder, sinon tu peux me perdre (pour d'autres)", c'est dangereux. Ça marche peut-être pour certains mais (peut-être parce que je ne le suis pas au fond) pour moi ça n'a jamais conduit qu'à des relations où la nana est insecure (mais elle l'était sans doute avant), avec de multiples conséquences délétères pour nous (jalousie, détachement émotionnel, tromperie "parce que je considère pas la relation comme importante donc c'est pas grave pour moi", besoin d'attention permanent et efforts au final mal ciblés pour me plaire...). Mais j'imagine qu'avec la bonne nana, tu dois avoir quelqu'un qui fait tous les efforts du monde pour continuer à t'obséder et ce doit être top.
Cela dit je saurais pas te dire sur lesquelles ça aura un bon effet ou pas.

Bon courage. Tiens nous au courant.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] A lire le 12.02.20, 13h41 par Alniyat
Let's be the stuff dreams are made of...
Merci à tous merci onmyoji,

Je vous fait un block

Juste une précision: je ne suis pas calculateur, mais lorsque je ressens une situation qui ne me convient pas, j'analyse, je m'informe et je cherche une solution. Rien de malsain je crois.

Alors je résume les dernières nouvelles (positives) mais je vais devoir me calmer et armer de patience...
Vous avez eu raison j'étais mal parti et j'avais raison de vous consulter, (j'ai déjà corrigé le tir).

A 90% je m'étais monté la tête tout seul, du aux sentiments que j'ai pour elle et pour les contraintes (fac, famille, distance...) qui se présentes (à nous pour continuer comme pendant nos dernières rencontres).

Hier j'ai passé une sale journée ou j'ai lutté entre ma spontanéité et "la tactique".
Au final j'ai joué cette 1ère.
Elle n'a pas trop répondu sauf un message avant dormir (je suis fatiguée à demain mon chérie) J'ai pas répondu car je ne savais quoi comment si oui etc... esprit pas claire. Ce matin j’envoie un message sympa rigolo sur le bien dormi + bonne journée et au réveille elle a entamé un peu de blabla + photo sexy drôle. Je lui demande si elle peut m'appeler et là on discute, je la laisse parler, je me rend compte qu'elle n'est plus dans l'etat second (comme tu dis) et qu'elle est bien prise à la fac. Qu'elle se sent très bien dans sa peau, que pour elle (dit) rien n'a changé mais qu'elle n'a pas la tete en conv sex et qu'elle a refroidi un peu à cause de la distance et la sollicitation intellectuelle (lecture, écrits, travaux à rendre le fac en gros). On rigole un peu, je lui donne mon avis sur 2-3 situation à la fac+ je demande si elle a prévu qqch pour vacances d'avril car j'aimerais la voir, ici ou ailleurs. elle me dit qu'elle aura des vacances mais rien planifié pour l’instant qu'une copine lui a proposé qqch etc mais rien n'est exclu qu'elle va réfléchir. J'ai proposé 2-3 idée (au cas où), chez moi, près de chez elle ou ailleurs sans insister mais en mettant accent que si on veut garder une dynamique c'est mieux de ne pas laisser trop d'espace et que je cherche une réciprocité sans promesses ... elle va réfléchir sur ces vacances + me tiens au jus.

Donc :
- pour elle tout va bien mais elle est un peu refroidi et cela ne me choque pas vu la situation (mais ça m'emmerde grave)
- je ne stress plus (déjà là suis zen) car c'est plutôt clair et j'ai été clair sans être lourd ni dépressif et j'ai fait des ouvertures. Et je suis dans le bon lot des mecs.
- je pense qu'il y a peu de chance de la voir les pro vacances car dans le contexte actuel clairement je ne suis pas sa priorité puis elle voudra surement c'est défouler avec ses copines, mais rien n'est perdu.
- je reste positif mais conscient que ça dépend plus d'elle que de moi, donc patience et pas de conneries.
- j'essaye de rester cool, profiter du quotidien et lui montrer que je m'amuse bien et que si elle envie on peut le faire à 2.

je pense qu'à réfléchir comment (re)donner envie à qqun qu'on aime bien et un peu ajuster son comportement pas rapport aux besoins de l'autre n'est de la calculation ni triche mais plutôt rester attentif et à l'écoute et voir si elle a besoin de moi, si je lui manque.

Je ne vais pas me mettre à faire du cheval ou me mettre nu sur insta ou chercher des blagues sur net pour l'impressionner par contre je vais essayer d’être moins présent sur msg et en gardant le contact et l’intérêt. je lui enverrai qqch peut etre (petit attention sans valeur financière elle aime les surprises)

Voilà :)
Après globalement c’est vrai que tu es dans une situation compliquée : pas la même ville, différence d’âge importante, différence de période de vie...

Pas anormal que tu doives la jouer un peu plus finaude que dans la version classique...


Par contre pose toi vraiment la question de si tu pourras construire une relation dans ces conditions... parce que ce sera logiquement plus compliqué et difficile que des situations plus classiques
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Oui je suis dans une situation compliqué d'autant plus que j'ai des sentiments envers elle et vice versa.
Je sais qu'elle ne dort pas bien, c'est pour ça aussi je pensais prendre un peu de retrait pour ne pas lui polluer le cerveau ... mais j'ai eu peur qu'elle le prend mal c'est tout.

Et de poser la question si elle sort pas à cause de moi c'est un pue naze je pense...
Bah tu peux lui expliquer gentiment que tu n’es pas là pour lui compliquer la vie et juste prendre de ses nouvelles tranquillement et de manière raisonnée.

Et lui dire que si elle a besoin tu es la.

Et ne pas oublier de continuer ta vie de ton côté également et tes sorties.


Question à deux balles : tu vois des possibilités d’habiter dans la même ville qu’elle a quelle échéance ?
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Merci the pop,

Oui je vois la possibilité car après on fac (juin) elle peut chercher du boulot dans ma (très belle ville un peu plus loin de la mer). On en a déjà parlé est c'est une option.

De mon coté je lui ai dis que je serais ravi et qu'au départ elle peut se prendre un appart pour etre autonome et voir comment elle se sent et puis si tout vas bien elle pourra dans un 2ème temps aménager chez moi.
Pour l'instant je n'aborde pas les grand projets c'est prématuré (y a encore 4-6 mois)

Je l'ai eu en ligne en gros il y a qqchose mais je me monte la mayonnaise tout seul dans la tète. Elle a la tete pleine car ya les délais fac, les copines qui l’invitent à faire des choses et moi loin. Donc le problème ce n'est pas moi même mais tout ça ensemble.

Je reste cool, sans sms en rafale ou l'appeler 3p jour, je l'encourage de sortir et s'amuser + je lui propose de se voir un we qqpart d'ici peu.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Bonne idée ! le 14.02.20, 10h24 par The_PoP
Répondre