Remise en question ou angoisse?

Note : 0

le 11.05.2020 par jseplo

9 réponses / Dernière par The_PoP le 29.05.2020, 13h04

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Bonjour à tous,

Désolé pour ce qui va suivre mais je vais me permettre de vous exposer ce qui me préoccupe. Ayant parcouru quelque peu le forum j'ai pensé que c'était le meilleur endroit pour parler de ma préoccupation actuelle.

Pour poser le contexte je suis en couple depuis 4 ans et demi maintenant avec la même fille, et nous habitons ensemble depuis un an maintenant. Jusque là tout va bien, on se prend des apéros sympas sur notre balcon parisien, on se marre et on partage nos peines en nous soutenant mutuellement.

Lorsqu'il y a dispute, ou que quelque chose ne me plaît pas, ma réaction est généralement de me refermer comme une huître, de ne plus rien dire et d'être limite agressif avec elle (très mature comme réaction, malheureusement je ne contrôle pas mes émotions comme je le voudrais).
Cela dure jusqu'à ce que soit j'arrive à calmer mes émotions en me rendant compte que c'est une connerie, soit on en parle et cela suffit à m'apaiser. Je le précise car c'est important pour ce qui va suivre.

Depuis quelques jours, et sans que j'arrive vraiment à expliquer pourquoi, je subis un véritable tsunami émotionnel intérieur. J'essaye de penser à autre chose et de m'apaiser mais je n'y arrive pas, j'ai une espèce de boule au ventre et je rabâche sans cesse les mêmes pensées. Je vais essayer d'expliquer les différents évènements qui ont pu m'amener à cette situation.

Comme vous le savez le confinement a commencé il y a de cela deux mois, et pour couronner le tout sa mère est décédée à la fin du mois de mars. Elle est allée la voir quelques jours avant et est restée après pour s'occuper des différentes procédures, et de mon côté j'ai essayé de la soutenir à distance comme je le pouvais (confinement oblige, elle a pu obtenir un justificatif pour y aller mais pas moi).
Par la suite elle est revenue à la maison. N'étant pas des plus adroits j'aurais pu mieux faire et elle me l'a bien fait comprendre, ce pourquoi je me suis excusé.

Notre vie commune a repris son cours normalement. Par la suite j'ai complètement angoissé à l'idée qu'elle se fasse draguer par collègue de travail et finisse en couple avec lui, me laissant de fait sur le carreau. Cela est venu du fait qu'elle me disait qu'elle trouvait ce collègue de travail très sympa, et que j'avais la vague impression qu'il faisait ce qu'il fallait pour se faire bien voir d'elle. Cette angoisse s'est apaisée après en avoir discuté.

Dernier évènement en date jeudi soir, on a évoqué sur le ton de la rigolade ce qui se passerait si l'un venait à tromper l'autre. Sur le coup je n'ai pas eu de réaction particulière, mais c'est depuis cette discussion que je subis ce tsunami émotionnel.
On en a parlé hier soir et elle m'a dit qu'elle tenait à moi, mais cela ne m'a pas apaisé comme ça aurait dû être le cas.
A l'heure actuelle j'en suis venu à me dire que notre relation n'a pas d'avenir (notamment parce que moi je veux des enfants et pas elle), et que je devrais la quitter... Mais je ne pense pas que ça m'apaise, et que c'est simplement une façon de fuir la situation.
En réalité je suis rempli de pensée et d'émotions contradictoires vis-à-vis d'elle. A la fois j'ai envie d'être seul, qu'elle me laisse tranquille, et à la fois j'ai envie que ce soit comme avant et de ne plus subir cette vague d'émotions négatives. J'ai envie de pouvoir à nouveau être bien avec elle, qu'on se fasse des câlins et qu'on se marre ensemble.

Donc je suis un peu perdu quant à ce que je ressens vraiment, et je suis perdu sur ce dont j'ai vraiment envie.
Je précise que depuis hier soir je ne lui ai rien dit de plus depuis la discussion qu'on a eue.

Je suis preneur de tout conseil, commentaire, avis, etc...

En vous remerciant :)
Bonsoir,

J'ai lu ton message attentivement et je vois plusieurs choses qui ont l'air de te chagriner.

Tour d'abord, tu sembles inquiet par rapport au fait que les choses ont changé entre vous et que tu crains cette relation amicale de ta compagne avec son collègue. Cela veut-il dire que tu tiens encore à elle? Es-tu au clair avec tes sentiments?

Ensuite, tu évoques le fait que la communication soit difficile du fait que tu dis te renfermer comme une huître.
La gestion des émotions semble être un souci dans votre communication.

Et néanmoins, tu sembles vouloir retrouver cette complicité avec elle.

T'es -tu demandé ce qui pourrait être mis en place afin d'améliorer votre relation?
Quelle serait pour toi la situation "idéale"? Comment verrais-tu ta relation dans une situation qui serait pour toi le top?

A ta dispo pour en parler :-)
Tour d'abord, tu sembles inquiet par rapport au fait que les choses ont changé entre vous et que tu crains cette relation amicale de ta compagne avec son collègue. Cela veut-il dire que tu tiens encore à elle? Es-tu au clair avec tes sentiments?
J'ai envie de dire que si je n'avais pas de sentiments pour elle cela ne m'aurait pas inquiété. On pourrait prendre ça pour de la jalousie mal placée, mais en temps normal je ne suis pas jaloux.
Ensuite, tu évoques le fait que la communication soit difficile du fait que tu dis te renfermer comme une huître.
La gestion des émotions semble être un souci dans votre communication.
C'est ma propre gestion des émotions, autrement dit moi-même, qui pose problème. Ca ne date pas d'elle d'ailleurs, c'est juste qu'avec cette relation j'en ai pris conscience.
T'es -tu demandé ce qui pourrait être mis en place afin d'améliorer votre relation?
Quelle serait pour toi la situation "idéale"? Comment verrais-tu ta relation dans une situation qui serait pour toi le top?
Non je ne me le suis pas demandé. Honnêtement j'ai plutôt été habitué à encaisser sans broncher donc j'ai du mal à me projeter dans une relation idéale. Disons que peut-être j'apprécierais un équilibre ou mes émotions seraient moins mises à l'épreuve. Mais après est-ce que n'est pas aussi dû au fait que je ne suis pas capable de les gérer?
La conclusion la plus logique me semble être d'aller voir un professionnel (psychologue ou autre) qui m'aiderait à gérer mes émotions.

Ce soir on a passé la soirée autour d'un petit apéro pour fêter le "déconfinement". Elle-même m'a rappelé à quel point elle tenait à moi et à quel point j'étais important pour elle.
Malgré cela et quelques moments de discussions et complicités sympas, mes émotions et pensées négatives ne m'ont pas quitté.
J'ai l'impression que c'est comme si au fond de moi j'avais déjà décidé de la quitter et que je me mentais à moi-même.
Mais une autre partie de moi a envie de retrouver cette complicité et cette tendresse d'avant.
"
J'ai envie de dire que si je n'avais pas de sentiments pour elle cela ne m'aurait pas inquiété. On pourrait prendre ça pour de la jalousie mal placée, mais en temps normal je ne suis pas jaloux.
Peut être cette jalousie inhabituelle est-elle simplement liée à une peur de la perdre ou de perdre quelque chose qui t'apporte du positif au travers ta relation.

C'est ma propre gestion des émotions, autrement dit moi-même, qui pose problème. Ca ne date pas d'elle d'ailleurs, c'est juste qu'avec cette relation j'en ai pris conscience.
C'est super bien que tu aies pu prendre conscience que la gestion de tes émotions soit un souci pour toi et la relation.
Il y a des moyens tous simples pour arriver à se sortir de la dictature du mental / émotions.
Une émotion c'est juste une réaction à quelque chose qui nous dérange :-)
Non je ne me le suis pas demandé. Honnêtement j'ai plutôt été habitué à encaisser sans broncher donc j'ai du mal à me projeter dans une relation idéale. Disons que peut-être j'apprécierais un équilibre ou mes émotions seraient moins mises à l'épreuve. Mais après est-ce que n'est pas aussi dû au fait que je ne suis pas capable de les gérer?
La conclusion la plus logique me semble être d'aller voir un professionnel (psychologue ou autre) qui m'aiderait à gérer mes émotions.
Je crois que tu tiens la clé de ton mieux être ==> apprendre à gérer tes émotions et ne pas te laisser happer par celles-ci quand tu es face à une situation dans laquelle ça réveille quelque chose de désagréable en toi.
Tu connais la relaxation / méditation ou la respiration consciente?
Juste prendre le temps de ressentir l'émotion quand elle arrive et est là en toi.
Te demander ce qui a produit cette émotion et pourquoi tu te sens comme ci ou comme ça.
La laisser se produire et prendre le temps d'observer ce qui se passe en toi plutôt que "REAGIR"
Et voir au bout de quelques minutes, comment elle est repartie et comment tu te sens.
A la suite, prendre le temps d'en discuter avec ta chérie.

Cela fonctionne bien pour beaucoup de personnes dans la mesure où prendre le temps de s'observer permet de comprendre la raison qui prouve l'émotion et de mieux la gérer.
Ce soir on a passé la soirée autour d'un petit apéro pour fêter le "déconfinement". Elle-même m'a rappelé à quel point elle tenait à moi et à quel point j'étais important pour elle.
Malgré cela et quelques moments de discussions et complicités sympas, mes émotions et pensées négatives ne m'ont pas quitté.
J'ai l'impression que c'est comme si au fond de moi j'avais déjà décidé de la quitter et que je me mentais à moi-même.
Mais une autre partie de moi a envie de retrouver cette complicité et cette tendresse d'avant.
[/quote]

C'est une super chose qu'elle ait dit ce qu'elle ressentait, c'est un beau cadeau.
Sasi-tu ce que tu souhaites vraiment TOI dans cette relation? qu'est ce qui te rend vraiment heureux quand vous etes ensemble?
Et aussi ce qui te manque? Qu'est ce qui est indispensable à la relation pour toi? Pour elle?
Avez-vous pris le emps de mettre vos besoins et ressentis à plat ensemble?

Souvent, tout réside dans la perception des besoins de chacun...

Espérant t'avoir un peu éclairé...
Il y a un truc qui me tracasse dans ton histoire c’est le court laps de temps entre ton questionnement et le moment où tu te dis que ça y est c’est fini t’es prêt à partir.

A mon avis t’as effectivement grand besoin de faire redescendre la pression inutile que tu es en train de te créer.
Prends pas de grandes décisions maintenant.

Laisse les choses revenir à la normale. La j’ai l’impression que tu nous fais une crise de panique face à la peur de finir cocu ou quitté te poussant à la dégager avant que ça n’arrive...

Ce qui a mon sens est un peu contre productif :)


Tu sais pourquoi ça te terroriserait tant que ça que finalement un jour elle te quitte pour un autre ?
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Tu sais pourquoi ça te terroriserait tant que ça que finalement un jour elle te quitte pour un autre ?
La peur de l'abandon peut-être? Le fait que ça remette en question le cocon qu'on s'était créé et les conséquences qui vont avec? Je ne saurais dire.

Là ce qui m'inquiète c'est qu'habituellement mes émotions finissent toujours par se calmer et là, même si ça ne s'est pas atténué, ce n'est pas complètement parti. C'est chiant et ça m'empêche de profiter du moment présent. Ca pourrait bien être une crise de panique en effet.
Et effectivement plus j'y pense et plus je me dis que la quitter n'est pas la solution. Cela étant j'aimerais vraiment revenir à une certaine stabilité émotionnelle :(
Peut-être que la méditation pourrait effectivement marcher.


PS: et merci pour les conseils !
Coucou,

Le fait d'avoir pris conscience de tout ce qui se passe en toi est déjà très positif.

Lui as-tu parlé de ces soucis que tu rencontres actuellement par rapport à tes émotions?

La méditation est un bel outil pour apprendre à gérer ses émotions au quotidien! Il y a plein d'applis pour apprendre!
Et non seulement cela pourrait t'aider dans ton couple mais aussi dans ta vie de tous les jours!

Au plaisir de lire de tes nouvelles!
A la suite de mon dernier message posté ici on a eu une longue discussion avec ma chérie où je lui ai dit tout ce que j'avais sur le coeur: le fait que j'avais l'impression que parfois elle me mette la pression, qu'il m'arrivait de ne pas être bien en sa présence parce que je pouvais appréhender certaines choses qu'elle allait dire ou faire, etc...

Bon force est de connaître que le fait d'avoir dit tout ça m'a fait du bien, en effet je n'avais plus ce tsunami émotionnel intérieur qui me rongeait après ça.
Sauf que j'ai l'impression que ce n'est pas complètement parti. Elle est partie quelques jours le week-end dernier et quand elle est revenue j'étais limite contrarié de son retour. Ce soir elle voulait que je lui dise qu'elle était belle parce qu'elle avait mis une robe, je sentais qu'elle avait des envies coquines et moi j'étais pas d'humeur.
J'ai ressenti ça comme une espèce de pression et ça a en quelque sorte fait revenir le tsunami émotionnel et mes angoisses. C'était il y a quelques heures et ça ne m'a pas quitté depuis :(

Et je ne sais pas comment expliquer cette non-envie. Est-ce que c'est parce que je ne veux vraiment plus être avec elle?
Ou est-ce que d'autres choses à côté font que je n'en ai pas envie en ce moment? Je suis en phase de reconversion professionnelle en ce moment, ma formation se termine en juin et je serai au chômage, ce qui n'est pas l'idéal avec le contexte post-confinement. Et là je suis en stage, stage où je me fais chier comme un rat mort. Et en plus de ça je me couche tard, je dors pas beaucoup la nuit, etc...
Donc je me dis que ça peut aussi expliquer ma non-envie en ce moment.
Et si ça n'avait rien à voir avec votre relation ?
Mine de rien la période a été dense pour beaucoup avec le confinement, mais si j'ai bien lu sa mère est décédée, toi tu es dans l'incertitude quant à ton travail ... ? Dans une certaine mesure tout ce qui pouvait être stable semble être maintenant instable et cela peut générer de l'angoisse.
Du coup tu focalises sur l'angoisse d'être trompé mais j'ai l'impression que c'est juste l'expression d'un climat d'insécurité qui mériterait d'être apaisé.
En revoyant des amis qui te sont chers, des amis fiables ?
De la famille ?
En t'immergeant pour un moment dans une activité que tu aimes ?

Et elle comment elle va depuis le décès de sa mère ? N'a-t-elle pas besoin de soutien ?

Comme The_Pop, je me précipiterai pas avec des décisions hâtives. Commence par prendre soin de toi
Je chercherais effectivement plus du côté de la dépression passagère et contextuelle. Du coup de mou lié à un quotidien un peu abrutissant mais temporaire et du manque d'énergie qu'autre chose.


D'où l'absence d'envie.

Voucny t'as donné d'excellentes pistes. Recommencer par te redonner de l'énergie, de la confiance en toi et de l'estime me semble primordial avant de saborder une relation qui semble aller bien avec une nana à priori solide.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !
Répondre