Enlever la culpabilité après le ghosting

Note : 1

le 17.05.2020 par Rominoss

9 réponses / Dernière par Onmyoji le 20.08.2020, 01h48

Un forum pour celles et ceux qui s'intéressent au dev perso, à l'équilibre intérieur, à la psychologie. Surmonter ses blocages, ses croyances limitantes, nourrir et développer ses forces, etc.
Répondre
Il y a deux mois, j’ai dû ghoster une fille avec qui j’étais sorti pendant un mois et demie

On a vécu des moments cools mais très clairement j’avais pas d’avenir avec elle, ses parents pensaient que j’avais une mauvaise influence sur elle (ce qui est n’importe quoi), et surtout elle a du déménager à l’étranger pour ses études, et elle était bien partie pour revenir très rarement en France, et y’avait des tas d’autres truc qui faisaient qu’on était dans une voie sans issue, mais bref y’avait plus aucun moyen de construire quoi que ce soit avec elle

Malgré tout ça, malgré que ses parents n’aimaient pas qu’elle sorte avec moi et malgré tous les autres problèmes, elle voulait continuer à sortir avec moi « à distance »
Pour moi ça n’avait évidemment aucun intérêt mais j’ai un peu pris sur moi parce qu’elle me disait toujours qu’elle était amoureuse de moi, etc etc

Donc j’osais pas lui dire qu’il fallait qu’on se quitte, mais un jour j’ai décidé de lui dire que je la quittais
Puis quelque jours après elle m’a appelé, elle a pleuré, comme quoi elle était très triste que je l’ai quittée, donc je lui ai dis qu’elle pouvait continuer à me parler, je me sentais hyper hyper mal donc j’ai craqué

Donc elle a continué à me parler (elle a eu raison quelque part, elle a accepté ce que je lui ai donné)
Mais sauf que elle me parlait exactement comme quand on était ensemble, on aurait dit qu’on était toujours ensemble et que y’avait pas de différence, et c’est quelque chose qui me faisait encore plus culpabiliser, d’ailleurs je pense qu’elle jouait sur ma sensibilité, elle savait que je pouvais culpabiliser pour des trucs, donc elle savait exactement quoi faire pour jouer là-dessus
Mais sa façon de me parler comme si on sortait encore ensemble ça n’avait que pour effet de me rendre nostalgique de la période où on était ensemble et triste, je pense qu’elle le faisait exprès pour m’attirer vers elle à nouveau

Donc à un moment je l’ai ghostée, j’ai vraiment pas vu d’autres moyens, ça sert à rien de continuer à parler puisque elle comprend pas la différence entre « être ami » et « être ma meuf », et de toute façon elle continuait à me parler quoi qu’il arrive, impossible de lui faire prendre une autre direction, alors que moi j’avais plus envie de parler avec elle, parce que la nostalgie, la culpabilité, etc

Elle m’a évidemment donc envoyé plein de messages, j’ai dû la bloquer un peu de partout, et elle s’est lassée

Mais là ça fait deux mois que j’ai coupé les ponts avec elle, et je culpabilise toujours autant, dès que j’y pense le soir j’ai mal au ventre, gorge nouée, mélancolie, c’est chaud

Ça fait deux mois pourtant mais ça s’est pas estompé, j’ai des états d’âme violents

Donc je regarde un peu autour de moi, concrètement y’a plein de gens qui font du ghosting, la plupart des gens que je connais intimement l’ont déjà fait (mes soeurs, mes amis, même ma mère a ghosté mon ex-beau père, qui n’était pas resté très longtemps avec elle bon plus)

Mais la plupart des gens ne culpabilisent pas, ils zappent et ils ont la paix, moi j’ai pas la paix, ça me bouffe mais là je résiste à l’envie de l’appeler pour lui dire que on est toujours ensemble, qu’elle a rien à craindre, que je vais l’empêcher de souffrir, etc

La nuit, plusieurs fois par semaine, je rêve que je la rend heureuse, et quand je me réveille j’ai envie de mourir (façon de parler je suis pas suicidaire)
Là cette nuit encore j’ai rêvé à ça et ça m’a tourné dans la tête toute la journée, ça me gonfle

Donc bref, je veux pas remettre en question ma décision de l’avoir ghostée car avant de le faire j’ai longuement pesé le pour et le contre, j’ai longtemps réfléchi et c’était le seul truc raisonnable à faire, et tout ça ne m’empêche pas d’avoir des états d’âme qui me rongent

Je me suis déjà fais ghoster moi-même une fois par une fille avec qui j’ai couché, et je me suis fais ghoster par pas mal de fille que j’ai (mal) draguées, ça m’a pas traumatisé, je suis vite passé à autre chose

C’est vraiment une pratique hyper courante, y compris parmi les « gens biens sous tous rapports »

Alors je sais pas pourquoi je culpabilise comme ça, je suis pas fou quand même?

Bref, je fais injure à personne, mais je pense que ici y’a énormément de mecs qui ont fait du ghosting, y compris ceux qui sont des « mecs biens »

Et je voudrais savoir comment vous avez fait pour supprimer les états d’âme, parce que le ghosting finalement c’est pas si terrible, et c’est tellement courant

En plus mon ex elle peut se retrouver un mec quand elle veut, vu son physique je me fais aucun souci pour elle à ce niveau-là

Vous faites comment pour supprimer les états d’âme, moi perso je compte pas me mettre à boire car j’ai une intolérance à l’alcool, ni à fumer du chit car j’aime pas
Mais faut que j’arrête de ressentir ce truc, c’est horrible et ça commence à durer, je m’habitue pas

Ben pour une prochaine fois, avant de bloquer de partout, tu peux peut être juste envoyer un message genre : "il est préférable que notre relation s'arrête complètement là et qu'on arrête complètement de se parler"
et pour cette fois ben... elle est peut être déjà passée à autre chose, mais si ça te soulage et te permet d'avancer tu peux peut être lui envoyer un seul message en lui disant qq ch de la même teneur, "comme tu as vu j'ai cessé de te répondre, je ne suis pas fier de la méthode mais il était préférable qu'on arrête notre relation et donc qu'on arrête complètement de se parler pour avancer, bonne route".
Et puis peut être aussi avec le confinement tu as eu du mal à te changer les idées dernièrement et donc tu as ressassé cette histoire ? Peut être que tu as juste besoin de sortir avec tes potes et de t'amuser ;)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Yep ! :) le 18.05.20, 12h41 par Jalapeno

voucny a écrit :
17.05.20
et pour cette fois ben... elle est peut être déjà passée à autre chose, mais si ça te soulage et te permet d'avancer tu peux peut être lui envoyer un seul message en lui disant qq ch de la même teneur, "comme tu as vu j'ai cessé de te répondre, je ne suis pas fier de la méthode mais il était préférable qu'on arrête notre relation et donc qu'on arrête complètement de se parler pour avancer, bonne route".
Très bon ton conseil, j’y ai réfléchi et ce matin je lui ai envoyé un message dans ce genre là, elle m’a mis un « Vu » et n’a pas répondu à mon message, c’est le meilleur truc qu’elle pouvait faire, je pense qu’elle n’est plus triste, et moi je me sens un peu soulagé
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] De rien ! ;-) le 19.05.20, 16h58 par voucny

Le meilleur moyen de ne pas se sentir coupable d'avoir ghosté quelqu'un c'est de ne pas le faire.
Comme le dit voucny, c'est pas beaucoup plus compliqué d'envoyer un message pour prévenir qu'on va rompre la comunication et éventuellement d'expliquer pourquoi, mais ça demande un minimum de maturité et de courage.

Ghoster quelqu'un c'est juste un symptôme d'immaturité émotionnelle, ça montre qu'on est pas capable de communiquer clairement, de fixer et ses limites et de s'y tenir. Bref, ce n'est pas tellement une question de pratique ou de "tout le monde le fait" (ce qui est inexact) mais un travail de fond sur soi-même.

Comme tu l'as demandé je ne rentre pas dans la problématique ghoster ou non. Les autres ont déjà tout dit et j'imagine que tu vois très bien quelle peut être ma position là dessus.

En te lisant je me demande simplement si ton malaise vient pas simplement du fait de la rupture plus que de la façon de faire.

J'veux dire, c'est pas parce que tu as choisi de la quitter que tu ne peux pas avoir de regrets, de doutes, de remords ou autre. Surtout si après la rupture t'as été confiné chez toi sans pouvoir réellement passer à autre chose. Et ceci indépendamment du fait de savoir que vous n'avez toujours pas d'avenir en commun.


Profites du déconfinement pour recommencer à faire des rencontres, tu verras vite si ton vague à l'âme perdure avec la reprise de tes activités habituelles.


A mon sens tu focalises sur la façon dont ça s'est fini comme n'importe qui focalise sur les détails d'une rupture. Tu te fixes sur la forme quand c'est le fond qui te tracasse.


Rien de grave à priori, ça va passer. Fais en sorte de te fatiguer un peu dans la journée et de te lancer quelques projets et ça va le faire.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

J’ai suivi le conseil de lui dire clairement que je la quittais en lui disant que je voulais couper les contacts
Mais elle m’envoie des sms malgré ça, donc je lui réponds pas mais elle a l’air vraiment déterminée
Donc là si elle continue à me harceler je fais quoi? Je la bloque?
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Oui le 19.05.20, 23h49 par Jalapeno

Hello, j’ai été ghostee après un an de relation, en rentrant de vacances après les fêtes de Noel.. cela fait 8 mois et je n’en suis toujours pas remise.
Il m’a dit qu’il avait besoin d une pause et il a disparu sans aucunes explications...
Je comprends que tu souhaites t enlever la culpabilité mais je t avoue que ça me fait du bien que tu en aies car effectivement il n y a rien de plus lâche que le ghosting. Et ça m effraie que certains n’aient aucuns remords.
Je pense que pour que tu sois bien en toi même il faut que tu joues franc jeu. Quitte à ce qu’elle lise cette discussion sur ce forum car de toute évidence et contrairement à moi elle n’a l air de pas comprendre...
Moi il a voulu me revoir après 2 mois mais pour le coup c’est moi qui ai disparu. Car je ne peux pas accepter que l’on me traite aussi mal.
Mais s’il m avait écrit ce que tu as expliqué ici je pense que je passerais à autre chose et je comprendrais la situation.
Sois le plus clair et bref possible.
Bon courage

@sweetdream : passe à autre chose. Au lieu de comprendre pour lui a décidé de s’évaporer, tu peux décider toi de ne pas accorder plus de temps précieux de ta vie au souvenir d’un mec clairement pas à la hauteur.

Bref. Ce gars ne vaut rien, passe à autre chose. Rends toi service.

Et ces raisons bah... même s’il t’en avait donné elles n’auraient pas forcément été justes pour autant.
Ça fait un an maintenant : next.
If you want to touch the sky,
Fuck a duck and try to fly !

100% d'accord.
Si quelqu'un te ghoste, ça ne dit rien de toi, juste de cette personne. Tu tomberas forcément, tôt ou tard, sur des gens pas capables d'être corrects. Ça ne te concerne pas et ça ne veut pas dire que c'est toi qui est défaillante.

Sweetdreams, avoir une explication n'aide pas toujours à comprendre, et comprendre ne soulage pas toujours.
ça peut aussi mener à l'obsession ou la culpabilité, se dire que si l'on avait vu les signes, compris plus tôt, on aurait pu empêcher cela.
C'est une illusion de pouvoir.
En réalité, quand les gens sont prêts à faire des choses aussi basses, ça vient surtout d'eux.
On a toujours le choix de ses réactions à une situation, quand il s'agit pas d'un réflexe.
Quand on est con, on est con, mais sinon on essaie d'avoir de la considération pour les autres.
Et même quelqu'un qui te gave, qui t'écrit un peu trop, bloquer c'est moche.
Si la pédagogie ne marche pas, il vaut mieux montrer que ce n'est pas une attitude acceptable, être assertif, que de se débiner. ça n'a rien d'éducatif et ça fout la faute sur soi, en plus de s'abaisser à des choses peu correctes.

Au final, ton mec a simplement été lâche, et s'est dit que c'était plus simple que de faire une cassure propre.
Ses raisons pour rompre, au final, vu l'intelligence du mec en termes émotionnels, ça doit pas voler bien haut.
Soit il ne t'a jamais aimée et/ou il a eu une autre opportunité à laquelle il a donné plus de valeur relativement à lui et ses projets, son type et ses envies. C'est moche mais bon, ça veut pas dire que dans l'absolu son jugement est correct, il peut juste avoir des goûts de merde, et dans tous les cas, que l'autre fille ou femme soit aussi bien que toi ou pas, le mec lui, te mérite pas, te respecte pas, donc on s'en fout un peu, en fait il t'a enlevé une épine du pied en se cassant.
Il peut aussi t'avoir aimée mais avoir eu peur de s'engager, mais s'il est prêt à fuir et te blesser pour ça, cf conclusion précédente.
Il peut aussi avoir été enfermé 6 mois dans une cave, mais j'y crois moyen.
Par contre, s'il est revenu comme une fleur au bout de 6 mois, c'est peut-être qu'il a cru pouvoir jouer de la carte "non mais j'étais vraiment en pause hein, j'ai pas fait ça pour aller baiser ailleurs", alors qu'il doit rentrer piteux et bredouille, parce que ses plans se sont effondrés, parce que cette seconde meuf hypothétique l'a jeté, ou qu'il s'est aperçu que finalement, il ne draguait pas si bien que ça et que toutes ces filles qu'il convoitait restaient pour lui inaccessibles.
Donc il te considère pas digne d'un peu d'empathie, de compassion, de nouvelles, et de respect, mais comme un bouche trou.
Félicitation, tu as fait goûter à un boulet sa propre médecine.
Soit fière de toi de l'avoir laissé partir, et fais juste attention à ne pas attirer le même profil de mec un peu lâche et qui n'assume pas ce qu'il veut, tu vas rebondir.
Ceci n'est pas une citation inspirante

Répondre