Drague de rue je bloque à ce stade

Note : 1

le 01.08.2020 par Paisible

4 réponses / Dernière par Allandrightnow le 04.08.2020, 21h14

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Pour commencer, merci FL pour ton aide sur mes anciens topics, j'évite de les faire remonter comme j'en ai un nouveau, mais je tenterai d'appliquer tes conseils.

Bonsoir,
Je viens poster car ces derniers temps je sors de plus en plus souvent, je m'entraîne à sociabiliser et j'ai clairement besoin d'avis, car j'ai d'excellents résultats, j'arrive à faire rire, tenir des discussions, on reste avec moi le temps qu'il faut, j'arrive à captiver l'attention mais j'ai des soucis...

Physiquement j'ai beaucoup de poids à perdre, donc bientôt je démarre le sport, et aussi je commence à parler à des filles super jolies et ça m'intimide.

Par exemple récemment une fille m'a regardé plusieurs fois quand j'attendais pour un rdv, et ça m'a tellement intimidé que j'ai tourné la tête. Quand la fille est trop jolie je perds mes moyens.

Exemple tout bête, ce matin je me suis tromper pour traverser, je suis passer au rouge, ( pas bien je sais ), une fille d'environ 25 ans me fait un beau sourire me dit d'y aller, moi intimidé je me mets à courir, et je fais signe pour dire merci avec un sourire, ekne à éclater de rire, m'a fait signe pour dire de rien et un beau sourire aussi )

Si déjà j'arrive à faire rire ou qu'on me regarde je me dis que c'est un bon début... Mais j'ose pas aller plus loin quand la fille est trop belle...

Y a pourtant des jours où j'étais en forme, super discussions avec des vendeuses, des femmes qui attendaient le bus...

J'ai l'impression d'avoir plein de signes d'intérêt, et quand elles se mettent à m'envoyer des signes d'intérêt comme me poser des questions sur moi, rire à tout ce que je dis, je deviens complètement timide et froid... Limite j'ai envie de me casser...

Elles m'impressionne beaucoup trop...

Pourtant des gros comme moi qui osent leurs parler et tenir des discussions allant de 5 à 45 minutes y en a pas des centaines... Mais voilà... J'ai l'impression de ne pas être assez beau, pas à la hauteur, et de peur du râteau je fais que discuter sans jamais me présenter ni dire mon prénom.

Que faire ?

C'est frustrant, chaque fois je rentre en me disant que je suis un imbécile, l'une des pires fois c'est une femme de mon coin, qui était passer et me dit bonsoir avec un grand sourire et une voix très enjouée...

Elle a fait l'effort de me le dire, quand j'écoutais ma messagerie, j'ai trouvé le moyen de répondre bonsoir froidement tellement que ça m'a intimidé...

J'attends vos conseils, pour apprendre à enfin rencontrer, faire un instant date et avoir des rdv... Je voudrais trouver une copine si possible. Merci
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [0] Ça va aller le 02.08.20, 01h38 par Olfff

Bah t'as plutot bien cerné ton problème.

T'as pas confiance en toi et tu te casses les plans tout seul.

Donc fais exactement ce que tu as souligné :

- Présentation, donner son nom, etc.
- Prendre soin de toi, perdre du poids etc, principalement pour que tu te sentes mieux dans ta peau.
- Etre ouvert, souriant, sympas.
- Puis aller vraiment au charbon. Si tu vas parler a une femme sans l'intention d'au moins essayer de la revoir bah... ça rime à pas grand chose ?

Le coup du " j'ai pas proposé un RDV donc en vrai je peux pas me prendre un rateau, donc mon ego est sauf " c'est bidon comme logique. La preuve, maintenant tu t'en veux de pas etre allé au bout de la demarche.

Si la meuf n’était pas vraiment intéressée, ou que tu la gonflait, elle se téléporterait au loin très vite en te lâchant une excuse bidon pour la forme et ce serait fin de l'histoire, donc arrête de te faire des films catastrophes et apprécie le moment, fais connaissance.

Apres faut savoir si t'as juste envie de parler aux femmes comme ça histoire de, ou si t'as envie d'elles et de vivre/construire un truc ensembles. Et ajuster ton comportement en conséquence.

Genre ta fille du coin que t'as rembarré, qu'est ce qui t'empeche de la choper quand tu la croises et de lui dire " désolé j'etais un peu froid la derniere fois, ça te dit de se voir autours d'un verre/café à l'occase et de faire plus ample connaissance ? "

De toutes façons si tu veux baiser, tu vas en bouffer du rateau. Oublie ton ego et prends ça tranquille.

Au pire elle dit " non merci", ut lui souhaite une bonne journée et y en aura d'autres.
I like my women like i like my coffee : short, black and sweet.
-
The Five Rules of Olfff :
-1) Speak as if nobody was listening to you.
-2) Dance as if nobody was looking at you.
-3) Learn as if you were born yesterday.
-4) Laugh as if you were going to die tomorrow.
Last but not least:
-5) Always have sex as if you were in love.

" Parole d'ancien "

Mon journal : o-l-f-f-f-objectif-life-fun-frontal-and ... 27776.html

Olfff a écrit :
02.08.20
Bah t'as plutot bien cerné ton problème.

T'as pas confiance en toi et tu te casses les plans tout seul.

Donc fais exactement ce que tu as souligné :

- Présentation, donner son nom, etc.
- Prendre soin de toi, perdre du poids etc, principalement pour que tu te sentes mieux dans ta peau.
- Etre ouvert, souriant, sympas.
- Puis aller vraiment au charbon. Si tu vas parler a une femme sans l'intention d'au moins essayer de la revoir bah... ça rime à pas grand chose ?

Le coup du " j'ai pas proposé un RDV donc en vrai je peux pas me prendre un rateau, donc mon ego est sauf " c'est bidon comme logique. La preuve, maintenant tu t'en veux de pas etre allé au bout de la demarche.

Si la meuf n’était pas vraiment intéressée, ou que tu la gonflait, elle se téléporterait au loin très vite en te lâchant une excuse bidon pour la forme et ce serait fin de l'histoire, donc arrête de te faire des films catastrophes et apprécie le moment, fais connaissance.

Apres faut savoir si t'as juste envie de parler aux femmes comme ça histoire de, ou si t'as envie d'elles et de vivre/construire un truc ensembles. Et ajuster ton comportement en conséquence.

Genre ta fille du coin que t'as rembarré, qu'est ce qui t'empeche de la choper quand tu la croises et de lui dire " désolé j'etais un peu froid la derniere fois, ça te dit de se voir autours d'un verre/café à l'occase et de faire plus ample connaissance ? "

De toutes façons si tu veux baiser, tu vas en bouffer du rateau. Oublie ton ego et prends ça tranquille.

Au pire elle dit " non merci", ut lui souhaite une bonne journée et y en aura d'autres.
Bonjour Olfff, merci pour le temps que tu as pris pour moi, ça me touche

Ouais c'est bizarre, car d'un côté j'ai pas confiance, en moi, de l'autre il m'arrive d'être très à l'aise mais quand la fille me plaît trop j'arrive plus.

D'ailleurs dans mon autre topix " doit-je l'invitée '' je parlais d'une coiffeuse, qui avait lieu de m'envoyer un paquet d'Ioi, plus elle était sympa avec moi, plus je bloquait.
On était que deux dans le salon, même la patronne était sortie, elle m'a intimidé à fond.

Quand j'ai eu des compliments j'ai failli rougir, surtout quand elle m'a dit que j'étais très agréable et que si je voulais je pourrais laisser des cartes de visite pour ma future entreprise qu'elle s'arrange avec sa patronne, c'est elle qui a proposer '''

Donc bientôt je retourne la voir et que ça soit elle ou les autres je suis complètement intimidé, je leurs tien tête mais dans le fond je suis timide.

Sinon effectivement, je me dis aussi que si elles n'aimais pas la discussion elles s'en irait, ça par contre pour captiver l'attention, c'est mon fort, faire rire, créé des discussions intéressantes aucun problème.

Le vrai blocage c'est mon physique et ma façon de m'habiller, j'arrive jamais à imaginer que des filles pourront aimée un mec comme moi physiquement comme je suis gros.

Je crois qu'elles aiment ma compagnie, peut-être que certaines me trouve charismatiques, mais voilà, j'ai l'impression de ne jamais plaire... Ce qui fait que jamais je ne vais plus loin. Et puis j'ai beau avoir des signes d'intérêt, je vois tout en négatif.

Par exemple, je demande le prénom d'une fille, si elle ne dit pas '' et toi ? '' on aura beau discuter bien depuis 20 min, je vais me bloquer direct, en me disant que si je tente de prendre le numéro, que je vais me prendre un râteau. Je crois que je réfléchi beaucoup trop...

En plus, j'ai déjà vu des filles se barrer tout de suite ou très froides quand je leurs parlait, alors je devrais apprendre à positiver quand une me parle pendant un quart d'heure dans la rue...

Oui ça m'arrive d'avoir envie d'elles, mais que ce soit la femme en minishort dont je parle, qui m'a regardé plein de fois ou celle dans la voiture, que j'ai réussis à faire rire en traversant comme un idiot, ça me montre que même quand elles sont cool avec moi, j'ai du mal...

Il y a un peu moins d'un an. C'est pas un bon exemple, car elle était instable et je l'ai connu sur internet, j'étais tombé sur une fille, on a eu rencard, et on l'a fait le premier soir... Et ensuite 5 jours de suite pendant un séjour à deux. Et elle est vraiment très jolie.

Elle était assise sur moi, à califourchon, me dit que je suis chou, à être ému devant elle et m'a caresser le visage, m'a embrassé, de à déboutonner sa chemise le premier soir...

J'ai fait le premier pas. Mais j'arrivais pas à y croire qu'une si belle fille, pouvais s'intéresser à moi. Et quand on n'a fait l'amour, j'en revenais toujours pas. Elle m'a dit que j'étais trop mignon, avec mon air intimidé, et quand elle posait sa main sur moi, j'étais presque au point de trembler.

J'ai peur des femmes... Je sais pas si c'est lier à mon enfance... Aux moqueries que j'ai eu aussi...

Sinon la fille de mon coin, bête comme je suis, je ne l'ai jamais recroiser, ça m'apprendra... Je m'en veux énormément... Y a déjà presque aucune fille de mon âge dans mon coin, et là y en a une qui est gentille, et j'ai rien fait...

Je suis obligé de sortir de mon coin paumé, d'aller en ville pour séduire...

Oui je reconnais avoir envie des femmes, dans la rue, mais j'ai eu que des relations sérieuses et longues...

Je me demande si je devrais apprendre à me détacher de ça pour m'ouvrir...

Je veux avant tout du sérieux, mais quand je vois comme je suis collant, en dépendance affective, je me dis que je devrais me détacher et m'amuser...

Et aussi, gros problème, j'ai souvent un air froid, ton de la voix froid, sourcils froncés, air triste et en colère, mais c'est parce que je suis malheureux, triste et que j'ai une carapace...

J'ai aussi peur de paraître needy...
Quand je suis froid elles me trouve, bizarre, je leurs faire peur juste en discutant, elles ne reste pas longtemps, elles aussi fronces les sourcils, coupe court à la discussion et répondent très vite juste par politesses...

Quand je suis joyeux, de bonne humeur, tout est différent, je mets à l'aise dès les premières minutes, les blagues sortent et font rire, je me souviens même d'une femme qui se tenait loin de moi deux mètres, je demandais un renseignement, je la fait rire elles décroisent les jambes et se met à moins d'un mètre vers moi, puis on discute 5 minutes, à rire aux éclats... Une fois de plus j'ai même pas oser demander le prénom, mais je vois bien que quand je suis souriant, j'ai une énergie dynamique, une voix apaisante...


Elle est pas grave, mais toutes les filles que j'ai connu l'ont complimenter en disant douce, rassurante et apaisante...

Mais comme un idiot, je crois que être gentil veut dire que je vais me faire avoir et passer pour un nice Guy... Y a tout à revoir chez moi...

Merci encore Olfff

Bonjour, cette aprèm petite sortie de plusieurs heures, j'ai pu parler à plein d'inconnues, j'étais vraiment à l'aise.

En plus, pour une fois j'avais le sourire, une bonne énergie, un ton de voix joyeux, j'étais ravi des résultats, on m'a renvoyé quasiment que des sourires, des bonnes discussions.

C'était super, je voulais vraiment avancer sur cela, et je suis tellement content d'être devenu plus à l'aise et souriant.

Mais j'ai encore besoin d'aides.

Faire la discussion ça je sais faire, faire rire aussi. Mais à quel moment je dois me présenter, demander le prénom ?

En fait ce moment me fait peur, car la fille va se dire si il veut me connaître, c'est pour me draguer... Et là ça me met la pression...

Et comment avoir un instant date ?

Je travaille dur pour avancer, j'espère avoir des conseils sur cela.
Merci

Paisible a écrit :
04.08.20

Faire la discussion ça je sais faire, faire rire aussi. Mais à quel moment je dois me présenter, demander le prénom ?
Lorsque la fille s'en va, alléguant quelque chose à faire, tu lui dis que tu aimerais la revoir, blabla, son numéro, blabla.

Je te conseille de lire le journal d'Olfff, ce n'est pratiquement que de la drague de rue avec de très bons tuyaux.
En fait ce moment me fait peur, car la fille va se dire si il veut me connaître, c'est pour me draguer... Et là ça me met la pression...
Lorsque tu vas acheter une baguette, tu ne caches pas à la boulangère que c'est dans l'intention d'acheter du pain que tu es là; sinon, au final, tu risques de ressortir de la boulangerie sans baguette :lol: De même, si tu veux closer une fille, ça n'a aucun intérêt de cacher ses intentions. On dirait que tu croies que les filles considèrent que la drague, "c'est mal", alors que c'est très rarement le cas.
Et comment avoir un instant date ?
En essayant :D
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Ca va mieux en le disant le 05.08.20, 23h11 par Olfff

Répondre