Schéma amoureux: non disponibilité affective

Note : 1

le 05.10.2020 par TheBlackSwan

9 réponses / Dernière par Onmyoji le 06.10.2020, 06h43

Pour celles et ceux qui veulent discuter et demander des conseils rencontres et séduction; comment faire avec cette fille ou ce mec; et plus généralement, comment pécho / trouver l'amour à l'ère du swipe left, notamment quand on est ni mannequin, ni un ninja de la drague.
Répondre
Bonjour,

J'ai réalisé cette année que j'ai tendance à me diriger vers des hommes qui sont non disponibles émotionnellement. Je suis une femme, je souhaite une relation intéressante, sérieuse, durable et stable. J'aimerais un jour avoir au moins un enfant et une famille, même si ce n'est pas forcément dans un avenir rapproché ou immédiat. J'ai compris que c'est parce que j'étais moi aussi non disponible émotionnellement, même si j'affirmais le contraire (différence entre mon inconscient et ce que j'affirme).

Ça m'a amené bcp de peine et de frustration et de déception. Aujourd'hui, je me remets en question, car fatiguée de me sentir dans cet état. J'ai pris conscience de ce dont j'ai besoin dans une relation (respect, écoute, générosité, attention, sensualité, acceptation) et ce que je peux offrir et visiblement, les hommes qui viennent vers moi ou vers qui je vais ne peuvent me donner cela pour diverses raisons qui leur appartiennent. Je suis aussi ouverte à des relation "non durables" en autant que je les trouve nourrissantes et que ça soit la même chose pour lui.

J'en suis maintenant consciente, je vois une thérapeute depuis plusieurs mois pour discuter de divers aspects de ma vie et elle l'avait également remarqué. Elle croit que cela a un lien avec la relation que j'ai avec mon père, que je ne me laisse pas trop approcher en réalité (même si j'ai le sentiment d'être méga accessible. Quoique il est vrai que très très très peu d'hommes m'approchent d'un point de vue sentimental même si je suis très appréciée et très sociable, entourée du point de vue amical et professionnel, etc.). J'ai aussi tendance à beaucoup réfléchir et intellectualiser les choses.

Je ne sais pas pourquoi je suis ainsi dans ma vie amoureuse, car je n'ai aucunement ce problème dans ma vie amicale, familiale et professionnelle. Je m'affirme beaucoup plus dans les autres sphères de ma vie et y trouve mon compte. Comment expliquer cela? Et comment passer de la prise de conscience au changement de mon pattern affectif ?

Merci de m'avoir lue.

Hello,

quelle est la relation avec ton père ? Le respecte tu ? as tu un lien affectif avec lui, le prendrais tu dans les bras pour faire un câlin ? As tu une image de lui comme étant le père qui protège, qui encadre ? Peut tu le manipuler facilement ? Est il trop sensible... ?

J'ai une ex qui était comme ca et je connais bien le problème

L'avantage de l'indisponibilité, c'est que c'est "sans risques", puisqu'on n'est pas obligé de s'ouvrir et d'être vulnérable.

Je m'y connais je suis en plein dans ces schémas aussi.

ymig1 a écrit :
05.10.20
Hello,

quelle est la relation avec ton père ? Le respecte tu ? as tu un lien affectif avec lui, le prendrais tu dans les bras pour faire un câlin ? As tu une image de lui comme étant le père qui protège, qui encadre ? Peut tu le manipuler facilement ? Est il trop sensible... ?

J'ai une ex qui était comme ca et je connais bien le problème
Bonjour,

J'ai une relation qui s'est améliorée à l'âge adulte. Bonne, mais je maintiens une certaine distance pour diverses raisons. Non, je ne le prendrais pas dans mes bras...mais il me dit "je t'aime" et "je t'adore" aujourd'hui à l'âge adulte ce qu'il n'a jamais fait lorsque j'étais enfant et adolescente. J'avais une relation très difficile avec lui plus jeune, mais je lui ai pardonné et je suis passée à autre chose parce qu'il n'est pas une mauvaise personne et peut s'améliorer (et je le vois s'améliorer au fil des ans). J'ai encore par contre une certaine méfiance, je ne lui dis pas tout. Oui, c'est quelqu'un de sensible, parfois impulsif mais surtout un peu perdu donc il peut être imprévisible et peu fiable et facilement manipulable par d'autres personnes de mauvaise foi.

Ma thérapeute croit que j'ai été beaucoup plus affectée que je ne le dis de mon enfance avec lui mais je ne saurai dire. Je ne ressens pas de colère ou de rancune envers lui. J'ai un autre homme, un mentor, qui a un peu pris son role affectif dans ma vie depuis les 7 dernières années si je peux le dire ainsi et qui es toujours dans ma vie à ce jour, donc j'ai trouvé ailleurs ce que mon père n'a pas pu me donner.

Owen a écrit :
05.10.20
L'avantage de l'indisponibilité, c'est que c'est "sans risques", puisqu'on n'est pas obligé de s'ouvrir et d'être vulnérable.

Je m'y connais je suis en plein dans ces schémas aussi.
Tout à fait. J'ai vécu divers traumatismes qui ont fait en sorte que je n'étais pas disponible, même si je disais le contraire. Aujourd'hui, j'ai beaucoup cheminé et j'aimerais justement être vulnérable et prendre des risques amoureux avec un homme avec qui c'est sécuritaire de le faire. Malheureusement, je suis souvent face à des hommes qui ne sont pas prêts à prendre un tel risque bien qu'ils aient manifestés clairement un intérêt sentimental et amoureux et affectif, donc ça me provoque une certaine frustration.

Je dirais aussi que j'ai une personnalité très forte bien que je sois une très bonne personne. J'ai réalisé que j'ai tendance à "bousculer" et à ne pas laisser évoluer les choses naturellement. Je n'ai jamais été en couple parce que j'attends d'être avec quelqu'un avec qui je serai heureuse et lorsque je sens que j'ai une prise, j'ai peur de la lâcher et je cherche à la contrôler au lieu de me moduler et de m'adapter à l'autre. On me dit souvent aussi que je suis très rapide d'esprit, donc je destabilise souvent certains des hommes à qui je parle parce uqe j'ai un franc-parler, une clairvoyance et clarté d'esprit qui est assez rare donc je sens que je peux les bousculer en ce sens et ne pas respecter leur rythme ou dire des choses qui ne sont pas de mes affaires et qui peuvent être destabilisantes/agacantes à entendre, car trop vraies. Je vois très facileemnt à travers les autres donc j'essaie de faire attention avant de parler pour ne pas destabiliser l'autre.

Y'a l'air d'y avoir quelques schémas de protection affective aussi (besoin de contrôle). Et dis toi qu'on a parfois tendance à "se reconnaitre dans l'autre", c'est à dire a être attiré par des gens qui ont des schémas similaires ou complémentaires.

Honnêtement, comme on dit si souvent "ce forum ne remplace pas une thérapie", et investir un peu dans un thérapeute compétent (donc pas un psychanalyste mais un psychologue) ca ne peut qu'être positif.

Apres, c'est en sortant de sa zone de confort qu'on apprends, émotions incluses. Autorise toi a dater des mecs tres différents pour voir si ca donne un résultat intéressants.

Et tous les mecs ne sont pas en difficultés des qu'ils ont une forte personnalité en face d'eux.

Tu as quel age si c'est pas indiscret?

Owen a écrit :
05.10.20
Y'a l'air d'y avoir quelques schémas de protection affective aussi (besoin de contrôle). Et dis toi qu'on a parfois tendance à "se reconnaitre dans l'autre", c'est à dire a être attiré par des gens qui ont des schémas similaires ou complémentaires.

Honnêtement, comme on dit si souvent "ce forum ne remplace pas une thérapie", et investir un peu dans un thérapeute compétent (donc pas un psychanalyste mais un psychologue) ca ne peut qu'être positif.

Apres, c'est en sortant de sa zone de confort qu'on apprends, émotions incluses. Autorise toi a dater des mecs tres différents pour voir si ca donne un résultat intéressants.

Et tous les mecs ne sont pas en difficultés des qu'ils ont une forte personnalité en face d'eux.

Tu as quel age si c'est pas indiscret?
Je vois déjà une thérapeute sérieuse depuis de nombreux mois. J'ai 27 ans.

Top ! C'est un avis perso, mais la thérapie ne peut marcher qu'en la confrontant avec la vie "réelle", donc la suggestion de faire d'autres expériences pour voir a quoi ca ressemble avec des mecs "disponibles" (et si ca ne te plait pas d'essayer de comprendre pourquoi) me parait plutot intéressante.

Owen a écrit :
05.10.20
Top ! C'est un avis perso, mais la thérapie ne peut marcher qu'en la confrontant avec la vie "réelle", donc la suggestion de faire d'autres expériences pour voir a quoi ca ressemble avec des mecs "disponibles" (et si ca ne te plait pas d'essayer de comprendre pourquoi) me parait plutot intéressante.

Tout à fait. J'ai pensé aux sites de rencontre mais avec la pandémie c'est un peu la galère.

Pour la disponibilité affective, commence petit. Le problème c'est de vouloir être disponible pour une relation amoureuse, alors que tu peux être disponible pour une relation sans autre engagement que la faire évoluer, sans que ça t'engage sentimentalement ou émotionnellement. Ça vient, ça vient, ça vient pas, essaie autre chose.
Le reste c'est un trop gros changement d'un coup.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Il y'a du vrai... le 06.10.20, 08h07 par Owen
Ceci n'est pas une citation inspirante

Répondre