Très confuse.

Note : 5

le 05.10.2020 par TheBlackSwan

8 réponses / Dernière par only me le 07.10.2020, 14h58

C'était plus simple du temps de papa & maman. Pour celles et ceux qui veulent échanger autour de la vie de couple et des relations, et des différentes formes que tout ça peut prendre. Polyamour ou monogamie, relations libres, jalousie, engueulades dans la cuisine, routine, infidélité, la totale.
Répondre
Bonjour,

J'aimerais avoir votre avis sur cette situation, avoir un regard complètement neutre et extérieur. Je compte laisser tomber ce lien et prendre du recul parce qu'il me donne mal à la tête et je pense que j'ai perdu assez de temps.

Il y a un homme de ma communauté qui jouit d'une relative notoriété. Nous sommes impliqués dans les mêmes cercles et avons le même type de vocation à caractère humanitaire et social. Nous nous sommes donc connus ainsi et nous nous voyons de temps à autre, principalement lors d'activités professionnelles. Il nous est arrivé également de nous voir seul à seul pour prendre un café ou manger au resto de manière amicale.

Dans les dernières années, nous nous sommes bcp approchés (rien de physique n'est arrivé, que des propos ambigus), mais il n'était pas libre. Il m'a dit que j'étais la seule personne qui était là pour lui mis à part ses enfants. Il a dit que j'étais magnifique. Il dit ne pas vouloir que je perde ma lumière, bcp penser à moi, etc. Il a dit que j'étais la personne la plus extraordinaire qu'il connaisse. C'était il y a un certain temps.

Un jour, nous nous sommes vus dans un café (nous nous voyons de temps à autres parce que son horaire est chargé). Monsieur est très conscient que j'ai des sentiments pour lui, il m'a même dit qu'il ne peut pas dire qu'il n'aurait pas d'intérêt, qu'il trouve que je suis une femme extraordinaire. Nous nous sommes regardés dans les yeux pendant environ quelques minutes en silence. Un silence plein je dirais et non étrange, moi j'ai senti une réelle chimie mais je me trompe peut-être.

Un mois plus tard, Monsieur m'écrit pour me dire qu'il se sépare, qu'il pense bcp à moi. Je sens qu'il veut aller plus loin...or lorsque j'essaie de valider avec lui, il me dit que non. J'ai donc pris mes distances, un peu déçue car c'était comme s'il avait essayé de provoquer quelque chose en moi pour ensuite ne pas l'assumer. J'ai passé 6 mois sans lui parler.

En mars 2020, je l'ai vu à un évènement. Par hasard, j'étais assise juste derrière lui. Je crois qu'il m'a vue car malgré la lumière sombre de la salle de spectacle, je le sentais se retourner et nos regards se sont croisés.

Peu de temps après, je l'ai recontacté et nous nous sommes réconcilliés. Mais la relation demeure peu évidente parce que Monsieur a un emploi du temps tellement chargé que ça me provoque de la frustration de ne jamais être en mesure de le voir. Il semble que toutes les personnes qui ont accès à lui n'ont accès que dans un cadre professionnel.

Dernièrement, monsieur a bcp été pris avec la COVID-19 (il avait un engagement envers la communauté à cet égard pour freiner la propagation) et ses enfants car la mère de ceux-ci devaient travailler au front dans la pandémie. Il m'a écrit pour s'excuser de ne pas m'écrire. Puis il ma re-écrit pour s'excuser de ne pas pouvoir m'écrire récemment. Et je dois avouer que j'ai perdu patience parce que cela fait plusieurs années qu'il est un fantome au point ou je ne vois plus d'intérêt à poursuivre une relation quelconque avec lui (amicale ou autre) parce que je trouve qu'elle ne m'apporte rien.

Hier, je l'ai vu à un évènement. Je n'ai pas osé le regarder dans les yeux, lui non plus. Il parlait a tout le monde sauf moi alors que j'ai pris la parole à cet évènement juste après lui. Il a vraiment fait comme ci je n'étais pas là et moi aussi. Je reconnais que j'ai été très dure dans mes derniers propos parce que je me suis rendue compte que peut-être uqe je l'idéalise et qu'il n'est pas la personne que j'aurais cru.

Je ne sais plus quoi penser. J'en ai marre que ça soit aussi compliqué donc je pense prendre mes distances et tourner la page.

Qu'en pensez-vous ?

Prends tes distances et tourne la page. Soit il n'est pas intéressé, soit il ne sait pas ce qu'il veut, soit il ne l'assume pas. Tu veux etre avec un type comme ca? (Surtout quand on lit ton post sur l'indisponibilité, ca sent pas le bon plan :) )

C'est un narcissique, il joue et jouit de l'intérêt que tu lui portes mais ne veut rien d'autre que ton adulation, et ne t'offrira rien en retour. C'est une chimère.
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] 100% d'accord le 05.10.20, 20h19 par syracuse

Next

Owen a écrit :
05.10.20
Prends tes distances et tourne la page. Soit il n'est pas intéressé, soit il ne sait pas ce qu'il veut, soit il ne l'assume pas. Tu veux etre avec un type comme ca? (Surtout quand on lit ton post sur l'indisponibilité, ca sent pas le bon plan :) )
Tu as absolument raison et je l'ai confronté sur cet aspect et il demeure évasif. Et ça me frustre donc je préfère passer à autre chose et tourner la page. Je voulais juste valider.

FK a écrit :
05.10.20
C'est un narcissique, il joue et jouit de l'intérêt que tu lui portes mais ne veut rien d'autre que ton adulation, et ne t'offrira rien en retour. C'est une chimère.
Je pense qu'il a effectivement bcp besoin de validation externe. C'est pour ça que les trucs "publics" et professionnels passent avant tout le reste. Je crois qu'il y a quelque chose de narcissique là-dedans en effet, mais je crois que c'est quelqu'un de profondément sensible qui se cache derrière son role de personnalité publique, car il a de la difficulté à se voir réellement dans le miroir. Je l'ai confronté à cet égard et il demeure évasif voire se met un peu en mode "panique" justification lorsque je lui dis ce genre de vérités. Pourtant, c'est quelqu'un qui derrière le rideau est profondément humain, vulnérable même, mais il ne donne pas accès à cela à beaucoup de personnes. Je crois qu'il est probablement dérangé par le fait qu'après l'avoir cotoyé pendant aussi longtemps que je vois aussi clair à travers lui, c,est un peu l'élève qui a dépassé le maître.

Faut peut-être prendre les choses à leur valeur faciale. Tu vois bien qu'il est occupé, il ne te ment pas. Pour le reste c'est lui faire un procès d'intention, même si évidemment vu le profil il est très possible qu'il ait une certaine dose de narcissisme.
Tu dis l'avoir confronté, sur quel aspect?
L'indisponibilité, le fait de pas assumer son attirance, son intérêt, son indécision?
Tu dis qu'il reste évasif ou qu'il se justifie. Qu'est ce qu'il en ressort?
Pour te donner un avis constructif il faudrait avoir quelque chose de plus précis, le reste c'est de la prédiction dans du marc de café.

Pour nous éclairer sur le contexte, en outre: tu parles de communauté, il y a un aspect religieux/ ethnique dans ce terme, ou juste local pour toi?
Y a-t-il un typage ou une contrainte qui pourrait l'influencer?

Parce que je pourrais dire comme mes collègues au dessus, ou supposer qu'il a peur de se stigmatiser parce que ce serait mal vu s'il était avec une femme rencontrée dans son environnement associatif (pour certains milieux c'est un peu comme no zob in job), ou par rapport à la mère de ses enfants (soit parce qu'il veut pas avoir de problèmes soit parce qu'il est encore amoureux). Il y a plein de possibilités
Ceci n'est pas une citation inspirante

Effectivement, ca n'est peut être pas aussi simple que de dire "narcissique" ou autre.

En revanche, la situation a l'air plutot compliquée et je ne sais pas si c'est ce dont TheBlackSwan a besoin en ce moment.

Un truc que je rappelle souvent a mes potes quand ils me parlent de leurs pbs de coeur avec des gens qui sont "distants" ou "ambigus" (selon eux), c'est qu'en fait, on ne peut pas savoir ce qu'il y a dans leur tête, par contre on peut identifier ses propres besoins et limites et faire en sorte qu'elles soient respectées, et ca commence par les respecter soi-même.

Visiblement, TheBlackSwan a envie de sortir de certains patterns, donc autant prendre de la distance
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Absolument le 06.10.20, 12h41 par The_PoP

Sans entrer dans les interprétations d'intentions, pour moi, indisponibilité = impossibilité.
Un tout petit peu d'indisponibilité, ça temporise et c'est excitant. Le désir n'est pas consommé tout de suite, ça laisse de la place à l'imagination, la tension monte d'un cran... à utiliser avec modération toutefois.

Beaucoup d'indisponibilité c'est insupportable et ce serait dommage de se faire du mal. Pour ma part, j'ai assez souffert de ça, plus jamais. (Les regards qui se fuient, faire semblant de ne pas se connaître en public la dernière fois que vous vous êtes vus, c'est le genre de trucs par lesquels je suis passé. Et oui, j'avoue, je l'idéalisais au maximum.)

Black Swan, sauvez votre peau ! (Enfin... vos plumes) :-)
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+1] Bien le 07.10.20, 20h06 par voucny

Répondre