Les mystères d'Eleusis et la place des psychédéliques dans les rites anciens

Note : 3

le 23.06.2021 par FK

3 réponses / Dernière par FK le 21.07.2021, 00h46

Parce que des fois, on fait autre chose que regarder Netflix. Partagez et discutez ici de ce que vous aimez et de ce qui vous intéresse.
Répondre
Un interview d'un jeune auteur qui s'appelle Brian Muraresku, un séminariste, éduqué chez les jesuites, linguiste grec / latin / sanskrit qui s'est intéressé aux mystères d'Eleusis, une cité grecque où était pratiquée une initiation secrète. Marc Aurele, la plupart des empereurs romains, patriciens et grands penseurs s'y sont rendus, le secret était absolu mais ceux qui l'évoquent parlent d'une transformation profonde qui fait deux des dieux, et disent avoir ne plus peur de la mort.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Myst%C3 ... 3%89leusis

Il a mené son enquête en suivant les traces de marchands et colons grecs installés en Espagne qui auraient amenés avec eux les rituels + d'autres sources, et d'après ses découvertes, il pense que le breuvage décrit dans les textes grecs, romains, chrétiens était une bière / vin contenant des psychédéliques de type ergot de seigle (LSD), et que ça s'inscrivait dans un culte de l'agriculture et de la fertilité.

L'expérience permettait à l'initié d'avoir un aperçu du monde derrière "le voile" et de la nature véritable de la conscience.

Il fait le parallèle avec plusieurs rites paleochretiens / gnostiques où apparaissent des représentations (ou des traces de résidus chimiques) de champignons et d'ergot de seigle. Notamment des fresques et illustrations où l'Arbre de la Connaissance est un champignon, et dans des double sens de traduction des textes religieux en grec ancien.

D'après lui les grandes religions sont parties de cultes psychédéliques et de rituels de fertilité, et qu'au fil du temps les textes et pratiques ont été institutionnalisées et réinterprétées puis progressivement dénaturées.

1. Son interview par Joe Rogan
(le podcasteur US le plus écouté), disponible uniquement sur Spotify malheureusement mais tu dois pouvoir l'écouter avec un compte gratuit :

https://open.spotify.com/episode/0FwCgmkG2Cfb36etijDIho

en anglais, extrêmement intéressante (malheureusement sur Spotify, moins pratique que YouTube mais bon). J'espère que vous comprenez l'anglais sinon vous loupez un truc passionnant.


2. Un autre interview (en anglais) un peu plus académique :


3. Video FR très documentée sur les Mystères d'eleusis
    Notes et commentaires reçus par ce post :
  • [+3] Intéressant le 24.06.21, 01h05 par Onmyoji

L'ignorance de la peur de la mort fait penser aux rites des berserkers vikings ou à ceux des hashishins.
Cela dit, dans l'état où ils étaient, ils auraient été incapables de prendre des décisions.
Aussi l'acide lysergique et les ergotamines ça rend confus (faudra que je vous reposte une vidéo d'un soldat cobaye du projet mkultra, le mec pourrait pas lacer ses chaussures ou trouver sa bouche sans aide).
Aussi à l'époque, quand on avait de l'ergot c'était accidentel et les doses faisaient qu'on avait des morts avec gangrènes et autres.

Bref le côté pharmacologique me laisse dubitatif même si les shamans avaient un talent particulier pour trouver des moyens de se défoncer la gueule.

Pour le reste, ce qui me paraît sujet à caution c'est qu'on sait bien que "secret absolu" ça n'existe pas. Ou alors on en aurait pas entendu parler.
Mais justement, si on en avait entendu parler alors que c'est si mythique par nature, ce serait certainement au rang de l'atlantide...
Et pour posséder un certain nombre de bouquins sur les cités perdues et autres mystères (et là même history Channel à côté c'est du sérieux, parce que les auteurs sont en roue libre), c'est la première fois que j'en entends parler...
Alors ça peut être une découverte récente mais d'un point de vue "dynamique de l'histoire/mythologie" ça me paraît étonnant.
Après les mecs peuvent malgré tout être intéressants, et avoir de vrais indices sur certains trucs, mais j'ai l'impression que dans certains cas ils relient des choses entre elles pour bâtir leur théorie alors que ça n'a rien à voir.
Bref, wait n see, l'histoire nous en dira plus.
"Les gens déplorent les effets dont ils chérissent les causes"

Yep, essaie d'écouter le lien Spotify, il explique sa démarche, sa méthodo de recherche, comment il s'est appuyé sur des travaux antérieurs, des archives, des trouvailles plus récentes sur le terrain auprès d'autres chercheurs, etc.

Super intéressant, et scientifiquement assez solide a priori, c'est pas un farfelu, c'est un académique pur jus.

Brian Muraresku a fait un AMA sur Reddit :

Répondre