Conseils séduction

Comment aborder une femme

Dans cet article, nous allons voir comment aborder une fille qui vous plait, et engager la conversation avec elle pour lui plaire et la séduire. Je vous donnerai des conseils pour surmonter le trac, la peur de ne pas savoir quoi dire, et pour faire en sorte que la conversation s’engage entre elle et vous, […]

Dans cet article, nous allons voir comment aborder une fille qui vous plait, et engager la conversation avec elle pour lui plaire et la séduire. Je vous donnerai des conseils pour surmonter le trac, la peur de ne pas savoir quoi dire, et pour faire en sorte que la conversation s’engage entre elle et vous, afin de vous laisser le champ libre pour faire plus ample connaissance avec elle.

Aborder une jolie fille peut être terrifiant pour quelqu’un qui n’est pas habitué à parler à des inconnu(e)s. Il y a probablement des raisons d’évolution biologique à cela. Par reflexe, on se donne des excuses irraisonnées pour ne pas discuter avec cette personne. Il faut apprendre à les surmonter, même si le trac est normal. Plusieurs raisons à ce trac.

  1. Vous ne vous trouvez pas légitime pour aborder (« je ne suis pas assez beau », « je ne suis pas assez intéressant », « elle a mieux à faire que me parler »)
  2. La peur du rejet (« elle va m’envoyer chier devant tout le monde et ça va être la honte », « elle va m’envoyer chier, et je vais me sentir trop mal »)

Vous ne vous trouvez pas beau ? Essayer de faire de votre mieux pour vous améliorer. Arrêtez de vous dire que vous êtes gros, acnéique etc. Sachez qu’il y a des beaux mecs n’ont aucun succès avec les filles, et qu’il y a des millions de mecs au physique très moyen qui sortent avec des filles très jolies. Moi par exemple :)

Vous ne vous trouvez pas intéressant ? Et bien c’est de votre faute mon cher ami :)
Intéressez vous à un maximum de choses que les gens de votre age aiment. C’est peut être pas super évolué, mais ça permet de discuter avec eux. Donc sortez un peu de votre ordinateur, et découvrez la vraie vie. Multipliez les expériences, et ainsi vous aurez des trucs à raconter aux autres.

Quant à la peur du rejet : il n’y a pas de recette miracle. Plus vous aborderez de personnes, plus vous réaliserez que cette peur n’est fondée sur rien, et que c’est une peur irrationnelle. Je ne peux pas vous en dire plus : il faut pratiquer pour que cette crainte s’évapore.

Le plus simple : ne vous posez pas de questions, et allez y. J’y reviendrai plus tard.

Aborder correctement

Non seulement faut-il oser aborder, mais encore faut-il savoir le faire correctement. Si vous vous y prenez mal, le reste de la conversation est mal barré.

Comme toute chose dans la vie, cela demande de la pratique et de l’expérience. Plus vous vous forcerez à aborder les gens, mieux vous le ferez et plus ça deviendra naturel.

Un séducteur expérimenté n’a même plus besoin de se forcer ou de réfléchir pour aborder quelqu’un : il le fait, c’est tout, et il n’a plus besoin de se dire « qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui dire ? » : ça vient tout seul, naturellement.

Quelques conseils pour vous y aider.

Ne tergiversez pas : allez-y.

Lorsqu’on voit une jolie fille, un tas de mécanismes se met en place dans notre tête pour nous empêcher d’y aller. C’est le trac qui commence à monter.

  • « Oui, mais elle a l’air occupée. »
  • « Oui, mais si elle a un copain ? »
  • « Oui, mais je suis pas en forme ce soir »

N’écoutez pas cette petite voix sournoise. Elle est là pour vous empêcher de prendre des risques. A l’origine, c’était bien d’avoir cette petite voix. Ca empêchait de faire des trucs stupides. Mais aborder une jolie fille est tout sauf stupide, donc n’écoutez pas cette petite voix qui vous fait louper des occasions uniques de rencontrer de jolies filles.

Dès que vous voyez une fille qui vous plait, dirigez-vous vers elle.

Qu’est-ce que je peux lui dire pour l’aborder ?

En 2010, on a encore rien inventé de mieux que cette phrase sublime et terriblement efficace :

« Salut, je m’appelle XXXX et toi ? »

Cette phrase parait bateau et trop simple, mais en fait, nous sommes tous conditionnés pour deux choses :

  1. Évaluer le danger (question de survie)
  2. Être sociables (question de survie)

Si vous allez vers elle en lui tendant la main et en lui disant « bonjour, je m’appelle XXXX, et toi ? » avec un grand sourire :

  1. Son cerveau ne vous percevra pas comme une menace immédiate
  2. La politesse la poussera à vous serrer la main et à vous répondre

A partir de là, vous pouvez enchaîner.
« Salut Machine, ravi de faire ta connaissance. Je viens d’arriver, j’attends des amis mais ils ne sont pas encore là. Et toi ? »

Le reste, à vous d’improviser. Là encore, plus vous vous forcerez à faire des choses de ce genre (aller parler à des inconnues) – au début c’est pas facile, car on a peur – plus ça deviendra naturel et anodin.

En dernier recours, les phrases toutes faites

Si vraiment vous ne savez pas quoi dire pour briser la glace, et que vous sentez que le temps presse, vous pouvez vous raccrocher à une phrase toute faite pour l’aborder.

Vous en trouverez des tonnes sur FTS, dans le forum « Canned Stuff » et dans les différents messages disséminés sur le forum.

Ces phrases marchent généralement assez bien ; le problème est qu’elles ont été utilisées par des milliers de mecs avant vous. Et donc, si la fille à qui vous voulez parler l’a déjà entendue, vous passerez facilement pour un gros naze. D’autre part, il faut être capable de placer cette phrase avec naturel, et avec le sens de la situation. Si votre phrase toute faite tombe comme un cheveu sur la soupe, là encore vous passez pour un mec bizarre – et elle n’a probablement pas envie de parler à un mec bizarre.

Ne foncez pas droit sur elle

Mystery a émis une idée intéressante. Mystery dit qu’il est préférable d’aborder les gens sur le côté, en passant, plutôt que de face, car c’est moins intrusif et direct. Là encore, le but est de minimiser le risque d’être perçu comme une menace.

Essayez, et vous verrez : ça semble être vrai. Les gens vous répondent plus facilement si vous les abordez sur le côté, en passant, avec le sourire, que si vous allez droit vers eux (imaginez que quelqu’un vous le fait : ça fait un peu peur non ?).

En approchant quelqu’un de face, on a le temps de vous voir venir et de se demander qui vous êtes. Et là, game over, car le cerveau est déjà en train de vous catégoriser comme une menace potentielle.

Il vaut mieux surprendre quelqu’un (ne pas lui laisser le temps de réfléchir) en l’abordant sur le côté, avec le sourire.

Parlez distinctement

Le but est d’engager la conversation d’une manière fluide et décontractée. Veillez à parler suffisamment fort pour qu’elle vous entende et vous comprenne. Sinon elle vous fera répéter chaque mot, et vous serez rapidement mal à l’aise (et elle aussi !).

A l’inverse, ne criez pas trop non plus ; elle n’a pas envie que toute la pièce se retourne vers elle.

Là encore, ce sont des conseils de bon sens, et ça viendra naturellement avec un peu de pratique. Donc pratiquez :)
Vous pouvez notamment vous entraîner lorsque vous êtes seul (ben oui, évitez de vous entraîner à parler tout seul en public).

N’envahissez pas son espace

Un truc tout con, qu’on ne maîtrise pas forcément (mais qu’il faut maîtriser) : certaines personnes ont tendance à vous parler de trop près. Et c’est très incommodant, ça met mal à l’aise. Il existe ce qu’on appelle des zones d’intimité. A une distance de bras, ce sont les amis, au-delà, les gens, et en dessous, les intimes.

Vous, vous êtes un inconnu pour elle. Vous devez donc lui parler à distance raisonnable.
De même, ne vous penchez pas vers elle lorsque vous lui parlez. Tenez vous bien droit. D’abord parce que ça vous donne meilleure allure ; et d’autre part, parce que de cette manière, vous ne vous rapprochez pas « trop » d’elle.

Si elle est accompagnée, parlez à son groupe

Les jolies filles sont souvent accompagnées. Si vous voulez l’aborder, pas de problème, mais il faut que vous sachiez que bien souvent, ses amis auront pour réflexe de vouloir l’isoler de vous, pour vous écarter. Après tout, personne ne vous connaît, et vous pourriez être un mec bourré ou un mec dangereux.

Donc pour désamorcer ça, il est conseillé de faire ami ami avec le groupe. Et tant qu’à faire, pour de vrai, et pas seulement pour parvenir à vos fins. De cette manière, vous vous amuserez, vous serez plus détendu, et vos chances de succès augmenteront.

Par exemple, de faire connaissance avec l’un des mecs du groupe, avant d’aborder la fille. Ou de vous adresser à TOUT le groupe, avant de lui parler à elle. De cette manière, vous n’êtes plus un inconnu aux yeux de ses amis, et ils ne chercheront pas à vous écarter.

False Time constraint

Afin de lui suggérer que vous n’allez pas être un gros lourd qui va lui tenir la jambe pendant une heure, et l’empêcher de s’amuser avec ses amis, ou de faire ce qu’elle a à faire, vous pouvez essayer ceci.

Dans les 30 premières secondes, lancez une phrase du type « je n’ai qu’une seconde, j’ai des amis qui m’attendent ». Cela permettra au groupe de cesser d’être mal à l’aise (« combien de temps ce type va rester ? »). Assurez-vous de le dire en des termes positifs. Voyez la différence entre dire « je dois y aller, mes amis m’attendent » avec « je resterai une seconde, et je vous laisserais tranquille ».

Pour finir

Voilà, avec ces notions bien en tête, vous avez tout ce qu’il faut pour aborder des inconnu(e)s. Encore une fois, plus vous le ferez, plus ça deviendra naturel et anodin, et moins vous aurez peur d’aborder.

Si vous avez des questions, inscrivez-vous sur le forum et posez vos questions. Nous nous efforcerons d’y répondre le mieux possible.

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.