Comment aborder une femme


partages
Par FK - Le dans Comment - 28 commentaires

Dans cet article, nous allons voir comment aborder une fille qui vous plait, et engager la conversation avec elle pour lui plaire et la séduire. Je vous donnerai des conseils pour surmonter le trac, la peur de ne pas savoir quoi dire, et pour faire en sorte que la conversation s’engage entre elle et vous, afin de vous laisser le champ libre pour faire plus ample connaissance avec elle.

Aborder une jolie fille peut être terrifiant pour quelqu’un qui n’est pas habitué à parler à des inconnu(e)s. Il y a probablement des raisons d’évolution biologique à cela. Par reflexe, on se donne des excuses irraisonnées pour ne pas discuter avec cette personne. Il faut apprendre à les surmonter, même si le trac est normal. Plusieurs raisons à ce trac.

  1. Vous ne vous trouvez pas légitime pour aborder (« je ne suis pas assez beau », « je ne suis pas assez intéressant », « elle a mieux à faire que me parler »)
  2. La peur du rejet (« elle va m’envoyer chier devant tout le monde et ça va être la honte », « elle va m’envoyer chier, et je vais me sentir trop mal »)

Vous ne vous trouvez pas beau ? Essayer de faire de votre mieux pour vous améliorer. Arrêtez de vous dire que vous êtes gros, acnéique etc. Sachez qu’il y a des beaux mecs n’ont aucun succès avec les filles, et qu’il y a des millions de mecs au physique très moyen qui sortent avec des filles très jolies. Moi par exemple :)

Vous ne vous trouvez pas intéressant ? Et bien c’est de votre faute mon cher ami :)
Intéressez vous à un maximum de choses que les gens de votre age aiment. C’est peut être pas super évolué, mais ça permet de discuter avec eux. Donc sortez un peu de votre ordinateur, et découvrez la vraie vie. Multipliez les expériences, et ainsi vous aurez des trucs à raconter aux autres.

Quant à la peur du rejet : il n’y a pas de recette miracle. Plus vous aborderez de personnes, plus vous réaliserez que cette peur n’est fondée sur rien, et que c’est une peur irrationnelle. Je ne peux pas vous en dire plus : il faut pratiquer pour que cette crainte s’évapore.

Le plus simple : ne vous posez pas de questions, et allez y. J’y reviendrai plus tard.

Aborder correctement

Non seulement faut-il oser aborder, mais encore faut-il savoir le faire correctement. Si vous vous y prenez mal, le reste de la conversation est mal barré.

Comme toute chose dans la vie, cela demande de la pratique et de l’expérience. Plus vous vous forcerez à aborder les gens, mieux vous le ferez et plus ça deviendra naturel.

Un séducteur expérimenté n’a même plus besoin de se forcer ou de réfléchir pour aborder quelqu’un : il le fait, c’est tout, et il n’a plus besoin de se dire « qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui dire ? » : ça vient tout seul, naturellement.

Quelques conseils pour vous y aider.

Ne tergiversez pas : allez-y.

Lorsqu’on voit une jolie fille, un tas de mécanismes se met en place dans notre tête pour nous empêcher d’y aller. C’est le trac qui commence à monter.

  • « Oui, mais elle a l’air occupée. »
  • « Oui, mais si elle a un copain ? »
  • « Oui, mais je suis pas en forme ce soir »

N’écoutez pas cette petite voix sournoise. Elle est là pour vous empêcher de prendre des risques. A l’origine, c’était bien d’avoir cette petite voix. Ca empêchait de faire des trucs stupides. Mais aborder une jolie fille est tout sauf stupide, donc n’écoutez pas cette petite voix qui vous fait louper des occasions uniques de rencontrer de jolies filles.

Dès que vous voyez une fille qui vous plait, dirigez-vous vers elle.

Qu’est-ce que je peux lui dire pour l’aborder ?

En 2010, on a encore rien inventé de mieux que cette phrase sublime et terriblement efficace :

« Salut, je m’appelle XXXX et toi ? »

Cette phrase parait bateau et trop simple, mais en fait, nous sommes tous conditionnés pour deux choses :

  1. Évaluer le danger (question de survie)
  2. Être sociables (question de survie)

Si vous allez vers elle en lui tendant la main et en lui disant « bonjour, je m’appelle XXXX, et toi ? » avec un grand sourire :

  1. Son cerveau ne vous percevra pas comme une menace immédiate
  2. La politesse la poussera à vous serrer la main et à vous répondre

A partir de là, vous pouvez enchaîner.
« Salut Machine, ravi de faire ta connaissance. Je viens d’arriver, j’attends des amis mais ils ne sont pas encore là. Et toi ? »

Le reste, à vous d’improviser. Là encore, plus vous vous forcerez à faire des choses de ce genre (aller parler à des inconnues) – au début c’est pas facile, car on a peur – plus ça deviendra naturel et anodin.

Avez-vous lu Le Manuel du Séducteur ?
Manuel du séducteur

Ce livre est écrit dans le but d'apprendre l'état d'esprit, les conseils et les techniques pour devenir un séducteur. Destiné aux débutants, il vous aidera à mieux comprendre les femmes et les différentes situations que vous aurez à rencontrer durant vos séductions. Décodez la matrice et devenez un séducteur de génie. C'est une excellente lecture pour le débutant qui veut rapidement mieux comprendre comment séduire, et recevoir de vrais bons conseils pour pouvoir progresser rapidement.

En dernier recours, les phrases toutes faites

Si vraiment vous ne savez pas quoi dire pour briser la glace, et que vous sentez que le temps presse, vous pouvez vous raccrocher à une phrase toute faite pour l’aborder.

Vous en trouverez des tonnes sur FTS, dans le forum « Canned Stuff » et dans les différents messages disséminés sur le forum.

Ces phrases marchent généralement assez bien ; le problème est qu’elles ont été utilisées par des milliers de mecs avant vous. Et donc, si la fille à qui vous voulez parler l’a déjà entendue, vous passerez facilement pour un gros naze. D’autre part, il faut être capable de placer cette phrase avec naturel, et avec le sens de la situation. Si votre phrase toute faite tombe comme un cheveu sur la soupe, là encore vous passez pour un mec bizarre – et elle n’a probablement pas envie de parler à un mec bizarre.

Ne foncez pas droit sur elle

Mystery a émis une idée intéressante. Mystery dit qu’il est préférable d’aborder les gens sur le côté, en passant, plutôt que de face, car c’est moins intrusif et direct. Là encore, le but est de minimiser le risque d’être perçu comme une menace.

Essayez, et vous verrez : ça semble être vrai. Les gens vous répondent plus facilement si vous les abordez sur le côté, en passant, avec le sourire, que si vous allez droit vers eux (imaginez que quelqu’un vous le fait : ça fait un peu peur non ?).

En approchant quelqu’un de face, on a le temps de vous voir venir et de se demander qui vous êtes. Et là, game over, car le cerveau est déjà en train de vous catégoriser comme une menace potentielle.

Il vaut mieux surprendre quelqu’un (ne pas lui laisser le temps de réfléchir) en l’abordant sur le côté, avec le sourire.

Parlez distinctement

Le but est d’engager la conversation d’une manière fluide et décontractée. Veillez à parler suffisamment fort pour qu’elle vous entende et vous comprenne. Sinon elle vous fera répéter chaque mot, et vous serez rapidement mal à l’aise (et elle aussi !).

A l’inverse, ne criez pas trop non plus ; elle n’a pas envie que toute la pièce se retourne vers elle.

Là encore, ce sont des conseils de bon sens, et ça viendra naturellement avec un peu de pratique. Donc pratiquez :)
Vous pouvez notamment vous entraîner lorsque vous êtes seul (ben oui, évitez de vous entraîner à parler tout seul en public).

N’envahissez pas son espace

Un truc tout con, qu’on ne maîtrise pas forcément (mais qu’il faut maîtriser) : certaines personnes ont tendance à vous parler de trop près. Et c’est très incommodant, ça met mal à l’aise. Il existe ce qu’on appelle des zones d’intimité. A une distance de bras, ce sont les amis, au-delà, les gens, et en dessous, les intimes.

Vous, vous êtes un inconnu pour elle. Vous devez donc lui parler à distance raisonnable.
De même, ne vous penchez pas vers elle lorsque vous lui parlez. Tenez vous bien droit. D’abord parce que ça vous donne meilleure allure ; et d’autre part, parce que de cette manière, vous ne vous rapprochez pas « trop » d’elle.

Si elle est accompagnée, parlez à son groupe

Les jolies filles sont souvent accompagnées. Si vous voulez l’aborder, pas de problème, mais il faut que vous sachiez que bien souvent, ses amis auront pour réflexe de vouloir l’isoler de vous, pour vous écarter. Après tout, personne ne vous connaît, et vous pourriez être un mec bourré ou un mec dangereux.

Donc pour désamorcer ça, il est conseillé de faire ami ami avec le groupe. Et tant qu’à faire, pour de vrai, et pas seulement pour parvenir à vos fins. De cette manière, vous vous amuserez, vous serez plus détendu, et vos chances de succès augmenteront.

Par exemple, de faire connaissance avec l’un des mecs du groupe, avant d’aborder la fille. Ou de vous adresser à TOUT le groupe, avant de lui parler à elle. De cette manière, vous n’êtes plus un inconnu aux yeux de ses amis, et ils ne chercheront pas à vous écarter.

False Time constraint

Afin de lui suggérer que vous n’allez pas être un gros lourd qui va lui tenir la jambe pendant une heure, et l’empêcher de s’amuser avec ses amis, ou de faire ce qu’elle a à faire, vous pouvez essayer ceci.

Dans les 30 premières secondes, lancez une phrase du type « je n’ai qu’une seconde, j’ai des amis qui m’attendent ». Cela permettra au groupe de cesser d’être mal à l’aise (« combien de temps ce type va rester ? »). Assurez-vous de le dire en des termes positifs. Voyez la différence entre dire « je dois y aller, mes amis m’attendent » avec « je resterai une seconde, et je vous laisserais tranquille ».

Pour finir

Voilà, avec ces notions bien en tête, vous avez tout ce qu’il faut pour aborder des inconnu(e)s. Encore une fois, plus vous le ferez, plus ça deviendra naturel et anodin, et moins vous aurez peur d’aborder.

Si vous avez des questions, inscrivez-vous sur le forum et posez vos questions sur le forum des débutants. Nous nous efforcerons d’y répondre le mieux possible.

Vous avez aimé cet article ?

Touchants, drôles, décalés, émouvants, intelligents ou inspirants, ...
Nous essayons de publier des articles de ce genre chaque semaine.

ou cliquez ici pour recevoir nos prochains articles par mail

L'auteur : FK

FK (Baptiste) est le créateur de FTS. Mélange d'Edouard Baer et de Sheldon Cooper, diplômé de deux grandes écoles de commerce, quand il n'est pas en train de faire le malin sur Twitter ou de regarder Game of Throne ou The Walking Dead, il planche sur la meilleure façon de faire de FTS un site toujours plus utile, intéressant et enrichissant pour ses lecteurs.

  • D.R.E.

    Article très intéressant.Merci à toi FK.

  • Style

    Toute la partie sur « N’envahissez pas son espace » est inapplicable en boite.

  • http://ofaurax.free.fr/ leo037

    Pour l’approche d’un groupe, il faut aussi commencer par les mecs.

    Si un type arrive dans un groupe et rentre en contact avec les filles en premier, le mec se sent menacé dans sa position social dans le groupe.

    En abordant un groupe par le mec, il ne se sent pas mis de côté, et vous permet en plus de gagner en social proof lorsque vous allez lui demander de vous présenter les autres :)

  • http://www.pokerholdem.fr FK

    Absolument :)

  • Baston01

    Bon article! Mais ce n’est juste qu’une traduction de la célèbre Mystery Method :P
    Sinon bon courage pour la suite Fk ;)

  • http://www.pokerholdem.fr FK

    Je suis parti d’une (mauvaise) traduction de la MM en effet (j’aurais d’ailleurs du le préciser).
    Mais cette traduction, je l’ai complètement retravaillée. J’ai viré ce qui me paraissait trop avancé, incompréhensible ou confusant pour un débutant, et rajouté ce qui me paraissait utile. Là où une simple traduction m’aurait prise 15 minutes, j’ai mis 2h à écrire cet article.

    Donc non ce n’est pas « juste » une traduction de la MM, je l’ai quand même pas mal retraduite et enrichie… Résultat, un truc un peu plus qualitatif et développé qu’une traduction mot à mot pleine d’approximations et de contresens, parce que vous le valez bien :)

  • Pingback: 5 pièges qui vous guettent si vous vous mettez au développement personnel

  • david

    bjr ,j’ai trouvé que c’est un bon article,moi j’est un probleme , c’est ya une chose qui m’efrai qu’on je parle a certain fille ,parce que ya d fille ou je me sent a l’aise,c’est surtout les fille qui me plaise vraiment c qu’o au moment ou je vai aller bn ya le stresse et tt mai je gére ,mais mon probleme a moi est que JE ROUGI et et quan je sent que je rougi c foutu et la jpredr mes moyen ,alor svp si vou pouvez m’aider sur mon probleme MERCI D’AVENCE

  • enrico

    Bjr j’ai une chose qui m’échappe « En 2010, on a encore rien inventé de mieux que cette phrase sublime et terriblement efficace :

    « Salut, je m’appelle XXXX et toi ? »

    Cette phrase parait bateau et trop simple, mais en fait, nous sommes tous conditionnés pour deux choses :

    1. Évaluer le danger (question de survie)
    2. Être sociables (question de survie) »

    C’est vrai que cette phrase est très efficace, je l’ai testé une fois à la piscine d’une manière moins rassurante »Comment tu t’appelle? » et elle m’a répondu j’ai pu engager la conversation avec elle. Cette phrase d’accroche ne marchera pas si la femme est en train de marcher dans la rue. Vous lui dites je m’appelle tel et toi? vous ne pensez pas que la phrase va tomber comme un cheveu sur la soupe.Je me permet de reprendre l’expression de FK.lol

  • fabioguest

    je crois que c’est la maniere la plus efficace pour aborder un sujet feminin .et je tiens vraiment en ce texte ideal donc mes experiences ont été assujetti.

  • olivier

    Je trouve que la phrase: « Bonjours, je m’appelle X » marche très bien dans toutes les situations ou vous avez, mine de rien, un élément en commun ( vous mettez en avant une ‘fausse familiarité’ qui devient vraie
    Ex: vous êtes dans la même Fac, dans la même soirée, dans le même lieu ‘clos’ ex biblio…)

    Cela marche un peu moins bien dans un espace ‘ouvert’ comme la rue… Le plus simple étant alors de créer cette fameuse familiarité par une question, puis de se présenter ( c’est ce qu’on appelle une escalade d’engagement vers la familiarité. Un ‘pied dans la porte’ pour être précis.

    Ex: une fille gare sa voiture, sors d’une pettie boutique etc…

    - « Bonjours. je vais peut être enménager dans ce quartier. Il est sympa ? »
    - Oui, non…blablabla…
    - C’est très gentil en tout cas. Je m’appelle X »

  • sylvain

    Sinon pour les fumeur, demander du feu et hop vous emgagé la conversation facillement

  • Tine

    Etant une fille, je me sens agressée par cette méthode du « Je rentre directe en contact avec toi avec un grand sourire et je suis un mec super cool et ultra à l’aise, je n’ai d’ailleurs aucune idée derrière la tête ».

    C’est franchement assez lourd et je préfère mille fois qu’un homme vienne vers moi en étant un peu timide mais en étant spontané, sans qu’il ne sache trop quoi dire, sans que rien ne soit préparé, plutôt qu’un mec beaucoup trop sur de lui qui là, à coup sur se prendra un vent monumental.
    N’occultez pas votre timidité, ne la laissez pas vous bloquer mais ressentir de la gène est normal, il est inutile de vouloir nous bluffer avec une assurance fictive.

    Vous voulez flatter une fille, lui donner envie : – soutenez le regard et laissez paraitre un léger sourire (dans le métro par exemple, ou a une soirée)
    – glissez lui à l’oreille un « vous etes ravissante » et continuez votre chemin comme si de rien n’était, la séduction passe avant tout par le tact, le désir.

    Ces deux approches sont, à mon sens féminin, bien plus délicates et plus sensuelle que le fameux « Salut, je m’appelle XXXX et toi ? »

    Et si vous voulez aller plus loin, ne comptez pas que sur vous, si la fille est interressée, elle saura bien vous le faire comprendre….

  • Tony

    C’est marrant, ce que dis Tine est exactement l’inverse de ce qu’on peut lire dans les articles et autres manuels du séducteur qui nous rabâchent : « soyez confiants, sûrs de vous, une fille ne voudra jamais d’un mec qui n’a pas d’assurance, etc… »

    Alors, Tine est l’exception qui confirme la règle ou bien les articles se plantent ?

  • http://www.pokerholdem.fr FK

    Essaie Tony, tu verras bien :)

  • lester

    Franchement plus je lis ce sit plus je le trouve interressant . les articles sont tres bien rédigés continué comme sa :)

  • Laura

    Je suis totalement d’accord avec « Tine ».
    Je suis également une fille et j’aurais bien plus envie d’engager une conversation avec une personne timide et hésitante qui ne sait pas trop quoi dire plutôt qu’avec un mec qui sort des phrases toutes faites.
    Être sur de soi c’est bien sa permet d’être alaise et c’est SA le principal! Mais en étant TROP sur de vous vous passez pour un gros lourd qui se tape de nouvelles filles tout les soirs, qui sait tout sur tout et qui n’es pas réellement intéressé par vous car en réalité il pourrais « avoir toutes celles qu’il veut ». Les mecs perdent en naturel de nos jours. Tout ce qu’il faut retenir c’est qu’il n’y a pas de bonne façon d’aborder une fille!! Il faut juste rester naturel et spontané. Même si vous êtes de nature timide la fille va le ressentir et vous voir non pas comme un mec sans intérêt ou un boulet NON elle vous verra comme une personne réellement intéressée et qui n’a pas l’habitude mais qui essaye de surmonter sa peur parce qu’ELLE a la petite chose particulière qui fait que vous l’avez remarqué ELLE. Les filles aiment la SÉCURITÉ, elles aiment savoir qu’elles comptent pour les autres et qu’elles on de l’importance dans la vie d’une personne.Et ah oui les filles ne sont pas des monstres!!! Elles sont comme vous! Mettez vous a leur place de temps en temps. Si par exemple une fille vous rejette ce n’es pas forcément a cause de votre physique ou de la façon que vous avez de l’aborder mais cela peut dépendre de son humeur ou d’un tas d’autre choses. Enfin en tout cas le seul conseil que j’ai a vous donner c’est qu’aucune fille n’es pareille et que certaines choses marchons avec une mais pas avec d’autres, restez naturel et tout se passera bien. Et surtout si une fille vous rejette ce n’es pas la fin du monde. Voila j’espère que je vous ai aidés au revoir et bonne chance a tous.

  • djeck

    salut à tous dans le cas d’aborder une fille,c’est un cas un peut délica pour que tu es une drague toute faite dans la tête.Puisque toutes les filles ne sont pas pareille certaines aiment les garçons courageux et d’autres préfères plutôt ceux qui sont timides, le conseil que je peux vous donner ces de rester soit même, ne pas chercher à lui montrer que vous êtes trop sur de vous en l’abordant, il faut toujours rester soit même car les femmes sont parfois plus timides que les hommes peut-être qui sait si cette fille là vous observait depuis mais avait peur de faire le premier pas dont en lui montrant une autre face qui n’est pas la votre,vous lui deplairiez, alorsque en restant soit même tous ce que vous diriez ne changera rien de l’idée qu’elle a de vous, cela vous surprendra qu,elle va vous accepter sans avoir fait beaucoup d’effort.
    Bonne chance à vous suivez mon conseil et si vous lui tappez aussi dans l’oeuil même si c’est la première rencontre avec elle vous n’aurez aucune difficulé

  • Mr1CoD1

    bonsoir à tous, je désirerais réagir à ce topic trouvé au hasard du net (décidément autant j’ai du mal à engager la conversation IRL autant sur internet c’est nop, mais bon…)

    Supposons que l’on ait essayé auparavant d’aborder une fille, mais que l’on s’y soit très mal pris, avec une mentalité de gamin gâté de merde, qu’on l’ait excédé, et que maintenant elle a toutes les raisons du monde d’en vouloir à cette personne

    supposons également que le portrait qu’elle ait dressé de cette personne à ses amis est tout sauf flatteur, et que pour couronner le tout, cette même personne n’ait rien trouvé de mieux depuis des mois de la mater à la dérobée, tout en cherchant à ostensiblement jusqu’à éviter de croiser son regard, en attendant elle ne saurait dire quel miracle à la con

    supposons que cette personne soit incapable de passer à autre chose, car à cause de ça il a perdu le peu d’amis qu’il avait, et que dès lors il est malheureux et aigri, tout juste bon à passer sa rage en hurlant sur les débutants au multi de call of duty black ops…

    supposons que cette personne en ait marre de cela, et qu’elle aimerait reprendre à zéro avec la fille, tout en sachant que cela risque d’être fort dur, car elle est sûrement toujours fâchée…

    supposons que cette personne soit en outre pourvue d’une timidité maladive, prompte à se taper de véritables crises d’angoisse dès lors que le regard d’autrui se fait quelque peu soupçonneux ou moins neutre, dirons-nous

    supposons que je vous demande si vous avez une idée de comment procéder, que me répondriez-vous ?

    merci -_-’

  • FK

    Quand tu t’es cramé avec une fille, t’es cramé. Passe à autre chose.
    Inverse la situation : si quelqu’un (fille ou garçon) te soulait en faisant le super boulet, à tel point que tu ne puisses plus le ou la supporter… tu crois que tu pourrais changer l’image que tu as de lui ou d’elle ?

    C’est possible… au prix d’énormes efforts, qui ne valent pas le coup. Donc passe à autre chose. Tu t’es planté, ça arrive à tout le monde, y’a pas mort d’homme, il y a plein d’autres filles intéressantes sur terre.

  • Lili

    En réponse à Mr1CoD1, je pense qu’avant d’abandonner il faut tenter une dernière fois, de façon plus intelligente, surtout si tu es très accro. Puisque tu t’es rendu compte des erreurs, pourquoi ne pas y aller avec honnêteté et lui dire : « Excusez-moi, je me suis conduit comme un imbécile (désolée Mr1 ;-) je m’en veux, je voulais vous impressionner et je m’y suis mal pris, je suis désolé que vous ayez une mauvaise opinion de moi, j’aimerais vous montrer que je peux être quelqu’un de bien, accepteriez-vous de prendre un verre avec moi ? ça me ferait vraiment plaisir  » …enfin quelque chose comme ça, plus sincère, plus doux, et pour qu’elle sente que ça a vraiment de l’importance pour toi. Elle verra bien que tu es plus fin que tu en avais l’air et que c’est l’embarras qui t’as fait aller trop loin.
    Et surtout le gentil sourire, l’air confus peut-être (réel, pas feint surtout !) ça évite qu’elle soit sur la défensive (elle a déjà été échaudée)
    Ensuite tu lui plait ou tu ne lui plait pas… ça on n’y peut rien.
    À mon avis choisis un moment où elle n’est pas en compagnie des amis auprès desquels elle t’a démoli, mais l’approche délicate « par le côté » de FK me parait bonne.

    Ou si le contact direct est trop dur, je trouve ta petite lettre très bien tournée, rien ne t’empêche de lui donner, mais il faut être dans les parages immédiats pour profiter de l’effet de surprise et lui parler tout de suite, à chaud, sinon tu vas te torturer en attendant, elle va hésiter…. et ce sera plus dur ensuite de l’aborder.

    Bon courage ;-)

  • JaCk

    Bonsoir, petite question a FK.
    Ca peut paraitre un peu bete, et peut etre inutile, mais personnellement, je n’arrive pas vraiment a faire cette différence : »Voyez la différence entre dire « je dois y aller, mes amis m’attendent » avec « je resterai une seconde, et je vous laisserais tranquille ». »
    J’ai du mal à saisir la nuance… :/
    Merci
    Ciao

  • FK

    « Je dois y aller, mes amis m’attendent », tu peux le dire au moment où tu pars. C’est la raison pour laquelle tu t’en vas. « Je ne reste que quelques minutes » c’est ce que tu dis au tout début pour la rassurer sur le fait que tu ne vas pas lui tenir la jambe pendant deux heures.

  • OneMan

    @JaCk la nuance (je pense ;-) ) c’est que quand tu dis « je vous laisserait tranquilles » tu donne déjà l’impression que tu les déranges, alors qu’avec l’autre phrase tu donne l’impression de t’intéresser à eux en attendant tes potes.

  • Explodor

    Je me joins à ces commentaires tous très intéressants et vous donne ma façon la plus courantes d’aborder une femme dans un espace « ouvert ». Cela donne un truc du genre « Excusez-moi, je cherchais la manière la plus originale ou la plus agréable de vous aborder et me voilà bien avancé. (un petit sourire, l’air de dire je suis géné mais je vais pas en mourir). » Si elle semble amusée, continuer les présentations, sinon s’excuser pour le temps qu’on lui a fait perdre et s’éclipser. Pour moi ça m’apporte une information capitale, c’est elle qui décide si on s’attarde ou pas, au final c’est elle qui m’invite à parler.
    Bonne continuation à tous…

  • Azert

    A propos du False Time constraint, c’est à adapter en fonction du contexte ? Par exemple si on aborde avant le début d’un cours devant une salle c’est déjà dit implicitement que je ne resterai pas avec elle durant longtemps ?
    Ma question peut paraître bête mais je préfère demander au cas où lol

  • FK

    Te prends pas la tête sur des détails ou des techniques trop pointues. D’une manière générale, la séduction, et les échanges humains au sens large, c’est l’art de savoir s’adapter.

  • josue

    C’est un très bonne article :)