Mode et look homme : comment bien s'habiller

Comment réellement commencer à bien s’habiller (Partie 1/2)

Le look est comme vous le savez déjà un élément fondamental de votre personnalité. Il permet d’exprimer votre différence et exerce aussi un rôle important en société. Que se soit pour postuler à un nouveau job ou mettre toutes les chances de votre côté lors d’un rendez-vous galant, le style est un véritable atout social. […]

Le look est comme vous le savez déjà un élément fondamental de votre personnalité.

Il permet d’exprimer votre différence et exerce aussi un rôle important en société. Que se soit pour postuler à un nouveau job ou mettre toutes les chances de votre côté lors d’un rendez-vous galant, le style est un véritable atout social.

La majorité des lecteurs de FTS se sont intéressés au look via la séduction. C’est une bonne chose car vous vous ne vous seriez jamais intéressé au style sans avoir eu cette envie d’apprendre à séduire en premier lieu. Vous avez eu donc quelques repères grâce aux conseils prodigués par quelques gourous américains et c’est ce qui fait qu’une grande partie des lecteurs ont les mêmes influences : Fight Club et Tyler Durden avec son mythique blouson rouge, Mystery et ses ongles vernis, les bracelets en cuir, les chemises bien cintrées, les bottines pointues, ou même Jude Law qui fait du Vespa en Boateng… Il est maintenant temps d’évoluer et de passer aux choses sérieuses.

Pourquoi améliorer son style

On pourrait penser que s’intéresser au style et à la mode est quelque chose de superficiel. C’est d’ailleurs l’un des premiers arguments évoqués lorsque l’on soumet l’idée à un homme qui pourrait en avoir besoin. Trop cher, peu utile, trop bizarre….sont autant de réflexes d’incompréhension de beaucoup d’hommes au sujet de l’habillement. Pourtant il n’y a rien de moins superficiel que d’accorder de l’importance à son apparence, à l’image que l’on donne de soi et à ce sentiment de bien être de celui qui s’habille et se respecte. S’habiller et développer son style c’est le premier pas tangible du développement personnel. C’est celui que l’on peut améliorer et quantifier de manière instantanée car la nature du résultat est visuel. Ainsi après cette lecture, lorsque vous allez commencer à appliquer nos conseils et à travailler votre style, vos premiers résultats seront rapidement visibles. Il suffira de vous mettre face à un simple miroir. Vous serez face à  vos résultats, à votre nouveau vous. Il est difficile d’en dire autant pour les autres sphères du développement personnel qui prennent un temps plus conséquent et montrent des résultats d’une manière beaucoup plus diffuse.

Améliorer son style est donc en premier lieu une démarche de développement personnel. Il permet d’apprendre à se connaître soi-même :

  • Vous allez comprendre et optimiser votre corps
  • Vous allez travaillez votre personnalité en trouvant votre propre style
  • Vous allez apprendre à vous aimer en prenant soin de vous

Améliorer son style c’est aussi un démarche de développement relationnel. Il permet de vous ouvrir aux autres :

  • Vous allez vous intéresser à l’univers du style, de l’élégance et de la mode
  • Vous allez découvrir et apprécier le style chez les autres
  • Vous allez donner l’envie aux autres d’aller vers vous

Enfin, le style est aussi un outil de séduction. Vous avez lu et pratiquez suffisamment sur le sujet pour savoir que bien présenter et avoir un style personnel c’est une manière extrêmement efficace pour vous différencier des autres. Dans une démarche de séduction :

  • Vous allez convoyer une valeur supérieur
  • Vous allez être visuellement plus attirant
  • Vous allez faire la différence et sortir de la masse

Vous venez de prendre conscience que le style n’est pas simplement un addition de quelques vêtements achetés à droite et à gauche qui n’auraient que pour seule ambition de vous réchauffer cet hiver. Le style va plus loin que cela. Il est multiple et, que vous le vouliez ou non, il permet de nous identifier, de nous comprendre et de communiquer. N’oubliez pas que même quand vous ne souhaitez pas prendre la parole, vous communiquez quelque chose, et ce n’est généralement pas positif. S’exprimer est un besoin vital de l’homme en société. En mode c’est exactement la même chose. Ne soyez plus anonyme et montrez aux autres qu’ils gagneront à vous découvrir.

Mode et aisance sociale

Si on insiste tant sur les basiques, c’est parce qu’ils limitent les risques d’erreurs, surtout si vous êtes encore un peu anxieux socialement. Le moyen le plus sûr de progresser, et également le moins connu, est de faire des synergies entre mode et développement personnel. Je m’explique : quelqu’un qui n’a pas de goût, ou très peu, mais très extraverti, aura tendance à vouloir en mettre plein la vue. Étant donné que ses connaissances en mode sont insuffisantes, il aura tendance à s’orienter vers un style too much (pantalon blanc avec chaussures noires vernies par exemple) que beaucoup d’entre vous connaissent sous le nom de “peacocking”. A contrario, quelqu’un avec beaucoup de goût mais très introverti s’habillera naturellement de manière très sage, presque transparente, et aura peur de sortir de ses basiques (mettre un jean un peu usé, des bottines typées, etc). Ce sera peut-être un look avec de belles matières, mais qui restera bien souvent monochrome ou avec très peu de fantaisie. Et enfin, la situation la moins flatteuse est celle d’un homme timide qui n’a aucune connaissance en mode. On assiste alors à des looks insignifiants : jean Celio délavé trop âgé, tee shirt du même acabit, baskets Décathlon ou Vans abîmées, etc.

Je n’aime pas la théorisation poussée, mais je me suis risqué à en faire un graphique, car j’estime important de vous repérer dans cette matrice :


Quelques questions à vous poser afin d’évaluer rapidement votre position (et donc votre axe de progression) :

Côté mode

  • prenez-vous la peine d’entretenir vos chaussures ?
  • lavez-vous trop fréquemment vos jeans ?
  • tous vos jeans sont-ils trop détendus ?
  • appréhendez-vous vos séances shopping ?
  • pour vous, le shopping est-il une sortie qui doit durer le moins longtemps possible ?
  • avez-vous du mal à choisir entre deux tailles ou deux couleurs ?
  • comprenez-vous l’intérêt d’un défilé ?
  • regardez-vous les tenues des hommes dans la rue ?

Côté social

  • angoissez-vous en entrant dans une boutique vide ?
  • discutez-vous avec les vendeurs ?
  • êtes-vous gêné à l’idée d’essayer un vêtement que vous n’achetez pas ?
  • essayez-vous de vous faire le moins remarquer quand vous êtes en boutique ?
  • êtes-vous stressé quand vous entrez dans une soirée où vous connaissez peu de monde ?
  • êtes-vous bavard ?
  • avez-vous peur du regard des autres ?
  • êtes-vous passif en soirée ?
  • angoissez-vous à l’idée de parler spontanément à quelqu’un en soirée ?

Il n’y a pas de “bonnes” réponses à ces questions. Mais elles permettront de situer votre goût pour le style et votre aisance sociale.

Dépasser les basiques

  • Les basiques sont aussi fait pour être dépassés : c’est le stade qui confirme votre connaissance de la mode et du style. Quand vous aurez un vestiaire solidement rempli, c’est-à-dire sans pièces inutiles, avec des vêtements adaptés à chaque saison et utilisations, vous pourrez commencer à expérimenter. Au début vous commencerez par mixer vos basiques entre eux pour éviter l’omniprésence de “tenues types”. Une tenue type est une tenue trop convenue que vous portez plusieurs fois par semaine. N’avoir que des tenues type du style “ce jean, ce pull et cette chemise” et rien d’autre démontre une pauvreté de votre vestiaire et surtout de votre imagination. Vous allez donc procéder à des essais, des recherches et des expériences pour savoir composer des tenues avec efficacité. Viendra ensuite le temps où vous serez à l’aise avec les codes de votre vestiaire masculin. Vous pourrez alors détourner le sens de vos basiques. Par exemple, vous pourrez porter un haut classe du type manteau classique parfaitement coupé et l’assortir avec un jean used, des combat boots et un cardigan à grosses mailles un peu lâche. L’opposition forte émanant de cette tenue fera justement tout l’intérêt de cette dernière. Si la tenue est bien exécutée le résultat pourra être bluffant et démontrera une personnalité forte en plus d’avoir bon goût. A un niveau supérieur il existe les basiques de luxe. Ces vêtements simples de créateurs sont souvent hors de prix mais auront l’avantage d’être la parfaite exécution du basique : parfaitement taillés, matière noble, couleur riche, qualité dans le temps…Je vous conseille l’achat de ces quelques basiques si vous maîtrisez déjà votre vestiaire et que vous avez les moyens de vous offrir le meilleur. Car là aussi il n’y a pas de surprise : un homme du même niveau stylistique aura toujours plus de dégaine avec des pièces haut de gamme (HDG). On ne peut rien y faire, c’est la logique même du style : la qualité se paie.

Une fois que vous vous connaissez un peu mieux, n’essayez pas de prendre des raccourcis, car si vous êtes introverti et que vous souhaitez acheter une très belle pièce forte, vous risquez de ne pas l’assumer… et d’être anxieux en la portant. C’est l’estime que vous avez de vous-même, votre confiance en vous, qui soutient votre style, pas l’inverse. Il est important de le comprendre, car encore trop d’hommes perdent leurs moyens dès lors qu’on leur enlève leurs belles chemises/chaussures.
Plus concrètement, si on suit cette courbe de progression look/aisance sociale : vous commencez simplement, mais avec de belles matières et de belles coupes. Sinon, vous ne ferez que passer inaperçu.

Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.

  • warriorspirit

    trés bon article alexandre, merci de nous aider à faire progresser notre apparence :D +1 pour le graphique

  • paul

    Bonjour,
    La photo c’est un exemple ou un contre-exemple ?, par ce que ma copine a dit qu’il avait l’air vraiment d’une cruche avec ses lunettes et son écharpe !!!, et je trouve aussi que cela fait un peu « marais »…
    paul

  • FK

    Salut ! Oui c’est un contre exemple, il est pas mal habillé, mais c’est pas top top non plus, effectivement ça fait un peu cruche :)

    mais pas facile non plus de trouver de bonnes photos de mecs bien habillés sur le net :)

  • RAFIK

    je vous remercie de tous les conseilles utiles que vous nous donnez

  • Cupee

    de très bons conseils, vivement la part 2. Ps: j’adore ton graphique!

  • malek

    cher écrivain, tu m’a ébloui par tes arguments mais, peut tu nous informer comment s’habiller avec des couleurs homogènes