Conseils séduction

Comment créer un lien fort avec quelqu’un grâce à l’empathie et aux émotions

Les mécanismes psychologiques qui font qu'un lien peut se créer entre deux personnes - et comment on peut s'en servir pour faciliter ses relations aux autres

Dans cet article, nous parlerons d’émotions et d’empathie car, vous le savez sûrement si vous lisez FTS, pour séduire une femme, il est important de parvenir à la comprendre et à lui faire ressentir des choses.

En effet, tout cela permet de renforcer les liens entre elle et vous : ce genre de relation où la fille se dira que vous êtes un mec qui sort du lot. Le genre qui l’intrigue et qu’elle a envie de revoir.

Attention ! Comme pour la plupart des techniques de communication, si vous essayez de les appliquer à tort et à travers, il est facile de tomber dans le manque de naturel et de spontanéité, voire, de passer pour un manipulateur.

Pour ne pas vous griller et être encore capable de vous regarder dans un miroir le matin, il est important que les émotions et les expériences que vous partagez soient sincères et réelles.

Créer du : empathie et émotions

Créer un lien avec quelqu’un passe par deux choses importantes :

  • Lui montrer que vous comprenez ce qu’elle dit et ressent
  • Réussir à partager vos émotions avec elle

C’est ce qu’on appelle créer une connexion émotionnelle : c’est une technique de communication qui permet de montrer subtilement à une femme que vous la comprenez et que vous êtes sur la même longueur d’onde qu’elle.

En séduction, ce genre de liens est indispensable pour qu’une rencontre puisse évoluer vers quelque chose de plus profond et intime.

Quand vous séduisez une fille, elle se pose énormément de questions sur vous :

  • « qu’est-ce qu’il me veut ? »,
  • « est-ce que je me vois aller loin avec lui ? »,
  • « est-ce que je peux lui faire confiance, ça ne fait pas longtemps que je le connais. », etc.

C‘est ce que l’on appelle communément des résistances (ou « freins », ou « réticences »).

(Nos amis américains PUA appellent ça du bitch shield, mais c’est des réflexes très humains, auxquels vous serez forcément confronté quand vous rencontrerez une fille)

Toutefois, lorsque vous vous connectez émotionnellement à elle, vous faites tomber une grosse partie de ses résistances.

  • Elle aura l’impression de bien vous connaitre alors même que cela ne fait que peu de temps que vous discutez ensemble.
  • Elle se sentira comprise et proche de vous, du coup, elle se posera beaucoup de moins de questions, vous permettant de faire avancer votre jeu de séduction plus facilement.

Créer du lien avec elle vous permet de sortir du lot à ses yeux

Ce n’est pas fréquent pour une fille de rencontrer un homme qui lui donne l’impression de la comprendre et de s’intéresser à elle. Et encore moins d’être capable de s’ouvrir émotionnellement.

En effet, la plupart des hommes ont tendance à cacher certaines de leurs émotions car ils pensent que cela ne fait pas viril. En fait, pas du tout, cela ne dépend pas des émotions exprimées mais du contexte et de  la façon de les évoquer.

Un homme qui parlerait sobrement de la peine qu’il a eu lors de la mort d’un de ses proches ne passera pas pour quelqu’un de faible. Cet homme, viril et sensible à la fois, sera une véritable perle rare aux yeux des femmes.

Comment créer un lien émotionnel avec elle ?

Pour tous ceux qui pensent que créer du lien avec une femme consiste simplement à trouver des points communs et répéter « ah oui moi aussi » toute la soirée, dès qu’elle vous dit quelque chose : vous êtes très loin de la réalité.

Un lien émotionnel est une connexion profonde qui a lieu lorsque vous partagez la même émotion qu’une autre personne à un instant donné.

Cette connexion peut se faire naturellement, comme c’est le cas lorsque deux supporters d’une même équipe de foot se sautent dans les bras après un but alors qu’ils ne se connaissent pas, ou être provoquée comme nous allons voir tout de suite.

Il existe plusieurs façons différentes de provoquer des connexions émotionnelles, mais toutes reposent sur un principe fondamental : vous devez provoquer des émotions.

En séduction, c’est principalement à travers la conversation que l’on peut faire ce genre de connexion profonde, en lui posant des questions ou en y répondant de manière émotionnelle.

Voici deux façons simples et efficaces de procéder :

Technique n°1 : Intéressez-vous à elle (pour de vrai tant qu’à faire)

  • Dans un premier temps, vous devez simplement vous intéresser à la femme qui vous fait face.

Quand je dis « vous intéresser », je parle de vraimentvous intéresser, de connaitre les raisons profondes de ses choix. Savoir, par exemple, qu’elle a une passion est une chose, mais connaitre les sentiments que lui procurent cette passion en est une autre. Pour connaitre ces raisons profondes, vous devrez poser des questions en appuyant sur l’émotion.

  • Puis, dans un second temps, il vous suffira de raconter une de vos expériences vécues et qui a suscité chez vous des émotions similaires.

Comme vous pouvez vous en douter, plus vous aurez de vécu de choses, plus vous aurez vécu d’émotions et plus vous aurez d’histoires à raconter. C’est pourquoi ce site et moi-même vous conseillons en permanence d’avoir un lifestyle varié et de multiplier les activités pour, justement, ne pas avoir à vous inventer une vie.

Lorsque la fille commencera a vraiment se livrer sur le plan émotionnel, il ne vous restera qu’à piocher dans vos expériences qui vous ont vous aussi procuré ces mêmes émotions.

Exemple :

  • ­   Vous : Et sinon tu as des passions dans la vie ?
  • ­   Elle : J’aime bien  faire de la plongée.
  • ­   Vous : Ah de la plongée ? cool.
  • ­   Elle : Ouais cool.

=> Dans cette situation, même si vous vous intéressez à ce qu’elle aime faire, vous n’allez pas très loin et ne restez véritablement qu’en surface.

Voici ce que cela donne en y mettant un peu de cœur :

  • ­   Vous : Et sinon, c’est quoi qui te passionne dans la vie. Ce truc qui te ferait te lever le matin même après une nuit trop courte ?
  • ­   Elle : Moi, mon truc, c’est la plongée.
  • ­   Vous : Ah de la plongée ? Mais t’es plutôt plongée pépère en vacance juste avec un tuba histoire de voir deux ou trois petits poissons ou t’es plus dans le trip Cousteau avec le bonnet rouge, les bouteilles et tout et tout ?
  • ­   Elle : Ah oui, non, en pleine mer, avec la combinaison le masque et la bouteille.
  • ­   Vous : Sérieux ? Et ça ne te fout pas trop la trouille ?
  • ­   Elle : Bah les premières fois que j’ai plongées, si quand même un peu. Je me sentais toute petite dans toute cette eau.
  • ­   Vous : je vois complètement ce que tu veux dire. C’est comme la première fois où j’ai sauté en parachute. Tout ce vide au-dessus et en dessous, je me sentais insignifiant. Mais en même temps, je ne sais pas pourquoi mais je me sentais libre…

=> Vous voyez la différence entre les deux discussions ?

On sent bien que, dans la première conversation, vous ne vous intéressez à elle qu’en surface. Alors que, dans le deuxième exemple, vous l’avez amenée à parler de ses sentiments, de son ressenti, a parler avec ses émotions.

Autrement dit : elle parle avec son cœur plus qu’avec sa tête. Vous vous êtes ensuite appuyé sur ces émotions pour parler des vôtres et de votre vécu.

C’est là que se passe la connexion émotionnelle entre vous. Vous partagez à ce moment précis des émotions similaires.

Technique n°2 : La faire s’intéresser vraiment  à vous

Cette fois, vous n’allez pas à la pêche aux émotions dans le but de pouvoir vous y raccrocher. C’est vous qui allez partager des émotions et lui laisser l’opportunité, si elle est intéressée, de s’y connecter.

Les filles étant beaucoup plus à l’aise avec ce type de conversation, elles auront facilement tendance à faire le lien entre les émotions que vous exprimez et celles qu’elles ont pu déjà ressentir.

Reprenons l’exemple précèdent en inversant les rôles :

  • Elle : Et sinon tu as des passions dans la vie ?
  • ­Vous : Moi, mon truc, c’est la plongée. Mais attention ! Pas la plongée pépère en vacance juste avec un tuba histoire de voir deux ou trois petits poissons. C’est plus le trip Cousteau avec le bonnet rouge, les bouteilles, la mer et tout et tout. Parce que là c’est vraiment l’aventure. Ok, j’avoue, c’était un peu flippant les premières fois que j’ai plongé, je me sentais tout petit dans toute cette eau, mais franchement ce n’était rien à côté de cette sensation de liberté que cela m’a procuré.
  • Elle : je vois complètement ce que tu veux dire. C’est comme la première fois où j’ai sauté en parachute. Tout ce vide au-dessus et en dessous, j’avais vraiment peur, mais en même temps, je ne sais pas pourquoi mais je me sentais libre…

Cette méthode est un peu plus difficile à appréhender que la façon précédente de procéder. Elle nécessitera un investissement émotionnel plus important au départ sans être sûr du retour de votre cible.

Cependant, même si elle n’est pas totalement maitrisée, vous ne passerez jamais aux yeux de la fille pour le mec lourd qui, comme par hasard, a vécu les mêmes émotions qu’elle. Ce qui peut être le cas si vous employé mal la méthode précédente ou si vous n’êtes pas sincère et que vous vous inventez une vie.

En plus, cette façon de procéder vous permettra d’avoir une vision claire de l’intérêt que vous porte votre cible: si elle ne saisit pas les perches émotionnelles que vous lui tendez, c’est que votre jeu de séduction ne fonctionne pas… ou que cette fille n’a pas vraiment de points communs avec vous.

Pour conclure cet article sur la connexion émotionnel

Cette technique du lien émotionnel, c’est vraiment un truc de BASE dans le relationnel et les rencontres.

Vous avez entre les mains une technique particulièrement efficace pour avoir un échange profond avec votre cible et clairement sortir du lot de ses prétendants, mais ça vous servira aussi pour faire plus ample connaissance avec tous les gens que vous rencontrerez.

Il ne vous reste plus qu’à choisir entre attendre qu’elle dévoile ses émotions pour vous y raccrocher ou de prendre l’initiative de vous dévoiler en premier pour voir si elle se connecte à vous.

Jessim

 

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.

  • Pony

    Intéressant et exemple marrant j’avoue que Cousteau en bonnet rouge! Sa a le mérite de faire rire.

  • ameieforyou

    c’est marrant c’est ce que je fais inconsciemment avec les hommes… le truc aussi, c’est de créer un lien emotionnel fort sur une sensation forte que vous vivrez à 2: ainsi la personne confondra ce sentiment emotionnel fort et votre présence… Je m’explique: l’homme que je convoitais avait le vertige, alors je l’ai emené tout en haut d’un clocher ( sisi) pour faire des photos vue du ciel, et la je l’ai embrassé alors qu’il avait le vertige , mélangé à de l’excitation. Conclusion, ces sentiments là ce sont « gréffés » sur le baiser qui s’en est retrouvé encore plus fort; et ca a renforcé la connexion. Honnetement ca marche bien, ca, pour l’avoir testé plusieurs fois.

  • zaza

    du coup il a le vertige à chaque fois qu’il te voit maintenant :-p super !