Conseils séduction

Comment entrer en boîte à tous les coups

Le videur n'est pas votre ami ? Ces astuces pourraient bien sauver votre soirée...

« Désolé, il faut être accompagné ce soir »

La phrase qu’on a tous entendu… et qui ne fait jamais plaisir : vous étiez motivé, prêt à passer une soirée mémorable, faite de rencontres et d’imprévu… Et là le videur vous casse dans votre élan.

Bon, on va pas lui en vouloir, il fait simplement son job, et à vrai dire, heureusement qu’ils filtrent à l’entrée des boîtes, sinon ça serait n’importe quoi.

Mais bon. Vous êtes coincé dehors, et ça, c’est pas possible. Nous allons donc voir différentes astuces pour améliorer vos chances de passer le videur, et entrer en boîte plus facilement.

Bon évidemment, si vous êtes avec des copines, le problème ne se pose quasi jamais. On va donc parler de la situation où vous êtes seul ou avec un pote (la situation où on se fait le plus souvent cartonner… mais paradoxalement, la configuration que je trouve la plus efficace pour draguer en bar/boîte et rencontrer des groupes de deux filles venues pour s’amuser).

1) Trouver des filles avec qui rentrer

Logique. Mettez vous hors de la vue des videurs et demandez aux filles qui se dirigent vers le club de rentrer avec vous.

Sauf que si vous le faites de manière sérieuse et premier degré, du style « Il faut être accompagné, est-ce qu’on peut entrer avec vous ? », leur réponse sera presque toujours NON parce que

  1. vous leur demandez un service sans rien leur donner en échange,
  2. vous sous-communiquez que vous n’avez pas assez de femmes dans votre vie, en l’occurrence pas assez d’amies pour sortir avec vous.

Au lieu de cela, essayez de la jouer second degré (pour détendre l’atmosphère et faire passer le truc plus facilement). Sortez votre bonne humeur et votre sens de l’improvisation, et essayez de passer pour le mec sympa et normal que vous êtes.

Un truc du genre :

« Salut ça va ? [supposer la familiarité]. Dites on cherche des complices pour entrer ! On avait pas du tout prévu de venir ici mais là on veut juste passer une fin de soirée tranquille… mais il paraît que le videur est raciste anti-mecs… et en plus on est timides :) Venez avec nous s’il y a des beaux mecs à l’intérieur on vous aidera à les chopper ;) »

Là vous sous-communiquez les bons messages : vous êtes entouré de filles, vous ne cherchez pas à les draguer comme des crevards, vous êtes spontané, sympas, directifs…

Surtout, en créant un jeu de rôle (les « complices », « infiltrer »), en jouant sur votre image (en prétendant être timides, ce qu’elles percevront logiquement comme du second degré et un signe d’intelligence sociale et de confiance en soi), vous élevez votre VSP, et passez pour des mecs sympas et « sans prise de tête ».

Elles n’ont dès lors plus vraiment de raisons de refuser. Et même si elles refusent (elles ont le droit !), gardez le sourire et la pêche, et essayez avec le prochain groupe de deux ou trois filles qui arrive.

2) Faire semblant de rejoindre des amis

S’il y a peu ou pas de filles devant le club, entrez un par un.

Présentez-vous devant le videur, sans rien dire de plus que « Bonsoir ». Il vous demande si vous êtes seul ? Dites oui sans être gêné le moins du monde. Il vous laissera passer dans 75% des cas parce que cela signifie implicitement que vous retrouvez des gens à l’intérieur. Vos amis ont suffisamment de valeur pour être entrés, donc vous aussi.

Il fait des difficultés ? Expliquez que vous rejoignez des amis, soyez sûr de vous et légèrement impatient. S’il vous demande de les appeler, sortez votre téléphone, écartez-vous un peu et faites semblant d’appeler. 5 minutes plus tard revenez à la charge en expliquant que vous n’arrivez pas à les joindre (entre le bruit et le manque de réseau, c’est tout à fait crédible et le videur le sait !).

Persistez, tout se joue à la confiance.

Vous pourriez tout à fait être un banquier d’affaires qui sort du travail à 2h du matin et qui est à en retard à l’anniversaire de sa meilleure amie. Faites en votre réalité.

N’oubliez jamais : celui qui a la plus forte réalité finit toujours par l’emporter.

Une fois à l’intérieur, vous pourrez toujours envoyer une fille chercher votre ami si nécessaire.

Une anecdote récente

Nous sommes un jeudi soir, je me présente seul devant un club parisien sélect que je voulais tester depuis longtemps.

(oui, il m’arrive de sortir seul, c’est d’ailleurs un bon exercice vous êtes obligé de sociabiliser. En plus d’obtenir d’excellents résultats avec les femmes, vous pouvez vous faire de nouvelles connaissances mecs de haut calibre).

Je suis donc devant le physionomiste, je lui fais le coup du « Je retrouve des amis », ça ne passe pas.

  • Lui : C’est qui votre ami ?
  • Moi : Ben il s’appelle Raphaël, pourquoi ?
  • Lui : Il faut être invité ce soir. Qui est-ce qui vous invite ?
  • Moi : Personne, il m’a dit de venir ici c’est tout.
  • Lui : Appelez le et demandez lui ce qu’il faut dire ce soir.

Je m’écarte, fais semblant d’appeler et observe autour de moi. Une dizaine de personnes, dont plusieurs connaissent forcément le mot de passe. La plus belle femme fait face à la route, je l’aborde.

  • Moi : Salut tu étais au [nom du club] ?
  • Elle : Oui mais là je rentre chez moi et j’attends le taxi.
  • Moi : J’arrive pas à joindre mon ami, apparemment il faut dire quelque chose pour entrer.
  • Elle : (Elle me coupe, elle devait croire que j’essayais de la draguer) Je prends le taxi là.
  • Moi : Je vois bien que tu attends ton taxi, mais tu peux quand même me filer un coup de main ! (sur un ton autoritaire, tout en souriant… ah les signaux mixtes ;) )
  • Elle : Ok dis que tu viens pour l’annversaire de Tanya.
  • Moi : Merci c’est sympa ! Rentre bien.

Un exemple parmi tant d’autres que la séduction ne sert pas que pour les femmes :)

Et bien-sûr, soignez les détails

Les deux stratégies que je viens de vous présenter fonctionnent à merveille.

Elles nécessitent cependant que vous soyez au top sur tout le reste. Tout le reste, ça veut dire, « les règles de base ».

1) Présenter correctement

La hantise des boîtes, ce sont les mecs qui vont foutre le bordel, parce qu’ils peuvent provoquer des accidents et leur attirer des ennuis.

Donc pour se protéger des clients pénibles, les videurs ont pour consigne de refuser :

  • Les mecs qui ont l’air ivres (les bars et les boîtes n’ont légalement pas le droit de servir de l’alcool à un mec bourré, la loi le leur interdit, ils peuvent fermer s’ils laissent entrer un mec bourré)
  • Les mecs habillés bizarrement (… parce qu’un mec qui ne sait pas s’habiller « normalement » pour aller en boîte, a priori, c’est un mec bizarre)
  • Les mecs excités ou qui se tiennent bizarrement

Donc soignez votre apparence, essayez de vous mettre en valeur (sans trop en faire non plus, c’est pas carnaval) et tenez-vous correctement, comme le jeune homme dynamique et bien sous tout rapports que vous êtes.

2) Respecter le dress-code du lieu

A chaque bar, chaque boîte de nuit correspond une population particulière. Pour vous donner les meilleures chances de rentrer, habillez-vous légèrement mieux que la clientèle type de l’endroit. Voire beaucoup mieux si vous allez dans des pubs dansants où les mecs ne font aucun effort vestimentaire.

Les chaussures sont systématiquement examinées, soignez-les : plus elles sont élégantes, plus le videur en déduira que vous êtes un mec « ok » et sans histoires. C’est con mais c’est comme ça.

3) Y croire

La confiance fait tout, comme avec les filles. Comportez-vous comme si c’était déjà gagné, soyez détendu, regardez le videur droit dans les yeux et faites un vrai sourire au moment de dire bonjour.

Ne souriez pas nerveusement (si vous êtes en stress mieux vaut ne pas sourire du tout), ne gesticulez pas sur place, ne regardez pas par terre.

4) Venir souvent au même endroit…

…jusqu’à vous y sentir comme chez vous.

Vous serez plus convaincant, aussi bien auprès des filles que vous voudrez « recruter » (vous leur vendrez du rêve avec des anecdotes vécues), que du videur (il vous percevra comme un habitué).

5) Accepter le refus, corriger ses erreurs

La première chose que l’on apprend en séduction, c’est de se désensibiliser des refus.

C’est pareil pour les entrées en boîte, c’est la règle du jeu donc inutile de maudire la planète entière quand cela arrive.

Il n’y a rien de personnel, simplement vous n’aviez pas la bonne tenue, pas assez de filles ou pas assez confiance en vous.

Donc next ! Partez tranquillement, sans vous faire remarquer, et passez au club suivant. Ce n’est pas ça qui manque dans les grandes villes.

Et si vraiment c’était THE place to be, vous tenterez votre chance la semaine suivante en ayant pris soin de corriger ce qui n’allait pas. A condition bien-sûr de ne pas avoir fait de scandale. Le videur ne peut pas se souvenir de tout le monde, mais il se souvient de ceux qui se prennent pour des justiciers nocturnes :)

Sur ce, bonnes rencontres à tous !

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.

  • Lohad

    Il est vrai que la boite seul oblige à se bouger les fesses pour éviter de passer 4 heures accoudé au comptoir à scruter le dancefloor, j’appuie les prémisses de cet article.
    Un conseil que tu n’as pas donné mais qui aide énormément pour rentrer seul dans une boite branchouille: soyez blanc. Dans une boite où j’étais allé seul et où le coin fumeur/discussion est à coté de l’entrée, j’ai vu au moins deux mecs se faire refouler alors qu’ils n’étaient pas moins bien sapés que moi (ou moins bien sous tout rapport) mais n’avaient pas ce qu’il fallait niveau mélanine. On a beau positiver, je pense que quand tu te fais refouler pour ces raisons, tu n’as pas très envie d’apprendre quoi que ce soit à part de ne pas refoutre les pieds dans ce débit de boisson.

  • swordko

    Enfin ce genre de truc ne marche pas au baron ou au raspoutine! Dans les vrai club select! T’es obligé de connaitre quelqu’un ou d’être une star pour rentrer
    Mais en général deux mec sur d’eux et bien sapé, ça passe toujours. Donc choisissez bien vos wing ;)

  • Clair qu’il faut être conscient que MEME si c’est pas le cas de toutes les boîtes, certaines filtrent à l’entrée sur des critères racistes. Faut pas se voiler la face, ça existe. Je pense que certains partent avec un handicap, mais ceci dit, un mec bien sappé, qui donne pas l’impression que lui et ses potes vont foutre le bordel et faire chier toutes les nanas, ne devrait quand même pas avoir trop de problèmes à rentrer. Sinon, si vous êtes victimes de racisme et de discriminations à l’entrée, appelez une asso et portez plainte.

  • « Mais en général deux mec sur d’eux et bien sapé, ça passe toujours. » Ben c’est ce que dit l’article : clair que si tu te pointes en pyjama, tu pars pas avec toutes les cartes en mains, et toutes les « techniques » n’aideront pas beaucoup.

  • Opera

    Hello en effet pour le raspoutine, baron etc ça ne sera pas assez, en revanche les stratégies marchent pour tout le reste. Dans l’anecdote de l’article il s’agit du Matignon qui n’est pas le pire des clubs :)

  • Jean-Baptiste Trannoy

    « C’est pareil pour les entrées en boîte, c’est la règle du jeu donc inutile de maudire la planète entière quand cela arrive.

    Il n’y a rien de personnel, simplement vous n’aviez pas la bonne tenue, pas assez de filles ou pas assez confiance en vous. »

    Le message est donc: conformez-vous, c’est la règle et si vous ne rentrez pas c’est votre faute. Confirmisme et soumission à l’autorité, même illégitime.

    Illégitime et même illégale car rappelons que la discrimination à la vente sur la base de votre sexe tombe sous le coup de l’Article 225-1 du Code Pénal. Certes ces pratiques sont fréquentes et le recours n’est pas aisé mais de là à s’interdire de s’en offusquer…

    Dans bien d’autres capitales Européennes on peut sortir en boîte entre mecs sans se faire refouler pour autant.

  • Julien Alexandre Jacquemin

    Haaa la France….. Perso en Asie, en Australie, aux States, je rentre en tongs-short barbe de 3 jours sans aucun probleme dans la plus grande partie des boites. Et tu chope sans te prendre la tête.

    Mais enfin bref… Bien vu le « tu regarde le videur dans les yeux tu dis bonjour et c’est tout tu rentre ». Je le fais tout le temps ça marche. D’un autre coté tout ça c’est pour boire des gobelets de biere à 10€ sur du Claude François….

    Mais ça c’est une autre histoire et un autre problème……

  • Perso je suis d’accord, mais concrètement, ça fait une belle jambe au mec qui vit en France (ce pays plein de paradoxes et de défauts que l’on connait) mais qui veut quand même rentrer en boîte sans avoir à organiser un sit in (ou déménager vers un pays où les videurs sont plus ouverts d’esprit)

  • Jean-Baptiste Trannoy

    Absolument! N’interrompez pas la conversation que vous êtes en train d’avoir avec vos amis au moment de passer devant le videur. Contentez vous de répondre quand on vous dit bonsoir mais sans vous crisper; :)

  • Younès

    Entrer avec des filles … Rien de plus vrai !
    Mon wing et moi avions abordé deux magnifiques Aixoises pour entrer dans la plus grosse boîte de la ville, Le Mistral !
    Je suis persuadé que sans ça … Nous ne serions pas rentrés !

    Merci des rappels Fk ! ;)