Sexe : comment faire l'amour

Comment faire un cunni ?

  • Par
  • Le
  • 37 comm.
L'art du cunni : devenez bon en langue

Le cunni (cunnilingus), c’est le fait de donner du plaisir à la femme avec sa bouche, en lui léchant le sexe et le clitoris.

Certaines femmes n’aiment pas, beaucoup adorent… et peu d’hommes savent faire un cunni correct.

Alors comment faire un bon cunni ? Et si pour y répondre on laissait la parole aux principales concernées ?

Dans cet article, Elisa, lasse des cunni pourris, explique aux garçons ce que veulent les filles en matière de cunni.

Si vous avez toujours voulu savoir ce qui fait toute la différence et comment faire un cunni pour faire fondre les filles, cet article est pour vous.

Comment faire un (bon) cunni

Bon. C’est bien d’apprendre à séduire, mais encore faut-il assurer après…

Avec cette pléiade de jeunes hommes qui ne tarderont pas à maitriser les ficelles de la séduction, il va peut-être falloir leur donner un coup de pouce…

Voici un petit mode d’emploi pour emmener votre partenaire sexuelle au 7ème ciel à coup sûr.

Cunni : quelques conseils

Sachez tout d’abord qu’un cunni « direct », « à froid », ça fait mal.

Nous les filles sommes fragiles, spécialement à cet endroit, et avons besoin d’être excitées progressivement pour que notre corps soit prêt à accepter les caresses.

  • Une fois, mon copain venait de se mettre du parfum et avait de l’alcool sur les mains… Ca m’a brûlé comme jamais, l’alcool étant très agressif, ça m’a irrité la muqueuse : donc lavez vous les mains soigneusement avant… ça pourra éviter ce genre de désagréments, qui pour le coup cassent bien l’ambiance.
  • Ayez les ongles courts, de préférence limés (rien de plus désagréable qu’un ongle trop pointu ou qui accroche).

Cunni mode d’emploi

Commencez par des baisers (et appliquez vous, ça ne peut pas faire de mal). Les femmes se plaignent souvent que les hommes ne les embrassent pas assez, spécialement lorsqu’ils sont ensemble depuis longtemps.

Vous ne pouvez pas mal faire avec des baisers passionnés. Un simple baiser langoureux peut donner envie d’aller plus loin.

Ensuite, je vous suggère de lui faire un massage sensuel. Nous adorons ça, et il n’y a rien de tel pour nous donner envie.

Faites de longues caresses sur chaque partie de son corps, embrassez- la partout, mais ne vous attardez pas encore sur son sexe. Faites-la mariner, on appelle ça faire du teasing :).

La position dans laquelle vous êtes peut varier. Personnellement je préfère être allongée sur le dos, lui sur le côté, près de moi.Il y a plus de contact entre les deux corps.

Embrassez la dans le cou, sur la poitrine, sur le ventre, etc… Prenez le temps de caresser ses cuisses, en particulier l’intérieur.

Votre but est de l’exciter et de lui faire anticiper le moment où vous irez caresser son vagin. J’insiste sur le fait que cette partie doit durer longtemps, et qu’elle doit être progressive. Ne vous ruez pas sur ses seins par exemple… Faites monter le plaisir.

  • Caressez d’abord son ventre, ses côtes, ses hanches… montez progressivement, redescendez… 2 pas en avant, 1 pas en arrière… Agissez envers ses seins comme vous agirez par la suite pour son sexe : ne faites pas l’affamé.
  •  Bref, au bout d’un certain temps, approchez votre main de son pubis près de son vagin. Ne le touchez pas encore mais approchez votre main si près qu’elle en sentira la chaleur…
  • Pendant ce temps vous devriez l’embrasser sur la bouche ou sur les seins (PAR EXEMPLE !! N’allez pas croire qu’il s’agit d’un manuel à suivre à la lettre, étape par étape !!).

Approchez votre main de son pubis et mettez 2 doigts sur chaque côté de son vagin, et, lentement et doucement, massez la zone entière pendant 2 à 3minutes.

Maintenant descendez plus bas entre ses jambes, et, doucement et sensuellement, embrassez et lechez ses cuisses, et laissez glisser doucement votre langue sur sa jambe….. Caressez ses cuisses, ses mollets…

Approchez-vous le plus lentement possible de la zone magique en retardant au maximum la descente et en l’accompagnant de fausses initiatives (demi-tour, remonter vers le ventre ou les seins pour mieux redescendre…); faire languir et surprendre sa partenaire est toujours une bonne façon de faire.

Lorsque l’on arrive à la zone sensible ne pas se précipiter sur le sexe d’emblée mais faire encore durer le plaisir en se concentrant sur l’intérieur des cuisses, le pubis et les jambes..

Puis lorsque le moment est venu, commencer par effleurer son sexe encore fermé avec ses lèvres et sa langue doucement…très doucement…presque sans le toucher, de manière imperceptible de façon à ne laisser que le souffle chaud de la respiration effleurer la commissure des lèvres et procurer des sensations impalpables mais bien réelles… (et ô combien délicieuses).

Il est de bon ton de repasser délicatement de bas en haut à plusieurs reprises en suivant tjs le tracé de la fente divine tout en se rapprochant de plus en plus sans pour autant « ouvrir » encore la vulve.

Puis en immisçant progressivement la langue et de plus en plus dans la fente…pour l’ouvrir progressivement en recherchant les micro-contacts.

En découvrant par petites touches le goût de ce fruit fraichement découvert…petits titillements de la pointe de la langue, léchages intermittents…

Comment lécher son clitoris ?

Il est temps ensuite de se concentrer sur notre ami le clitoris, remonter une dernière fois vers lui…

  • Le lécher délicatement « autour » dans un premier temps, en décrivant des cercles concentriques tout en se rapprochant petit à petit du point le plus sensible (toujours agir de sorte qu’elle se rende compte que le meilleur reste à venir)… Une fois atteint le but divin, le titiller doucement du bout de la langue en le « déplaçant » de son point d’attache, en le faisant rouler sur son axe de haut en bas ou de gauche à droite…
  • Commencer à le titiller de plus en plus, sans omettre de le lécher de temps à autre afin d’annoncer l’étape suivante et de l’humecter pour l’humidifier encore plus…
  • Enfin, se mettre à le lécher franchement tout en continuant de le déplacer sur son axe. Léchez en intensifiant la pression avec la langue avant de finir crescendo par de légères succions et une réplique de la masturbation très intense et de plus en plus rapide à l’aide du bout de la langue.

Sur la fin, vous avez le droit d’insérer un doigt ou deux, et de le faire aller et venir, en le tournant un peu pourquoi pas : ça plait énormément à certaines filles (dont moi, je l’avoue).

Si tous les mecs pouvaient faire comme ça, on ne sortirait plus du lit :)

Après à chacun de l’adapter à sa façon en gardant à l’esprit que comme ça, en général les filles adorent et qu’il y’a de fortes chances pour qu’elles vous supplient de les achever : de bons moments en perspective :)

Elisa

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.