Conseils séduction

Comment impressionner une fille correctement (sans se cramer)

Séduire, c'est marquer des points. Mais comment marquer des points sans passer pour un gros lourd et se cramer ?

Il n’y a pas si longtemps, j’ai accepté la proposition d’un mec qui me tournait autour, de m’emmener faire un tour à moto.

Grande fan de deux roues, l’idée n’était pas sans me déplaire… Et comme le jeune homme en question avait piqué ma curiosité… pourquoi pas ?

C’était, a priori, une très bonne entrée en matière : la perspective d’une balade plein d’émotions et de sensations fortes, collée contre lui, tressautant aux accoups du moteur, cramponnée dans les virages…

Me voici donc toute motivée, grimpant derrière lui, prête à braver monts et marées, périph’ et camions rugissants.

Sauf que la réalité fut loin d’être à la hauteur de ce que j’imaginais : il tremblait de tout son corps, roulait à 2 à l’heure (même si je ne demande pas à dépasser les 120km/h, mais un peu d’action quoi!) … En descendant, il a soufflé un grand coup comme si vraiment, l’effort avait été surhumain.

Au final, il n’était pas rassurant, pas excitant non plus, et à vrai dire, il m’a plus fait pitié qu’envie.

Je me suis sentie au moins aussi gênée que lui. J’ai dit au-revoir poliment et me suis effacée sans en rajouter.

Honnêtement, c’était l’anti-thèse d’un plan drague réussi. Ca partait pourtant bien.

Dommage.

Ce qui nous amène tout naturellement à ce dont je veux parler dans cet article : impressionner une fille, why not …

… à condition que ce soit bien fait !

Pas compliqué.
3 petites « règles » à garder en tête pour éviter les grands moments de solitude.

Mieux vaut assurer que se planter en essayant de trop en faire

Soyons honnête : un tour de cartes, tout con, mais réussi, fait toujours meilleur effet qu’une tentative ratée, genre, un tour de moto qui donne l’impression qu’il vient de passer son permis 2 roues.

Si vous voulez impressionner une fille, c’est dans le but de lui communiquer des émotions, et de lui faire partager votre passion.

Si tout ce que vous parvenez à lui transmettre, c’est de la nervosité et l’impression que vous êtes dépassé par les évènements… raté.

Ce qui nous mène très logiquement au deuxième conseil :

Pas besoin d’en mettre plein la vue

L’homme dont je parle en début d’article m’aurait bien plus charmée en m’emmenant à l’arrière de son vélo, les cheveux aux vents dans les rues blindées, zizagant entre les passants pour me faire un peu peur et me guidant devant de beaux monuments pour me faire sourire.

Ce qui compte, ce n’est pas d’en mettre plein les yeux : c’est la magie du moment que vous lui proposez de partager.

La moto n’était pas nécessaire, c’était juste un moment intime qui faisait office de (potentielle) très bonne entrée en matière.

Plus récemment, un autre garçon m’a emmené faire du quad en forêt. Rien d’aussi dangereux que la moto, ni de très glamour, ni d’aussi impressionnant – enfin tant qu’on se fait pas courser par le garde champêtre, d’accord…

Mais je peux vous assurer que blottie derrière lui et devant un coucher de soleil en haut d’une carrière de sable, je me suis sentie toute chose – lui aussi d’ailleurs.

En troisième et dernier conseil, une méthode imparable qui marche à merveille :

Jouez l’humilité et la discrétion, dévoilez vos talents par petites touches

A votre avis, lequel intrigue et intéresse le plus ? Celui dont on découvre petit à petit les nombreux talents, ou celui qui passe son temps à se vanter ou à essayer de se vendre comme un marchand de tapis ?

Savoir garder un peu de mystère est la clé pour surprendre, relancer l’attention, et éventuellement, déclencher le petit « hmmm » qui sera décisif pour la suite.

Si vous arrivez en dévoilant tout vos points forts d’un coup, non seulement cela fait syndrôme « paon qui fait la roue », mais en plus, pour peu que vous ne tombiez pas sur un domaine qui intéresse la demoiselle, c’est un fail assuré.

Alors que le même avantage – par exemple savoir faire du break dance – placé au bon moment – quand vous croisez une battle sauvage en pleine rue – et pas dès la première rencontre – qui s’est faite lors d’un dîner super chic – fera bien mieux son effet en « after choc ».

Ajoutez à ça le sentiment « Oh mais j’ai bien d’autres points forts que tu ne connais pas encore » avec un petit sous-entendu coquin, et là, je vous garantit des résultats concrets.

Donc on résume.

  1. Dévoiler ses talents à une fille pour l’impressionner, c’est bien, mais n’essayez pas de viser au-delà de vos talents réels, vous prendriez le risque de vous louper et de vous cramer.
  2. Inutile de trop en faire : la simplicité marche souvent aussi bien – voire carrément mieux – l’essentiel c’est l’intensité et la qualité du moment partagé.
  3. Dévoilez vos talents par surprise : l’effet n’en sera que plus fort. Les vantards déçoivent et passent pour des cons ; les discrets surprennent agréablement, et marque infiniment plus de points.

… Et bien sûr, plus vous serez dans une démarche de développement personnel, plus vous cumulerez les centres d’intérêts, plus vous aurez de facilités à marquer des points…

Voilà, à vous de jouer! Racontez nous vos expériences : quels sont vos points forts et comment avez vous réussi à les placer parfaitement dans un game? Mesdames, ces conseils s’appliquent aussi au féminin, qu’en pensez-vous?

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.