Conseils Relations & Vie de Couple

Comment réagir quand une fille vous fait la gueule ?

Rien de plus dangereux qu'une fille qui fait la gueule : un mot de travers, et c'est l'explosion, prise de tête assurée. Voici nos conseils pour bien gérer la situation, sortir de la crise par le haut, et sauver vos prochaines 48h.

La gueule est un peu une arme à double tranchant, et elle n’est pas (forcément) l’ennemi du couple.

Derrière ces bras croisés et cette moue boudeuse se cache parfois l’opportunité de faire avancer son couple, de mieux communiquer et de rectifier certains mauvais réflexes…

Ce qu’il faut savoir sur la gueule

En général, une fille fait la gueule lorsque quelque chose que vous avez fait – même sans penser à mal – ne lui a pas plu.

Du coup, les raisons pour lesquelles elle fait la gueule peuvent être très subjectives : elles peuvent être tout à fait justifiées (si vous avez VRAIMENT merdé), ou injustifiées (si sa perception des choses est erronée, et qu’elle a mal interprété vos actes, ou d’une manière irrationnelle).

Clarifier la situation

Il est donc important, pour commencer, d’essayer de comprendre POURQUOI elle fait la gueule – et plus précisément : ce qu’elle vous reproche.

Pas toujours gagné : selon son caractère, elle pourra avoir tendance à s’enfermer dans le silence, ou à vous faire galérer pour se passer les nerfs.

Dans ce cas, dites lui simplement que vous voyez bien qu’elle vous en veut, mais que ça vous aiderait à comprendre comment ne plus recommencer, si elle vous disait ce que vous avez fait de mal.

Et là, deux possibilités :

1. Elle fait la gueule pour un motif peu sérieux

La plupart du temps, parce que :

  • Vous lui avez refusé un truc (du coup, elle fait la gueule par frustration : caprice, pour se passer les nerfs et vous faire culpabiliser)
  • Elle fait la gueule pour attirer votre attention, pour que vous vous occupiez d’elle

Ces deux derniers cas de figure traduisent un comportement assez immature, et vous aurez tout intérêt à lui expliquer votre point de vue, de la manière la plus claire et ferme possible.

« OK, tu fais la gueule, mais à part ne pas te donner satisfaction, j’ai rien fait de mal, et faire la gueule par frustration, c’est pas un comportement de meuf mature et responsable, donc compte pas sur moi pour entrer dans ton jeu. Sur ce, je te laisse, et tu me feras signe quand ça te sera passé. »

Si au lieu d’arranger les choses, elle fait ENCORE PLUS la gueule (tentative désespérée d’attirer votre attention, ou bras de fer psychologique), restez ferme sur vos positions, n’entrez pas dans son jeu, et si nécessaire, dites lui bien à quel point vous trouvez ce comportement digne d’une gamine.

En tout cas, n’entrez pas dans son jeu : si vous n’avez OBJECTIVEMENT rien fait de mal, et que son caprice est déraisonnable, ne la laissez pas vous culpabiliser ou vous atteindre – et résistez à la tentation de mettre de l’huile sur le feu, il est probable qu’elle n’attende que ça pour commencer à balancer des assiettes.

Si c’est quelque chose qu’elle fait régulièrement, vous allez pouvoir commencer à vous demander si vous trouvez acceptable d’être en relation avec une fille qui donne l’impression de croire qu’elle a 8 ans, et que vous êtes son papa qui vient de lui refuser une glace… et qui trouve OK de vous manipuler et de faire de vous le réceptacle de ses frustrations.

(Indice : la bonne réponse, c’est « non »)

2.  Et si vous avez vraiment merdé

La plupart du temps, ça sera parce que :

  • Vous avez fait ou dit quelque chose qui a heurté ses sentiments (lui donnant l’impression que vous la négligiez, ou que vous ne l’appréciez pas à sa juste valeur)
  • Vous avez fait quelque chose qui l’a fait passer pour une conne
  • Vous avez fait ou dit quelque chose qui a remis en question l’image qu’elle se faisait de vous (et la confiance qu’elle vous portait)

Dans ce cas, la bonne façon de gérer la situation, c’est celle qu’on expliquait dans l’article « Comment se rattraper quand on a merdé ».

En bref : reconnaître vos torts, vous excuser sincèrement, et passer à autre chose en essayant de ne plus commettre de maladresse.

Et lisez notre article pour plus de détails sur la bonne façon de gérer ce genre de tension.

(N’allez pas non plus tout prendre sur vous si les torts sont partagés ou si c’est pas entièrement de votre faute : essayez plutôt de débriefer le drame en lui expliquant que votre maladresse était « honnête » – si c’est le cas. Dans tous les cas, une attitude droite et honnête facilitera les choses et vous fera marquer un max de points, et une bonne communication permettra de mieux baliser les choses, pour faire murir votre relation => win)

Fil rouge ou fil jaune ? Les pour désamorcer une situation au bord de l’explosion

A ne surtout pas faire si elle fait la gueule (à moins que vous vouliez déclencher la 3e guerre mondiale dans votre salon) :

  • Ne pas la prendre au sérieux : La gueule n’est pas forcément un caprice de petite fille contrariée. Elle peut cacher un véritable message, voire un VRAI problème dans votre couple – et même, une rupture imminente. Et là, si les problèmes rencontré par le passé n’ont pas été réglés, les gueules vont s’accumuler telles des contraventions de l’amour. La gueule est l’expression muette d’un reproche et il doit être désamorcé pour assainir la relation. Donc évitez les mots d’esprit et la désinvolture, c’est pas le moment de faire le malin.
  • Faire preuve de mauvaise foi pour sauver la face : réflexe malhonnête, celui de vouloir avoir le dernier mot, d’échapper à vos torts (si vous en avez), et de lui faire croire que la conne, c’est elle. Le pire affront que l’on puisse faire à une femme en colère, c’est de se justifier en la prenant pour une idiote. Parce que si elle n’est pas idiote, elle vous fera payer très cher votre malhonnêteté (et elle aura raison).
  • Balancer un nonchalant : « Kes’jéfé », kes’jédi ? ou pire « Keskyia-encore ». Autant lui demander avec l’air goguenard si elle a ses règles. Ce qu’elle comprendra : « Quelque soit ta réponse, elle entrera par une oreille avant de sortir par l’autre ». Sa réaction : Augmenter les décibels de façon significative pour s’assurer d’être entendue. Mauvais plan donc.

La façon intelligente de réagir :

  • Attendre que l’émotion passe… En général, mieux vaut éviter de discuter si l’un des deux est énervé, il ne peut en sortir rien de bon. Une gueule qui n’a pas mûri se transforme en dispute. Une chance sur deux de casser des assiettes. La meilleure chose à faire et de s’exprimer clairement : « Je suis désolé de t’avoir offensé. Quand tu t’en sentira prête, nous en parlerons… »
  • Identifier ensemble la cause de la gueule : le but étant de réinjecter de la COMMUNICATION dans le couple (ce qui devrait lui permettre d’évacuer, et lui redonner confiance en vous et en votre couple) ; et, évidemment, ça permet de présenter ses excuses ou d’invalider la cause de la gueule et de dissiper un quiproquo.
  • Comprendre son interprétation des événements : mettez vous à sa place, essayez de faire preuve d’empathie et de comprendre la façon dont elle a perçu la situation – de son point de vue.
  • Reconnaître ses torts : si vous êtes objectivement en tort, même sans l’avoir voulu, le fait de lui montrer que vous comprenez sera la stratégie de sortie de crise la plus efficace.
  • Rattraper sa boulette.  Après présentation de justificatif de gueule, l’accusé aura la possibilité de s’absoudre via une action de son choix. Pas forcément besoin de craquer la CB pour vous faire pardonner : en général,  des excuses présentées sincères et spontanées réduisent la gueule de 60% (90% en cas de maladresse faite en toute bonne fois).

Et puis bon, si vous voulez faire un petit geste du genre petit cadeau / resto, ça sera une preuve de bonne volonté supplémentaire, qui ne peut pas faire de mal.

L’essentiel étant d’être adulte (ne pas péter un câble et garder la tête froide), reconnaître vos torts SANS POUR AUTANT accepter tout et n’importe quoi … et de faire ce qu’il faut pour calmer le jeu si nécessaire.

Quand la gueule est une bonne chose

Parfois, la gueule n’est pas forcément JUSTE le signe annonciateur que votre dimanche après midi est foutu.

Ca peut être l’opportunité de désamorcer un truc qui pourrissait en silence depuis des jours dans votre couple ; de régler un problème qui empêche votre relation d’aller vers le haut.

Rien de pire dans une relation que les non-dits et que la rancœur qu’on essaie de glisser sous un tapis.

C’est comme le bout de pizza tombé sous le canapé : il se voit pas, mais si vous le laissez là, dans deux semaines c’est tout votre salon qui pue la mort, donc mieux vaut gérer au plus vite.

Et le fait de gérer efficacement une crise, c’est bien, parce que :

  • Le problème est résolu une bonne fois pour toutes (au revoir le morceau de pizza toxique)
  • Vous avez montré que vous étiez capable de prendre sur vous de manière adulte et honnête : malgré votre maladresse, elle devrait en tirer pour conclusion que vous êtes un mec fiable et droit. +1000 pts pour vous

… sans compter qu’en général, les réconciliations finissent au lit, et que le fait d’être encore tout énervé permettent souvent de se lâcher bien davantage.

Bref, avec tout ça, vous êtes parés pour la prochaine fois (oui parce que, c’est scientifiquement prouvé : vous aurez beau faire de votre mieux, il y AURA une prochaine fois. Une fille fait la gueule à son mec, c’est inévitable).

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.