Relationnel

Comment se faire des amis et entretenir ses relations

Comment se faire des amis ? Comment naît et fonctionne l'amitié ? Des conseils et des explications pour se faire des amis, rompre la solitude, sortir de l'isolement, regagner confiance en soi et faire plus de rencontres.

Savoir comment se faire des amis est extrêmement important. Être entouré, avoir un cercle social étendu et dynamique, avoir des amis auprès de qui on peut se confier, sur qui on peut compter, qui vous poussent à découvrir de nouvelles choses, tout cela est extrêmement bénéfique.

Cela permet de se sentir apprécié, permet de ne pas tomber dans l’isolement et la solitude, et de faire plus de rencontres, car vos amis vous permettent de rencontrer d’autres personnes. Par ailleurs, le fait d’être bien entouré, et d’avoir des amis sur qui compter permet aussi d’avoir plus d’opportunités de carrière, de rencontres, de choix de vie… Et surtout, vos amis sont là pour vous en cas de coup dur, de la même façon que vous êtes là pour eux en cas de coup dur.

Bref, avoir des amis et un cercle social varié permet d’avoir une vie radicalement différente et infiniment plus riche que si vous restez tout seul dans votre coin.

La plupart des gens ont des amis et savent instinctivement comment se faire des amis et comment entretenir des relations amicales au quotidien.

Mais d’autres, plus timides, ou plus isolés socialement – ou tout simplement, déracinés, après un déménagement ou une rupture difficile par exemple, se retrouvent seuls, sans entourage et loin de leurs proches, et s’ils n’ont pas cette facilité à aller vers les autres, il est alors compliqué pour eux de se faire des amis, car ils ne savent plus comment faire. Cet article vous donnera donc quelques pistes sur comment se faire des amis.

Cet article explique comment naît et fonctionne l’amitié, et explique comment se faire des amis pour rompre la solitude, sortir de l’isolement, regagner confiance en soi et faire plus de rencontres. 

Comment se faire des amis ?

En gros, il y a plusieurs étapes successives, qu’il va vous falloir suivre dans l’ordre.

1. Provoquer des occasions : sortir davantage pour augmenter vos chances de rencontrer des gens
2. Faire connaissance : prendre l’habitude d’aller vers les autres et d’échanger avec humour, légerté et bonne humeur, juste pour le plaisir
3. Apprendre à créer du lien social avec les gens, pour que de simples connaissances, ils deviennent progressivement des amis

Donc en gros, pour se faire des amis, pas de miracle, il va falloir mettre de côté votre amour propre et votre peur d’être ridicule et rejeté, et trouver la force d’aller vers les autres pour faire leur connaissance.

#1: Provoquer des occasions : sortez de chez vous !

Il n’est pas difficile de se faire des amis; il suffit juste de faire quelques efforts, qu’on a parfois tendance à négliger. La plupart du temps, les gens qui se sentent seul et qui se demandent comment se faire des amis, sont simplement isolés et trop solitaires.

Alors sortez de chez vous le plus possible : toutes les occasions de sortir et de croiser des gens sont bonnes à prendre. Ne laissez passer aucune opportunité. Sortez boire un verre en terrasse, allez voir un match de foot dans un pub près de chez vous, allez voir des spectacles d’humoristes, rejoignez quelques associations sur des sujets qui vous intéressent, ou sortez tout simplement vous balader quand il fait beau.

L’idée est de sortir de chez vous, et d’aller là où vont d’autres personnes, afin d’augmenter vos chances de faire des rencontres sympa.

#2: Faire connaissance : soyez ouvert et amical !

Sortir n’est pas tout, encore faut-il que vous rencontriez des gens. Pour cela, le plus simple est de sortir en ayant un état d’esprit ouvert et amical. Soyez de bonne humeur. Soyez souriant. Montrez au monde que vous n’êtes pas agressif ou de mauvaise compagnie. Soyez souriant, ne vous prenez pas la tête : personne ne vous juge, personne ne vous mettra en prison.

Et gardez en tête que la plupart des gens réagiront d’une bonne manière.

Adressez la parole à votre voisin / voisine, aux gens que vous croisez, pour plaisanter, ou faire une remarque sur ce qui se passe autour de vous. Dans un premier temps, ne cherchez pas à discuter trop longtemps : habituez vous simplement à échanger quelques mots aimables avec les gens.

#3: Comment se faire des amis ? En sachant comment créer des liens

La plupart des gens qui se demandent comment se faire des amis échouent ici : ils sortent de chez eux, échangent aimablement quelques mots avec les commerçants, ou avec leurs partenaires de sport, ou leurs collègues, mais ils échouent à créer des liens d’amitiés avec eux.

Pour se faire des amis, savoir sortir de chez soi et discuter avec la boulangère et le marchand de journaux ne suffit pas : c’est un excellent début, mais ce n’est qu’un début.

Le plus important est de comprendre la psychologie des gens, et la façon dont les amitiés se construisent.
En gros, les gens deviennent amis avec ceux et celles qu’ils côtoient régulièrement (car devenir amis prend du temps, il faut s’habituer à l’autre, apprendre à le connaître); et évidemment, partager des centres d’intérêts communs, des opinions, des habitudes communes aide énormément.

En plus des centres d’intérêts communs qui permettent d’avoir des points communs avec quelqu’un, faire évoluer cette simple relation vers quelque chose de plus solide se fait principalement de 3 façons :

  • Lorsqu’on fait la fête avec quelqu’un
  • Lorsqu’on fait du sport avec quelqu’un
  • Lorsqu’on traverse des épreuves avec quelqu’un (au boulot : gros dossier compliqué par exemple, ou à l’école etc.)

Par exemple, je suis devenu ami avec Antoine, d’abord parce que c’était un collègue : son bureau était prêt du mien, on se voyait toute la journée. On a brisé la glace en discutant foot à la machine à café du boulot. Du coup, on a commencé à déconner ensemble tout au long de la journée, histoire de briser la monotonie du boulot. Puis on a pris l’habitude d’aller prendre une bière de temps en temps après le travail, avec quelques autres collègues sympas. Antoine venait de se faire larguer, moi je suis célibataire, et  du coup on parlait de foot, mais aussi, de filles et de nos conquêtes respectives, sujet de conversation inépuisable. Mais on ne parle pas que de ça ! On parle aussi de jeux vidéos, d’actualité, du boulot évidemment, de nos collègues, etc. Bref, la discussion ne s’épuise jamais, et surtout, on a de l’humour tous les deux, du coup on apprécie la compagnie l’un de l’autre. Du coup ça passe tout seul, on a commencé à faire des trucs ensemble de temps en temps le weekend (des parties de foot entre collègues, ou du footing) et c’est tout naturellement que de simple collègues qui s’entendent bien, on est devenus amis : on a commencé à parler de trucs plus personnels, à se confier l’un à l’autre sur nos histoires de filles compliquées et douloureuses.

Vous voyez l’évolution ? D’abord on a parlé de trucs futiles, de tout et de rien (et ce, tous les jours, pour s’habituer l’un à l’autre et apprendre à se connaître), puis petit à petit, on a partagé de plus en plus de trucs, jusqu’à se confier l’un à l’autre.

Aujourd’hui je sais que Antoine est mon ami, et que si j’en ai besoin il sera là pour moi – parce que la réciproque est vraie.

Vous voyez aussi que les choses se font graduellement, dans l’ordre, et surtout, que ça prend du temps ! On ne devient pas « ami » avec quelqu’un du jour au lendemain. On est d’abord un collègue, une vague connaissance; puis quelqu’un avec qui l’autre s’entend bien, et si affinités il y a, et que les circonstances le permettent, on partage de plus en plus de trucs personnels, et on devient amis.

Alors que peut faire celui qui n’a pas vraiment d’amis, et qui se demande comment se faire des amis ? Et bien tout simplement, prendre le temps de cultiver son cercle social. Vous devez avoir le plus de connaissances possibles. Des gens du boulot, de votre club de sport, de votre association, des gens de votre quartier que vous appréciez ? Essayez de voir le plus de gens possibles, le plus souvent possible. Ne cherchez pas à brusquer les choses, considérez qu’une amitié se cultive, et qu’avant d’être une amitié, c’est une simple connaissance. Prenez le temps d’apprendre à connaître les gens, sans rien chercher d’autre que passer de bons moments avec eux. Ne vous plaignez pas. Soyez drôle et pertinent, rendez-leur service (mais ne devenez pas non plus un pigeon désespéré !).

A l’occasion, quand le contexte s’y prête, proposez leur de faire un truc avec vous et quelques autres personnes : un verre, un match de foot, une sortie, peu importe : quoi que ce soit d’un peu intéressant et qui permette de passer du bon temps. Proposez aux gens que vous connaissez, et que vous appréciez, de faire des trucs avec vous, peu importe quoi.  Donc vous pouvez par exemple, proposez à un collègue d’aller faire une partie de tennis, ou un squash ? Ou bien rejoignez un club de foot; puis proposez à vos équipiers / votre partenaire d’aller prendre un verre ? Les amitiés commencent comme ça, et elles se construisent petit bout par petit bout. C’est comme ça qu’on se fait des amis.

Ne le faites pas trop non plus pour ne pas souler les gens : il faut y aller progressivement au début, et il faut que vos propositions restent naturelles, il ne faut pas que les gens sentent que vous forcez le cours naturel des choses. Prenez votre temps.

#4 : Créez-vous des occasions: sortez encore plus

Si vous connaissez notre forum, vous connaissez peut être Blusher ? C’est un jeune homme très doué pour sortir seul le soir, et se faire des amis en soirée. Sa méthode est simple :

  • un état d’esprit ouvert
  • de la bonne humeur
  • savoir qu’il ne risque rien de grave
  • aimer les gens, avoir envie de plaisanter avec n’importe qui (homme, femme, barbu irlandais, touriste suédoise, nain unijambiste : n’importe qui peut vous faire passer un bon moment)
  • se montrer sympathique, ouvert et pas collant
  • s’amuser pour de vrai

Les gens aiment les gens souriants, sympathiques, qui s’amusent et qui montrent qu’ils sont sympas en discutant avec plein de monde.
Ne soyez pas timides:  personne n’est votre ennemi. Vous n’allez pas vous rendre ridicule.

Avec le temps, vous apprendrez à les « connaître » virtuellement, et si vous leur proposez de faire un truc ensemble, certains accepteront forcément.

Et pour ceux qui habitent loin / qui sont isolés

Je suis conscient qu’il n’est pas facile de faire des rencontres lorsqu’on habite dans des endroits un peu isolés. On va pas se mentir, c’est plus facile de rencontrer des gens et de se faire des amis si vous avez une vie active (que vous travaillez, que vous avez des activités) et que vous êtes dans une grande ville. Bien plus facile que si vous habitez dans un hameau de 300 habitants perdu dans la Creuse.

Si c’est votre cas, il est sans doute nécessaire de vous poser la question de pourquoi vous restez dans un endroit où vous n’avez rien à faire et où vous ne rencontrez personne : peut être serait-il mieux pour vous d’aller à la rencontre du monde, dans une ville où vous trouverez plus d’opportunités d’emplois et de rencontres – si vous en avez la possibilité.

Et dans tous les cas, ce que vous pouvez faire, c’est vous inscrire sur des sites de rencontres, des forums internet comme celui de Frenchtouchseduction, et discuter avec les gens.

L’amitié est quelque chose de naturel… mais qui demande des efforts

Être à l’aise avec les autres est comme un muscle : vous avez besoin de vous chauffer, de vous entraîner pour devenir plus à l’aise. Plus ça ira, plus ça deviendra facile et naturel pour vous, même si les débuts pourront vous paraître difficiles et embarrassants.

Ne soyez pas trop exigeant

envers vous-même et envers les autres… C’est souvent le gros défaut des gens un peu trop timides. Ils attendent énormément des autres, et s’imposent également beaucoup d’exigence envers eux-même. Et du coup, ils mettent énormément de barrières entre eux et les autres.

Je donne ce conseil aussi parce que les solitaires ont tendance à émettre des jugements négatifs sur autrui. Les introvertis peuvent aussi être plus exigeants dans leur choix d’amis. Si vous avez tendance au manque d’enthousiasme à chaque nouvelle rencontre, vous devez être vigilant à circonscrire ce mauvais ressenti.

Aucune amitié n’est parfaite. Nous avons tous des défauts, des traits désagréables pour autrui, pour lesquels nos amis s’adaptent. Les amitiés masculines sont généralement moins profondes que celles féminines et sont souvent basées sur des intérêts et des activités communes. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, c’est juste différent. Cela signifie qu’il est assez simple de sortir avec gars. Soyez le copain avec qui ils boivent, avec qui ils regardent du sport ou avec qui ils vont aux concerts.

Les premières personnes que vous rencontrerez ne seront sûrement pas vos amis idéaux, mais les bénéfices d’être dehors en compagnie sont supérieurs à ceux de faire du lard à la maison. Et acceptez chez l’autre qu’il soit un peu différent de vous, avec des gouts, des attitudes et des points de vus différents. Ce que vous devez refuser systématiquement, ce sont les gens qui vous rabaissent ou se moquent de vous, mais ça c’est un autre sujet.

Rien n’est grave !

Et si quelqu’un est réticent, ce n’est pas la fin du monde ! Si quelqu’un décline votre proposition parce qu’il est occupé ou qu’il n’est pas certain de pouvoir participer, n’abandonnez pas l’idée. Proposez une prochaine fois.

Passez un coup de fil et invitez vos contacts à une soirée clubbing, cinéma, concert ou sport-télé, ce que vous voulez. Si vous savez qu’un groupe a prévu quelque chose, demandez à les rejoindre.

Ce que les solitaires font de mal

Ces conseils sont simples, mais les solitaires ne les suivent pas. Ils ont bien une connaissance au travail ou en cours avec laquelle ils bavardent, mais ils ne passent pas l’étape suivante de la relation, qui est de les convier en dehors du cadre professionnel ou scolaire.

Prenez les choses en mains

Prévoyez de faire tout le travail. N’attendez pas en espérant que quelqu’un vous invite. Si vous voulez bouger, décrochez le téléphone et organisez quelque chose. Certains sont passifs et distraits, à tel point qu’ils seraient heureux de faire quelque chose avec vous, mais qu’ils n’auraient pas l’idée de vous inviter. Assurez-vous que vos futurs amis aient vos coordonnées, au cas où ils voudraient vous proposer une virée.

On a tous une vie généralement bien remplie, alors facilitez-la leur, par exemple en les invitant à un apéro juste après le travail plutôt que de les inviter dans un coin paumé à une heure de route.

Quelquefois, vous aurez à être persuasif. Quelqu’un ne se sentira pas de sortir ce soir-ci, ou vous aurez à convaincre que tel endroit est préférable à tel autre.

Planifier des activités peut être pénible et hasardeux. Soyez-en conscient.

Devenez un YES Man, acceptez toutes les invitations !

Si quelqu’un vous convie à une activité, alors vous devriez y aller. Pourquoi tourner le dos à une chance de sortir ?

Si vous êtes très timide et introverti, vous serez tenté de décliner et de rationaliser en pendant que cela ne serait pas si amusant que cela. Ignorez ces pensées et allez-y quoiqu’il en soit. Vous ne pourrez jamais être certain qu’une sortie sera intéressante si vous n’y allez pas.

Quelquefois, vous aurez à vous faire violence au nom de votre . Vous pourrez être invité à voir un film qui ne vous fait pas spécialement envie, ou quelqu’un pourra vous appeler un vendredi soir où vous aspirez au repos. Dès qu’il y a plus de deux ou trois personnes dans l’équation, il y a des compromis inévitables. Encore une fois, l’activité sociale compense largement les inconvénients induits.

Dès que vous connaîtrez quelques personnes, bâtissez votre cercle social sur cette fondation

Dès que vous vous êtes fait un ou deux copains réguliers, vous avez une bonne base de travail. Si vous êtes très introverti de nature, deux bons potes seront un cercle social largement suffisant à votre bonheur, ou du moins à supprimer le sentiment de solitude.

Tôt ou tard, vous rencontrerez les amis de vos amis. Si vous avez des atomes crochus, sortez avec eux aussi. Avec le temps, vous deviendrez membre à part entière de tout le groupe.

Vous pouvez continuer ainsi à rencontrer de nouvelles personnes. Avoir des amis vous aidera dans cette tâche, parce qu’ils vous inviteront à des fêtes ou vous accompagneront là où vous ferez de potentiellement de nouvelles rencontres.

Entretenez vos amitiés

Gardez un contact régulier, via le téléphone, le mail, le MSN, etc. Sortez régulièrement avec eux. Chaque ami et connaissance a ses propres rythmes pour entretenir une amitié. Certains seront heureux de vous voir une fois par mois, tandis que d’autres se demanderont si vous êtes mort quand ils n’ont pas de nouvelle chaque semaine. Un minimum de bon sens et d’écoute vous donneront une idée de ces besoins.

Ne soyez pas trop demandeur, ne harcelez pas vos amis en comptant entièrement sur eux pour qu’ils soient au service de votre vie sociale.

Vous pouvez n’avoir aucune difficulté à débuter des amitiés, mais passé une ou deux sorties, vous pourriez croiser un obstacle : la tentation de ne plus donner signe de vie. Le caractère introverti et le manque de confiance en vous peut vous conduire à être incertain du degré d’estime que vous portent vos connaissances. Vous pourriez vous convaincre que vos amis ne vous apprécient pas tant que ça et donc décider de ne pas entretenir la relation.

Vos faibles exigences en termes de vie sociale pourront vous amener à sortir pas assez régulièrement pour entretenir les liens. La timidité peut vous bloquer au moment d’organiser une sortie.

Si vous n’avez pas contacté une connaissance depuis quelques temps, ce n’est pas la fin du monde. Vous pouvez renouer le contact, sans trop de risque de passer pour un maladroit. Ne pensez que vous devez automatiquement laisser tomber toutes les relations non-entretenues. Un coup de fil, quelques nouvelles et explications, un projet de sortie et ça repart !

Se faire une bonne vie sociale prend du temps, donc travaillez dans la durée et persévérez. Développer un solide groupe d’amis peut prendre des années : soyez cool, sympa, ouvert et tolérant, aussi bien envers les autres que vis-à-vis de vous-même !

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.