Mode et look homme : comment bien s'habiller

Comment s’habiller quand il faut chaud

Oui, on peut survivre à la canicule ET rester stylé. Voici comment.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cet été aura été chaud ! Et lorsqu’il fait chaud comme ça, on se retrouve bien embêté : comment peut-il s’adapter à la chaleur, tout en restant élégant ?

Dans cet article, nous allons passer en revue tout ce qui peut vous permettre de rester à la pointe de l’élégance, sans mourir de chaud ou noyé dans vos auréoles.

Des basiques adaptés

Il vous faut d’abord un socle de basiques qui vous garderont au frais : tee-shirt de corps, caleçons et chaussettes.

J’ai trouvé mon bonheur il y a de cela un an chez Uniqlo, lorsque j’étais à Pékin par 35 °C. Leur collection Dry m’a alors bien sauvé la vie : leurs vêtements sont légers et respirants, je n’ai vraiment pas trouvé mieux pour le moment.

Les tee-shirts sont bien coupés et peuvent être portés facilement sous une chemise grâce à une encolure profonde (préférez toujours des encolures pas trop hautes, c’est plus agréable à porter et ça fait moins « collet serré ». Bien entendu, ça ne doit pas pour autant tourner à l’élection de mister poitrail).

Voici un bon exemple de l’effet à rechercher :

Pour vous aider à bien choisir votre T-Shirt, on vous a fait une petite checklist 

  1. Col suffisamment évasé
  2. Coutures superposées à la cassure de l’épaule, au niveau de l’os
  3. Pectoraux légèrement moulés, sans trop de plis
  4. Manches qui s’arrêtent à hauteur de biceps, et non au coude
  5. Ni trop serré, ni trop lâche aux hanches
  6. Tombé qui s’arrête juste sous la ceinture, mais pas sous les fesses

S’habiller au quotidien

Lorsque les bases sont assurées, il faut pouvoir vous habiller au quotidien.

Dans un cadre formel, pas de pitié : il vous faudra respecter à la lettre la règle d’une chemise différente par jour, sous peine de passer pour un infâme goret.

Pour assurer ce roulement un peu contraignant, il vous faut au moins une pile de 5 chemises sobres et bien coupées : ça tombe bien, c’est justement ce que proposent les chemisiers anglais comme Haw and Curtis, que l’on peut trouver sur le net.

Celles de Zara ou COS peuvent aussi faire l’affaire, à condition de les prendre dans un coton suffisamment aéré. Et surtout pas de « % élasthane » ou polyester : vous risquez de mouiller votre chemise en moins de 2.

Un inconvénient, toute fois, la coupe est vraiment droite, il s’agit d’un chemisier très traditionnel, donc faites bien attention à prendre les plus « slim »

Je rappelle au passage qu’en mode homme : il vous faut impérativement oublier l’existence même de la chemisette.

  • D’une part, elles sont rarement bien coupées et quand elles le sont le rapport qualité/prix est peu satisfaisant.
  • D’autre part, il est bien plus logique d’acheter des chemises normales que vous pourrez utiliser toute l’année, et dont vous retrousserez les manches en été, que des chemisettes que vous ne porterez logiquement qu’en hiver (à l’exception des informaticiens purs et durs, qui eux le font toute l’année).

Checklist de la chemise :

  1. Col bien rigide sur une chemise formelle
  2. Coutures ajustées sur la cassure de l’épaule
  3. Chemise fittée au niveau de la poitrine. Pas ou peu de tension sur les boutons
  4. Pas d’excès de tissu aux hanches et aux aisselles
  5. Pas plus de place que le poing entre le bas de la chemise et votre corps
  6. Manches arrêtées entre la main et l’os du poignet

Et en bas je mets quoi ?

Côté pantalon, le premier conseil est d’éviter le jean brut épais.

C’est un véritable traquenard l’été. Quoi que vous portiez avec, vous transpirerez automatiquement si vous en portez un à plus de 30 degrés.

La matière est épaisse, rigide et la couleur absorbe les rayons du soleil pour en conserver la chaleur : le trio perdant (les couleurs claires réfléchissent davantage les rayons du soleil).

Regardez plutôt du côté des chinos en coton et en lin : Zara en fait d’excellents cette saison, mais parfois on peut même s’en sortir avec Célio si on sait ce qu’on fait (encore une fois : pas de synthétique).

Petite mise en garde contre le lin toutefois, c’est une matière qui retient vraiment facilement l’humidité, on peut même dire qu’elle a tendance à se gorger d’eau. Du coup si vous transpirez trop dedans, c’est lavage indispensable à chaque port, un peu contraignant.

Checklist du pantalon :

  1. Fesses maintenues : elles ne s’affaissent pas
  2. Pas d’excès de matière à l’entrejambe
  3. Une coupe suffisamment ajustée qui ne moule pas
  4. Longueur : casse en une fois sur la chaussure

Matières

  1. Du naturel : coton en été et laine en hiver
  2. Le coton se détend un peu, la laine beaucoup moins

Et n’oubliez pas vos pieds

Des chaussures trop chaudes peuvent également vous pourrir la vie en été.

Si dans un cadre formel vous n’avez pas vraiment le choix, vous pouvez privilégier le daim, plus frais. On oubliera bien évidemment les marques comme Géox pour des raisons stylistiques (chaussures au design trop pataud, avec du plastique incrusté).

Pour le casual aussi, tournez-vous vers le daim et la toile. Une bonne (et économique) solution étant les espadrilles : si vous n’adoptez pas le total look des bonnes familles (espadrilles, chino, chemisette et petit pull sur les épaules), vous pourrez obtenir une tenue sympa.

Une bonne solution intemporelle: la plimsoll, que vous pourrez trouver en occasion sur ebay UK pour une dizaine d’euros ou sur asos.

Voilà, avec tout ça, vous êtes maintenant officiellement paré pour affronter les chaleurs de l’été indien !

Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.