Keur keur

Comment trouver une copine (le tuto)

Que faire pour avoir une copine ? Les conseils de base


partages
  • Par
  • Le
  • 12 comm.
  • 159 partages
  • vu 44 077 fois

Bon. Elle est gentille Sacha Grey,
mais au bout d’un moment, sa filmographie et toutes les boîtes de kleenex de monde ne suffisent plus à tromper la solitude.

Être célibataire, au bout d’un moment, en plus d’être sordide et déprimant, ça pue.

C’est vrai ça, putain : tout le monde a une meuf, pourquoi pas toi ??

Même ton petit cousin s’est trouvé une meuf. Alors qu’il louche et qu’il sent bizarre.

Même le gros Geoffrey, avec ses dents pourries et sa dégaine de roumain, ne vient plus chez toi jouer à la PS3 depuis qu’il a une meuf.

Et niveau sexe, quand on est célibataire, c’est tout de suite moins funky.

Bon allez. Gros coup de motiv’.
Il est temps de se trouver une copine.

Mais heu… comment ? Par où ? Elles sont où les filles qui veulent bien ? Et on leur dit quoi ?

Comment trouver une copine ?

Avant d’entrer dans les détails : se trouver une copine se résume à deux trucs.

  • Rencontrer la bonne – c’est-à-dire, pas la fille parfaite (qui n’existe pas), mais celle qui vous fera tilter et vous donne envie A LA FOIS de lui manger la bouche ET de la supporter tous les jours (même quand elle sera chiante)
  • Faire en sorte qu’elle veuille bien de vous (même quand vous serez con)

Voilà.
T’as vu : juste deux trucs.

Maintenant, les explications.

Comment rencontrer la bonne ?

C’est ça l’astuce. Tu peux la croiser n’importe où ; en boîte, au boulot, dans le bus, au Salon du X, partout.

Partout… même si statistiquement, il y a des lieux et des contextes qui semblent faciliter les rencontres amoureuses.

D’après tout un tas d’études faites par des mecs avec des grosses lunettes, la plupart des couples qui durent se forment entre collègues ou entre amis d’amis.

Et c’est super logique :

  • le fait d’avoir des connaissances communes, ou de se cotoyer permet de se rassurer sur le fait que vous partagez un minimum de valeurs communes, de points communs ;
  • et ça permet d’apprendre à se connaître de manière bien plus approfondie que si, mettons, vous vous étiez rencontré à la sortie des toilettes d’une station service sur l’Autoroute.

Et quand on sait qu’une relation qui dure, c’est souvent une relation qui a pris le temps de se construire progressivement, on comprend bien pourquoi les couples se forment souvent entre gens qui se connaissent déjà via leurs cercles sociaux.

Donc conseil : si tu cherches une copine, première étape, c’est de te créer des occasions de rencontres.

Pour ça :

  • Sors de chez toi et mélange toi, booste ta vie sociale (parce qu’il est assez peu probable que Megan Fox vienne sonner à ta porte pour te déclarer tout son amour) … (et si ça arrive, vraiment ça me ferait plaisir que tu nous le fasses savoir)
  • Élargis tes cercles proches : essaie de mieux connaître les gens que tu fréquentes au quotidien, de créer + de liens avec eux… et de rencontrer leurs amis. Ta future meuf se cache probablement quelque part par là.

*  *  *  *

Bon, ceci dit, la bonne, non seulement il faut la rencontrer, mais en plus, il faut la choisir un minimum correctement.

Parce que non, la première qui veut bien de vous n’est pas la bonne.
Pour un coup vite fait sur le parking du McDo à 3h du mat, à la limite, mais si tu veux une relation sérieuse et durable, va falloir te fixer quelques critères.

Quels critères ? Chacun les siens, mais en gros, fais ton marché là dedans :

  • La meuf qui te fait rire
  • La meuf qui t’excite
  • La meuf qui ne te fait pas saigner du nez quand elle parle tellement elle est conne
  • La meuf qui partage un minimum tes valeurs et ta vision de la vie (et tant qu’à faire, qui a les mêmes projets de vie que toi)
  • La meuf qui te tire vers le haut, plutôt que celle dont les sales habitudes ne te tirent pas vers le bas

Voilà les critères qui me semblent importants, le reste, c’est plus secondaire.

Les mauvaises raisons de se mettre avec une meuf :

  • Parce qu’elle est bonne ( enfin… faut pas que ça soit QUE ça, sinon ça peut vite devenir l’enfer)
  • Parce qu’elle veut bien ( … respecte toi, ne te contente pas de la première cagole venue, un peu d’ambition merde ! Comme à Candy Crush, essaie de faire un high score, ton futur toi te remerciera)
  • Parce que son père est riche (… enfin, encore que, là-dessus, y’a débat)

Yo je l’ai trouvée ! Mais heu… comment faire pour qu’elle veuille bien de moi ?

Mec, c’est pas (si) compliqué.

Il y a une espèce de croyance comme quoi plaire à une fille est super compliqué et super technique, mais en vrai, c’est compliqué parce que la plupart des mecs se compliquent la vie.

En vrai, c’est plutôt simple.
La plupart du temps, il suffit d’aller parler à la fille, d’être un minimum cool et sympa, et hop, au bout d’un moment, tu finis avec ta langue dans sa bouche.

Sérieux : y’a pas besoin d’être un ninja pour choper. Vraiment pas.

Faut juste être conscient de deux ou trois trucs sur le fonctionnement des rencontres et de la séduction, et ensuite, faut se jeter à l’eau.

Tout ça est expliqué dans notre rubrique Conseils Séduction & Rencontres.

Je rentre pas plus dans les détails, sinon cet article ferait 53 pages, mais en gros, ce qu’il faut retenir si tu veux une copine :

  • Sors de chez toi, rencontre des gens (et amuse toi)
  • Essaie de t’intéresser un minimum à ce que veulent les femmes et à l’art de la séduction intelligente (la bourrine, ça marche moins bien, sauf si la meuf de tes rêves s’appelle Nabila)
  • … et essaie aussi de te mettre un minimum en valeur, histoire de pas ressembler à un ado. Passé un certain âge, les meufs veulent des mecs qui se prennent un minimum en mains (tu peux lire notre rubrique Mode homme pour des conseils là-dessus)

Si tu fais ça (et que tu ne fais rien d’idiot), que t’essaie d’être cool et sympa avec elle, ça devrait le faire. Et si tu galères, tu peux toujours venir poser tes questions et demander des conseils sur le forum : c’est gratuit et c’est fait pour ça.

Par Baptiste

Créateur de FTS et du magazine TourDuMonde.fr. Mélange improbable d'Edouard Baer, David Duchovny, Harry Potter et Sheldon Cooper, diplômé de deux grandes écoles de commerce et passionné de psychologie, quand il n'est pas entrain de regarder The Walking Dead, il bosse sur FTS pour continuer d'améliorer le site. Fan de Depeche Mode, de Chocapics et de Louis La Brocante.

Vous avez aimé cet article ?

Nous essayons de publier des articles de ce genre chaque semaine.

ou cliquez ici pour recevoir nos prochains articles par mail

Ne loupez pas non plus
  • Popovski

    Pas mal comme article :D Tu comptes enf aire le « tuto de fts » :p ?

  • Popovski

    Brw, t’as pensé à Mo087 pour rédiger ça ?

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    ;)

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Yep, y’a toute une série de questions qui reviennent sans cesse, alors je vais les traiter une par une pour éclairer ceux qui se les posent, et leur fournir des pistes et des axes de réflexion :)

  • http://www.69desirs.fr/ 69desirs

    C’est du déjà vu, mais le ton employé mérite de s’y attarder. C’est léger, avec un style particulier et adapté à un certain public. Non, vraiment, se fut sympa à lire. Néanmoins, les sites de rencontres sont également un bon moyen. Encore faut-il les utiliser dans une certaine optique. Enfin, comme un peu tout dans un sens. Merci pour cet article fort amusant.

  • yannick

    j’ai eu plaisire a lire tes articles !! c’est super interesant ..

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Merci :)

  • beg

    Très bon article :)

  • Blacky

    Article très sympa et rassurant (en tous cas pour ceux qui, comme moi, galèrent).

    Cependant je remarque un truc en faisant autour de moi le tri de tous les célibataires endurcis : Tous sont intelligents, prennent soin d’eux (certains plus que d’autres). Certains sont capables de te parler de l’histoire depuis le moyen-age de l’abreuvoir d’un village paumé dans la Creuse, mais avec tellement de passion que t’as l’impression qu’il vient de te faire un résumé du Seigneur des Anneaux (bon j’exagère un peu), et ont des passions assez « cérébrales ». A croire qu’en l’absence de succès avec les filles, ils se détournent automatiquement vers la construction d’une culture très plurielle, plus ou moins intéressante.

    Mais surtout TOUS (moi compris) sont de grands timides amoureux. Pas timides sociaux (je parle à titre personnel, je n’ai aucun problème à engager la conversation avec une personne que je n’ai jamais vu auparavant, avec la vendeuse de la chocolaterie, le facteur…), mais amoureux. A savoir qu’ils n’ont pas intégrés les codes basiques de la séduction et font preuve d’un manque cruel d’image de soi. Le truc qui revient le plus souvent, c’est « Je ne me crois pas capable de plaire à qui que ce soit, je ne m’imagine pas une fille me regardant et se disant « celui la il me botte » », avec toute la crainte du rejet qui va avec ça.

    Rajoutez à ça qu’ils sont (enfin, que nous sommes du coup) la plupart du temps incapable de comprendre les signaux des femmes (ou alors les comprennent mais se demandent 1- Si ils leurs sont adressés, ou au mec à côté d’eux. Oui, celui qui a les dents du bonheur, des lunettes à quintuple foyer et de l’acné plein la gueule, et 2 – Si c’est adressé à eux, si c’est pas une manière de se foutre de leur gueule.

    Un jour, alors que je déprimais, un mec m’a dit « tu sais, les filles ne sont pas les forteresses imprenables que tu semble croire ». En fait c’est ce jour la que j’ai compris que le mur (métaphorique) que je voyais entre les filles et moi n’était pas autour des filles mais autour de moi. Cela dit je cherche toujours comment passer outre.

    Bref, du potentiel gâché au final. Donc un article comme ça est rassurant, mais il n’aide pas à régler le problème de fond. Et (j’ai peut-être mal cherché hein) je n’ai à priori pas trouvé un article sur FTS permettant d’avoir des pistes pour régler le fond de ce problème (au mieux, des grandes lignes à suivre).

  • http://www.frenchtouchseduction.com/ FK

    Salut ! Tu résumes parfaitement le problème, j’ai rien à ajouter, tout est dit :)

    Quant au fait qu’il manque un article pour résoudre ce problème, c’est parce qu’un article ne suffirait pas : il faut DES articles pour défaire progressivement le mur, brique après brique … et souvent, chacun va suivre son propre cheminement intérieur pour peu à peu détruire ce mur. Certains y parviennent tout seuls, d’autres à l’aide d’articles comme ceux de FTS; et d’autres ont carrément besoin de l’accompagnement d’un pro… En tout cas, un article ne suffirait sans doute pas, tant le problème est vaste et profond :)

  • Blacky

    Merci :)

    A titre perso j’ai commencé à suivre une TCC pour m’aider à surmonter ma timidité (et aussi parce que j’ai quelques problèmes dans ma vie qui me pourrissent), j’ai lu les livres de Jean-Paul Benglia (qui sont des sortes de « manuels » de la démarche de séduction amoureuse, pour les gens qui n’ont pas pu en assimiler les codes basiques) mais il faudra du temps. De la patience…

    Déjà, déconstruire ses croyances aide pas mal. Après c’est de la pratique, mais je pense que se jeter dans la pratique sans avoir pu se construire une bonne image de soi c’est un coup à gâcher tout son travail. A titre perso j’essaie, quand je sors, de dire bonjour aux personnes que je croise dans le train, le métro… C’est assez simple, mais parfois les gens ne calculent même pas :p.

    Et je dis bien image de soi, pas estime de soi (l’estime de soi c’est l’image qu’on a de nous même. L’image de soi c’est l’image qu’on pense renvoyer aux autres).

    Par contre un petit coup de gueule (pas contre FTS, la plupart des articles sont bons, mais contre la majeure partie de la communauté de séduction), je trouve que pas mal de sites de séduction sont plus anxiogènes qu’autre chose et donnent l’impression qu’il faut atteindre une sorte de perfection absolue pour réussir à séduire quelqu’un. Et ceux qui ont du mal/des mauvaises habitudes de se faire traiter de losers, de nuls, de lâches (le terme AFC est quand même bien révélateur). Le bâton ça marche peut-être avec certains, mais je suis plus carotte et ce genre de déconsidérations me donnent envie de gerber.

    C’est pour ça que je préfère largement un article me disant « c’est simple en fait, on va t’aider » qu’un article me disant « t’es nul, c’est pas comme ça qu’il faut faire ». Merci donc ^^

  • Tek

    La solution c’est la confiance en soi. Pour ca il faut s’aimer. Comment pourrait-on etre aimer si on ne s’aime pas soi-meme ?

Toutes nos rubriques : cliquez pour naviguer et voir nos articles