Beauté homme

Comment (vraiment) perdre du poids : les 5 erreurs les plus répandues pour maigrir

Vous voulez maigrir ? Evitez de faire ces 5 erreurs (que tout le monde fait tout le temps)

Que ce soit à force de jongler entre déjeuners pros, apéritifs entre amis et restos avec vos chéries… ou tout simplement parce que vous vous êtes petit à petit laissé aller…

Il y a mille et une raisons pour expliquer le gras qui s’accumule petit à petit sur votre ventre (et là dessus je vous rassure : c’est notre lot à tous !)

Ennuyeux ? Oui, parce que comme je l’expliquais dans mon précédent article Comment avoir des abdos, les  femmes préfèrent évidemment un ventre plat et musclé à une bouée flasque et disgracieuse.

Rassurez-vous, cela n’a rien d’irrémédiable. Il suffit de ne pas se laisser égarer par les conseils pourris qu’on trouve partout.

Vous avez décidé de perdre du poids ?

Parfait. Mais comme la plupart des gens normaux, vous allez certainement mal vous y prendre en croyant bien faire. Ou du moins ne pas mettre toutes les armes de votre côté.

Alors pour mieux vous aider, voici les cinq erreurs à éviter pour une efficacité maximale. Et promis… Plus vite qu’elle n’est apparue, votre graisse superflue ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir.

Erreur #1 : faire de vos kilos superflus une obsession

La première erreur est d’ordre « mental » (promis, nous rentrerons dans du plus pratique et concret par la suite).

Alors vous voilà gonflé à bloc, le cœur vaillant à l’attaque de vos kilos. Vous commencez, surement un peu n’importe comment, sans ligne directrice, un régime supposé être miracle et vous attendez anxieusement, chaque matin, de voir le chiffre sur la balance diminué comme par magie.

Malheureusement, tout ne se fait pas du jour au lendemain… Du moins pas en 24 heures.

Pire encore : faire une fixation sur la question risque de vous rendre dingue. Un peu comme lorsque vous tombez dans ces obsessions amoureuses qui vous empêchent de voir clairement les choses et d’avancer.

Votre esprit risquerez d’être totalement absorbé et obsédé par votre démarche de perte de poids que vous risqueriez de perdre vos aptitudes de concentration sur les autres tâches que vous avez à accomplir au quotidien.

Erreur #2 : ne pas manger équilibré

On passe maintenant à l’alimentation. La nourriture, c’est un peu dans la tête de tout le monde la première variable d’ajustement sur laquelle on peut jouer pour perdre du poids.

Premier reflexe que 90% des gens ont : couper les glucides. Et puis les lipides tant qu’à faire. Et puis pourquoi pas ne suivre les nouveaux régimes à la mode des stars hollywoodiennes en ne mangeant que des aliments blancs… Absurde.

Ce qui marche vraiment

La clé du succès, c’est de comprendre que votre corps, même si il doit perdre des kilos, a besoin de tous les nutriments pour bien fonctionner.

  • Des bonnes glucides (à indexe glycémique bas, type riz/pates complètes, patate douce etc.) pour fournir l’énergie nécessaire afin de ne pas être crevé lors de son régime, comme c’est souvent le cas.
  • Des bons lipides pour la santé des cellules, des yeux, des ongles, des cheveux mais aussi pour assurer une production hormonale (qui a dit « testostérone ? ») suffisante pour rester en bonne santé.

Erreur #3 : vous sous-alimenter

Alors dans ce cas, en partant du principe que vous avez besoin de tous les nutriments pour un régime de qualité, vous allez tout de suite penser qu’il faut alors diminuer drastiquement les portions que vous ingurgitez ?

Oui et non. Parce que la plupart des gens font l’erreur contre productive de ne pas manger suffisamment.

Les résultats ? Fatigue, baisse de morale, énervement, chute de libido… Rien de reluisant. Du coup, et bien on lâche le régime et on reste avec ces kilos en trop, vu que le prix à payer est trop important.

Ce qu’il faut faire, c’est manger suffisamment mais en adaptant ses portions au moment de la journée.

Des glucides et des lipides ? Oui. Mais plus après 16/17h. Sauf si on a décidé de s’entrainer en soirée.

Du coup, là, on se prend une petite portion de glucides rapides (glucose) histoire de tenir le coup lors de son training mais aussi pour fournir au corps l’énergie nécessaire pour commencer le processus de brulage du gras (et oui… Pour bruler, le corps a besoin de sucre pour mettre en route le moteur.).

Erreur #4 : mal s’entrainer… Ou le mythe du jogging de 40mn.

Beaucoup tombent dans le panneau : pour maigrir, une légende urbaine dit qu’il faut impérativement courir au minimum 40mn.

C’EST JUSTE TOTALEMENT ABSURDE. Une pure légende urbaine.

En réalité, votre corps et son métabolisme ne sont pas des horloges suisses et la question est bien plus complexe.

Comment ça marche en vrai ?

Posons deux trois notions de mécanique du corps (en schématisant pour faciliter les choses).

  • NON, votre corps n’attends pas 40mn avant de bruler du gras. C’est plutôt en fonction de l’intensité de vos efforts qu’il réagit… Et plus précisément en fonction de l’intensité à laquelle votre cœur bat.
  • Lors d’un effort soutenu, à plus de 70% de votre fréquence cardiaque maximale, votre corps va surtout bruler du glycogène pour soutenir son effort. Et plus l’effort sera soutenu, plus il produira d’acide lactique. Pas vraiment intéressant dans le cas d’une perte de poids.
  • Cependant, lors d’un effort à environ 60% de votre FCM, avec des efforts légers (seuil de forme aérobie) votre corps va puiser dans vos réserves de graisse pour avoir le carburant nécessaire.

Et bonne nouvelle : pas la peine d’attendre 40mn avant de perdre du poids… Le processus démarre après quelques minutes seulement.

Erreur #5 : négliger la part essentielle du sommeil

Pire encore, dans le genre « légendes urbaines » : certains pensent que le fait de ne pas dormir va épuiser le corps et va donc lui permettre de bruler du gras à vitesse grand V.

Alors, déjà que les mauvais régimes sont éprouvants et fatiguant, si en plus vous n’accordez pas à votre corps le repos nécessaire, vous risquez de vous faire plus de mal que de bien.

Ce qu’il faut faire

Il est décisif de bien dormir. Au minimum 7 heures par nuit. De nombreuses études ont été menées, prouvant que l’absence de sommeil avait des effets catastrophiques sur la balance.

Les raisons ? Le manque de sommeil entraine

  • une chute du taux de testostérone (plus de testostérone = facilité à créer du muscle et faciliter à perdre du gras),
  • une augmentation du taux de ghréline (hormone responsable de la faim)
  • une diminution du taux de leptine (hormone responsable de la satiété).

Donc ne sacrifiez surtout pas votre sommeil en pensant que ça vous fera maigrir plus vite ! Le sommeil a toujours été l’allié des sportifs et des gens en bonne santé.

Pour conclure

Vous l’aurez donc compris. Pour arriver à perdre son poids efficacement sans que cette démarche ne vous pollue la vie et l’esprit, il est impératif de vous débarrasser de certaines idées reçues.

Avant de vous lancer la tête dans le guidon, commencez par poser le cadre nécessaire afin de vous construire le meilleur plan d’attaque que possible : celui qui sera vraiment efficace et vous permettra de vite dire adieu à votre graisse.

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.