Comment bien parler : l’art de la conversation

Savoir bien parler, et maîtriser l’art de la conversation est un élément essentiel dans nos vies – aussi bien sur le plan personnel, qu’amoureux (ça contribue à votre charme !) ou que sur le plan professionnel.

Nos relations sociales sont au centre de tout, et sans la capacité de savoir bien s’exprimer, on part avec un handicap certain pour communiquer ses idées et nouer des liens avec les autres.

Sur cette page, nous allons reprendre les notions importantes et lister les principaux articles sur ce sujet, afin de faciliter la tâche à ceux qui veulent en savoir plus sur :

  • comment bien parler
  • comment maîtriser l’art de la conversation.

Comment bien parler

Bien parler repose sur deux choses :

  • Avoir une bonne élocution
  • Exprimer clairement et efficacement ses idées

Avoir une bonne élocution

Il arrive parfois que l’on souffre de troubles du langage, ou qu’on ait une mauvaise élocution : on bafouille, on mâche ses mots, on bégaie… bref, on a pas une façon de parler très claire, et ça complique les choses lorsqu’on veut s’exprimer… au point que cela peut être perçu comme un réel handicap social.

Pour ceux qui souffrent de troubles lourds du langage, aucun de mes conseils ne pourraient réellement vous aider : il vous faut faire appel à un professionnel, qui vous aidera à surmonter vos difficultés grâce à des techniques et des exercices.

Donc surtout, si vous souffrez d’un tel handicap, ne restez pas seul dans votre coin à souffrir et faites vous aider, les progrès que vous pourrez faire contribueront à vous changer la vie. J’ai notamment vu dans mon entourage les progrès réalisés par un jeune homme bègue : c’est spectaculaire. Ceux qui ne le savent pas ne devineraient jamais qu’il a passé des années à bégayer.

Et pour ceux qui ont juste une mauvaise élocution (accent trop prononcé, rythme saccadé, trop rapide ou trop lent, etc), il y a plusieurs petites choses que vous pouvez faire.

  • Déjà, vous enregistrer en train de parler, pour pouvoir vous réécouter et mieux prendre conscience de ce que vous pourriez améliorer dans votre façon de parler. Il est parfois difficile de se rendre compte de ses tics et « défauts » de langage. Au pire, demandez à quelqu’un de votre entourage de vous donner (gentiment !) son avis.
  • Enregistrez des émissions de radio ou de télévision, et entraînez vous à répéter ce que disent les animateurs, en essayant de les imiter le plus fidèlement possible : même tonalité, même rythme. Vous pouvez aussi le faire avec vos séries préférées, le but, c’est juste d’habituer votre cerveau et votre langue à fonctionner efficacement. Bien parler, c’est comme un muscle que vous devez entraîner, alors faites votre gymnastique.
  • Pratiquez les petits exercices de prononciation qu’utilisent les comédiens. On en trouve partout sur Internet, donc je ne les reprend pas ici, mais ne les négligez pas : ils peuvent vous aider à mieux parler. Ou carrément, inscrivez-vous à des cours de théâtre ou d’improvisation, vous en tirerez énormément de bénéfices, et pas que sur votre diction.

Savoir exprimer clairement et efficacement ses idées

Savoir s’exprimer de manière efficace, ça repose sur plusieurs choses :

# Savoir écouter l’autre, pour répondre de manière pertinente

Plein de gens ne savent pas écouter. Ils veulent juste dire ce qu’ils pensent. Mais du coup, une fois sur deux, ils sont à côté de la plaque, ou alors, ils frustrent la personne en face d’eux.

  • Quand vous parlez avec quelqu’un, prenez le temps de bien l’écouter pour essayer de comprendre où il ou elle veut en venir.
  • Êtes-vous d’accord avec son point de vue ? Si non, prenez le temps de construire votre réponse.

# Faire le tri dans vos idées, pour les présenter de manière logique et en allant droit à l’essentiel

  • Prenez le temps de réfléchir pour trouver la bonne façon de présenter votre idée (et aussi, pour être sûr que ce que vous voulez dire reflète bien votre opinion)
  • Partez d’abord du général (« Je pense que… »), puis entrez dans les détails (« d’abord parce que… et ensuite, parce que… »)
  • Sachez faire des pauses et marquer les idées importantes par le ton et le rythme de votre voix

# Les présenter de manière à ce que votre interlocuteur puisse les comprendre.
Plein de gens font comme si l’autre pouvait lire dans leurs pensées, et oublient de préciser des détails importants. Du coup, il est très difficile de comprendre de quoi ils parlent !

  • Lorsque vous racontez une anecdote, par exemple, prenez l’habitude de poser le contexte. Expliquez le Où, le Quand, le Qui et le Quoi – de la manière la plus simple possible. De cette manière, l’autre a toute les infos dont il a besoin pour bien vous comprendre.
  • N’encombrez pas votre explication de détails inutiles. Allez à l’essentiel, ne gardez que ce qui est obligatoire pour que l’autre comprenne ce que vous voulez dire.

# Mettre la langue française au service de votre intelligence et de vos opinions

La langue française dispose de tous les outils dont vous pouvez rêver pour bien vous exprimer. Simplement, il vous suffit d’apprendre le maniement de chacune des armes qu’elle vous propose, afin d’apprendre à sculpter votre discours de la manière la plus fine possible.

  • La grammaire pour trouver la meilleure façon d’articuler vos idées
  • Le vocabulaire qui vous permet de trouver les meilleurs mots possibles

Si de vieilles profs grincheuses nous apprennent ça à l’école, ce n’est pas uniquement pour nous torturer : c’est pour donner à chacun d’entre nous les moyens de se faire comprendre et de bien s’exprimer une fois arrivé à l’age adulte.

Là encore, écoutez des émissions de radio ou de TV, notamment des débats, pour analyser et vous inspirer de la façon dont s’expriment les intervenants, et n’hésitez pas à vous entraîner à parler comme eux.

L’art de la conversation

L’art de la conversation, il y aurait de quoi écrire des centaines de pages à ce sujet.

Moi, je vais essayer de faire simple :)

L’intérêt de maîtriser l’art de la conversation, c’est que c’est un formidable moyen de captiver les gens, de leur inspirer confiance, de faire valoir vos idées, et de montrer que vous avez un cerveau qui va vite.

Et pour ne rien gâcher, c’est aussi un excellent moyen de séduire les jeunes filles qui vous plaisent :)

Bref, maîtriser l’art de la conversation peut vous être d’une grande aide dans votre vie pro, perso et amoureuse.

=> Comment être pertinent

Pour être pertinent, il n’y a pas de mystère : il faut écouter l’autre, pour être sûr de bien avoir compris ce qu’il veut dire, pour mieux rebondir.

Et surtout, il faut que vos arguments s’insèrent bien dans le débat en cours, qu’ils apportent un point de vue intéressant et qui fait avancer les choses.

Du coup, il vous faut:

  • un minimum d’intelligence sociale pour comprendre le sens que prend la discussion en cours, ce que vous pouvez vous permettre de dire et ce qu’il vaut mieux éviter de dire
  • mais surtout, suffisamment de culture générale et d’éveil intellectuel pour que ce que vous disiez soit jugé intelligent et pertinent par les autres

Pour progresser sur ces deux points ? Comme toujours, je vous conseille d’écouter des émissions de radio et de TV (intelligentes, tant qu’à faire) pour vous habituer à la façon de faire des intervenants.

Je vous conseille par exemple « Mots croisés » et « C dans l’air » sur France5, où les invités et l’animateur s’expriment extrêmement bien, et vous donneront de bons exemples de conversations pertinentes.

Bien sûr, on ne peut pas être pertinent sur tous les sujets, mais un peu de bon sens et de culture général permettent généralement de pas trop mal s’en sortir.

Comment être intéressant ?

Répondre à ça est déjà plus compliqué.

Être intéressant, c’est dire des choses intelligentes, de manière surprenante (ou inattendue), qui élargit le débat et aide la discussion à prendre de la hauteur, ou à s’orienter différemment.

Pour faire simple, être intéressant, c’est à la fois

  • ce que vous dites
  • et comment vous le dites

# Ce que vous dites

Vous pouvez être intéressant (du point de vue des autres) de différentes manières :

  • En leur apprenant des choses qu’ils ne savaient pas
  • En étant pertinent dans vos remarques, de manière à élever le débat et à le rendre plus intelligent

# Comment vous le dites

La manière dont vous présentez les choses peut aussi contribuer à vous rendrez intéressant aux yeux des autres.

Au lieu de dire bêtement ce que vous avez à dire, vous pouvez par exemple raconter une anecdote qui illustre votre propos (les gens adorent ça).

Ou sans aller jusque là, vous pouvez expliquer ce que vous avez à raconter en le présentant comme une histoire.

Tu sais quoi ? Ca me rappelle un truc tout ça. Tu te souviens la fois où on était à blablahblah avec Machin et Bidule ? Machin avait oublié son truc et il nous avait fait chier tout l’après midi. Et tu te rappelles comment Bidule avait fait ? Ben à ce moment là, je m’étais dit que [ce que vous voulez dire]. Ca m’avait paru intéressant parce que […]

Bon cet exemple est plus théorique que pratique, mais on est en plein dans les techniques de narration (on parle aussi de storytelling), ou l’art de faire passer des idées sous forme d’histoires intéressantes.

Mais être intéressant, ça passe aussi par le fait de rebondir de manière surprenante et intéressante, de savoir jongler avec l’impertinence, la répartie et l’humour.

Tout ça est difficile à expliquer, et demande un minimum de feeling et d‘intelligence sociale – mais vous pouvez aussi inspirer des techniques utilisées par les humoristes (Gad Elmaleh, Florence Foresti, Franck Dubosc : on aime ou on aime pas, mais ils maîtrisent bien ces techniques)..

Liens utiles :

Bon bref, sujet passionnant et sur lequel il y a un milliard de trucs à dire.

# Comment être convainquant

Là, on parle de l’art de convaincre les autres… et de l’art d’avoir toujours raison.

En gros, pour être convainquant, plusieurs possibilités :

  • Être pertinent ( = dire des trucs intelligents) + bien s’exprimer pour que votre idée rentre facilement dans la tête de gens + avoir l’intelligence sociale qui vous permet de le dire d’une manière qui rend votre idée facilement acceptable pour les autres ( = faire passer la pilule)
  • ou maîtriser la rhétorique, c’est à dire, l’art d’avoir toujours raison. Pour ça, je vous renvoie vers l’ouvrage de référence, le petit livre de Schopenhauer (on a toujours pas fait mieux), qui explique les différents stratagèmes (de bonne et de mauvaise foi) pour avoir raison… même si on a tort. Super intéressant.

# Etre inspirant

Source de charme / de charisme incroyable : le fait d’être inspirant. C’est à dire, de dire des choses d’une manière qui touche les gens au plus profond d’eux-même. Qui leur donne de l’inspiration, l’envie de se dépasser, de la foi et du courage.

Ça, c’est pas à la portée de tout le monde : il faut à la fois avoir un message fort à faire passer (et souvent, très emprunt de spiritualité), le charisme qui permet qu’il soit entendu avec l’attention qu’il mérite, et le talent pour le dire de manière forte, précise et juste.

Voici un célèbre exemple de discours inspirant, vous pourrez… vous en inspirer si vous voulez :)

Le mot de la fin

Voilà, beaucoup de conseils et d’idées, j’espère que ça vous aidera, même si j’ai à peine égratigné la surface de tout ce qu’on pourrait dire sur comment bien parler et l’art de la conversation.

Si vous avez des remarques, des questions, ou si vous voulez apporter votre pierre à l’édifice, n’hésitez pas à contribuer dans les commentaires en bas de cette page !

Et moi, je vais continuer à étoffer cette page pour la compléter, afin qu’elle soit la plus utile possible.

Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.