Sexe : comment faire l'amour

Tuto : le cunni parfait, expliqué par une femme

  • Par
  • Le
  • 35 comm.
Elisa en avait marre des mecs qui ne savent pas faire de cunni. Alors elle a décidé d'expliquer comment faire le cunni parfait. Prêts pour les travaux pratiques ?

Hello les lecteurs de FTS, j’ai remarqué que beaucoup d’entre vous se posaient des questions sur l’art du cunni.

Je vais vous décrire la bonne façon de faire – celle qui nous fait généralement hurler de plaisir. Âmes sensibles s’abstenir !

Phase 1: Avant de gouter

Pour commencer, comme toutes les filles (enfin je crois) j’ai besoin de câlins, j’aime qu’on m’embrasse avec passion, qu’on me caresse tendrement afin de faire monter mon désir.

Commencez ensuite par me lécher les seins et titillez-moi les tétons, puis descendez doucement vers mon ventre et léchez-moi le nombril, j’adore…

Faites moi languir et restez un petit moment à jouer avec votre langue sur mon bas ventre, puis posez la paume de votre main sur ma chatte pour annoncer la couleur et faites tomber tendrement ma petite culotte le long de mes jambes.

Si vous avez bien pris votre temps, je devrai commencer à mouiller.

C’est le top départ pour que vous me prodiguiez MON cunnilingus de rêve !

En résumé, faites monter mon désir, voir un peu de frustration, avant de vous dirigez vers ma chatte… Laissez-moi le temps d’avoir envie !

Phase II: Délicatement au début

Maintenant que je suis bien mouillée, c’est l’avantage de faire monter l’excitation, venez poser votre bouche sur mon sexe.

Commencez par déposer quelques baisers sur ma chatte toute humide, puis gouttez-moi.

Jouez avec votre langue sur mes lèvres avant de venir laper délicatement mon clitoris.

Allez-y tout doucement au début pour laisser le temps à mon corps de s’habituer à ces merveilleuses sensations ! On n’est pas pressé, enfin moi du moins ;-

Léchez-moi verticalement de l’entrée de mon vagin jusqu’à mon clitoris, horizontalement en faisant des petits mouvements de langue sur mon bouton d’amour, faites des petits ronds avec votre langue, etc…

Abandonnez de temps en temps mon clito pour jouer avec mes lèvres, insérer votre langue dans mon vagin, ou lécher avec délectation mon anus

En résumé, variez les mouvements de langue afin de me surprendre à chacune de vos léchouilles ;-)

Phase III: Plus vite et plus fort !

Quand vous me sentirez vraiment excitée, le moment sera venu pour accélérez le rythme et la pression de votre langue sur mon clitoris.

Surtout, ne restez pas au stade de la douceur et de la délicatesse, si vous ne voulez pas que je m’endorme.

A ce stade, sous le tourbillon de plaisir, je n’ai plus vraiment envie de tendresse, si j’osais, je vous demanderais de me bouffer la chatte

Utilisez maintenant vos doigts, branlez moi (doucement !!!) le clitoris, faites le roulez entre votre pousse et votre index, puis mettez deux bons doigts dans mon vagin (un, ça ne sert à rien) … je ne suis pas contre un doigt dans mon petit trou en même temps si vous l’avez bien humecté de votre salive au préalable ;-)

Phase IV: Faites-moi jouir s’il vous plaît !

Mes cris de plaisirs se font de plus en plus présents, alors surtout n’arrêtez pas là ! Promis, je m’occuperai de vous quand j’aurais jouis !

Redoublez d’intensité, accélérez les mouvements de votre langue sur mon clitoris et baisez-moi avec vos doigts jusqu’à sentir les spasmes de plaisirs parcourir mon corps.

Arrêtez-vous quand mes cuisses se refermeront sur votre visage, puis déposez un dernier baiser sur mon sexe. Bravo, vous venez de me donner MON cunni de rêve !

Pour moi, un cunnilingus n’est pas un simple préliminaire, c’est un acte sexuel à part entière, alors n’arrêtez jamais un cunni avant que je ne jouisse, sauf bien-sûr si je vous le demande… il n’y a rien de plus frustrant !

Sur le même sujet
Commentaires / Discussion

Cet article vous a plu ? Vous avez des questions ? Vous souhaitez réagir, ou apporter des précisions ? Laissez-nous vos commentaires ci-dessous.

Les commentaires agressifs, discourtois, non constructifs, ou simplement désagréables seront supprimés.